Publi info
Efficacité des 80 km/h : la guerre des chiffres est déclaréeLa Sécurité Routière dit que la baisse la limitation de vitesse a permis d'épargner 116 vies au second semestre 2018. Un chiffre que conteste un comité indépendant mis en place par 40 millions d'automobilistes, qui pointe les incohérences de la Sécurité Routière dans sa méthode d'analyse.

Lire l'article»

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

On se foutrait de nous.. Non:beuh:

La mortalité baisse depuis 2 ans et sans le 80 c'est un fait, finir le boulot en s'attaquant sérieusement au téléphone au volant mais surtout l'alcool et la drogue et on atteindra vraiment le but.... Et donc ces guignols de la secu rentiere ne serviront plus à rien.

Qui a dit magouilles:voyons:

Par

En réponse à henri13enforme

On se foutrait de nous.. Non:beuh:

La mortalité baisse depuis 2 ans et sans le 80 c'est un fait, finir le boulot en s'attaquant sérieusement au téléphone au volant mais surtout l'alcool et la drogue et on atteindra vraiment le but.... Et donc ces guignols de la secu rentiere ne serviront plus à rien.

Qui a dit magouilles:voyons:

Quel but ?

La vie illimité ou la survie des cons sur la route ? :bien:

Darwin tu me manques ! L'époque des 25 000 morts c'était quand même un assainissement naturel de nos routes.

**Avant de vous jeter sur moi, cette analyse est ironique.**

Par

Il ne faut aucune limitation de vitesse. Ce qui n'autorisera pas à rouler à n'importe quelle vitesse (distances de sécurité, maîtrise du véhicule...).

Au conducteur de fixer sa vitesse en fonction de ses capacités, celles de son véhicule, et l'environnement (état et adhérence de la route, visibilité...).

Il faut une VRAIE formation pour apprendre aux conducteurs:

-quelles sont leurs capacités,

-les résultats de comportements inappropriés,

-à repérer les dangers potentiels et à les éviter,

-à rattraper une erreur (vitesse trop élevée, glissade...).

Si on montre aux gens le résultat du dépassement de leurs limites ou de celles imposées par l'environnement, pourquoi les dépasseraient-ils ? Ils ne veulent pas d'accident.

Vu l'importance (sauver des vies), ça doit se faire dés l'école et rattrapage pour ceux qui ont déja leur permis, sinon: limitation.

Par

« Je ne crois aux statistiques que lorsque je les ai moi-même falsifiées » aurait dit Churchill... :bien:

Quand je pense que ce tas de falsificateurs sont payés des fortunes pour nous enfumer... :buzz:

Par

Il faut aussi dire que de plus en plus de véhicules sont équipés de système de sécurité active qui permettent d'éviter des accidents ou d'en limiter les conséquences.

En 2021, le régulateur de vitesse, les systèmes de freinage automatique et le système d’assistance de maintien de trajectoire sera probablement obligatoire dans l'UE. Bcp de véhicules disposent déjà de ces assistances. Pas besoin de grandes études scientifiques pour comprendre que le freinage automatique et le maintien de trajectoire vont drastiquement faire baisser les accidents et la mortalité routière.

On remarquera que dans la plan de sécurité routière de l'UE 2020-2030 qui vise à réduire à 10'500 le nombre de morts dans l'UE (25'000 actuellement) ne prévoit aucune mesure sur la réduction de la vitesse, même pas pour les autoroute allemande illimitées.... Par contre, bcp de système de sécurité active vont devenir obligatoire.

C'est à mon avis la grosse erreur de la France avec les primes que le gouvernement donne pour changer de véhicule. Il n'y aucun obligation de prendre ces systèmes de sécurités actives. Ce n'est pas l'idéal d'acheter une Dacia avec 3 étoiles au crash test et aucun de ces systèmes de sécurité active.... Or Dacia, comme PSA et Renault ont largement bénéficié de ces primes, mais leur best seller ne proposent pas le freinage automatique (au mieux il existe pour la ville jusqu'à 30 km/h) ni l'aide au maintien dans la voie. Le gouvernement jette un peu l'argent pas les fenêtres. espérons que les nouvelles 208 et Clio proposeront ces équipements en série sur toutes les finitions, ce serait bien pour la sécurité routière.

Par

En réponse à Axel015

Quel but ?

La vie illimité ou la survie des cons sur la route ? :bien:

Darwin tu me manques ! L'époque des 25 000 morts c'était quand même un assainissement naturel de nos routes.

**Avant de vous jeter sur moi, cette analyse est ironique.**

Cela ferait du ménage.

Si seulement Darwin ne s'occupait que des imprudents, alcoolisés, drogués ou accros au téléphone... sans toucher aux autres usagers.

:redface:

Par Profil supprimé

Il faut virer quasi l'intégralité des groupes de soi-disant experts en tout genre. Tout comme les élus, ça nous coûte un pognon de dingue.

Par

Y'aura-t-il une statisque sur l'impact des guignols en jaune qui bloquent les rond-points sur la baisse du nombre des tués au dernier trimestre ?

Par

En réponse à Lycanthr0pe

« Je ne crois aux statistiques que lorsque je les ai moi-même falsifiées » aurait dit Churchill... :bien:

Quand je pense que ce tas de falsificateurs sont payés des fortunes pour nous enfumer... :buzz:

Haha J'aime bien celle là de Churchill également : "Une pomme par jour éloigne le médecin, pourvu que l'on vise bien."

Un peu (carrément même) cynique le bonhomme en connaissant ses forts penchants pour l'eugénisme...

Des fois je me demande si ce n'est pas ça au fond, l'objectif de notre gouvernement, en faisant passer des mesures curieuses perçues comme aberrantes alors qu'elles le seraient peut-être mois si tout à coup on se rendait compte que l'objectif serait en fait inverse à celui proclamé. Un petit peu par ci un peu par là, ni vu ni connu je t'embrouille ;)

Par

En réponse à

Commentaire supprimé.

Comme l'orthographe :ange:...

Si tu apprécies la sodomie:miam: libre à toi.

Par

En réponse à

Commentaire supprimé.

C'est un sujet important, preuve en est c'est le 1er minisre qui l'a porté, pendant des mois. Sincèrement il n'avait rien d'autre à foutre que de consacrer son temps à ça ? Le 80 est un sujet important il est le symbole d'une crise démocratique: à peine au pouvoir le plus important pour le 1er ministre n'était pas d'appliquer le programme mais d'inventer des mesures hors programme.

Et après 12 week-ends de manifestations, il persiste, il vient se pavaner qu'il est fier de cette mesure, il ne préfère toujours pas se consacrer à des sujets plus important ...

Par

En réponse à

Commentaire supprimé.

Arf dsl je ne m'etais pas relu ça pique les yeux effectivement.

Concernant cette crise à deux balles cela me gonfle car il y'a des choses beaucoup plus importantes à régler.

Franchement rouler 10km/h moins vite sur départementale, cela m'en touche une sans faire bouger l'autre. Une limitation à 120km/h sur les autoroutes, comme cela avait était envisagé, là ce serait abusé.

Par

Quelle betise cette mesure et apres les LREM viennent pleurer que les radars sont cassés leurs enfants raillés à l'ecole et leur maison brulées ... Fallait pas mettre la France qui bosse et roule sa bosse en colere, je l'ai dis dès le début que c'est un non sen et l'objet du rejet de Macron donc a degager avec Barbe perrichon et Philippe dans le lot.

Par

Avons nous lus,vus ou entendus dans les médias ,des automobilistes réclamer à corps et à cris d’être limiter à 80 sur les chaussées blablabla et blablabla ? Perso pas lu ,vu ou entendu . Et maintenant sur le forum une bande d'énergumènes décérébrés jouent les apôtres en dispersant la soi-disant bonne parole . Super le 80 aura peut être ,sans doute ,il est possible que , épargné 200 vies qui........... vont ou sont peut être déjà mortes de la grippe , 1000 en 3 mois . Ça rigole moins là !!!! En plus que ça coute "un pognon de dingue"à soigner ,il n'y a pas un seul type au gouvernement qui prône l'installation de "radar à grippe " pour renflouer les caisses des hôpitaux .Peuvent pas bricoler les radars -tourelles pour ça ,qui vont voir si on se fouille dans le nez ou se gratte le cul ..... Là nous pourrions dire que nos élus travaillent vraiment pour nous sauver la vie !!!

Par

En réponse à atom_31

Arf dsl je ne m'etais pas relu ça pique les yeux effectivement.

Concernant cette crise à deux balles cela me gonfle car il y'a des choses beaucoup plus importantes à régler.

Franchement rouler 10km/h moins vite sur départementale, cela m'en touche une sans faire bouger l'autre. Une limitation à 120km/h sur les autoroutes, comme cela avait était envisagé, là ce serait abusé.

Le 80 c'est symbolique dans le pays le plus taxé du monde.

Facile de comprendre que c'est une taxe en plus déguisée car personne ne peut respecter à la lettre le code de la route, ce même code qui ne prend pas en compte les avancées spectaculaires dans le domaine de la tenue de route, freinage avec abs, esp...

Les rentrées d'argent ont explosé tous les records suite à cette mesure stupide qui est clairement basée sur la rentabilité plutôt que la sécurité car il y aurait eu une mesure bien plus courageuse et efficace comme la taux zéro d'alcool au volant.

Un simple retour à 90 partout et l'affaire est finie.

Par

En réponse à henri13enforme

Le 80 c'est symbolique dans le pays le plus taxé du monde.

Facile de comprendre que c'est une taxe en plus déguisée car personne ne peut respecter à la lettre le code de la route, ce même code qui ne prend pas en compte les avancées spectaculaires dans le domaine de la tenue de route, freinage avec abs, esp...

Les rentrées d'argent ont explosé tous les records suite à cette mesure stupide qui est clairement basée sur la rentabilité plutôt que la sécurité car il y aurait eu une mesure bien plus courageuse et efficace comme la taux zéro d'alcool au volant.

Un simple retour à 90 partout et l'affaire est finie.

"le" taux:biggrin:

Par

Vous pouvez reprendre les chiffres ici (voir les plaquettes pdf pour janvier à juin 2018):

http://www.securite-routiere.gouv.fr/la-securite-routiere/l-observatoire-national-interministeriel-de-la-securite-routiere/accidentalite-routiere/barometres-mensuels

Bizarrement, on ne retrouve pas le même ratio avant/ après le passage au 80 km/h que celui annoncé par le premier ministre.

On a essayé d'avertir des journalistes (avec lien à l'appui pour qu'ils vérifient par eux-mêmes), rien, silence radio.

Par

En réponse à

Commentaire supprimé.

Le taux 0 est hyper démago... En prenant le volant le lendemain d'une soirée un peu arrosée, on a encore des restes. Une simple bière, et on est à 0,2 ou 0,3... Une crêpe flambée, un bain de bouche voire même un déodorant avec de l'alcool pourrait te faire passer positif!

Non, ce qu'il faut c'est un renforcement des contrôles d'alcoolémie pour faire respecter le taux de 0,5 déjà, qui me semble un bon compromis.

Par

En réponse à pascal49

Avons nous lus,vus ou entendus dans les médias ,des automobilistes réclamer à corps et à cris d’être limiter à 80 sur les chaussées blablabla et blablabla ? Perso pas lu ,vu ou entendu . Et maintenant sur le forum une bande d'énergumènes décérébrés jouent les apôtres en dispersant la soi-disant bonne parole . Super le 80 aura peut être ,sans doute ,il est possible que , épargné 200 vies qui........... vont ou sont peut être déjà mortes de la grippe , 1000 en 3 mois . Ça rigole moins là !!!! En plus que ça coute "un pognon de dingue"à soigner ,il n'y a pas un seul type au gouvernement qui prône l'installation de "radar à grippe " pour renflouer les caisses des hôpitaux .Peuvent pas bricoler les radars -tourelles pour ça ,qui vont voir si on se fouille dans le nez ou se gratte le cul ..... Là nous pourrions dire que nos élus travaillent vraiment pour nous sauver la vie !!!

Non nous n'avons vue aucune personne dans les médias réclamer le retour au 80.

Ce n'est que normal car dans les médias, il n'invitent que des intervenants parisiens qui s'en foutes royalement et qui souvent n'ont même pas le permis... par contre ils ont un avis.

Perso, dans ce cas, je suis pour que l'on diminue la fréquence de passage des RER et autres rames de métro. Ça fera gagner de l'argent à l'état, ça diminuera aussi le nombres de suicides des gens qui se jettent dessus et en plus ça nous mettra à égalité en terme de temps perdu.

J'avoue que c'est tiré par les cheveux, surtout le gain de vie pas suicide, mais là aussi ça nous met sur un pied d'égalité, tant qu'à mentir, autant sortir les mêmes conneries invérifiable.

Je ne suis absolument pas concernée par les transports en commun donc j'ai un avis...

Par

La démagogie et le foutage de gueule ça continue .

Par

En réponse à 1919

Il ne faut aucune limitation de vitesse. Ce qui n'autorisera pas à rouler à n'importe quelle vitesse (distances de sécurité, maîtrise du véhicule...).

Au conducteur de fixer sa vitesse en fonction de ses capacités, celles de son véhicule, et l'environnement (état et adhérence de la route, visibilité...).

Il faut une VRAIE formation pour apprendre aux conducteurs:

-quelles sont leurs capacités,

-les résultats de comportements inappropriés,

-à repérer les dangers potentiels et à les éviter,

-à rattraper une erreur (vitesse trop élevée, glissade...).

Si on montre aux gens le résultat du dépassement de leurs limites ou de celles imposées par l'environnement, pourquoi les dépasseraient-ils ? Ils ne veulent pas d'accident.

Vu l'importance (sauver des vies), ça doit se faire dés l'école et rattrapage pour ceux qui ont déja leur permis, sinon: limitation.

Le problème de ce que tu évoques est impossible à appliquer dans un pays ou plus globalement une société en dégénérescence intellectuelle progressant d'années en années.

Les gens sont de moins en moins correctement éduqués et disciplinés pour permettre d'avoir des routes sans limites, car il y a aurait beaucoup trop de gens qui rouleront trop vite, dépasseront comme des porcs et exploiteront leurs véhicules mal entretenus au-delà des limites raisonnables en fonction de la route etc...

Alors tu évoques l'aspect formation, sensibilisation... mais on sait très bien que ça sert à rien. Quand t'es sensibilisé ou formé, la discipline dur un temps et ensuite un comportement plus je m'en foutiste revient.

On le voyait déjà avant le passage au 80km/h: quand tu roulais à 90 ou même 100km/h donc déjà au dessus des 90, le nombre de personnes qui collent au derche était impressionnant.

J'ose pas imaginer ces hordes de débiles sur des routes à la vitesse illimitées.

Par

M' en fou sur la route je regarde pu les panneaux de vitesse, juste les radars l état de la route et le trafique.

Par

Comme 90% des gens j' imagine.

Par

En réponse à henri13enforme

On se foutrait de nous.. Non:beuh:

La mortalité baisse depuis 2 ans et sans le 80 c'est un fait, finir le boulot en s'attaquant sérieusement au téléphone au volant mais surtout l'alcool et la drogue et on atteindra vraiment le but.... Et donc ces guignols de la secu rentiere ne serviront plus à rien.

Qui a dit magouilles:voyons:

Bonjour, mon expérience : parti du nord,mais alors le nord hein avec une couche de 60 ans (s'est une automobile!!)

j'ai dormi pendant 1200km ,les yeux rivés mais alors rivés sur le compteur (le GPS) je n'ai pas encore eu de prune)

nous sommes donc sous l'emprise d'une drogue dure MAIS respectueux du code d'une quelquonque république (ou royaume) BANANIER(e) bien à vous Jackbug

Par

Le Comité indépendant d'évaluation des 80 km/h" (CIE), mis en place il y a quelques mois sous l’impulsion de l’association 40 millions d’automobilistes !

Ah Ah, elle est bien bonne §

Par

En réponse à Ariane29

Le Comité indépendant d'évaluation des 80 km/h" (CIE), mis en place il y a quelques mois sous l’impulsion de l’association 40 millions d’automobilistes !

Ah Ah, elle est bien bonne §

"Si on s'en tient aux seules promesses faites par Messieurs Macron et Philippe, on en déduit que le Gouvernement va s'autoévaluer", constate Rémy Prud'Homme. "Or, celui qui s'autoévalue, quel qu'il soit, a une tendance naturelle à se donner une évaluation positive (on voit bien que cela est le cas: 6mois après Edouard est déjà entrain de s'applaudir...)

L'objectif est de fournir aux concitoyens une seconde évaluation, un second point de vue. Les conclusions pourront être les mêmes que celles du Gouvernement, nous n'en savons rien. Mais au moins nos concitoyens auront le bénéfice d'une seconde opinion."

Par

Le CIE n'a d'indépendant que le nom. Quand on dépend d'une assoc' aussi biaisée que les 40 millions d'autonombrilistes, on ne se prétend pas indépendant. Pour rappel, c'est un autre comité "indépendant" issu de la même assoc' qui a estimé les pertes financières des limitations à 80km/h en se plantant lamentablement sur 2 choses:

- ils ont oublié qu'il existe des voies qui ne sont pas concernées par cette limite (autoroute, ville, autoroutes urbaines, chaussées à voies séparées...). En gros les 3/4 du temps passé à rouler...

- ils ont oublié que les personnes qui roulent ne le font pas forcément sur leur temps de travail et qu'ils ne font pas nécessairement perdre à l'économie française 15€ par l'heure "perdue" au volant.

Bref des matheux du dimanche qui se prennent pour des experts.

cqfd...next!

Par

En réponse à Ariane29

Le Comité indépendant d'évaluation des 80 km/h" (CIE), mis en place il y a quelques mois sous l’impulsion de l’association 40 millions d’automobilistes !

Ah Ah, elle est bien bonne §

Et alors ils sont pas moins credibles que la securité routiere qui je m'excuse s'appuie sur des associations contre la violence routiere avec Mme Perrichon, désolé mais dans un pays normal et intelligent une vraie securité routiere consulterait tous les acteurs et ferait la synthese au lieu de donner raison aux seuls autophobes ...

Par

Tout ça pour ça, quel gâchis ! Le delta de 116 est certes important vis à vis des personnes, mais est ce représentatif de la mesure ridicule dite "des 13 mètres" ? Rien ne permet de dire si il s'agit d'une coïncidence ou relatif aux 80km/h tellement c'est faible sur un territoire aussi vaste et dense que notre pays. Je m'attendais à plus d'écart.

Ils feraient mieux de réparer les nids de poule, d'ajouter des double glissières aux bons endroits puisque la vie n'a pas de prix ! En fait, la vie ne vaut pas grand chose, ou plutôt sert d'argument pour bien entuber (et dire qu'il y en a qui pensaient sincèrement à la bonne volonté d'Edward Filip 1er).

En plus, chaque année les constructeurs améliorent la sécurité des véhicules neufs. La sécurité routière oui par la technologie, les campagnes de sensibilisation, les contrôles d'alcoolémie et drogue. Non au nivellement par le bas !

A 5 km/h il ne pourra plus y avoir de mort en cas de choc entre deux véhicules. Autant s'arrêter de vivre toute suite alors.

Par

En réponse à

Commentaire supprimé.

Combien de morts par électrocution en France ? Abaissons la tension secteur à 12V alors. Comme 230V ça consomme dans le bon sens, ce n'est donc pas si grave ! Et personne ne s'émeut ?

Par

Et tant qu'à faire, interdisons les ponts, c'est trop dangereux un pont. Interdisons les naissances, c'est dangereux la naissance, combien de complications ? Délire total de malades mentaux !

Par

Je me dis que le pire serai maintenant de revenir en arrière avec le 90 km/h, refaire tous les panneaux ce serait encore doubler les dépenses. Quitte à remonter la vitesse, il faudrait alors passer à 95 km/h pour justifier une belle amélioration et rendre les ultimes technologies de sécurité obligatoires sur tous les véhicules pour compenser.

I have a dream.

Par

En réponse à Philippe2446

Le CIE n'a d'indépendant que le nom. Quand on dépend d'une assoc' aussi biaisée que les 40 millions d'autonombrilistes, on ne se prétend pas indépendant. Pour rappel, c'est un autre comité "indépendant" issu de la même assoc' qui a estimé les pertes financières des limitations à 80km/h en se plantant lamentablement sur 2 choses:

- ils ont oublié qu'il existe des voies qui ne sont pas concernées par cette limite (autoroute, ville, autoroutes urbaines, chaussées à voies séparées...). En gros les 3/4 du temps passé à rouler...

- ils ont oublié que les personnes qui roulent ne le font pas forcément sur leur temps de travail et qu'ils ne font pas nécessairement perdre à l'économie française 15€ par l'heure "perdue" au volant.

Bref des matheux du dimanche qui se prennent pour des experts.

cqfd...next!

CIE au service des automobilistes ou sécurité routière au service de Bercy...j'ai fait m'on choix.

Et surtout parlant statique, il y a vraiment beaucoup à dire de celle avancée par Philippe.

As tu regarder les chiffres en comparant 2017 et 2018?

Je vais te les rappeler:

Entre le premier semestre 2017 et 2018, on a sauvé 108 vies en 2018... dans les deux cas vitesse limitée à 90.

Entre le second semestre 2017 et 2018 on a sauvé 81 vies en 2018... 90 en 2017 et 80 en 2018.

Que peut on en déduire? Plusieurs choses :

- Il y a eu plus de vies sauvées à 90 qu'à 80

- la promesse de sauvé jusqu'à 400 vies par an grâce au 80 n'est absolument pas tenu, plutôt même le contraire en comparant les deux semestre.

- Quant on cherche à démontrer qu'on a raison, les statistiques le permettent, il faut juste chercher un peu. Dans le cas de Philippe, il compare les 5 derniers second semestre au second semestre 2018. ( si dans l'histoire des des stats de la sécurité routière un tel comparatif a été fait, merci de me mettre le lien).

Alors certes le CIE a un peu exagéré, mais il est très loin des exagérations, voir propagande de la sécurité routière, qui je te le rappelle, et au service de Bercy.

Depuis des annéessssss on compare d'une année sur l'autre, sauf cette année. Pourquoi ? T'as une idée ? Moi oui!

Par

J'en ai une autre, d'idée. Peut-être tout simplement que sur l'intégralité de 2018, la norme n'était pas en place? Donc il est juste totalement évident qu'on ne peut pas juste comparer tout 2018 à tout 2017 pour avoir une idée de l'efficacité d'une mesure mise en place en cours d'année?

Peut-être (et là je suis ton raisonnement) les chiffres sont-ils si faibles qu'ils ne peuvent absolument pas statistiquement être considérés comme des indicateurs fiables de l'effet d'une mesure?

Peut-être y a-t-il dans ce pays encore un ou 2 clampins qui ne font pas simplement le choix entre "vision de Bruno Philippe" ou "vision des "autonombrilistes" et qui choisissent, pour faire exception, de mettre en route leur propre cervelle? Car enfin, où dans mon post ai-je prétendu que j'étais d'accord avec le gvt? Le fait que je suis en désaccord (complet) avec ses détracteurs ne veut pas dire que je le défends. Un débat binaire est un débat stérile.

Par

Les hôpitaux ont de moins en moins de matériel juste pour économiser car il n'y a plus d'idées, c'est une catastrophe; et maintenant on s'inquiète de choses ridicules pour détourner des vrais problèmes. Qu'ont ils eu besoin de trafficoter avec ces panneaux qui n'ont rien demandé ?

3 budgets ne devraient jamais être restreints: la santé, l'éducation et la sécurité nationale, mais maintenant c'est sans foi ni loi.

Par

En réponse à Philippe2446

J'en ai une autre, d'idée. Peut-être tout simplement que sur l'intégralité de 2018, la norme n'était pas en place? Donc il est juste totalement évident qu'on ne peut pas juste comparer tout 2018 à tout 2017 pour avoir une idée de l'efficacité d'une mesure mise en place en cours d'année?

Peut-être (et là je suis ton raisonnement) les chiffres sont-ils si faibles qu'ils ne peuvent absolument pas statistiquement être considérés comme des indicateurs fiables de l'effet d'une mesure?

Peut-être y a-t-il dans ce pays encore un ou 2 clampins qui ne font pas simplement le choix entre "vision de Bruno Philippe" ou "vision des "autonombrilistes" et qui choisissent, pour faire exception, de mettre en route leur propre cervelle? Car enfin, où dans mon post ai-je prétendu que j'étais d'accord avec le gvt? Le fait que je suis en désaccord (complet) avec ses détracteurs ne veut pas dire que je le défends. Un débat binaire est un débat stérile.

Et puis ne comparer que deux années n'est pas forcément une valeur sûre. Des tas d'événements peuvent interférer pour justifier une centaine de vies. N'importe quel malin peut offrir une lecture d'analyse favorisant ses idées.

Déjà, on aurait pu sauver plus de vies en réaménageant les lieus les plus accidentogènes. La vitesse n'est jamais le seul élément qui provoque l'accident, c'est un facteur agravant. Personne ne meurt par désintégration en franchissant 88 km/h. Souvent la fatigue, les prises de drogues, d'alcool, de risques inutiles viennent s'ajouter, le hasard aussi. Les campagnes de prévention à grande échelle à l'école, au travail, sous diverses formes pourraient sauver des vies, mais la lâcheté par facilité propose ça. Facile de faire mesurer des vitesses par des machines pour de se dégager de toute responsabilité.

Par

Notre société est une fabrique de peureux qui ne pensent plus qu'à se couvrir à longueur de journée au détriment du bon sens, souvent à la hâte, sans même avoir vérifié la faisabilité des mesures. Pathétique.

Par

Les prétendus scientifiques de la sécurité routière ne tiennent pas compte de la relation réelle entre la vitesse et les accidents sur les lignes droites, les lieux principaux frappés par la limitation à 80 : ils font semblant de croire et essayent de faire croire que ce qui compte est la vitesse de circulation (sans accident), alors que ce qui compte est principalement la vitesse au moment de ce qui tue dans l'accident : l'impact avec l'obstacle (arbre, mur, véhicule) ou le fond du fossé ou ravin, et aussi l'angle de l'impact.

Sur les lignes droites des routes de campagne dans un état de revêtement correct et dans des conditions météo normales, seule une faible partie d'accidents est déclenchée par les dépassements, distances entre véhicules trop faibles, piétons ou cyclistes heurtés, la grande majorité des accidents mortels est due à une perte de contrôle du véhicule en ligne droite, avec presque 1000 morts, représentant plus de ¾ des morts en 2011 en voitures (données de l'Institut d'Etude des Accidents de la Route). Ces pertes de contrôle sont presque toutes dues à l'inattention ou somnolence, ou (pour 22% des morts en véhicules hors 2 roues en 2011) à un état du conducteur - alcool, drogues, médicaments- rendant sa conduite à 100 km/h aussi dangereuse qu'à plus de 130 pour un conducteur normal ; seule une faible part est due aux dépassements dangereux, distances entre véhicules trop faibles, piétons ou cyclistes heurtés problèmes mécaniques ou vitesse de circulation trop élevée (une voiture normale avec un conducteur en état normal ne sort pas de sa voie à une vitesse de 100 ou 110 km/h, comme le prouve qu'à 130 les autoroutes sont plus sûres et non pas les lieux d'hécatombes avec ces voitures).

Des études indiquent que dans près de 50 % des accidents corporels un trouble de l'attention des conducteurs est intervenu avec une influence déterminante ou importante dans 78% des cas, l'inattention, la distraction, la compétition d’attention, très souvent avec des facteurs d'accidents concomitants, beaucoup les problèmes de visibilité mais aussi vitesse inadaptée, inexpérience, action atypique d'autres usagers (piétons,...), chaussée étroite. Elles pointent de plus que ce pourcentage est sous estimé car les conducteurs ne se rappellent souvent pas de leurs inattentions et aussi les minimisent pour diminuer leur responsabilité (De la vigilance à l’attention – Influence de l’état psychologique et cognitif du conducteur dans les mécanismes d’accidents) : dans le véhicule (téléphone, éléments ou personnes distrayant le conducteur, conducteur perdu dans ses pensées, recherche des radars, …) ou à l'extérieur  paysage, vitrine, piétons,...

2 secondes de plus d'inattention ou somnolence générant un accident avec une vitesse de circulation 80 km/h feront :

- un impact à 80 km/h souvent de plein fouet et généralement mortel sur un gros obstacle (arbre, camion) ou piéton, là où avec une attention normale et une vitesse de circulation 100 km/h, la vitesse d'impact sera de 30 km/h avec les 2 secondes de freinage de plus et un angle d'impact moins brutal ou sans impact, d'où peu de risques de morts ou généralement pas d'accident du tout.

- ou, s'il y a début de freinage depuis 80 km/h, par exemple un impact à 60 km/h souvent de plein fouet et généralement mortel sur un gros obstacle (arbre, camion) ou piéton, là où avec une attention normale et une vitesse de circulation 100 km/h, la vitesse d'impact serait de 10 km/h avec les 2 secondes de freinage de plus et même une trajectoire évitant l'impact grâce à une manoeuvre d'évitement pendant les 2 secondes de plus pour réagir, d'où quasiment pas de risque de mort et accident souvent évité.

Or le nombre d'assoupissements ou d'inattentions, donc de leurs accidents, est fortement augmenté avec la baisse de la vitesse de circulation, par exemple celle due à la limitation à 80 km/h :

- directement, proportionnellement à la durée du trajet, donc augmentée de 25% par la durée des trajets de 25% plus longue avec une vitesse de circulation passant de 100 à 80 km/h,

- par la monotonie supplémentaire créée par les trajets à vitesse réduite qui met le conducteur dans un état semi hypnotique ou l'incite à des occupations distrayant de la conduite, les somnolences et inattentions à chaque minute du trajet augmentent avec sa durée. Cette mortalité est due certainement plus aux lignes droites hors agglomération qu'aux agglomérations et routes sinueuses, mais l'accident d'inattention ou somnolence peut arriver dans ces derniers lieux suite à la monotonie d'un trajet sur lignes droites juste avant.

Dans la fourchette des vitesses courantes sur routes, les accidents par assoupissements ou inattentions augmentent ainsi exponentiellement avec la réduction des vitesses de circulation sur les lignes droites en bon état et conditions météo normales.

Par

En réponse à 1919

Il ne faut aucune limitation de vitesse. Ce qui n'autorisera pas à rouler à n'importe quelle vitesse (distances de sécurité, maîtrise du véhicule...).

Au conducteur de fixer sa vitesse en fonction de ses capacités, celles de son véhicule, et l'environnement (état et adhérence de la route, visibilité...).

Il faut une VRAIE formation pour apprendre aux conducteurs:

-quelles sont leurs capacités,

-les résultats de comportements inappropriés,

-à repérer les dangers potentiels et à les éviter,

-à rattraper une erreur (vitesse trop élevée, glissade...).

Si on montre aux gens le résultat du dépassement de leurs limites ou de celles imposées par l'environnement, pourquoi les dépasseraient-ils ? Ils ne veulent pas d'accident.

Vu l'importance (sauver des vies), ça doit se faire dés l'école et rattrapage pour ceux qui ont déja leur permis, sinon: limitation.

Vraie formation ? Le permis de conduire français est un des plus difficiles du monde. Extrêmement cher.

Il existe des méthodes peu démocratiques pour diminuer la conduite dangereuse :

Multiplier par 5 les amendes. Retirer le permis à la première infraction.

Ça a été essayé aux USA au Montana. En échange de la remontée des limites de vitesse.

Je préfère largement le système français.

De toute façon de plus en plus de voitures ont un limiteur de vitesse, très facile à utiliser. Rouler un peu moins vite est très facile, et ça détend.

Je me rappelle le périphérique quand on pouvait y rouler à 90 km/h. Maintenant à 70 km/h maxi, c'est vraiment plus cool. Et beaucoup plus sûr.

Par

Bonsoir,

La mode est à l'abaissement de la vitesse et de l'âge pour l'obtention du permis. Sans blague, mettre des bambinos de 17 ans seuls sur les routes me fait beaucoup plus peur. On diminue les risques d'un côté et on en ajoute de l'autre, à moins que des statistiques prouvent qu'à 17 ans on est plus mature qu'à 18; et qu'on ne pollue pas. A l'heure où on nous parle de futures restrictions de CO2 à gogo, rien de mieux que d' ajouter quelques milliers de personnes sur notre réseau routier un an avant l'heure. Je ne comprends rien tant tout est en contradiction.

On veut moins de pollution et on facilite l'obtention du permis pendant le future service national aménagé.

En gros, on veut tout et son contraire.

A croire que les Gouvernements s'en tapent de la pollution et du nombre de tués. Ils ne veulent que plaire à leur électorat pour être réélus, c'est tout. Pourquoi demander une taxe carbone d'un côté si de l'autre on ajoute de nouveaux automobilistes ?

Donc, on est plus à une contradiction près. Ainsi, on est même capable de s'inquiéter du trop faible nombre d'excès de vitesse mesurés par les voitures banalisées des sociétés privées, au lieu de s'en réjouir.

(J'y pense: on pourrait proposer une mesure pour abaisser la valeur des panneaux pour consommer moins d'encre, avec un 8 km/h qui polluera et consommera moins qu'un 80 km/h, hi, hi, hi :tourne:). Plus rien d'étonnant !

Par

Ou remplacer le 80km/h par une lettre qui signifierai une vitesse. Comme ça au moment de changer les chiffres des panneaux, il n'y aurait plus besoin de remplacer ceux ci.

Un "A" par exemple pourrait vouloir dire 15km/h, un "B" un 30km/h, et ainsi de suite.

Ainsi, chaque nouveau gouvernement pourra chambouler tout à sa guise sans que cela ne coûte aux français. C'est déjà ça.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire