Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info
L'été, attention aux tracteurs sur la routeEn cette saison, les engins agricoles sont nombreux sur les routes secondaires. Prudence au moment de doubler.

Lire l'article»

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

"24 % n'utilisent pas des feux adaptés" ah ça, c'est sur que quand c'est pour rouler en plein phare plein spot et éblouir, y'a du monde mais quand faut attendre 30 avant de sortir du champ y'a plus personne

Par

Patience est mère de sûreté. :bien:

D'autant que ces engins qui assurent juste des liaisons n'occupent jamais pour très longtemps le réseau routier.

Prise de risques pour dépassement inconsidéré, conjugué à un tourne-à-gauche non signalé par l'engin (souvent la remorque n'est pas branchée ou tout simplement dépourvue d'éclairage), et c'est le drame.:bah:

Par

En réponse à Millichap

Patience est mère de sûreté. :bien:

D'autant que ces engins qui assurent juste des liaisons n'occupent jamais pour très longtemps le réseau routier.

Prise de risques pour dépassement inconsidéré, conjugué à un tourne-à-gauche non signalé par l'engin (souvent la remorque n'est pas branchée ou tout simplement dépourvue d'éclairage), et c'est le drame.:bah:

Tu as mis la remarque la plus importante: le matériel agricole ne reste pas longtemps sur la route. J'ajouterai aussi que la vitesse maxi est de 40km/h, la vitesse réelle souvent plus basse et que la manœuvre de dépassement peut être rapide dans le cas où elle est possible et raisonnable. Perso, c'est jamais plus de 800m à 10km/h en Kubota quand je vais chercher un peu de bois de l'autre coté de la rivière (une fois pas an).

Par

Un message pour les bobo citadins qui partent à l'aventure en sortant de leur ville? :cyp:

Pour ma part, j'en croise toute l'année, des tracteurs (et en idf), voire même des moissoneuses-batteuses, nettement plus imposantes sur les petites routes de campagne, et là, impossible de les doubler, voire attention quand on les croise en sens inverse. Elles sont d'ailleurs souvent précédées d'un autre véhicule pour avertir du danger (je connais notamment un virage serré sans visibilité qu'il faut connaître).

Par

Sans oublier qu'au delà des engins agricole, il y a aussi souvent du grain sur les routes, voire de belles traces de terre :coolfuck:

Par

En réponse à Trej22

Sans oublier qu'au delà des engins agricole, il y a aussi souvent du grain sur les routes, voire de belles traces de terre :coolfuck:

Le pire que j'ai pu entendre: des graines de colza qui, une fois écrasées, libèrent leur huile sur le bitume.

Par

"Toutefois, les conducteurs d'engins agricoles ont de mauvaises habitudes. 34 % ne mettent pas toujours leur ceinture, 31 % téléphonent au volant, 24 % n'utilisent pas des feux adaptés ! Et ce sont les plus jeunes qui sont les moins respectueux, avec par exemple 47 % des moins de 40 ans qui peuvent utiliser le téléphone......."

T'as oublié le pinard, camarade !!!!

Le soleil tape fort l'été, ça lui donne soif au pilote du tracteur .....

Par

https://www.youtube.com/watch?v=XKFzps-4lv8

Par

En réponse à Vroom37

"Toutefois, les conducteurs d'engins agricoles ont de mauvaises habitudes. 34 % ne mettent pas toujours leur ceinture, 31 % téléphonent au volant, 24 % n'utilisent pas des feux adaptés ! Et ce sont les plus jeunes qui sont les moins respectueux, avec par exemple 47 % des moins de 40 ans qui peuvent utiliser le téléphone......."

T'as oublié le pinard, camarade !!!!

Le soleil tape fort l'été, ça lui donne soif au pilote du tracteur .....

oui, enfin, bon, les engins agricoles modernes sont climatisés, c'est finit l'époque des moissons avec des moissbat Class et les tracteurs Fiat vitres ouvertes !

autour de chez moi, c'est du rouge (Massey), ou du vert (Deutz) et un peu de blanc (Valtra) que l'on croise de plus en plus, surtout chez les sous traitants.

Par

En réponse à manu.lille

oui, enfin, bon, les engins agricoles modernes sont climatisés, c'est finit l'époque des moissons avec des moissbat Class et les tracteurs Fiat vitres ouvertes !

autour de chez moi, c'est du rouge (Massey), ou du vert (Deutz) et un peu de blanc (Valtra) que l'on croise de plus en plus, surtout chez les sous traitants.

tracteurs climatisés et même de plus en plus souvent... autonomes dans les champs = tu lances le programme, et en s'aidant du positionnement GPS, le tracteur fait tout tout seul. Et en attendant, bien au frais, le conducteur peut lire tranquillo son journal.:bien:

Par

En réponse à Vroom37

"Toutefois, les conducteurs d'engins agricoles ont de mauvaises habitudes. 34 % ne mettent pas toujours leur ceinture, 31 % téléphonent au volant, 24 % n'utilisent pas des feux adaptés ! Et ce sont les plus jeunes qui sont les moins respectueux, avec par exemple 47 % des moins de 40 ans qui peuvent utiliser le téléphone......."

T'as oublié le pinard, camarade !!!!

Le soleil tape fort l'été, ça lui donne soif au pilote du tracteur .....

Ça picole beaucoup moins qu'il y a quelques années et ça picole surtout avec les copains donc pas pendant les moissons car c'est tête dans le guidon.

Par contre, c'est vrai que l’éclairage des bennes, plateaux... c'est pas toujours en état malheureusement

Par

D'où l'intérêt de prendre l'autoroute et d'y rester même si ça bouchonne un peu, plutôt que de se croire plus malin que la moyenne et de se taper un tracteur. :bah:

Mais bon, Waze ne voit que les routes et le trafic qui y circule, mais pas les tracteurs ni la boue ou le grain écrasé, donc les itinéraires bis sauvages ont encore de beaux jours devant eux... :bien:

Par

La cohabitation se passe assez mal en période de gros travaux agricole, d'une part des agriculteur au volant d'engins de plus en plus gros, préoccupés par le ramassage de leurs récoltes ne respectent pas toujours les règle de circulation, d'autre part des automobilistes qui n'ont pas conscience qu'ils peuvent rencontrer de tels engins sur leur route roulent comme s'ils était seuls sur la route et trop souvent au portable. La rencontre entre un automobiliste ou un motard et un engin agricole de plus de 10 tonnes ce termine assez mal généralement, il faut redoubler de vigilance en période d'été.

Par

En réponse à PLexus sol-air

D'où l'intérêt de prendre l'autoroute et d'y rester même si ça bouchonne un peu, plutôt que de se croire plus malin que la moyenne et de se taper un tracteur. :bah:

Mais bon, Waze ne voit que les routes et le trafic qui y circule, mais pas les tracteurs ni la boue ou le grain écrasé, donc les itinéraires bis sauvages ont encore de beaux jours devant eux... :bien:

Il n'y a pas besoin de Waze pour rouler hors des voies de grande migration. Il faut quand même de vraies urgences pour que j'accepte le coût exorbitant des péages. Les panneaux au bord des routes et un coup d'œil sur une carte papier restent des valeurs sures. La multiplication des moyens numériques a fait perdre une vision d'ensemble d'un trajet qui aide bien les jours surchargés.

Par

En réponse à Vroom37

"Toutefois, les conducteurs d'engins agricoles ont de mauvaises habitudes. 34 % ne mettent pas toujours leur ceinture, 31 % téléphonent au volant, 24 % n'utilisent pas des feux adaptés ! Et ce sont les plus jeunes qui sont les moins respectueux, avec par exemple 47 % des moins de 40 ans qui peuvent utiliser le téléphone......."

T'as oublié le pinard, camarade !!!!

Le soleil tape fort l'été, ça lui donne soif au pilote du tracteur .....

Faire passer les agriculteur pour des ivrogne est une insulte gratuite intolérable, la plus part de ses gens là bossent 12 h par jour et ne passent pas leur temps accoudé au comptoir comme certains citadins qui passent leur vie a critiquer et insulter les autres.

Par

En réponse à PLexus sol-air

D'où l'intérêt de prendre l'autoroute et d'y rester même si ça bouchonne un peu, plutôt que de se croire plus malin que la moyenne et de se taper un tracteur. :bah:

Mais bon, Waze ne voit que les routes et le trafic qui y circule, mais pas les tracteurs ni la boue ou le grain écrasé, donc les itinéraires bis sauvages ont encore de beaux jours devant eux... :bien:

Sur la plupart des routes, il est facile de doubler les tracteurs, sachant par ailleurs qu'ils circulent généralement sur des routes peu fréquentées.

Ensuite, je connais des autoroutes 2x2 voies où tu passes ton temps sur la voie de gauche, du fait des files de camions ininterrompues. :bah:

Par

En réponse à pdumoulin

Faire passer les agriculteur pour des ivrogne est une insulte gratuite intolérable, la plus part de ses gens là bossent 12 h par jour et ne passent pas leur temps accoudé au comptoir comme certains citadins qui passent leur vie a critiquer et insulter les autres.

+1 boulot difficile où la pointeuse n'a pas sa place = ça bosse quand il faut le faire: peu importe que ça soit un dimanche, un jour férié ou la nuit...

Par

Je trouve que les engins sont devenus énormes et du coup, les routes plus trop adaptées. J'ai aussi remarqué que beaucoup traversent des bleds beaucoup trop vite compte tenue de la taille et le poids de leurs engins. La feuille de choux locale dans la région où je suis souvent, relate nombres d'accidents causés par ces ensembles, souvent graves, dans les petits villages.:hum:

Par

Pour les agris je signale la présence de cam embarquée dans les caisses .......Certains motards en ont sur le casque !!! Gaffe !!!

Par

En réponse à fedoismyname

tracteurs climatisés et même de plus en plus souvent... autonomes dans les champs = tu lances le programme, et en s'aidant du positionnement GPS, le tracteur fait tout tout seul. Et en attendant, bien au frais, le conducteur peut lire tranquillo son journal.:bien:

D'ailleurs la Mutualité Sociale Agricole s’inquiète de l’augmentation du nombre d’accidents mortels en lien avec l’autoguidage. Dans la majorité des cas, le comportement du chauffeur est en cause.:bah:

Par

En réponse à ZZTOP60

D'ailleurs la Mutualité Sociale Agricole s’inquiète de l’augmentation du nombre d’accidents mortels en lien avec l’autoguidage. Dans la majorité des cas, le comportement du chauffeur est en cause.:bah:

Vu qu'il n'a rien à faire, je me demande alors ce qui peut lui être reproché. :bah:

Par

En réponse à dédé2

Je trouve que les engins sont devenus énormes et du coup, les routes plus trop adaptées. J'ai aussi remarqué que beaucoup traversent des bleds beaucoup trop vite compte tenue de la taille et le poids de leurs engins. La feuille de choux locale dans la région où je suis souvent, relate nombres d'accidents causés par ces ensembles, souvent graves, dans les petits villages.:hum:

Le gabarit agricole est a 3m de large comparé au gabarit routier habituel de 2,5m.

Par

En réponse à fedoismyname

Vu qu'il n'a rien à faire, je me demande alors ce qui peut lui être reproché. :bah:

Pour info:

D'ailleurs, en 2019, un cultivateur s'était endormi en ensemençant son champs, le guidage l'a envoyé dans un pilône HT et il n'a pas repris le contrôle de sa machine.

https://france3-regions.francetvinfo.fr/grand-est/aube-il-s-endort-son-tracteur-2h-du-matin-percute-pylone-electrique-63000-volts-1730113.html

Par

En réponse à GY201

Le gabarit agricole est a 3m de large comparé au gabarit routier habituel de 2,5m.

Ça c'est la théorie, en pratique ils sont bien souvent hors gabarit et pour faire simple je dirai que la quasi totalité des engins agricoles ne respectent pas le code de la route d'une manière ou d'une autre.

Par

En réponse à GY201

Le gabarit agricole est a 3m de large comparé au gabarit routier habituel de 2,5m.

Oui, ça fait beaucoup pour certains endroits.

Par

J'ai failli me tuer à cause d'un de ces cut' de mes deux en novembre... toute la chaussée couverte d'une épaisse couche de boue... t'arrive de nuit à moto.... bonjour le miracle.....

Les cut' ne nettoient presque jamais la chaussée alors qu'ils en ont l'obligation?. Idem... combien de betteraves sur la route? danger absolue pour tout le monde... Les bleu et les mairie n'osent jamais rien dire aux agriculteurs locaux car attention.. menace FNSEA au moindre mot de travers ou si on ose leur rappeler leurs obligations pour le bien commun et la sécurité de tous...... du coup toujours pareil... Il y a pourtant des textes et des infractions liées au fait qu'ils mettent en danger les autres en ne nettoyant pas derrière.

Par

Les connards qui roulent à 25 km/h, sur des anciennes nationales, avec un énorme bouchon de plus de 200 voitures derrière eux et qui ne bougent pas pendant 20/40 km (ils vont apparemment chez leur concessionnaire tracteur). Ils passent devant plein d'aires de stationnement où ils pourraient laisser passer quelques voitures et quelques camions.

Certains tracteurs le font. Certains Campingcars le font. Je le fais quand je suis en vacances. Je le fais avec les motards (ils me tendent la jambe ensuite).

Il y a trop de paysans qui pensent que les automobilistes les prennent pour des cons parce qu'ils sont paysans. Non, c'est faux, c'est uniquement ceux qui créent des bouchons.

Je vois trop de camions prendre des risques à doubler des tracteurs.

Par

En réponse à GY201

Il n'y a pas besoin de Waze pour rouler hors des voies de grande migration. Il faut quand même de vraies urgences pour que j'accepte le coût exorbitant des péages. Les panneaux au bord des routes et un coup d'œil sur une carte papier restent des valeurs sures. La multiplication des moyens numériques a fait perdre une vision d'ensemble d'un trajet qui aide bien les jours surchargés.

Bah, Waze ou Google Maps restent de bons outils, suffit de les utiliser correctement sans tomber dans le travers du détour "je suis plus malin que les autres" systématique. :bah:

J'ai démarré ma vie d'automobiliste avec un atlas routier et des cartes, puis ViaMichelin imprimé à l'avance, ensuite le GPS autonome et embarqué, et maintenant Google Maps avec données permanentes, et bien je n'ai aucun regret de l'ancien monde, sachant que les outils les plus récents n'empêchent pas de prendre les chemins des écoliers selon les envies. :jap:

Par

En réponse à Superlorenzozo

J'ai failli me tuer à cause d'un de ces cut' de mes deux en novembre... toute la chaussée couverte d'une épaisse couche de boue... t'arrive de nuit à moto.... bonjour le miracle.....

Les cut' ne nettoient presque jamais la chaussée alors qu'ils en ont l'obligation?. Idem... combien de betteraves sur la route? danger absolue pour tout le monde... Les bleu et les mairie n'osent jamais rien dire aux agriculteurs locaux car attention.. menace FNSEA au moindre mot de travers ou si on ose leur rappeler leurs obligations pour le bien commun et la sécurité de tous...... du coup toujours pareil... Il y a pourtant des textes et des infractions liées au fait qu'ils mettent en danger les autres en ne nettoyant pas derrière.

A chaque fois que le vois de la terre, je pense aux dispositifs pouvant éviter cela.

Il y a ceux qui font attention, mais cela demande des efforts, du travail en plus et déjà trop de paysans se suicident.

J'imagine des griffes qui épouseraient les sculptures des pneus pour les décrotter.

Par

En réponse à Superlorenzozo

J'ai failli me tuer à cause d'un de ces cut' de mes deux en novembre... toute la chaussée couverte d'une épaisse couche de boue... t'arrive de nuit à moto.... bonjour le miracle.....

Les cut' ne nettoient presque jamais la chaussée alors qu'ils en ont l'obligation?. Idem... combien de betteraves sur la route? danger absolue pour tout le monde... Les bleu et les mairie n'osent jamais rien dire aux agriculteurs locaux car attention.. menace FNSEA au moindre mot de travers ou si on ose leur rappeler leurs obligations pour le bien commun et la sécurité de tous...... du coup toujours pareil... Il y a pourtant des textes et des infractions liées au fait qu'ils mettent en danger les autres en ne nettoyant pas derrière.

Ce sont les transporteur qui répandent la boue, le tas de betteraves est sur le champ du paysan, il n'a pas souillé les routes en restant sur leurs terres.

Par

En réponse à fedoismyname

Sur la plupart des routes, il est facile de doubler les tracteurs, sachant par ailleurs qu'ils circulent généralement sur des routes peu fréquentées.

Ensuite, je connais des autoroutes 2x2 voies où tu passes ton temps sur la voie de gauche, du fait des files de camions ininterrompues. :bah:

Aucune route n'est parfaite, c'est évident. :bah:

Il reste que la route la plus sympa et agréable reste la route vide, c'est bien pour ça que j'apprécie de rouler de nuit et si possible en décalage au niveau de la semaine. :bien:

Par

En réponse à ZZTOP60

Pour info:

D'ailleurs, en 2019, un cultivateur s'était endormi en ensemençant son champs, le guidage l'a envoyé dans un pilône HT et il n'a pas repris le contrôle de sa machine.

https://france3-regions.francetvinfo.fr/grand-est/aube-il-s-endort-son-tracteur-2h-du-matin-percute-pylone-electrique-63000-volts-1730113.html

(..)

Son tracteur équipé d'un système GPS nécessite peu de surveillance pendant les va-et-vient de la machine sur les sillons du champ.

(..)

"nécessite peu de surveillance" : visiblement, le service autonome embarqué dans son tracteur ne l'était pas au point de voir un obstacle fixe. Fort heureusement, les systèmes actuels sont capables de voir et éviter les obstacles. :bah:

un peu comme le régulateur adaptatif qui peut prendre la décision de freiner voire s'arrêter si ce qu'il y a devant le véhicule le nécessite.

la technologie est en perpétuelle progression, mais tout comme pour l'autopilot des Tesla, certains ne comprennent visiblement pas les limitations des systèmes qu'ils utilisent. :bah:

Par

En réponse à Superlorenzozo

J'ai failli me tuer à cause d'un de ces cut' de mes deux en novembre... toute la chaussée couverte d'une épaisse couche de boue... t'arrive de nuit à moto.... bonjour le miracle.....

Les cut' ne nettoient presque jamais la chaussée alors qu'ils en ont l'obligation?. Idem... combien de betteraves sur la route? danger absolue pour tout le monde... Les bleu et les mairie n'osent jamais rien dire aux agriculteurs locaux car attention.. menace FNSEA au moindre mot de travers ou si on ose leur rappeler leurs obligations pour le bien commun et la sécurité de tous...... du coup toujours pareil... Il y a pourtant des textes et des infractions liées au fait qu'ils mettent en danger les autres en ne nettoyant pas derrière.

Faut pas non plus généraliser: là où j'habite, ce sont par exemple les agriculteurs qui dégagent avec leurs tracteurs les routes quand elles sont enneigées. :bah:

Après, quand on habite à la campagne, faut aussi en assumer les conséquences, et ne pas se plaindre du chant du coq ou des bruits de cloche... Ben, les engins agricoles, c'est la même chose. :bah:

Sinon, les camions, les SUV de 2 tonnes et les lourdes électriques, ça n'est pas non plus la panacée pour l'état des petites routes.

Par

En réponse à PLexus sol-air

Aucune route n'est parfaite, c'est évident. :bah:

Il reste que la route la plus sympa et agréable reste la route vide, c'est bien pour ça que j'apprécie de rouler de nuit et si possible en décalage au niveau de la semaine. :bien:

Idem.

Et quand j'habitais encore en banlieue parisienne, j'avais l'effort de déterminer un itinéraire bis, complexe, à base de petites routes secondaires, pour éviter tous les bouchons sur les grands axes routiers de l'idf, complètement bouchonnés chaque fins de semaine, quitte à rouler à 50-70, mais c'est mieux que le yo-yo sur autoroute pendant 1h ou 2.:cyp:

Par

En réponse à pdumoulin

Faire passer les agriculteur pour des ivrogne est une insulte gratuite intolérable, la plus part de ses gens là bossent 12 h par jour et ne passent pas leur temps accoudé au comptoir comme certains citadins qui passent leur vie a critiquer et insulter les autres.

Holà, c'était du second degré, un peu d'humour que diable !!!!

Bon ceci dit, concernant l'alcoolisme au volant (et pas seulement ceux des tracteurs!), en Bretagne notamment ..... les statistiques de a Gendarmerie Nationale montrent que, dans les campagnes, ....aïe !

Par

En réponse à GY201

Ce sont les transporteur qui répandent la boue, le tas de betteraves est sur le champ du paysan, il n'a pas souillé les routes en restant sur leurs terres.

oui c'est bien connu, le tracteur qui tire la remorque de betterave n'est pas responsable et n'est perd son identité d'agriculteur... tu sais au moins qu'entre le champs de récoltes et le lieu de stockage avant remise au transporteur... il y a un étrange moment où c'est encore l'agriculteur qui est transporte.....? C'est bien son tracteur qui tapisse la route de boue grasse et glissante et de mottes... c'est bien de sa remorque après récolte que tombent des betterave d'un ou deux kilo qui peuvent péter un train complet de direction...

Est ce que c'est le poids lourds qui sort directement du champs de récolte? ou lorsqu'ils épandent et lorsqu'ils labourent ils ne récoltent pas. et c'est là qu'il y a le plus de terre... du coup tu vas me dire aussi que c'est quelqu'un d'autre qui a mis la terre sur deux kilomètres?

Par

En réponse à Superlorenzozo

oui c'est bien connu, le tracteur qui tire la remorque de betterave n'est pas responsable et n'est perd son identité d'agriculteur... tu sais au moins qu'entre le champs de récoltes et le lieu de stockage avant remise au transporteur... il y a un étrange moment où c'est encore l'agriculteur qui est transporte.....? C'est bien son tracteur qui tapisse la route de boue grasse et glissante et de mottes... c'est bien de sa remorque après récolte que tombent des betterave d'un ou deux kilo qui peuvent péter un train complet de direction...

Est ce que c'est le poids lourds qui sort directement du champs de récolte? ou lorsqu'ils épandent et lorsqu'ils labourent ils ne récoltent pas. et c'est là qu'il y a le plus de terre... du coup tu vas me dire aussi que c'est quelqu'un d'autre qui a mis la terre sur deux kilomètres?

PS: les betteraves sont aussi transportées, jusqu'à la ferme si t'étais pas au courant. Elles servent aussi à l'alimentation des animaux de la ferme..

Quant à la boue c'est bien le tracteur qui en fout partout, l'automne comme au printemps.

Par

En réponse à PLexus sol-air

Bah, Waze ou Google Maps restent de bons outils, suffit de les utiliser correctement sans tomber dans le travers du détour "je suis plus malin que les autres" systématique. :bah:

J'ai démarré ma vie d'automobiliste avec un atlas routier et des cartes, puis ViaMichelin imprimé à l'avance, ensuite le GPS autonome et embarqué, et maintenant Google Maps avec données permanentes, et bien je n'ai aucun regret de l'ancien monde, sachant que les outils les plus récents n'empêchent pas de prendre les chemins des écoliers selon les envies. :jap:

+1 pour le GPS vis à vis de la carte routière.

car dans " l'ancien temps ", je me souviens de la galère que c'était en maintes endroits pour voir le bon panneau indiquant la direction souhaitée, et encore plus la nuit et/ou dans le trafic. et encore, si panneau il y avait. et avec certains rond-points, il était facile de se tromper de sortie.

Par

En réponse à fedoismyname

Faut pas non plus généraliser: là où j'habite, ce sont par exemple les agriculteurs qui dégagent avec leurs tracteurs les routes quand elles sont enneigées. :bah:

Après, quand on habite à la campagne, faut aussi en assumer les conséquences, et ne pas se plaindre du chant du coq ou des bruits de cloche... Ben, les engins agricoles, c'est la même chose. :bah:

Sinon, les camions, les SUV de 2 tonnes et les lourdes électriques, ça n'est pas non plus la panacée pour l'état des petites routes.

Je généralise sans problème sur les 10 fermes alentours de chez moi. grosses exploitations, un seul nettoie. Et j'en sait quelque chose car c'est moi qui envoie les rappels au niveau des nettoyages et qu'ils en on rien à carrer.

Comme ils disent... "si les gens veulent pas salir leurs voitures, qu'ils entendent, il pleuvra bien tôt ou tard, nous n'avons pas le temps". Ca c'est la réponse collective de la coopérative local.

Capice.? on ne peut pas être plus clair.

Par

En réponse à fedoismyname

+1 pour le GPS vis à vis de la carte routière.

car dans " l'ancien temps ", je me souviens de la galère que c'était en maintes endroits pour voir le bon panneau indiquant la direction souhaitée, et encore plus la nuit et/ou dans le trafic. et encore, si panneau il y avait. et avec certains rond-points, il était facile de se tromper de sortie.

Sans compter que pour la mise à jour de l'atlas et l'infotrafic en temps réel, tu pouvais aller te brosser ! :biggrin:

Par

En réponse à Superlorenzozo

oui c'est bien connu, le tracteur qui tire la remorque de betterave n'est pas responsable et n'est perd son identité d'agriculteur... tu sais au moins qu'entre le champs de récoltes et le lieu de stockage avant remise au transporteur... il y a un étrange moment où c'est encore l'agriculteur qui est transporte.....? C'est bien son tracteur qui tapisse la route de boue grasse et glissante et de mottes... c'est bien de sa remorque après récolte que tombent des betterave d'un ou deux kilo qui peuvent péter un train complet de direction...

Est ce que c'est le poids lourds qui sort directement du champs de récolte? ou lorsqu'ils épandent et lorsqu'ils labourent ils ne récoltent pas. et c'est là qu'il y a le plus de terre... du coup tu vas me dire aussi que c'est quelqu'un d'autre qui a mis la terre sur deux kilomètres?

Tu n'as pas réellement vu comment c'est organisé.

Les tas de betteraves sont a la limite des champs et jamais les remorques ne roulent sur la route pour la mise en tas des betteraves. Ensuite vient une pelle mécanique qui charge les camions qui transportent vers la sucrerie. C'est donc bien le transporteur qui souille les routes sur des km surtout quand il pleut et que la terre est plutôt de la boue.

Au moment de la récolte, les routes restent propres. Ça se gâte au moment du transport.

Par

En réponse à

Commentaire supprimé.

Pour nourrir le pays... ou plus souvent faire la courbette, le dos tourné à la grande distribution et aux vendeurs de matériel agricole, de semences ou de produits phytosanitaires. :dodo:

Sauf exception l'agriculteur moderne n'est plus qu'un pantin aux mains des grands groupes pour qui il travaille, un simple fusible pour absorber les aléas économiques d'une activité variable par nature, et quand il est usé ou cassé on en prend un autre. :bah:

Par

En réponse à PLexus sol-air

Pour nourrir le pays... ou plus souvent faire la courbette, le dos tourné à la grande distribution et aux vendeurs de matériel agricole, de semences ou de produits phytosanitaires. :dodo:

Sauf exception l'agriculteur moderne n'est plus qu'un pantin aux mains des grands groupes pour qui il travaille, un simple fusible pour absorber les aléas économiques d'une activité variable par nature, et quand il est usé ou cassé on en prend un autre. :bah:

Tu n'as vraiment aucune connaissance du monde rural. Chaque ferme est unique et pas un éleveur, pas un cultivateur ne gère comme son voisin. Trouver des successeurs est le problèmes des 15 ans a venir, la dureté du métier n'attire pas les foules, même les enfants ne songent plus a prendre la suite sauf là où l'industrialisation s'est bien installée.

Par

En réponse à

Commentaire supprimé.

La bonne réponse du bon beubeu de base.

Tu sais vivre à la campagne n'est pas non plus faire n'importe quoi.

En ville ou en village, on respecte le voisin.

Ca s'appelle vivre en communauté.

De plus c'est bien dommage mais j'ai toujours vécu en campagne sur 90% de mon existence.

Malheureusement pour toi je fais de l'agronomie... c'est bête hein... niveau campagne c'est juste pas mal mon rayon.... Tu sais l'étude des sols, les conseils aux exploitations, le respect des consignes départementales etc....

Aie aie aie... vas y vas vite prendre ton doudou pour pleurer dedans.

Quand on se permet des remarques à deux balles de pleupleu de base, ce genre de formulations toutes faites qu'on a lu 100000 de fois, faites toujours par des gens qui ne savent rien, on évite de se planter aussi fortement sur sa cible sous peine d'être humilié.

D'ailleurs c'est bizarre mais ce genre de remarque "tu veux pas que le coq chante, retournes en ville", c'est toujours le même profil social très bas ou justement des parvenus et des bobos avec une idée que la campagne se doit d'être bruyante alors qu'en général non elle ne l'est pas.

Au passage tu es aussi le genre à confondre campagne et zones agricoles. Le genre de mec qui vit à 20 km d'une grande ville et qui s’imagine être un "campagnard" parce qu'il acheté 3 poules et un coq qui pourri la vie de tout le monde. Puis va répéter le même discours inlassablement aux gens qui se plaignent.

Allez la prochaine fois évite de taquiner si tu veux pas prendre une volée de nouveau.

Par

PS pour les cloches j'ai vécu 5 ans à 50 mètres du cloché.. chaque matin 8h00, j'avais droit à 3 minutes d'angelus. Et je n'ai jamais rien dit....

Donc tu peux aussi en faire un petit tuyau celui-là :chut:

Sans rancune... et encore une fois... quand on ne connait pas les gens on évite de sortir des poncifs éculés pour les juger.

Par

Des ensemble roulant de plus de 50t.

Des moiss' bat' qui changent de parcelle en prenant la route sans démonter la coupe.

La non nécessité du permis ou la seule nécessité du permis B pour conduire ses engins.

L' étroitesse de certaines route par rapport aux machines qui ne font que grossir.

C'est plus qu'étonnant qu'il n'y ait pas plus d'accidents...

Par

Sans parler des routes degueulasses au moment des betteraves.

Des tracteurs qui préfère la route bitumé et faire chier tout le monde au chemin de terre parallèle créé pour eux.

Par

avant Ford ils faisaient des tracteurs maintenant ont en voit plus c'est dommage. Ford:bien:

Par

En réponse à Trej22

Sans oublier qu'au delà des engins agricole, il y a aussi souvent du grain sur les routes, voire de belles traces de terre :coolfuck:

:blague:

si la majorité ont des engins modernes ,certains oublient facilement de mettre leurs clignotants (mais il n y a pas qu eux) et parfois c est assez surprenant .

Si le partage de la route est une règle de base ,certains préfèrent rouler vivement ( ne pas confondre vitesse et précipitation) et évaluent très mal les forces en vigueur avec des engins toujours plus haut et plus gros.Ils n hésitent donc pas à empiéter sur la voie d en face car c est celui qui a le plus gros qui passe.c est pour tout le monde pareil mr les agriculteurs, on adapte sa vitesse par rapport à son environnement car traverser des centres bourgs avec des remorques ou des cuves de 16 m et plusieurs dizaines de tonne à plus de 40 là où la limitation est à 30 en coupant les virages ,non seulement ça sent l accident mais en plus c est oublié que vous n êtes pas tout seul sur la route car il y a aussi des piétons et autres vélos qui seront morts dès que vous les percutez.

si dans l ensemble c est correct certains s en foutent royalement est une petite suspension de permis ne leur feraient pas de mal tellement le risque qu ils génèrent est important et mériteraient d avoir quelques pertes de revenus pour comprendre que rouler comme des cons est aussi une erreur professionnelle.

Il en est de même pour ceux qui laissent la terre ( qui finit en boue dès qu il pleut) et autres grains rendant très precaire l adhérence de la route .la loie punit sévèrement ce genre de chose alors que c est si simple de mettre des panneaux de signalisation pour prévenir du danger et de nettoyer derrière soi.C est étrange dans mes jeunes années j ai participé aux moissons plusieurs années et c etait une pratique courante mais tout ce perd au bénéfice de la rentabilité, tu parles de professionnels....

j ai failli me foutre en l air en moto pour des mottes de terre laissées en sortie de champ ( de nuit en sortie d agglomération) et une secrétaire de la mairie à exploser tout le bas de caisse de sa voiture .Attention, ce genre de comportement trop souvent constaté peut finir par la case prison avec homicide involontaire ou négligence aggravée ayant entraîné des préjudices corporels et ou matériels.C est dommage pour 15 min de travail en plus ,on pourrait éviter des drames .

Maintenant mr les agriculteurs faites votre travail ,il est remarquable et formidable et il faut beaucoup de courage pour le faire mais par rapport aux autres usagers de la route soyez professionnel aussi ca évitera des tensions ,des accidents , et de ternir une image qui n est pas forcément perçue comme belle .

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

SPONSORISE

Dernières vidéos

Toute l'actualité