Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info
Ile-de-France : sur l’A10, un parc multimodal pour alléger le trafic vers ParisInauguré à la mi-décembre ce site permet de garer sa voiture afin de poursuivre son trajet en transports en commun.

Lire l'article»

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

C'est bien, il faut que ces infrastructures se développent autour des grandes agglomérations. Reste à voir si elles rencontreront le succès escompté à court terme ; mais en tous cas ces plateformes seront à coup sûr très utiles à plus long terme.

Par

En réponse à Ajneda

C'est bien, il faut que ces infrastructures se développent autour des grandes agglomérations. Reste à voir si elles rencontreront le succès escompté à court terme ; mais en tous cas ces plateformes seront à coup sûr très utiles à plus long terme.

Effectivement,

il faut prolonger les lignes de métro, de train en périphérie des villes afin de ne plus etre obligé d'entrer dans ces villes.

Malheureusement ce n'est pas à coup de télépheriques et tramway super lent (cf Lyon) que les mairie actuelles nous donneront envie de laisser la voiture au garage. Un tram c'est ni plus ni moins qu'un gros bus sur rail qui dépend des conditions de trafic automobile.

Pour avoir une réelle alternative a la voiture, il faut un réseau maillé et dont les 2 caractéristiques principales sont rapidité et fréquence. Donc du métro, du rer, du tram-train.

Le reste c'est du court terme.

Il faut investir massivement dans les villes de provinces dans les solutions type métro et la création de "rer". Ca coute de l'argent oui mais sur le long terme c'est viable.

Cela fait des années qu'on fait l'impasse sur les modes lourds (excepté Paris). On commence à s'en mordre les doigts et avec l'extension des villes, dans quelques années la situation sera invivable dans les TC et sur les axes routiers (si ce n'est pas déjà le cas dans certains secteurs).

C'est comme le manque d'entretien intentionnel du réseau ferroviaire classique au profit du TGV. Aujourd'hui, on le regrette amerment. Il aurait fallu trouver un juste milieu.

RDV dans 20 ans, avec des multitudes de téléphériques et de trams. C'est à parier qu'on va pleurer.

Par §Deb384wp

"L’automobile de demain sera électrifiée"

8 places électrifiées sur 255. C'est énorme. Cela permet de mesurer l'ampleur espérée par certains concernant les VE urbains...

Par

En réponse à Ajneda

C'est bien, il faut que ces infrastructures se développent autour des grandes agglomérations. Reste à voir si elles rencontreront le succès escompté à court terme ; mais en tous cas ces plateformes seront à coup sûr très utiles à plus long terme.

Ayant longtemps habité là bas, je peux te dire que celui ci rencontrera forcément un franc succès. Avant sa création, c'était stationnement sauvage et improvisé tout autour de cette entrée d'autoroute.

Par

Rejoindre Paris en quelques minutes depuis Dourdan ? lol .... Avec un bon vieux RER dégueulasse 30% du temps en panne et 30% en grève.

Plutôt en 1 heure ouai.

Par

En réponse à §Deb384wp

"L’automobile de demain sera électrifiée"

8 places électrifiées sur 255. C'est énorme. Cela permet de mesurer l'ampleur espérée par certains concernant les VE urbains...

C'est déjà le double de la proportion actuelle :cyp:

Par

En réponse à Ajneda

C'est bien, il faut que ces infrastructures se développent autour des grandes agglomérations. Reste à voir si elles rencontreront le succès escompté à court terme ; mais en tous cas ces plateformes seront à coup sûr très utiles à plus long terme.

Je trouve que l'on fait surtout du grand n'importe quoi ! :pfff:

Dernier projet en date sur le sol Girondin:

"un projet inédit de parc photovoltaïque pourrait voir le jour à Saucats (Gironde). Engie et Neoen envisagent de créer un parc solaire de 1.000 hectares pour un investissement total estimé à un milliard d'euros. Des acteurs locaux s'en inquiètent. Un débat public doit avoir lieu l'an prochain."

https://tecsol.blogs.com/mon_weblog/2020/12/engie-et-neoen-projet-de-parc-photovolta%C3%AFque-de-1000-hectares-en-gironde-pour-un-milliard-deuros-din.html

Le plus grand que je connaisse dans les Landes fait 250 hectares et il représente 800 mètres sur 1.2km...

La on est sur du x4 fois...

Ils ont dû oublier qu'a la base la forêt des Landes sert à pomper le sol, a force de couper des pins, le sol risque de redevenir marécageux...(Ce que j'ai déjà constater par endroit.) :pfff:

Je trouve scandaleux :mad: que l'on rase des parcelles de forêts ou que l'on occupe des terres agricoles afin d'implanter des panneaux photovoltaiques....

Si c'est ça qu'ils appellent "respect de l'environnement" et "écologie"...

Je leurs laisse.:kaola:

Par

En réponse à mekinsy

Je trouve que l'on fait surtout du grand n'importe quoi ! :pfff:

Dernier projet en date sur le sol Girondin:

"un projet inédit de parc photovoltaïque pourrait voir le jour à Saucats (Gironde). Engie et Neoen envisagent de créer un parc solaire de 1.000 hectares pour un investissement total estimé à un milliard d'euros. Des acteurs locaux s'en inquiètent. Un débat public doit avoir lieu l'an prochain."

https://tecsol.blogs.com/mon_weblog/2020/12/engie-et-neoen-projet-de-parc-photovolta%C3%AFque-de-1000-hectares-en-gironde-pour-un-milliard-deuros-din.html

Le plus grand que je connaisse dans les Landes fait 250 hectares et il représente 800 mètres sur 1.2km...

La on est sur du x4 fois...

Ils ont dû oublier qu'a la base la forêt des Landes sert à pomper le sol, a force de couper des pins, le sol risque de redevenir marécageux...(Ce que j'ai déjà constater par endroit.) :pfff:

Je trouve scandaleux :mad: que l'on rase des parcelles de forêts ou que l'on occupe des terres agricoles afin d'implanter des panneaux photovoltaiques....

Si c'est ça qu'ils appellent "respect de l'environnement" et "écologie"...

Je leurs laisse.:kaola:

Pour mettre des panneaux plein de terre rare à la durée de vie limité (10 ans ?), c'est ca les décisions à la c** pensées par des escrolos.

Par

"Le plus grand que je connaisse dans les Landes fait 250 hectares et il représente 800 mètres sur 1.2km..."

Tu sais que 1 hectare fait 10 000 m2 (100mx100m), 800 x 1200 m font combien?

Sinon je connais cette région et surtout Le Barp qui est juste à côté de Saucats où ce projet serait prévu, cette commune n'est pas dans le parc et à une surface de 86 km2 (1000 ha = 10km2)

La forêt des Landes c'est environ 1 300 000 ha donc .... 1000 ha pour alimenter 600.000 habitants c'est pas si mal, je doute que 1000 ha de pins en alimentent autant

Par

Es tu seulement sûr que le projet de pose de panneaux solaires sur cette vaste surface implique la coupe des résineux dont tu causes Monoski ?

Au passage, va nous poser le calcul de la résultante en hectares d'un rectangle de 800 m x 1 200 m...pas tout à fait 250 hectares hein... :hum:

Par

En réponse à ricolapin

"Le plus grand que je connaisse dans les Landes fait 250 hectares et il représente 800 mètres sur 1.2km..."

Tu sais que 1 hectare fait 10 000 m2 (100mx100m), 800 x 1200 m font combien?

Sinon je connais cette région et surtout Le Barp qui est juste à côté de Saucats où ce projet serait prévu, cette commune n'est pas dans le parc et à une surface de 86 km2 (1000 ha = 10km2)

La forêt des Landes c'est environ 1 300 000 ha donc .... 1000 ha pour alimenter 600.000 habitants c'est pas si mal, je doute que 1000 ha de pins en alimentent autant

....j'avais pas vu to message, sorry...

Ajoutons qu'il serait fort étonnant que le département des landes soit recouvert à 100% de plantations de pins.

Dont on se souviendra du caractère tout artificiel et fort récent de cette sylviculture.

Par

Ajoutons qu'il est parfaitement possible de planter des végétaux sous ces fameux panneaux, et que visiblement, ça se porte plutôt pas mal...

https://www.enerzine.com/quand-les-cultures-vivrieres-se-portent-mieux-a-lombre-des-panneaux-solaires/28945-2019-09

La récupération de la flotte ruisselant sur les panneaux, et sa redistribution par un système goutte-à-goutte aux végétaux cultivés, permet une excellente régulation répondant aux besoins...

Par

En réponse à Otonei

Pour mettre des panneaux plein de terre rare à la durée de vie limité (10 ans ?), c'est ca les décisions à la c** pensées par des escrolos.

Le silicium terre rare ??? :voyons:

il y en a environ 30mg dans 1 litre de Volvic :chut:

Les puces informatiques ...

Par

En réponse à Otonei

C'est déjà le double de la proportion actuelle :cyp:

Pas vraiment si l'on intègre les plug-in... qui ne se gêneront sans doute pas pour prendre la place d'une pure électrique... même si il n'y a qu'une douzaine de kilomètre à gratter en 8/10 heures de branchement....

Par

L'essor du tramway dans de nombreuses agglomérations est simplement du au fait qu'un métro est infiniment plus cher à réaliser. Il n'y a presque plus que la région parisienne qui puisse s'offrir d'étendre son réseau métro. Et c'est vrai que le tramway, s'il n'a pas droit à des voies réservées, est englué dans la circulation automobile comme un bus.

Par

L'arrivée de la 5G risque bien de faire évoluer encore grandement les pratiques qu'ont générées le Covid.... dès lors, relire "la carte et le territoire" de Houellebecq .

Tu serais patron, tu choisirais quoi ? Devoir donner une petite prime à tes employés pour rembourser leur courant et l'usage d'un coin de leur domicile ou raquer les frais XXL de bureaux urbains ? Avec un personnel immédiatement disponible et pas coincé dans les embouteillages ou bloqués par une grève...

Nombreuses sont les boites a avoir fait le constat que la productivité était loin d'avoir baissé, bien au contraire, dans la période que nous connaissons... Dès lors, fort à parier que les municipalités abonderont au système, transformant leur cité-dortoir ( la jolie petite ville de Dourdan en est quelque part un bel exemple ) en des villages retrouvant de la vie également en semaine...

Par

En réponse à roc et gravillon

....j'avais pas vu to message, sorry...

Ajoutons qu'il serait fort étonnant que le département des landes soit recouvert à 100% de plantations de pins.

Dont on se souviendra du caractère tout artificiel et fort récent de cette sylviculture.

Pas de soucis

Par

En réponse à roc et gravillon

L'arrivée de la 5G risque bien de faire évoluer encore grandement les pratiques qu'ont générées le Covid.... dès lors, relire "la carte et le territoire" de Houellebecq .

Tu serais patron, tu choisirais quoi ? Devoir donner une petite prime à tes employés pour rembourser leur courant et l'usage d'un coin de leur domicile ou raquer les frais XXL de bureaux urbains ? Avec un personnel immédiatement disponible et pas coincé dans les embouteillages ou bloqués par une grève...

Nombreuses sont les boites a avoir fait le constat que la productivité était loin d'avoir baissé, bien au contraire, dans la période que nous connaissons... Dès lors, fort à parier que les municipalités abonderont au système, transformant leur cité-dortoir ( la jolie petite ville de Dourdan en est quelque part un bel exemple ) en des villages retrouvant de la vie également en semaine...

Tu me rappelleras le rapport avec La carte et le territoire (très bon bouquin, de mémoire).

Franchement, je pense que le télétravail à temps plein n'est pas envisageable : ce n'est pas un problème de productivité, mais simplement du besoin humain de côtoyer ses semblables. Dans ma boîte, rares sont ceux qui n'aimeraient pas pouvoir revenir de manière plus fréquente au bureau. Tout le monde sature de la visio et des événements "virtuels". Le télétravail 1 ou 2 jours par semaine ça va, mais au-delà c'est assez pesant : les simples moments de convivialité se font désirer.

Par

Ca va faire une belle aire de camping pour les gens que vous savez qui ont des caravanes

Par

En réponse à Poireau

L'essor du tramway dans de nombreuses agglomérations est simplement du au fait qu'un métro est infiniment plus cher à réaliser. Il n'y a presque plus que la région parisienne qui puisse s'offrir d'étendre son réseau métro. Et c'est vrai que le tramway, s'il n'a pas droit à des voies réservées, est englué dans la circulation automobile comme un bus.

La region parisienne n a pas plus les moyens du grand paris. Paris est deja surendettée comme les autres villes. Ces milliards ils vont aller les chercher dans les nouveaux impots et taxes.

Par

En réponse à Otonei

Rejoindre Paris en quelques minutes depuis Dourdan ? lol .... Avec un bon vieux RER dégueulasse 30% du temps en panne et 30% en grève.

Plutôt en 1 heure ouai.

+1, ça sent le vécu...sans parler que ces parkings peuvent devenir le marché de pièces détachées vraiment pas cher, pour jeunes désoeuvrés peu scrupuleux.

Par

En réponse à zzeelec

Tu me rappelleras le rapport avec La carte et le territoire (très bon bouquin, de mémoire).

Franchement, je pense que le télétravail à temps plein n'est pas envisageable : ce n'est pas un problème de productivité, mais simplement du besoin humain de côtoyer ses semblables. Dans ma boîte, rares sont ceux qui n'aimeraient pas pouvoir revenir de manière plus fréquente au bureau. Tout le monde sature de la visio et des événements "virtuels". Le télétravail 1 ou 2 jours par semaine ça va, mais au-delà c'est assez pesant : les simples moments de convivialité se font désirer.

Dans ce livre qui, comme d'hab' avec cet auteur, ouvre des tas de portes et évoque des tas de sujets ( dont la qualité des Audi, dans un autre, il était question de Lexus ), je retiens ici l'évocation de la possibilité de bosser sans souci dans un bled totalement paumé de la Creuse.

Le bouquin est sorti en 2010, la 4 G il me semble n'en était qu'à ses balbutiements...

Le tertiaire, c'est plus de 60% des emplois du pays... très largement délocalisables pour large part ( constat effectué de facto et dans l'urgence il me semble ).

Alors oui, le réaménagement du territoire est parfaitement possible avec les progrès technologiques présents et à venir...

Et un boss aura bien entendu possibilité de réunir ponctuellement ses équipes, dans un cadre autrement plus agréable sans doute que des bureaux qu'il loue, chauffe, sécurise, climatise, assure, nettoie, paye des impôts et taxes pour 365 jours par an, ne les utiliser que 220. Et 1/3 des 24 heures que compte chaque jour.

Maintenant, j'espère que ton cercle relationnel ne se résume pas à tes chers collègues de travail... la convivialité autour de la machine à café lyophilisé, la galette des rois partagés les bureaux débarrassés des dossiers ou le discours résumant la remarquable carrière de Mademoiselle Jeanne pour son départ à la retraite.... bon ! :blague:

Par

6 millions pour 225 places, la place à 27000e, plus chere que la voiture qui sera dessus en moyenne...

225 places alors qu'un seul et unique rer c en dépasse 1000.

En admettant qu'on mette 50 de ces parkings (hypothèse optimiste) autour de Paris, on est loin de satisfaire 1 % de la demande sur le total des déplacements quotidiens idf...

Alors, oui, on peut dire que ça va dans le bon sens, mais...:ptèdr:

Par

255 places, mais 8 seulement avec une prise électrique = on continue d'être con dans ce pays. :bah:

pour le reste, j'aimerais bien connaître le profil de ceux qui se gareront sur ce parking pour continuer leur trajet en transports en commun.

Par

En réponse à Caraphael

Effectivement,

il faut prolonger les lignes de métro, de train en périphérie des villes afin de ne plus etre obligé d'entrer dans ces villes.

Malheureusement ce n'est pas à coup de télépheriques et tramway super lent (cf Lyon) que les mairie actuelles nous donneront envie de laisser la voiture au garage. Un tram c'est ni plus ni moins qu'un gros bus sur rail qui dépend des conditions de trafic automobile.

Pour avoir une réelle alternative a la voiture, il faut un réseau maillé et dont les 2 caractéristiques principales sont rapidité et fréquence. Donc du métro, du rer, du tram-train.

Le reste c'est du court terme.

Il faut investir massivement dans les villes de provinces dans les solutions type métro et la création de "rer". Ca coute de l'argent oui mais sur le long terme c'est viable.

Cela fait des années qu'on fait l'impasse sur les modes lourds (excepté Paris). On commence à s'en mordre les doigts et avec l'extension des villes, dans quelques années la situation sera invivable dans les TC et sur les axes routiers (si ce n'est pas déjà le cas dans certains secteurs).

C'est comme le manque d'entretien intentionnel du réseau ferroviaire classique au profit du TGV. Aujourd'hui, on le regrette amerment. Il aurait fallu trouver un juste milieu.

RDV dans 20 ans, avec des multitudes de téléphériques et de trams. C'est à parier qu'on va pleurer.

non, la solution n'est pas de rajouter encore plus de transports à bestiaux, mais au contraire de diminuer la population de ces métropoles et d'en faire sortir les entreprises.

et ce, en incitant au télétravail quand cela est possible.

Par

En réponse à mekinsy

Je trouve que l'on fait surtout du grand n'importe quoi ! :pfff:

Dernier projet en date sur le sol Girondin:

"un projet inédit de parc photovoltaïque pourrait voir le jour à Saucats (Gironde). Engie et Neoen envisagent de créer un parc solaire de 1.000 hectares pour un investissement total estimé à un milliard d'euros. Des acteurs locaux s'en inquiètent. Un débat public doit avoir lieu l'an prochain."

https://tecsol.blogs.com/mon_weblog/2020/12/engie-et-neoen-projet-de-parc-photovolta%C3%AFque-de-1000-hectares-en-gironde-pour-un-milliard-deuros-din.html

Le plus grand que je connaisse dans les Landes fait 250 hectares et il représente 800 mètres sur 1.2km...

La on est sur du x4 fois...

Ils ont dû oublier qu'a la base la forêt des Landes sert à pomper le sol, a force de couper des pins, le sol risque de redevenir marécageux...(Ce que j'ai déjà constater par endroit.) :pfff:

Je trouve scandaleux :mad: que l'on rase des parcelles de forêts ou que l'on occupe des terres agricoles afin d'implanter des panneaux photovoltaiques....

Si c'est ça qu'ils appellent "respect de l'environnement" et "écologie"...

Je leurs laisse.:kaola:

oui, c'est plutôt sur les toits dans les villes qu'il en faudrait.

on devrait d'ailleurs taxer les villes qui consomment trop d'électricité en provenance de l'extérieur, pour inciter les maires à investir dans les panneaux solaires.:bah:

Par

En réponse à §Deb384wp

"L’automobile de demain sera électrifiée"

8 places électrifiées sur 255. C'est énorme. Cela permet de mesurer l'ampleur espérée par certains concernant les VE urbains...

Oui vrai , 8 places avec charges gratos c'est pas beaucoup , je propose donc 16 mais avec charges payantes , histoire "d'amortir" l'investissement , mais bon avec les ZE seul les VE pourront rentrés en ville , du coup ne s'arrêteront pas ici .

Par

En réponse à Poireau

L'essor du tramway dans de nombreuses agglomérations est simplement du au fait qu'un métro est infiniment plus cher à réaliser. Il n'y a presque plus que la région parisienne qui puisse s'offrir d'étendre son réseau métro. Et c'est vrai que le tramway, s'il n'a pas droit à des voies réservées, est englué dans la circulation automobile comme un bus.

en île de France, il me semble que tous les tramways utilisent des voies dédiées. :bah:

on se demande d'ailleurs pourquoi on les appelle des tramways. :bah:

Par

En réponse à zzeelec

Tu me rappelleras le rapport avec La carte et le territoire (très bon bouquin, de mémoire).

Franchement, je pense que le télétravail à temps plein n'est pas envisageable : ce n'est pas un problème de productivité, mais simplement du besoin humain de côtoyer ses semblables. Dans ma boîte, rares sont ceux qui n'aimeraient pas pouvoir revenir de manière plus fréquente au bureau. Tout le monde sature de la visio et des événements "virtuels". Le télétravail 1 ou 2 jours par semaine ça va, mais au-delà c'est assez pesant : les simples moments de convivialité se font désirer.

pour ça, faut poser la question à celui qui habite un petit appartement à dix minutes à pied de son taf et la même question à celui qui habite une maison à 50km de son taf. tu risques d'être surpris par la différence entre les 2 réponses. :bah:

ensuite, tout dépend du boulot qu'on fait.

pour ma part, j'habite à 45km de mon taf, je fais pas mal de développement informatique et je suis amené à communiquer régulièrement avec des Allemands, anglais, espagnols, italiens et globalement le monde entier... alors, aller me faire chier à perdre 2h par jour pour me retrouver dans un openspace en audio avec le casque sur les oreilles, en étant distrait par ceux qui foutent rien, non, finalement, je préfère rester chez moi dans ma maison à travailler dans un bureau aménagé avec un peu de musique en fond sonore, en profitant de pauses sur ma terrasse quand il fait beau avec une bonne bière.

je mange par ailleurs nettement mieux le midi et je profite de toilettes propres.

enfin, c'est aussi de grosses économies à la clé avec un budget voiture en très nette diminution. et on peut d'ailleurs se faire plaisir en achetant une voiture sympa et non plus un simple déplaçoir. :bah:

après, pour ceux qui veulent parler avec les autres, rien n'empêche de programmer périodiquement des séances audio. c'est ce qu'on fait dans ma boîte, et ma foi, ça se passe bien.:bah:

Par

En réponse à phirag

Ca va faire une belle aire de camping pour les gens que vous savez qui ont des caravanes

au moins, ça leur éviterait de squatter un terrain et de faire chier les riverains. :bien::biggrin:

Par

En réponse à Turbo95

Oui vrai , 8 places avec charges gratos c'est pas beaucoup , je propose donc 16 mais avec charges payantes , histoire "d'amortir" l'investissement , mais bon avec les ZE seul les VE pourront rentrés en ville , du coup ne s'arrêteront pas ici .

y rentrer, c'est une chose. pouvoir s'y garer, c'en est une autre. :bah:

Par

En réponse à fedoismyname

y rentrer, c'est une chose. pouvoir s'y garer, c'en est une autre. :bah:

Pas soucis pour les places vue qu'il n'y aura plus un seul thermique en ville , deux roues compris , ça redonnera de la volumétrie niveau place , jusqu'au moment ou ça sera de nouveau saturé , et possible que les VE soient interdit en ville également ...

Par

En réponse à roc et gravillon

Dans ce livre qui, comme d'hab' avec cet auteur, ouvre des tas de portes et évoque des tas de sujets ( dont la qualité des Audi, dans un autre, il était question de Lexus ), je retiens ici l'évocation de la possibilité de bosser sans souci dans un bled totalement paumé de la Creuse.

Le bouquin est sorti en 2010, la 4 G il me semble n'en était qu'à ses balbutiements...

Le tertiaire, c'est plus de 60% des emplois du pays... très largement délocalisables pour large part ( constat effectué de facto et dans l'urgence il me semble ).

Alors oui, le réaménagement du territoire est parfaitement possible avec les progrès technologiques présents et à venir...

Et un boss aura bien entendu possibilité de réunir ponctuellement ses équipes, dans un cadre autrement plus agréable sans doute que des bureaux qu'il loue, chauffe, sécurise, climatise, assure, nettoie, paye des impôts et taxes pour 365 jours par an, ne les utiliser que 220. Et 1/3 des 24 heures que compte chaque jour.

Maintenant, j'espère que ton cercle relationnel ne se résume pas à tes chers collègues de travail... la convivialité autour de la machine à café lyophilisé, la galette des rois partagés les bureaux débarrassés des dossiers ou le discours résumant la remarquable carrière de Mademoiselle Jeanne pour son départ à la retraite.... bon ! :blague:

Dans le bouquin, le protagoniste principal est artiste... ça cause de la solitude aussi de mémoire, du retrait volontaire du monde, thème récurrent chez Houellebecq.

Là je parlais qualité de vie au travail : elle s'est bel et bien dégradée pour ceux qui ont été contraints au télétravail permanent sur une longue durée (je ne parle même pas du temps où les écoles étaient fermées, de grands moments entre travail et enfants !).

Je sais qu'il existe aussi des ours qui n'aiment ni voir ni parler à personne et pour qui le télétravail à plein temps est une bénédiction, mais c'est heureusement encore une minorité. Ceux-ci ne socialisent pas plus hors des heures de travail. En fait, ceux qui ont une vie sociale professionnelle riche ont souvent également une vie sociale privée riche. Question de personnalité.

Par

En réponse à roc et gravillon

Es tu seulement sûr que le projet de pose de panneaux solaires sur cette vaste surface implique la coupe des résineux dont tu causes Monoski ?

Au passage, va nous poser le calcul de la résultante en hectares d'un rectangle de 800 m x 1 200 m...pas tout à fait 250 hectares hein... :hum:

Autant pour moi.:blague:

En fait il n'est pas rectangulaire comme je le pensais et comme on peut le voir sur cette vidéo:

https://www.leparisien.fr/environnement/transition-connectee/c-est-la-plus-grande-centrale-solaire-de-france-25-09-2020-8387490.php

Donc c'est 1.2km lorsque tu le longes par la route, mais en profondeur, je l'avais estimé à 800m, seulement c'est au nord du parc, il est nettement plus profond à d'autres endroits. (Difficile de se rendre compte sur place finalement vue la hauteur à laquelle sont placés les panneaux photovoltaiques.)

Par

En réponse à mekinsy

Autant pour moi.:blague:

En fait il n'est pas rectangulaire comme je le pensais et comme on peut le voir sur cette vidéo:

https://www.leparisien.fr/environnement/transition-connectee/c-est-la-plus-grande-centrale-solaire-de-france-25-09-2020-8387490.php

Donc c'est 1.2km lorsque tu le longes par la route, mais en profondeur, je l'avais estimé à 800m, seulement c'est au nord du parc, il est nettement plus profond à d'autres endroits. (Difficile de se rendre compte sur place finalement vue la hauteur à laquelle sont placés les panneaux photovoltaiques.)

Au temps pour moi.. :oops:

Par

En réponse à ricolapin

"Le plus grand que je connaisse dans les Landes fait 250 hectares et il représente 800 mètres sur 1.2km..."

Tu sais que 1 hectare fait 10 000 m2 (100mx100m), 800 x 1200 m font combien?

Sinon je connais cette région et surtout Le Barp qui est juste à côté de Saucats où ce projet serait prévu, cette commune n'est pas dans le parc et à une surface de 86 km2 (1000 ha = 10km2)

La forêt des Landes c'est environ 1 300 000 ha donc .... 1000 ha pour alimenter 600.000 habitants c'est pas si mal, je doute que 1000 ha de pins en alimentent autant

Il y a déjà actuellement de gros soucis d'absorption...:bah:

Et désolé pour cette histoire d'hectares, j'ai pour habitude depuis l'installation de ce parc d'en parler sous la forme 1.2km × 800m, et la j'ai repris la superficie qu'ils indiquaient (Soit 250 ou 260 hectares.) sans vraiment prendre la peine de m'arrêter dessus...:oui:

J'aurais dû, je mérite en conséquence 10 coups de fouet sur la place publique. :peur:

Finalement, c'est pire que ce que je pensais...:eek:

Et oui ils n'arretent pas de raser des parcelles de pins pour en installer (J'en connais 4, dans les environs ou je me ballade.), ca commence à faire beaucoup lorsqu'on rajoute les Z.A, les zones résidentielles et autres nouvelles infrastructures...

En 10 ans le département de la Gironde est celui qui a connu la plus grande artificielisation des sols.

"Les chiffres traduisent bien le phénomène. En 20 ans, dans le massif des Landes de Gascogne (Landes, Gironde, Lot-et-Garonne), plus de 18.540 hectares de forêt ont été consommés. Cela représente 3,8 fois la surface de la ville de Bordeaux." :pfff:

https://www.francebleu.fr/infos/climat-environnement/foret-des-landes-1512667320

Cet article à 3 ans, je puis t'assurer que cela s'est accélérée depuis...:tourne:

Ton raisonnement est très triste...Car c'est ce genre de propos qui demain te détruit littéralement une région.

On commence par la main et on fini par le bras. (C'est exactement ce qu'il se passe dans un rayon de 10 à 20km autour de Bordeaux.)

Quoi qu'il en soit, c'est scandaleux de raser de la forêt ou occuper des terrains agricoles puis ensuite venir causer d'énergies vertes.

Un non sens écologique. (Une fois de plus.)

Par

En réponse à roc et gravillon

....j'avais pas vu to message, sorry...

Ajoutons qu'il serait fort étonnant que le département des landes soit recouvert à 100% de plantations de pins.

Dont on se souviendra du caractère tout artificiel et fort récent de cette sylviculture.

Le bassin Aquitain est à la base un endroit inexploitable. :redface:

Napoléon 3 lui a permis de lui donner une raison d'être.

Un mini cours d'histoire s'impose:

"Tout d’abord, il faut imaginer un désert. Ensablées sur le littoral, marécageuses à l’intérieur des terres, les Landes d’avant la forêt sont un territoire hostile et méconnu, où ne survivent que quelques bergers, au mode de vie rudimentaire

À partir du XVIIIe siècle, des hommes d’affaire ambitieux tentent de s’enrichir, en développant cette terre vierge. Ils plantent du riz, des arachides, du tabac, tentent d’élever des bêtes (vers 1830, il y aura même des dromadaires !). Mais toutes ces tentatives se soldent par des échecs.

Le résultat de ces expérimentations, c’est la loi du 19 juin 1857, soutenue par l’empereur Napoléon III, qui oblige communes et propriétaires à assainir et ensemencer les Landes.

Or, la seule chose qui pousse correctement sur ces sols, c’est le pin maritime. Sur le littoral, cet arbre était déjà utilisé pour fixer les dunes. À l’intérieur des terres, il est la solution idéale pour drainer l’eau des marécages, responsables de la propagation du paludisme."

https://www.sudouest.fr/2017/08/17/pourquoi-a-t-on-plante-la-foret-des-landes-3701586-3390.php

Ne dit on pas que l'histoire est un éternelle recommencement ? :bah:

Par

Bordeaux est devenue une grosse métropole pendant les années Juppé. Ce qui était une paisible ville provinciale au milieu des vignes, non loin de l'océan et de la forêt, s'est transformée en verrue artificialisée surpeuplée. C'est pourquoi nous avons décidé de ne pas nous y réinstaller. La qualité de vie s'y est malheureusement trop dégradée.

Par

En réponse à mekinsy

Au temps pour moi.. :oops:

On peut écrire les deux me semble-t-il.

Par

En réponse à Gus76

On peut écrire les deux me semble-t-il.

Ben non, on ne peut pas...:non:

 《 Autant pour moi 》

Vous pouvez tout à fait utiliser cette expression, mais pas lorsque vous souhaitez vous excuser. « Autant pour moi » peut être utilisée lorsque vous voulez dire : « La même chose pour moi ! », quand vous voulez prendre la même pinte de blonde que votre ami(e)

《 Au temps pour moi ! 》

Voilà la version correcte !

Elle vient de l’armée : l’injonction militaire de l’époque était « Au temps !« , où le « temps » représentait le moment-clé selon lequel tout le monde faisait l’exercice, pour garder le rythme.

Cette expression « Au temps ! » signifie qu’il faut donc reprendre depuis le début, selon le bon rythme. C’est d’ici que vient l’expression que nous connaissons tous : « Au temps pour moi« . Cela veut simplement dire « je me suis trompé, désolé, on reprend depuis le début.》

https://bescherelletamere.fr/autant-pour-moi-ou-au-temps-pour-moi/

Par

En fait c'est loin d'être tranché, il suffit de consulter le site du projet Voltaire ou la languefrancaise.com pour s'en convaincre.

Dans les textes publiés depuis 1700 c'est même le" autant pour moi" qui prédomine.

Par

En réponse à mekinsy

Ben non, on ne peut pas...:non:

 《 Autant pour moi 》

Vous pouvez tout à fait utiliser cette expression, mais pas lorsque vous souhaitez vous excuser. « Autant pour moi » peut être utilisée lorsque vous voulez dire : « La même chose pour moi ! », quand vous voulez prendre la même pinte de blonde que votre ami(e)

《 Au temps pour moi ! 》

Voilà la version correcte !

Elle vient de l’armée : l’injonction militaire de l’époque était « Au temps !« , où le « temps » représentait le moment-clé selon lequel tout le monde faisait l’exercice, pour garder le rythme.

Cette expression « Au temps ! » signifie qu’il faut donc reprendre depuis le début, selon le bon rythme. C’est d’ici que vient l’expression que nous connaissons tous : « Au temps pour moi« . Cela veut simplement dire « je me suis trompé, désolé, on reprend depuis le début.》

https://bescherelletamere.fr/autant-pour-moi-ou-au-temps-pour-moi/

Merci pour les explications mais les deux fonctionnent quand même.

Comme dit plus haut d'ailleurs.

Sur le net, c'est l'une des questions les plus posées concernant la langue française.

Par

8 places électriques ? Donc 2 utilisables (car 4 non fonctionnelles et 2 occupées par des thermiques, comme d’hab). Quelle révolution ! Ça valait bien 6 millions !

Par

Juste de la com et du marketing c'est du foutage de g...

Par

L'idée de base est bonne, mais si on n'arrive pas à faire les parkings directement à côté des gares de RER, ça ne marchera pas. Déjà que Massy-Paris en RER c'est pas très rapide...

Pas sûr que ça attire beaucoup de nouveaux usagers réguliers. Et bien trop loin pour dépanner celui qui ne trouve pas de place à Massy.

Un parking à étage pour agrandir ce qui existe déjà à côté de la gare serait plus efficace (idée valable aussi pour plein d'autres gares). Ou alors, vu l'emplacement du parking, autant que la car "Express" aille à la gare de Dourdan, au moins c'est vraiment proche, sans bouchon, place assise garantie dans le RER et pas forcément plus long pour arriver au centre de Paris. C'est peut-être à ça que va servir le parking à vélo d'ailleurs, parce que ça semble le seul endroit pas trop loin pour y aller à vélo?

On dirait que ni la région ni la mairie de Massy n'ont à voir dans ce parking routier, pas besoin de leur emprunter le terme pompeux de "multimodal" pour désigner un simple parking routier loin d'une voie ferrée.

Sur un autre axe, le parking d'Epinay sur Orge est bien plus rentable en terme de temps de trajet. Au lieu de résoudre le problème de sécurité des voitures (la taille aurait pu justifier un vigile en plus d'une vidéosurveillance), ce qui en aurait fait un parking idéal, ils l'amputent avec une station de tramway qui n'économise pas la place.

Conclusion, Vinci investit pour limiter la saturation de son autoroute autrement qu'en réduisant le nombre de clients, mais la région comme d'habitude ne s'intéresse pas aux moyens de se garer près d'un RER.

Sinon, pour développer le télétravail sans que certains passent du RER à la voiture, il faudrait songer à proposer des abonnements décents pour ceux qui ne voyagent pas tous les jours. Dès qu'on fait un trajet un peu long et pas trop fréquent, c'est 12.4€ à 17.80€ la journée (navigo jour, souvent moins cher qu'un long aller-retour en RER avec petite correspondance en bus). Autant dire qu'on paie difficilement moins cher que le navigo mensuel ou annuel quand on n'y va pas tous les jours, et que plus on fait le trajet rarement, plus ça incite à prendre la voiture. On voit le résultat en ce moment, les bouchons sont redevenus normaux comme sans Covid, pendant que les transports sont désertés, pas toujours par peur d'y attraper le virus.

Par

" Autant dire qu'on paie difficilement moins cher que le navigo mensuel ou annuel quand on n'y va pas tous les jours, et que plus on fait le trajet rarement, plus ça incite à prendre la voiture. "

Ben oui....c'est le principe même de l'abonnement non ?

De payer plutôt moins cher quand on s'engage pour longtemps.

On rappellera qu'un abonnement annuel Navigo 5 zones, c'est 827, 20 €.

Que nombre de boites en remboursent 50%, obligation légale il me semble...

Qu'il est à moitié prix pour les plus de 62 ans....

Bref, 413,60 € = 34,47 € par mois pour se déplacer open bar du nord au sur et de l'est à l'ouest de l'île de France, j'vois vraiment pas en quoi il faudrait aller rouscailler... surtout quand on habite Dourdan au passage... en pleine cambrousse, terminal d'une ligne RER et où avec 100% de certitude t'es assuré de trouver une place assise près d'une fenêtre en te posant dans la rame.

Par

Je vois que le Pass Navigo est gratos pour les bénéficiaires du RSA et leur famille....

Par

En réponse à roc et gravillon

" Autant dire qu'on paie difficilement moins cher que le navigo mensuel ou annuel quand on n'y va pas tous les jours, et que plus on fait le trajet rarement, plus ça incite à prendre la voiture. "

Ben oui....c'est le principe même de l'abonnement non ?

De payer plutôt moins cher quand on s'engage pour longtemps.

On rappellera qu'un abonnement annuel Navigo 5 zones, c'est 827, 20 €.

Que nombre de boites en remboursent 50%, obligation légale il me semble...

Qu'il est à moitié prix pour les plus de 62 ans....

Bref, 413,60 € = 34,47 € par mois pour se déplacer open bar du nord au sur et de l'est à l'ouest de l'île de France, j'vois vraiment pas en quoi il faudrait aller rouscailler... surtout quand on habite Dourdan au passage... en pleine cambrousse, terminal d'une ligne RER et où avec 100% de certitude t'es assuré de trouver une place assise près d'une fenêtre en te posant dans la rame.

Et quand 5 trajets à l'unité reviennent plus cher que de traverser la région chaque jour pendant un mois, ça ne va pas un peu loin?

Le résultat est que l'abonnement est très intéressant pour celui qui voyage tous les jours, et le tarif à l'unité totalement dissuasif. L'écart entre les deux (ajouté au fait qu'on n'a pas de ticket permettant la correspondance entre les bus et le réseau ferré) est devenu délirant. La situation actuelle montre qu'une bonne partie de ceux qui télétravaillent partiellement boudent les transports en commun. Alors que le port du masque est plutôt bien respecté et la plupart des lignes peu chargées: le risque d'attraper le covid est très faible si on n'oublie pas de se laver les mains quand on touche un bouton de porte ou autre.

Evidemment celui qui habite en bout de ligne payera peu au km, mais en général il possède une voiture, pour un trajet occasionnel, s'il peut se garer facilement à destination, on sait ce qu'il choisira.

Par

Eh bien en ce cas, tu prends un abonnement d'un mois.... la belle affaire ! Pas sûr que tu aies besoin de l'étendue de zone maxi en sus...

https://www.iledefrance-mobilites.fr/titres-et-tarifs/detail/forfait-navigo-mois

On cause là d'un tarif autoroutier aller retour Paris-Clermont Ferrand il me semble... bref ! L'art de se faire des nœuds au cerveau pour pas grand chose.

Et toujours la même histoire, possibilité de te faire rembourser la moitié par ta boite, puisque utilisé dans le cadre de ton job.

37, 60 € pour voyager autant de fois que tu le souhaites sur un mois.... franchement, va te rencarder un jour à Londres pour un usage similaire, et reviens nous en dire des nouvelles ( en n'oubliant pas de te souvenir du tarif du péage urbain si tu choisis d'entrer dans la ville en bagnole...).

Par

En réponse à roc et gravillon

Eh bien en ce cas, tu prends un abonnement d'un mois.... la belle affaire ! Pas sûr que tu aies besoin de l'étendue de zone maxi en sus...

https://www.iledefrance-mobilites.fr/titres-et-tarifs/detail/forfait-navigo-mois

On cause là d'un tarif autoroutier aller retour Paris-Clermont Ferrand il me semble... bref ! L'art de se faire des nœuds au cerveau pour pas grand chose.

Et toujours la même histoire, possibilité de te faire rembourser la moitié par ta boite, puisque utilisé dans le cadre de ton job.

37, 60 € pour voyager autant de fois que tu le souhaites sur un mois.... franchement, va te rencarder un jour à Londres pour un usage similaire, et reviens nous en dire des nouvelles ( en n'oubliant pas de te souvenir du tarif du péage urbain si tu choisis d'entrer dans la ville en bagnole...).

Tu as lu ce que j'écris ou pas? évidemment que l'abonnement mensuel est avantageux, j'ai jamais dit le contraire.

Là on cause d'un moyen d'inciter à prendre les transports en commun pour ceux qui viennent occasionnellement en voiture. Je constate que Vinci fait ce qu'il peut (sans diminuer le nombre de voitures au dernier péage, pas fou) et que la région ne s'en soucie pas, comme d'habitude. Le navigo au double tarif ça resterait rentable pour aller bosser tous les jours. Par contre le trajet occasionnel quand t'as déjà une voiture, tu vois le prix, tu prends ta voiture. Sauf si tu vas au centre de Paris sans parking avec 2h de bouchons garantis, ou que ta voiture est interdite dans Paris, là c'est plus une question de prix.

L'abonnement pas cher, ça fait une belle jambe à celui qui arrive de Clermont. Mais franchement c'est presque hors sujet le mec qui vient de Clermont. S'il veut seulement aller dans Paris en métro, il a bien plus vite fait de prendre le train à Clermont. S'il a besoin de sa voiture de temps en temps, il la laissera pas à Longvilliers.

Ce parking vise plutôt des gens qui viennent d'endroits où ils ne peuvent pas prendre une train pour Paris.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

SPONSORISE

Dernières vidéos

Toute l'actualité