Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Commentaires - Comme les fabricants de processeurs tels que Nvidia tiennent les constructeurs automobiles

Audric Doche

Comme les fabricants de processeurs tels que Nvidia tiennent les constructeurs automobiles

Déposer un commentaire

Par

Nvidia "géant japonais"? OK, je ne savais pas qu'ils avaient finalement annexé la Californie, 70 ans après Pearl Harbor... :bah:

Ça c'est pour la critique, mais l'article est intéressant. Je n'avais pas réalisé que l'ensemble du marché des puces était sous une telle tension. :blague:

Par

´´ Géant japonais ´´ ??

Euh: Nvidia Corporation est une entreprise américaine spécialisée dans la conception de processeurs graphiques, de cartes graphiques et de puces graphiques pour PC et consoles de jeux .

Son siège social est à Santa Clara en Californie.

:bah::blague:

Par

Cet article conforte mon avis sur le devenir de l'industrie automobile à long terme. Je pense que le futur des constructeurs automobiles sera de concevoir des carrosseries et des intérieurs quand tous le reste (Châssis, batterie, moteur élec, OS etc...) seront mutualisés chez des méga fournisseurs.

Ils ne feront plus que de l'assemblage de produits semi-finis qu'ils choisiront dans le catalogue de leurs fournisseurs.

Cet article, est très intéressant puisqu'il lève le voile sur la réalité du marché de l'électronique et des puces, le tournant de l'industrie automobile qui est effectivement, de moins en moins maître des produits quelle fabrique n'en est qu'à ces débuts.

Par

En réponse à Baylelom

´´ Géant japonais ´´ ??

Euh: Nvidia Corporation est une entreprise américaine spécialisée dans la conception de processeurs graphiques, de cartes graphiques et de puces graphiques pour PC et consoles de jeux .

Son siège social est à Santa Clara en Californie.

:bah::blague:

   

C'est claire, n'y a t'il pas une relecture des articles avant publication?

Nvida est mondialement connu, on ne parle pas d'un nouveau fournisseur de batterie qui vient juste de poper au fin font de la Chine sous perfusion du régime hein.

Par

Bah moi ça me fait bien rire... La Tech qui prend le pouvoir sur les géant de l'automobile, tout ça parce que ces messieurs-dames de l'industrie ont voulu mettre des écrans à outrance dans leur "totomobiles-jouets-consoles de jeux"... Maintenant, on ne peut plus produire à) la vitesse qu'on veut (est-ce un mal ?) et surtout, les constructeurs sont les otages de la "partie inutile" du véhicule !!! Maintenant, l’électronique peut immobiliser un véhicule même quand la partie mécanique est parfaitement en état ! Super. Le progrès avec un grand P !

Le vrai virage de l'automobile ne serait-il pas de faire des véhicules durables, simples, réparables ? Le plaisir de rouler n'en sera pas pour autant amoindri !

Vive la voiture ancienne, vive le retrofit, à bas les écrans !

Par

Article bâclé...

C'est pas une nouvelle demande de composants c'est les fournisseurs habituels qui arrivent pas à suivre

Par

En réponse à Automotoman

Article bâclé...

C'est pas une nouvelle demande de composants c'est les fournisseurs habituels qui arrivent pas à suivre

   

Oui, j’ai l’impression que cette histoire de puces ressemble plutôt à une histoire d’équipementiers qui utilisent des cartes standards. C’est aller au plus simple : on utilise une carte standard, et on se dit que les pisseurs de codes vont se débrouiller avec ça, pour réussir à créer un tas de fonctionnalités plus ou moins utiles… qui vont s’avérer bourrées de bugs… mais c’est une autre histoire.

Par

Ce n'est pas comme si ce constat n'était pas prévisible dés le départ ... il y a donc une dizaine d'années, aussi !

Par

on a tous compris que la caisse va devenir chinoise et ricaine...à 99%

et que c'est toute l'industrie auto européenne qui va passer sous tutelle...

merci le gvt et les écolos pour pousser vers l'electrique...

merci le gvt et les écolos de pousser pour tuer le nucleaire français au profit du solaire et éolien chinois..

l'europe va crever de sa connerie...

Par

Jacky à 20 ans achete une clio 1.9d tuné

A 40 ans il touche euro million et acheté une merguez de meco avec des neom style pc gamer

Même ses suppositoire on des néon rose

Par

En réponse à matrix71

Jacky à 20 ans achete une clio 1.9d tuné

A 40 ans il touche euro million et acheté une merguez de meco avec des neom style pc gamer

Même ses suppositoire on des néon rose

   

Tu as picolé ?

Par

Ce n'est pas tant un problème de NVIDIA que de fondeur.

Et des fondeurs il n'y en a pas 12 000.

TSMC, Samsung Founderie et Hlobal Founderie.

Ce sont eux qui travaillent pour NVIDIA, AMD, Qualcomm, Infineon ou St Micro électronique.

Et ce sont eux qui sont débordés par la demande de puce de nouvelle générations et particulièrement la 5G.

Leur capacité est dépassée et il faudra quelques temps pour qu'ils puissent l'augmenter.

NVidia...qui n'est pas Japonais...serait sûrement ravi de fournir en masse.

Parce que ça leur ferait encore plus de belins.

Mais les fondeurs ne suivent pas pour le moment.

Par

En réponse à anneaux nîmes.

Ce n'est pas tant un problème de NVIDIA que de fondeur.

Et des fondeurs il n'y en a pas 12 000.

TSMC, Samsung Founderie et Hlobal Founderie.

Ce sont eux qui travaillent pour NVIDIA, AMD, Qualcomm, Infineon ou St Micro électronique.

Et ce sont eux qui sont débordés par la demande de puce de nouvelle générations et particulièrement la 5G.

Leur capacité est dépassée et il faudra quelques temps pour qu'ils puissent l'augmenter.

NVidia...qui n'est pas Japonais...serait sûrement ravi de fournir en masse.

Parce que ça leur ferait encore plus de belins.

Mais les fondeurs ne suivent pas pour le moment.

   

Exactement, Nvidia ou NXP subissent aussi. La seule différence c'est qu'ils peuvent privilégier les ventes à ceux qui donne les meilleures marges, et la, chez les constructeurs auto c'est plus serré, donc pas la priorité de fournir aux fournisseurs des constructeurs automobiles. Car entre le fondeur et un constructeur automobile, y a au moins 4 intermédiaires.

Par

En réponse à Troisetdeuxquatre

Bah moi ça me fait bien rire... La Tech qui prend le pouvoir sur les géant de l'automobile, tout ça parce que ces messieurs-dames de l'industrie ont voulu mettre des écrans à outrance dans leur "totomobiles-jouets-consoles de jeux"... Maintenant, on ne peut plus produire à) la vitesse qu'on veut (est-ce un mal ?) et surtout, les constructeurs sont les otages de la "partie inutile" du véhicule !!! Maintenant, l’électronique peut immobiliser un véhicule même quand la partie mécanique est parfaitement en état ! Super. Le progrès avec un grand P !

Le vrai virage de l'automobile ne serait-il pas de faire des véhicules durables, simples, réparables ? Le plaisir de rouler n'en sera pas pour autant amoindri !

Vive la voiture ancienne, vive le retrofit, à bas les écrans !

   

Mouahah ! :lol:

Alors petite explication : des processeurs, dans les voitures, il y en a partout. Les écrans, c'est un peu secondaire. Mais le moteur est relié à un calculateur (gestion de l'injection, tout un tas de mesures, etc.), le freinage dépend d'un calculateur (sinon comment marcherait l'ABS ?), les radars de recul, etc. Le nombre de fonctions électroniques qu'il y a dans une voiture dépasse de loin ce qu'on peut imaginer.

Par

En réponse à Alain63

Mouahah ! :lol:

Alors petite explication : des processeurs, dans les voitures, il y en a partout. Les écrans, c'est un peu secondaire. Mais le moteur est relié à un calculateur (gestion de l'injection, tout un tas de mesures, etc.), le freinage dépend d'un calculateur (sinon comment marcherait l'ABS ?), les radars de recul, etc. Le nombre de fonctions électroniques qu'il y a dans une voiture dépasse de loin ce qu'on peut imaginer.

   

Ne mélangeons pas tout: les calculateurs dont tu parles il y a des dizaines de fabricants qui savent faire.

Dans l'article on parle de puces de smartphone (en gros c'est la même chose) capables de gérer l' "infotainment" sur écran hd dans la caisse. C'est beaucoup plus exigeant côté informatique et c'est gravé en 10nm aujourd'hui, ce qui permet de mettre plus d'un milliard de transistors sur une seule puce Et ça, presque personne ne sait faire. C'est un marché inaccessible aux nouveaux entrants car tout est dans les économies d'échelle et la production en masse.

Par

En réponse à Philippe2446

Ne mélangeons pas tout: les calculateurs dont tu parles il y a des dizaines de fabricants qui savent faire.

Dans l'article on parle de puces de smartphone (en gros c'est la même chose) capables de gérer l' "infotainment" sur écran hd dans la caisse. C'est beaucoup plus exigeant côté informatique et c'est gravé en 10nm aujourd'hui, ce qui permet de mettre plus d'un milliard de transistors sur une seule puce Et ça, presque personne ne sait faire. C'est un marché inaccessible aux nouveaux entrants car tout est dans les économies d'échelle et la production en masse.

   

Ce n'est pas un problème d'infotainment.

Oui c'est un problème de capacité globale. Pourquoi?

Parce que les fondeurs, ceux qui fabriquent les puces que mettent au point les ingénieurs de Intel, N'Vidia et AMD par exemple, n'ont pas 150 usines.

Du coup même si un ABS se contenterait parfaitement d'une puce gravé en 20nano, comme il y a 10 ans, l'usine qui le fabrique n'en fait plus.

Ca n'a rien à voir avec le fait que 12 entreprises savent faire de l'ABS (cela dit il n'y en a pas tant que ça hein....les gros équipementier auto sont pas légion) mais au fait que ELLES AUSSI commandent des processeurs qui eux mêmes sont fabriqués par des fondeurs....

Les fondeurs "passent" à la génération suivante de processeurs. Ils ne gardent pas ad-vitae æternam des usines pour produire en petite série des processeurs de 10 ans d'âge. Du coup même si e n'est pas forcément nécessaire les systèmes, TOUS les systèmes des voitures sont quasi sur-dimensionnés.

Le soucis c'est qu'entre l'explosion des ventes de PC dûe au CoViD (+20% sur un an dans un marché qui stagnait voir baissait depuis 4 - 5 ans), la reprise du marché auto qui a été plus forte que prévue post-confinement et l'explosion de la demande pour les consoles de jeux next gen (PS et Xbox X) et les téléphones 5G (ajouter à cela la folie de Huawei qui a stocker l'équivalent de 02 ans de ventes suite aux soucis avec les USA) et le déploiement des réseaux 5G....et bien il n'en fallait pas plus pour que le système soit over booké.

A la limite, on aurait gardé des capacités de production des processeurs d'il y a 3 - 4 ans...ça passerait easy.

Mais on ne le fait pas. Ça coûte trop cher. Et c'est parfaitement compréhensible.

Je lis ça et là que l'UE se serait poings et pieds liés à l'Asie...

Non. Pas plus que l'Asie ne s'est liée à l'UE.

Déjà c'est un problème MONDIAL. USA, Asie, UE...on est tous dans le même bateau....et au final quand l'UE tousse l'Asie s'enrhume et vice versa. Faut pas croire mais si nos industriels sont mals ils ne commandent plus...et l'Asie ne vend plus.

On peut par contre se poser la question de la production UE.

Et là c'est plus une question de politique. Comment se fait-il qu'il soit rentable en Asie de construire des usines et de les moderniser tous les 4-5 ans quand en UE on aurait la même chose mais tous les 10 ans. Or en matière de processeur, 10 ans c'est une éternité.

Par

Je n'ai pas parlé dequipementiers, j'ai parlé de fabricants de puces. Et il y en a et ce ne sont pas les mêmes que nvidia/apple/tsmc.

Quand tu démontés n'importe quel appareil lambda (four, ampli hi-fi...) tu trouves ce genre de puce. Dailleurs je serais surpris que sur une voiture l'abs soit géré par la même puce que l'écran.

Par

Le risque que la disponibilité des composants de base deviennent cyclique, un peu comme le prix du pétrole, est élevé. Quand la demande est forte, les fondeurs investissent pour alimenter le marché puis ensuite quand la demande se réduit, ils délaissent les matériels de production jusqu'à un point où la pénurie est de retour.

Les constructeurs et les équipementiers gagneraient a s'éloigner des puces utilisées dans les matériels de très grande diffusion, ils seraient alors moins sensibles a ces cycles. La contre partie, lus de travail pour eux dans un domaine qu'ils ne maîtrisent pas très bien, le logiciel.

Par

plus

Par

En réponse à Philippe2446

Nvidia "géant japonais"? OK, je ne savais pas qu'ils avaient finalement annexé la Californie, 70 ans après Pearl Harbor... :bah:

Ça c'est pour la critique, mais l'article est intéressant. Je n'avais pas réalisé que l'ensemble du marché des puces était sous une telle tension. :blague:

   

C'est pas pour rajouter une couche mais le titre "Comme les fabricants de CPU..." c'était pas plutôt "Comment les fabricants de CPU..." A moins que ce soit du langage de djeunz que j'entrave pas mais de mon époque ce titre ne veut rien dire... :ange:

Par

En réponse à Alain63

Mouahah ! :lol:

Alors petite explication : des processeurs, dans les voitures, il y en a partout. Les écrans, c'est un peu secondaire. Mais le moteur est relié à un calculateur (gestion de l'injection, tout un tas de mesures, etc.), le freinage dépend d'un calculateur (sinon comment marcherait l'ABS ?), les radars de recul, etc. Le nombre de fonctions électroniques qu'il y a dans une voiture dépasse de loin ce qu'on peut imaginer.

   

Il y a tout un monde du composant dédié a l'automobile pour les fonctions techniques, je serais surpris que la pénurie vienne de là.

En revanche, il y a pour les écrans, toute une gamme de composants partagés directement avec le matériel de très grande diffusion et là, les constructeurs sont affectés par la pénurie comme toutes les autres industries, de l'ordinateur individuel aux consoles de jeu. Ça laisse une place pour les modèles les moins bien équipés, sans écran ou avec des écrans sommaires.

La réaction a plus long terme des constructeurs automobiles sera intéressante a observer.

Par

En réponse à GY201

Il y a tout un monde du composant dédié a l'automobile pour les fonctions techniques, je serais surpris que la pénurie vienne de là.

En revanche, il y a pour les écrans, toute une gamme de composants partagés directement avec le matériel de très grande diffusion et là, les constructeurs sont affectés par la pénurie comme toutes les autres industries, de l'ordinateur individuel aux consoles de jeu. Ça laisse une place pour les modèles les moins bien équipés, sans écran ou avec des écrans sommaires.

La réaction a plus long terme des constructeurs automobiles sera intéressante a observer.

   

:bien:

C'est surtout aux fabricants de puces d'adapter leur offre! Mais côté auto, il y a un avantage: ne pas avoir la dernière génération n'est pas autant un problème que d'arriver à conserver des puces pour une gamme entière, même quand une nouvelle technologie de puces a émergé. La performance pure n'est pas une nécessité dans l'automobile: inutile d'avoir la perf du dernier smartphone pour afficher la cartographie sur un bête écran hd, via un système propriétaire, qui plus est...

 

Par

Nos constructeurs sont en train de se faire bouffer. Vont-ils se concerter pour créer une filière dédiée ? Ils gémissent depuis plusieurs années, en constatant l’emprise de l’informatique et de son électronique support. Ils se laissent imposer de plus en plus de dispositifs trop sophistiqués, et mal maitrisés, qui surenchérissent leurs besoins. Et tout cela ne peut que s’amplifier, ce n’est pas leur cœur de métier, et ils seront toujours à la ramasse devant les délires des informaticiens qui s’amusent avec leurs puces de dernière génération, déjà obsolètes lorsqu’elles sortent des fondeurs. Il faut d’urgence couper le cordon ombilical.

Je ne veux pas me retrouver un jour dans un véhicule qui subit les conséquences d’une attaque informatique du central avec lequel il est en liaison. Ces attaques sont d’actualité, les soi-disant protections sont enfoncées sur des serveurs ultra protégés.

Il y a même des guignols capables d’imaginer un blocage des véhicules à distance, selon la volonté de quidams dans les sphères publiques de commandement. La voiture ne pourrait démarrer qu’un jour sur deux ou sur trois, pour un tas de bonnes raisons (manque d’électricité par exemple).

 

SPONSORISE

Toute l'actualité