Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info
États-Unis : les constructeurs allemands veulent amadouer Donald TrumpSauve qui peut ? Les initiatives du président américain Donald Trump en matière de commerce internationale auront au moins réussi à démontrer que le tous contre un et chacun pour soi n’était pas un fantasme. Mais bien une ligne politique lorsque les intérêts sont en jeu. Ainsi, pendant que l’Europe tente d’afficher une unité pour monter au front face au plus haut représentant de l’Oncle Sam qui dégaine des taxes, les constructeurs automobiles allemands, eux, font cavalier seul. Et reçoivent les félicitations du locataire de la Maison Blanche.

Lire l'article»

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Merci à Trump pour sa politique commerciale internationale, grâce à lui les voitures importées du Japon en Europe sont en train d'être moins taxées.

Par

"Mais voilà que ses menaces de sanctions produisent un effet positif avec cette annonce de BMW d’implanter une nouvelle usine en Caroline du Nord. "

En France, notre stratégie économique, c'est de détaxé les PDG et les cadres dirigeants des grands groupes pour leur donner envie de rester.

Aux USA, c'est de les menacer de toucher au portefeuille.

La seconde méthode est bien plus éthique et morale, et en plus, elle a le mérite d'être efficace.

Par

En réponse à Axel015

"Mais voilà que ses menaces de sanctions produisent un effet positif avec cette annonce de BMW d’implanter une nouvelle usine en Caroline du Nord. "

En France, notre stratégie économique, c'est de détaxé les PDG et les cadres dirigeants des grands groupes pour leur donner envie de rester.

Aux USA, c'est de les menacer de toucher au portefeuille.

La seconde méthode est bien plus éthique et morale, et en plus, elle a le mérite d'être efficace.

Disons que le marché US est un argument de poids, pas le marché Français qui pèse rien globalement. C'est la l'intérêt d'une UE et pas chaque petit pays fasse à des géants.

Enfin, c'est la théorie, on voit la que cette UE vaut rien vu que les constructeurs peuvent court-circuiter la voie officielle.

Par

Après la Chine dont les ventes reculent en ce moment, les USA sont le 2eme client du prémium Allemand ce qui signifie qu’ils sont obligés de s’entendre avec le locataire de la Maison Blanche.

Ils n’ont que faire de la solidarité européenne et des gesticulations des politiques.

De plus en plus les pays gros importateurs voudront que ce qu’on leur vend soit fabriqué sur place, et c’est une donne que nous Européens ferions mieux d’intégrer sous peine à court terme de grosses déconvenues industrielles avec de nombreuses délocalisations.

Par

Et Peugeot en Iran !

Par

C'est pas en France ou a macron que BM voudra plaire, notre president anti bagnole

Par

Bien fait pour les allemands qui jouent un jeu très personnel dans les rapports entre l'UE et les USA.Leur seul lbjectf étant de pouvoir continuer à vendre leur camelote aux américains , ils se sont opposés au projet de taxation européen des GAFA

Par

Au moins Trump se bat pour mettre et remettre des emplois industriels dans son pays. En Europe les constructeurs se battent pour toucher des subventions afin de se payer des usines à l'est dans les ex pays communistes: on est devenu fou...la preuve les salaires baissent ....pour atteindre un jour les salaires de la Roumanie

Par

En réponse à JFKiki74

Au moins Trump se bat pour mettre et remettre des emplois industriels dans son pays. En Europe les constructeurs se battent pour toucher des subventions afin de se payer des usines à l'est dans les ex pays communistes: on est devenu fou...la preuve les salaires baissent ....pour atteindre un jour les salaires de la Roumanie

Tu parles de la France plutôt ! !

Par

En réponse à gronholm65

C'est pas en France ou a macron que BM voudra plaire, notre president anti bagnole

Vu la production de BM en France je crois que c'est pas une histoire de Macron ou d'anti-bagnole...

Par

:cyp:C'est PSA -Renault voudront amadouer Trump :ddr:

Par

En réponse à franck8316

:cyp:C'est PSA -Renault voudront amadouer Trump :ddr:

C'est quand PSA Renault voudront amadouer Trump :ddr:

Par §ren104yw

En réponse à fassi51

Bien fait pour les allemands qui jouent un jeu très personnel dans les rapports entre l'UE et les USA.Leur seul lbjectf étant de pouvoir continuer à vendre leur camelote aux américains , ils se sont opposés au projet de taxation européen des GAFA

Peut-être parce que la France n'est pas fiable au niveau de ses engagements européens : dette à hauteur de 100% du PIB!

Par

En réponse à pechtoc

Disons que le marché US est un argument de poids, pas le marché Français qui pèse rien globalement. C'est la l'intérêt d'une UE et pas chaque petit pays fasse à des géants.

Enfin, c'est la théorie, on voit la que cette UE vaut rien vu que les constructeurs peuvent court-circuiter la voie officielle.

En réalité la taille d'un pays n'influence en rien son pouvoir de négociation car un manque à gagner reste un manque à gagner.

Ce qui influe cependant c'est la balance commerciale. Le protectionnisme fonctionne vis à vis d'un pays qui possèdent une balance commerciale négative. Exemple : la France avec la Chine.

On a tout de chinois détaxé chez nous (téléphone, vêtement, électroménager, TV, etc...), quand les chinois importent seulement quelques produits de luxe de France.

Mais le protectionnisme c'est le mal : ça fait rentrer de l'argent dans les caisses de l'état, ça sauve des entreprises, ça lutte contre les délocalisations, ça permet de lutter contre les rejets excessifs de C0² (si on fait un protectionnisme en faveur des circuits courts), ça permet de conserver l'emploi local. Bref, c'est le mal absolu !

Par

En réponse à Axel015

En réalité la taille d'un pays n'influence en rien son pouvoir de négociation car un manque à gagner reste un manque à gagner.

Ce qui influe cependant c'est la balance commerciale. Le protectionnisme fonctionne vis à vis d'un pays qui possèdent une balance commerciale négative. Exemple : la France avec la Chine.

On a tout de chinois détaxé chez nous (téléphone, vêtement, électroménager, TV, etc...), quand les chinois importent seulement quelques produits de luxe de France.

Mais le protectionnisme c'est le mal : ça fait rentrer de l'argent dans les caisses de l'état, ça sauve des entreprises, ça lutte contre les délocalisations, ça permet de lutter contre les rejets excessifs de C0² (si on fait un protectionnisme en faveur des circuits courts), ça permet de conserver l'emploi local. Bref, c'est le mal absolu !

C'est un mal pour une élite oligarchique qui contrôle nos dirigeants. C'est pas un mal pour les intérêts d'un peuple et d'une Nation.

Mais j'ai compris ton ironie. :D

Par

En réponse à pechtoc

Disons que le marché US est un argument de poids, pas le marché Français qui pèse rien globalement. C'est la l'intérêt d'une UE et pas chaque petit pays fasse à des géants.

Enfin, c'est la théorie, on voit la que cette UE vaut rien vu que les constructeurs peuvent court-circuiter la voie officielle.

Non, faut arrêter avec ce soit disant argument qui consiste à nous faire croire que sans l'Europe la France n'est rien, ou qu'elle est trop petite pour négocier ou imposer ses conditions avec tel ou tel groupe industriel ou pays.

C'est totalement bidon.

Si l'Europe c'est l'union des peuples face aux méchants gros puissants américains et chinois, alors que fait-elle face aux GAFA ? Où est le géant européen du numérique ? Le gérant européen de l'électronique ? Le géant européen du e-commerce ? Le géant européen du matériel informatique d'entreprise, des réseaux etc ?

Mascarade complète. L'UE est justement une entité contrôlée par les lobbies principalement américains (et banquaires) pour contrôler les intérêts des pays membres et les limiter.

Si la France est trop petite et doit absolument appartenir à une tour de Babel pour "se défendre"... alors comment font les Suisse qui ne sont pas membres de l'UE ?

Comment font le Royaume-Uni ?

Regarde aussi la situation de pays comme la Norvège ou l'Islande... non membres de l'UE et bien plus petits que nous. Mince, comment font-ils pour imposer leurs conditions sur leur territoire ?

La France s'en sortirai bien mieux avec le contrôle de ses décisions, de ses intérêts, de sa monnaie. Les pays cités, entre autres, le prouvent.

Par

Frau Karame fait dans ses bas, qu' est-ce qu' on se marre avec the Donald -le démon dialiseur- qui bastonne à tout-va avec sa grosse massue ..!!

Par

En réponse à SiriusRST

Non, faut arrêter avec ce soit disant argument qui consiste à nous faire croire que sans l'Europe la France n'est rien, ou qu'elle est trop petite pour négocier ou imposer ses conditions avec tel ou tel groupe industriel ou pays.

C'est totalement bidon.

Si l'Europe c'est l'union des peuples face aux méchants gros puissants américains et chinois, alors que fait-elle face aux GAFA ? Où est le géant européen du numérique ? Le gérant européen de l'électronique ? Le géant européen du e-commerce ? Le géant européen du matériel informatique d'entreprise, des réseaux etc ?

Mascarade complète. L'UE est justement une entité contrôlée par les lobbies principalement américains (et banquaires) pour contrôler les intérêts des pays membres et les limiter.

Si la France est trop petite et doit absolument appartenir à une tour de Babel pour "se défendre"... alors comment font les Suisse qui ne sont pas membres de l'UE ?

Comment font le Royaume-Uni ?

Regarde aussi la situation de pays comme la Norvège ou l'Islande... non membres de l'UE et bien plus petits que nous. Mince, comment font-ils pour imposer leurs conditions sur leur territoire ?

La France s'en sortirai bien mieux avec le contrôle de ses décisions, de ses intérêts, de sa monnaie. Les pays cités, entre autres, le prouvent.

Je sens l' upérien à plein nez bravo Sirius tu as 12 ans d' avance sur le reste de la bande ..

Par

En réponse à moulache

Frau Karame fait dans ses bas, qu' est-ce qu' on se marre avec the Donald -le démon dialiseur- qui bastonne à tout-va avec sa grosse massue ..!!

C'est pas un article pour toi Mouldu.... tu sais bien qu'on est infoutu de vendre nos caisses turques ou marocaines chez l'ami Donald....

Par

En réponse à SiriusRST

Non, faut arrêter avec ce soit disant argument qui consiste à nous faire croire que sans l'Europe la France n'est rien, ou qu'elle est trop petite pour négocier ou imposer ses conditions avec tel ou tel groupe industriel ou pays.

C'est totalement bidon.

Si l'Europe c'est l'union des peuples face aux méchants gros puissants américains et chinois, alors que fait-elle face aux GAFA ? Où est le géant européen du numérique ? Le gérant européen de l'électronique ? Le géant européen du e-commerce ? Le géant européen du matériel informatique d'entreprise, des réseaux etc ?

Mascarade complète. L'UE est justement une entité contrôlée par les lobbies principalement américains (et banquaires) pour contrôler les intérêts des pays membres et les limiter.

Si la France est trop petite et doit absolument appartenir à une tour de Babel pour "se défendre"... alors comment font les Suisse qui ne sont pas membres de l'UE ?

Comment font le Royaume-Uni ?

Regarde aussi la situation de pays comme la Norvège ou l'Islande... non membres de l'UE et bien plus petits que nous. Mince, comment font-ils pour imposer leurs conditions sur leur territoire ?

La France s'en sortirai bien mieux avec le contrôle de ses décisions, de ses intérêts, de sa monnaie. Les pays cités, entre autres, le prouvent.

Upr Asselinau t'en a mangé des conf t'as compris le système

Par

L'Europe devient de plus en plus un simple symbole.Si économiquement on ne fait pas bloc,c'est tout le reste (défense,politique extérieure..etc) qui deviendra irréalisable.Si tant est qu'il soit réalisable.

Par §ren104yw

En réponse à moulache

Frau Karame fait dans ses bas, qu' est-ce qu' on se marre avec the Donald -le démon dialiseur- qui bastonne à tout-va avec sa grosse massue ..!!

Il y aura certainement un arrangement : on pourra comparer la démarche et surtout les résultats de ton macron vis-à-vis de Shinzo Abé au G20 au sujet du boss de cric nissan( qui ne sera plus jamais le boss) et cette démarche de 3 constructeurs allemands qui ne passent pas par le politique pour régler leurs "problèmes" mais qui négocient directement avec le big boss des States qui réclame des emplois at home.

S'il fallait attendre une décision collégiale européenne on attendrait encore longtemps.

Quand on fait partie d' un pays européen qui présente une balance commerciale positive de 250 milliards d'Euro et quand en plus on est un très gros pourvoyeur interne de main d'oeuvre , on a forcément plus de poids qu'un autre pays européen qui est en déficit quant à sa balance commerciale et qui est empêtré dans une presque guerre civile.

Alors si comme tu dis frau Karame fait dans ses bas , le petit caniche macron est terré dans sa niche et il attend peut-être que l'orage passe ?La risée du monde entier.

Et l"émissaire Le Maire au sujet des véhicules d'Iran ,il a rapporté quoi de chez Trump?

"Nous allons réduire la voilure" ! En français concret : "on va stopper tout net les ventes de crics et PSA en Iran".

MOuaaaaaaaaaaaarrrrrrrrrrrrrrrrrrrrffffffffffffffffffffff!

Par

Quelques chiffres (de 2016) :

Importation Chine ==> France : 46,2 Milliards

Exportation France ===> Chine : 16 Milliards

Soit 30 milliards de déficit sur des produits secondaires (multimédia, électroménager, etc...) et non de première nécessité (alimentation, énergie, logement, etc...).

Il faut être sacrément con pour croire que c'est un bon deal en l'état ;)

Alors pourquoi le statu quo au sein de l'UE ? Tout simplement parce que certain pays n'ont pas de déficits commercial avec la Chine ou beaucoup moins comme l'Allemagne qui à un déficit commercial 2 fois plus petit que la France vis à vis de la Chine.

Par

Certains ne réfléchissent pas beaucoup quand on lit les commentaires. C'est une nouvelle usine, donc pas de perte d'emplois existants en Europe, pour y construire des modèles principalement vendus aux USA donc il est normal de les produire là-bas.

Par

En réponse à Axel015

Quelques chiffres (de 2016) :

Importation Chine ==> France : 46,2 Milliards

Exportation France ===> Chine : 16 Milliards

Soit 30 milliards de déficit sur des produits secondaires (multimédia, électroménager, etc...) et non de première nécessité (alimentation, énergie, logement, etc...).

Il faut être sacrément con pour croire que c'est un bon deal en l'état ;)

Alors pourquoi le statu quo au sein de l'UE ? Tout simplement parce que certain pays n'ont pas de déficits commercial avec la Chine ou beaucoup moins comme l'Allemagne qui à un déficit commercial 2 fois plus petit que la France vis à vis de la Chine.

Il y a statu quo car l'UE respecte les règles de l'OMC contrairement à d'autres dont la Chine et les USA, ce qui l'oblige à prouver une intervention illégale avant d'agir.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

SPONSORISE

Actualité Bmw

Toute l'actualité

Forum Bmw