Publi info
 
Formula E : après l'ePrix de Montréal, celui de Paris en danger ?Faire des courses automobiles en pleine ville est quelque chose de particulier, mais n'est pas Monaco qui veut. Montréal en paye déjà le prix, avec un ePrix justement annulé à la suite d'un "fiasco financier" selon la nouvelle maire de la ville. A Paris, le groupe écologiste monte au créneau pour dénoncer le côté hypocrite de cette course.

Lire l'article»

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Vous savez que le nom de la ville de Montréal s'écrit avec un accent ou vous êtes trop incompétents pour le savoir ?

Par

Zzzzzrrrrrr....booooring même pour quelques bobo pseudo ecolos. Dyson et Nilfisk étaient pourtant prêts à en decoudre6. Avec Singer ?

Par

Pour ce qui est de l'écologie, ne faisons plus de compétitions sinon celle de la culture des endives. C'est moins spectaculaire mais l'empreinte carbone est moindre et puis moins de douches pour les participants, pas de caravanes publicitaires, pas de respiration essoufflée génératrice de gaz destructeur de la planète (CO2 pour certains, autres gaz nauséabonde au gwp pires. ..) que du bonheur de rester chez soi et de la sorte chauffer en pleine autonomie son chez soi. .. vive l'écologie, la mort de la vie humaine.

Par

Vivement le castelet, parque ces merdes électrique ce sont des gadgets pour bobos en mal de sensations. Rien ne vaut un vrai moteur thermique.

Par

Il y aurait tant d'autres domaines, bien plus déficitaires, où ces pseudos opposants pourraient demander des comptes mais ne le font pas car cela les mettraient à mal face à de puissants intérêts.

Mais non, on préfère faire chier les gens à interdire un événement sportif automobile.

Quelle joie de vivre dans ce pays, mais quelle joie de vivre.

Par

le coût du bitume??!!...

et les ronds points inutiles coûtent trois fois rien par contre.

deja que des baignoires électriques ça passe dure, mais tuer le sport auto et donc l’automobile que nous connaissons la oui merci les verts, deux chevaux et une calèche pour bientôt, ah beh non les chevaux font des cacas polluant...

Par

Sport mécanique = du bruit et de la fureur.:fresh:

Par

bah, que ça coûte cher aux contribuables de Paris, non seulement je m'en tamponne, mais je m'en réjouis également.

Par

bah, que ça coûte cher aux contribuables de Paris, non seulement je m'en tamponne, mais je m'en réjouis également.

Par

En 2018, il faudra toujours déplacer deux bagnoles pour rouler moins d’une heure. Belle démonstration de l’ineptie du déplacement volté dans ce qu’il peut offrir en l’état. Que l’Anne leur demande de revenir quand ils seront capables de tenir deux heures, soit la durée maxi d’un G.P. Ou qu’une recharge soit possible en 30 secondes. Là on pourra commencer à comprendre que l’électrique commence à faire sens.

Par

En réponse à SiriusRST

Il y aurait tant d'autres domaines, bien plus déficitaires, où ces pseudos opposants pourraient demander des comptes mais ne le font pas car cela les mettraient à mal face à de puissants intérêts.

Mais non, on préfère faire chier les gens à interdire un événement sportif automobile.

Quelle joie de vivre dans ce pays, mais quelle joie de vivre.

Que ces bagnoles aillent tourner sur le parking du Technocentre de ton employeur, ça ira distraire les banlieusards et une alternative au pique-nique de Courson.

Par

En réponse à

Commentaire supprimé.

Parce que quand tu ne tournes plus en rond dans une caisse à essayer de savoir si t'as la plus grosse du groupe, t'es comme un zombie, tu ne vis plus ?

Il est vrai que pour beaucoup, sinon une majorité de gens, silence et zénitude sont de mauvaise compagnie puisque alors, ils ont à faire face à l'évidence de leur insondable vacuité :coucou:

Par

En réponse à Lycanthr0pe

Parce que quand tu ne tournes plus en rond dans une caisse à essayer de savoir si t'as la plus grosse du groupe, t'es comme un zombie, tu ne vis plus ?

Il est vrai que pour beaucoup, sinon une majorité de gens, silence et zénitude sont de mauvaise compagnie puisque alors, ils ont à faire face à l'évidence de leur insondable vacuité :coucou:

Ben la compétition automobile, ce n'est pas ces erzats de formules, anémiques sans autonomie...:bah:

Par

En ville il y a encore un peu de monde et des curieux.S'ils font çà sur circuit.....???????

Par

En réponse à p.martin.pm

En ville il y a encore un peu de monde et des curieux.S'ils font çà sur circuit.....???????

Si ils font ça en ville, c’est aussi pour réduire la v-max. Sur un circuit ( un vrai ), impossible pour ces monoplaces de tenir plus de disons 20 minutes en course. Prévoir 3 caisses donc et pas 2 pour tenir 1 heure de course. Donc 5 ou 6 pour la durée d’un G.P. Rappelons qu’on est sur des temps au tour de F3. C’est ça l’électrique en 2018 !

Par

Avec l'électrique, on en est qu'au tout début.

Si je fais un parallèle avec le thermique, les premières voitures ne dépassaient pas le 60 km/h.

Alors soyez patients. Il y a des batteries sèches en court de mise au point qui vont bientôt répondre à vos besoins, longévité, autonomie et recharge rapide (voir les articles sur Toshiba par exemple).

Bref, OK pour vos commentaires aujourd'hui, mais modération pour le futur proche.

Enfin, pour Paris, les bobos friqués prennent l'avion à gogo, et là, cela ne leur pose aucun problème d'écologie. C'est juste mon avis

Par

il me semble que l'évènement ayant la plus lourde empreinte carbone est le tour de France cycliste, suivi par le championnat de France de foot...

Par

Quelle clownerie, suis content de pas être parisien...

Par

En réponse à Volvo power

Ben la compétition automobile, ce n'est pas ces erzats de formules, anémiques sans autonomie...:bah:

Sans autonomie, pour sûr.

Niveau couple, ça pousse sûrement aussi fort sans le bruit de scierie des F1 thermiques.

Par

Merci au "groupe écologique de paris" de nous montrer leur nullité de l'analyse de la situation. Transformer des formule 1 polluante sur des sites où la voiture est nécessaire pour se rendre sur les lieux de l'épreuve en une compétition à Paris avec des véhicules moins polluant et avec des transports en commun, ils considèrent ça comme une régression écologique?

Et les JO de Paris et ses gigantesques chantiers par contre, ça ne choque personne?

Par

Qu'on arrête cette mascarade et pseudo course. C'est ridicule.

La voiture électrique pollue graaaaave ! Qu'enfin on en prenne conscience.....

Par

j'aimerais bien que ces cons posent aussi la question pour les autos électriques normales

mais même si ils le font on risque d'attendre longtemps la réponse

Par

Faudrait arrêter de répéter sottement que l’auto électrique n’en est qu’à ses débuts : elle est partie sur la même ligne de départ que d’autres énergies. Et 130 ans plus tard accumule toujours les mêmes tares.

Par

Minables ces écolo-bobos ils prônent la voiture électrique d'un côté mais crachent sur les courses de voitures électriques de l'autre :dodo:

Par

En réponse à

Commentaire supprimé.

Ce serait en tous cas bien plus passionnant que de regarder tourner en rond des efins à turbines :cubitus:

Par

En réponse à Lycanthr0pe

Sans autonomie, pour sûr.

Niveau couple, ça pousse sûrement aussi fort sans le bruit de scierie des F1 thermiques.

Niveau perfs, c'est péniblement à la hauteur des F3, donc bien loin de la F1...:bah:

Par

Oulà mon message s'est multiplié ! :beuh:

Par

En réponse à warlord66

j'aimerais bien que ces cons posent aussi la question pour les autos électriques normales

mais même si ils le font on risque d'attendre longtemps la réponse

Ce qui semble t'échapper, c'est que tourner en rond pour la compétition tient d'un gaspillage qui amuse quelques nantis et une paire de gens qui n'ont sans doute pas grand chose d'autre à faire que des activités dignes de bovidés se pâmant devant le train qui passe régulièrement devant eux.

Alors que se déplacer pour aller bosser, chercher à bouffer ou déménager tient de l'utilitaire, voire une nécessité.

Dans un monde fini aux ressources finies, promouvoir la compétition et son esprit pour s'amuser dans un entre soi de nantis pour savoir qui a la plus grosse tient de la courte vue pour ne pas dire que c'est une connerie pure, même si c'est à contre courant de ce qui est généralement la norme.

C'est un truc pour has been qui ont grassement vécu au XXeme siècle.

Il est temps de tourner la page. Et apreès on pourr

Par

En réponse à Lycanthr0pe

Ce qui semble t'échapper, c'est que tourner en rond pour la compétition tient d'un gaspillage qui amuse quelques nantis et une paire de gens qui n'ont sans doute pas grand chose d'autre à faire que des activités dignes de bovidés se pâmant devant le train qui passe régulièrement devant eux.

Alors que se déplacer pour aller bosser, chercher à bouffer ou déménager tient de l'utilitaire, voire une nécessité.

Dans un monde fini aux ressources finies, promouvoir la compétition et son esprit pour s'amuser dans un entre soi de nantis pour savoir qui a la plus grosse tient de la courte vue pour ne pas dire que c'est une connerie pure, même si c'est à contre courant de ce qui est généralement la norme.

C'est un truc pour has been qui ont grassement vécu au XXeme siècle.

Il est temps de tourner la page. Et apreès on pourr

C'est grâce à ce "truc has been" que l'automobile progresse ! Arrêter la compétition automobile, c'est mettre un coup de frein au progrès...:bah:

Par

En réponse à Volvo power

C'est grâce à ce "truc has been" que l'automobile progresse ! Arrêter la compétition automobile, c'est mettre un coup de frein au progrès...:bah:

Ca....c'était avant.... dorénavant, c'est le règne des BOP ( qui sera adopté sur l'ensemble des catégories présentes en endurance cette année ), des régimes moteurs et type de matériaux contrôlés et limités ( même en F1 ), de l'abaissement des coûts, et de l'interdiction brutale de certaines technologies quand elles deviennent trop performantes ( diesel, 4 roues motrices , wankel )....

Le sport auto source d'e progrès et d'amélioration.....c'est bien fini.

Par

En réponse à Lycanthr0pe

Ce qui semble t'échapper, c'est que tourner en rond pour la compétition tient d'un gaspillage qui amuse quelques nantis et une paire de gens qui n'ont sans doute pas grand chose d'autre à faire que des activités dignes de bovidés se pâmant devant le train qui passe régulièrement devant eux.

Alors que se déplacer pour aller bosser, chercher à bouffer ou déménager tient de l'utilitaire, voire une nécessité.

Dans un monde fini aux ressources finies, promouvoir la compétition et son esprit pour s'amuser dans un entre soi de nantis pour savoir qui a la plus grosse tient de la courte vue pour ne pas dire que c'est une connerie pure, même si c'est à contre courant de ce qui est généralement la norme.

C'est un truc pour has been qui ont grassement vécu au XXeme siècle.

Il est temps de tourner la page. Et apreès on pourr

Si le sport automobile se limite à jouer à celui qui a la plus grosse, peux-tu m'expliquer à quoi correspondent les jeux olympiques pour lesquels An(n)e Hidalgo s'est battue becs et ongles ?

Parce qu'autant que je sache, les JO vont nécessiter plus que quelques centaines de mètres de goudron et quelques tribunes temporaires. Sans compter les différents voyages pour gérer la candidature et ceux de tous les organisateurs et athlètes du monde entier qui viendront... évidemment à pieds ou à la rame...

L'organisation des JO génèrera bien plus de pollution que tous les ePrix organisés à Paris pendant longtemps !!!

Quand les écolos ouvriront les yeux sur leur bêtises, ils iront habiter à la campagne pour produire leurs propres légumes au lieu de se cloitrer dans les arrondissements de bobos parisien en allant acheter leurs légumes bio chez Naturalia ou biocoop pour se donner bonne conscience.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire