Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
 
Publi info
Bentley a reconstruit de zéro une Corniche unique de 1939L'unique exemplaire de Bentley Corniche, construit en 1939 et probablement détruit au début de la Seconde guerre mondiale par un bombardement, est de retour. Bentley a entièrement reconstruit l'auto à l'identique en partant de zéro. Un travail titanesque de sept années.

Lire l'article»

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Ouch ! Quel travail !

Par

Elle est tout simplement parfaite, quelle classe :bien:

Par

C'est sur que les Britishs ne gerbent pas l'automobile comme nous !

Par

elle est superbe. Quelle classe!

Par

Juste magnifique

Par

Auto parfaite pour être exposée en majesté au prochain Goodwood Revival.

Par

En réponse à Rodger29

C'est sur que les Britishs ne gerbent pas l'automobile comme nous !

Avions-nous vraiment besoin d'un commentaire aussi rabat-joie sur cet article ?... Et nous autres français faisons de superbes voitures aussi... Non vraiment je vois pas l'intérêt.

Par

Joli travail :cool:

Par

En réponse à Rodger29

C'est sur que les Britishs ne gerbent pas l'automobile comme nous !

Avions-nous vraiment besoin d'un commentaire aussi rabat-joie sur cet article ?... Et nous autres français faisons de superbes voitures aussi... Non vraiment je vois pas l'intérêt.

Par

Tout beau travail!

Par

y a pas à dire, on faisait de belles caisses à l'époque. :bien:

Par

il reste des artistes dans le milieu , ça laisse toujours rêveur ce genre de sauvetage , d'ailleurs je me demande si dans 100 ans on fera de même avec une VE en plastoc ?

Par

Qu'elle est belle... :love:

Par

Elle avait été accidenté à l'époque ? On l'a voit bien sur le flanc avec une maxi cabosse sur le toit (tonneaux ?) :bah:

Par

les carrossiers français de l epoque avaient un sacré coup de crayon.

Par

Pourquoi les voitures ne ressemblent plus à cela de nos jours... Totalement magnifique

Par

En réponse à halffinger

Elle avait été accidenté à l'époque ? On l'a voit bien sur le flanc avec une maxi cabosse sur le toit (tonneaux ?) :bah:

Non non... il s'était juste garé dans ton jardin. :ange:

Par

Émouvant...

Bravo

Par

En réponse à

Commentaire supprimé.

Absolument d'accord :bien:

Par

Quelle fluidité surtout vu de dessus.

Par

C'est l'effet wouaou ! Quel travail ! Une œuvre d'art.

Par

En réponse à Veruza

Pourquoi les voitures ne ressemblent plus à cela de nos jours... Totalement magnifique

pourquoi ?

à cause des étoiles du crash test.:bah:

Par

En réponse à roc et gravillon

Non non... il s'était juste garé dans ton jardin. :ange:

Ça me dérangerai pas de la retrouver garer dans mon jardin celle là :bien:

Par

Sublime !

Quelle ligne!

Chapeau bas les artisans :smile:

Par

En réponse à Rodger29

C'est sur que les Britishs ne gerbent pas l'automobile comme nous !

Ce qu'ils ont fait est pire ils ont carrément tout vendu grâce à la mère tatcher

Par

En réponse à mynameisfedo

pourquoi ?

à cause des étoiles du crash test.:bah:

Je vois pas pourquoi, la forme n'as pas vraiment d'influence en sécurité. Une petite adaptation pour avoir quelques airbargs. Une cage un peu renforcé, des appuie-tête et c'est bon.

Pas besoin d'avoir 5 étoiles pour être vendable, surtout que... Tout le monde se fout des résultats au crash-test. Les seuls produits pour lesquels les acheteurs s'y intéresse (et encore), ce sont les sièges bébé/enfant.

Par

En réponse à nardoliv

les carrossiers français de l epoque avaient un sacré coup de crayon.

+1.

Et c’est peu de le dire. A cette époque, les Pininfarina et Bertone s’appelaient Chapron et Figoni et Falaschi (et oui, il n’y a pas que Bugatti qui est une entreprise française fondée par un/des italien/s).

Par

En réponse à pechtoc

Je vois pas pourquoi, la forme n'as pas vraiment d'influence en sécurité. Une petite adaptation pour avoir quelques airbargs. Une cage un peu renforcé, des appuie-tête et c'est bon.

Pas besoin d'avoir 5 étoiles pour être vendable, surtout que... Tout le monde se fout des résultats au crash-test. Les seuls produits pour lesquels les acheteurs s'y intéresse (et encore), ce sont les sièges bébé/enfant.

Et c'est là où l'on se rend compte que peu de personnes connaissent les problématiques de conception d'une carrosserie ou d'un habitacle...

Pas d’arête saillantes, pas de pièces en métal dur comme les beaux parechocs chromés, normes aéro, architecture et ergonomie, dimensions extérieures rentrant dans les place de parking normalisées; choc piéton, angle d'attaque, visibilité, refroidissement, rayons de tôlerie, efficience industrielle....

Par

En réponse à pechtoc

Je vois pas pourquoi, la forme n'as pas vraiment d'influence en sécurité. Une petite adaptation pour avoir quelques airbargs. Une cage un peu renforcé, des appuie-tête et c'est bon.

Pas besoin d'avoir 5 étoiles pour être vendable, surtout que... Tout le monde se fout des résultats au crash-test. Les seuls produits pour lesquels les acheteurs s'y intéresse (et encore), ce sont les sièges bébé/enfant.

Et non il y a les assurances, si tu n'y pense pas eux pense à toi €.

Par

Ce que j'ai découvert (peut être que d'autre l'ont vu) c'est le pare brise qui s'ouvre vers l'avant alors là j'avais jamais vue ça.

Par

En réponse à

Commentaire supprimé.

Ça élève vachement le débat. Merci pour cette contribution

Par

En réponse à Ford the must

Ce que j'ai découvert (peut être que d'autre l'ont vu) c'est le pare brise qui s'ouvre vers l'avant alors là j'avais jamais vue ça.

Système existant sur d'innombrables bagnoles des années 30.

Par

En réponse à CerseiCastaner

+1.

Et c’est peu de le dire. A cette époque, les Pininfarina et Bertone s’appelaient Chapron et Figoni et Falaschi (et oui, il n’y a pas que Bugatti qui est une entreprise française fondée par un/des italien/s).

Ettore Bugatti est né... allemand.

Par

La phase industrielle de son activité automobile du moins.

Par

En réponse à roc et gravillon

Ettore Bugatti est né... allemand.

Né à Milan le 15/09/1881.

Par

En réponse à roc et gravillon

Ettore Bugatti est né... allemand.

Je ne savais pas que Milan, ville natale d’Ettore, est allemande. En faite, c’est son fils, Jean, qui est né à Cologne.

Par

En réponse à roc et gravillon

La phase industrielle de son activité automobile du moins.

Certes, mais Bugatti est une marque française.

Par

En réponse à Rodger29

C'est sur que les Britishs ne gerbent pas l'automobile comme nous !

parle pour toi

Par

En réponse à CerseiCastaner

Certes, mais Bugatti est une marque française.

Certes pas avant mi-novembre 1918.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

SPONSORISE

Actualité Bentley

Toute l'actualité

Forum Bentley