Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
 
Publi info
Gilets jaunes: une médiatisation sans précédentUn an après le début du mouvement des « gilets jaunes », le site de la revue des médias de l’INA propose une étude de la médiatisation du mouvement sur les cinq principales chaînes de télévision françaises. Il en ressort que le mouvement a occupé une place inédite dans les journaux télévisés.

Lire l'article»

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Autant au tout début du mouvement je soutenais leurs revendications mais aujourd'hui il ne reste que les assistés sociaux qui n'ont qu'un seul objectif : vivre au crochet de la société .... bref que l'on cesse de leur donner la parole et de les médiatiser ce sont des crasseux qui ne méritent pas que l'on leur donne la moindre importance :ange:

Par

En réponse à nicotdi

Autant au tout début du mouvement je soutenais leurs revendications mais aujourd'hui il ne reste que les assistés sociaux qui n'ont qu'un seul objectif : vivre au crochet de la société .... bref que l'on cesse de leur donner la parole et de les médiatiser ce sont des crasseux qui ne méritent pas que l'on leur donne la moindre importance :ange:

Ouahhhh on dirait du " entoutemediocrité "....

Vive la lutte des classes :brosse:

Par

Et pourtant, il a raison...

Par

En réponse à Etolemytho

Ouahhhh on dirait du " entoutemediocrité "....

Vive la lutte des classes :brosse:

Ecoutes je viens d'apprendre que je serais bientôt au chômage , tu crois que cela me fait peur ? Que je vais attendre la fin mes 24 mois d'indemnisation pour commencer à chercher un travail ? Et au pire si je trouve pas un taf dans mon domaine tu crois que je suis pas capable de changer de métier ? Et non quand on veut bosser on trouve , on attend pas de tomber au rsa pour réagir , pourtant je me suis pris une assurance qui complètera celle de mon chômage donc en 2 ans d'indemnisation je vais perdre même pas 10% de mon salaire actuel et je compte pas en profiter pleinement c'est une question de mentalité , on est bosseur ou on ne l'est pas mais après il faut pas venir se plaindre surtout lorsqu'on touche diverses aides sans aucune contrepartie , ce système a tué la France et tant qu'il perdurera on continuera à s'enfoncer

Par

Vu l'ambiance ici et ailleurs. On dirait que tout est prêt pour à la fois pour "l'insurrection qui vient" puis une guerre civile derrière.

Bravo "Nicotdi", 1er prix de l'ignoble pour l'instant, talonné par "Volvo Power", assez loin il faut le dire; la suite du classement plus tard en fin de soirée...

N.B: le "crasseux" c'est la classe vraiment, une démonstration d'analyse et de compréhension du tout 1er ordre.

Par

En réponse à Debian

Vu l'ambiance ici et ailleurs. On dirait que tout est prêt pour à la fois pour "l'insurrection qui vient" puis une guerre civile derrière.

Bravo "Nicotdi", 1er prix de l'ignoble pour l'instant, talonné par "Volvo Power", assez loin il faut le dire; la suite du classement plus tard en fin de soirée...

N.B: le "crasseux" c'est la classe vraiment, une démonstration d'analyse et de compréhension du tout 1er ordre.

Ce que tu dis m'en secoue une sans faire bouger l'autre...30 ans que je bosse, 1.5 mois de chômage au total... Donc oui, quand on veut se sortir de la mouise, on peut...:bah:

Par

ne pas oublier l'impact du passage au 80, qui pénalise d'abord les zones mal (ou non) desservies par les transports en commun, et nombre de gilets jaunes.

80, radars, taxe carbone, hausse des péages... à force de toujours taper sur les mêmes, forcément, à un moment donné, ça pète. :bah:

bon, sinon, les black blocs ne sont pas en reste, non plus.

bref, en France, mieux vaut tout casser pour intéresser les médias.

Par

En réponse à nicotdi

Autant au tout début du mouvement je soutenais leurs revendications mais aujourd'hui il ne reste que les assistés sociaux qui n'ont qu'un seul objectif : vivre au crochet de la société .... bref que l'on cesse de leur donner la parole et de les médiatiser ce sont des crasseux qui ne méritent pas que l'on leur donne la moindre importance :ange:

Rarement d'accord avec toi, mais là : bravo ! Je n'aurais pu mieux dire.

Par

De toute façon, la France n'a plus les moyens d'entretenir des feignasses sociales.

Donc le sens de l'histoire est strictement contraire à toutes revendications surréalistes de type de celles des GJ, syndicats extrémistes, mouvements ultra-gauche, etc.

Vous voulez de l'argent? Travaillez ! Et pas 35h, pas 40h, même 45h est un seuil bas...

Arrêtez de rêver et de gémir, et ça ira mieux !

Par

En réponse à nicotdi

Ecoutes je viens d'apprendre que je serais bientôt au chômage , tu crois que cela me fait peur ? Que je vais attendre la fin mes 24 mois d'indemnisation pour commencer à chercher un travail ? Et au pire si je trouve pas un taf dans mon domaine tu crois que je suis pas capable de changer de métier ? Et non quand on veut bosser on trouve , on attend pas de tomber au rsa pour réagir , pourtant je me suis pris une assurance qui complètera celle de mon chômage donc en 2 ans d'indemnisation je vais perdre même pas 10% de mon salaire actuel et je compte pas en profiter pleinement c'est une question de mentalité , on est bosseur ou on ne l'est pas mais après il faut pas venir se plaindre surtout lorsqu'on touche diverses aides sans aucune contrepartie , ce système a tué la France et tant qu'il perdurera on continuera à s'enfoncer

Et non quand on veut bosser on trouve....euh c'est fini ou je vais chez le voisin ou l'autre coté du trottoir

c' beaucoup plus dur & j'espére que vous avez bac+5 ou voir un BTS ..un peut trop sur de vous en 2019/2020

soyons clair

Par

En réponse à nicotdi

Ecoutes je viens d'apprendre que je serais bientôt au chômage , tu crois que cela me fait peur ? Que je vais attendre la fin mes 24 mois d'indemnisation pour commencer à chercher un travail ? Et au pire si je trouve pas un taf dans mon domaine tu crois que je suis pas capable de changer de métier ? Et non quand on veut bosser on trouve , on attend pas de tomber au rsa pour réagir , pourtant je me suis pris une assurance qui complètera celle de mon chômage donc en 2 ans d'indemnisation je vais perdre même pas 10% de mon salaire actuel et je compte pas en profiter pleinement c'est une question de mentalité , on est bosseur ou on ne l'est pas mais après il faut pas venir se plaindre surtout lorsqu'on touche diverses aides sans aucune contrepartie , ce système a tué la France et tant qu'il perdurera on continuera à s'enfoncer

pas sûr qu'il soit simple pour un cinquantenaire habitant le Larzac avec encore des crédits sur la maison et les voitures, des gosses à charge, un conjoint qui travaille dans le coin, peu ou pas de diplôme... de retrouver du boulot facilement.

alors, certes, il peut trouver éventuellement du boulot à 300 bornes de là où il habite. mais ensuite, il fait quoi? il oblige sa femme à cesser de travailler? il revend sa baraque 3 fois rien pour reprendre un crédit sur un petit appart hors de prix?

perso, je suis célibataire, j'ai 50 ans, 0 crédit sur le dos, je suis propriétaire d'une maison et suis cadre informaticien.

si jamais je perdais mon boulot, oui, j'en trouverai un nouveau sans grande difficulté.

et je pourrais même envisager travailler à 400 bornes de chez moi tout en louant un petit appart pour y dormir la semaine.

mais il faut comprendre qu'on n'est pas tous logés à même enseigne, et que certains ne peuvent pas non plus foutre leur vie familiale en l'air juste pour retrouver un travail payé au SMIC à 400 bornes de chez eux. :bah:

Par

En réponse à Entouteobjectivité

De toute façon, la France n'a plus les moyens d'entretenir des feignasses sociales.

Donc le sens de l'histoire est strictement contraire à toutes revendications surréalistes de type de celles des GJ, syndicats extrémistes, mouvements ultra-gauche, etc.

Vous voulez de l'argent? Travaillez ! Et pas 35h, pas 40h, même 45h est un seuil bas...

Arrêtez de rêver et de gémir, et ça ira mieux !

(..)De toute façon, la France n'a plus les moyens d'entretenir des feignasses sociales. (..)

heu.. faut le dire vite alors. car, dans les faits, c'est pourtant ce qu'on fait encore. :bah:

pour rappel, 43% uniquement de contribuables à payer l'impôt sur le revenu. :bah:

et pour ma part, je ne vois pas mes impôts baisser, n'en déplaise au gouvernement.:bah:

Par

En réponse à Volvo power

Ce que tu dis m'en secoue une sans faire bouger l'autre...30 ans que je bosse, 1.5 mois de chômage au total... Donc oui, quand on veut se sortir de la mouise, on peut...:bah:

Je pense que le problème est bien plus complexe que uniquement des "branlo" qui veulent pas bosser...

Et faut dire que même chez nous en Suisse souvent ça va trop loin.

Pareil en 20 ans de boulot j'ai touché que 3 mois de chômage... Et pourtant quand j'y suis allé limite t'es traité comme une grosse m**** et ta l'impression de demander la lune alors que tout simplement : c'est notre droit!

La dignité humaine, souvent, on a tendance à l'oublier...

Par

En réponse à nicotdi

Ecoutes je viens d'apprendre que je serais bientôt au chômage , tu crois que cela me fait peur ? Que je vais attendre la fin mes 24 mois d'indemnisation pour commencer à chercher un travail ? Et au pire si je trouve pas un taf dans mon domaine tu crois que je suis pas capable de changer de métier ? Et non quand on veut bosser on trouve , on attend pas de tomber au rsa pour réagir , pourtant je me suis pris une assurance qui complètera celle de mon chômage donc en 2 ans d'indemnisation je vais perdre même pas 10% de mon salaire actuel et je compte pas en profiter pleinement c'est une question de mentalité , on est bosseur ou on ne l'est pas mais après il faut pas venir se plaindre surtout lorsqu'on touche diverses aides sans aucune contrepartie , ce système a tué la France et tant qu'il perdurera on continuera à s'enfoncer

Pour une fois je dis bravo Nico, si tous pouvaient suivre que la moitié de ce que vous venez d'écrire :bien:

En France il y a du travail pour tous, mais certains ne veulent pas se sortir le doigt du *** pour ce lever le matin

J'ai changer 2 fois de boulot (1ere, je parti des Compagnons suite problème de santé et 2e, incompatibilité avec le patron) j'ai suivi des formations à 35 ans pour faire un métier qui me convienne sans qu'il soit pour autant parfait, mais je gagne ma vie et j'ai tout ce qu'il me faut (j'ai besoin de peu pour me contenter....)

Par

comment vous faites pour vivre avec un smic ?? méme avec une maison credit fini de nos jour??

essence faut compter aller 220€/mois en G.0 ..chauffages 15 stéres 600€ la caddy pour 4 pers/ 300€

abo internet 30€ le - moins cher free..portable 2€ free , je compte pas les forfaites des autres heins..& j'oublie certainement des choses a payé

Par

"On a aussi parfois tendance à oublier que ce sont des considérations d’ordre « automobile » qui en sont à l’origine, avec une colère née de l’augmentation des prix de l’essence et de la mise en place d’une taxe carbone visant à limiter la hausse des émissions de gaz à effet de serre. "

OK Ce m

Si la violence y a pris sa part,notamment avec des actes inqualifiables, on peut se poser la question "A qui profite le crime?"

Si les revendications premières étaient largement légitimes, celles qui sont arrivées ensuite n'ont plus aucun sens , on peut aussi se poser la question :"Qui récupère, qui s'infiltre, qui se laisse intimider, qui cherche à s'imposer?"

Si le mouvement s'est largement essouflé, on peut se poser la question "pourquoi aller manifester est devenu dangereux par la répression et que se déplacer coûte cher....et nécessite des sacrifices. "

Je suis comme beaucoup dans ce pays, je vois ce qui est fait et ce qui ne l'est pas....Je vois l'appauvrissement de beaucoup de gens, je vois le mensonge et la corruption dans les médias, je vois l'injustice, je vois lemanque d'objectivité de beaucoup.....Et je continuerai de soutenir "l'esprit du mouvement dse gilets jaunes" qui a eu pour mérite de se rebeller contre les injustices de la taxe carbone, de la csg, de l'impôt, de l'emploi ....

Je méprise ceux qui disent que ceux qui perdent leur emploi "peuvent se sortir les doigts, se bouger le fion, " pour en trouver en "traversant la rue"....:buzz:

Si certains se complaisent dans l'assistanat(il y en a comme il y a des politiques intégres et dévoués) d'autres voient leur vie " pourrir "parce que le modèle de société qu'on leur a préparé et qu'on entretient leur fait perdre tout espoir de s'en sortir....

Par

En réponse à Volvo power

Ce que tu dis m'en secoue une sans faire bouger l'autre...30 ans que je bosse, 1.5 mois de chômage au total... Donc oui, quand on veut se sortir de la mouise, on peut...:bah:

Mais quel est le rapport entre le chômage et le gilets jaune d'abord ?

Sur les 42 propositions, il y en a exactement zéro, 0 en chiffre berbère/andalou (dit arabe).

Vous ne pensez pas que vous vous êtes un peu planté sur ce coup ?

Alors c'est quoi qui vous gênent, la fin des indemnités présidentielles à vie ? Vous pensez à vous présentez ?

Ou alors c'est le plan hydrogène demandé ? Je vois pas là.

https://blogs.mediapart.fr/edition/le-travail-en-question/article/281218/le-parti-gilets-jaunes-en-42-revendications-un-bon-moyen-d-enterrer-la-revolt

P.S: si vous disez cela juste parce que vous êtes un troll payé pas l'état pour faire de la propagande (il y en a trop...), merci de la fermer , sinon je lis votre argument.

Par

En réponse à ricolapin

Pour une fois je dis bravo Nico, si tous pouvaient suivre que la moitié de ce que vous venez d'écrire :bien:

En France il y a du travail pour tous, mais certains ne veulent pas se sortir le doigt du *** pour ce lever le matin

J'ai changer 2 fois de boulot (1ere, je parti des Compagnons suite problème de santé et 2e, incompatibilité avec le patron) j'ai suivi des formations à 35 ans pour faire un métier qui me convienne sans qu'il soit pour autant parfait, mais je gagne ma vie et j'ai tout ce qu'il me faut (j'ai besoin de peu pour me contenter....)

Lamentable ce que vous écrivez, vous faites d'un ou 2 cas particuliers une généralité!:buzz:

Des gens qui changent de métier, qui se lèvent tôt pour se bouger, qui acceptent des contrats d'une semaine pour ne pas gagner le smic, j'en connais.....Trouvez-vous normal qu'on propose des stages de 6 mois non rémunérés à des étudiants déjà titulaires du BTS mais obligatoirement véhiculés car des déplacements sont à prévoir? Trouvez-vous normal qu'on vous demande 3 à 5 ans d'expérience pour démarrer dans un métier?

Les abus maintenant il y en a partout!:buzz:

Par

En réponse à mynameisfedo

(..)De toute façon, la France n'a plus les moyens d'entretenir des feignasses sociales. (..)

heu.. faut le dire vite alors. car, dans les faits, c'est pourtant ce qu'on fait encore. :bah:

pour rappel, 43% uniquement de contribuables à payer l'impôt sur le revenu. :bah:

et pour ma part, je ne vois pas mes impôts baisser, n'en déplaise au gouvernement.:bah:

Je rappel juste que dans les faits, tout les revenues sont soumis à l'impôt sur le revenu, c'est la loi. Cela commence avec les CRG et RDS puis il y en a éventuellement d'autres. Il y a beaucoup de faux dires au sujet de cet impôt. Faut regarder les stats sur les impôts, la France est pour une fois bien placé dans le monde niveau statistique, j' entend, en haut du tableau.

Par

Quand j'ai eu ma première voiture, l'essence coutait deux fois plus cher qu'aujourd'hui (rapportée u SMIC).

Quand j'ai acheté ma première maison, les remboursements étaient plus du double (2,5) d'aujourd'hui pour la même somme empruntée ... et nous n'avions pas de gilets jaunes.

Par

En réponse à HUMANOIDU82

Et non quand on veut bosser on trouve....euh c'est fini ou je vais chez le voisin ou l'autre coté du trottoir

c' beaucoup plus dur & j'espére que vous avez bac+5 ou voir un BTS ..un peut trop sur de vous en 2019/2020

soyons clair

Même avec un BTS ou Bac+4 , les gens ne sont pas à l'abri de la crise...Je le vois dans mon entourage et voisinage.C'est devenu "spécial", et dire que les "chômeurs en profitent" alors qu'ils n'ont pas le droit à la moindre allocation (en dehors d'une réduction sur les transports en commun) me semble injuste.:coucou:

Par

En réponse à mynameisfedo

(..)De toute façon, la France n'a plus les moyens d'entretenir des feignasses sociales. (..)

heu.. faut le dire vite alors. car, dans les faits, c'est pourtant ce qu'on fait encore. :bah:

pour rappel, 43% uniquement de contribuables à payer l'impôt sur le revenu. :bah:

et pour ma part, je ne vois pas mes impôts baisser, n'en déplaise au gouvernement.:bah:

On est d'accord : on entretient encore trop ce type d'individus...qui continuent de se plaindre !

Donc nécessité absolue de couper les robinets sociaux. En tout cas à ceux qui ne le méritent pas...donc la majorité !

Par

En réponse à mynameisfedo

(..)De toute façon, la France n'a plus les moyens d'entretenir des feignasses sociales. (..)

heu.. faut le dire vite alors. car, dans les faits, c'est pourtant ce qu'on fait encore. :bah:

pour rappel, 43% uniquement de contribuables à payer l'impôt sur le revenu. :bah:

et pour ma part, je ne vois pas mes impôts baisser, n'en déplaise au gouvernement.:bah:

C'est clair, mais j'en connais quelques uns qui voudraient bien payer une contribution comme 'l'impôt sur le revenu"....En attendant on leur fait payer, avec leur smic, les transports, la TVA, les taxes sur l'énergie, les assurances et autres taxes sur les taxes .....Si l'impôt sur le revenu ne touche que la moitié dse gens c'est aussi que les faire payer 30 ou 40 € d'impôt sur le revenu n'a pas beaucoup de sens ...encore plus maintenant que c'est prélevé à la source.... :coucou:

Par

En réponse à HUMANOIDU82

comment vous faites pour vivre avec un smic ?? méme avec une maison credit fini de nos jour??

essence faut compter aller 220€/mois en G.0 ..chauffages 15 stéres 600€ la caddy pour 4 pers/ 300€

abo internet 30€ le - moins cher free..portable 2€ free , je compte pas les forfaites des autres heins..& j'oublie certainement des choses a payé

15 stères 600€, c'est pas cher, mais c'est énorme comme consommation. Il y a des aides pour rénover les passoires thermiques.

Par

En réponse à nicotdi

Autant au tout début du mouvement je soutenais leurs revendications mais aujourd'hui il ne reste que les assistés sociaux qui n'ont qu'un seul objectif : vivre au crochet de la société .... bref que l'on cesse de leur donner la parole et de les médiatiser ce sont des crasseux qui ne méritent pas que l'on leur donne la moindre importance :ange:

Étrange, ton commentaire, je suis pas fan des gilets jaunes mais aller jusqu'à pondre une "analyse" aussi subjective par le fond et indigne par la forme ( " crasseux " ? ca signifie quoi,dans ton acception ? ) Étais-tu à proximité d un vieux moteur tdi qui tournait ? les gaz d échappement sont nocifs pour la clarté des idées.

Par

En réponse à Debian

Je rappel juste que dans les faits, tout les revenues sont soumis à l'impôt sur le revenu, c'est la loi. Cela commence avec les CRG et RDS puis il y en a éventuellement d'autres. Il y a beaucoup de faux dires au sujet de cet impôt. Faut regarder les stats sur les impôts, la France est pour une fois bien placé dans le monde niveau statistique, j' entend, en haut du tableau.

oui, il y a les impôts qu'on te prélèvent sur ta feuille de paye.

et il y a ceux qui s'ajoutent Après.

donc, oui, tout le monde paye quelque chose in fine. mais entre payer pas grand chose et payer beaucoup, il y a une sacrée marge. :bah:

Par

En réponse à

Commentaire supprimé.

S'ils avaient au moins l'excuse d'être soûl, même pas. Et pas un des gus qui arrive à faire le moindre lien entre chômage et GJ, maintenant ça glisse sur la répartition sociale, incroyable dans un pays à la fois taxé et endetté à mort, personne pour voir ce qui se passe. Les gouvernants ont de beaux jours devant eux, un boulevard pour en faire ce qu'ils veulent, et avec le sourire en plus. Mais que vont ils sortir lorsqu'ils se feront plumer par les banques ? C'est un spectacle vraiment triste.

Par

En réponse à bruno35115

Quand j'ai eu ma première voiture, l'essence coutait deux fois plus cher qu'aujourd'hui (rapportée u SMIC).

Quand j'ai acheté ma première maison, les remboursements étaient plus du double (2,5) d'aujourd'hui pour la même somme empruntée ... et nous n'avions pas de gilets jaunes.

Merci ! Là au moins on stigmatise personne et on met chacun face à ses responsabilités. Certains devraient se remettre en question avant de dire que c'est dur aujourd'hui. Il a jamais été aussi simple de s'en sortir c'est juste qu'on s'invente des dépenses inutiles. Les choses que l'on possède finissent par nous posséder !

Par

En réponse à nicotdi

Autant au tout début du mouvement je soutenais leurs revendications mais aujourd'hui il ne reste que les assistés sociaux qui n'ont qu'un seul objectif : vivre au crochet de la société .... bref que l'on cesse de leur donner la parole et de les médiatiser ce sont des crasseux qui ne méritent pas que l'on leur donne la moindre importance :ange:

C'est vrai pour la plupart des gilets jaunes qui ne font souvent aucun effort pour s'en sortir (mieux se former...).

Par

Moi aussi c'est pareil.

Ce matin, j'ai expliqué à mon voisin qu'il ne devait pas payer la taxe d habitation. Pour lui éviter de se faire violer, une fois de plus, par le Trésor public ou la banque.

Parce qu avec sa femme ils sont aux minima sociaux mais ne le savent pas. Après quelques mois, on peut clairement voir les conséquences psychologiques du chômage très longue durée.

Par

En réponse à 20vtgt30

Je pense que le problème est bien plus complexe que uniquement des "branlo" qui veulent pas bosser...

Et faut dire que même chez nous en Suisse souvent ça va trop loin.

Pareil en 20 ans de boulot j'ai touché que 3 mois de chômage... Et pourtant quand j'y suis allé limite t'es traité comme une grosse m**** et ta l'impression de demander la lune alors que tout simplement : c'est notre droit!

La dignité humaine, souvent, on a tendance à l'oublier...

Franchement, je ne sais pas...j'ai eu des jobs purement alimentaires pour pouvoir m'en sortir et trouver qqchose de mieux, mais j'ai dû parfois revoir mes exigences à la baisse pour y parvenir...

Et c'est sur que l'on est pas toujours bien reçu au chômage, mais c'est aussi ce qui fait que tu n'as pas envie d'y rester...

Par

En réponse à Debian

Mais quel est le rapport entre le chômage et le gilets jaune d'abord ?

Sur les 42 propositions, il y en a exactement zéro, 0 en chiffre berbère/andalou (dit arabe).

Vous ne pensez pas que vous vous êtes un peu planté sur ce coup ?

Alors c'est quoi qui vous gênent, la fin des indemnités présidentielles à vie ? Vous pensez à vous présentez ?

Ou alors c'est le plan hydrogène demandé ? Je vois pas là.

https://blogs.mediapart.fr/edition/le-travail-en-question/article/281218/le-parti-gilets-jaunes-en-42-revendications-un-bon-moyen-d-enterrer-la-revolt

P.S: si vous disez cela juste parce que vous êtes un troll payé pas l'état pour faire de la propagande (il y en a trop...), merci de la fermer , sinon je lis votre argument.

Vu que tu bon dis sais au commentaire de nicotdi, qui va se retrouver au chômage et qui lui va se sortir les doigts, je te répondais...:bah:

Et ce n'est pas les GJ qui pleurent pour avoir plus d'aides sociales ? Payées par qui ?

Par

En réponse à republika

Étrange, ton commentaire, je suis pas fan des gilets jaunes mais aller jusqu'à pondre une "analyse" aussi subjective par le fond et indigne par la forme ( " crasseux " ? ca signifie quoi,dans ton acception ? ) Étais-tu à proximité d un vieux moteur tdi qui tournait ? les gaz d échappement sont nocifs pour la clarté des idées.

Le crasseux chez les gilets est un assisté de la vie qui vient tous les samedi après midi emmerder les gens qui bossent comme moi dans les centres villes avec comme conséquences : casses des commerces ou biens publiques ,insultes , agressions verbales ou physiques ( car on bosse :voyons: ) licenciements , fermetures de commerces , arrêts des transports en commun etc ... Mes propos ne viennent pas d'un reportage de bfm tv c'est malheureusement du vécu :bah:

Par

Un mec qui gagne correctement sa vie et qui est "assis" dans la société, n'en a rien à cirer d'un mec habillé en jaune assis sur un tonneau à l'entrée d'un autoroute, et c'est là le problème....

Par

En réponse à ZZTOP60

Lamentable ce que vous écrivez, vous faites d'un ou 2 cas particuliers une généralité!:buzz:

Des gens qui changent de métier, qui se lèvent tôt pour se bouger, qui acceptent des contrats d'une semaine pour ne pas gagner le smic, j'en connais.....Trouvez-vous normal qu'on propose des stages de 6 mois non rémunérés à des étudiants déjà titulaires du BTS mais obligatoirement véhiculés car des déplacements sont à prévoir? Trouvez-vous normal qu'on vous demande 3 à 5 ans d'expérience pour démarrer dans un métier?

Les abus maintenant il y en a partout!:buzz:

Oui c'est normal, un stagiaire en cours de BTS est informé avant son inscription qu'il risque de ne pas être payé.

Un stagiaire c'est du temps de perdu pour le tuteur (j'en prends qu'un par an) et tous ceux qui passent ne se plaignent pas du manque de rémunération ... on les prévient en amont

La vie n'est pas un plateau d'argent, celui qui en veut, il avance sans se plaindre (ou un minimum) et 90% des gamins qui bossent pour leur avenir ne râlent (à longueur de journée) pas parce qu’ils n'ont pas la dernière voiture avec tous les gadgets ou Smartphone à la mode.

On embauche des jeunes archi à 2000 € … sans expériences

J'ai une nièce qui est meilleure apprenti de France, la seule fille de sa promotion elle a grillé tous les mecs et dans un environnement très macho avec de nombreux harcèlements .... Elle les a tous enfumé!! Même le jury a douté !! Elle a bossé et c’est sans doute une éducation familiale (appuis et encouragements) qui lui a permis de tenir, père et grand-père MOF l’ont motivé.

Son père ne trouve personne pour reprendre ses boutiques, aucuns candidats ne veux bosser le dimanche ou fermer à 20H voir plus pourtant certain sont qualifiés….

Ma fille a fait 2 années de prépa (son choix) et veut obtenir un double master pour pouvoir travailler dans la branche qu’elle souhaite, elle aura un bac + 5 ou 6 et pourtant elle ne s’attend pas à être payée +1600/2000 € en tant que débutante.

Bref, je le répète en France il y a du travail pour ceux qui en veulent

Je peux comprendre qu'une personne ayant une multitude de crédits sur le dos puisse être difficile, mais il existe des formations de reconversions rémunérées dans toutes les régions

Par

L'augmentation des taxes a profité à l'état. La consommation de petrole augmente toujours en france. Les plus pauvres trinquent. La classe moyenne qui paie des impots aussi.je comprend les ecolo qui denoncent l'inefficacité du gouvernement.Ou part largent.de la tva et des impots.

Le gouvernement maintient un systeme vieux de 40 ans

L'endettement est toujours trop élevé.. ca va peter l'an prochain.

Par

En réponse à Volvo power

Vu que tu bon dis sais au commentaire de nicotdi, qui va se retrouver au chômage et qui lui va se sortir les doigts, je te répondais...:bah:

Et ce n'est pas les GJ qui pleurent pour avoir plus d'aides sociales ? Payées par qui ?

"se sortir les doigts" l'expression issu du service militaire est consacrée mais c'est pas si simple car la réalité économique actuelle est... compliquée. Dans les années 90 je croisait des mecs ultra qualifiés dans les salles info, DEA chimie, même Doctorat (et post-doc) qui était oblige de taper sur le clavier pour vivre. Lorsqu'un pays a une politique, tout le monde paye. Depuis la désinstrutrialisation c'est bien porté elle.

Personnellement, je trouve que c'est une honte d'avoir la politique actuelle, que des enfants soit obligés de partir du pays pour trouver un travail décent, c'est la démonstration que ce système est cuit. Le Portugal et l'Espagne baisse en chômage car les jeunes partent.

Après, on a les gilets jaunes qui arrivent et on trouve encore des gens pour dire mais que se passe-t-il ? J'ai mis le lien de leurs 42 propositions, aucune ne concerne le chômage, il n'y a rien. Donc le liens entre GJ et chômage est infondé. Les aident sociales, il n'y en a pas une non plus. C'est même le contraire pour beaucoup de propositions. Qui paye, suffit de regarder un budget de la France et la on voit la d'où vient le problème. C'est pas du tout un mouvement dit de "gauche" mais plutôt quelque part, son contraire, si cela peut exister. Le prochain mouvement lui sera sans doute "de gauche", mais ce qui sera certains, c'est qu'il sera radical, pas comme celui-ci, vu que cela ne marche pas. Si il y en a ici que c'est fini, détrompez vous, ce n'est qu'un commencement, et ceci pour de simples raisons arithmétiques.

Par

En réponse à Tulipe

Merci ! Là au moins on stigmatise personne et on met chacun face à ses responsabilités. Certains devraient se remettre en question avant de dire que c'est dur aujourd'hui. Il a jamais été aussi simple de s'en sortir c'est juste qu'on s'invente des dépenses inutiles. Les choses que l'on possède finissent par nous posséder !

dans ce pays, on nous l'a dit:

- 50% des gens sont dans le rouge Avant la fin du mois

- 45% sont cric-crac à la fin du mois

- 5% seulement n'ont pas de souci à la fin du mois

Mais oui, le fait est incontestable: une grande majorité écrasante de nos con citoyens ne savent pas gérer un budget.

A force d'assister les gens, on les a complètement déresponsabilisés.:bah:

Par

En réponse à Debian

"se sortir les doigts" l'expression issu du service militaire est consacrée mais c'est pas si simple car la réalité économique actuelle est... compliquée. Dans les années 90 je croisait des mecs ultra qualifiés dans les salles info, DEA chimie, même Doctorat (et post-doc) qui était oblige de taper sur le clavier pour vivre. Lorsqu'un pays a une politique, tout le monde paye. Depuis la désinstrutrialisation c'est bien porté elle.

Personnellement, je trouve que c'est une honte d'avoir la politique actuelle, que des enfants soit obligés de partir du pays pour trouver un travail décent, c'est la démonstration que ce système est cuit. Le Portugal et l'Espagne baisse en chômage car les jeunes partent.

Après, on a les gilets jaunes qui arrivent et on trouve encore des gens pour dire mais que se passe-t-il ? J'ai mis le lien de leurs 42 propositions, aucune ne concerne le chômage, il n'y a rien. Donc le liens entre GJ et chômage est infondé. Les aident sociales, il n'y en a pas une non plus. C'est même le contraire pour beaucoup de propositions. Qui paye, suffit de regarder un budget de la France et la on voit la d'où vient le problème. C'est pas du tout un mouvement dit de "gauche" mais plutôt quelque part, son contraire, si cela peut exister. Le prochain mouvement lui sera sans doute "de gauche", mais ce qui sera certains, c'est qu'il sera radical, pas comme celui-ci, vu que cela ne marche pas. Si il y en a ici que c'est fini, détrompez vous, ce n'est qu'un commencement, et ceci pour de simples raisons arithmétiques.

On nous parle en ce moment d'étrangers qui s'organisent pour venir en France bénéficier de soins gratuits, payés évidemment par les contribuables.

Exemple parmi tant d'autres d'assistanat.

Alors, forcément, ça a un coût qui se retrouve au niveau des taxes et impôts payés par les français... solvables, et les entreprises. Et c'est une situation qui se dégrade de jour en jour, incitant par ricochet les gens à ne plus trop s'investir dans leur travail, car, plus on gagne, plus on paye des impôts... de manière presque exponentielle.

Par

En réponse à mynameisfedo

On nous parle en ce moment d'étrangers qui s'organisent pour venir en France bénéficier de soins gratuits, payés évidemment par les contribuables.

Exemple parmi tant d'autres d'assistanat.

Alors, forcément, ça a un coût qui se retrouve au niveau des taxes et impôts payés par les français... solvables, et les entreprises. Et c'est une situation qui se dégrade de jour en jour, incitant par ricochet les gens à ne plus trop s'investir dans leur travail, car, plus on gagne, plus on paye des impôts... de manière presque exponentielle.

Oui, cela existe aussi, c'est environ 250 000 par an il me semble, chiffre à vérifier. Si t'est contre ça, alors vous vous faites traiter de raciste ou je ne sais quoi d''autre, vu qu'ils viennent pour certains de pays qu'on bombarde (pour les libérer évidement) c'est comme ça. Par contre, si tu va dans d'autres pays et que tu te fait traiter de "sale français", et bien tu dégage de là, c'est comme ça aussi. Faut vivre avec son temps.

Ce qui est intéressant cela serait de savoir pourquoi on en est là.

Du reste, il est de la prérogative exclusive d'un gouvernement de décider de la politique d'un pays, de toute la politique, y compris de nombre d'entrée dans leur pays entre autre, les gouvernés n'ont légalement rien à redire à cela, par définition d'un gouverné. Et si cela ne vous plaît pas, vous pouvez toujours partir. Faut juste trouver un pays pour vous accueillir, pas si facile à trouver vous verrez.

Par

En réponse à

Commentaire supprimé.

Désolé mais tu es quasi incompréhensible à l'écrit...

Sans généraliser, il faut bien admettre que nombre essaient systématiquement de gagner plus en en faisant le moins possible.

Il faut assécher les revenus sociaux pour ce type de crasse !

Par

En réponse à mynameisfedo

On nous parle en ce moment d'étrangers qui s'organisent pour venir en France bénéficier de soins gratuits, payés évidemment par les contribuables.

Exemple parmi tant d'autres d'assistanat.

Alors, forcément, ça a un coût qui se retrouve au niveau des taxes et impôts payés par les français... solvables, et les entreprises. Et c'est une situation qui se dégrade de jour en jour, incitant par ricochet les gens à ne plus trop s'investir dans leur travail, car, plus on gagne, plus on paye des impôts... de manière presque exponentielle.

Et aussi parce que pour finir, il devient plus intéressant d'etre un assisté social qu'un smicard...

Par

Rien d'étonnant à ce que la mayonnaise soit montée en France pays de râleurs mais bien content d'avoir un Etat providence même s'il tend à diminuer ses subsides. Absence totale de visibilité sur ce qui ce passe ailleurs où il y a longtemps qu'à été intégré le fait que la récré était finie et qu'une moitié de la population refusera toujours d'être ponctionnée de façon éhonté pour celle ou qui reste à la maison ou qui bénéficie d'avantages en terme de retraite et de sécurité qui renforce l'iniquité entre français.

Par

hopitaux public 50 milliards de dettes...je vous laisse dans vos délires -)

Par

Dommage de stigmatisé - Jacques - Paul ou Pierre - il ne faut pas faire de généralités, je pense aussi qu'il y a trop d'assistanat en France, ou du moins peut être pas assez de contrôles sérieux.

C'est le français moyen qui trinquent le plus, il bosse ( dur ) pour a peine plus que le smic, et le travail n'est pas assez valorisé, certains ont du " mal " a se levé pour aller bosser, pourquoi ? il faut se taper 70 bornes, mais aussi et surtout au final tu perd plus d'argent d'aller bosser que resté a la maison là est le vrai problème.

D'autant qu'il suffit en plus de regarder nos élus, eux s'en mettent pleins les poches, grugent a tout va, parfois finissent en vacances a nos frais ( trop rarement ) ...mais surtout nous coutent une blinde...rien qu'en retraite déjà, si on parle des ex-ministres + ex-présidents....alors oui un moment le ras le bol arrive et c'est pas en tapant le voisin que ça ira mieux...

Perso j'ai pas a me plaindre, mais pour arriver a avoir ce que j'ai a ce jour, ( maison + voiture plaisir + ancienne ) et ben je me suis cogné des heures a gogo quand la santé me le permettais...mais au final j'ai 58 ans et je suis fracassé par le bâtiment et le commerce...alors oui quand même le mouvement des GJ est justifié, le soucis c'est que dedans il y a de tout...

Mais avant de frapper là...il faut frapper la tête, tout la haut et leurs dépenses de ouf...et stoppé ce système faîtes ce que je dis mais pas ce que je fais, réforme des retraites, ouais pour en bas....mais pas pour en haut...

Par

En réponse à gteman

Dommage de stigmatisé - Jacques - Paul ou Pierre - il ne faut pas faire de généralités, je pense aussi qu'il y a trop d'assistanat en France, ou du moins peut être pas assez de contrôles sérieux.

C'est le français moyen qui trinquent le plus, il bosse ( dur ) pour a peine plus que le smic, et le travail n'est pas assez valorisé, certains ont du " mal " a se levé pour aller bosser, pourquoi ? il faut se taper 70 bornes, mais aussi et surtout au final tu perd plus d'argent d'aller bosser que resté a la maison là est le vrai problème.

D'autant qu'il suffit en plus de regarder nos élus, eux s'en mettent pleins les poches, grugent a tout va, parfois finissent en vacances a nos frais ( trop rarement ) ...mais surtout nous coutent une blinde...rien qu'en retraite déjà, si on parle des ex-ministres + ex-présidents....alors oui un moment le ras le bol arrive et c'est pas en tapant le voisin que ça ira mieux...

Perso j'ai pas a me plaindre, mais pour arriver a avoir ce que j'ai a ce jour, ( maison + voiture plaisir + ancienne ) et ben je me suis cogné des heures a gogo quand la santé me le permettais...mais au final j'ai 58 ans et je suis fracassé par le bâtiment et le commerce...alors oui quand même le mouvement des GJ est justifié, le soucis c'est que dedans il y a de tout...

Mais avant de frapper là...il faut frapper la tête, tout la haut et leurs dépenses de ouf...et stoppé ce système faîtes ce que je dis mais pas ce que je fais, réforme des retraites, ouais pour en bas....mais pas pour en haut...

:bien:

C'est bien dit...surtout l'essentiel!

"Dommage de stigmatiser - Jacques - Paul ou Pierre - il ne faut pas faire de généralités..alors oui quand même le mouvement des GJ est justifié, le souci c'est que dedans il y a de tout... " ,:bien:

Par

En réponse à mynameisfedo

dans ce pays, on nous l'a dit:

- 50% des gens sont dans le rouge Avant la fin du mois

- 45% sont cric-crac à la fin du mois

- 5% seulement n'ont pas de souci à la fin du mois

Mais oui, le fait est incontestable: une grande majorité écrasante de nos con citoyens ne savent pas gérer un budget.

A force d'assister les gens, on les a complètement déresponsabilisés.:bah:

Ce n'est pas faux mais il faut aussi admettre que lorsqu'on travaille dans ce pays et mêmeparfois trés dur, on doit être en mesure de pouvoir se loger, se déplacer, se nourrir , s'habiller et s'il en reste ...avoir des loisirs...mais aujourd'hui, des choses sont devenues indispensables pour vivre "normalement" ( téléphone portable, accès internet...) et il faut en effet savoir gérer tout ça.....avec ....de moins en moins....pour certains...:bah:

Par

J'ai bien fait de regarder ARTE

Par

En réponse à ricolapin

Oui c'est normal, un stagiaire en cours de BTS est informé avant son inscription qu'il risque de ne pas être payé.

Un stagiaire c'est du temps de perdu pour le tuteur (j'en prends qu'un par an) et tous ceux qui passent ne se plaignent pas du manque de rémunération ... on les prévient en amont

La vie n'est pas un plateau d'argent, celui qui en veut, il avance sans se plaindre (ou un minimum) et 90% des gamins qui bossent pour leur avenir ne râlent (à longueur de journée) pas parce qu’ils n'ont pas la dernière voiture avec tous les gadgets ou Smartphone à la mode.

On embauche des jeunes archi à 2000 € … sans expériences

J'ai une nièce qui est meilleure apprenti de France, la seule fille de sa promotion elle a grillé tous les mecs et dans un environnement très macho avec de nombreux harcèlements .... Elle les a tous enfumé!! Même le jury a douté !! Elle a bossé et c’est sans doute une éducation familiale (appuis et encouragements) qui lui a permis de tenir, père et grand-père MOF l’ont motivé.

Son père ne trouve personne pour reprendre ses boutiques, aucuns candidats ne veux bosser le dimanche ou fermer à 20H voir plus pourtant certain sont qualifiés….

Ma fille a fait 2 années de prépa (son choix) et veut obtenir un double master pour pouvoir travailler dans la branche qu’elle souhaite, elle aura un bac + 5 ou 6 et pourtant elle ne s’attend pas à être payée +1600/2000 € en tant que débutante.

Bref, je le répète en France il y a du travail pour ceux qui en veulent

Je peux comprendre qu'une personne ayant une multitude de crédits sur le dos puisse être difficile, mais il existe des formations de reconversions rémunérées dans toutes les régions

"Un stagiaire c'est du temps de perdu pour le tuteur (j'en prends qu'un par an) et tous ceux qui passent ne se plaignent pas du manque de rémunération ... on les prévient en amont"

Je ne parle pas de stage de formation! Je parle de stage de 6mois proposé A DES TITULAIRES DE BTS!

"Au-dessus de 2 mois de stage, il existe une gratification minimale. Cette rémunération des stagiaires est de 3,75 euros de l'heure, au 1er janvier 2019. (Directives Officielles)

En plus, on demande au stagiaire d'être véhiculé car des déplacements devront être envisagés! (aux frais de qui?)

Vous dites que compléter la formation des gens coûtent du temps et de l'argent, mais je suppose qu'en ce qui vous concerne ....Vous vous êtes formés à l'entreprise sans rien demander à personne!

Je maintiens ce que j'ai écrit à savoir ...s'il y a des gens qui sont des fainéants comme beaucoup le prétendent ici, il y aussi des employeurs qui en demandent beaucoup pour 3 fois rien et sans compensation!:buzz:

Par

En réponse à Volvo power

Ce que tu dis m'en secoue une sans faire bouger l'autre...30 ans que je bosse, 1.5 mois de chômage au total... Donc oui, quand on veut se sortir de la mouise, on peut...:bah:

Sauf que le gilets jaunes bossent aussi pour beaucoup.

Ils seraient assistés et devraient arrêter de gueuler ?

Quand une aide soignante dans le public touche un salaire de 1800 balles nets aux 3/4 de sa carrière, le 13eme mois, les médicaments gratos, et un week-end sur deux ou sur trois travaillé, qu'elle démarre régulièrement à 6 h 30 le matin et sortir le soir à 22 h plus souvent qu'à son tour pour le lendemain être sur la brèche à l'aube parfois, sans heures sup, avec des trucs pas simples à gérer comme la souffrance voire la mort de patients auprès de familles, en plus être soi-même bien cassé physiquement limite épuisée, usée en tout cas, c'est ça être assisté ?

Ce sont essentiellement des gens comme ça qui gueulent, pressés comme des citrons et dont le système se fout de la gueule depuis assez longtemps, trop longtemps.

Et ceux là je comprends pourquoi ils sont dans la rue, même si je n'en suis pas.

Ce ne sont pas des caprices d'assistés ou autres cloches qui n'ont que la bagnole comme vie, centre d'intérêt au point qu'ils font vroom vroom même dans leur sommeil, comme des ado pas finis...

Par

En réponse à ZZTOP60

"Un stagiaire c'est du temps de perdu pour le tuteur (j'en prends qu'un par an) et tous ceux qui passent ne se plaignent pas du manque de rémunération ... on les prévient en amont"

Je ne parle pas de stage de formation! Je parle de stage de 6mois proposé A DES TITULAIRES DE BTS!

"Au-dessus de 2 mois de stage, il existe une gratification minimale. Cette rémunération des stagiaires est de 3,75 euros de l'heure, au 1er janvier 2019. (Directives Officielles)

En plus, on demande au stagiaire d'être véhiculé car des déplacements devront être envisagés! (aux frais de qui?)

Vous dites que compléter la formation des gens coûtent du temps et de l'argent, mais je suppose qu'en ce qui vous concerne ....Vous vous êtes formés à l'entreprise sans rien demander à personne!

Je maintiens ce que j'ai écrit à savoir ...s'il y a des gens qui sont des fainéants comme beaucoup le prétendent ici, il y aussi des employeurs qui en demandent beaucoup pour 3 fois rien et sans compensation!:buzz:

Et puis s'il y a du boulot, le mossieur là n'a pas les stats en tête ou en main et ne représente que sa petite sphère.

Il n'y a tout simplement pas 3 ou 4 millions de postes et en plus, parmi ceux qui ne sont pas pourvus restent vides faute de compétences.

Après, quand tu vois ce qu'on demande pour des clopinettes en face, il y a là une formule qui s'applique :

if you pay peanuts, you get monkeys...

Par

En réponse à gteman

Dommage de stigmatisé - Jacques - Paul ou Pierre - il ne faut pas faire de généralités, je pense aussi qu'il y a trop d'assistanat en France, ou du moins peut être pas assez de contrôles sérieux.

C'est le français moyen qui trinquent le plus, il bosse ( dur ) pour a peine plus que le smic, et le travail n'est pas assez valorisé, certains ont du " mal " a se levé pour aller bosser, pourquoi ? il faut se taper 70 bornes, mais aussi et surtout au final tu perd plus d'argent d'aller bosser que resté a la maison là est le vrai problème.

D'autant qu'il suffit en plus de regarder nos élus, eux s'en mettent pleins les poches, grugent a tout va, parfois finissent en vacances a nos frais ( trop rarement ) ...mais surtout nous coutent une blinde...rien qu'en retraite déjà, si on parle des ex-ministres + ex-présidents....alors oui un moment le ras le bol arrive et c'est pas en tapant le voisin que ça ira mieux...

Perso j'ai pas a me plaindre, mais pour arriver a avoir ce que j'ai a ce jour, ( maison + voiture plaisir + ancienne ) et ben je me suis cogné des heures a gogo quand la santé me le permettais...mais au final j'ai 58 ans et je suis fracassé par le bâtiment et le commerce...alors oui quand même le mouvement des GJ est justifié, le soucis c'est que dedans il y a de tout...

Mais avant de frapper là...il faut frapper la tête, tout la haut et leurs dépenses de ouf...et stoppé ce système faîtes ce que je dis mais pas ce que je fais, réforme des retraites, ouais pour en bas....mais pas pour en haut...

Les plus rigolos à moucher, quand on entend parler d'assistanat et de trop de social, sont ces « vieux » qui ont tellement bien tapé dans la caisse qu'on leur doit la dette.

Ceux-là qui ont oublié qu'ils sont foutu le camp à pas 60 ans en retraite en pleine forme, avec une ou deux maisons ou appartements, payés, qui se baladent avec le camping car qui casse les burnes sur les routes à enfumer le monde, ou ont foutu le camp en Thaïlande pour quitter un pays de merde, mais reviendront se faire soigner le cancer en n'ayant rien cotisé, échappé du mieux qu'ils peuvent à l'impôt.

Bref, des gens qui ont pompé et pompent le système jusqu'au bout, et qui trouvent moyen de sortir avec aplomb que ce sont les jeunes qui sont des assistés !

Les c*ns osent tout, c'est même à ça qu'on les reconnaît disait Audiard...

Par

En réponse à Volvo power

Vu que tu bon dis sais au commentaire de nicotdi, qui va se retrouver au chômage et qui lui va se sortir les doigts, je te répondais...:bah:

Et ce n'est pas les GJ qui pleurent pour avoir plus d'aides sociales ? Payées par qui ?

Il arrive bien souvent que toutes les affaires que touchent ceux qui nous assènent avec finesse et fierté qu'ils « se sortent les doigts » ne tardent pas à vraiment sentir la merde. Comme par hasard.

Par

En réponse à Volvo power

Et aussi parce que pour finir, il devient plus intéressant d'etre un assisté social qu'un smicard...

Non pas du tout. C'est un cliché. Le chômage c'est comme le reste, c'est un problème d éducation et d estime de soi. Les gens diplômés ne restent pas longtemps au chômage. Alors que les chômeurs longue durée sont en général pas qualifiés et n'ont jamais rien réussi. Et c'est clairement du domaine de la fatalité que de constater la grande difficulté à les réinsérer. Voire les insérer tout court.

Chacun doit faire ce qu'il veut, c'est vrai. Mais chacun fait ce qu'il peut aussi. Je pense à mes voisins tous deux sans activité depuis 2015 et qui évidemment passent leurs vie à commenter celles des autres. Comme si on avait envie de rester cloîtré pendant des années à manger, chier et dormir.

Par

En réponse à Lycanthr0pe

Sauf que le gilets jaunes bossent aussi pour beaucoup.

Ils seraient assistés et devraient arrêter de gueuler ?

Quand une aide soignante dans le public touche un salaire de 1800 balles nets aux 3/4 de sa carrière, le 13eme mois, les médicaments gratos, et un week-end sur deux ou sur trois travaillé, qu'elle démarre régulièrement à 6 h 30 le matin et sortir le soir à 22 h plus souvent qu'à son tour pour le lendemain être sur la brèche à l'aube parfois, sans heures sup, avec des trucs pas simples à gérer comme la souffrance voire la mort de patients auprès de familles, en plus être soi-même bien cassé physiquement limite épuisée, usée en tout cas, c'est ça être assisté ?

Ce sont essentiellement des gens comme ça qui gueulent, pressés comme des citrons et dont le système se fout de la gueule depuis assez longtemps, trop longtemps.

Et ceux là je comprends pourquoi ils sont dans la rue, même si je n'en suis pas.

Ce ne sont pas des caprices d'assistés ou autres cloches qui n'ont que la bagnole comme vie, centre d'intérêt au point qu'ils font vroom vroom même dans leur sommeil, comme des ado pas finis...

100% d'accord avec ce que tu dis : le personnel soignant est vraiment mal traité ! Et je suis le premier à trouver totalement ignoble leurs conditions de travail ainsi que leurs salaires.

Cependant, dans les manouches des ronds-points, il n'y en avait pas beaucoup...

Par

En réponse à Volvo power

100% d'accord avec ce que tu dis : le personnel soignant est vraiment mal traité ! Et je suis le premier à trouver totalement ignoble leurs conditions de travail ainsi que leurs salaires.

Cependant, dans les manouches des ronds-points, il n'y en avait pas beaucoup...

A croire qu'à la naissance chacun est prédéfini à faire un taf... Les conditions du personnel hospitalier est peut-être dure, mais comme dans d'autres secteurs. Chacun choisit son taf, et est libre de changer de parcours dans sa vie sauf erreur. Typique du français de se plaindre de sa condition mais d'y rester.

Par

En réponse à Equinoxe1

A croire qu'à la naissance chacun est prédéfini à faire un taf... Les conditions du personnel hospitalier est peut-être dure, mais comme dans d'autres secteurs. Chacun choisit son taf, et est libre de changer de parcours dans sa vie sauf erreur. Typique du français de se plaindre de sa condition mais d'y rester.

On peut aussi aimer son métier et simplement vouloir être payé correctement, non ?

Surtout dans la santé...

Par

En réponse à ZZTOP60

"Un stagiaire c'est du temps de perdu pour le tuteur (j'en prends qu'un par an) et tous ceux qui passent ne se plaignent pas du manque de rémunération ... on les prévient en amont"

Je ne parle pas de stage de formation! Je parle de stage de 6mois proposé A DES TITULAIRES DE BTS!

"Au-dessus de 2 mois de stage, il existe une gratification minimale. Cette rémunération des stagiaires est de 3,75 euros de l'heure, au 1er janvier 2019. (Directives Officielles)

En plus, on demande au stagiaire d'être véhiculé car des déplacements devront être envisagés! (aux frais de qui?)

Vous dites que compléter la formation des gens coûtent du temps et de l'argent, mais je suppose qu'en ce qui vous concerne ....Vous vous êtes formés à l'entreprise sans rien demander à personne!

Je maintiens ce que j'ai écrit à savoir ...s'il y a des gens qui sont des fainéants comme beaucoup le prétendent ici, il y aussi des employeurs qui en demandent beaucoup pour 3 fois rien et sans compensation!:buzz:

Je sors un peu du sujet mais trouve normal qu'un étudiant ne soit pas payé pour un stage? Tu as déjà été en stage ? Sachant que tu payes un loyer pour le logement à proximité de ta fac/école, il peut arriver qu'il faille partir loin pour trouver un stage et donc payer un 2nd loyer (parce que ton secteur n'est pas forcément très implanté dans la même ville/département/etc...). Le minima à 400€/mois c'est bien trop faible si on veut revenir à un équilibre financier. J'ai connu des élèves devoir arrêter les études car pas suffisamment rémunéré durant les stages... Les entreprises de presta de service ont parfois plus de stagiaires que d'employés... (stagiaires qu'ils facturent à leur clients au tarif d'employés bien sûr...)

Par

En réponse à Entouteobjectivité

De toute façon, la France n'a plus les moyens d'entretenir des feignasses sociales.

Donc le sens de l'histoire est strictement contraire à toutes revendications surréalistes de type de celles des GJ, syndicats extrémistes, mouvements ultra-gauche, etc.

Vous voulez de l'argent? Travaillez ! Et pas 35h, pas 40h, même 45h est un seuil bas...

Arrêtez de rêver et de gémir, et ça ira mieux !

bonjour du grand importe quoi

Par

En réponse à Equinoxe1

A croire qu'à la naissance chacun est prédéfini à faire un taf... Les conditions du personnel hospitalier est peut-être dure, mais comme dans d'autres secteurs. Chacun choisit son taf, et est libre de changer de parcours dans sa vie sauf erreur. Typique du français de se plaindre de sa condition mais d'y rester.

Je pense qu'on pourrait faire la corrélation difficulté du travail avec les stats de suicide ou burnout au travail.

Par

Peu importe il faut travailler pour gagner sa vie le jour où la France sera en faillite les gens comprendront.

Par

En réponse à flo_runner

Je sors un peu du sujet mais trouve normal qu'un étudiant ne soit pas payé pour un stage? Tu as déjà été en stage ? Sachant que tu payes un loyer pour le logement à proximité de ta fac/école, il peut arriver qu'il faille partir loin pour trouver un stage et donc payer un 2nd loyer (parce que ton secteur n'est pas forcément très implanté dans la même ville/département/etc...). Le minima à 400€/mois c'est bien trop faible si on veut revenir à un équilibre financier. J'ai connu des élèves devoir arrêter les études car pas suffisamment rémunéré durant les stages... Les entreprises de presta de service ont parfois plus de stagiaires que d'employés... (stagiaires qu'ils facturent à leur clients au tarif d'employés bien sûr...)

:bien: C'est ce que je voulais défendre!!! Pour l'avoir vécu dans mon entourage et voisinage! Certaines entreprises abusent des stagiaires, ne créent pas de véritables emplois, ça retire les gens des listes du chômage MAIS ça ne permet pas de vivre ...D'où le nombre de jeunes même courageux qui ne peuvent accéder à leur "autonomie financière et sociale" et comptent encore sur leurs parents pour être logés, se déplacer ou financer ce qui ne peut l'être par le travail (et ce n'est pas le dernier smartphone comme certains le disent mais le nécessaire!):bah:

Par

En réponse à Equinoxe1

A croire qu'à la naissance chacun est prédéfini à faire un taf... Les conditions du personnel hospitalier est peut-être dure, mais comme dans d'autres secteurs. Chacun choisit son taf, et est libre de changer de parcours dans sa vie sauf erreur. Typique du français de se plaindre de sa condition mais d'y rester.

Mais il y a de moins en moins de monde qui souhaite être prof et dans le médical, ça ne t'a pas échappé ?

Si pour les toubibs il y a le numerus clausus qui a fait du mal, il reste que les jeunes n'ont pas envie de s'emmerder comme les vieux.

Et ça, ce sont des boulots essentiels à une société digne de ce nom.

Sauf qu'on voit les filières de sport refuser du monde, et on en recherche dans les disciplines scientifiques.

Après tout, on a la société qu'on choisit.

On préfère claquer des fortunes dans des stades et payer comme des nababs des crétins à dossards bardés de pub et laisser crever les écoles, les facs, les hôpitaux et ceux qui y évoluent avec des salaires de merde et conditions de vies tellement exécrables que c'est un festival de burn-out et de suicides.

À croire qu'on n'a pas besoin d'éducation ni de culture (c'est sur qu'ici avec le plein d'ânes bâtés qui sont fâchés avec l'école, le discours à sans doute du mal à prendre...), et qu'on ne sera jamais malade...

Par

En réponse à Champagne51

Peu importe il faut travailler pour gagner sa vie le jour où la France sera en faillite les gens comprendront.

Ceux qui gagnent le plus de fric dans ce pays sont des rentiers qui n'en foutent pas lourd sinon arbitrer les actions de leurs portefeuilles de sorte qu'elles rapportent le plus en dividendes.

Rapport de l'OCDE, champions des dividendes élevés, la France.

Alors si faillite il y a, on saura à qui s'en prendre puisqu'ils pompent ainsi une grosse part des richesses produites au préjudice des investissements nécessaires à maintenir à flot l'outil de production pour être compétitifs, et des salaires.

Par

En réponse à Volvo power

100% d'accord avec ce que tu dis : le personnel soignant est vraiment mal traité ! Et je suis le premier à trouver totalement ignoble leurs conditions de travail ainsi que leurs salaires.

Cependant, dans les manouches des ronds-points, il n'y en avait pas beaucoup...

Tu vas toujours trouver des glands et tires au flanc, à la marge.

Le mouvement des gilets jaunes est essentiellement un mouvement de gens qui sont les classes moyennes, qui bossent et n'arrivent pas malgré ça à s'en sortir, parce qu'ils paient tout plein pot et qu'ils sont pressés comme des citrons.

Et qu'il n'est pas normal qu'ils ne s'en sortent pas.

C'est même dangereux parce que la disparition des classes moyennes mène tout droit à des régimes fascisants...

Par

En réponse à ff317

Non pas du tout. C'est un cliché. Le chômage c'est comme le reste, c'est un problème d éducation et d estime de soi. Les gens diplômés ne restent pas longtemps au chômage. Alors que les chômeurs longue durée sont en général pas qualifiés et n'ont jamais rien réussi. Et c'est clairement du domaine de la fatalité que de constater la grande difficulté à les réinsérer. Voire les insérer tout court.

Chacun doit faire ce qu'il veut, c'est vrai. Mais chacun fait ce qu'il peut aussi. Je pense à mes voisins tous deux sans activité depuis 2015 et qui évidemment passent leurs vie à commenter celles des autres. Comme si on avait envie de rester cloîtré pendant des années à manger, chier et dormir.

6 mois de chômage arrivent à casser quelqu'un, même un cadre qui a eu de l'éducation, des postes à responsabilité.

À 50 balais passés, quand tout fout le camp, conjoint(e) réseaux d'ami(e)s et que la honte de se sentir dévalorisé débarque, que la culpabilisation gagne, l'humiliation avec les non réflexions entendues ça et là sur les feignasses et bons à rien qui peuvent traverser la rue pour dégoter un job, c'est la chute libre.

Même pour les plus forts en apparence et autres moi-je-personnellement qui roulent les mécaniques sur les réseaux sociaux.

Par

Les journaleux n'attendent qu'une chose, que ça reparte en cacahuète. et oui, il faut bien vendre leur torchons. Alors, ils font ce qu'ils peuvent, hatisent les braises....

Par

En réponse à Lycanthr0pe

Tu vas toujours trouver des glands et tires au flanc, à la marge.

Le mouvement des gilets jaunes est essentiellement un mouvement de gens qui sont les classes moyennes, qui bossent et n'arrivent pas malgré ça à s'en sortir, parce qu'ils paient tout plein pot et qu'ils sont pressés comme des citrons.

Et qu'il n'est pas normal qu'ils ne s'en sortent pas.

C'est même dangereux parce que la disparition des classes moyennes mène tout droit à des régimes fascisants...

C'est clair!:bien:

Par

En réponse à Lycanthr0pe

6 mois de chômage arrivent à casser quelqu'un, même un cadre qui a eu de l'éducation, des postes à responsabilité.

À 50 balais passés, quand tout fout le camp, conjoint(e) réseaux d'ami(e)s et que la honte de se sentir dévalorisé débarque, que la culpabilisation gagne, l'humiliation avec les non réflexions entendues ça et là sur les feignasses et bons à rien qui peuvent traverser la rue pour dégoter un job, c'est la chute libre.

Même pour les plus forts en apparence et autres moi-je-personnellement qui roulent les mécaniques sur les réseaux sociaux.

C'est trés juste.:bien:

Par

En réponse à monsieurpuppet

Les journaleux n'attendent qu'une chose, que ça reparte en cacahuète. et oui, il faut bien vendre leur torchons. Alors, ils font ce qu'ils peuvent, hatisent les braises....

Pas si sûr...Ils savent aussi occulter ce qui les arrange et maintenant, la véritable info il faut la chercher un peu partout et "faire des recoupements" car prendre "à la louche" l'information distribuée dans ce pays est devenu sujet à caution!:buzz:

Par

En réponse à nicotdi

Autant au tout début du mouvement je soutenais leurs revendications mais aujourd'hui il ne reste que les assistés sociaux qui n'ont qu'un seul objectif : vivre au crochet de la société .... bref que l'on cesse de leur donner la parole et de les médiatiser ce sont des crasseux qui ne méritent pas que l'on leur donne la moindre importance :ange:

TOP. 100% d'accord.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire