Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Alliance Renault-Nissan : en 18 ans, Nissan a bien grossi

Dans Economie / Politique / Marché

A l'heure où Carlos Ghosn est arrêté et où Nissan semble vouloir reprendre du pouvoir sur Renault, voilà une donnée assez évocatrice qui montre toute l'ampleur qu'a prise Nissan depuis la création de l'alliance.

Alliance Renault-Nissan : en 18 ans, Nissan a bien grossi

Même s'il s'agit d'une alliance conclue au début des années 2000, l'association entre Renault et Nissan, partenaires à participations croisées, est loin d'être visible sur la route. Selon Jato Dynamics, sur les 45 modèles du groupe Renault et les 55 du groupe Nissan, il n'y en a que huit qui partagent les mêmes plateformes modulaires CMF. Autant dire pas grand-chose dans une alliance qui a pourtant évoqué les mutualisations de développement techniques à plusieurs reprises récemment.

Le graphique que vous avez sous les yeux montre l'évolution des ventes depuis les débuts de l'alliance. Au départ, Renault et Nissan étaient à peu près égaux, Nissan sortant d'une grosse période de soucis financiers à la fin des années 90. Mais, rapidement, Nissan a pris de l'ampleur, au point que les ventes de Nissan sont deux fois supérieures, aujourd'hui, à celles du groupe Renault.

Et les différences ne s'arrêtent pas là : Nissan prospère sur des segments plus rentables que Nissan, avec de bons résultats dans les véhicules du segment C (SUV compacts), tandis que Renault performe surtout à un étage inférieur, chez les citadines polyvalentes et crossovers urbains.

Alliance Renault-Nissan : en 18 ans, Nissan a bien grossi

Aujourd'hui, les trois meilleures ventes de l'alliance sont des Nissan. Si le constructeur a effectivement "monté un coup d'État" pour sortir Carlos Ghosn, qui souhaitait un rapprochement, voire une fusion, entre Renault et Nissan, on peut alors aisément comprendre pourquoi, sachant que Nissan semblait visiblement souhaiter l'inverse : s'éloigner de Renault.

SPONSORISE

Actualité Renault

Toute l'actualité

Forum Renault

Par 4L 28 Le 28 Juillet 2021 à 16h44

Commentaires (50)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Renault nissan vas investir dans les prisons:fresh:

Par

Nissan veut prendre son envol...:fleur:

Bébé a grandit et souhaite couper le cordon avec maman, mais sans pour autant la zapper completement, comme tout enfant non ingrat ayant profité d'une attention soutenue durant des années mais souhaitant tracer sa propre route. :areuh:

Par

Nissan vend plus que tout Renault réuni.

Par

Nissan vend a l'international tandis que Renault ne vend pas grand chose hors d'Europe...

Et comme mentionné dans l'article, a part de la Clio et du Captur, il fait dure trouver un acheteur friqué pour acheter du Renault au dessus de 25 000€... on se demande bien pourquoi :oops:

Aucune image en matière de qualité ou de fiabilité serait une piste... non :voyons:

Par

Merci Nissan pour le train arriere du Xtrail monté sur le Duster.

Sinon la gamme Dacia serait: Loga/Sandero et dokker.

Par

En réponse à Laulau2097

Nissan vend a l'international tandis que Renault ne vend pas grand chose hors d'Europe...

Et comme mentionné dans l'article, a part de la Clio et du Captur, il fait dure trouver un acheteur friqué pour acheter du Renault au dessus de 25 000€... on se demande bien pourquoi :oops:

Aucune image en matière de qualité ou de fiabilité serait une piste... non :voyons:

Parceque Renault c'est une base Dacia + des derivés sous les autres marques (Samsung, Lada, Avtovaz, Renault Bresil -qui sont des dacia rebagés-) et des adaptations un peu plus haut de gamme (captur/clio/Kangoo).

Tres bonne strategie de C.Goshn, car la base Dacia dégage + de 7% de marge.

Par

Et tout çà à cause d'un Macron qui,contre tout bon sens,a voulut garder tout le pouvoir sur l'Alliance.Cela me fait penser à STX.Seulement les Japonais,c'est pas des Italiens et le Japon,3ème puissance économique du monde,c'est pas l'Italie.Il a été plus coulant sur des industries bien plus sensibles,comme Alstom ou le nucléaire, dont on reparlera quand GE va enlever le masque.

Par

Ce qui se passe aujourd'hui avec Renault Nissan, une poignée d'entre nous le savait déjà et tentait vainement de l'expliquer aux autres...

Maintenant on sait pourquoi Ghosn a toujours favorisé Nissan (il se faisait bien graisser la patte) :ange:

Par

"Nissan prospère sur des segments plus rentables que Nissan"

Peut-être une petite correction à apporter, monsieur Doche.

Par

Renault pour sauver Nissan y a beaucoup investit à son propre détriment...

Les Français ont "laissé" la Chine et les USA au Japonais et c'est sur ces marché qu'il s'est le plus développé.

Nissan veut reprendre son envol.

Bonne chance.

Bonne Chance pour imposer quoi que ce soit à son actionnaire majoritaire (44%) quand Nissan bien que possédant 15% de Renault n'en possède aucun droit de vote....

Mais si Nissan veut reprendre ses billes soit.....

Ca va juste leur couter bonbon.

Un gros bonbon. Un bonbon qui vaut 44% de la valeur de Nissan + la surprime nécessaire.

Attention aussi à ne pas se montrer trop ingrat.

Renault pourrait décider de sauter sur Nissan en offrant une belle prime aux actionnaires (actionnariat dispersé) et finalement passer la barre des 50%....

Spéculation spéculation...et jeu de pouvoir.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire