Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Commentaires - Carburants: ce que l'on gagne vraiment en roulant moins vite (Test Caradisiac)

Pierre-Olivier Marie

Carburants: ce que l'on gagne vraiment en roulant moins vite (Test Caradisiac)

Déposer un commentaire

Par

ça c'est du scoop...

Par

Ne pas démarrer sa voiture fait économiser de l'essence ! :areuh::coolfuck::tourne:

Par

déjà, ne pas rouler en SUV c est sûrement un gain appréciable :bien:

Par

Démarrer mon VE ne me fait pas consommer d'essence

Par

Article sans intérêt, alors que la même démonstration avec VT vs VE vs VH nous apprendrait quelle techo est la plus sensible.

Par

La théorie veut que la différence soit supérieure avec un Diesel. Du moins en proportion. Parce que le diesel ne voit pas son rendement chuter autant quand on diminue la puissance demandée.

Quand à savoir si le rendement chute davantage ou non avec un moteur essence de plus grosse cylindrée ou avec un turbo, je me garderais bien de faire des prédictions.

Par contre la différence pourra être supérieure sur un moteur essence s'il a une transmission de type CVT, surtout avec hybridation, ou bien aucune transmission mécanique (Honda).

Puis la différence sur route dépendra surtout si on lève le pied assez tôt avant les ralentissements, ça aura plus d'impact que le fait d'aller à 70 au lieu de 80 sur les longues lignes droites. Ce qui pourrit la consommation sur route, c'est (indirectement) les cas où on freine plus fort qu'en levant simplement le pied sur le dernier rapport.

Par

En réponse à Gastor

Article sans intérêt, alors que la même démonstration avec VT vs VE vs VH nous apprendrait quelle techo est la plus sensible.

   

Au contraire, je pense que l'article a un grand intérêt. Tout le monde ne prévoit pas de changer de techno. Mais on peut se faire une idée de la quantité de carburant qu'on peut économiser en roulant moins vite, sans rien changer d'autre. On a sur cara des centaines de personnes qui sont absolument convaincues que les baisses de limitation de vitesse n'ont pas d'impact (voir un impact inverse!) sur la conso. Voir à ce sujet les propos haineux et complètement infondés sur la limitation à 70 sur le périphérique, limitation dont l'impact sur le temps de parcours est totalement ridicule (les rares fois où il est effectivement possible de faire le trajet à la vitesse légale).

Dans les faits, la grosse différence entre VE et VT est sur la vitesse où on est le plus efficient. Les pertes inhérentes au moteur thermique font qu'il est globalement plus rentable de le faire tourner aux alentours de 60-70 (ça dépend aussi un peu de la caisse). Le VE est plus efficient à des vitesses plus basses encore. Mais les gains en conso sont globalement de plus en plus faibles en baissant la vitesse.

A l'inverse plus on va vite, moins on gagne en temps à aller plus vite encore. Par exemple pour un trajet de 200 bornes à 130, ça prend 92 minutes, 109 à 110, 133 à 90, 171 à 70. Donc passer de 90 à 70 te fait "perdre" (oui, il y a des guillemets, le temps n'étant pas réellement de l'argent...) 38 minutes, alors que passer de 130 à 110 te fait "perdre" seulement 17 minutes... Ça doit faire réfléchir, aussi, non?

Par

Seulement 14% de carburant en moins entre 130 et 110km/h ? :beuh:

Ça ne vaut pas le coup de rouler à 110km/h dans ce cas. :blague:

Par

En réponse à W A V E

La théorie veut que la différence soit supérieure avec un Diesel. Du moins en proportion. Parce que le diesel ne voit pas son rendement chuter autant quand on diminue la puissance demandée.

Quand à savoir si le rendement chute davantage ou non avec un moteur essence de plus grosse cylindrée ou avec un turbo, je me garderais bien de faire des prédictions.

Par contre la différence pourra être supérieure sur un moteur essence s'il a une transmission de type CVT, surtout avec hybridation, ou bien aucune transmission mécanique (Honda).

Puis la différence sur route dépendra surtout si on lève le pied assez tôt avant les ralentissements, ça aura plus d'impact que le fait d'aller à 70 au lieu de 80 sur les longues lignes droites. Ce qui pourrit la consommation sur route, c'est (indirectement) les cas où on freine plus fort qu'en levant simplement le pied sur le dernier rapport.

   

Possible.

Ma théorie, c'est que la différence sera surtout plus élevée quand tu as une caisse moins aéro. Un dacia duster acheté avec le regard sur le porte-monnaie, mais conduit sur l'autoroute à 134 GPS, ça me paraît une solution bancale... Le duster, c'est 2 fois moins aéro qu'une CLA berline par exemple ! Autre exemple: il ne me paraît pas idiot sur le plan à la fois sécuritaire et économique de suggérer aux gens qui transportent des vélos ou autres objets sur galerie de se limiter à 110max...

Par

En réponse à mekinsy

Seulement 14% de carburant en moins entre 130 et 110km/h ? :beuh:

Ça ne vaut pas le coup de rouler à 110km/h dans ce cas. :blague:

   

14% c'est environ 1l de moins aux cent, pour arriver 45min plus tard au bout d'un trajet de 5h ? en payant 10-11e d'essence en moins (650 km à 1euro 60 le litre) ? Ça peut le faire selon les gens et les usages...

Perso mon ancienne caisse était si bruyante à 130 que je ne pouvais presque rien écouter, par exemple...

Par

Mince et du coup en roulant à 110 au lieu de >130 on a combien de % en plus de risque de s'endormir tellement on s'ennuie

Par

"Comme chacun sait, conduire moins vite permet de consommer moins. Mais combien précisément, personne ne le sait vraiment."

Disons que ceux qui font le test comme vous doivent le savoir, je présume.

"Les premiers sont furieux de devoir s’acquitter de montants astronomiques au moment de faire le plein"

Par 'astronomique' vous voulez dire, quelque chose comme 10% de plus que cet été, hmm ?

Et si les furieux arrêtaient d'acheter des SUV, pour commencer ?

"Et comme vous allez le constater dans notre vidéo, les gains sont spectaculaires, avec une baisse de 12% en passant de 80 à 70 km/h sur route, et de 14% en réduisant de 130 à 110 km/h sur autoroute (sans régulateur de vitesse), le tout obtenu sans utiliser la moindre technique d’éco-conduite autre que celle d’alléger son pied droit."

Vraiment rigolo de lire ça sur un site qui mettait bien plus l'accent sur "la colère des français" ou encore le précieux temps perdu lors la mise en place du 80km/h.

Par

En réponse à Philippe2446

Au contraire, je pense que l'article a un grand intérêt. Tout le monde ne prévoit pas de changer de techno. Mais on peut se faire une idée de la quantité de carburant qu'on peut économiser en roulant moins vite, sans rien changer d'autre. On a sur cara des centaines de personnes qui sont absolument convaincues que les baisses de limitation de vitesse n'ont pas d'impact (voir un impact inverse!) sur la conso. Voir à ce sujet les propos haineux et complètement infondés sur la limitation à 70 sur le périphérique, limitation dont l'impact sur le temps de parcours est totalement ridicule (les rares fois où il est effectivement possible de faire le trajet à la vitesse légale).

Dans les faits, la grosse différence entre VE et VT est sur la vitesse où on est le plus efficient. Les pertes inhérentes au moteur thermique font qu'il est globalement plus rentable de le faire tourner aux alentours de 60-70 (ça dépend aussi un peu de la caisse). Le VE est plus efficient à des vitesses plus basses encore. Mais les gains en conso sont globalement de plus en plus faibles en baissant la vitesse.

A l'inverse plus on va vite, moins on gagne en temps à aller plus vite encore. Par exemple pour un trajet de 200 bornes à 130, ça prend 92 minutes, 109 à 110, 133 à 90, 171 à 70. Donc passer de 90 à 70 te fait "perdre" (oui, il y a des guillemets, le temps n'étant pas réellement de l'argent...) 38 minutes, alors que passer de 130 à 110 te fait "perdre" seulement 17 minutes... Ça doit faire réfléchir, aussi, non?

   

"A l'inverse plus on va vite, moins on gagne en temps à aller plus vite encore."

Et l'Homme découvrit le principe de proportionnalité, encore nommé "règle de trois" à l'école primaire. :bien:

Par

En réponse à 47ronins

déjà, ne pas rouler en SUV c est sûrement un gain appréciable :bien:

   

oui et non, en fait peu importe.

ce qui l'est, c'est :

- le poids = plus c'est léger, moins ça consomme

- le cx = plus le coefficient de pénétration dans l'air est bon, moins ça consomme. mais oui, plus un véhicule est haut sur pattes comme un SUV, plus le CX est mauvais

- l'efficience du moteur = plus elle est bonne, moins on consomme

- le rapport poids puissance = plus il est à l'avantage de la puissance, moins on a besoin d'appuyer sur l'accélérateur, moins on consomme

- l'étagement de boîte et le nombre de rapports avec présence ou pas d'un rapport "économique"

- le style de conduite = pas de mystère, faut une conduite optimisée basée sur l'anticipation

quant à dire que rouler moins vite permet de moins consommer, c'est vrai uniquement si on sait prendre en compte le contexte routier. par exemple, sur une route en descente qui monte ensuite juste après, le bon sens pour consommer le moins possible n'est pas de se caler max sur la vitesse max autorisée, mais au contraire de profiter de la descente pour accélérer calmement en consommant 3 fois rien de manière à faciliter la montée qui suit en consommant également très peu malgré la pente. mais pour ça, ça nécessite de ne pas respecter les limitations de vitesse. :bah:

mais maintenir un 80 en freinant en forte descente tout en maintenant un 80 juste après en forte pente est le meilleur moyen de consommer plus que celui qui atteint les 110-120 en bas de la descente et qui monte ensuite la pente en accélérant peu pour retrouver le 80 en haut de la pente. :jap:

et de manière générale, mieux vaut accélérer fort et donc rapidement pour atteindre par exemple les 130 sur une entrée d'autoroute pour ensuite rouler sur un filet de gaz, plutôt que de mettre 5 minutes à atteindre les 130.

enfin, oui, vérifier régulièrement la pression des pneus et les regonfler au besoin à un impacte sur la consommation , mais également sur la tenue de route.

Par

En réponse à W A V E

La théorie veut que la différence soit supérieure avec un Diesel. Du moins en proportion. Parce que le diesel ne voit pas son rendement chuter autant quand on diminue la puissance demandée.

Quand à savoir si le rendement chute davantage ou non avec un moteur essence de plus grosse cylindrée ou avec un turbo, je me garderais bien de faire des prédictions.

Par contre la différence pourra être supérieure sur un moteur essence s'il a une transmission de type CVT, surtout avec hybridation, ou bien aucune transmission mécanique (Honda).

Puis la différence sur route dépendra surtout si on lève le pied assez tôt avant les ralentissements, ça aura plus d'impact que le fait d'aller à 70 au lieu de 80 sur les longues lignes droites. Ce qui pourrit la consommation sur route, c'est (indirectement) les cas où on freine plus fort qu'en levant simplement le pied sur le dernier rapport.

   

oui, il faut toujours privilégier le frein moteur au frein classique = on consomme moins et on use moins vite plaquettes et freins. :bien:

et ne pas freiner non plus avant chaque virage = ce que je vois régulièrement devant moi. :cyp:

Par

En réponse à Philippe2446

14% c'est environ 1l de moins aux cent, pour arriver 45min plus tard au bout d'un trajet de 5h ? en payant 10-11e d'essence en moins (650 km à 1euro 60 le litre) ? Ça peut le faire selon les gens et les usages...

Perso mon ancienne caisse était si bruyante à 130 que je ne pouvais presque rien écouter, par exemple...

   

Sur les longs trajets, éviter l'autoroute est souvent encore plus intéressant que de rester dessus en limitant sa vitesse à 110 km/h. On obtient 3 sources d'économies :

1. conso moins élevée sur le réseau secondaire,

2. kilométrage moins important (l'autoroute n'est jamais le trajet le plus court en km),

3. pas de péage.

Et la plupart du temps, on ne perd pas de temps par rapport au 110 km/h.

Par

En réponse à zzeelec

"A l'inverse plus on va vite, moins on gagne en temps à aller plus vite encore."

Et l'Homme découvrit le principe de proportionnalité, encore nommé "règle de trois" à l'école primaire. :bien:

   

Et oui, dévouvrir, redécouvrir encore... C'est beau le savoir ! :areuh:

C'est con, mais c'est toujours l'application, le problème, dans la vie courante, non ? Rarement la science... :fleur:

Par

En réponse à mekinsy

Seulement 14% de carburant en moins entre 130 et 110km/h ? :beuh:

Ça ne vaut pas le coup de rouler à 110km/h dans ce cas. :blague:

   

ça dépend de plein de paramètres, à commencer par le régime moteur associé à l'étagement de boîte.

pour ma part, entre 110 et 130, c'est au moins 1l de différence avec ma saxo, mais 0,3-0,5 l de différence avec ma c3.

les 2 caisses ont une bvm5 et un rapport poids puissance à peu près équivalent, mais le régime moteur est plus élevé à 130 avec ma saxo qu'avec ma c3, ceci expliquant cela. :bah:

comme quoi, faut toujours se méfier des généralités qui restent des... généralités. :bah::jap:

Par

En réponse à zzeelec

Sur les longs trajets, éviter l'autoroute est souvent encore plus intéressant que de rester dessus en limitant sa vitesse à 110 km/h. On obtient 3 sources d'économies :

1. conso moins élevée sur le réseau secondaire,

2. kilométrage moins important (l'autoroute n'est jamais le trajet le plus court en km),

3. pas de péage.

Et la plupart du temps, on ne perd pas de temps par rapport au 110 km/h.

   

J'ai beaucoup pratiqué (pour raisons économiques il n'y a pas si longtemps, aussi). 3 défauts :

- très nettement plus dangereux. L'autoroute est ultra-sécurisée. Bande d'arrêt d'urgence, voies plus larges, barrières pour interdire l'accès aux animaux, sens unique très strict.

- plus fatigant.

- en famille, les aires sont un plus quand même, surtout quand il faut changer la petite et que tu es en hiver...

Du coup quelques rares cas où je ne prends pas l'autoroute perso. Les cas où vraiment l'autoroute c'est plus de km (Niort-Périgueux), ou la D901 plutôt que A16 entre Beauvais et Abbeville... Mais là aussi, ce n'est pas la même chose quand tu roules seul et que tu n'es pas à 30 min près ou quand tu as un rv, la famille avec toi...

Par

En réponse à Philippe2446

14% c'est environ 1l de moins aux cent, pour arriver 45min plus tard au bout d'un trajet de 5h ? en payant 10-11e d'essence en moins (650 km à 1euro 60 le litre) ? Ça peut le faire selon les gens et les usages...

Perso mon ancienne caisse était si bruyante à 130 que je ne pouvais presque rien écouter, par exemple...

   

Lorsque tu payes en moyenne 10 euros au 100km de péages, tu n'es pas à 1l près...:violon:

Si tu souhaites réaliser des économies, la première chose à faire est d'éviter les péages. (La base.) :wink:

D'ou pourquoi les démonstrations des différences de consommations entre 110 (Ou 120) et 130km/h sur autoroutes m'ont toujours fait sourires, tellement c'est absurde.

On prend l'autoroute pour sa rapidité (Voir sécurité pour certains), pas pour faire des économies.:redface:

Par

En réponse à fedoismyname

oui, il faut toujours privilégier le frein moteur au frein classique = on consomme moins et on use moins vite plaquettes et freins. :bien:

et ne pas freiner non plus avant chaque virage = ce que je vois régulièrement devant moi. :cyp:

   

En fait le but est surtout de ne pas ralentir. Je parlais du frein moteur sur le dernier rapport parce que c'est ce qui freine le moins tant qu'on ne passe pas au point mort. Quand on a besoin de freiner davantage, c'est ce que qu'on a consommé juste avant de lever le pied au été très peu utile.

Par

En réponse à zzeelec

Sur les longs trajets, éviter l'autoroute est souvent encore plus intéressant que de rester dessus en limitant sa vitesse à 110 km/h. On obtient 3 sources d'économies :

1. conso moins élevée sur le réseau secondaire,

2. kilométrage moins important (l'autoroute n'est jamais le trajet le plus court en km),

3. pas de péage.

Et la plupart du temps, on ne perd pas de temps par rapport au 110 km/h.

   

Je plussoie. :oui::bien:

Par

En réponse à fedoismyname

ça dépend de plein de paramètres, à commencer par le régime moteur associé à l'étagement de boîte.

pour ma part, entre 110 et 130, c'est au moins 1l de différence avec ma saxo, mais 0,3-0,5 l de différence avec ma c3.

les 2 caisses ont une bvm5 et un rapport poids puissance à peu près équivalent, mais le régime moteur est plus élevé à 130 avec ma saxo qu'avec ma c3, ceci expliquant cela. :bah:

comme quoi, faut toujours se méfier des généralités qui restent des... généralités. :bah::jap:

   

Une autre manière de voir les choses, c'est que le rendement de la C3 s'effondre affreusement dès que la charge demandée diminue. Alors qu'en proportion, son régime diminue autant. Bien que le moteur tourne moins vite que sur la saxo, il gagnerait peut-être à tourner encore moins vite lorsque tu n'as pas besoin de puissance.

Mais c'est de toutes façons le problème des moteurs essence, quand la charge diminue il dépense plus d'énergie à essayer d'aspirer de l'air qu'à faire avancer la voiture.

Par

En réponse à mekinsy

Lorsque tu payes en moyenne 10 euros au 100km de péages, tu n'es pas à 1l près...:violon:

Si tu souhaites réaliser des économies, la première chose à faire est d'éviter les péages. (La base.) :wink:

D'ou pourquoi les démonstrations des différences de consommations entre 110 (Ou 120) et 130km/h sur autoroutes m'ont toujours fait sourires, tellement c'est absurde.

On prend l'autoroute pour sa rapidité (Voir sécurité pour certains), pas pour faire des économies.:redface:

   

Pas que, juste au-dessus j'ai cité 3 bons arguments:

-la sécurité

-le confort

-la présence d'infrastructures.

Soit dit en passant, parfois, tu n'as guère le choix. Un Paris-Montpellier dans la journée, ou un Paris-Marseille, c'est impossible sans le péage. C'est parfaitement faisable à 110.

Même un Paris-Lille c'est la galère sans péage. C'est 2h11 via l'A1. A vue de nez, à peine 15min de plus en limitant à 110. Mais c'est 3h52 sans péages, avec un nombre impressionnant de traversées de villes, feux, croisements ! Tu ne peux pas comparer... (source viamichelin)

Par

En réponse à fedoismyname

ça dépend de plein de paramètres, à commencer par le régime moteur associé à l'étagement de boîte.

pour ma part, entre 110 et 130, c'est au moins 1l de différence avec ma saxo, mais 0,3-0,5 l de différence avec ma c3.

les 2 caisses ont une bvm5 et un rapport poids puissance à peu près équivalent, mais le régime moteur est plus élevé à 130 avec ma saxo qu'avec ma c3, ceci expliquant cela. :bah:

comme quoi, faut toujours se méfier des généralités qui restent des... généralités. :bah::jap:

   

Seulement 0.3 à 0.5l d'écart entre 110 et 130 avec une essence ? :voyons:

Eh bien ! Ça donne envie de rouler à 130...:smile:

Par

Citation:

"La première et la plus évidente consiste à limiter au maximum l’usage de sa voiture"....

Certains pourront ,d'autres pas! Mais si tous ceux qui le peuvent s'abstenaient durant 8 jours de plus passer a la pompe, le tarif des carburants baisserait d'un coup, comme un retour de manivelle...

J'ai cette chance de pouvoir me passer de ma voiture,et je ne vais pas m'en priver!

Par

La limitation à 80 est déjà beaucoup trop basse, alors SVP Caradisiac n'incitez pas les automobilistes radins ou très pauvres à rouler à 70.

Par

En réponse à Philippe2446

Pas que, juste au-dessus j'ai cité 3 bons arguments:

-la sécurité

-le confort

-la présence d'infrastructures.

Soit dit en passant, parfois, tu n'as guère le choix. Un Paris-Montpellier dans la journée, ou un Paris-Marseille, c'est impossible sans le péage. C'est parfaitement faisable à 110.

Même un Paris-Lille c'est la galère sans péage. C'est 2h11 via l'A1. A vue de nez, à peine 15min de plus en limitant à 110. Mais c'est 3h52 sans péages, avec un nombre impressionnant de traversées de villes, feux, croisements ! Tu ne peux pas comparer... (source viamichelin)

   

Tu peux faire une étape dans une maison d'hôtes, ça te permettrait de goûter aux produits locaux au petit dej et de découvrir la France profonde. :bah:

(Le coût du péage d'un Paris-Marseille te le permets.)

Par

Quand je vais à Annecy voir les copains, ma voiture est ravie de se dégourdir les roues et ne cesse, à l'insu de malgré moi, de tutoyer les 150 km/h.

Du coup, je gagne quand même pas mal de temps, c'est appréciable.

Effectivement, je consomme plus mais j'ai l'immense satisfaction d'arriver pile poil pour l'apéro :bien:

En revanche, pour aller chez mes beaux-parents, je ne sais pas pourquoi mais la voiture a du mal à dépasser les 110 :bah:

C'est comme le matin pour aller au boulot, titine ne doit pas être bien réveillée mais manifeste beaucoup plus d'entrain le soir au retour :chut:

Vous n'allez pas me croire ou me prendre pour un fou mais je crois sincèrement que les voitures ont une âme :beuh::ange:

Par

En réponse à mekinsy

Seulement 14% de carburant en moins entre 130 et 110km/h ? :beuh:

Ça ne vaut pas le coup de rouler à 110km/h dans ce cas. :blague:

   

Moi aussi j'aurais dit plus.

Après il faudrait voir avec une voiture plus grosse, plus lourde, plus puissante et avec une aérodynamique de SUV.

Je suis à peu près certain qu'avec un 3008 1.2 Puretech, la différence serait beaucoup plus grande.

Par

En réponse à mekinsy

Tu peux faire une étape dans une maison d'hôtes, ça te permettrait de goûter aux produits locaux au petit dej et de découvrir la France profonde. :bah:

(Le coût du péage d'un Paris-Marseille te le permets.)

   

Wow.

Tu ne connais rien à mes conditions de voyage. Tu ne sais pas pourquoi, tu ne sais pas à combien (si on est 4-7 ça va être chaud pour la maison d'hôte pour les 50e de péage, ça paierait à peine le dej de rêve sodebo...). Tu ne sais pas combien de temps je compte passer sur place?

...

Parfait, le donneur de leçons dans toute sa splendeur ! :bien:

Par

Cela dit, oui, il m'est arrivé de le faire, sur un Trégastel-Sarlat par exemple... :bah:

Par

En réponse à Philippe2446

Wow.

Tu ne connais rien à mes conditions de voyage. Tu ne sais pas pourquoi, tu ne sais pas à combien (si on est 4-7 ça va être chaud pour la maison d'hôte pour les 50e de péage, ça paierait à peine le dej de rêve sodebo...). Tu ne sais pas combien de temps je compte passer sur place?

...

Parfait, le donneur de leçons dans toute sa splendeur ! :bien:

   

A 7 dans l'A2 ? :blague:

Ça doit être serré. :hum:

Même à 4 d'ailleurs...:biggrin:

(Car j'imagine que tu ne pars pas un week-end...)

Par

En réponse à Philippe2446

Au contraire, je pense que l'article a un grand intérêt. Tout le monde ne prévoit pas de changer de techno. Mais on peut se faire une idée de la quantité de carburant qu'on peut économiser en roulant moins vite, sans rien changer d'autre. On a sur cara des centaines de personnes qui sont absolument convaincues que les baisses de limitation de vitesse n'ont pas d'impact (voir un impact inverse!) sur la conso. Voir à ce sujet les propos haineux et complètement infondés sur la limitation à 70 sur le périphérique, limitation dont l'impact sur le temps de parcours est totalement ridicule (les rares fois où il est effectivement possible de faire le trajet à la vitesse légale).

Dans les faits, la grosse différence entre VE et VT est sur la vitesse où on est le plus efficient. Les pertes inhérentes au moteur thermique font qu'il est globalement plus rentable de le faire tourner aux alentours de 60-70 (ça dépend aussi un peu de la caisse). Le VE est plus efficient à des vitesses plus basses encore. Mais les gains en conso sont globalement de plus en plus faibles en baissant la vitesse.

A l'inverse plus on va vite, moins on gagne en temps à aller plus vite encore. Par exemple pour un trajet de 200 bornes à 130, ça prend 92 minutes, 109 à 110, 133 à 90, 171 à 70. Donc passer de 90 à 70 te fait "perdre" (oui, il y a des guillemets, le temps n'étant pas réellement de l'argent...) 38 minutes, alors que passer de 130 à 110 te fait "perdre" seulement 17 minutes... Ça doit faire réfléchir, aussi, non?

   

certains vont dire qu'ils sont obligés de rouler vite sinon ils s'endorment derrière leur volant. Espérons qu'ils soient aussi agiles et productifs dans leur job. Vos arguments sont simples et justes.

Par

En réponse à Philippe2446

Pas que, juste au-dessus j'ai cité 3 bons arguments:

-la sécurité

-le confort

-la présence d'infrastructures.

Soit dit en passant, parfois, tu n'as guère le choix. Un Paris-Montpellier dans la journée, ou un Paris-Marseille, c'est impossible sans le péage. C'est parfaitement faisable à 110.

Même un Paris-Lille c'est la galère sans péage. C'est 2h11 via l'A1. A vue de nez, à peine 15min de plus en limitant à 110. Mais c'est 3h52 sans péages, avec un nombre impressionnant de traversées de villes, feux, croisements ! Tu ne peux pas comparer... (source viamichelin)

   

Eviter les autoroutes à péage est la première source d'économie mais, effectivement, pas toujours possible d'où l'intérêt de mixer les deux selon les destinations, on va perdre du temps mais faire de bonnes économies tout en gardant un trajet agréable et pas trop long .

Par

Interessante dans l’idée cette comparaison, mais faire à la va vite … rien que le fait de regarder un seul modèle, ce n’est pas suffisant !

Pas une seule fois vous ne parlez de la boîte de vitesse. J’imagine que c’est une boîte 5 vitesses. Donc forcément à 130km/h c’est douloureux niveau conso…

Le résultat serait-il le même sur une berline diesel boîte auto 9 rapports ? La différence de conso est sans doute beaucoup moins significative…

Par

Ça fait les puristes chez Caradisiac mais ça roule en Fiat 500 de 69ch... :biggrin:

Des barres de rires...

Par

En réponse à mekinsy

A 7 dans l'A2 ? :blague:

Ça doit être serré. :hum:

Même à 4 d'ailleurs...:biggrin:

(Car j'imagine que tu ne pars pas un week-end...)

   

Clairement ! Mais je suis passé à l'A3 maintenant. Car nous ne sommes plus 2, depuis un peu plus de 2 ans... :biggrin:

Entre les tarifs prohibitifs des autoroutes et le coût carburant, c'est sûr, il faut jongler. Mais chacun a ses usages et chaque trajet ses impératifs. Il m'est ainsi arrivé de tracer sur l'A6-A7 pour aller en mission pour le boulot, ou de retourner dare-dare récupérer ma famille à mi-chemin. Mais il m'était également arrivé de faire ParisOuest-Angers via Dreux/La Ferté Bernard pour économiser des sous (15e pour 40min en gros). Au-delà de la Ferté par contre (comme pour Lille depuis Paris), la départementale est un enfer...

Par

En réponse à abasc

Interessante dans l’idée cette comparaison, mais faire à la va vite … rien que le fait de regarder un seul modèle, ce n’est pas suffisant !

Pas une seule fois vous ne parlez de la boîte de vitesse. J’imagine que c’est une boîte 5 vitesses. Donc forcément à 130km/h c’est douloureux niveau conso…

Le résultat serait-il le même sur une berline diesel boîte auto 9 rapports ? La différence de conso est sans doute beaucoup moins significative…

   

Et pourquoi donc?

Le diesel a un rendement beaucoup moins dépendant de la charge. Avec une BVA 9 rapports on pourrait même imaginer être en 8è à 130 et en 9è à 110 (car moins besoin de couple).

Le moteur essence s'en fout d'être à 4000 tours si c'est pour travailler et pas seulement pour faire du bruit. Mais quand on ralentit il doit forcer davantage pour aspirer de l'air, on perd une partie de la puissance pour rien. Il aura dans tous les cas fait le même nombre de tours pour arriver à destination.

Comme l'énergie demandée par la résistance de l'air représente le plus gros de la consommation sur autoroute, et qu'elle diminue (par km parcouru) de plus de 28%, celui qui réussira à avoir le même rendement moteur à 110 qu'à 130 économisera largement plus de 20%.

Par

En réponse à Gus76

Quand je vais à Annecy voir les copains, ma voiture est ravie de se dégourdir les roues et ne cesse, à l'insu de malgré moi, de tutoyer les 150 km/h.

Du coup, je gagne quand même pas mal de temps, c'est appréciable.

Effectivement, je consomme plus mais j'ai l'immense satisfaction d'arriver pile poil pour l'apéro :bien:

En revanche, pour aller chez mes beaux-parents, je ne sais pas pourquoi mais la voiture a du mal à dépasser les 110 :bah:

C'est comme le matin pour aller au boulot, titine ne doit pas être bien réveillée mais manifeste beaucoup plus d'entrain le soir au retour :chut:

Vous n'allez pas me croire ou me prendre pour un fou mais je crois sincèrement que les voitures ont une âme :beuh::ange:

   

Ben si ça t'embête à ce point, faut pas y aller, chez tes beaux-parents. :-) (Moi, je les avait convoqués pour leur remettre ma démission, comme ça, ma caisse ne consommait plus rien. Et quelle joie de ne plus les voir).

Par

En réponse à Gus76

Quand je vais à Annecy voir les copains, ma voiture est ravie de se dégourdir les roues et ne cesse, à l'insu de malgré moi, de tutoyer les 150 km/h.

Du coup, je gagne quand même pas mal de temps, c'est appréciable.

Effectivement, je consomme plus mais j'ai l'immense satisfaction d'arriver pile poil pour l'apéro :bien:

En revanche, pour aller chez mes beaux-parents, je ne sais pas pourquoi mais la voiture a du mal à dépasser les 110 :bah:

C'est comme le matin pour aller au boulot, titine ne doit pas être bien réveillée mais manifeste beaucoup plus d'entrain le soir au retour :chut:

Vous n'allez pas me croire ou me prendre pour un fou mais je crois sincèrement que les voitures ont une âme :beuh::ange:

   

150 y'a 20/25 ans, c'était la vitesse de croisière moyenne basse de la plupart des gens, aujourd'hui limite t'ose pas le dire sur un "forum" de bagnoles de peur de te faire insulter :fleur: ou alors on te prend pour un mytho (les pro VE) :lol:

Par

En réponse à mekinsy

Seulement 14% de carburant en moins entre 130 et 110km/h ? :beuh:

Ça ne vaut pas le coup de rouler à 110km/h dans ce cas. :blague:

   

Prenez votre "facture" annuelle de carburant, retranchez 14% et voyez ce que vous pouvez vous offrir avec.

Considérant un petit rouleur qui fait un plein de 50L par mois à 1,5€ le litre : dépense 900 €. L'économie de 14% c'est 126 € dans la poche. Pas négligeable pour tout le monde.

Par

En réponse à W A V E

La théorie veut que la différence soit supérieure avec un Diesel. Du moins en proportion. Parce que le diesel ne voit pas son rendement chuter autant quand on diminue la puissance demandée.

Quand à savoir si le rendement chute davantage ou non avec un moteur essence de plus grosse cylindrée ou avec un turbo, je me garderais bien de faire des prédictions.

Par contre la différence pourra être supérieure sur un moteur essence s'il a une transmission de type CVT, surtout avec hybridation, ou bien aucune transmission mécanique (Honda).

Puis la différence sur route dépendra surtout si on lève le pied assez tôt avant les ralentissements, ça aura plus d'impact que le fait d'aller à 70 au lieu de 80 sur les longues lignes droites. Ce qui pourrit la consommation sur route, c'est (indirectement) les cas où on freine plus fort qu'en levant simplement le pied sur le dernier rapport.

   

Avec la mienne, entre 130 et 110, c'est entre 1L et 1,5L de moins.

Par

En réponse à Gus76

Quand je vais à Annecy voir les copains, ma voiture est ravie de se dégourdir les roues et ne cesse, à l'insu de malgré moi, de tutoyer les 150 km/h.

Du coup, je gagne quand même pas mal de temps, c'est appréciable.

Effectivement, je consomme plus mais j'ai l'immense satisfaction d'arriver pile poil pour l'apéro :bien:

En revanche, pour aller chez mes beaux-parents, je ne sais pas pourquoi mais la voiture a du mal à dépasser les 110 :bah:

C'est comme le matin pour aller au boulot, titine ne doit pas être bien réveillée mais manifeste beaucoup plus d'entrain le soir au retour :chut:

Vous n'allez pas me croire ou me prendre pour un fou mais je crois sincèrement que les voitures ont une âme :beuh::ange:

   

Ah ah ! En tout cas, elle ne se trompe jamais, ton auto ! Elle est bien dressée !

Par

En réponse à Romain_RS2

150 y'a 20/25 ans, c'était la vitesse de croisière moyenne basse de la plupart des gens, aujourd'hui limite t'ose pas le dire sur un "forum" de bagnoles de peur de te faire insulter :fleur: ou alors on te prend pour un mytho (les pro VE) :lol:

   

C'est juste. Aujourd'hui à 150 km/h, tu doubles à peu près tout et tu ne te fais jamais doubler. Il y a 15/20 ans, on roulait en convoi à cette allure. C'est totalement terminé.

Il faut désormais faire gaffe aux gens qui dépassent les camions en roulant à 110 km/h...

Par

C’est peut être qu’une impression, mais depuis quelques semaines je trouve les automobilistes conduisent plus lentement. Avant quand je rentrais très tard du boulot en vélo, les vitesses étaient en majorité assez élevées. Là, ça s’est carrément inversé.

Par

En réponse à Foerdom

Prenez votre "facture" annuelle de carburant, retranchez 14% et voyez ce que vous pouvez vous offrir avec.

Considérant un petit rouleur qui fait un plein de 50L par mois à 1,5€ le litre : dépense 900 €. L'économie de 14% c'est 126 € dans la poche. Pas négligeable pour tout le monde.

   

Je n' aurais pas répondu mieux. :bien:

Sinon on peut arrêter de brûler... Des cigarettes! C' est comme pour le carburant, certains consomment beaucoup là-dessus... Sauf que ça ne mène nulle part... Ou alors en pneumologie!

Par

En réponse à Romain_RS2

150 y'a 20/25 ans, c'était la vitesse de croisière moyenne basse de la plupart des gens, aujourd'hui limite t'ose pas le dire sur un "forum" de bagnoles de peur de te faire insulter :fleur: ou alors on te prend pour un mytho (les pro VE) :lol:

   

Mais bien sûr. :violon:

La voiture de M tout le monde s'autodémontait à cette vitesse à cette époque. Tu parles quand même d'une époque où "la plupart des gens" roulaient en AX, en Supercinq, en 309 ou en Astra diesel... :areuh:

Je rappelle qu'à sa sortie, la grande familiale R21 était livrée avec un moteur de 76ch de série.... :fleur:

Les CX GTI, R25 V6 et BMW525, c'était rarissime ! Et certainement pas la caisse de "la plupart des gens"... :oops:

Par

En réponse à 47ronins

déjà, ne pas rouler en SUV c est sûrement un gain appréciable :bien:

   

Consommation mesurée avec ma Clio 1.2 TCE 120 ch sur 25 000 km = 7,116 l/100

Consommation mesurée avec mon Captur 1.3 TCE 150 ch sur 25 000 km = 7,118 l/100

Effectivement le Captur consomme plus que la Clio, mais j'ai fait plus de ville avec le Captur (COVID)

Même conduite sur les deux autos avec plus de ville que de route ...

Par

En réponse à Philippe2446

Mais bien sûr. :violon:

La voiture de M tout le monde s'autodémontait à cette vitesse à cette époque. Tu parles quand même d'une époque où "la plupart des gens" roulaient en AX, en Supercinq, en 309 ou en Astra diesel... :areuh:

Je rappelle qu'à sa sortie, la grande familiale R21 était livrée avec un moteur de 76ch de série.... :fleur:

Les CX GTI, R25 V6 et BMW525, c'était rarissime ! Et certainement pas la caisse de "la plupart des gens"... :oops:

   

bof, sauf certains diesel atmo (à l'époque où le turbo était disponible), une partie des citadines ou des compactes très bas de gamme, tenir les 160 était facile pour beaucoup de voitures, même la R21 ultra bas de gamme (la base pour la majorité était de 90ch). Un 1.4 75ch sur une compacte était aussi assez courant.

Même la 309 diesel sans turbo dépassait légèrement les 160.

Par

En réponse à Philippe2446

Mais bien sûr. :violon:

La voiture de M tout le monde s'autodémontait à cette vitesse à cette époque. Tu parles quand même d'une époque où "la plupart des gens" roulaient en AX, en Supercinq, en 309 ou en Astra diesel... :areuh:

Je rappelle qu'à sa sortie, la grande familiale R21 était livrée avec un moteur de 76ch de série.... :fleur:

Les CX GTI, R25 V6 et BMW525, c'était rarissime ! Et certainement pas la caisse de "la plupart des gens"... :oops:

   

Comment dire, 20/25 ans ça fait entre 1996 et 2001, ta liste me semble d’une autre époque.

Par

En réponse à Vertacovélo

C’est peut être qu’une impression, mais depuis quelques semaines je trouve les automobilistes conduisent plus lentement. Avant quand je rentrais très tard du boulot en vélo, les vitesses étaient en majorité assez élevées. Là, ça s’est carrément inversé.

   

Oui, en règle générale, ça roule moins vite. (En revanche, les kékés sont bien plus excités) Et la majorité des conducteurs se tamponnent du code de la route (feux, clignotants, respect des priorités, c'est du passé). Quant tu es à vélo, c'est flagrant.

Par

Avec ma vieille Clio II 1,2 16v, si je conduis "sans retenue", je tourne à 5,5 - 6,0 litres aux 100 km. Les mêmes trajets en conduite plus souple (anticipation, ect...), je tourne autour de 5,0 litres aux 100 km. Pas énorme diront certains... Mais quand même un paquet de kilomètres parcourus en plus à l' année.

Par

En réponse à Gus76

Quand je vais à Annecy voir les copains, ma voiture est ravie de se dégourdir les roues et ne cesse, à l'insu de malgré moi, de tutoyer les 150 km/h.

Du coup, je gagne quand même pas mal de temps, c'est appréciable.

Effectivement, je consomme plus mais j'ai l'immense satisfaction d'arriver pile poil pour l'apéro :bien:

En revanche, pour aller chez mes beaux-parents, je ne sais pas pourquoi mais la voiture a du mal à dépasser les 110 :bah:

C'est comme le matin pour aller au boulot, titine ne doit pas être bien réveillée mais manifeste beaucoup plus d'entrain le soir au retour :chut:

Vous n'allez pas me croire ou me prendre pour un fou mais je crois sincèrement que les voitures ont une âme :beuh::ange:

   

moi c'est ma montre qui a une âme : elle retarde pour aller au boulot et avance pour rentrer chez moi :bien:

mécanisme compliqué en apparence mais très répandu en fait, chez les camarades travailleurs, travailleuses :biggrin:

Par

En réponse à W A V E

bof, sauf certains diesel atmo (à l'époque où le turbo était disponible), une partie des citadines ou des compactes très bas de gamme, tenir les 160 était facile pour beaucoup de voitures, même la R21 ultra bas de gamme (la base pour la majorité était de 90ch). Un 1.4 75ch sur une compacte était aussi assez courant.

Même la 309 diesel sans turbo dépassait légèrement les 160.

   

Ah oui, suis d'accord. La vitesse de pointe "théorique" dépassait le 150 sur beaucoup de caisses de l'époque. Mais c'était une toute autre chose de la supporter, souvent à fond du dernier rapport (parfois 4), avec l'insonorisation de l'époque !

Donc non, l'époque "bénie" où "tout le monde roulait vite" n'a jamais existé. (Sarkozy ministre de l'intérieur et les radars auto, c'est 2005-2007) Les gens roulent presque tous à la même vitesse maintenant, ça, ça a changé.

Par

En réponse à Philippe2446

Mais bien sûr. :violon:

La voiture de M tout le monde s'autodémontait à cette vitesse à cette époque. Tu parles quand même d'une époque où "la plupart des gens" roulaient en AX, en Supercinq, en 309 ou en Astra diesel... :areuh:

Je rappelle qu'à sa sortie, la grande familiale R21 était livrée avec un moteur de 76ch de série.... :fleur:

Les CX GTI, R25 V6 et BMW525, c'était rarissime ! Et certainement pas la caisse de "la plupart des gens"... :oops:

   

ya 20/25 ans, les CX et R 25 c'était déjà un lointain passé, non ?

Par

En réponse à v_tootsie

Ben si ça t'embête à ce point, faut pas y aller, chez tes beaux-parents. :-) (Moi, je les avait convoqués pour leur remettre ma démission, comme ça, ma caisse ne consommait plus rien. Et quelle joie de ne plus les voir).

   

Non pas de soucis avec mes beaux parents, ils sont adorables en plus.

C'était juste pour faire un peu d'humour car on a appris un truc de dingue aujourd'hui : moins tu roules vite et moins tu consommes !!

Et j'ai un autre scoop en exclusivité pour la communauté Caradisiac : moins tu bouffes et plus tu maigris.

Et on m'aurait dit aussi que pour économiser de l'argent, il fallait dépenser moins que ce qu'on gagne !!

Mais ça, je n'y crois pas, il y a quelques choses de louche quand même !?!

Par

En réponse à Foerdom

Prenez votre "facture" annuelle de carburant, retranchez 14% et voyez ce que vous pouvez vous offrir avec.

Considérant un petit rouleur qui fait un plein de 50L par mois à 1,5€ le litre : dépense 900 €. L'économie de 14% c'est 126 € dans la poche. Pas négligeable pour tout le monde.

   

Alors là, chapeau, il est fortiche cet automobiliste qui parcourt ses 10 000 kms à 130 chaque année.

Par

En réponse à v_tootsie

ya 20/25 ans, les CX et R 25 c'était déjà un lointain passé, non ?

   

Ça commençait à être rare sur les routes, mais ça n'a jamais été les voitures les moins adaptées à la vitesse

:wink:

Après, quelque soit la voiture, y'avait quand-même une partie non-négligeables de gens qui roulaient à 150-160 compteur. Les diesel qui faisaient un bruit horrible à cette vitesse ne permettaient pas d'écouter de la musique sereinement à 130, donc pas mal de gens préféraient que ça se termine au plus vite.

Par

En réponse à Foerdom

Prenez votre "facture" annuelle de carburant, retranchez 14% et voyez ce que vous pouvez vous offrir avec.

Considérant un petit rouleur qui fait un plein de 50L par mois à 1,5€ le litre : dépense 900 €. L'économie de 14% c'est 126 € dans la poche. Pas négligeable pour tout le monde.

   

Oué ... enfin ... c'est pas énorme.

126€/an, ça doit être 2x moins que ma consommation de café au travail :biggrin:

J'ai aussi des collègues qui sont à 5€ près, mais ils ne font pas attention à ce qui leur coûte vraiment de l'argent : (cigarette, sandwichs et canette acheté à midi, SUV qui ne consomme "que" 8L/100 et qui a des pneus de 20")

Par

Pour un même modèle .

Une pression insuffisante des pneus peut entraîner une surconsommation de carburant de 10 à 15 %

Un filtre à air encrassé, des bougies d’allumage usées ou le zap d'une vidange peuvent entraîner une hausse de consommation allant jusqu’à 20 %.

La climatisation mal utilisée est une cause possible de surconsommation, jusque 20 % .(suivant modèle)

Les barres de toits transversales inutilisées augmente la consommation de 10 à 15 % voire plus (vent , hauteur de charge)

Avec tout ça , on comprend mieux pourquoi ce modèle donné pour 5l/100km puisse en faire 8!

Et je ne parle pas de la chaussure collée à la pédale de droite en toutes circonstances.:bah:

Par

En réponse à Président Lincoln

moi c'est ma montre qui a une âme : elle retarde pour aller au boulot et avance pour rentrer chez moi :bien:

mécanisme compliqué en apparence mais très répandu en fait, chez les camarades travailleurs, travailleuses :biggrin:

   

et puis il ne faut pas être deux fois en retard dans la même journée :biggrin:

Par

En réponse à 47ronins

déjà, ne pas rouler en SUV c est sûrement un gain appréciable :bien:

   

Bashing gratuit !

Un suv peut consommer moins qu'une berline , exemple RAV4.

Perso en CX5 je consomme un petit peu plus qu'avec mon ancien Scénic, mais j'ai juste 4x4 et 80ch de plus et un confort et agrément largement au dessus.

J'ai conduit dernièrement une Ford Fiesta, cette ça consomme pas grand chose, mais ça n'accelere pas aussi, sur les voies d'insertion tu te fais peur et pour doubler...

Par

Tout ceci est exact et factuel ; perso il a TRES longtemps que j’ai pris l’habitude de rouler sur un « filet de gaz »et en essayant de rester au plus près du couple maxi moteur (pour mon véhicule CMAX Tdci 1.5L 2018 le couple max est à 1750 tr/mn). C’est à ce régime moteur que le rapport puissance consommation est le moins élevé. Effectivement un surgonflage de 200 g permet encore d’économiser un peu.

Par

En réponse à Foerdom

Prenez votre "facture" annuelle de carburant, retranchez 14% et voyez ce que vous pouvez vous offrir avec.

Considérant un petit rouleur qui fait un plein de 50L par mois à 1,5€ le litre : dépense 900 €. L'économie de 14% c'est 126 € dans la poche. Pas négligeable pour tout le monde.

   

Youhou! Perso en changeant de forfait box, et mobiles j'ai récupéré 25euros par mois, soit 300€.

Par

Incroyable cet article !

Auriez-vous des conseils à donner à vos journalistes pour qu'ils consomment moins, eux aussi, durant leurs essais ? M.Pagès en tête.

Par

c'est très bien de diminuer la vitesse et de ne pas pousser les rapports mais à trop vouloir rouler à l'économie cela peut provoquer des risques de colmatage du Fap, vanne Egr grippé... sur les diesel et maintenant sur les nouveaux moteurs essence, ils ont été mettre un Fap.

Par

En réponse à Gus76

Non pas de soucis avec mes beaux parents, ils sont adorables en plus.

C'était juste pour faire un peu d'humour car on a appris un truc de dingue aujourd'hui : moins tu roules vite et moins tu consommes !!

Et j'ai un autre scoop en exclusivité pour la communauté Caradisiac : moins tu bouffes et plus tu maigris.

Et on m'aurait dit aussi que pour économiser de l'argent, il fallait dépenser moins que ce qu'on gagne !!

Mais ça, je n'y crois pas, il y a quelques choses de louche quand même !?!

   

:bien: Tant mieu x pour toi s'ils sont cools. En effet, le site semble s'orienter vers la Lapalissade 2.0.

Par

En réponse à Jetstream

Comment dire, 20/25 ans ça fait entre 1996 et 2001, ta liste me semble d’une autre époque.

   

On parle parc auto, pas voitures neuves.

Perso mon temps en 2004 (donc bien après le "il y a 20-25 ans dont on parle) je le passais entre conduire la golf 4 de ma mère et conduire l'AX de mon ex. La 1ère atteignait le 192 en pointe mais insupportable dès 140km/h avec son 1.6 à plus de 4000 tours (bvm5 très courte). La seconde n'avait pas de compte-tours et n'atteignait les 120 compteur qu'au prix d'un hurlement insupportable.

Sinon, oui, il y avait la Jaguar 4l de 1992 de mon père, mais je ne l'ai conduite qu'une fois sévèrement dévaluée, je me demande bien pourquoi, il y a quelques années à peine ! :areuh:

Par

En réponse à Philippe2446

Mais bien sûr. :violon:

La voiture de M tout le monde s'autodémontait à cette vitesse à cette époque. Tu parles quand même d'une époque où "la plupart des gens" roulaient en AX, en Supercinq, en 309 ou en Astra diesel... :areuh:

Je rappelle qu'à sa sortie, la grande familiale R21 était livrée avec un moteur de 76ch de série.... :fleur:

Les CX GTI, R25 V6 et BMW525, c'était rarissime ! Et certainement pas la caisse de "la plupart des gens"... :oops:

   

Y'a pas de "mais bien sur". Les gens roulaient bien plus fond de cale ou pas loin à l'époque. Je me souviens d'une discussion récente avec d'autres "papas" tout ce qu'il y a de plus tranquilles, quand ils ont vu que j'étais en Mégane RS (ça tranchait avec leurs monospaces) ça les a branché sur la façon de rouler "à l'époque", dont un qui me parait de ses pointes à 200km/h avec une fantastique 306 turdoD (90cv). Y'a pas besoin d'une R25 V6 (on est 35 ans en arrière là) pour rouler à 150/170. Perso 170 c'était souvent ma vitesse de croisière en Mégane 1.6 (90cv), en 2001 j'étais en Clio RS 172 qui prenait 230 sur le plat...

Par

En réponse à W A V E

Ça commençait à être rare sur les routes, mais ça n'a jamais été les voitures les moins adaptées à la vitesse

:wink:

Après, quelque soit la voiture, y'avait quand-même une partie non-négligeables de gens qui roulaient à 150-160 compteur. Les diesel qui faisaient un bruit horrible à cette vitesse ne permettaient pas d'écouter de la musique sereinement à 130, donc pas mal de gens préféraient que ça se termine au plus vite.

   

Il y a 20-25 ans, rare, la R25 V6? Elle a été construite aux alentours de 1990. Il y a 31 ans. Moi pas comprendre... :voyons:

Par

En réponse à morrigan45fr

Youhou! Perso en changeant de forfait box, et mobiles j'ai récupéré 25euros par mois, soit 300€.

   

Grand bien te fasse. Ils y a sûrement des sites qui concernent ta passion... :oui:

Par

En réponse à Philippe2446

On parle parc auto, pas voitures neuves.

Perso mon temps en 2004 (donc bien après le "il y a 20-25 ans dont on parle) je le passais entre conduire la golf 4 de ma mère et conduire l'AX de mon ex. La 1ère atteignait le 192 en pointe mais insupportable dès 140km/h avec son 1.6 à plus de 4000 tours (bvm5 très courte). La seconde n'avait pas de compte-tours et n'atteignait les 120 compteur qu'au prix d'un hurlement insupportable.

Sinon, oui, il y avait la Jaguar 4l de 1992 de mon père, mais je ne l'ai conduite qu'une fois sévèrement dévaluée, je me demande bien pourquoi, il y a quelques années à peine ! :areuh:

   

Même en parlant parc roulant ta liste ne colle pas à mes souvenirs.:bah:

Par

Il manque une troisième étude : Combien consomme t-on de plus en réduisant la vitesse de 50 à 30 ?

Par

En réponse à Penible

Il manque une troisième étude : Combien consomme t-on de plus en réduisant la vitesse de 50 à 30 ?

   

Ça dépend de la vitesse enclenchée. En première ça consomme plus qu'en deuxième.

Par

En réponse à Foerdom

Prenez votre "facture" annuelle de carburant, retranchez 14% et voyez ce que vous pouvez vous offrir avec.

Considérant un petit rouleur qui fait un plein de 50L par mois à 1,5€ le litre : dépense 900 €. L'économie de 14% c'est 126 € dans la poche. Pas négligeable pour tout le monde.

   

Mieux,le calcul que j'ai toujours fais. Sur 100000km, 1l d'economie au 100 c'est 1500€ non depenser

Par

Pour la consommation sur autoroute notamment, la Fiat 500 n'est pas le véhicule le plus adapté pour faire la comparaison car à 130 on se rapproche du régime maximum, il aurait été plus judicieux d'utiliser un véhicule de gamme moyenne, il me semble, à voir si les chiffres seraient différents et dans quelle proportion

Par

En réponse à 47ronins

déjà, ne pas rouler en SUV c est sûrement un gain appréciable :bien:

   

Pas de bol, j'ai eu une Fiat 500 1.2 69cv...8l aux 100 sur des petits trajets....suv diesel actuellement, à peine 7l sur petits trajets, mais on peut rester sur des idées préconçues...

Par

En réponse à morrigan45fr

Bashing gratuit !

Un suv peut consommer moins qu'une berline , exemple RAV4.

Perso en CX5 je consomme un petit peu plus qu'avec mon ancien Scénic, mais j'ai juste 4x4 et 80ch de plus et un confort et agrément largement au dessus.

J'ai conduit dernièrement une Ford Fiesta, cette ça consomme pas grand chose, mais ça n'accelere pas aussi, sur les voies d'insertion tu te fais peur et pour doubler...

   

Le RAV4 consomme plus que la Camry ayant le même moteur. Bien-sûr que la motorisation a son importance, mais les miracles n'existent pas: à motorisation égale un SUV consomme davantage qu'une berline.

Par

Il faut aussi voir en fonction du véhicule, des fois on consomme moins en roulant plus vite, une aberration qui m'arrive avec mon 2ème véhicule, depuis les 80 km/h je consomme plus qu'à 90,explication j'ai un discovery 300 tdi bva, à 78 km/ il passe en prise directe sans variation donc en voulant être proche des 80 il passe continuellement de 3ème en 4ème avec un régime moteur autour des 2200tr/mn, dès que je suis sur une route à 90km/ Lee régime se stabilisé vers 1800tr/mn, comme quoi à toute règle il y a une exception

Par

En réponse à Président Lincoln

moi c'est ma montre qui a une âme : elle retarde pour aller au boulot et avance pour rentrer chez moi :bien:

mécanisme compliqué en apparence mais très répandu en fait, chez les camarades travailleurs, travailleuses :biggrin:

   

Et quand tu es retraité, tu oublies de prendre ta montre…

Par

En réponse à Philippe2446

Il y a 20-25 ans, rare, la R25 V6? Elle a été construite aux alentours de 1990. Il y a 31 ans. Moi pas comprendre... :voyons:

   

La R25, mon grand-père nous embarquait dedans quand j'étais môme et qu'on partait en vacances.

Il y a 20-25 ans (époque où j'ai commencé à conduire), c'étaient des voitures plus récentes : chez Renault, la Laguna et la Safrane étaient là.

Et je me souviens de la limitation sur la Rocade à Bordeaux (pas encore élargie à 3 voies ) : 110 km/h. Les gens y roulaient à 120, moi souvent à 130 et plus (et je n'étais pas seul). La densité de population n'avait rien à voir avec maintenant, c'était une ville moyenne de province.

Par

En réponse à damon13

Mieux,le calcul que j'ai toujours fais. Sur 100000km, 1l d'economie au 100 c'est 1500€ non depenser

   

On peut aussi prendre plus de plaisir à rouler un peu plus vite...

Et comme tout plaisir, ça se paye. :bah:

D'ailleurs le problème se pose réellement que si on n'y arrive plus financièrement.

Sinon, j'ai un petit conseil qui permet de faire de très belles économies de carburant, il s'agit de l'anticipation:

-Laisser la voiture couler tranquillement jusqu'au prochain feu/rond point/stop.

-Dans les embouteillages ne pas s'énerver, démarrer tranquille en faisant un coup de première et se mettre au point mort pour laisser filer l'auto...(Une pratique peu orthodoxe je le reconnais, mais je gagne facilement le fameux litre au 100km en conduisant de cette manière car les deux premiers rapports freine énormément l'auto.)

J'ai une conduite dynamique (Virage sans freiner/accélération/reprise prompt.), mais je freine très peu. (Le frein moteur avec retrogadage d'un ou deux rapports suffit dans la plupart des situations.)

Mes consommations en conduite "normale" sont toujours très proches des données constructeurs. (Ancien cycle NEDC.)

Par

Pour les personnes qui le peuvent, le télétravail au moins partiel est une option probablement salvatrice et intéressante pour limiter les frais en carburant.

Mon budget essence en ce moment s'élève à "seulement" 60€/mois - un seul plein - en roulant tranquillement, et avec du SP98+. Les moteurs SkyActiv de Mazda tournent à bas régime donc je préfère éviter le SP95, certes moins cher mais qui encrasserait probablement (plus) le moteur. En tout cas, ça reste modéré compte tenu de la situation actuelle. :bah:

Par

En réponse à charly10

Tout ceci est exact et factuel ; perso il a TRES longtemps que j’ai pris l’habitude de rouler sur un « filet de gaz »et en essayant de rester au plus près du couple maxi moteur (pour mon véhicule CMAX Tdci 1.5L 2018 le couple max est à 1750 tr/mn). C’est à ce régime moteur que le rapport puissance consommation est le moins élevé. Effectivement un surgonflage de 200 g permet encore d’économiser un peu.

   

Le régime de couple maxi?

Tu sais que moins tu appuie sur l'accélérateur, plus le régime qui donnera le couple le plus élevé va diminuer? Jusqu'à descendre sous le régime de ralenti lorsque tu n'appuie pas sur l'accélérateur...

Rouler au régime de couple maxi lorsqu'on n'a pas besoin de couple, ou rouler sur un filet de gaz, c'est faire tourner un moulin (essence) qui tente désespérément d'aspirer de l'air (dur de faire descendre le piston), et qui ensuite récupère moins lorsque le piston remonte (parce qu'il a quand-même aspiré un peu l'air). Ça s'appelle les pertes par pompages et c'est ce qui fait que le gain de consommation lorsqu'on réduit la vitesse est très inférieur à la baisse de la résistance de l'air.

Sur un Diesel c'est différent car rien ne bride l'admission d'air (donc on ne peut pas rouler sur filet de gaz, on peut seulement injecter peu de carburant), mais la forte compression fait qu'il y a quand-même pas mal de frottements et de pertes thermiques (le gaz refroidi par contact avec le bloc moteur ne rend pas toute l'énergie de compression lors de la détente): c'est toujours mieux de ne pas le faire tourner plus vite que nécessaire.

Le meilleur rendement consiste à remplir les cylindres presque au maximum. Donc à moins de vouloir rouler à la vmax, il faut diminuer au maximum le régime moteur.

Et quand on a besoin de puissance, le rendement ne s'effondre qu'à un régime bien plus élevé que celui de couple maxi.

Par

Au moins aussi important que la vitesse, anticipez, freinages tardifs et relances obligées c'est du carburant évaporé pour rien. Connaître un minimum son véhicule valeur de couple et à quel régime, demander à une voiture ce pour quoi elle n'est pas faite c'est vider irrémédiablement son réservoir encore plus vite.

Par

En réponse à Gastor

Article sans intérêt, alors que la même démonstration avec VT vs VE vs VH nous apprendrait quelle techo est la plus sensible.

   

Retour sur ta vidéo sur l'autre fil: pas grand chose sur la plancher, il faut jouer au devin mai si je devine juste, c'est la maintenance qui est sacrifiée.

Par

En réponse à Philippe2446

Il y a 20-25 ans, rare, la R25 V6? Elle a été construite aux alentours de 1990. Il y a 31 ans. Moi pas comprendre... :voyons:

   

il y a 20-25 ans c'est 4 à 9 ans après la dernière produite, 7 à 12 ans après la première. Pour une voiture qui n'a jamais été très répandue (en V6), achetée par des gens assez riches donc qui ne l'ont pas tous gardée longtemps...

Ensuite bien-sûr que le moteur est increvable et que quelques passionnés ont pu la garder en état de rouler longtemps au prix d'un entretien assez important (la fiabilité générale ne valait pas du tout celle du moteur), mais ils ne sont pas si nombreux et ne passent pas leur temps sur les routes.

Les 2.0 essence et encore plus les turbo diesel ont été plus vendues et utilisées plus longtemps et/ou plus souvent.

Par

En réponse à mekinsy

On peut aussi prendre plus de plaisir à rouler un peu plus vite...

Et comme tout plaisir, ça se paye. :bah:

D'ailleurs le problème se pose réellement que si on n'y arrive plus financièrement.

Sinon, j'ai un petit conseil qui permet de faire de très belles économies de carburant, il s'agit de l'anticipation:

-Laisser la voiture couler tranquillement jusqu'au prochain feu/rond point/stop.

-Dans les embouteillages ne pas s'énerver, démarrer tranquille en faisant un coup de première et se mettre au point mort pour laisser filer l'auto...(Une pratique peu orthodoxe je le reconnais, mais je gagne facilement le fameux litre au 100km en conduisant de cette manière car les deux premiers rapports freine énormément l'auto.)

J'ai une conduite dynamique (Virage sans freiner/accélération/reprise prompt.), mais je freine très peu. (Le frein moteur avec retrogadage d'un ou deux rapports suffit dans la plupart des situations.)

Mes consommations en conduite "normale" sont toujours très proches des données constructeurs. (Ancien cycle NEDC.)

   

Idem, je fait entre 3l2 et 5l5. En essence avec 1tonne2 et 115ch

Par

En réponse à mekinsy

Seulement 0.3 à 0.5l d'écart entre 110 et 130 avec une essence ? :voyons:

Eh bien ! Ça donne envie de rouler à 130...:smile:

   

pour mes trajets quotidiens d'avant Covid avec 70% d'autoroute, j'avais justement comparé ce qu'il m'en coûtait de rouler à 110 ou 137 = à peine 15€ par mois de différence pour 2000 bornes. alors, j'ai vite arrêté de rouler à 110. :bah:

d'autant que je me porte plutôt bien portant financièrement et que rouler à 110 est vite chiant pour doubler les débios de la voie du milieu avec ceux qui arrivent à 137 sur la voie de gauche. :bah:

Par

En réponse à Foerdom

Prenez votre "facture" annuelle de carburant, retranchez 14% et voyez ce que vous pouvez vous offrir avec.

Considérant un petit rouleur qui fait un plein de 50L par mois à 1,5€ le litre : dépense 900 €. L'économie de 14% c'est 126 € dans la poche. Pas négligeable pour tout le monde.

   

à condition de faire ainsi pour tout le reste.

mais quand j'en vois rouler à 100-110 sur une autoroute payante limitée à 130, j'ai un peu de mal à comprendre... :cyp:

Par

dites pas aux gens de rouler moins vite, déjà que ça s'traine à allure d'escargot pratiquement partout.......et qu'ça a les jetons partout sur les routes de tout...... passer les ronds points, mais quelle galère avec tous ces pleutres même pas capables d'anticiper, ou d'appréhender une distance avec un, ou des véhicules venant de leur gauche...... total, ils attendent que ce soit carrément désert sur leur gauche, pour passer.

Oui, de plus en plus, dans le trafic d'aujourd'hui, j'ai l'impression avec l'AYGO et l'AURIS Hybride d'avoir 2 GT Sportives......même ma bécane, mon 300 cm3 suffit amplement pour se faire plaisir, et être en pôle position.......attention, n'allez pas croire que je conduis n'importe comment, sans respect des règles, ce n'est pas ça du tout...... mais c'est d'un GNAN GNAN sur les routes.

Si le vote est aussi gnan gnan et pétochard, que sur les routes, ça ne m'étonne pas qu'on aie les politicards que l'on a.

Par

En réponse à mekinsy

On peut aussi prendre plus de plaisir à rouler un peu plus vite...

Et comme tout plaisir, ça se paye. :bah:

D'ailleurs le problème se pose réellement que si on n'y arrive plus financièrement.

Sinon, j'ai un petit conseil qui permet de faire de très belles économies de carburant, il s'agit de l'anticipation:

-Laisser la voiture couler tranquillement jusqu'au prochain feu/rond point/stop.

-Dans les embouteillages ne pas s'énerver, démarrer tranquille en faisant un coup de première et se mettre au point mort pour laisser filer l'auto...(Une pratique peu orthodoxe je le reconnais, mais je gagne facilement le fameux litre au 100km en conduisant de cette manière car les deux premiers rapports freine énormément l'auto.)

J'ai une conduite dynamique (Virage sans freiner/accélération/reprise prompt.), mais je freine très peu. (Le frein moteur avec retrogadage d'un ou deux rapports suffit dans la plupart des situations.)

Mes consommations en conduite "normale" sont toujours très proches des données constructeurs. (Ancien cycle NEDC.)

   

Exact. Perso ma conso quand je roule autour de chez moi (urbain/péri urbain), c'est 11l/100. Je pourrais descendre à 9l/100 en faisant que de l"éco conduite je pense...mais la semaine, je roule à vélo, quand je prends ma voiture c'est par plaisir même si c'est pour un déplacement "utile". Dans ces conditions, le plein me fait nettement plus d'un mois, je pourrais consommer 22l/100 que ça ne changerait rien à l'état de mes finances...

Par

En réponse à zzeelec

La R25, mon grand-père nous embarquait dedans quand j'étais môme et qu'on partait en vacances.

Il y a 20-25 ans (époque où j'ai commencé à conduire), c'étaient des voitures plus récentes : chez Renault, la Laguna et la Safrane étaient là.

Et je me souviens de la limitation sur la Rocade à Bordeaux (pas encore élargie à 3 voies ) : 110 km/h. Les gens y roulaient à 120, moi souvent à 130 et plus (et je n'étais pas seul). La densité de population n'avait rien à voir avec maintenant, c'était une ville moyenne de province.

   

En 1998/1999 je rentrais souvent assez tard le soir (22h) en semaine de place d'Italie, c'était pas rare de rouler à 120/140 sur le périph (toujours avec ma Mégane 1.6 90cv) j'étais loin d'être le seul. Sans aucun jugement si c'était bien ou pas bien, c'était une époque sans commune mesure avec aujourd'hui et finalement pas si lointaine.

Par

En réponse à Gus76

Quand je vais à Annecy voir les copains, ma voiture est ravie de se dégourdir les roues et ne cesse, à l'insu de malgré moi, de tutoyer les 150 km/h.

Du coup, je gagne quand même pas mal de temps, c'est appréciable.

Effectivement, je consomme plus mais j'ai l'immense satisfaction d'arriver pile poil pour l'apéro :bien:

En revanche, pour aller chez mes beaux-parents, je ne sais pas pourquoi mais la voiture a du mal à dépasser les 110 :bah:

C'est comme le matin pour aller au boulot, titine ne doit pas être bien réveillée mais manifeste beaucoup plus d'entrain le soir au retour :chut:

Vous n'allez pas me croire ou me prendre pour un fou mais je crois sincèrement que les voitures ont une âme :beuh::ange:

   

t'as pas tord, moi, j'avais un pote avec le pied un peu lourd...... un jour, il a pas compris ce qui lui arrivait, à la hauteur d'une camionnette blanche, sur une départementale dans les bois, sa voiture a freiné seule et stoppé.

Ben , mon pote est reparti plusieurs minutes après zen et détendu, à une allure donc tranquille....... ben, heureusement, car il a vu les gendarmes avec les jumelles un peu plus loin.

Ben , c'est vrai que les voitures ont une âme, elle a sauvé son proprio, ben , c'est normal, vû qu'il la bichonnait bien.....

Par

Déjà ne pas se fier à l'ordinateur de bord, il y a toujours 1 litre de moins de consommation moyenne par rapport à son calcul par la règle de 3 soit même.

Article foireux pour noob:bien:

Par

Ce qui a le plus d'influence sur la conso moyenne c'est hélas quelque chose qu'on contrôle le moins. Le trafic. La clim, la vitesse, le sous gonflage, ça joue certainement. Mais c'est rien à côté d'un gros bouchon ou même juste trafic en accordéon car ça, ça explose la conso . Partir une heure avant (7h au lieu de 8h par exemple) joue bien plus que rouler à 90 au lieu de 110. La densité et la fluidité du trafic a empiré et les conso s'en ressentent. Multiplier les feux, les ralentisseurs, bloquer des voies, concentrer tout le trafic sur qq axes au lieu de l'étaler à 100 plus de conséquences que de baisser sa moyenne volontairement sur autoroute.

Par

En réponse à Gus76

Quand je vais à Annecy voir les copains, ma voiture est ravie de se dégourdir les roues et ne cesse, à l'insu de malgré moi, de tutoyer les 150 km/h.

Du coup, je gagne quand même pas mal de temps, c'est appréciable.

Effectivement, je consomme plus mais j'ai l'immense satisfaction d'arriver pile poil pour l'apéro :bien:

En revanche, pour aller chez mes beaux-parents, je ne sais pas pourquoi mais la voiture a du mal à dépasser les 110 :bah:

C'est comme le matin pour aller au boulot, titine ne doit pas être bien réveillée mais manifeste beaucoup plus d'entrain le soir au retour :chut:

Vous n'allez pas me croire ou me prendre pour un fou mais je crois sincèrement que les voitures ont une âme :beuh::ange:

   

Le commerce le plus désopilant; merci pour le fou rires cette fin de semaine

Par

En réponse à tama abalone

Ce qui a le plus d'influence sur la conso moyenne c'est hélas quelque chose qu'on contrôle le moins. Le trafic. La clim, la vitesse, le sous gonflage, ça joue certainement. Mais c'est rien à côté d'un gros bouchon ou même juste trafic en accordéon car ça, ça explose la conso . Partir une heure avant (7h au lieu de 8h par exemple) joue bien plus que rouler à 90 au lieu de 110. La densité et la fluidité du trafic a empiré et les conso s'en ressentent. Multiplier les feux, les ralentisseurs, bloquer des voies, concentrer tout le trafic sur qq axes au lieu de l'étaler à 100 plus de conséquences que de baisser sa moyenne volontairement sur autoroute.

   

Article intéressant malgré les reac qui pullulent ici.

En T4 VW de 2001 (oui je sais hors d'âge)., 8l a 110, 10l. a 130. Et oui c'est que l'ODB qui me le dit....

Par

En réponse à exclioboy

Mince et du coup en roulant à 110 au lieu de >130 on a combien de % en plus de risque de s'endormir tellement on s'ennuie

   

Il faut arrêter avec cette légende.

Par

Extrêmement chiant de rouler lentement à 130km/h perso c'est très rare que je tienne longtemps, surtout quand je vais en France oû je m'en fout les amendes sont basses et ils ne peuvent rien faire avec mon permis, je n'ai pas système à point.

En Suisse je suis souvent entre 180km/h-200km/h à force de connaître les radars partout.

Et en Allemagne là je m'amuse franchement alors :coolfuck:

Et puis à quoi ça sert d'avoir 400cv si au moins sur Autoroute et route de montagne je ne peux pas m'amuser :biggrin:

Et pis le regard des gens je m'en cogne :chut: de toute façon je les vois à peine :bah:

Par

En réponse à mekinsy

Seulement 14% de carburant en moins entre 130 et 110km/h ? :beuh:

Ça ne vaut pas le coup de rouler à 110km/h dans ce cas. :blague:

   

Ça ne marche pas comme ça. Ce n'est pas aussi simple.

Sur une moyenne de 7l/100 par exemple, 14% ça représente 1l/100. Ensuite il faut multiplier par le nombre de kilomètres parcourus.

Et pour ce qui est des limitations de vitesse, il faut également multiplier par le nombre de voitures. Je pense donc que par les temps qui courent tu ferais mieux de garder tes conseils pour toi.

Par

Bien sûr rouler à 110 sur autoroute fait économiser du carburant..

Mais le Ministère de l'intérieur et les Sociétés d'Autoroute nous apprennent que les principales causes d'accidents ne sont pas la vitesse mais la distraction au volant voire l'assoupissement.

Va t-on être moins distrait à 110 km/h ? Rien n'est moins sûr! D'autre part une majorité d'automobilistes "achètent" (et cher!) le droit de rouler à 130 km/h sur autoroute, ce qui est une allure raisonnable avec une voiture moderne. Va t-il falloir que tout ce joli monde se retrouve sur le réseau routier à essayer de consommer encore moins qu'à 110 km/h? Pagaille et insécurité assurées! Par km parcouru l'autoroute est 5 fois moins accidentogène que la route lambda!

Bref..

Par

En réponse à mekinsy

Je plussoie. :oui::bien:

   

Trajet que je fais souvent : Nice / Limoges full autoroute, plus de 70€ de péages pour 800km.

Soit aussi cher que le plein, j'ai fait ce trajet qu'une fois en covoiturage. Depuis je prends la RD.

Par

En réponse à JMT 64

Bien sûr rouler à 110 sur autoroute fait économiser du carburant..

Mais le Ministère de l'intérieur et les Sociétés d'Autoroute nous apprennent que les principales causes d'accidents ne sont pas la vitesse mais la distraction au volant voire l'assoupissement.

Va t-on être moins distrait à 110 km/h ? Rien n'est moins sûr! D'autre part une majorité d'automobilistes "achètent" (et cher!) le droit de rouler à 130 km/h sur autoroute, ce qui est une allure raisonnable avec une voiture moderne. Va t-il falloir que tout ce joli monde se retrouve sur le réseau routier à essayer de consommer encore moins qu'à 110 km/h? Pagaille et insécurité assurées! Par km parcouru l'autoroute est 5 fois moins accidentogène que la route lambda!

Bref..

   

quand l'écologie se heurte à la sécurité routière...

Par

Si on regarde les périodes précédentes où les carburant étaient chers, en fait les habitudes reviennent vite et peu d'automobilistes modifient leur comportement de manière durable. Le seul changement durable reste quand même le rejet des péages et la faible fréquentation des autoroutes à péages depuis l’affermage a des conditions léonines.

.

Rapidement tout ça va être oublié alors que les prix seront probablement toujours aussi élevés.

Par

Vous auriez du essayer en marche arriere ou la pousser

Par

En réponse à Koubiacz

Trajet que je fais souvent : Nice / Limoges full autoroute, plus de 70€ de péages pour 800km.

Soit aussi cher que le plein, j'ai fait ce trajet qu'une fois en covoiturage. Depuis je prends la RD.

   

Je roule de nuit sur les departementales pour eviter les peages mais la limitation à 80 est un calvaire, on se retrouve pendant 1h avec des files de 20 voitures à 3h du mat' en pleine campagne, certes je me sens moins seul mais l'assoupissement......

Par

Oui comme quoi les 80 kmh sont nuls c'est les 70kmh qu'il aurait fallu appliquer en toute logique.

Entre 90 et 80 kmh je n'ai aucune différence de conso au compteur. Par contre à 80 je suis toujours entrain de chercher le bon rapport de vitesse. Bref l'eco conduite ne fonctionne pas à 80 kmh, et c'est même sûrement pire que 90.

Soit je roule à 70 et je peux réellement économiser du carburant, mais je bloque tout le monde: camion, police etc... Et mon trajet prend des plombes. Soit je reste à 100kmh, et je suis bien dans le traffic, sur un rapport idéal, et une bonne réactivité, en consommant à peine plus.

Par

Article hautement scientifique, où un quidam dans sa bagnole confirme au pifomètre ce que tout le monde savait déjà.

Par

En réponse à Koubiacz

Trajet que je fais souvent : Nice / Limoges full autoroute, plus de 70€ de péages pour 800km.

Soit aussi cher que le plein, j'ai fait ce trajet qu'une fois en covoiturage. Depuis je prends la RD.

   

Nice c'est un vrai calvaire pour sortir de cette splendide ville sans prendre l'autoroute je l'ai déjà fait plusieurs fois pour aller à Paris et ses 16h de routes avec deux arrêts de 15 minutes maximum.

Par

En réponse à frank865

Nice c'est un vrai calvaire pour sortir de cette splendide ville sans prendre l'autoroute je l'ai déjà fait plusieurs fois pour aller à Paris et ses 16h de routes avec deux arrêts de 15 minutes maximum.

   

À cause des Alpes !

Par

En réponse à zzeelec

La R25, mon grand-père nous embarquait dedans quand j'étais môme et qu'on partait en vacances.

Il y a 20-25 ans (époque où j'ai commencé à conduire), c'étaient des voitures plus récentes : chez Renault, la Laguna et la Safrane étaient là.

Et je me souviens de la limitation sur la Rocade à Bordeaux (pas encore élargie à 3 voies ) : 110 km/h. Les gens y roulaient à 120, moi souvent à 130 et plus (et je n'étais pas seul). La densité de population n'avait rien à voir avec maintenant, c'était une ville moyenne de province.

   

population Bordeaux en 2000 : 215 374 habitants en 2021: 264 767 en 1968 : 268 662 il s'agit de bordeaux hors agglo. Le "c'était mieux avant " a la vie dure.

Par

Donc, si je comprends bien.

Caradisiac est contre la baisse de la vitesse si c'est pour des raisons communes (baisse de la mortalité, baisse de la pollution, baisse du bruit... cf tous les articles concernant Paris et autres) mais est pour s'il s'agit du seul gain privatif.

Bravo, vous êtes bien à l'image du pays.

Par

Bon, alors j'y vais de ma petite expérience :

Depuis quelques temps je roule à 100km/h (en suisse généralement) avec ma Mazda 2 115 CV essence

Ma consommation descend à, ordre de grandeur 4L/100 d'essence (équivalent 3.5 litres / 100 de gazoil niveau Co2)

Quand je roule a 120+, ma consommation tourne autour de 5.5 litres... la différence est quand même énorme (+37 % !!!)

J'accélère quand il y as des camions, je les double (pas envie de finir écrasé entre deux poids lourd) et je me recale a 100km/h, en roulant a peine plus vite qu'eux on est tranquille sur plusieurs kilomètres quand on se trouve entre deux "train train" de routiers, au régulateur, pas de stress. on "perds" un peu de temps... mais en même temps je gagne 300km d'autonomie alors au final, ca me retarde d'autant le passage a la station service, finalement c'est bien plus confortable comme ça.

Par

En réponse à yarr

Bon, alors j'y vais de ma petite expérience :

Depuis quelques temps je roule à 100km/h (en suisse généralement) avec ma Mazda 2 115 CV essence

Ma consommation descend à, ordre de grandeur 4L/100 d'essence (équivalent 3.5 litres / 100 de gazoil niveau Co2)

Quand je roule a 120+, ma consommation tourne autour de 5.5 litres... la différence est quand même énorme (+37 % !!!)

J'accélère quand il y as des camions, je les double (pas envie de finir écrasé entre deux poids lourd) et je me recale a 100km/h, en roulant a peine plus vite qu'eux on est tranquille sur plusieurs kilomètres quand on se trouve entre deux "train train" de routiers, au régulateur, pas de stress. on "perds" un peu de temps... mais en même temps je gagne 300km d'autonomie alors au final, ca me retarde d'autant le passage a la station service, finalement c'est bien plus confortable comme ça.

   

Une fois j'ai fait l'experience de rouler a 50 sur l'autoroute sur 20 bornes de nuit. Non alcoolisé. C'est long mais pas penible. Par contre sur les quelques kilometre qui me restaient a la campagne...

Par

En réponse à AlexHH

Article hautement scientifique, où un quidam dans sa bagnole confirme au pifomètre ce que tout le monde savait déjà.

   

Oui, il vaut mieux en rire.

Cette règle physique biunivoque relative aux moyens de déplacements, que je connais depuis ma plus tendre enfance, s’applique toujours, il n’y a rien de nouveau sous le soleil.

Dans ma jeunesse, pour me rendre à 12 ans au collège à vélo (2 AR de 6 kms par jour), c’était : Plus tu appuies sur les pédales moins vite, et moins tu avances davantage.

Aujourd’hui, avec ma voiture pour aller d’une ville à l’autre, c’est : Plus tu roules moins vite, et moins tu consommes davantage.

Par

Je me pose une question, j'ai un véhicule qui possède une boîte automatique à 8 rapports. Quand je roule à 80 km/h le rapport enclenché est le 7ème et le moteur tourne à 1800 tours/ mn. Quand je roule à 90 km/h le rapport enclenché est le 8ème et le moteur tourne à 1500 tours/mn. Donc d'après vous, Cara et autres, mon véhicule consomme plus à 90 qu'à 80 tout en tournant moins vite. J'aimerais que l'on m'explique !

Par

En plus, y paraît que rouler a 50km/h au lieu de 130 permet de consommer ENCORE moins.

Et encore mieux ! Il paraîtrait même que rouler à 0 km/h permet de ne plus rien consommer !

Mais c'est quoi encore cet article de guignol sans déconner

Par

En réponse à systemauto

Je me pose une question, j'ai un véhicule qui possède une boîte automatique à 8 rapports. Quand je roule à 80 km/h le rapport enclenché est le 7ème et le moteur tourne à 1800 tours/ mn. Quand je roule à 90 km/h le rapport enclenché est le 8ème et le moteur tourne à 1500 tours/mn. Donc d'après vous, Cara et autres, mon véhicule consomme plus à 90 qu'à 80 tout en tournant moins vite. J'aimerais que l'on m'explique !

   

Tout dépend de la courbe de couple de ton moteur et de l'aéro de ta voiture, mais oui, il est tout à fait possible que tu consommes moins en roulant plus vite. On parle bien entendu de consommation instantanée à vitesse stabilisée.

Par

En réponse à Litch76

En plus, y paraît que rouler a 50km/h au lieu de 130 permet de consommer ENCORE moins.

Et encore mieux ! Il paraîtrait même que rouler à 0 km/h permet de ne plus rien consommer !

Mais c'est quoi encore cet article de guignol sans déconner

   

Si je pouvais liker ton commentaire

Par

15% d'économie sur une carburant à 1.5 € c'est 20 centimes de gagné. Mais c'est surtout sur les phases d'accélération freinage qu'on fait les plus gros gains. Jusqu'à 50% de consommation en moins. Sans parler des particules fines de freinage. Ensuite, c'est logique qu'un gros véhicule carré consommera beaucoup plus qu'une berline légère et profilée.

Bref, on peut facilement économiser et réduire notre bilan carbone. C'est avant tout une question de volonté... Même si les plus gros pollueurs resteront l'industrie et le transport de marchandises. Consommons local, favorisons les circuits courts. Et surtout, taxons le kérozène à la hauteur du carburant automobile... car c'est facile de jeter la pierre aux automobilistes, mais il faudrait prendre le problème de fond en comble (voir "comment réduire mon bilan carbone", dans n'importe quel moteur de recherche).

Par

En réponse à W A V E

Le régime de couple maxi?

Tu sais que moins tu appuie sur l'accélérateur, plus le régime qui donnera le couple le plus élevé va diminuer? Jusqu'à descendre sous le régime de ralenti lorsque tu n'appuie pas sur l'accélérateur...

Rouler au régime de couple maxi lorsqu'on n'a pas besoin de couple, ou rouler sur un filet de gaz, c'est faire tourner un moulin (essence) qui tente désespérément d'aspirer de l'air (dur de faire descendre le piston), et qui ensuite récupère moins lorsque le piston remonte (parce qu'il a quand-même aspiré un peu l'air). Ça s'appelle les pertes par pompages et c'est ce qui fait que le gain de consommation lorsqu'on réduit la vitesse est très inférieur à la baisse de la résistance de l'air.

Sur un Diesel c'est différent car rien ne bride l'admission d'air (donc on ne peut pas rouler sur filet de gaz, on peut seulement injecter peu de carburant), mais la forte compression fait qu'il y a quand-même pas mal de frottements et de pertes thermiques (le gaz refroidi par contact avec le bloc moteur ne rend pas toute l'énergie de compression lors de la détente): c'est toujours mieux de ne pas le faire tourner plus vite que nécessaire.

Le meilleur rendement consiste à remplir les cylindres presque au maximum. Donc à moins de vouloir rouler à la vmax, il faut diminuer au maximum le régime moteur.

Et quand on a besoin de puissance, le rendement ne s'effondre qu'à un régime bien plus élevé que celui de couple maxi.

   

Bonjour WAVE.En partie d’accord mais il ne faut pas confondre couple et puissance; sur un diesel la courbe de couple max est atteinte à un régime en général situé entre 1500 et 2000 tr/mn et ne grimpe plus quelle que soit la puissance demandée. Elle reste plus ou moins plate d’où la souplesse de conduite possible avec ce type de moteur. Sur un thermique essence de même puissance, ce couple max se situe à un régime toujours plus haut, 3 à 4000 tr/mn en moyenne ; sur les petits moteurs actuels dit « downsizés » type 1.2 l de la gamme PSA, l’adjonction du compresseur et de l’injection directe permet d’abaisser la valeur de couple max, pas au même niveau que celui d’un diesel. Ce qu’il faut retenir dans l’affaire est intéressant pour qui veut tirer de la charge (caravane ou grosse remorque). Pour rouler chargé il faut du couple, d’où l’intérêt du diesel dans ce genre d’exercice. Entre deux modèles de même puissance la consommation du diesel sera toujours inferieure d’au moins 20 % à celle d’une essence. Nos politiques en bannissant ce type de moteur, n’ont rien compris au problèmes, d’autant que dans le domaine environnemental, les diesels récents ne polluent pas plus qu’un essence en rejets particules fines, et bien moins en CO2. On discuter dans cette affaire de Gaz à effet de serre mais la ça va nous emmener loin…..

Par

En réponse à Foerdom

Prenez votre "facture" annuelle de carburant, retranchez 14% et voyez ce que vous pouvez vous offrir avec.

Considérant un petit rouleur qui fait un plein de 50L par mois à 1,5€ le litre : dépense 900 €. L'économie de 14% c'est 126 € dans la poche. Pas négligeable pour tout le monde.

   

Celui qui fume un paquet de cigarettes par jour n'est pas à cela près.

10 € x 30 x12 = 3 600 € par an ... partis en fumée.

Par

Aparament rouler a 10kl/h dans un bouchon ne rien gagner...

Par

En réponse à patrickdutour77

population Bordeaux en 2000 : 215 374 habitants en 2021: 264 767 en 1968 : 268 662 il s'agit de bordeaux hors agglo. Le "c'était mieux avant " a la vie dure.

   

Ça tombe bien il parle des de années 2000 vs 2021. Donc oui moins de gens à Bordeaux en 2000 par rapport à 2021. Maintenant question trafic il faut voir ce que cela change.

Par

En réponse à bruno3511502

Celui qui fume un paquet de cigarettes par jour n'est pas à cela près.

10 € x 30 x12 = 3 600 € par an ... partis en fumée.

   

Même si le calcul est vrai, je ne pense pas qu'il y ait encore beaucoup de gens qui fument de façon aussi intensive. sur la

Par

En réponse à Altrico

Oui comme quoi les 80 kmh sont nuls c'est les 70kmh qu'il aurait fallu appliquer en toute logique.

Entre 90 et 80 kmh je n'ai aucune différence de conso au compteur. Par contre à 80 je suis toujours entrain de chercher le bon rapport de vitesse. Bref l'eco conduite ne fonctionne pas à 80 kmh, et c'est même sûrement pire que 90.

Soit je roule à 70 et je peux réellement économiser du carburant, mais je bloque tout le monde: camion, police etc... Et mon trajet prend des plombes. Soit je reste à 100kmh, et je suis bien dans le traffic, sur un rapport idéal, et une bonne réactivité, en consommant à peine plus.

   

T'as pas assez de couple sur le dernier rapport à 80 km/h pour suivre le flux de circulation à vitesse quasi-constante? :hum:

Par

En réponse à bruno3511502

Celui qui fume un paquet de cigarettes par jour n'est pas à cela près.

10 € x 30 x12 = 3 600 € par an ... partis en fumée.

   

Même si le calcul est vrai, je ne pense pas qu'il y ait encore beaucoup de gens qui fument de façon aussi intensive. sur la base de ce calcul, le non fumeur roule "gratis" comparé au fumeur. Sur 10 ans ça fait le prix d'une voiture déjà convenable.

Par

En réponse à charly10

Bonjour WAVE.En partie d’accord mais il ne faut pas confondre couple et puissance; sur un diesel la courbe de couple max est atteinte à un régime en général situé entre 1500 et 2000 tr/mn et ne grimpe plus quelle que soit la puissance demandée. Elle reste plus ou moins plate d’où la souplesse de conduite possible avec ce type de moteur. Sur un thermique essence de même puissance, ce couple max se situe à un régime toujours plus haut, 3 à 4000 tr/mn en moyenne ; sur les petits moteurs actuels dit « downsizés » type 1.2 l de la gamme PSA, l’adjonction du compresseur et de l’injection directe permet d’abaisser la valeur de couple max, pas au même niveau que celui d’un diesel. Ce qu’il faut retenir dans l’affaire est intéressant pour qui veut tirer de la charge (caravane ou grosse remorque). Pour rouler chargé il faut du couple, d’où l’intérêt du diesel dans ce genre d’exercice. Entre deux modèles de même puissance la consommation du diesel sera toujours inferieure d’au moins 20 % à celle d’une essence. Nos politiques en bannissant ce type de moteur, n’ont rien compris au problèmes, d’autant que dans le domaine environnemental, les diesels récents ne polluent pas plus qu’un essence en rejets particules fines, et bien moins en CO2. On discuter dans cette affaire de Gaz à effet de serre mais la ça va nous emmener loin…..

   

Diesel contre essence : si 20% en moins c'est volumique hors le gazole par rapport à l'essence c'est environ 18% de mieux en densité énergétique volumique. Il reste 2% de "vrai" gain énergétique (en réalité sûrement un peu plus). Le reste est fiscal.

Par

En réponse à systemauto

Je me pose une question, j'ai un véhicule qui possède une boîte automatique à 8 rapports. Quand je roule à 80 km/h le rapport enclenché est le 7ème et le moteur tourne à 1800 tours/ mn. Quand je roule à 90 km/h le rapport enclenché est le 8ème et le moteur tourne à 1500 tours/mn. Donc d'après vous, Cara et autres, mon véhicule consomme plus à 90 qu'à 80 tout en tournant moins vite. J'aimerais que l'on m'explique !

   

Il n'y a pas moyen de forcer le dernier rapport à 80 km/h? Ce qui donnerait 1333 tous/minutes: en termes de couple, tant que ça ne monte pas trop, ça devrait largement suffire. Sauf si le moulin vibre trop à cette vitesse, mais beaucoup le font sans problème.

Par

En réponse à charly10

Bonjour WAVE.En partie d’accord mais il ne faut pas confondre couple et puissance; sur un diesel la courbe de couple max est atteinte à un régime en général situé entre 1500 et 2000 tr/mn et ne grimpe plus quelle que soit la puissance demandée. Elle reste plus ou moins plate d’où la souplesse de conduite possible avec ce type de moteur. Sur un thermique essence de même puissance, ce couple max se situe à un régime toujours plus haut, 3 à 4000 tr/mn en moyenne ; sur les petits moteurs actuels dit « downsizés » type 1.2 l de la gamme PSA, l’adjonction du compresseur et de l’injection directe permet d’abaisser la valeur de couple max, pas au même niveau que celui d’un diesel. Ce qu’il faut retenir dans l’affaire est intéressant pour qui veut tirer de la charge (caravane ou grosse remorque). Pour rouler chargé il faut du couple, d’où l’intérêt du diesel dans ce genre d’exercice. Entre deux modèles de même puissance la consommation du diesel sera toujours inferieure d’au moins 20 % à celle d’une essence. Nos politiques en bannissant ce type de moteur, n’ont rien compris au problèmes, d’autant que dans le domaine environnemental, les diesels récents ne polluent pas plus qu’un essence en rejets particules fines, et bien moins en CO2. On discuter dans cette affaire de Gaz à effet de serre mais la ça va nous emmener loin…..

   

Tout ça se résume avec un seul mot: cylindrée.

Il n'y a pas de substitut pour pouvoir tracter dans de bonnes conditions. Il faut regarder les moteurs essence atmosphérique et diesel turbo avec un facteur 1,8. Un diesel de 2,2l est équivalent a un essence de 4l aux régimes de fonctionnements de l'un et de l'autre sur la route. Le comparaison avec les turbo essence est plus compliquée mais sera toujours a détriment de ces derniers sur le point consommation de carburant.

Les moteurs turbo (essences et diesels) de faible cylindrée sont toujours anémiques au démarrage ce qui les rends impropres a cet exercice sauf boite auto a convertisseur ou rapport de première particulièrement court.

Par

En réponse à Foerdom

Prenez votre "facture" annuelle de carburant, retranchez 14% et voyez ce que vous pouvez vous offrir avec.

Considérant un petit rouleur qui fait un plein de 50L par mois à 1,5€ le litre : dépense 900 €. L'économie de 14% c'est 126 € dans la poche. Pas négligeable pour tout le monde.

   

126€ par an d'économiser : OK SUPER ! Donc ça fait 10.5 euros par mois.

Si ces gens sont à 10.5 euros par mois près pour leur voiture, c'est qu'ils ont de sacrés problèmes. Et je n'imagine pas l'entretien.

En plus 10€ c'est l'augmentation du prix du plein d'essence depuis le début de l'année. Donc l'année prochaine on passe de 110 à 90kmh, puis en 2023 90 à 70 et dans trois ans on roule sur autoroute à 50 km/h?

Sympa la solution. Et ça juste pour les petits rouleurs qui sont à 10€ près par mois. Mieux vaut revendre la voiture.

Par

En réponse à Hcc1

Diesel contre essence : si 20% en moins c'est volumique hors le gazole par rapport à l'essence c'est environ 18% de mieux en densité énergétique volumique. Il reste 2% de "vrai" gain énergétique (en réalité sûrement un peu plus). Le reste est fiscal.

   

Effectivement la mesure de consommation est une masse de carburant alors que l'on achète des litres.

Le gazole pèse 800-820 g/l, le SP95 740g/l et l'ancien super plombé 720g/l. De suite on voit l'avantage du diesel, avantage accentué par le meilleur rendement thermodynamique. En pratique aux puissances nécessaires sur route, on peut prendre 220g/cv/l pour un essence et 180g/cv/l pour un diesel.

Les turbos essence ne sont meilleurs que si l'effet suralimentation est réduit ou nul, là c'est la faible cylindrée qui gagne mais dès que la pression d'admission augmente, plus la cylindrée est faible, plus ils boivent comme un cosaque de retour de pogrom.

Par

En réponse à charly10

Bonjour WAVE.En partie d’accord mais il ne faut pas confondre couple et puissance; sur un diesel la courbe de couple max est atteinte à un régime en général situé entre 1500 et 2000 tr/mn et ne grimpe plus quelle que soit la puissance demandée. Elle reste plus ou moins plate d’où la souplesse de conduite possible avec ce type de moteur. Sur un thermique essence de même puissance, ce couple max se situe à un régime toujours plus haut, 3 à 4000 tr/mn en moyenne ; sur les petits moteurs actuels dit « downsizés » type 1.2 l de la gamme PSA, l’adjonction du compresseur et de l’injection directe permet d’abaisser la valeur de couple max, pas au même niveau que celui d’un diesel. Ce qu’il faut retenir dans l’affaire est intéressant pour qui veut tirer de la charge (caravane ou grosse remorque). Pour rouler chargé il faut du couple, d’où l’intérêt du diesel dans ce genre d’exercice. Entre deux modèles de même puissance la consommation du diesel sera toujours inferieure d’au moins 20 % à celle d’une essence. Nos politiques en bannissant ce type de moteur, n’ont rien compris au problèmes, d’autant que dans le domaine environnemental, les diesels récents ne polluent pas plus qu’un essence en rejets particules fines, et bien moins en CO2. On discuter dans cette affaire de Gaz à effet de serre mais la ça va nous emmener loin…..

   

C'est vrai qu'il est difficile d'atteindre le rendement d'un diesel sur une essence non-hybride (même en gardant à l'esprit qu'un litre de gazole contient 12% d'énergie en plus, idem pour le rejet de CO2). Y'a aucun doute là-dessus, avec le meilleur moteur à injection directe (qui crache alors des particules et des NOx), on ne fait que s'en rapprocher sans jamais faire mieux.

Par contre, quand l'hybridation d'un moteur essence peut se faire au prix d'un bon diesel, on arrive à peu près au même résultat sur autoroute (pas encore côté budget carburant car il reste un avantage fiscal sur le gazole), et on fait mieux dès qu'on roule moins vite ou moins régulièrement. Le tout avec infiniment moins de particules et de NOx, pas de boîte de vitesses, pas d'embrayage, beaucoup moins de particules de freins: moins polluant, pas plus cher à l'achat, et moins d'entretien à long terme.

Désolé mais le Diesel récent qui ne pollue plus, on nous fait le coup à chaque génération depuis 25 ans, et on est parti pour n'y arriver qu'au prix d'une dépollution tellement chère que personne n'en achètera. Il suffit pas que ça soit correct en sortie d'usine, il faut que ça le reste plusieurs années même sur les véhicules qui ne font pas que de l'autoroute.

Pour en revenir à la question de couple, ce que je veux dire c'est que hors accélération il faut oublier le "régime de couple maxi". Dès que t'as plus le pied au plancher, le régime qui te donne le plus de couple est plus bas et il faut se poser la question d'abaisser le régime. Sur un moulin dont le couple maxi est à 4000 tours, s'il peut maintenir la vitesse désirée à 1500 tours, c'est là qu'il consommera le moins. En cas de doute, essaie de rester en première dans les zones 30 et regarde le résultat sur la consommation.

Même sur un Diesel ayant le couple maxi à 1500 tours, si tu peux descendre à 1200 tours pour rouler à 50 stabilisé, c'est rentable.

Par

Sinon, ces vielles voitures ont un bel avenir a la campagne pour celles qui sont encore dans un état convenable. Moins elles seront chère meilleur ce sera.

Par

erreur de fil ci dessus

Par

En réponse à Niklas_R360s

Extrêmement chiant de rouler lentement à 130km/h perso c'est très rare que je tienne longtemps, surtout quand je vais en France oû je m'en fout les amendes sont basses et ils ne peuvent rien faire avec mon permis, je n'ai pas système à point.

En Suisse je suis souvent entre 180km/h-200km/h à force de connaître les radars partout.

Et en Allemagne là je m'amuse franchement alors :coolfuck:

Et puis à quoi ça sert d'avoir 400cv si au moins sur Autoroute et route de montagne je ne peux pas m'amuser :biggrin:

Et pis le regard des gens je m'en cogne :chut: de toute façon je les vois à peine :bah:

   

180-200 km/h en Suisse, mytho ou QI de mouche? j'ai envie de répondre les 2. et pour les gros excès en France (+50 km/h) la France le signale à la Suisse et tu reçois la même peine que si tu avais fait l'excès en Suisse. faut vraiment avoir envie de finir en prison.

Par

En réponse à Teamgreen

180-200 km/h en Suisse, mytho ou QI de mouche? j'ai envie de répondre les 2. et pour les gros excès en France (+50 km/h) la France le signale à la Suisse et tu reçois la même peine que si tu avais fait l'excès en Suisse. faut vraiment avoir envie de finir en prison.

   

Mais biensur que oui, et strictement rien à voir avec le QI, y a rien d'exptionnel les radars sur Vaud et Valais on sait tous oû ils sont, je roule la plupart du temps entre 180km/h.

Et pour la France non pas forcement, toutes les fois oû je me suis fait choper j'ai juste eu à payer l'amende sur place, ya jamais rien eu qui est arrivé par mes plaques en Suisse. Après ils mettent soit disant une interdiction de rouler pendant 1 an mais bon :lol:

Par

En réponse à Altrico

Oui comme quoi les 80 kmh sont nuls c'est les 70kmh qu'il aurait fallu appliquer en toute logique.

Entre 90 et 80 kmh je n'ai aucune différence de conso au compteur. Par contre à 80 je suis toujours entrain de chercher le bon rapport de vitesse. Bref l'eco conduite ne fonctionne pas à 80 kmh, et c'est même sûrement pire que 90.

Soit je roule à 70 et je peux réellement économiser du carburant, mais je bloque tout le monde: camion, police etc... Et mon trajet prend des plombes. Soit je reste à 100kmh, et je suis bien dans le traffic, sur un rapport idéal, et une bonne réactivité, en consommant à peine plus.

   

L'idéal sur route c'est effectivement 100km/h. :oui:

Le rapport coût/temps de trajet/sécurité est optimal.

Ça fait plusieurs années que je milite pour. :bah:

Par

:colere:

Quel bel exemple d'une expérience ratée car incomplète !!! Heureusement que le journaliste ne fait pas des expériences scientifiques !!!! 1 cas isolé, 1 seule voiture, 1 seule combinaison moteur/rapport de boite/taille des pneus. Cet article est bon à mettre à la poubelle et Caradisiac ne devrait jamais l'avoir publié.

1 seul test ne fait pas une vérité. J'ai 2 véhicules, une Dacia dci boîte manuelle, une Kia boîte auto. A 70, sur la Dacia, je suis obligé de descendre en 4ème, le régime moteur est superieur par rapport à 80 km/h en 5eme. Sur ma Kia, la aussi la boîte auto baisse un rapport et je me retrouve en 6eme au lieu de 7eme à 80 km/h et la encore le régime moteur, donc la consommation est plus défavorable à 70 qu'à 80 km/h. 2 exemples qui viennent détruire la synthèse trop rapide du test Caradisiac.

Et ça se dit journaliste.....

Par

En réponse à FlyerPhil

:colere:

Quel bel exemple d'une expérience ratée car incomplète !!! Heureusement que le journaliste ne fait pas des expériences scientifiques !!!! 1 cas isolé, 1 seule voiture, 1 seule combinaison moteur/rapport de boite/taille des pneus. Cet article est bon à mettre à la poubelle et Caradisiac ne devrait jamais l'avoir publié.

1 seul test ne fait pas une vérité. J'ai 2 véhicules, une Dacia dci boîte manuelle, une Kia boîte auto. A 70, sur la Dacia, je suis obligé de descendre en 4ème, le régime moteur est superieur par rapport à 80 km/h en 5eme. Sur ma Kia, la aussi la boîte auto baisse un rapport et je me retrouve en 6eme au lieu de 7eme à 80 km/h et la encore le régime moteur, donc la consommation est plus défavorable à 70 qu'à 80 km/h. 2 exemples qui viennent détruire la synthèse trop rapide du test Caradisiac.

Et ça se dit journaliste.....

   

La boîte auto ne permet pas de forcer un rapport?

Et le DCI, il fait quoi à 70 en 5è pour qu'il soit absolument obligatoire de rétrograder? j'ai de gros doute sur le fait que ça fasse tomber le régime trop bas au point de créer trop de vibrations.

Peut-être que l'un d'entre eux est réellement incapable de rester sur le dernier rapport à 80: ça arrive beaucoup moins souvent qu'on le lit sur le forums, mais il est vrai que ça existe. L'article ne prétend pas donner une vérité absolue pour 100% des véhicules. Mais pour que ça soit complet, il faudrait tester combien de voitures?

Et puis de toutes façons dans le fait de réduire la vitesse pour réduire la consommation, tout le monde a bien compris que c'est plus intéressant sur autoroute que sur une route limitée à 80. Sauf si la route à 80 a un rond point ou un feu rouge tous les 300m, là on gagne à limiter sa vitesse de pointe sur n'importe quelle voiture.

Par

Pardon je voulais dire "Peut-être que l'un d'entre eux est réellement incapable de rester sur le dernier rapport à 70" (et pas 80)

Par

En réponse à anita93

Déjà ne pas se fier à l'ordinateur de bord, il y a toujours 1 litre de moins de consommation moyenne par rapport à son calcul par la règle de 3 soit même.

Article foireux pour noob:bien:

   

c'est faux, car ça dépend des caisses.

à l'image des compteurs de vitesse pour lesquels la marge d'erreur peut aller de 0 à 15 km/h selon les voitures (et l'usure des pneus). :bah:

Par

En réponse à ZZTOP60

Pour un même modèle .

Une pression insuffisante des pneus peut entraîner une surconsommation de carburant de 10 à 15 %

Un filtre à air encrassé, des bougies d’allumage usées ou le zap d'une vidange peuvent entraîner une hausse de consommation allant jusqu’à 20 %.

La climatisation mal utilisée est une cause possible de surconsommation, jusque 20 % .(suivant modèle)

Les barres de toits transversales inutilisées augmente la consommation de 10 à 15 % voire plus (vent , hauteur de charge)

Avec tout ça , on comprend mieux pourquoi ce modèle donné pour 5l/100km puisse en faire 8!

Et je ne parle pas de la chaussure collée à la pédale de droite en toutes circonstances.:bah:

   

+1

effectivement, bougies, filtres... peuvent également augmenter la consommation.

c'est pour ça que certains ont parfois des consommations délirantes.

Par

Pourquoi écrivez-vous : -14% en réduisant de 130 à 110 km/h sur autoroute (sans régulateur de vitesse)

Sans régulateur de vitesse activé, c'est impossible, tout comme trop fatigant, des heures durant, de tenir du 110 ou du 130 km/h.

Il me semble, au contraire, très intéressant de comparer, avec régulateur de vitesse actif et strictement sur la même longue portion d'autoroute Aller + Retour, les consommations à 110km/h et à 130km/h, si possible sous des conditions météorologiques identiques ou d'utiliser en parallèle 2 véhicules tout à fait similaires (et de charges pondérale identiques) le même jour et sur le même parcours, l'un à 110km/h et l'autre à 130km/h et réciproquement.

OK cela prend du temps et coûte de l'argent, mais au moins on devrait trouver des résultats d'essais concrets et pas +/- sucés de son pouce avec la force du vent "en sus" !

En écrivant "sans régulateur de vitesse" laissez-vous sous-entendre que la consommation est pénalisée ? ou améliorée ?

Par

En réponse à Altrico

Oui comme quoi les 80 kmh sont nuls c'est les 70kmh qu'il aurait fallu appliquer en toute logique.

Entre 90 et 80 kmh je n'ai aucune différence de conso au compteur. Par contre à 80 je suis toujours entrain de chercher le bon rapport de vitesse. Bref l'eco conduite ne fonctionne pas à 80 kmh, et c'est même sûrement pire que 90.

Soit je roule à 70 et je peux réellement économiser du carburant, mais je bloque tout le monde: camion, police etc... Et mon trajet prend des plombes. Soit je reste à 100kmh, et je suis bien dans le traffic, sur un rapport idéal, et une bonne réactivité, en consommant à peine plus.

   

en fait, tout dépend des voitures, de la motorisation, de l'étagement de boîtes...

perso, avec mes 2 caisses bvm 5 rapports, à 80 en allure stabilisée, je suis en 5ème tout comme bien évidemment au-delà.

et à moins d'être en mode accélération forte, je peux rouler en 5ème dès 50 km/h (hors pente sévère).

Par

En réponse à fedoismyname

en fait, tout dépend des voitures, de la motorisation, de l'étagement de boîtes...

perso, avec mes 2 caisses bvm 5 rapports, à 80 en allure stabilisée, je suis en 5ème tout comme bien évidemment au-delà.

et à moins d'être en mode accélération forte, je peux rouler en 5ème dès 50 km/h (hors pente sévère).

   

Aucun problème non plus à la maison pour rouler sur le rapport le plus haut à 80. Mon RCZ R est en 6, la 740d est en 8 et la M2 CS de mon homme est en 7. Ma Yaris étant hybride, c'est une autre histoire.

Par

En réponse à Romain_RS2

Y'a pas de "mais bien sur". Les gens roulaient bien plus fond de cale ou pas loin à l'époque. Je me souviens d'une discussion récente avec d'autres "papas" tout ce qu'il y a de plus tranquilles, quand ils ont vu que j'étais en Mégane RS (ça tranchait avec leurs monospaces) ça les a branché sur la façon de rouler "à l'époque", dont un qui me parait de ses pointes à 200km/h avec une fantastique 306 turdoD (90cv). Y'a pas besoin d'une R25 V6 (on est 35 ans en arrière là) pour rouler à 150/170. Perso 170 c'était souvent ma vitesse de croisière en Mégane 1.6 (90cv), en 2001 j'étais en Clio RS 172 qui prenait 230 sur le plat...

   

Oui, certains roulaient bien plus « à fond ». Par exemple, avec ma 1100 S équipée de Michelin XAS, c’était du 140 le plus souvent possible entre 1972 et 1975, avec une adaptation de quelques mois par la suite pour négocier les virages aux 90 kmh (50 kmh en moins !) devenus réglementaires…avec l’arrivée des radars. Tout cela aurait pu se terminer en catastrophe, mais on s’assagit lorsqu’on s’est fait peur 2 ou 3 fois.

Ma vieille D Super 5 achetée d’occasion, à l’aise à 180 compteur, décoiffait aussi pas mal en fin 70-début 80…dans un relatif silence à 140 sur l’autoroute.

J’avais emmagasiné quelques années plus tot, 2 ou 3 souvenirs fugitifs, en accompagnant un gars qui procédait aux « rodages » des Jag qu’il avait remises en état. Je me souviens d’une berline de 3.8L ou 4.2L (je ne sais plus), assis à l’arrière avec un abat-jour dans chaque angle (le luxe anglais !), et qui roulait à des vitesses ahurissantes sur le boulevard extérieur de Lille et l’autoroute. Sa type E décoiffait aussi pas mal. Cela me changeait un peu de ma mobylette à cette époque.

Mais les gens qui avaient les moyens de se payer des voitures rapides, roulaient effectivement assez souvent aux limites.

Par

Si on voulait jouer sur la pollution et la consommation, il faudrait surtout mettre en place les péages automatisés, comme au Portugal par exemple. Car rouler à 110 ou 130 pour économiser 10cl d'essence ok, mais pour au final se retrouver planté 20 mn dans les bouchons dûs au péage, moteur tournant, Clim a fond.... bref, elle est là la solution.

Par

De toute façon depuis qu'ils forcent les freinage et accélérations intempestive avec les dos d'âne hors norme, et la surconso en roulant à 30 en 2e au lieu de 50 en 3e, je fais bien exprès de faire ronfler ma merguez devant la mairie. 5700 rpm en 1ere, c'est parfait, j'espère que ça les emmerde bien :bien:

Par

L'article type pour dédouaner le gouvernement en faisant une belle diversion...

"Les pouvoirs publics connaissent des difficultés à trouver des solutions..." "... sont bien en peine de trouver des parades..."

C'est ça le journalisme 2.0 ? Même dans un domaine technique, il faut que vous trouviez le moyen de cirer les pompes d'un gouvernement majoritairement honni ? Le journalisme indépendant avec des burnes, ça existe encore ?

Que les pouvoirs publics ne se cassent pas trop la tête, on la connaît, nous, la solution ! Il suffit tout simplement de baisser les taxes que le gouverne-ment s'est attaché à faire rentrer par la fenêtre après qu'elle n'aient pas pu rentrer par la porte à l'automne 2018. En effet, comment expliquer que le litre de carburant soit plus cher aujourd'hui qu'au début de la crise des Gilets Jaunes, alors que le prix du baril de pétrole est moins élevé ??? C'est bien qu'il y a eu une entourloupe, non ?

Et cette entourloupe, on la connaît : c'est la prétendue transition énergétique qui est une fumisterie sans nom !

Par

En réponse à Hcc1

Diesel contre essence : si 20% en moins c'est volumique hors le gazole par rapport à l'essence c'est environ 18% de mieux en densité énergétique volumique. Il reste 2% de "vrai" gain énergétique (en réalité sûrement un peu plus). Le reste est fiscal.

   

Ce doit être à peu près cela pour mon 1500 150 ch essence DSG (moteur EA211 EVO), dont la consommation énergétique est probablement très proche, voire identique (avec l’ajout de 2 ou 3 astuces) à celle d’un diésel de même cylindrée. C’est une étude de Guillaume Darding qui m’a déterminé en 2019, et l’expérience est conforme à l’étude, ce package de motorisation est une perle pour celui qui fait essentiellement de la route.

Je ne sais même pas si l’amélioration du gain serait substantielle avec l’ajout d’une improbable hybridation simple, à moins de naviguer plus souvent en ville.

Par

Bref moi c'est un defis quoyidien de consommer le moins ossible sans dépasser les limitations. Comme ça le serait sur circuit d'aller le plus vite en consommant le moins possible. Et j'avoue être très sur pris sur un reservoir d'avoir fait du 4l2/100, avec une twingo 1.

Et un jour avec une auto plus recente et lourde, turbocompressée et souscylindrée. Sur 100km 5,5 en autoroute, 3l2 sur nationnale tout en souplesse, en perdant un peu de temps certes pour aller au circuit mais je descends difficilement sous les 5l avec cette auto pourtant.

Par

En réponse à GY201

Effectivement la mesure de consommation est une masse de carburant alors que l'on achète des litres.

Le gazole pèse 800-820 g/l, le SP95 740g/l et l'ancien super plombé 720g/l. De suite on voit l'avantage du diesel, avantage accentué par le meilleur rendement thermodynamique. En pratique aux puissances nécessaires sur route, on peut prendre 220g/cv/l pour un essence et 180g/cv/l pour un diesel.

Les turbos essence ne sont meilleurs que si l'effet suralimentation est réduit ou nul, là c'est la faible cylindrée qui gagne mais dès que la pression d'admission augmente, plus la cylindrée est faible, plus ils boivent comme un cosaque de retour de pogrom.

   

Il faudrait peut-être aussi que les mesures soient faites sur un moteur chaud. Quelle est la frontière à partir de laquelle un moteur peut être considéré comme « chaud » ? Si c’est la température de l’huile, je constate que celle-ci n’atteint 90 degrés qu’au bout d’une bonne quinzaine de kilomètres.

Par

Il n'y a que moi que ça choque de faire un test consommation 110/130km hr sur une voiture en boîte 5 vitesses ?

Le 1.2 69 n'a rien du véhicule autoroutier.

Refaite le test avec des moteurs de 80/120ch et boîte 6, il y aura beaucoup moins d'écart.

Par

En réponse à Wolfi

Il n'y a que moi que ça choque de faire un test consommation 110/130km hr sur une voiture en boîte 5 vitesses ?

Le 1.2 69 n'a rien du véhicule autoroutier.

Refaite le test avec des moteurs de 80/120ch et boîte 6, il y aura beaucoup moins d'écart.

   

Plus le rendement du moteur sera bon, plus il y aura d'écart... ou plutôt plus le moteur n'aura à lutter que contre la résistance à l'avancement plus l'écart sera important. S'il n'y avait plus que les résistances aérodynamiques l'écart serait de 39%.

Par

En réponse à Hcc1

Plus le rendement du moteur sera bon, plus il y aura d'écart... ou plutôt plus le moteur n'aura à lutter que contre la résistance à l'avancement plus l'écart sera important. S'il n'y avait plus que les résistances aérodynamiques l'écart serait de 39%.

   

C'est la raison pour laquelle l'autonomie des VE est aussi sensible à la vitesse.

Par

En réponse à Wolfi

Il n'y a que moi que ça choque de faire un test consommation 110/130km hr sur une voiture en boîte 5 vitesses ?

Le 1.2 69 n'a rien du véhicule autoroutier.

Refaite le test avec des moteurs de 80/120ch et boîte 6, il y aura beaucoup moins d'écart.

   

Ce qui me choque le plus ( oui une 500 1.2 69 sur autoroute c'est absurde ), c'est que dans le cas d'un test de ce genre, les consommations relevées sont normales ( en dehors du fait que ce soit relevé à L'ODB mais passons ) alors que pour les essais, elles sont presque systématiquement aux fraises.

Par

En réponse à Juju 74198

Ce qui me choque le plus ( oui une 500 1.2 69 sur autoroute c'est absurde ), c'est que dans le cas d'un test de ce genre, les consommations relevées sont normales ( en dehors du fait que ce soit relevé à L'ODB mais passons ) alors que pour les essais, elles sont presque systématiquement aux fraises.

   

Pendant les essais les journalistes vont toujours un peu pousser la voiture pour voir ce qu'elle a sous le capot. D'où la consommation plus élevée. Mais de nombreux journalistes sont honnêtes la dessus maintenant et commentent toujours la conso "pour une journée d'essais".

Par

Rien ne vaut de rouler en "y bride" son éxitation au volant

Par

En réponse à MrAliots

Pendant les essais les journalistes vont toujours un peu pousser la voiture pour voir ce qu'elle a sous le capot. D'où la consommation plus élevée. Mais de nombreux journalistes sont honnêtes la dessus maintenant et commentent toujours la conso "pour une journée d'essais".

   

Dans ce cas il ne faut pas venir pleurer que la consommation est trop élevée dans les points négatifs, ni même parler de la consommation tout court si la conduite n'était pas représentative d'une utilisation normale. C'est comme si moi je disais que le RCZ R est glouton parce qu'il tourne à près de 20 litres poussé en montagne, alors qu'en utilisation normale il est tout à fais possible de maintenir une moyenne autour des 7 litres. C'est complètement con !

Par

En réponse à zzeelec

Sur les longs trajets, éviter l'autoroute est souvent encore plus intéressant que de rester dessus en limitant sa vitesse à 110 km/h. On obtient 3 sources d'économies :

1. conso moins élevée sur le réseau secondaire,

2. kilométrage moins important (l'autoroute n'est jamais le trajet le plus court en km),

3. pas de péage.

Et la plupart du temps, on ne perd pas de temps par rapport au 110 km/h.

   

A mon avis c'est une fausse bonne idée.

La consommation n'est moins élevé sur route secondaire que sur les tronçons où la circulation est fluide. Or, sur un long trajet, le réseau secondaire est truffé de rond-points, agglomérations, stops et feux rouges soit de très nombreuses occasions de faire remonter la consommation. je ne suis pas sûr que 500km réalisés sur route permettent une consommation moindre au final.

Usure plus importante du véhicule malgré le kilométrage un peu plus élevé sur autoroute. (sur longs trajets). On sait depuis longtemps qu'un trajet autoroutier à vitesse raisonnable préserve les organes mécaniques.

Enfin, le problème de la sécurité déjà cité, mais c'est une autre question.

Par

En réponse à PhilVerce

A mon avis c'est une fausse bonne idée.

La consommation n'est moins élevé sur route secondaire que sur les tronçons où la circulation est fluide. Or, sur un long trajet, le réseau secondaire est truffé de rond-points, agglomérations, stops et feux rouges soit de très nombreuses occasions de faire remonter la consommation. je ne suis pas sûr que 500km réalisés sur route permettent une consommation moindre au final.

Usure plus importante du véhicule malgré le kilométrage un peu plus élevé sur autoroute. (sur longs trajets). On sait depuis longtemps qu'un trajet autoroutier à vitesse raisonnable préserve les organes mécaniques.

Enfin, le problème de la sécurité déjà cité, mais c'est une autre question.

   

Tous les trajets sur réseau secondaire ne sont pas identiques.

Il y a un fossé entre ceux que tu décris, plombés de rond-points, dos d'ânes, feux rouge, stops, vitesses limitées à 50... et ceux peu fréquentés et parfaitement fluides avec quasi aucun feu.

quand je faisais le trajet Paris-Auxerre, je prenais l'autoroute jusqu'à Fontainebleau où là je prenais donc le réseau secondaire, parfaitement fluide et très agréable. en revanche, la partie réseau secondaire entre Paris et Fontainebleau est effectivement une horreur et pour le préférer à l'autoroute gratuite, faut vraiment être un fou furieux. :bah:

Par

Si les 14% économisés évitent un passage à la pompe sur l'autoroute à 2 euros le litre, ça fait beaucoup d'argent et beaucoup de temps économisé. Mais faites comme vous voulez...Perso je roule a 110 et je ne m'arrete pas sauf pour changer de conducteur et je reconnais certaines voitures qui me doublent alors plusieurs fois sur le meme trajet, elles roulent vite mais au final on va a la meme vitesse moyenne, pas le meme prix pour eux, moi je fais 600km avec 35 lites... A vous de voir

Par

Et comme vous allez le constater dans notre vidéo, les gains sont spectaculaires, avec une baisse de 12% en passant de 80 à 70 km/h sur route, et de 14% en réduisant de 130 à 110 km/h sur autoroute

donc passé de 80 a 70 kmh ,c'est -11% en vitesse ( distance parcouru ) pour 12% d'économie de consommation

donc un gain de 1% de consommation pour 12% de temp passé sur la route en plus donc ?

belle économie

et donc de 130 a 110 ( - 18% de vitesse ) pour gagné 14% de consommation.

tout petit niveau scolaire ici ,

mais le temp passé en plus dans la voiture ,elle consome durant ce temp là ? xD

un mec plus calé en math que moi ,

peu faire le truc carré ?

care de passé de 130 a 110 on perd 18% en vitesse pour economisé 14% de carburant

donc on pert 4% de carburant dans l'affaire et la pollution avec

et le temp que le moteur tourne au final = encore plus de pollution.

sacrée article

( et pour le vivre , plein en ville = 600km avec ma clio , et j'en tire 715/720 quand je fait de l'autoroute... sur les facile 130 )

Par

En réponse à jean44

Et comme vous allez le constater dans notre vidéo, les gains sont spectaculaires, avec une baisse de 12% en passant de 80 à 70 km/h sur route, et de 14% en réduisant de 130 à 110 km/h sur autoroute

donc passé de 80 a 70 kmh ,c'est -11% en vitesse ( distance parcouru ) pour 12% d'économie de consommation

donc un gain de 1% de consommation pour 12% de temp passé sur la route en plus donc ?

belle économie

et donc de 130 a 110 ( - 18% de vitesse ) pour gagné 14% de consommation.

tout petit niveau scolaire ici ,

mais le temp passé en plus dans la voiture ,elle consome durant ce temp là ? xD

un mec plus calé en math que moi ,

peu faire le truc carré ?

care de passé de 130 a 110 on perd 18% en vitesse pour economisé 14% de carburant

donc on pert 4% de carburant dans l'affaire et la pollution avec

et le temp que le moteur tourne au final = encore plus de pollution.

sacrée article

( et pour le vivre , plein en ville = 600km avec ma clio , et j'en tire 715/720 quand je fait de l'autoroute... sur les facile 130 )

   

La force de la résistance de l'air, donc l'énergie demandée pour parcourir 1 km est proportionnelle au carré de la vitesse.

Par conséquent la puissance nécessaire pour contrer la résistance de l'air est proportionnelle au cube de la vitesse. Mais dans le cadre de la consommation, c'est la valeur précédente qui nous intéresse.

On demande donc 28.4% d'énergie en moins pour contrer la résistance de l'air en roulant à 110 au lieu de 130, sur un même trajet.

Une partie des frottements (pneus, roulements) a une force constante. C'est minoritaire face à la résistance de l'air lorsqu'on est sur autoroute.

On peut prendre comme valeur très approximative une diminution du travail à effectuer de 25% au lieu de 28.4%.

Ensuite, moins on demande de puissance, plus le rendement du moteur diminue (sauf parfois si on part d'un régime et/ou d'une puissance très proches du maxi, par exemple sur certaines voitures dont la VMAX serait inférieure à 140, surtout si pour tenir les 130 il faut pas passer le dernier rapport).

D'où le fait que le gain de carburant est nettement moins élevé sur le gain de résistance de l'air.

Par

Même si tout cela n'a rien d'une étude scientifique, elle a l'avantage de montrer quelques ordres de grandeurs.

A noter tout de même que comme certains l'ont rappelé ici, la résistance à l'air devient prépondérante à allure élevée, ce qui nous confirme qu'une aérodynamique de qualité aura un impact bien supérieur à tout artifice ou paradigme d'écoconduite.

Toujours pour parler ordres de grandeurs, je suis attéré de voir certains s'extasier d'un gain potentiel de 10 boules par mois en roulant moins vite alors que nombre de véhicules à l'aéro pourrie, pleins de gadgets inutilement chers et des abonnements à tout va circulent sur nos routes.

Je crois que l'augmentation du prix des carburants constitue une excuse parfaite pour décharger les frustrations de certains. Si le pouvoir d'achat était tant un sujet de préoccupation (alors qu'il augmente en réalité !!!), nous ne verrions pas tant de SUV sur les routes... Sans même parler du train de vie de tous les français, y compris les moins riches d'entre nous.

Ordres de grandeurs encore et toujours : 10€ de gains en baissant sa vitesse... VERSUS... 30€ de Netflix/Prime/Canal, 1L/100km avec un SUV, des paquets de clopes et des Uber Eats à longueur d'année... j'en passe et des meilleurs.

Hors sujet désolé

Par

Paraît qu'en passant de 70 km/h à 0 km/h, on diminue la conso de presque 100 % !!

Y'a plus qu'à couper le contact et pousser.

La fin est proche...

:violon:

Par

En réponse à GArnaud

Démarrer mon VE ne me fait pas consommer d'essence

   

Non, mais tire sur les barres d'uranium de la centrale nucléaire la plus proche...

Par

Pas mal, un test

- Sans indiquer la longueur des trajets

- Sans indiquer la durée des trajets

- A priori pas les même trajets (sur l'autoroute il a continuer au lieu de faire la mesure sur le même tronçon dans le même sens...

- Moteur froid / chaud au moment de la mesure ?

- Quantité d'essence embarquée au moment de la mesure ?

Bref ce test ne nous apprend pas grand choses, sinon qu'on consomme certes un poil moins, mais dans quelle proportion ?

D'après mes tests perso (classe C essence 1.8 2011) j'obtiens plutôt 5% - 7% de diminution de consommation ...

Par

Le Marie vient d'inventer l'eau chaude ! Il faut le féliciter !

Je sens qu'il va bientôt nous pondre une bouse glorifiant les limitations de vitesse ...

Par

En réponse à Foerdom

Prenez votre "facture" annuelle de carburant, retranchez 14% et voyez ce que vous pouvez vous offrir avec.

Considérant un petit rouleur qui fait un plein de 50L par mois à 1,5€ le litre : dépense 900 €. L'économie de 14% c'est 126 € dans la poche. Pas négligeable pour tout le monde.

   

@foerdom prenez le temps de trajet annuel et ajoutez y le temps supplémentaire en roulant moins vite et vous verrez tout ce temps gâché a s'ennuyer sur des routes a basse vitesse

Par

En réponse à SaxoVTS99

Eviter les autoroutes à péage est la première source d'économie mais, effectivement, pas toujours possible d'où l'intérêt de mixer les deux selon les destinations, on va perdre du temps mais faire de bonnes économies tout en gardant un trajet agréable et pas trop long .

   

Un Paris-Nantes sans l'autoroute est redoutable, j'ai testé pour vous cet été. Vous vous tapez des limitations à 50 quand ce n'est pas à 30 sans arrêt, aucune régularité et je vous passe les ralentisseurs de la mort qui tue dans les petits patelins, ou, comme sur la route de Saint-Malo, les ronds-points au beau milieu de la cambrousse qui ne mènent nulle part (mais qui ont dû coûter bonbon au contribuable local) sans oublier les tracteurs qui débarquent sur la route l'après-midi, sachant qu'il n'y a de zones de dépassement que tous les 20 km. C'est d'ailleurs pour cela qu'il faut partir très tôt et s'arranger pour arriver au plus tard à midi = lever à 4h du matin cet été.

Par

En réponse à Papygeon

Il faudrait peut-être aussi que les mesures soient faites sur un moteur chaud. Quelle est la frontière à partir de laquelle un moteur peut être considéré comme « chaud » ? Si c’est la température de l’huile, je constate que celle-ci n’atteint 90 degrés qu’au bout d’une bonne quinzaine de kilomètres.

   

Il faut tenir compte aussi du fait qu'au démarrage les moteurs à essence montent en température bien plus vite que ceux au gazout, ce qui explique d'ailleurs en partie pourquoi les premiers polluent moins que les seconds.

 

Par

30 en ville, 70 sur départementale, 110 sur autoroute. Voilà la solution… et électrique/hydrogène pour tous.. On en reparle dans 10 ans mais je pense être pas loin de la vérité.

 

SPONSORISE

Toute l'actualité