Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info
Changer ses plaquettes de frein : toutes les étapes détailléesLes plaquettes de frein font partie des éléments dits « consommables » d’un véhicule, à savoir qu’elles s’usent et doivent être régulièrement changées. En fonction de votre style de conduite, à savoir si vous freinez souvent et violemment ou pas, et selon que vous roulez principalement en ville ou sur route, leur usure sera plus ou moins rapide.

Lire l'article»

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Achetez une hybride, une hybride rechargeable ou une électrique et dites adieu aux changements de plaquettes, disques...

.

.

PS : pour les hybrides, une hybride simple pas les hybrides 48v...

Par

Il y a toujours quelques particularités d'une voiture a l'autre.

Ici, les photos montrent un frein AR qui possède en plus le mécanisme de frein a main (ou frein de secours). Selon la marque, repousser le piston se fait de différentes manières, simple dans quelques cas mais très souvent avec un petit outillage pour "revisser" le piston, cette action permet de remettre a zéro le système de rattrapage d'usure du mécanisme de frein à main. Il est préférable de connaître la méthode avant toute action, sans l'outillage c'est pas a la portée du néophyte.

Pour les freins avant, j'utilise un serre joint pour repousser le piston avant toute action de démontage et l'outil en lien pour les freins AR quand il faut "visser" le piston pour qu'il se rétracte.

https://www.norauto.fr/p/repousse-piston-norauto-pour-etrier-de-frein-40994.html

Il faut penser a changer les disques mais une fois tous les deux jeux de plaquettes assure sans problème d'avoir une disque toujours dans les cotes préconisées.

Par

En réponse à TrotinnetteElectrique

Achetez une hybride, une hybride rechargeable ou une électrique et dites adieu aux changements de plaquettes, disques...

.

.

PS : pour les hybrides, une hybride simple pas les hybrides 48v...

Si tu gardes ta voiture plus de 150 mille km, il faudra bien un jour changer les plaquettes quand même. C'est seulement moins fréquent.

Par

En réponse à TrotinnetteElectrique

Achetez une hybride, une hybride rechargeable ou une électrique et dites adieu aux changements de plaquettes, disques...

.

.

PS : pour les hybrides, une hybride simple pas les hybrides 48v...

Ou alors tout simplement apprendre à freiner, à adapter sa conduite aux situations et anticiper...

GOLF 1.6 TDI vendue à 110 000 km, plaquettes d'origine à 50% d'usure...

Fox 1.2 vendue à 85 000 km, plaquettes d'origine à 50% d'usure...

Mon pire score, c'est avec ma clio de service qui se tapait exclusivement de la route de montagne: 50 000 KM pour les plaquettes avant de première monte.

Bizarrement, en seconde monte, à 130 000 KM, elle a toujours ses plaquettes...

Par

De toute façon, le premier qui freine est un lâche :biggrin:

Par

En réponse à GY201

Si tu gardes ta voiture plus de 150 mille km, il faudra bien un jour changer les plaquettes quand même. C'est seulement moins fréquent.

Franchement sur mon Kona je ne me sers jamais des freins (sauf grosse urgence). A 99.9% je m'arrête avec la régénération. Aucune usure des plaquettes, et accessoirement aucune traces noires sur les jantes.

Par

Il manque une étape cruciale dans votre tutorial :

Quand vous allez repousser le/les pistons de votre étrier vous allez faire monter le niveau de liquide de frein, il faut par conséquent ouvrir le bouchon au préalable, vérifier le niveau de liquide de frein et s'il est déjà relativement haut, il faut en retirer un peu avec une seringue, car si ça déborde et coule sur votre moteur, ça va tout abimer, le LDF étant extrêmement corrosif.

Ensuite quand on fait les choses bien, au préalable de cette opération :

- On regarde sur la RTA le couple de serrage des vis qui fixe l'étrier à son support pour pouvoir via une clé dynamométrique resserrer au bon couple. Ca peut paraitre anecdotique mais ça ne l'est pas. Par exemple sur les étriers (avant) de ma voitures : il s'agit d'une clé allen et le serrage est de 170 Nm (plus qu'une roue de voiture !), il faut donc forcément une clé dynamométrique avec un embout spécifique (allen) pour atteindre ce niveau de couple, une simple clé (allen) ne suffira même pas a atteindre 70 Nm.

- Au remontage : Il faut également passer la brosse métallique sur la partie centrale du disque qui recouvre le moyeu (surtout s'il y a de la rouille) et sur la partie intérieur de la roue qui viendra s'appuyer dessus afin que les surfaces soit planes et que le serrage de la roue ne soit pas biaisé.

Vous avez oubliez de précisez : pour les freins arrières qu'il faut retirer le câble de frein à main de l'étrier avant de démonter l'étrier (et penser à le remettre à la fin de l'opération).

De plus, on ressert les roues à la clé dynamométrique si on veut faire les choses biens (en général c'est entre 100 et 130 Nm de couple selon les constructeurs/modèles), ça vous évitera de perdre une roue sur l'autoroute ou inversement de casser un boulon en resserrant trop fort. L'idéal étant de revérifier le serrage après quelques km (99% du temps ça bouge pas, ça reste du luxe).

Enfin, il est préférable de porter un masque quand on passe la brosse métallique pour éviter de respirer de la poussière de plaquettes de frein.

Par

En réponse à TrotinnetteElectrique

Achetez une hybride, une hybride rechargeable ou une électrique et dites adieu aux changements de plaquettes, disques...

.

.

PS : pour les hybrides, une hybride simple pas les hybrides 48v...

non quand meme pas... mais c'est sur c'est 200 00 kms... mini..

par contre sur une prius à 200 000 kms tu changes la batterie hybride...

si tu as le temps y a un ricain... qui a acheté une prius 1500 $... il change sa batterrie...lui meme 1500$

chez le mécanno.. 4000$...

va voir sur you tube.. la caisse à 160 000 miles..

sur un diesel les plaquettes c'est tous les 80 000 environ... et les disques à 150 000...

chez un petit mécanno...

tu payes dans les 150 balles... 300 avec les disques..

et souvent à l'arrierre çà dure plus longtemps...100 000 et changement disques à 200 000..

par contre sur un suv avec le petit 3 cylindre essence...

et une boite auto.. la c'est sur tous les 40 000 t'y à droit...

Par

C'est un procédé assez simple.. j'ajouterai juste le graissage des différentes coulisses pour les étriers mono pistons

A la graisse cuivrée ou lithium...

Par

"Bien souvent, il suffit de freiner pour s’apercevoir que le freinage devient de moins en moins efficace et qu’il est sans doute temps de changer les plaquettes."

Faux. Le freinage ne devient pas moins efficace avec des plaquettes usées (sauf si évidemment vous allez jusqu'au métal contre métal mais on doit changer les plaquettes bien avant ça normalement). C'est même parfois le contraire car plus votre plaquette est usée plus sa surface en contact avec le disque augmente (jusqu'à avoir entièrement usée la partie chanfreinée ou la rainure centrale pour les plaquettes qui en ont une).

Le seul moyen de voir le degrés d'usure des plaquettes c'est visuellement à travers la jante si celle-ci le permet, sinon il faut démonter une roue.

Par

En réponse à gignac-31

non quand meme pas... mais c'est sur c'est 200 00 kms... mini..

par contre sur une prius à 200 000 kms tu changes la batterie hybride...

si tu as le temps y a un ricain... qui a acheté une prius 1500 $... il change sa batterrie...lui meme 1500$

chez le mécanno.. 4000$...

va voir sur you tube.. la caisse à 160 000 miles..

sur un diesel les plaquettes c'est tous les 80 000 environ... et les disques à 150 000...

chez un petit mécanno...

tu payes dans les 150 balles... 300 avec les disques..

et souvent à l'arrierre çà dure plus longtemps...100 000 et changement disques à 200 000..

par contre sur un suv avec le petit 3 cylindre essence...

et une boite auto.. la c'est sur tous les 40 000 t'y à droit...

"par contre sur un SUV avec un petit 3 cylindres..."

Hey le salarié payé pour relancer les débats. Une fois de plus, tu racontes n'importe quoi.

La durée de vie des plaquettes et des disques est avant tout une question de parcours et de façon de conduire et pas de motorisation.

Par

En réponse à TrotinnetteElectrique

Achetez une hybride, une hybride rechargeable ou une électrique et dites adieu aux changements de plaquettes, disques...

.

.

PS : pour les hybrides, une hybride simple pas les hybrides 48v...

Adieu, non, mais il est vrai qu'elles tiennent plus longtemps. 160 000 km à l'avant et 210 000 à l'arrière sur ma GS.

Par

Sur un des véhicules à la maison Les plaquettes de frein ferodo c'est 25€ en le faisant soi même, pas de quoi fouetter un chat, en faisant les entretiens soi même avec des huiles et des pièces de qualités c'est 25%du prix par rapport au tarifs demandé en concession, de plus l'assurance d'avoir des pièces et huiles de qualité

Par

En réponse à gignac-31

non quand meme pas... mais c'est sur c'est 200 00 kms... mini..

par contre sur une prius à 200 000 kms tu changes la batterie hybride...

si tu as le temps y a un ricain... qui a acheté une prius 1500 $... il change sa batterrie...lui meme 1500$

chez le mécanno.. 4000$...

va voir sur you tube.. la caisse à 160 000 miles..

sur un diesel les plaquettes c'est tous les 80 000 environ... et les disques à 150 000...

chez un petit mécanno...

tu payes dans les 150 balles... 300 avec les disques..

et souvent à l'arrierre çà dure plus longtemps...100 000 et changement disques à 200 000..

par contre sur un suv avec le petit 3 cylindre essence...

et une boite auto.. la c'est sur tous les 40 000 t'y à droit...

Ce n'est pas le kilométrage mais davantage le temps qui passe qui affecte le plus les batteries. Donc ton pronostic à 200 000 est encore une fois du doigt mouillé pifométré. Sur la mienne, qui est le modèle avec la batterie la plus "fragile", (modèle avt 2009) j'en suis à 235 000 kms, j'ai fait remplacer les modules qui commençaient à faiblir pour 700 euros chez un spécialiste en réfection de batteries hybrides.

Par

En réponse à gignac-31

non quand meme pas... mais c'est sur c'est 200 00 kms... mini..

par contre sur une prius à 200 000 kms tu changes la batterie hybride...

si tu as le temps y a un ricain... qui a acheté une prius 1500 $... il change sa batterrie...lui meme 1500$

chez le mécanno.. 4000$...

va voir sur you tube.. la caisse à 160 000 miles..

sur un diesel les plaquettes c'est tous les 80 000 environ... et les disques à 150 000...

chez un petit mécanno...

tu payes dans les 150 balles... 300 avec les disques..

et souvent à l'arrierre çà dure plus longtemps...100 000 et changement disques à 200 000..

par contre sur un suv avec le petit 3 cylindre essence...

et une boite auto.. la c'est sur tous les 40 000 t'y à droit...

Plaquettes à 80 000 et disques à 150 000 ???? Ca, c'est sur la mauvaise qualité allemande:lol:. Sur mon 1er land cruiser, pas une ballerine, pas un veau. Plaquettes avant 160 000, arrières 180 000 et revendu à 210 000 disques d'origine.:jap:

Par

En réponse à dédé2

Plaquettes à 80 000 et disques à 150 000 ???? Ca, c'est sur la mauvaise qualité allemande:lol:. Sur mon 1er land cruiser, pas une ballerine, pas un veau. Plaquettes avant 160 000, arrières 180 000 et revendu à 210 000 disques d'origine.:jap:

La qualité ne change rien.

L'usure dépend : de la conduite tout simplement et du coefficient de friction des plaquettes.

Pour ma part des plaquettes de frein, c'est environ 20/25 000 km pour moi. Donc les disques 40/50 000 km.

Mais il m'arrive souvent de freiner à plus de 200 km/h. :biggrin:

Par

En réponse à TrotinnetteElectrique

Achetez une hybride, une hybride rechargeable ou une électrique et dites adieu aux changements de plaquettes, disques...

.

.

PS : pour les hybrides, une hybride simple pas les hybrides 48v...

Avec ma Polo thermique (essence), mes x4 disques et toutes mes plaquettes sont d'origine au bout de 118 700km. Point besoin d'hybride pour économiser grâce à l'anticipation :bien:

Par

En réponse à TrotinnetteElectrique

Achetez une hybride, une hybride rechargeable ou une électrique et dites adieu aux changements de plaquettes, disques...

.

.

PS : pour les hybrides, une hybride simple pas les hybrides 48v...

Faut être précis dans ses conseils.

Car affirmer que sur de telles caisses, on n'aura jamais à changer les plaquettes et/ou disques, c'est bien évidemment... faux.

C'est simplement qu'avec un frein moteur plus performant, les organes de freinage sont moins sollicités et s'usent donc moins vite que sur d'autres véhicules. Ce qui ne veut pas dire qu'ils ne s'usent pas.

D'autant plus qu'un dispositif tel que l'ESP dès qu'il s'active - et il peut s'activer très souvent selon la situation et le style de conduite - agit sur le freinage.

L'ABS également il me semble. D'ailleurs, le freinage d'urgence existe également sur les électriques et hybrides, et il ne s'appuie pas que sur le frein moteur. :bah:

Bref, oui, sur les hybrides et électriques, le remplacement des plaquettes et disques est généralement plus espacé que sur les purs thermiques. Mais cela dépend également de la façon de conduire des conducteurs, du poids du véhicule entre autres et du contexte routier (autoroute, route, ville, bouchons...)

Inversement, sur une thermique, notamment légère, avec une conduite souple privilégiant l'anticipation et en roulant sur des axes fluides, on peut également très peu user les organes de freinage. C'est d'ailleurs mon cas: après 78000km, je n'ai toujours pas eu besoin de remplacer les plaquettes de frein sur ma c3, encore moins les 4 disques.

Au final, attention donc aux raccourcis simplistes. :bah:

Par

En réponse à GY201

Il y a toujours quelques particularités d'une voiture a l'autre.

Ici, les photos montrent un frein AR qui possède en plus le mécanisme de frein a main (ou frein de secours). Selon la marque, repousser le piston se fait de différentes manières, simple dans quelques cas mais très souvent avec un petit outillage pour "revisser" le piston, cette action permet de remettre a zéro le système de rattrapage d'usure du mécanisme de frein à main. Il est préférable de connaître la méthode avant toute action, sans l'outillage c'est pas a la portée du néophyte.

Pour les freins avant, j'utilise un serre joint pour repousser le piston avant toute action de démontage et l'outil en lien pour les freins AR quand il faut "visser" le piston pour qu'il se rétracte.

https://www.norauto.fr/p/repousse-piston-norauto-pour-etrier-de-frein-40994.html

Il faut penser a changer les disques mais une fois tous les deux jeux de plaquettes assure sans problème d'avoir une disque toujours dans les cotes préconisées.

Sous réserve d'avoir l'outillage et la compétence, certains peuvent aussi "rectifier" des disques usés.

Ce qui, financièrement, n'est pas à négliger, notamment sur des anciennes.

Par

PS : en Polo R WRC :coolfuck:

Par

En réponse à E911V

Franchement sur mon Kona je ne me sers jamais des freins (sauf grosse urgence). A 99.9% je m'arrête avec la régénération. Aucune usure des plaquettes, et accessoirement aucune traces noires sur les jantes.

Rien qu'avec l'ESP et éventuellement quelques freinages d'urgence, ça s'use malgré tout.

D'ailleurs, l'ESP est une vraie merde pour ça, même si ça reste une bonne chose.

Par

En réponse à Axel015

"Bien souvent, il suffit de freiner pour s’apercevoir que le freinage devient de moins en moins efficace et qu’il est sans doute temps de changer les plaquettes."

Faux. Le freinage ne devient pas moins efficace avec des plaquettes usées (sauf si évidemment vous allez jusqu'au métal contre métal mais on doit changer les plaquettes bien avant ça normalement). C'est même parfois le contraire car plus votre plaquette est usée plus sa surface en contact avec le disque augmente (jusqu'à avoir entièrement usée la partie chanfreinée ou la rainure centrale pour les plaquettes qui en ont une).

Le seul moyen de voir le degrés d'usure des plaquettes c'est visuellement à travers la jante si celle-ci le permet, sinon il faut démonter une roue.

+1

Et mieux vaut ne pas attendre que les plaquettes soient nazes pour les changer. Sans quoi, la facture peut être largement plus élevée dès lors qu'il faut changer en supplément... les disques.

Disques qu'on peut (faire) rectifier, mais bon, peu le font chez les garagistes et concessionnaires.

Par

En réponse à poubinbob

Avec ma Polo thermique (essence), mes x4 disques et toutes mes plaquettes sont d'origine au bout de 118 700km. Point besoin d'hybride pour économiser grâce à l'anticipation :bien:

+1

l'usure des organes de freinage, c'est comme l'usure des pneus: c'est intimement lié à la façon de conduire.

après, ceux qui privilégient volontairement un style de conduite nerveux les usent rapidement, mais de toute façon, il est généralement hors de question pour eux de conduire des hybrides, non adaptées aux conduites nerveuses, ou des électriques lourdes, là également peu adaptées à ce genre de conduite.

reste enfin ceux qui ne savent pas conduire et usent leur voiture anormalement vite.

Par

En réponse à fedoismyname

+1

Et mieux vaut ne pas attendre que les plaquettes soient nazes pour les changer. Sans quoi, la facture peut être largement plus élevée dès lors qu'il faut changer en supplément... les disques.

Disques qu'on peut (faire) rectifier, mais bon, peu le font chez les garagistes et concessionnaires.

Moi aussi, j'ai tiqué avec leur perte d'efficacité des plaquettes usées. bouffées à la ferraille oui....mais avec le bruit que ça fait, on insiste pas longtemps et les disques...aïe.

Puis + 1 sur la procédure, il manque certains détails : respect des couples de serrage et autres...on ne plaisante pas avec les freins, tout comme avec les pneus.

Repousser le piston au tournevis comme levier ? Mouais, possible mais pas du boulot très propre.:cry:

Par

En réponse à fedoismyname

+1

Et mieux vaut ne pas attendre que les plaquettes soient nazes pour les changer. Sans quoi, la facture peut être largement plus élevée dès lors qu'il faut changer en supplément... les disques.

Disques qu'on peut (faire) rectifier, mais bon, peu le font chez les garagistes et concessionnaires.

Au prix des disques, mieux vaut les changer. Ce n'est pas la ruine non plus.

Par

En réponse à v_tootsie

Au prix des disques, mieux vaut les changer. Ce n'est pas la ruine non plus.

Ca dépend.

Sur une voiture lambda une paire de disque à l'avant c'est 60 euros.

Sur une voiture un peu sportive on peut monter entre 150/300 euros.

Sur un disque avec roulement intégré, c'est minimum 150 euros les disques.

Sur un disque sur bol en aluminium on est à plus de 800 euros les disques. (comme sur une 308 GTi par exemple)

Donc, évidemment pour le déplaçoire lambda on remplace les disques.

Sur les voitures sportives ou plus prestigieuse, une rectification qui coute 30 ou 40 euros peut-être rentable selon l'usure du disque.

Par

En réponse à Axel015

La qualité ne change rien.

L'usure dépend : de la conduite tout simplement et du coefficient de friction des plaquettes.

Pour ma part des plaquettes de frein, c'est environ 20/25 000 km pour moi. Donc les disques 40/50 000 km.

Mais il m'arrive souvent de freiner à plus de 200 km/h. :biggrin:

ça dépend du style de conduite et des trajets (urbain, autoroute) c'est certain, mais bon sur 2008 perso d'un collègue disque à 100 000 km et 208 1 d'une amie 85 000 km pour des disques, je trouve ça use vite! Tout deux font des trajets mixtes et ont une conduite pépère, bon après ces 2 autos freinent extrêmement bien, peut être les plaquettes d’origine trop dur ou disques trop tendre?

C'est sûr que ça change de mon ancienne auto, 86 000 km avec des plaquettes et à 285 000 km quand je l'ai rendu les disques étaient encore d'origine et aux prochain remplacement de plaquette ils allaient les changer.

Par

En réponse à v_tootsie

Au prix des disques, mieux vaut les changer. Ce n'est pas la ruine non plus.

Le plus simple est de suivre les recommandations constructeurs pour les disques suivant la côte...

Par

En réponse à Axel015

Ca dépend.

Sur une voiture lambda une paire de disque à l'avant c'est 60 euros.

Sur une voiture un peu sportive on peut monter entre 150/300 euros.

Sur un disque avec roulement intégré, c'est minimum 150 euros les disques.

Sur un disque sur bol en aluminium on est à plus de 800 euros les disques. (comme sur une 308 GTi par exemple)

Donc, évidemment pour le déplaçoire lambda on remplace les disques.

Sur les voitures sportives ou plus prestigieuse, une rectification qui coute 30 ou 40 euros peut-être rentable selon l'usure du disque.

Vu la puissance et le poids de ma chignole, les freins sont relativement bien dimensionnés. J'ai payé moins de 300 € disques, plaquettes et montage à l'avt.

Par

En réponse à v_tootsie

Vu la puissance et le poids de ma chignole, les freins sont relativement bien dimensionnés. J'ai payé moins de 300 € disques, plaquettes et montage à l'avt.

En faite c'est pas trop la taille qui fait le prix. (dans une certaine mesure évidemment)

C'est comme pour les pneus au final, si ton disque est rare (présent que sur ton modèle de voiture) tu vas le payer plus chère.

"300 euros disques et plaquettes + montage" : c'est assez classique au final.

Vu la puissance et le poids de ma chignole, les freins sont relativement bien dimensionnés : tout est relatif ;) Je ne sais pas quelle est ta voiture, pour ma part c'est du 340mm à l'avant et c'est dans la norme pour ce type de véhicule et les disques AV coûtent 150 euros (sur internet, sinon bien plus en concession évidemment).

Par

En réponse à Axel015

En faite c'est pas trop la taille qui fait le prix. (dans une certaine mesure évidemment)

C'est comme pour les pneus au final, si ton disque est rare (présent que sur ton modèle de voiture) tu vas le payer plus chère.

"300 euros disques et plaquettes + montage" : c'est assez classique au final.

Vu la puissance et le poids de ma chignole, les freins sont relativement bien dimensionnés : tout est relatif ;) Je ne sais pas quelle est ta voiture, pour ma part c'est du 340mm à l'avant et c'est dans la norme pour ce type de véhicule et les disques AV coûtent 150 euros (sur internet, sinon bien plus en concession évidemment).

Lexus GS 450 h Gen 3, de 2008. Connaissant Toyota, je suppose que c'est commun à d'autres autos.

Par

Je pense que la vitesse ne change rien sur l'usure des freins, (si tu as assez d'espace pour freiner tranquille et jouer du frein moteur) bon après 200kmh c'est pas ouf non plus (vitesse de croisière moyenne de mon côté en 2 roues) et j'ai plutôt l'impression de moins user mes freins que sur du quotidien en ville.

Par

En réponse à v_tootsie

Lexus GS 450 h Gen 3, de 2008. Connaissant Toyota, je suppose que c'est commun à d'autres autos.

334mm et 80 euros les deux disques AV pour ta voiture. (Sur internet)

Effectivement c'est pas chère pour cette taille.

Par

Combien niqué le système de freinage et monte les plaquettes à l'envers..

Genre les gros blaireaux sur le parking de lidl

Par

Des PAGID bleues sur ma Delta et on obtient un freinage de ouffff à vous décoller le cristallin :coolfuck:

Par

En réponse à v_tootsie

Au prix des disques, mieux vaut les changer. Ce n'est pas la ruine non plus.

La cote mini d'un disque n'est pas atteinte a la fin de l'usure du deuxième jeu de plaquettes mais a la fin du 3°, là c'est quasiment acquis. Comme ce n'est pas un poste où il faut aller au bout du consommable, le choix d'un disque pour deux jeux de plaquettes passe dans presque tous les cas.

Par

En réponse à Katoche

Je pense que la vitesse ne change rien sur l'usure des freins, (si tu as assez d'espace pour freiner tranquille et jouer du frein moteur) bon après 200kmh c'est pas ouf non plus (vitesse de croisière moyenne de mon côté en 2 roues) et j'ai plutôt l'impression de moins user mes freins que sur du quotidien en ville.

C'est sur que si tu lève le pied 4 kilomètre avant le péage, que les freins de vont pas beaucoup servir. Si avec un peu de chance le péage est en montée, tu n'aura pas besoin d'appuyer sur la pédale de frein, tu sera arrêté avant le péage;

Concernant la vitesse, il y a une élévation en température de la garniture et plus cela dure longtemps, plus l'usure est importante.

Par

En réponse à matrix71

Combien niqué le système de freinage et monte les plaquettes à l'envers..

Genre les gros blaireaux sur le parking de lidl

A moi j'ai vu cela sur le parking de Aldi .

Par

En réponse à integralhf

Des PAGID bleues sur ma Delta et on obtient un freinage de ouffff à vous décoller le cristallin :coolfuck:

En réalité = meilleur plaquette ne veut pas dire freinage plus fort/court.

Au final, des plaquettes d'origine suffisent à atteindre l'ABS donc le freinage maximum pour une adhérence donnée.

Les plaquettes type compétions ont surtout deux atouts :

- Coefficient de friction plus élevé donc meilleur attaque (mais au final on peu compenser en tapant juste plus fort sur les freins avec des plaquettes d'origine : tu ne freines pas plus court au final donc ca décollera pas plus ta rétine que des plaquettes d'origine :biggrin:). La pédale de frein est juste plus sensible.

- Constance du coefficient de freinage avec la montée en température (où une plaquette d'origine selon le dimensionnement du freinage par rapport à la masse du véhicule à stopper va finir par voir son coefficient de freinage chuter avec la hausse de température de la plaquette et du disque)

Donc à moins de faire du circuit ou d'avoir un système de frein sous dimensionné, les plaquettes compétitions ne t'apportent strictement rien sur route ouverte : à par des bruits de couinement à froid, une usure plus prononcée et de la poussière de frein supplémentaire mais si tu crois que tu as gagné 10 mètres en distance de freinage tu te trompes. :biggrin:

Autre inconvénient des plaquettes compétitions : comme le coefficient de friction est plus élevé et que la plaquette tolère également des températures plus élevée : les soufflets d'étrier s'abime bien plus vite, il faut mettre forcément un liquide de frein adapté (RBF 600 à minima), et prévoir des durites aviations pour éviter la déformation des durites d'origine. Donc quand on met des plaquettes compétitions, il faut adapter le reste et le faire en connaissance de cause. Si c'est juste pour la balade dominicale = mauvaise idée.

Par

Ce n'est plus à la mode de dire que c'est son papa qui nous a montré la première fois.

Par

En réponse à Axel015

En réalité = meilleur plaquette ne veut pas dire freinage plus fort/court.

Au final, des plaquettes d'origine suffisent à atteindre l'ABS donc le freinage maximum pour une adhérence donnée.

Les plaquettes type compétions ont surtout deux atouts :

- Coefficient de friction plus élevé donc meilleur attaque (mais au final on peu compenser en tapant juste plus fort sur les freins avec des plaquettes d'origine : tu ne freines pas plus court au final donc ca décollera pas plus ta rétine que des plaquettes d'origine :biggrin:). La pédale de frein est juste plus sensible.

- Constance du coefficient de freinage avec la montée en température (où une plaquette d'origine selon le dimensionnement du freinage par rapport à la masse du véhicule à stopper va finir par voir son coefficient de freinage chuter avec la hausse de température de la plaquette et du disque)

Donc à moins de faire du circuit ou d'avoir un système de frein sous dimensionné, les plaquettes compétitions ne t'apportent strictement rien sur route ouverte : à par des bruits de couinement à froid, une usure plus prononcée et de la poussière de frein supplémentaire mais si tu crois que tu as gagné 10 mètres en distance de freinage tu te trompes. :biggrin:

Autre inconvénient des plaquettes compétitions : comme le coefficient de friction est plus élevé et que la plaquette tolère également des températures plus élevée : les soufflets d'étrier s'abime bien plus vite, il faut mettre forcément un liquide de frein adapté (RBF 600 à minima), et prévoir des durites aviations pour éviter la déformation des durites d'origine. Donc quand on met des plaquettes compétitions, il faut adapter le reste et le faire en connaissance de cause. Si c'est juste pour la balade dominicale = mauvaise idée.

Pour compléter le sujet, le coefficient de friction varie avec la température de la plaquette.

Dans un certain nombre d'applications dont la Pagid bleue (probablement RS4/2) l'efficacité n'est pas top sur les premiers mètres.

Ce n'est même pas terrible car elle ne freine pas bien à froid. Perso, je ne l'aimais pas trop pour cette raison de manque de sensation de grip au coup de pédale, par contre elle avait l'avantage de ne pas détruire les disques.

Donc, je m'y suis habitué, pour des raisons pécuniaires. Par contre si on roule avec des disques percés, cet inconvénient est moins flagrant, par contre les disques sont de nouveau détruits en cas d'utilisation très intensive (compétition circuit). Bref pas forcément le bon plan pour faire le tour du quartier même rapidement.

Par

En réponse à gordini12

Pour compléter le sujet, le coefficient de friction varie avec la température de la plaquette.

Dans un certain nombre d'applications dont la Pagid bleue (probablement RS4/2) l'efficacité n'est pas top sur les premiers mètres.

Ce n'est même pas terrible car elle ne freine pas bien à froid. Perso, je ne l'aimais pas trop pour cette raison de manque de sensation de grip au coup de pédale, par contre elle avait l'avantage de ne pas détruire les disques.

Donc, je m'y suis habitué, pour des raisons pécuniaires. Par contre si on roule avec des disques percés, cet inconvénient est moins flagrant, par contre les disques sont de nouveau détruits en cas d'utilisation très intensive (compétition circuit). Bref pas forcément le bon plan pour faire le tour du quartier même rapidement.

Les disques percés, rainurés, c'est une arnaque, c'est jolie certes mais c'est moins solide que les disques classiques (risque de fissure sur les disques percés) et en effet ça à tendance à manger les plaquettes plus vite. Au niveau des trous ou des rainures, il y a des frottements supérieurs par rapport à la partie lisse du disque avec la plaquette ce qui créé des zones qui chauffent plus que d'autre sur le disque : risque de voilage :bah:

Sur la Mégane 3 RS, la version châssis sport a des disques classiques.

La version châssis cup à des disques rainurés et tout les proprio qui font du circuit s'en plaignent (bruits + voilage) et repassent des des disques classiques.

En plus contrairement aux idées reçu ca n'améliore pas du tout le refroidissement du disque. A la base c'est conçu pour créer une accroche supérieur du disque sur la plaquette : ça a même l'effet inverse : ça chauffe plus !

Par

En réponse à Axel015

La qualité ne change rien.

L'usure dépend : de la conduite tout simplement et du coefficient de friction des plaquettes.

Pour ma part des plaquettes de frein, c'est environ 20/25 000 km pour moi. Donc les disques 40/50 000 km.

Mais il m'arrive souvent de freiner à plus de 200 km/h. :biggrin:

Avec des Ferodo DS 2500, le disque s'use aussi vite les plaquettes ! Mais quel pied ...

Par

J'ai remarquerque certaines auto avaient la surface de freinage rouillé et on usée sur presque 1cm sur certaine auto. Je me demande si certain garage ne mettent pas des plaquettes trop petite

Par

En réponse à Axel015

Les disques percés, rainurés, c'est une arnaque, c'est jolie certes mais c'est moins solide que les disques classiques (risque de fissure sur les disques percés) et en effet ça à tendance à manger les plaquettes plus vite. Au niveau des trous ou des rainures, il y a des frottements supérieurs par rapport à la partie lisse du disque avec la plaquette ce qui créé des zones qui chauffent plus que d'autre sur le disque : risque de voilage :bah:

Sur la Mégane 3 RS, la version châssis sport a des disques classiques.

La version châssis cup à des disques rainurés et tout les proprio qui font du circuit s'en plaignent (bruits + voilage) et repassent des des disques classiques.

En plus contrairement aux idées reçu ca n'améliore pas du tout le refroidissement du disque. A la base c'est conçu pour créer une accroche supérieur du disque sur la plaquette : ça a même l'effet inverse : ça chauffe plus !

Et les trous c'est pour emmagasiner la poussière il me semble, nettoyer le disque.

Par

En réponse à fedoismyname

+1

l'usure des organes de freinage, c'est comme l'usure des pneus: c'est intimement lié à la façon de conduire.

après, ceux qui privilégient volontairement un style de conduite nerveux les usent rapidement, mais de toute façon, il est généralement hors de question pour eux de conduire des hybrides, non adaptées aux conduites nerveuses, ou des électriques lourdes, là également peu adaptées à ce genre de conduite.

reste enfin ceux qui ne savent pas conduire et usent leur voiture anormalement vite.

Oui enfin Teslaloop, une société qui loue des Tesla aux USA, dont les clients ne font pas particulièrement attention, donne en libre accès la liste de l'entretien.

Sur les Modèle X 90D, les 1er changement de plaquettes ont eu lieu à ... 360'000km.

Pour un énorme SUV de 2,6t et plus de 400cv.

En thermique, c'est juste impossible, même en conduisant comme une mémé une citadine de 900kg.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

SPONSORISE

Dernières vidéos

Toute l'actualité