Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
 
Publi info
FCA/PSA : pas de suppression de marque selon Carlos TavaresAvec la fusion de deux grands groupes automobiles qui comportent déjà plusieurs marques, il y a toujours le risque de voir des noms disparaître face à la crainte du "doublon". Pour Carlos Tavares, le nouveau grand patron de FCA/PSA, il n'y aura aucune dissolution de marque.

Lire l'article»

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

je suis très dubitatif sur cette fusion...

Je sens que l'un des 2 est le grand perdant.

Par

On le voit déjà avec les 4 marques actuelles : Tavares a effectué un remarquable travail de différenciation et positionnement.

S'il parvient à le faire sur un périmètre plus grand et surtout complémentaire (internationalisation accrue via Jeep Chrysler..., access gamme avec Fiat, Premium sport avec Alfa, Luxe avec Maserati etc.), ça va le faire !

Par contre, comme pour Opel : pas de pitié pour les sites dépassés et/ou non rentables...

On ne fait pas d'omelette sans casser d'oeufs...

Par

"Interrogé sur le fait que le nombre de marques du nouveau groupe serait conséquent, Carlos Tavares a répondu que c'était "toujours moins que le Groupe Volkswagen", qui se pose actuellement la question du positionnement de Skoda et Seat, en vraie concurrence en Europe."

je me contenterai d'un MDR

Par

J'aurais préféré la renaissance de Simca - au passage jadis très populaire en Italie - avec un positionnement semblable à celui de la Tipo (pas très cher, mais pas low cost) …

En Europe, la gamme Fiat va sans doute être la grande gagnante de cette fusion : enfin la possibilité de renouveler les modèles et de revenir à la Punto ! La marque Lancia fait elle partie de l'affirmation de Carlos Tavares ? J'en doute un peu …

Aux Etats-Unis, le réseau FCA sera un avantage pour PSA qui souhaite absolument retourner sur ce marché. Reste à savoir si le jeux en vaut la chandelle.

Par

En réponse à SKERD

je suis très dubitatif sur cette fusion...

Je sens que l'un des 2 est le grand perdant.

Il n'y en a plus qu'un, avec la fusion.:langue:

Plus sérieusement: un groupe comme cela a toujours la possibilité de se séparer ou fermer ce qui ne marche pas. C'est ce qu'a fait GM avec Opel. Le groupe est réduit, mais il peut repartir sur de meilleures bases.

Et je suis plus optimiste, au pire:

- FIAT fabriquera des PSA. il n'y aura pas de perte de marché vu ce que représente aujourd'hui la gamme de la marque

- Chrysler sera revendu ou fabriquera les gros SUV du groupe pour les US.

- RAM et Jeep seront conservés, car se vendant bien

- DS et Alfa Roméo fabriqueront la même voiture avec une esthétique propre à chaque pays

le reste ne repésente pas grand chose: Lancia est en mort clinique et ne peut que remonter, Maserati a le potentiel pour rester dans le HdG.

Donc, sauf erreurs stratégiques énormes, le groupe possède en son sein les modèles nécessaires. Il ne devra investir que pour les renouveler ou pour de nouvelles technologies, avec des économies d'échelle évidentes.

Par

En réponse à chef chaudart

Il n'y en a plus qu'un, avec la fusion.:langue:

Plus sérieusement: un groupe comme cela a toujours la possibilité de se séparer ou fermer ce qui ne marche pas. C'est ce qu'a fait GM avec Opel. Le groupe est réduit, mais il peut repartir sur de meilleures bases.

Et je suis plus optimiste, au pire:

- FIAT fabriquera des PSA. il n'y aura pas de perte de marché vu ce que représente aujourd'hui la gamme de la marque

- Chrysler sera revendu ou fabriquera les gros SUV du groupe pour les US.

- RAM et Jeep seront conservés, car se vendant bien

- DS et Alfa Roméo fabriqueront la même voiture avec une esthétique propre à chaque pays

le reste ne repésente pas grand chose: Lancia est en mort clinique et ne peut que remonter, Maserati a le potentiel pour rester dans le HdG.

Donc, sauf erreurs stratégiques énormes, le groupe possède en son sein les modèles nécessaires. Il ne devra investir que pour les renouveler ou pour de nouvelles technologies, avec des économies d'échelle évidentes.

Vous pensez que Chrysler sera vendue , c'est une coquille vide avec deux modèles berline 300 et monospace Pacifica .

Par

En réponse à nicotdi

"Interrogé sur le fait que le nombre de marques du nouveau groupe serait conséquent, Carlos Tavares a répondu que c'était "toujours moins que le Groupe Volkswagen", qui se pose actuellement la question du positionnement de Skoda et Seat, en vraie concurrence en Europe."

je me contenterai d'un MDR

chez vw tu as seat skoda generaliste vw access premium audi premium

un seul doublon skoda et seat...

chez PSA

tu en as plusieurs...

citron fiat... generaliste basique..

opel genéraliste et peugeot.alfa generaliste..+

la question qui de citroen ou de fait va concurencer dacia?

et baisser ses prix de 20%?

fiat va disparaitre..

Par

"Pour Carlos Tavares, le nouveau grand patron de FCA/PSA, il n'y aura aucune dissolution de marque."

Vous êtes sûr que c'est lui le grand patron de FCA-PSA ?

A mon avis, concernant les marques italiennes moribondes, Carlos Tavares n'a pas trop le choix, c'est pas vraiment lui (ni PSA) qui décide.

Un vrai propriétaire d'une société fraîchement fusionnée aurait dégraissé le mammouth rapidement, en faisant le tri entre ce qui se vend ou pas.

D'ailleurs, c'est ce qu'à fait PSA lorsqu'il s'est redressé après 2012.

C'est également ce qu'on fait les constructeurs américains après 2008.

Par

Je dirais plus:

- Fiat, oui, devenir la marque d'accès au groupe, ok.

- Chrysler va prendre autant que possible chez PSA, notamment l'EMP2 américanisé prévu pour les USA. A voir cependant si on peut y mettre facilement le V6 pentastar. Car chez chrysler, plus de 4 cylindres depuis la fin des plus petits modèles.

- Ram et Jeep, aucun changement, mais au prochain retournement économique aux USA, les marques vont souffrir.

- DS et Lancia fabriqueront des voitures sur une base identique avec une esthétique propre à chacune.

- Alfa Roméo .... il va falloir des moteurs modernes pour les normes européennes à venir, et franchement, face aux allemandes, je leur souhaite bien du courage.

- Maserati, idem. Et pire que cela, il est y la concurrence allemande ET plus de fourniture de moteurs Ferrari à partir de 2021. Alors je veux bien que PSA peut amener des équipements en plus, car Maserati est largué, mais au dela du niveau d'équipement du type de celui de la DS7, il va falloir monter d'un cran.

Ceci dit, pour moi, la question est bien de si le PDG peut tenir la barre notamment en augmentant la R&D, les 2 groupes en ont les moyens, mais pas forcément les actionnaires.

Par

C'est toujours moins que le groupe VAG ? Pourtant rien de FCA doit avoir autant de marque de VAG.

Par

Qu'est ce que ca peut faire qu'il y ai beaucoup de marques dès l'instant que l'argent rentre dans la même caisse :bah:

Par

la pire fusion possible PSA va hachedéhiser FCA :fresh:

Par

Qu'il supprime Peugeot et DS du catalogue...ces deux marques sketch font la mauvaise pub au groupe...

Par

Et bien ça sera arranger à la sauce Tavarès, que du profitable déjà vu, répété sur plusieurs marques et aux orties les caisses passion avec l'authenticité qui les caractérisent, bref du tout-venant, sans excès, adapter pour répondre à tous acheteurs.

Passionnant, vraiment, vive les différences...

Par

Etant donnée la situation actuelle de Maserati (disparition à terme des moteurs Ferrari), je pense qu'il ne serait pas bête de placer la marque sur le créneau des électriques HDG.

La marque jouit encore d'une bonne reconnaissance et PSA semble vouloir investir dans l'électrique. Le chemin est long pour rattraper Tesla mais qui sait?!

Par

En réponse à nicotdi

"Interrogé sur le fait que le nombre de marques du nouveau groupe serait conséquent, Carlos Tavares a répondu que c'était "toujours moins que le Groupe Volkswagen", qui se pose actuellement la question du positionnement de Skoda et Seat, en vraie concurrence en Europe."

je me contenterai d'un MDR

Moi je dis comme mes ancêtres:

C'est à la fin de la foire qu'on compte les bouses...

Par

j'espere que Lancia serra sauvé une des marques les plus titrés en sport automobile !

Par

En réponse à Ford the must

Qu'est ce que ca peut faire qu'il y ai beaucoup de marques dès l'instant que l'argent rentre dans la même caisse :bah:

Je préfère un groupe avec 3-4 marques à la personnalité et au positionnement bien définis, plutôt que 10 marques de clones et de rebadgées.

Par

En réponse à Initiale Pastis

Je préfère un groupe avec 3-4 marques à la personnalité et au positionnement bien définis, plutôt que 10 marques de clones et de rebadgées.

D'un autre côté PSA a déjà commencé à montrer qu'il savait faire des véhicules bien différenciés sur les 4 marques actuelles, au contraire de VW, Seat et Skoda qui clonent vraiment notamment les SUV.

Je pense qu'ils peuvent continuer à le faire avec les marques de FCA.

Par

J'espère que Peugeot va profiter de cette fusion pour sortir une 208 V6 avec le V6 2.9 Alfa Romeo.

Par

En réponse à 1919

J'espère que Peugeot va profiter de cette fusion pour sortir une 208 V6 avec le V6 2.9 Alfa Romeo.

Je ne veux pas casser tes rêves mais j'ai de gros doute que le v6 Alfa puisse rentrer dans une 208... Sans parler de viabilité eco... Peut être la 508/ds9 si ça rentre sans tout refaire pour faire un navire amiral "pour la gloire" mais aux ventes marginales.

Par

En réponse à 1919

J'espère que Peugeot va profiter de cette fusion pour sortir une 208 V6 avec le V6 2.9 Alfa Romeo.

:fresh:

La naïveté chez certains, c'est dingue.

Par

je doute que la déjà moribonde DS pourra survivre a la fusion. La priorité sera de sauver une enième fois Alfa Romeo qui vends le double de DS et a une image de marque autrement mieux établie dans le monde (comme le remarque l'excellent article de Challenges):

https://www.challenges.fr/automobile/actu-auto/ds-en-crise-acte-la-fin-de-son-reve-chinois_683285

Par

Seat n'a jamais trouvé sa place, sauf peut-être maintenant avec Di Meo, l'ex FCA.

Par

En réponse à pxidr

:fresh:

La naïveté chez certains, c'est dingue.

Ou le deuxième degré :biggrin:

Par

Je vois mal le groupe investir pour deux plate-formes pour le HDG.

Soit les prochaine DS seront propulsion avec moteur en V longitudinale ou les Alfa seront en traction 4 cylindres.

Par

Prochain STEP integrer HYUNDAI...

Par

En réponse à Initiale Pastis

"Pour Carlos Tavares, le nouveau grand patron de FCA/PSA, il n'y aura aucune dissolution de marque."

Vous êtes sûr que c'est lui le grand patron de FCA-PSA ?

A mon avis, concernant les marques italiennes moribondes, Carlos Tavares n'a pas trop le choix, c'est pas vraiment lui (ni PSA) qui décide.

Un vrai propriétaire d'une société fraîchement fusionnée aurait dégraissé le mammouth rapidement, en faisant le tri entre ce qui se vend ou pas.

D'ailleurs, c'est ce qu'à fait PSA lorsqu'il s'est redressé après 2012.

C'est également ce qu'on fait les constructeurs américains après 2008.

Elkann sera le grand financier: c'est lui qui donnera ou non l'argent nécessaire à Tavares pour atteindre les objectifs.

mais c'est bien Tavares qui fera le job.

reste qu'il a 5 ans pour démontrer qu'il peut faire du nouvel ensemble un Groupe profitable.

mais Elkann ne lui mettra pas de batons dans les roues d'ici-là. sans quoi tout cela ne rimerait à rien.

Par

J'imagine une grosse Citroen avec un moteur Maserati (hybride) comme la SM des années 70 ( un temps ou Maserati était sous le contrôle de Citroen). Pour le reste Tavares est malin je pense qu'il fera le meilleurs des choix pour toute le monde .....

Par

Tavares a trouvé une solution d'urgence pour produire la DS9: très valorisant pour ses futurs clients "premium", qui auront un argument de poids en plus pour choisir DS plutot que BMW, Mercedes...

https://www.largus.fr/actualite-automobile/psa-se-separe-de-lusine-ds-en-chine-mais-assure-lavenir-de-la-ds9-10102391.html

Par

comme je l'avait dit il y a longtemps, l'idée de vendre une marque automobile de luxe en la couplant a l'image du luxe dans les parfums et la maroquinerie est une absurdité sans doute sortie de la tete de marketeux parisiens qui ne sortent jamais de leur arrondissement (et n'ont probablement meme pas de permis), car une automobile est d'abord un objet de tecnologie industrielle qui doit se justifier en tant que tel. Cuirs et parfums ce ne sont que d'accessoires qu'on peut rajouter en plus, ils ne peuvent pas se substituer au fond technologique

Par

Je trouve qu'il y a moyen de faire quelque chose de sympa avec les marques :

Fiat : gamme access, tout budget. ( privilégiant les citadines, le SUV 500 et la Tipo )

Citroën : voiture accès confort, qui fait la transition entre l'access et le premium ( C3/C4/C5 aircross )

Opel : voiture orienté électrique pour toute la gamme

Alfa Romeo : gamme sport, suv, premium.

Peugeot : famille, suv, premium.

Lancia : premium ++ orienté électrique : famille, raffiné, style lexus

DS : premium ++ orienté jeune, dynamique, chic style Audi

Bref il y a moyen de faire quelque chose de sympa avec ces marques à condition de leur donner une vraie identité.

Par

trop tôt pour une réflexion sur les marques et encore plus les modèles.

Par contre, ce qui me gène, c'est le montage financier, les répartitions, les clauses internes sur les regroupement ou départ d'actionnaires. bref, sur ces domaines c'est le flou artistique et comme je ne fais pas du tout confiance à la famille Agnelli et ses actionnaires qui ont toujours fait passé en avant les dividendes des actionnaires au détriment de l'outil de production et de la R&D.

J'aurai préféré une autre acquisition et non une alliance......

Par

Du moment qu'il ne nous font plus le coup des triplés Peugeot 104/Citroen Visa/Talbot Samba ou plus proche de nous le célèbre duo Peugeot 106/Citroen Saxo, plus il y en aura plus ça restera sympa pour les acheteurs !

A prix égal il reste la possibilité de différencier les offres avec des marques 'gros moteur/petit équipement' complémentaires à des marques' moteur minimum syndical / gros équipement' contraire, pour l'entrée de gamme des marques plateforme N-1 (pour l'instant c'est en partie Citron qui s'y colle chez PSA:pfff:).

Il faudra une forte connaissance des produits et des marchés pour mettre tout ça en musique, à ce jeu il y a certains Carlos qui sont meilleurs que d'autres.

Par

En réponse à Ignis77

Je trouve qu'il y a moyen de faire quelque chose de sympa avec les marques :

Fiat : gamme access, tout budget. ( privilégiant les citadines, le SUV 500 et la Tipo )

Citroën : voiture accès confort, qui fait la transition entre l'access et le premium ( C3/C4/C5 aircross )

Opel : voiture orienté électrique pour toute la gamme

Alfa Romeo : gamme sport, suv, premium.

Peugeot : famille, suv, premium.

Lancia : premium ++ orienté électrique : famille, raffiné, style lexus

DS : premium ++ orienté jeune, dynamique, chic style Audi

Bref il y a moyen de faire quelque chose de sympa avec ces marques à condition de leur donner une vraie identité.

pas mal, mais entre le positionnement, les moyens pour faire des produits en adequation, et trouver suffisament de clients (a chiper aux autres donc)...

Par

En réponse à smartboy

J'aurais préféré la renaissance de Simca - au passage jadis très populaire en Italie - avec un positionnement semblable à celui de la Tipo (pas très cher, mais pas low cost) …

En Europe, la gamme Fiat va sans doute être la grande gagnante de cette fusion : enfin la possibilité de renouveler les modèles et de revenir à la Punto ! La marque Lancia fait elle partie de l'affirmation de Carlos Tavares ? J'en doute un peu …

Aux Etats-Unis, le réseau FCA sera un avantage pour PSA qui souhaite absolument retourner sur ce marché. Reste à savoir si le jeux en vaut la chandelle.

Simca.. :lover:

voilà une bonne idée...

bon.. heureusement qu on a encore cette liberté de rêver...

Par

Bravo Tavares... je ne sais pas si cela vient de lui (ou quelqu'un derrière qui lui a soufflé cela... ou pour des raisons politiques.. ou...)

Mais c est une bonne chose !!

Pas envie de me retrouver sur les routes avec plein de VW Skoda Renault Peugeot audi etc qui se ressemblent toutes !!

Un peu de diversité ça égaie les yeux...

Et n'oublie pas Tavares.. n abandonne pas la voiture plaisir.. car il y aura toujours une demande !! surtout dans les pays passionnés de voitures... Italie.. Espagne.. Allemagne et même suisse !!

Par

Donc de l'avenir pour Lancia au sein de la fusion :confused:

Par

En réponse à smartboy

J'aurais préféré la renaissance de Simca - au passage jadis très populaire en Italie - avec un positionnement semblable à celui de la Tipo (pas très cher, mais pas low cost) …

En Europe, la gamme Fiat va sans doute être la grande gagnante de cette fusion : enfin la possibilité de renouveler les modèles et de revenir à la Punto ! La marque Lancia fait elle partie de l'affirmation de Carlos Tavares ? J'en doute un peu …

Aux Etats-Unis, le réseau FCA sera un avantage pour PSA qui souhaite absolument retourner sur ce marché. Reste à savoir si le jeux en vaut la chandelle.

la renassance de qui??? Quand les retraités du 4ème age nous auront quitté, PSA aura le plus grand mal a expliquer aux gens en age d'acheter que c'était une marque automobile du temps de la bougie et qu'elle a décidé de la resortir du placard pour...faire...quoi au juste? :brosse:

Par

je pari sur la disparition de DS et Lancia, les 2 marques "qui ne servent plus a rien" et dont l'assise de marché est microscopique a l'echelle mondiale

Par

En réponse à smartboy

J'aurais préféré la renaissance de Simca - au passage jadis très populaire en Italie - avec un positionnement semblable à celui de la Tipo (pas très cher, mais pas low cost) …

En Europe, la gamme Fiat va sans doute être la grande gagnante de cette fusion : enfin la possibilité de renouveler les modèles et de revenir à la Punto ! La marque Lancia fait elle partie de l'affirmation de Carlos Tavares ? J'en doute un peu …

Aux Etats-Unis, le réseau FCA sera un avantage pour PSA qui souhaite absolument retourner sur ce marché. Reste à savoir si le jeux en vaut la chandelle.

Simca c'était Fiat à l'origine.Quel intérêt de faire renaitre une sous-marque connue seulement en France et en Italie et par des personnes d'un certain âge?.C'était ma première voiture.

Par

En réponse à mynameisfedo

Elkann sera le grand financier: c'est lui qui donnera ou non l'argent nécessaire à Tavares pour atteindre les objectifs.

mais c'est bien Tavares qui fera le job.

reste qu'il a 5 ans pour démontrer qu'il peut faire du nouvel ensemble un Groupe profitable.

mais Elkann ne lui mettra pas de batons dans les roues d'ici-là. sans quoi tout cela ne rimerait à rien.

Dans ce cas si c'est ce Elkann qui tiens les finances, c'est lui qui aura le pouvoir. C'est donc lui le décisionnaire, Tavares sera alors l'homme de main.

Par

T'es Madame soleil toi....

Par

En réponse à 1919

J'espère que Peugeot va profiter de cette fusion pour sortir une 208 V6 avec le V6 2.9 Alfa Romeo.

Moi j'aurais préféré une 108 avec un v8 Maserati....

:buzz::buzz::buzz

Par

En réponse à p.martin.pm

Simca c'était Fiat à l'origine.Quel intérêt de faire renaitre une sous-marque connue seulement en France et en Italie et par des personnes d'un certain âge?.C'était ma première voiture.

Quand je suis tombé sur cette suggestion (?), j'ai cru que c'était de l'humour. Je suis né assez tôt pour avoir connu les P60 qui ont eu en charge la transition entre les années 50 et 60, avec leur suspension AR à ressorts à lames, alors que la 203 lancée en 1948 avait des ressorts hélicoïdaux. La plus sympa fut la SIMCA 1000, mais qui s'est très rapidement trouvée en concurrence avec la Renault 8, supérieure sur tous les échelons de la gamme, notamment celui de la formidable Gordini qui n'a jamais été remplacée.

Au fait, quand parle-t-on de l'avenir?

Par

En réponse à VARVILO

Quand je suis tombé sur cette suggestion (?), j'ai cru que c'était de l'humour. Je suis né assez tôt pour avoir connu les P60 qui ont eu en charge la transition entre les années 50 et 60, avec leur suspension AR à ressorts à lames, alors que la 203 lancée en 1948 avait des ressorts hélicoïdaux. La plus sympa fut la SIMCA 1000, mais qui s'est très rapidement trouvée en concurrence avec la Renault 8, supérieure sur tous les échelons de la gamme, notamment celui de la formidable Gordini qui n'a jamais été remplacée.

Au fait, quand parle-t-on de l'avenir?

et si on faisait renaitre Facel-Vega? :biggrin:

bon au moins c'était du HDG :buzz:

Par

En réponse à gignac31

chez vw tu as seat skoda generaliste vw access premium audi premium

un seul doublon skoda et seat...

chez PSA

tu en as plusieurs...

citron fiat... generaliste basique..

opel genéraliste et peugeot.alfa generaliste..+

la question qui de citroen ou de fait va concurencer dacia?

et baisser ses prix de 20%?

fiat va disparaitre..

Chez Volkswagen ,il y a en plus Audi, Porsche, Skoda, Seat, Cupra, Lamborghini, Bentley, Bugatti, Scania, Ducati, lonity, monse, bien plus que PSA et FCA.

Par

En réponse à caffellatte

je pari sur la disparition de DS et Lancia, les 2 marques "qui ne servent plus a rien" et dont l'assise de marché est microscopique a l'echelle mondiale

pas mieux :blague:

fin de Lancia acté en 2020

DS en 2020/2021?

Quand à Alfa :confused:

:confused:

Par

En réponse à caffellatte

je pari sur la disparition de DS et Lancia, les 2 marques "qui ne servent plus a rien" et dont l'assise de marché est microscopique a l'echelle mondiale

Étant donné les investissements, bien au contraire, DS ne disparaîtra pas.

D'autant que c'est je crois la seule marque de l'alliance à courir en Formula E, avec de réels succès : indispensable entre autre pour les véhicules électriques de toute l'alliance.

Par

En réponse à ze_cat

pas mieux :blague:

fin de Lancia acté en 2020

DS en 2020/2021?

Quand à Alfa :confused:

:confused:

Non, DS et Alfa n'ont aucune chance de disparaître du fait des investissements dans le premier et de l'image dégagée du deuxième. En plus, les Alfa ont le mérite de faire partie des plus belles voitures.

Quant à Lancia, il n'est pas trop tard: mon petit doigt me dit qu'on refera vivre la marque avec une voiture électrique 4rm typée sport. :bien:

Par

Tous le monde voit Lancia comme prochaine marque de retour dans le HDG mais pourquoi pas la transformer en low-cost!?

Parce que lorsqu'on y réfléchi, ça fait un moment qu'ils n'ont pas sorti ne serait-ce qu'un nouveau modèle ou ont eu une gamme complète.....

Par

En réponse à 1919

J'espère que Peugeot va profiter de cette fusion pour sortir une 208 V6 avec le V6 2.9 Alfa Romeo.

Et pourquoi pas accoler 2 V6 pour en faire un V12 sous le capot de la 208 :ange:

Par

En réponse à caffellatte

et si on faisait renaitre Facel-Vega? :biggrin:

bon au moins c'était du HDG :buzz:

Refaire de DS les modèles luxe de Citroën et Faire renaître Facel Vega pour aller chatouiller BENTLEY et ROLLS ROYCE.. ça n'est pas une idée saugrenue !!

Par

En réponse à tromatwin

Refaire de DS les modèles luxe de Citroën et Faire renaître Facel Vega pour aller chatouiller BENTLEY et ROLLS ROYCE.. ça n'est pas une idée saugrenue !!

pour les rescapés de l'age du bronze...sans doute :brosse:

Par

En réponse à smartboy

Et pourquoi pas accoler 2 V6 pour en faire un V12 sous le capot de la 208 :ange:

soyons pas timide...6 1.2 puretech pour en faire un V18 qui en remontrait a Bugatti :buzz:

Par

En réponse à tromatwin

Refaire de DS les modèles luxe de Citroën et Faire renaître Facel Vega pour aller chatouiller BENTLEY et ROLLS ROYCE.. ça n'est pas une idée saugrenue !!

Sauf que :

1) Facel Vega n'a pas la notoriété de Rolls-Royce et de Bentley,

2) Il faudrait que Facel Vega soit la propriété - au moins le nom - de PSA, ce qui n'est pas certain.

Par

En réponse à caffellatte

je pari sur la disparition de DS et Lancia, les 2 marques "qui ne servent plus a rien" et dont l'assise de marché est microscopique a l'echelle mondiale

Rien que le nom sens la naphtaline, ça sonne tellement année 50 que ça en est ridicule de penser que ça pourrait marcher. Relancer un modèle mythique qui à traverser les générations comme la 500, la mini... Ça peu marcher, mais une marque sa une tout le monde a oublié avec une histoire si peu mémorable, j'en vois pas l'intérêt.

Par

En réponse à mynameisfedo

Non, DS et Alfa n'ont aucune chance de disparaître du fait des investissements dans le premier et de l'image dégagée du deuxième. En plus, les Alfa ont le mérite de faire partie des plus belles voitures.

Quant à Lancia, il n'est pas trop tard: mon petit doigt me dit qu'on refera vivre la marque avec une voiture électrique 4rm typée sport. :bien:

Quand on voit la rapidité avec laquelle Opel s’est remis sur les rails on ne peu qu’espérer qu’alfa et ds s’en sortent aussi bien on est pas prêts à voir ces deux marques disparaître surtout alfa

Par

En réponse à Sol.Carlus

Sauf que :

1) Facel Vega n'a pas la notoriété de Rolls-Royce et de Bentley,

2) Il faudrait que Facel Vega soit la propriété - au moins le nom - de PSA, ce qui n'est pas certain.

Comme dit l'un des Dupondt, je dirais même plus: Les Facel étaient des engins archaïques dès leur époque, avec leur chassis-échelle et leur pont AR rigide. Il s'agissait de copies des grosses américaines, V8 compris, mais avec une ligne plus plaisante pour les français. Du jour où le Grand Charles réussit à imposer un 4 cylindres français, ce fut plié: ce n'était plus qu'une caisse plus chère que les autres.

Par

Tavares devra céder 1 ou 2 marques a la concurrence pour cause de monopole en Italie, Lancia, autres ............... Renault ?

Par

En réponse à madikera971

Vous pensez que Chrysler sera vendue , c'est une coquille vide avec deux modèles berline 300 et monospace Pacifica .

Renault est derrière en attente :)

Par

Renault va t il récupérer un morceau pour cause de position dominante de PSA FCA en Italie ???? Lancia Abarth, Chrysler............... ????

Par

En réponse à caffellatte

soyons pas timide...6 1.2 puretech pour en faire un V18 qui en remontrait a Bugatti :buzz:

Trop de risque qu'il y en ait au moins un en panne en permanence ! :lol:

Par

En réponse à gignac31

chez vw tu as seat skoda generaliste vw access premium audi premium

un seul doublon skoda et seat...

chez PSA

tu en as plusieurs...

citron fiat... generaliste basique..

opel genéraliste et peugeot.alfa generaliste..+

la question qui de citroen ou de fait va concurencer dacia?

et baisser ses prix de 20%?

fiat va disparaitre..

Vous me faites trop

Par

En réponse à jupiter8

Vous me faites trop

Le mariage imposé !

80 % des ventes en Europe pour PSA : Un frein pour grandir

Déconfiture pour FCA Europe : Politique financière et seulement financière pour l'héritier des Agnelli : Le très brillant John Elkann.

...

Les 2 groupes sont dans l'impasse ! Renault + FCA, c'était une option pour prendre date et acter un grand mariage, il était quasiment certains que ça ne ce ferait pas, tant le nombres d'inconnues... était élevé !

...

Nouveau PDG Renault, qui n'a pas encore pris ses marques ; Le partenaire Nissan qui tend à se dégager et/ou renégocier les grandes lignes de le 'l'Alliance," l'Etat français en porte-à-faux qui peut mettre son veto ??

John Elkann savait plus ou moins au départ qu'avec Renault ce serait très très difficile ! Il avait au départ 2 fers au feu : Renault et PSA

...

On joue au dés et on fait monter la pression !

Renault et Nissan sont partout, PSA est européen à 80 %, et ça c'est le gros problème ! Si on veut s'étendre hors Europe, il reste qui pour Peugeot S.A. !??

Le groupe FCA ! Voilà, c'est dit !

PSA doit s'entendre avec FIAT-Chrysler.... de là à dire de FCA à toutes les cartes en mains, c'est un peu trop facile...

Mais il est clair, que FCA et l'équipe d'Elkann ont bien travaillé, PSA est en dessous selon moi !

Les équipe en charge du mariage sont inégales... FCA supplante PSA sur ce point, et FCA sera très exigeant face à PSA qui est un peu pressé de réussir (à tout prix) le mariage PSA-FCA !!

Que dire... Mariage, il y a, et, FCA est le grand gagnant en ce mois de novembrer 2019 !

Demain...

FCA (Exor et Elkann) face à la famille Peugeot et Tavarès ; Tavarès peut-il être viré par FCA ? Dans l'immédiat, on n'en parle pas, oui, mais dans 2 ou 3 ans... Le problème est bien réel !

(...)

Patience et longueur de temps !

Le chantier est énorme, les normes sont contaignantes pour un constructeur aujourd'hui, l'électrification est en marche ! FCA achète des droits à polluer auprès de TESLA...

Tout ça est compliqué... Les sites Fiat sont nonbreux en Europe et tournent au ralenti !

On doit tout passer en revue, et prendre des décisions impopulaires à terme ! Réorganiser, remettre des projets sur des sites en déshérence ; Où est Fiat depuis quelques années...

.

il ne reste grosso-modo que la Panda, la 500, la 500X et la Tipo chez Fiat ! Lancia est moribond (Lancia.it... c'est une seule auto la Lancia Ypsilon) Alfa c'est du haut de gamme , avec la pollution qui va avec !!

Maserati

------------ 14 marques ----------------

Si le mariage est bel et bien célébré, PSA et FCA vont aligner dans leur vitrine les modèles de quatorze marques: les cinq du groupe PSA (Peugeot, Citroën, DS, Opel et Vauxhall) auxquelles s’ajouteront les neuf de Fiat Chrysler (Alfa Romeo, Fiat, Lancia et Maserati, Abarth, Chrysler, Dodge, Jeep, RAM). Par comparaison, le groupe Volkswagen compte moins d’une dizaine de marques. Ce foisonnement devrait perdurer. «Aujourd’hui, je ne vois pas de nécessité, si ce “deal” venait à se conclure, de supprimer des marques parce qu’elles ont toutes leur histoire, elles ont toutes leur force», a expliqué vendredi Carlos Tavares, le président du directoire de PSA, sur BFM Business. Et de préciser: «Cela fait partie des enjeux que de bien gérer la complémentarité de ces marques pour couvrir le marché.»

Certes, l’ensemble paraît à première vue disparate. Populaires, premium, sportives… Certaines marques ont une envergure internationale: Peugeot, et même Fiat en Amérique du Sud en sont l'exemple.

--------------

L'histoire s'écrit maintenant, le marché automobile est en train de se retourner, aussi, les grands managers le savent les prochaines années seront difficiles ! Des sites seront fermés, face à cette annonce, chacun le sait plus ou moins inconsciemment ; C'est acquis !

Demain les USA pour PSA !

Pas vraiment !

Alors., les marques Peugeot et Citroën au USA, c'est possible, mais je n'y crois guère ! On va batailler avec les marques en place, il ne faut pas brouiller le client, parce que c'est contre productif !

Une DS7 Crossback vendue sous le label Dodge ou Chrysler (Fabrication Europe dans un premier temps)... On va donc à terme produire des modèles PSA-FCA aux States pour éviter le protectionnisme américain !

Trump sera-t-il ré-élu, je ne le crois pas, mais certaines mesures pourraient perdurer !

L'Europe : Le grand chantier...

Une Fiat Punto ou non !??

Une Fiat 500, ou une Fiat 500x pour les prochaines années, c'est possible !

...

Lancia... La marque de trop, on la laisse mourrir, ou on le revends à Volkswagen ! Une solution intermédiaire est possible : Un SUV de 4.30 m dérivé du 2008, c'est une solution à moindre coût en attendant des jours meilleurs !

Liaison de Maserati et Ferrari pour les solution de motorisation ; Possible...

On le rappelle, et c'est important, Ferrari est autonome et ne fait pas parti du deal PSA-FCA !

A suivre, les problèmes ne vont pas tarder à apparaître tant le chantier est é-nor-me !!

Par

j'espère qu'ils feront revenir dodge en europe

Par

En réponse à VARVILO

Comme dit l'un des Dupondt, je dirais même plus: Les Facel étaient des engins archaïques dès leur époque, avec leur chassis-échelle et leur pont AR rigide. Il s'agissait de copies des grosses américaines, V8 compris, mais avec une ligne plus plaisante pour les français. Du jour où le Grand Charles réussit à imposer un 4 cylindres français, ce fut plié: ce n'était plus qu'une caisse plus chère que les autres.

La facellia sortie en 1963 avait été produite pour contrer les alfa Roméo guilietta et guilia qui dominaient le marché de la petite sportive. Hélas leur mécanique fragile fut leur perte.

Par

En réponse à wankelis

Le mariage imposé !

80 % des ventes en Europe pour PSA : Un frein pour grandir

Déconfiture pour FCA Europe : Politique financière et seulement financière pour l'héritier des Agnelli : Le très brillant John Elkann.

...

Les 2 groupes sont dans l'impasse ! Renault + FCA, c'était une option pour prendre date et acter un grand mariage, il était quasiment certains que ça ne ce ferait pas, tant le nombres d'inconnues... était élevé !

...

Nouveau PDG Renault, qui n'a pas encore pris ses marques ; Le partenaire Nissan qui tend à se dégager et/ou renégocier les grandes lignes de le 'l'Alliance," l'Etat français en porte-à-faux qui peut mettre son veto ??

John Elkann savait plus ou moins au départ qu'avec Renault ce serait très très difficile ! Il avait au départ 2 fers au feu : Renault et PSA

...

On joue au dés et on fait monter la pression !

Renault et Nissan sont partout, PSA est européen à 80 %, et ça c'est le gros problème ! Si on veut s'étendre hors Europe, il reste qui pour Peugeot S.A. !??

Le groupe FCA ! Voilà, c'est dit !

PSA doit s'entendre avec FIAT-Chrysler.... de là à dire de FCA à toutes les cartes en mains, c'est un peu trop facile...

Mais il est clair, que FCA et l'équipe d'Elkann ont bien travaillé, PSA est en dessous selon moi !

Les équipe en charge du mariage sont inégales... FCA supplante PSA sur ce point, et FCA sera très exigeant face à PSA qui est un peu pressé de réussir (à tout prix) le mariage PSA-FCA !!

Que dire... Mariage, il y a, et, FCA est le grand gagnant en ce mois de novembrer 2019 !

Demain...

FCA (Exor et Elkann) face à la famille Peugeot et Tavarès ; Tavarès peut-il être viré par FCA ? Dans l'immédiat, on n'en parle pas, oui, mais dans 2 ou 3 ans... Le problème est bien réel !

(...)

Patience et longueur de temps !

Le chantier est énorme, les normes sont contaignantes pour un constructeur aujourd'hui, l'électrification est en marche ! FCA achète des droits à polluer auprès de TESLA...

Tout ça est compliqué... Les sites Fiat sont nonbreux en Europe et tournent au ralenti !

On doit tout passer en revue, et prendre des décisions impopulaires à terme ! Réorganiser, remettre des projets sur des sites en déshérence ; Où est Fiat depuis quelques années...

.

il ne reste grosso-modo que la Panda, la 500, la 500X et la Tipo chez Fiat ! Lancia est moribond (Lancia.it... c'est une seule auto la Lancia Ypsilon) Alfa c'est du haut de gamme , avec la pollution qui va avec !!

Maserati

------------ 14 marques ----------------

Si le mariage est bel et bien célébré, PSA et FCA vont aligner dans leur vitrine les modèles de quatorze marques: les cinq du groupe PSA (Peugeot, Citroën, DS, Opel et Vauxhall) auxquelles s’ajouteront les neuf de Fiat Chrysler (Alfa Romeo, Fiat, Lancia et Maserati, Abarth, Chrysler, Dodge, Jeep, RAM). Par comparaison, le groupe Volkswagen compte moins d’une dizaine de marques. Ce foisonnement devrait perdurer. «Aujourd’hui, je ne vois pas de nécessité, si ce “deal” venait à se conclure, de supprimer des marques parce qu’elles ont toutes leur histoire, elles ont toutes leur force», a expliqué vendredi Carlos Tavares, le président du directoire de PSA, sur BFM Business. Et de préciser: «Cela fait partie des enjeux que de bien gérer la complémentarité de ces marques pour couvrir le marché.»

Certes, l’ensemble paraît à première vue disparate. Populaires, premium, sportives… Certaines marques ont une envergure internationale: Peugeot, et même Fiat en Amérique du Sud en sont l'exemple.

--------------

L'histoire s'écrit maintenant, le marché automobile est en train de se retourner, aussi, les grands managers le savent les prochaines années seront difficiles ! Des sites seront fermés, face à cette annonce, chacun le sait plus ou moins inconsciemment ; C'est acquis !

Demain les USA pour PSA !

Pas vraiment !

Alors., les marques Peugeot et Citroën au USA, c'est possible, mais je n'y crois guère ! On va batailler avec les marques en place, il ne faut pas brouiller le client, parce que c'est contre productif !

Une DS7 Crossback vendue sous le label Dodge ou Chrysler (Fabrication Europe dans un premier temps)... On va donc à terme produire des modèles PSA-FCA aux States pour éviter le protectionnisme américain !

Trump sera-t-il ré-élu, je ne le crois pas, mais certaines mesures pourraient perdurer !

L'Europe : Le grand chantier...

Une Fiat Punto ou non !??

Une Fiat 500, ou une Fiat 500x pour les prochaines années, c'est possible !

...

Lancia... La marque de trop, on la laisse mourrir, ou on le revends à Volkswagen ! Une solution intermédiaire est possible : Un SUV de 4.30 m dérivé du 2008, c'est une solution à moindre coût en attendant des jours meilleurs !

Liaison de Maserati et Ferrari pour les solution de motorisation ; Possible...

On le rappelle, et c'est important, Ferrari est autonome et ne fait pas parti du deal PSA-FCA !

A suivre, les problèmes ne vont pas tarder à apparaître tant le chantier est é-nor-me !!

Enfin une analyse objective... Mais combien sur ce site vont la comprendre ???? Beaucoup sont persuadés que PSA a racheté FCA !!!!!!

Par

Pourvu que cela ne nuise pas à PSA.

Par

En réponse à Tomasson

Enfin une analyse objective... Mais combien sur ce site vont la comprendre ???? Beaucoup sont persuadés que PSA a racheté FCA !!!!!!

Les 3/4 des médias français sont persuadés que c'est PSA qui rachète FCA, que c'est lui qui fait la bonne affaire dans cette fusion à 50-50.

Beaucoup de commentateurs sur Caradisiac font des plans sur la comète sur la répartition des rôles au sein de FCA-PSA (le positionnement de la dizaine de marques), comme si PSA avait la maitrise de la situation.

La réalité c'est qu'il y aura un transfert massif de technologie vers le groupe Fiat qui sera sauvé.

PSA n'aura en lot de consolation qu'un hypothétique accès au marché nord-américain (Chrysler va probablement lui céder une usine et quelques concessions).

Dans 5 ans, PSA et FCA se sépareront, c'est ça le deal.

Les Agnelli sont hypers retors : ils ont dû faire comprendre à PSA que dans 1 ou 2 ans, FCA sera tellement à la ramasse que n'importe quel groupe pourra le racheter, en faisant monter les enchères : le gagnant sera soit Hyundai, soit un ou plusieurs groupes chinois.

Dans le cas de Hyundai, PSA se retrouvera face à un nouveau géant de l'automobile et il perdra des parts de marché partout dans le monde (sans parler de la quasi impossibilité de s'imposer sur le marché nord-américain, dans une telle situation).

Face à un ou plusieurs groupes chinois, PSA pourra tirer un trait sur la Chine (1er marché mondial), sans parler des pertes parts de marché à l'international (le groupe FIAT à des marques généralistes et semi-premium).

Il ya aussi la possibilité que FCA ou FIAT soit revendu à la découpe, avec ALFA chez VW, donc encore une fois PSA verrait un groupe concurrent se renforcer à ses dépens.

Il ne reste donc plus qu'un choix raisonnable à PSA (imposé par les Agnelli qui sont les maitres du jeu) : la fusion à 50-50 et le transfert de technologie.

Même si le groupe FIAT est sauvé, il restera un concurrent moins redoutable pour PSA que les autres groupes cités plus haut (Hyundai, les Chinois et VW).

Par

Chacun se projette en fonction de ses affinités - ou non - avec PSA ( ou FCA ) : mais personne ne connait le futur ni ce qu'il y a derrière cette fusion.

Bien entendu, en tant que Français je ne peux que souhaiter que cela réussisse à PSA … mais je souhaite aussi que cela permette à FCA de retrouver de sa splendeur car Fiat Alfa Romeo et Maserati sont de belles marques qui méritent de perdurer ( Lancia a aussi une magnifique histoire mais … les erreurs de FCA rendent le chantier difficile).

Par

A arrêter : DS (une marque coquille vide ridicule) et Lancia (morte et enterré).

Cet entement avec DS est ridicule. Qui a envie de s'acheter une DS à 40k€ ? Pour ce prix, on a une Jaguar. Maseratti doit reprendre la gamme DS en arrêtant son overdesigned ignoble. Le luxe, c'est classe. C'est pas du blingbling à la Sarkozy.

Par

En réponse à Initiale Pastis

Les 3/4 des médias français sont persuadés que c'est PSA qui rachète FCA, que c'est lui qui fait la bonne affaire dans cette fusion à 50-50.

Beaucoup de commentateurs sur Caradisiac font des plans sur la comète sur la répartition des rôles au sein de FCA-PSA (le positionnement de la dizaine de marques), comme si PSA avait la maitrise de la situation.

La réalité c'est qu'il y aura un transfert massif de technologie vers le groupe Fiat qui sera sauvé.

PSA n'aura en lot de consolation qu'un hypothétique accès au marché nord-américain (Chrysler va probablement lui céder une usine et quelques concessions).

Dans 5 ans, PSA et FCA se sépareront, c'est ça le deal.

Les Agnelli sont hypers retors : ils ont dû faire comprendre à PSA que dans 1 ou 2 ans, FCA sera tellement à la ramasse que n'importe quel groupe pourra le racheter, en faisant monter les enchères : le gagnant sera soit Hyundai, soit un ou plusieurs groupes chinois.

Dans le cas de Hyundai, PSA se retrouvera face à un nouveau géant de l'automobile et il perdra des parts de marché partout dans le monde (sans parler de la quasi impossibilité de s'imposer sur le marché nord-américain, dans une telle situation).

Face à un ou plusieurs groupes chinois, PSA pourra tirer un trait sur la Chine (1er marché mondial), sans parler des pertes parts de marché à l'international (le groupe FIAT à des marques généralistes et semi-premium).

Il ya aussi la possibilité que FCA ou FIAT soit revendu à la découpe, avec ALFA chez VW, donc encore une fois PSA verrait un groupe concurrent se renforcer à ses dépens.

Il ne reste donc plus qu'un choix raisonnable à PSA (imposé par les Agnelli qui sont les maitres du jeu) : la fusion à 50-50 et le transfert de technologie.

Même si le groupe FIAT est sauvé, il restera un concurrent moins redoutable pour PSA que les autres groupes cités plus haut (Hyundai, les Chinois et VW).

FCA est clairement gagnant dans le deal mais n'a aucun intérêt à se séparer de PSA dans cinq ans si la fusion fonctionne. Il faut seulement que chacun accepte ses pertes (DS pour PSA, Lancia pour FCA).

Par

En réponse à VARVILO

Comme dit l'un des Dupondt, je dirais même plus: Les Facel étaient des engins archaïques dès leur époque, avec leur chassis-échelle et leur pont AR rigide. Il s'agissait de copies des grosses américaines, V8 compris, mais avec une ligne plus plaisante pour les français. Du jour où le Grand Charles réussit à imposer un 4 cylindres français, ce fut plié: ce n'était plus qu'une caisse plus chère que les autres.

L'ironie de l'histoire veut que les moteurs V8 utilisés par Facel Vega furent des Chrysler.

Par

En réponse à JohnLocke

A arrêter : DS (une marque coquille vide ridicule) et Lancia (morte et enterré).

Cet entement avec DS est ridicule. Qui a envie de s'acheter une DS à 40k€ ? Pour ce prix, on a une Jaguar. Maseratti doit reprendre la gamme DS en arrêtant son overdesigned ignoble. Le luxe, c'est classe. C'est pas du blingbling à la Sarkozy.

Vrai pour DS, marque plus marketing qu'autre chose. Ce n'est pas le cas de Lancia, qui a un vrai passé. Ce serait donc bien qu'elle soit relancée. Si c'est le cas, je signe tout de suite.

Par

En réponse à smartboy

Chacun se projette en fonction de ses affinités - ou non - avec PSA ( ou FCA ) : mais personne ne connait le futur ni ce qu'il y a derrière cette fusion.

Bien entendu, en tant que Français je ne peux que souhaiter que cela réussisse à PSA … mais je souhaite aussi que cela permette à FCA de retrouver de sa splendeur car Fiat Alfa Romeo et Maserati sont de belles marques qui méritent de perdurer ( Lancia a aussi une magnifique histoire mais … les erreurs de FCA rendent le chantier difficile).

"Chacun se projette en fonction de ses affinités - ou non - avec PSA ( ou FCA ) : mais personne ne connait le futur ni ce qu'il y a derrière cette fusion."

Exactement.:bien:

Wait and see (si la fusion réussi).

Par

En réponse à Sol.Carlus

Vrai pour DS, marque plus marketing qu'autre chose. Ce n'est pas le cas de Lancia, qui a un vrai passé. Ce serait donc bien qu'elle soit relancée. Si c'est le cas, je signe tout de suite.

C'est drole cet entêtement (limite pathétique quand même mais bien français) à enterrer DS. On peut aussi en dire autant d'Infinity, qui est loin de faire des étincelles (départ d’Europe, pas vraiment implantée au Japon) et qui survit surtout grâce aux USA...

Ça fait quand même une paire d'année que la marque existe...

C'est justement par manque d'entêtement ou plutôt de persévérance que Renault comme Peugeot on du quitter les USA, entre autres marchés, pour Renault ce fut un retrait salvateur ayant Jeep en son sein, pour Peugeot c'était Calvet incapable de comprendre l'automobile hors d'Europe (retrait des US mais aussi d'Afrique..).

Par

En réponse à wankelis

Le mariage imposé !

80 % des ventes en Europe pour PSA : Un frein pour grandir

Déconfiture pour FCA Europe : Politique financière et seulement financière pour l'héritier des Agnelli : Le très brillant John Elkann.

...

Les 2 groupes sont dans l'impasse ! Renault + FCA, c'était une option pour prendre date et acter un grand mariage, il était quasiment certains que ça ne ce ferait pas, tant le nombres d'inconnues... était élevé !

...

Nouveau PDG Renault, qui n'a pas encore pris ses marques ; Le partenaire Nissan qui tend à se dégager et/ou renégocier les grandes lignes de le 'l'Alliance," l'Etat français en porte-à-faux qui peut mettre son veto ??

John Elkann savait plus ou moins au départ qu'avec Renault ce serait très très difficile ! Il avait au départ 2 fers au feu : Renault et PSA

...

On joue au dés et on fait monter la pression !

Renault et Nissan sont partout, PSA est européen à 80 %, et ça c'est le gros problème ! Si on veut s'étendre hors Europe, il reste qui pour Peugeot S.A. !??

Le groupe FCA ! Voilà, c'est dit !

PSA doit s'entendre avec FIAT-Chrysler.... de là à dire de FCA à toutes les cartes en mains, c'est un peu trop facile...

Mais il est clair, que FCA et l'équipe d'Elkann ont bien travaillé, PSA est en dessous selon moi !

Les équipe en charge du mariage sont inégales... FCA supplante PSA sur ce point, et FCA sera très exigeant face à PSA qui est un peu pressé de réussir (à tout prix) le mariage PSA-FCA !!

Que dire... Mariage, il y a, et, FCA est le grand gagnant en ce mois de novembrer 2019 !

Demain...

FCA (Exor et Elkann) face à la famille Peugeot et Tavarès ; Tavarès peut-il être viré par FCA ? Dans l'immédiat, on n'en parle pas, oui, mais dans 2 ou 3 ans... Le problème est bien réel !

(...)

Patience et longueur de temps !

Le chantier est énorme, les normes sont contaignantes pour un constructeur aujourd'hui, l'électrification est en marche ! FCA achète des droits à polluer auprès de TESLA...

Tout ça est compliqué... Les sites Fiat sont nonbreux en Europe et tournent au ralenti !

On doit tout passer en revue, et prendre des décisions impopulaires à terme ! Réorganiser, remettre des projets sur des sites en déshérence ; Où est Fiat depuis quelques années...

.

il ne reste grosso-modo que la Panda, la 500, la 500X et la Tipo chez Fiat ! Lancia est moribond (Lancia.it... c'est une seule auto la Lancia Ypsilon) Alfa c'est du haut de gamme , avec la pollution qui va avec !!

Maserati

------------ 14 marques ----------------

Si le mariage est bel et bien célébré, PSA et FCA vont aligner dans leur vitrine les modèles de quatorze marques: les cinq du groupe PSA (Peugeot, Citroën, DS, Opel et Vauxhall) auxquelles s’ajouteront les neuf de Fiat Chrysler (Alfa Romeo, Fiat, Lancia et Maserati, Abarth, Chrysler, Dodge, Jeep, RAM). Par comparaison, le groupe Volkswagen compte moins d’une dizaine de marques. Ce foisonnement devrait perdurer. «Aujourd’hui, je ne vois pas de nécessité, si ce “deal” venait à se conclure, de supprimer des marques parce qu’elles ont toutes leur histoire, elles ont toutes leur force», a expliqué vendredi Carlos Tavares, le président du directoire de PSA, sur BFM Business. Et de préciser: «Cela fait partie des enjeux que de bien gérer la complémentarité de ces marques pour couvrir le marché.»

Certes, l’ensemble paraît à première vue disparate. Populaires, premium, sportives… Certaines marques ont une envergure internationale: Peugeot, et même Fiat en Amérique du Sud en sont l'exemple.

--------------

L'histoire s'écrit maintenant, le marché automobile est en train de se retourner, aussi, les grands managers le savent les prochaines années seront difficiles ! Des sites seront fermés, face à cette annonce, chacun le sait plus ou moins inconsciemment ; C'est acquis !

Demain les USA pour PSA !

Pas vraiment !

Alors., les marques Peugeot et Citroën au USA, c'est possible, mais je n'y crois guère ! On va batailler avec les marques en place, il ne faut pas brouiller le client, parce que c'est contre productif !

Une DS7 Crossback vendue sous le label Dodge ou Chrysler (Fabrication Europe dans un premier temps)... On va donc à terme produire des modèles PSA-FCA aux States pour éviter le protectionnisme américain !

Trump sera-t-il ré-élu, je ne le crois pas, mais certaines mesures pourraient perdurer !

L'Europe : Le grand chantier...

Une Fiat Punto ou non !??

Une Fiat 500, ou une Fiat 500x pour les prochaines années, c'est possible !

...

Lancia... La marque de trop, on la laisse mourrir, ou on le revends à Volkswagen ! Une solution intermédiaire est possible : Un SUV de 4.30 m dérivé du 2008, c'est une solution à moindre coût en attendant des jours meilleurs !

Liaison de Maserati et Ferrari pour les solution de motorisation ; Possible...

On le rappelle, et c'est important, Ferrari est autonome et ne fait pas parti du deal PSA-FCA !

A suivre, les problèmes ne vont pas tarder à apparaître tant le chantier est é-nor-me !!

un long post pour faire croire que tu as tout compris, mais en fait tu ne sais rien tu brodes sur 50 lignes..

14 marques peut être mais certaines cantonnées exclusivement à une région, en oubliant aussi Ambassador en Inde...

Bref parler pour ne rien dire, ou si, que c'est FCA qui domine PSA, à priori ça a l'air de faire du bien à ceux qui le dise...

Toujours la même rengaine, du déclinisme à l'auto flagélation, y'a des club SM pur ça plutôt que de parler économies..

UN peu comme prédire constamment que MACRON va se planter par ci par là..

On dirait comme la 5ieme colonne, comme ceux en 40 qui préférait l’ennemi à la résistance parce que ça leur simplifiait la réflexion et la vie..

Dans un mariage, si l'un des deux est mieux loti par la vie, on considère que l'autre est perdant alors ?

Alors plutôt qu'une analyse à la noix façon populiste, ayons le courage de dire que l'un comme l'autre est obligé de comprendre que l'union est obligatoire, oui FCA est gagnant techniquement, mais PSA le sera, ne serait que parce que ses plateformes et ses études seront plus vite amorties avec une plus grande série de modèles utilise ses conceptions, le SUV "C" d'Alfa couterait 30% de moins sur une base hybride PSA qu'une version spéciale sur base FCA...

Bref, je vends des fouet et des martinet pour ceux qui aiment et préfèrent se faire mal en yoyottant sur leurs

appréciations...

Par

Donc le groupe va pérenniser Lancia et DS?

Par

En réponse à Denishy4

C'est drole cet entêtement (limite pathétique quand même mais bien français) à enterrer DS. On peut aussi en dire autant d'Infinity, qui est loin de faire des étincelles (départ d’Europe, pas vraiment implantée au Japon) et qui survit surtout grâce aux USA...

Ça fait quand même une paire d'année que la marque existe...

C'est justement par manque d'entêtement ou plutôt de persévérance que Renault comme Peugeot on du quitter les USA, entre autres marchés, pour Renault ce fut un retrait salvateur ayant Jeep en son sein, pour Peugeot c'était Calvet incapable de comprendre l'automobile hors d'Europe (retrait des US mais aussi d'Afrique..).

Infiniti ( et non pas Infinity) est une marque crée pour le marché US. Pas pour le marché Japonnais ni Européen. Sa raison d'être est de bien fonctionner aux USA, qu'elle soit absente d'Europe et du Japon n'est pas un problème. Pourtant elle rayonne un peu partout dans le monde. Et cela contrairement à DS, que beaucoup souhaiteraient voir réussir. Quand aux préjugés sur les français ou les américains, ou les japonnais etc... tu te les garde.

Par

En réponse à Altrico

Infiniti ( et non pas Infinity) est une marque crée pour le marché US. Pas pour le marché Japonnais ni Européen. Sa raison d'être est de bien fonctionner aux USA, qu'elle soit absente d'Europe et du Japon n'est pas un problème. Pourtant elle rayonne un peu partout dans le monde. Et cela contrairement à DS, que beaucoup souhaiteraient voir réussir. Quand aux préjugés sur les français ou les américains, ou les japonnais etc... tu te les garde.

DS a été créé pour le marché chinois et y fait un flop ... Bref, que Carlos fasse crever DS (et vire tous ses designers) et foute le pognon dans Maserati.

Par

En réponse à Denishy4

C'est drole cet entêtement (limite pathétique quand même mais bien français) à enterrer DS. On peut aussi en dire autant d'Infinity, qui est loin de faire des étincelles (départ d’Europe, pas vraiment implantée au Japon) et qui survit surtout grâce aux USA...

Ça fait quand même une paire d'année que la marque existe...

C'est justement par manque d'entêtement ou plutôt de persévérance que Renault comme Peugeot on du quitter les USA, entre autres marchés, pour Renault ce fut un retrait salvateur ayant Jeep en son sein, pour Peugeot c'était Calvet incapable de comprendre l'automobile hors d'Europe (retrait des US mais aussi d'Afrique..).

"On peut aussi en dire autant d'Infinity, qui est loin de faire des étincelles (départ d’Europe, pas vraiment implantée au Japon) et qui survit surtout grâce aux USA..."

Infiniti a été spécialement créée pour les USA - comme Lexus de Toyota ou Acura d'Honda, d'ailleurs - et sur ce point, la marque a réussi. DS a été créée pour la Chine, inutile de rappeler que c'est un échec.

Edit : Ah, je viens de voir qu'Atrico à répondu à ton commentaire.

Par

En réponse à Altrico

Donc le groupe va pérenniser Lancia et DS?

Je demande à voir.

Comme les dires de Tavarès qui soi-disant conservera les marques actuelles.

De toutes façon lancer des stratégies pour les différentes marques qui seront tributaire du marché qui évolue sans cesse, donc trop vite pour analysé quoi que ce soit en ce moment, déjà qu'ils finalisent l'accord avant tout.

Par

En réponse à Denishy4

un long post pour faire croire que tu as tout compris, mais en fait tu ne sais rien tu brodes sur 50 lignes..

14 marques peut être mais certaines cantonnées exclusivement à une région, en oubliant aussi Ambassador en Inde...

Bref parler pour ne rien dire, ou si, que c'est FCA qui domine PSA, à priori ça a l'air de faire du bien à ceux qui le dise...

Toujours la même rengaine, du déclinisme à l'auto flagélation, y'a des club SM pur ça plutôt que de parler économies..

UN peu comme prédire constamment que MACRON va se planter par ci par là..

On dirait comme la 5ieme colonne, comme ceux en 40 qui préférait l’ennemi à la résistance parce que ça leur simplifiait la réflexion et la vie..

Dans un mariage, si l'un des deux est mieux loti par la vie, on considère que l'autre est perdant alors ?

Alors plutôt qu'une analyse à la noix façon populiste, ayons le courage de dire que l'un comme l'autre est obligé de comprendre que l'union est obligatoire, oui FCA est gagnant techniquement, mais PSA le sera, ne serait que parce que ses plateformes et ses études seront plus vite amorties avec une plus grande série de modèles utilise ses conceptions, le SUV "C" d'Alfa couterait 30% de moins sur une base hybride PSA qu'une version spéciale sur base FCA...

Bref, je vends des fouet et des martinet pour ceux qui aiment et préfèrent se faire mal en yoyottant sur leurs

appréciations...

"Bref parler pour ne rien dire, ou si, que c'est FCA qui domine PSA, à priori ça a l'air de faire du bien à ceux qui le dise..."

L'inverse est tout aussi vrai. D'ailleurs, on lit beaucoup de "Carlos va faire ça chez Alfa Romeo ou Fiat", "Vivement que Carlos mette de l'ordre chez machin", bref certains se comportent comme si la fusion est désormais actée, ce qui est loin d'être le cas pour le moment.

De plus, rien ne dit que c'est PSA qui absorbera FCA. Après tout, lord de la fusion avortée entre Renault et FCA, tout le monde pensait que le français allait absorber l'italo-américain alors que ça devait être l'inverse.

Par

En réponse à Denishy4

C'est drole cet entêtement (limite pathétique quand même mais bien français) à enterrer DS. On peut aussi en dire autant d'Infinity, qui est loin de faire des étincelles (départ d’Europe, pas vraiment implantée au Japon) et qui survit surtout grâce aux USA...

Ça fait quand même une paire d'année que la marque existe...

C'est justement par manque d'entêtement ou plutôt de persévérance que Renault comme Peugeot on du quitter les USA, entre autres marchés, pour Renault ce fut un retrait salvateur ayant Jeep en son sein, pour Peugeot c'était Calvet incapable de comprendre l'automobile hors d'Europe (retrait des US mais aussi d'Afrique..).

comme a déjà été dit, aucun rapport entre DS et Infiniti, qui a été creée pour les USA et marche bien la bas. L'Europe c'était du bonus, ça na pas marché (mais c'est hyper dur d'implanter des nouvelles marques en Europe), Nissan a arreté les frais vite fait, point. Infiniti continue de bien se vendre aux USA et tout va bien.

DS c'est bancal de le debut. Seul la citadine DS3 a marché. et depuis les modèles séparés de Citroen, elle enchaine les flops partout hors de France.

Par

En réponse à smartboy

Chacun se projette en fonction de ses affinités - ou non - avec PSA ( ou FCA ) : mais personne ne connait le futur ni ce qu'il y a derrière cette fusion.

Bien entendu, en tant que Français je ne peux que souhaiter que cela réussisse à PSA … mais je souhaite aussi que cela permette à FCA de retrouver de sa splendeur car Fiat Alfa Romeo et Maserati sont de belles marques qui méritent de perdurer ( Lancia a aussi une magnifique histoire mais … les erreurs de FCA rendent le chantier difficile).

moi je pense que c'est bien parti, les 2 groupes me semblent complementaires. Fiat est a l'agonie, et les Agnelli n'en ont plus rien a cirer des bagnoles. PSA pourra mieux rentabiliser son outil industriel en rebadgeant des Peugeot/Citroen en Fiat (et sauver au passage la marque et quelques emploi en Italie), élargir son marché et sa taille critique, et Elle pourra avoir enfin acces au marché américain, et aussi profiter de qques moteur intéressant et des trasnmissions intégrales. ça me semble tout benef pour PSA.

Le plus délicat sera gérer la survie/rélance de Alfa Romeo et Maserati et leur intégration dans l'outil industriel du groupe tout en preservant leur identité et leur exclusivité (en fait ce que Fiat n'a jamais réussi a faire convenablement).

Lancia me semble vraiment la dernière roue du carrosse dans l'histoire, elle va disparaitre ou pourrait survivre en tant que finition hdg de certaines Fiat?

Par

Pour alfa faut un spyder propulsion !!!??

Par

Nicol is dead ? :lol:

Par

En réponse à tointoin2

Je demande à voir.

Comme les dires de Tavarès qui soi-disant conservera les marques actuelles.

De toutes façon lancer des stratégies pour les différentes marques qui seront tributaire du marché qui évolue sans cesse, donc trop vite pour analysé quoi que ce soit en ce moment, déjà qu'ils finalisent l'accord avant tout.

A quand entoutemediocrité en Lancia de fonction ???:buzz::buzz::buzz:

Par

C'est beau l'espoir.... grosse casse à prévoir oui....

Par

En réponse à caffellatte

comme a déjà été dit, aucun rapport entre DS et Infiniti, qui a été creée pour les USA et marche bien la bas. L'Europe c'était du bonus, ça na pas marché (mais c'est hyper dur d'implanter des nouvelles marques en Europe), Nissan a arreté les frais vite fait, point. Infiniti continue de bien se vendre aux USA et tout va bien.

DS c'est bancal de le debut. Seul la citadine DS3 a marché. et depuis les modèles séparés de Citroen, elle enchaine les flops partout hors de France.

+100

les jours de DS sont comptés....

Par

En réponse à neutral2010

+100

les jours de DS sont comptés....

Tout à fait, DS n'aurait jamais dû être une gamme à part, mais juste des modèles proposés dans la gamme Citroën.

Par

En réponse à Ignis77

Tout à fait, DS n'aurait jamais dû être une gamme à part, mais juste des modèles proposés dans la gamme Citroën.

Je dirais même que Citroën aurait dû continuer à sortir des voitures convenables sous son propre blason et ne pas devenir une marque constituée seulement d’une gamme « essentielle »

Par

En d’autres termes : DS avait déjà peu te légitimité, avec l’arrivée d’Alfa Romeo et Maserati elle n’a plus vraiment de raison d’être

Par

encore un bon point pour Tavares qui aura l'excuse toute trouvée pour arreter les frais sans admettre l'echec

Par

En réponse à neutral2010

+100

les jours de DS sont comptés....

A priori non .

Le Mytho y voit un grand avenir au point de douter de la viabilité d'Audi face à la déferlante DS.

Il paraîtrait qu'il a son carnet de commande qui s'AFFOLE:buzz::buzz::brosse::blague::biggrin::bien:

Par

c'est lui qui était contre l'électrique et maintenant il en met à toutes les sauces alors moi pas confiance dans ce CARLOS 2 il va tout couler, vous verrez je me trompe rarement

Par

En réponse à jaco14

c'est lui qui était contre l'électrique et maintenant il en met à toutes les sauces alors moi pas confiance dans ce CARLOS 2 il va tout couler, vous verrez je me trompe rarement

C'est ce qui s'appelle de la mauvaise foi. Tavares a dit "nous sommes prêts" (pour l'électrique) mais il y aura des problèmes, par exemple de préemption de la ressource. En clair: cette conversion forcée au tout-électrique va avantager ceux qui ont du cash. Et qui a le plus de cash? Rappelez-vous que le champion du monde de la sécurité passive a été acheté par un fabricant incapable de commercialiser une voiture passant les tests de sécurité passive. Merci pour les firmes méritantes!

Quant à l'impact environnemental de l'extraction des composants nécessaires à la fabrication d'accumulateurs haute performance, rien à f...?

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire