Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Commentaires - L'Arabie Saoudite va réduire les exportations de pétrole : les prix des carburants pourraient repartir à la hausse

Audric Doche

L'Arabie Saoudite va réduire les exportations de pétrole : les prix des carburants pourraient repartir à la hausse

Déposer un commentaire

Par

Grand Merci cheick moamed lol G.O A 2€ yep

Par

Les "Gentils Gilets Jaunes" français pourront aller bloquer les autoroutes saoudiennes…

Par

En réponse à

Commentaire supprimé.

   

Non ! La responsabilité revient aux gouvernements qui se sont succédé pendant 40 ans et ont fait croire à leurs électeurs qu'ont peut distribuer de l'argent qu'on n'a pas. 40 ans de déficit cumulés ont fait que nous sommes surendettés ! Macron est le premier qui ne cède pas face aux idiots et fait tout pour rétablir l'équilibre budgétaire de notre pot commun qui s'appelle le budget de l'État.

Libre à vous de vouloir laisser à la génération suivante des comptes publics dans le rouge.

Par

Oui merci momo , ça va nous aider pour le sevrage :cool:

Par

En réponse à syl203579

Les "Gentils Gilets Jaunes" français pourront aller bloquer les autoroutes saoudiennes…

   

Autant bloquer uniquement Paris, la moitié de la ville leur appartient :D

Mais cette ville est déjà bloquée en temps normal.

Par

lol zef , oui mais les gilets jaunes pénalise les commerçants en fin d'années presque pour un 0.07ct€ fous de français bordel

Par

En réponse à SUDISTE DES LANDES

lol zef , oui mais les gilets jaunes pénalise les commerçants en fin d'années presque pour un 0.07ct€ fous de français bordel

   

Je paye 1.60 de 98 pour ma voiture .. ça me saoule de payer autant .. avec tous ce qu'on paye limite le gouvernement pourrait absorber cette augmentation .. si toi ça te plaît de payer autant je peux t'envoyer mon paypal si tu veux

Par

En réponse à Otagraf38

Non ! La responsabilité revient aux gouvernements qui se sont succédé pendant 40 ans et ont fait croire à leurs électeurs qu'ont peut distribuer de l'argent qu'on n'a pas. 40 ans de déficit cumulés ont fait que nous sommes surendettés ! Macron est le premier qui ne cède pas face aux idiots et fait tout pour rétablir l'équilibre budgétaire de notre pot commun qui s'appelle le budget de l'État.

Libre à vous de vouloir laisser à la génération suivante des comptes publics dans le rouge.

   

hahahahaha, l'important c'est d'y croire comme on dit...

A propos du sujet, les taxes sur le carburant ont augmentées mais proportionnellement moins que le prix du carburant (raffiné et livré) lui même, donc dire que la situation actuelle est uniquement la faute des taxes est faux, merci Total surtout.

Par

En réponse à Romain_RS2

hahahahaha, l'important c'est d'y croire comme on dit...

A propos du sujet, les taxes sur le carburant ont augmentées mais proportionnellement moins que le prix du carburant (raffiné et livré) lui même, donc dire que la situation actuelle est uniquement la faute des taxes est faux, merci Total surtout.

   

merci Total surtout.bah oui y paie pas d'impots

Par

En réponse à

Commentaire supprimé.

   

N'importe quoi.

Moi oui j'habite en ville, et a Paris même.

Et j'ai pas souvenir que les parisiens aient bloqué la France en ralliant contre leur vie trop chere, ni que les "ruraux" aient utiliser leurs impôts pour alléger le coût de ma vie.

Donc je suis ravi que mes impôts paient des écoles et hôpitaux partout en France, mais je refuse que mes impôts sponsorisent le droit a poluer et consommer de l'essence des autres.

Donc oui a la hausse des impôts sur les produits poluant partout en France.

Je précise que j'ai a titre personnel aussi une voiture diesel et suis donc pénalisé comme les autres

Par

C'est fou comme ont arrive a prendre les gens pour des cons, plus c'est gros plus ca passe....

Par

En réponse à

Commentaire supprimé.

   

À partir de quel salaire net mensuel tu considères un contribuable comme étant un CSP+ ?

C'est juste pour que je comprenne bien l'idée.

Par

Petite phrase très intéressante " Rappelons qu'un prix du brut trop bas est synonyme de croissance nulle en Europe et de relance économique compliquée". On retrouve cette petite phrase répétée dans plusieurs site sans aucune explications.

Cet autre site dit exactement le contraire:

https://www.leconomiste.eu/decryptage-economie/225-l-impact-de-la-hausse-du-prix-du-petrole-sur-la-croissance-francaise.html

Par

En réponse à Romain_RS2

hahahahaha, l'important c'est d'y croire comme on dit...

A propos du sujet, les taxes sur le carburant ont augmentées mais proportionnellement moins que le prix du carburant (raffiné et livré) lui même, donc dire que la situation actuelle est uniquement la faute des taxes est faux, merci Total surtout.

   

Total ?

Ce serait donc total qui seul influerait sur les cours MONDIAUX du Brut ?

Sacrée entreprise que voilà !!!

Vous avez bien régurgité la leçon en tut cas. Bravo.

Le gvt y est pour rien, c'est la faute à Total, c'est la faute aux Saoudiens, c'est la faute au pétrole.

En 2008 les cours du brut étaient à 144$

Le litre de super était à 1€52cts...

En 2018 les cours du brut sont à 78$

Le litre de super est à 1€60cts.

Prix du baril quasiment 2 fois moindre. Prix du SP98 supérieur.

Mais vous avez raison, les taxes n'y sont pour rien.

C'est la faute à Total....

Par

En réponse à Otagraf38

Non ! La responsabilité revient aux gouvernements qui se sont succédé pendant 40 ans et ont fait croire à leurs électeurs qu'ont peut distribuer de l'argent qu'on n'a pas. 40 ans de déficit cumulés ont fait que nous sommes surendettés ! Macron est le premier qui ne cède pas face aux idiots et fait tout pour rétablir l'équilibre budgétaire de notre pot commun qui s'appelle le budget de l'État.

Libre à vous de vouloir laisser à la génération suivante des comptes publics dans le rouge.

   

Votre réponse est erronée et du coup me dérange.

La dette est née en 1974 sous Giscard suite à la privatisation de la Banque de France, pour passage à la BCE.

Passage de financement public à de la recherche de cash chez des créanciers privés = naissance d'intérêts.

En 2011, la dette était de 1600 milliards d'euros, dont 1200 milliard de charges d'intérêts cumulées.

La même année, les charges d'intérêts pesaient 50 milliards d'euros, deuxième budget de l'Etat après l'Education et avant la Défense. Charges supérieures aux recettes de l'impôt sur le revenu.

Donc la dette, ce n'est pas notre problème. Quand on a racheté des dettes d'enflures comme drahi, Arnaud, etc, on nous a rien rendu, par contre eux reviennent nous demander de leur payer des intérêts sur les sommes prêtées.

Macron fait leurs jeux, si on voulait vraiment nous aider, on bloquerait tout simplement les intérêts comme le fond les allemands par exemple. Quand on est puissant, on peut. Nous le sommes. Mais certains préfèrent faire des cadeaux à des fins personnelles... ou électoralistes. (sacré ironie sachant que la Banque de France à été privatisé sous l'argument principal que c'était dangereux de laisser la planche à billet à des gens qui voulaient se faire élire...)

Sources : Gaël Giraud, Cécile Renouard, ouvrages "facteur 12", "illusion financière". Entre autres.

Par

En réponse à anneaux nîmes.

Total ?

Ce serait donc total qui seul influerait sur les cours MONDIAUX du Brut ?

Sacrée entreprise que voilà !!!

Vous avez bien régurgité la leçon en tut cas. Bravo.

Le gvt y est pour rien, c'est la faute à Total, c'est la faute aux Saoudiens, c'est la faute au pétrole.

En 2008 les cours du brut étaient à 144$

Le litre de super était à 1€52cts...

En 2018 les cours du brut sont à 78$

Le litre de super est à 1€60cts.

Prix du baril quasiment 2 fois moindre. Prix du SP98 supérieur.

Mais vous avez raison, les taxes n'y sont pour rien.

C'est la faute à Total....

   

Et le coût de raffinage et de transport, il est passé où dans ton calcul ? Parceque c'est de ça que je parle en fait...

Par

En réponse à Otagraf38

Non ! La responsabilité revient aux gouvernements qui se sont succédé pendant 40 ans et ont fait croire à leurs électeurs qu'ont peut distribuer de l'argent qu'on n'a pas. 40 ans de déficit cumulés ont fait que nous sommes surendettés ! Macron est le premier qui ne cède pas face aux idiots et fait tout pour rétablir l'équilibre budgétaire de notre pot commun qui s'appelle le budget de l'État.

Libre à vous de vouloir laisser à la génération suivante des comptes publics dans le rouge.

   

Réduire la dette de la France, OK ! Pas de soucis, mais commençons par réduire les dépenses de l'administration, là où elles sont les plus inégales : assemblée nationale, sénat, hauts fonctionnaires de manière générale, ENA (qui est accessoirement... largement déficitaire, signe s'il en est de l'aberration d'un système français à bout de souffle puisque l'école censée former nos dirigeants n'est pas capable de s'autogérer !!!) et non sur les services publics utiles à tous comme c'est actuellement le cas.

Contribuer à diminuer la dette, ok, mais prenons le fric là où il y en a, et SURTOUT, n'acceptons pas nos gouvernants s'appuyer sur de fallacieux arguments écologiques pour "justifier" des mesures qui n'ont strictement rien de bon, ou en tout cas de "meilleur", pour la planète, et qui restent des facilités pour eux d'engranger de l'argent sans solutionner le fond du problème des dépenses publiques !

J'ai changé de voiture récemment parce que j'en avais les moyens accessoirement (ce qui n'est pas gagné pour tout le monde), reparti sur un diesel récent Euro6, qui consomme 1.5l/100 de moins que mon ancien modèle et rejette 90% de moins de particules fines. Et pourtant, j'ai l'impression d'être un coupable aux yeux du gouvernement !

(on peut débattre sur ce point de l'écologie si vous voulez)

Par

En réponse à ape-happy

Petite phrase très intéressante " Rappelons qu'un prix du brut trop bas est synonyme de croissance nulle en Europe et de relance économique compliquée". On retrouve cette petite phrase répétée dans plusieurs site sans aucune explications.

Cet autre site dit exactement le contraire:

https://www.leconomiste.eu/decryptage-economie/225-l-impact-de-la-hausse-du-prix-du-petrole-sur-la-croissance-francaise.html

   

+1

Visiblement le journaliste n'a pas compris qu'est-ce qui est la conséquence de quoi :

Quand on est en phase de récession mondiale, la demande mondiale de pétrole a tendance à baisser, le prix du pétrole également, et la croissance en France est en berne (dépendante de la croissance mondiale).

Mais quand le prix du pétrole baisse, c'est excellent pour l'économie française vu qu'on importe à peu près 100% de notre pétrole et de notre gaz. Il n'y a que les quelques boites qui travaillent le pétrole qui tirent la gueule (Total...)

Par

En réponse à Vanandir

Votre réponse est erronée et du coup me dérange.

La dette est née en 1974 sous Giscard suite à la privatisation de la Banque de France, pour passage à la BCE.

Passage de financement public à de la recherche de cash chez des créanciers privés = naissance d'intérêts.

En 2011, la dette était de 1600 milliards d'euros, dont 1200 milliard de charges d'intérêts cumulées.

La même année, les charges d'intérêts pesaient 50 milliards d'euros, deuxième budget de l'Etat après l'Education et avant la Défense. Charges supérieures aux recettes de l'impôt sur le revenu.

Donc la dette, ce n'est pas notre problème. Quand on a racheté des dettes d'enflures comme drahi, Arnaud, etc, on nous a rien rendu, par contre eux reviennent nous demander de leur payer des intérêts sur les sommes prêtées.

Macron fait leurs jeux, si on voulait vraiment nous aider, on bloquerait tout simplement les intérêts comme le fond les allemands par exemple. Quand on est puissant, on peut. Nous le sommes. Mais certains préfèrent faire des cadeaux à des fins personnelles... ou électoralistes. (sacré ironie sachant que la Banque de France à été privatisé sous l'argument principal que c'était dangereux de laisser la planche à billet à des gens qui voulaient se faire élire...)

Sources : Gaël Giraud, Cécile Renouard, ouvrages "facteur 12", "illusion financière". Entre autres.

   

Mille fois merçi :bien:, il y a donc quelques personnes bien informés sur ce site...

Humanoid et autres kassos gobent tout cru le gvt et jouent leur jeu c'est ahurissant :beuh:

Par

En réponse à Krayia

Je paye 1.60 de 98 pour ma voiture .. ça me saoule de payer autant .. avec tous ce qu'on paye limite le gouvernement pourrait absorber cette augmentation .. si toi ça te plaît de payer autant je peux t'envoyer mon paypal si tu veux

   

L'état d'absorber l'augmentation.

Et il l'absorbe avec quoi, en augmentant les impôts ??

Donc tu demandes aux Français de financer l'augmentation ?? Il me semble que c'est déjà le cas.

Par

En réponse à Krayia

Je paye 1.60 de 98 pour ma voiture .. ça me saoule de payer autant .. avec tous ce qu'on paye limite le gouvernement pourrait absorber cette augmentation .. si toi ça te plaît de payer autant je peux t'envoyer mon paypal si tu veux

   

j'ai payé 1.90 € le sp95 en italie ce weekend.

Par

En réponse à ape-happy

Petite phrase très intéressante " Rappelons qu'un prix du brut trop bas est synonyme de croissance nulle en Europe et de relance économique compliquée". On retrouve cette petite phrase répétée dans plusieurs site sans aucune explications.

Cet autre site dit exactement le contraire:

https://www.leconomiste.eu/decryptage-economie/225-l-impact-de-la-hausse-du-prix-du-petrole-sur-la-croissance-francaise.html

   

Effectivement... Il y a un mélange entre causes et conséquences visiblement...

Par

En réponse à Miftekebri

Mille fois merçi :bien:, il y a donc quelques personnes bien informés sur ce site...

Humanoid et autres kassos gobent tout cru le gvt et jouent leur jeu c'est ahurissant :beuh:

   

Je t'en prie :)

Le savoir se transmet à coup d'arguments et d'explications claires et intangibles, beaucoup l'oublient et préfèrent tomber dans la haine d'un avis divergent...

J'espère que certains développeront leur opinion avec des infos plus précises :bien:

Par

avec l'inertie, faudra attendre janvier pour voir les effets.

je prédis un litre de gasole à 1.60 € minimum dès le 1er janvier... du fait des 7 centimes de taxe en plus garantis... associés à un prix du barif en augmentation probable.

Par

En réponse à TeamGreen74

j'ai payé 1.90 € le sp95 en italie ce weekend.

   

c'était à Naples?

non, parce qu'au Sud, ça peut être à la gueule du client...

Par

En réponse à anneaux nîmes.

Total ?

Ce serait donc total qui seul influerait sur les cours MONDIAUX du Brut ?

Sacrée entreprise que voilà !!!

Vous avez bien régurgité la leçon en tut cas. Bravo.

Le gvt y est pour rien, c'est la faute à Total, c'est la faute aux Saoudiens, c'est la faute au pétrole.

En 2008 les cours du brut étaient à 144$

Le litre de super était à 1€52cts...

En 2018 les cours du brut sont à 78$

Le litre de super est à 1€60cts.

Prix du baril quasiment 2 fois moindre. Prix du SP98 supérieur.

Mais vous avez raison, les taxes n'y sont pour rien.

C'est la faute à Total....

   

A partir de l'instant où tu compare des $ et des € avec une intervalle de temps,

il y a une variable que tu fait exprès (ou pas) d'oublier j'ai l'impression.

Le taux de change, mais avec un petit travail de recherche on trouve assez rapidement ses infos.

Aujourd'hui le $ est à 0,89€ donc le baril de brent est a environ 64€ (71$), les stations proche de chez moi affiche un SP98 à 1,50€ et le 95 à 1,46€

en octobre il était à 86$ soit 75€.

En 2008 (en juillet) le $ était à 0,68€ soit 93€ le baril de brent (147$ le baril en juillet) et lorsque les prix étaient au plus haut (en juin), la moyennes s'établissait autour de 1,53 le SP98 et 1,49€ le SP95.

Donc non le baril n'était pas 2 x moins cher en Europe et j'ai pas non plus le sentiment de payer plus cher qu'en 2008.

Par

En réponse à mynameisfedo

c'était à Naples?

non, parce qu'au Sud, ça peut être à la gueule du client...

   

au sud de Milan sur autoroute.

 

Par

En réponse à SiriusRST

Autant bloquer uniquement Paris, la moitié de la ville leur appartient :D

Mais cette ville est déjà bloquée en temps normal.

   

La moitié du XVIème, n’exagérons pas.

 

SPONSORISE

Toute l'actualité