Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Commentaires - L'automobile française va-t-elle perdre entre 32 000 et 70 000 emplois ?

Michel Holtz

L'automobile française va-t-elle perdre entre 32 000 et 70 000 emplois ?

Déposer un commentaire

Par

Les normes sont également responsables du fait qu'elles ont augmenté considérablement les prix (équipements et anti pollution).

Par

Comme il est clairement dit dans l'article, toutes les voitures qui se vendent bien en France sont produites hors France, il ne faut pas s'étonner que les emplois diminuent en France.

Par

"la voiture électrique, seule responsable de leurs maux puisqu’elle nécessite beaucoup moins de main-d’œuvre" La question reste la même : doit garder une vieille technologie pour garder des emplois ? A t'on gardé les machines à écrire pour sauver les secrétaires ???

Sinon dans le calcul des déficits il faudrait aussi intégrer le pétrole nécessaire aux VT (et la part d'uranium, gaz, panneaux photovoltaïque, etc pour produire l'électricité des VE), mais ça risque pas d'être à l'avantage du VT.

Par

En réponse à FB20

Les normes sont également responsables du fait qu'elles ont augmenté considérablement les prix (équipements et anti pollution).

   

C'est un faux argument, pour toi il faudrait que les voitures polluent un max pour créer des emplois !!!

Par

Les dirigeants savaient depuis très longtemps qu'une transition énergetique allait avoir lieu. Ils se sont mal préparés. C'est tout.

La réponse est aussi dans l'article, qu'ils relocalisent la production en France et qu'ils cessent de gaver leurs actionnaire avec leur marge délirante.

Le réchauffement climatique est une réalité à eux de s'adapter aux nouvelles lois.

Par

C'est sur , les lobbies anti diesel( moderne!) et du tout électrique ,pseudo écolo et enfin politique, vont tuer des emploies, il y a pas en douter! exemple des décisions non raisonner!

Par

Mouais faites de l'électrique et de l'hydrogène ils disaient....

Par

La transition énergitique a bon dos. ça peux expliquer une hausse de 20% du besoin en matières premières entre une électrique et une thermique mais je pense que le passage au SUV plus les normes de sécurité de plus en plus pesantes plus la part croissante de l'électronique plus plus fait que le poids des autos a fortement augmenté ainsi que le prix et les besoins en matières premières

Dans un contexte de stabilité voire baisse de la dispo des matières premières on ne peut pas maintenir la production. Ou alors il faut équilibrer avec d'autres secteurs : c'est à dire diminuer la production dans d'autres secteurs pour maintenir celle de l'auto.

Affirmer que la transition est la seule responsable, c'est quand même vite dit

Par

Si tous les VE ftanvais étaient fabriqués en Frn1ce cela compenserait largement les emplois perdus dans le thermique vu que la plupart des thermiques ne sont pas fabriqués en France.

Cela dit lettre les Espagnols au chômage ne sera pas très glorieux non plus.

Là ou le bas blesse c'est de comprendre que moins ça se vendra, moins c'est compliqué à construire et entretenir et plus c'est cher et plus les constructeurs se gavent.

Et puis dans l'absolue sans vouloir être dans le cynisme faut bien se dire que 50 000 ou 100 000 emplois ce n'est pas non plus la cata.

Il existe plein de pays au monde qui se portent à merveille sans avoir de fabricants de bagnoles....

Par

Les pleurnicheuses sont de retour.

Combien de millions déjà le boss de Peugeot?

Chatel, ne faisait il pas parti d'un gouvernement qui a déclaré la guerre à l'automobile et a de ce fait contribué à dégoûter le français de l'automobile?

Ah maintenant c'est la faute au tout électrique...Combien déjà l'autonomie des électriques chez Peugeot ou Renault ?...

Formez vous les gars,il y a pleins de métiers d'avenir en dehors de l'automobile.

Par

Donc ils disent qu'on va perdre des emplois parce qu'il faut moins de main d'oeuvre pour fabriquer un VE.

Ils ont directement donné la solution : s'il faut moins de main d'oeuvre, la relocalisation est d'autant plus pertinente.

Ah non j'oubliais, les objectifs de marge à 2 chiffres...

Par

Peugeot et Renault couinent, la bourse leur répond : -4.2% et -5.9% !!

Par

En réponse à choco vanille

Les pleurnicheuses sont de retour.

Combien de millions déjà le boss de Peugeot?

Chatel, ne faisait il pas parti d'un gouvernement qui a déclaré la guerre à l'automobile et a de ce fait contribué à dégoûter le français de l'automobile?

Ah maintenant c'est la faute au tout électrique...Combien déjà l'autonomie des électriques chez Peugeot ou Renault ?...

Formez vous les gars,il y a pleins de métiers d'avenir en dehors de l'automobile.

   

Va dire ça a des jeunes qui, après avoir vu leurs aînés travailler dans l’automobile et la mécanique, attendaient leur tour impatiemment car c’est ce qui les passionnent.

On leur dit quoi ? Qu’ils avaient qu’à naître plus tôt ?

Par

Bon vue comment il y a eu du ménage chez les constructeurs auto depuis 2018 dans nos pays européens voisins c'est un peu évident que la France n'allait pas pouvoir faire bande à part et ce malgré la puissance de ces syndicats.

Si y a pas de taf c'est logique que l'entreprise dégraisse, ou alors faut accepter de rester en gagnant moins.

Une entreprise c'est pas fait pour perdre de l'argent... C'est pas non plus le père Noël, ni le secours catholique.

Par

Mince, les travailleurs détachés Polonais ne pourront plus travailler dans les usines françaises :buzz:

Par

En réponse à anneaux nîmes.

Si tous les VE ftanvais étaient fabriqués en Frn1ce cela compenserait largement les emplois perdus dans le thermique vu que la plupart des thermiques ne sont pas fabriqués en France.

Cela dit lettre les Espagnols au chômage ne sera pas très glorieux non plus.

Là ou le bas blesse c'est de comprendre que moins ça se vendra, moins c'est compliqué à construire et entretenir et plus c'est cher et plus les constructeurs se gavent.

Et puis dans l'absolue sans vouloir être dans le cynisme faut bien se dire que 50 000 ou 100 000 emplois ce n'est pas non plus la cata.

Il existe plein de pays au monde qui se portent à merveille sans avoir de fabricants de bagnoles....

   

Les pays comme l'Australie qui ont perdu la totalité de leur industrie automobile ces dix dernières années ne se portent pas bien du tout. Le pays n'a plus que ses matières premières à offrir.

Par

En réponse à Gastor

Peugeot et Renault couinent, la bourse leur répond : -4.2% et -5.9% !!

   

Tesla - 8.20 %

Par

En réponse à Pretty Green

Les pays comme l'Australie qui ont perdu la totalité de leur industrie automobile ces dix dernières années ne se portent pas bien du tout. Le pays n'a plus que ses matières premières à offrir.

   

Ha bon l'Australie va mal?

13ème puissance économique mondiale.

25 années de croissance continue.

Niveau de vie jugé "confortable"...avec un niveau de vie des plus élevé au monde.

Bref....

Ce n'est manifestement pas l'arrêt des usines Ford ou Toyota qui ont porté un coup sévère à l'économie Australienne, pas plus que la fin de Holdem qui appartenait à GM.

A coté de ça on voit que la France avec ses constructeurs n'a pas connu 25 ans de croissance depuis 1997...

Et si demain Renault, Peugeot ou Citroën disparaissait je ne crois pas que la France serait dans une situation bien pire que ce qu'elle n'est actuellement....

Par

En réponse à mezenc43

C'est sur , les lobbies anti diesel( moderne!) et du tout électrique ,pseudo écolo et enfin politique, vont tuer des emploies, il y a pas en douter! exemple des décisions non raisonner!

   

il y avait également les lobbys full gasoil , Calvet / Mitterand , la roue tourne et finalement pas si différent avec les VE , dans 30 ans ont en reparle , peut-être avant qui sait .

Par

En France, nous avons des idées…mais pas de matières premières.

Par ailleurs, nous ne sommes même plus capables de maîtriser ce que nous assemblons (exemple des puces) : rester en capacité de faire soi-même ce que l’on soustraite à d’autres, ce principe stratégique industriel est pourtant vieux comme le monde.

Jusqu’à présent, les coûts des matières premières étaient maintenus à des niveaux raisonnables. Le problème actuel réside dans le fait que nous entrons dans un environnement de coûts imprévisibles pour ces matières premières…tout comme pour les puces.

Car, nous n’avons rien, nada, du vent, aucun moyen de maîtrise.

Le problème, c’est que d’autres pays ont, non seulement des idées, mais également des matières premières…et conservent la maîtrise de ce qu’ils assemblent.

Je ne suis pas optimiste!

Par

a voiture électrique a donc bon dos, elle pourrait même permettre la relocalisation de la production en France, puisque ses prix élevés pourraient permettre de compenser le prix de la main d'œuvre élevée dans notre pays. C'est déjà le cas de la Megane e-tech fabriquée à Douai. À condition que les marques asiatiques, et notamment chinoises, ne déversent en masse leur production en Europe. Un feuilleton qui est loin d'être achevé.

on vous ment une caisse electrique coute moins cher qu'une thermique...

mais ils préférent vous la vendre chére...

le thermique aussi...

à l'arrivée ils vont prendre le bouillon 50% de ventes en moins... 100 000 emplois perdus...

et les chinois arriveront avec leurs caisses à 20 000!!!

le premium allemand existera toujours...

tesla le pionnier aussi...

renault aura disparu...

il fabriquera plus rien en france...

çà sera de la camelote chinoise;... venant de chez geely..

Par

En réponse à MrLennox

Va dire ça a des jeunes qui, après avoir vu leurs aînés travailler dans l’automobile et la mécanique, attendaient leur tour impatiemment car c’est ce qui les passionnent.

On leur dit quoi ? Qu’ils avaient qu’à naître plus tôt ?

   

Les jeunes ne sont pas plus idiots que les vieux. Si le secteur d'activité dont tu as rêvé toute ton adolescence se retrouve en pleine régression bah tu vas faire autre chose. Lorsque les trains ont remplacé les carrioles tirés par les chevaux ça a été un drame avec des morts, des usines mises a sac, idem pour les chantiers, des centaines de suicides. Tout un monde qui vivait pour leurs chevaux et n'étaient absolument pas préparés ni informés de cette révolution. On lisait peu les journaux dans les campagnes en 1850. Ils decouvraient un chantier de voie ferré un beau matin...

Aujourd'hui encore l'école traite ce chapitre de manière minimale, voire l'oublie. Ce sont les jeunes qui ont permis cette évolution, la SNCF fut une entreprise de jeunes (un autre monde vu d'aujourd'hui)

Idem lorsque les bus ont remplacés les trains.

Bref je crois nettement plus a l'adaptabilité des jeunes que de leurs aînés.

Ceci etant il est clair que les changements sont de + en + rapides et violents. Il n'y a qu'à voir le nombre de marques qui étaient au top il y a 10 ans et qui ont disparu remplacées par des nouvelles. C'est spécialement vrai dans l'informatique (mon job) mais vrai aussi bien dans la mode, l'alimentation, les équipements...

Par

En réponse à Franck-L

Les jeunes ne sont pas plus idiots que les vieux. Si le secteur d'activité dont tu as rêvé toute ton adolescence se retrouve en pleine régression bah tu vas faire autre chose. Lorsque les trains ont remplacé les carrioles tirés par les chevaux ça a été un drame avec des morts, des usines mises a sac, idem pour les chantiers, des centaines de suicides. Tout un monde qui vivait pour leurs chevaux et n'étaient absolument pas préparés ni informés de cette révolution. On lisait peu les journaux dans les campagnes en 1850. Ils decouvraient un chantier de voie ferré un beau matin...

Aujourd'hui encore l'école traite ce chapitre de manière minimale, voire l'oublie. Ce sont les jeunes qui ont permis cette évolution, la SNCF fut une entreprise de jeunes (un autre monde vu d'aujourd'hui)

Idem lorsque les bus ont remplacés les trains.

Bref je crois nettement plus a l'adaptabilité des jeunes que de leurs aînés.

Ceci etant il est clair que les changements sont de + en + rapides et violents. Il n'y a qu'à voir le nombre de marques qui étaient au top il y a 10 ans et qui ont disparu remplacées par des nouvelles. C'est spécialement vrai dans l'informatique (mon job) mais vrai aussi bien dans la mode, l'alimentation, les équipements...

   

Sauf qu'on a jamais interdit le cheval.

Il y a une différence entre une mutation naturelle (darwinisme technologique) et une mutation forcée. :bah:

Par

On a d'un côté un gouvernement qui ne prend pas les bonnes décisions depuis des lustres et de l'autre, des constructeurs qui veulent s'étouffer toujours plus avec leur pognon.

Comment voulez-vous que ça aille...

Par

En réponse à Axel015

Sauf qu'on a jamais interdit le cheval.

Il y a une différence entre une mutation naturelle (darwinisme technologique) et une mutation forcée. :bah:

   

Appel ça du darwinisme écologique si ça te chante. Dans tout les domaines où il y a moins émissif, moins impactant, il y aura mutation.

Par

En réponse à Gastor

Appel ça du darwinisme écologique si ça te chante. Dans tout les domaines où il y a moins émissif, moins impactant, il y aura mutation.

   

Non, c'est 100% artificiel.

Ca relève du choix politique, rien à voir avec Darwin.

Du reste la VE est bien plus vieille que la VT, et la c'est bien le darwinisme technologique qui a dégagé la VE au profit du VT.

Par

J'ai loué cette MG en Angleterre. Je n'aime pas du tout les SUV mais si je devais acheter un, ça ou un Captur ou un 2008...j'achèterais le moins cher. Dans un pays autophobe, je réduis mon budget au minimum, quand ma Megane aura plus de 20 ans et vétuste, je prendrais une 508SW de première génération ou une Laguna III break

Par

En réponse à Gastor

"la voiture électrique, seule responsable de leurs maux puisqu’elle nécessite beaucoup moins de main-d’œuvre" La question reste la même : doit garder une vieille technologie pour garder des emplois ? A t'on gardé les machines à écrire pour sauver les secrétaires ???

Sinon dans le calcul des déficits il faudrait aussi intégrer le pétrole nécessaire aux VT (et la part d'uranium, gaz, panneaux photovoltaïque, etc pour produire l'électricité des VE), mais ça risque pas d'être à l'avantage du VT.

   

Et le pétrole nécessaire à l'extraction de l'uranium, du gaz par exemple, tu l'as intégré ?

Par

En réponse à Gastor

"la voiture électrique, seule responsable de leurs maux puisqu’elle nécessite beaucoup moins de main-d’œuvre" La question reste la même : doit garder une vieille technologie pour garder des emplois ? A t'on gardé les machines à écrire pour sauver les secrétaires ???

Sinon dans le calcul des déficits il faudrait aussi intégrer le pétrole nécessaire aux VT (et la part d'uranium, gaz, panneaux photovoltaïque, etc pour produire l'électricité des VE), mais ça risque pas d'être à l'avantage du VT.

   

Et le pétrole nécessaire à l'extraction de l'uranium, du gaz par exemple, tu l'as intégré ?

Par

En réponse à anneaux nîmes.

Si tous les VE ftanvais étaient fabriqués en Frn1ce cela compenserait largement les emplois perdus dans le thermique vu que la plupart des thermiques ne sont pas fabriqués en France.

Cela dit lettre les Espagnols au chômage ne sera pas très glorieux non plus.

Là ou le bas blesse c'est de comprendre que moins ça se vendra, moins c'est compliqué à construire et entretenir et plus c'est cher et plus les constructeurs se gavent.

Et puis dans l'absolue sans vouloir être dans le cynisme faut bien se dire que 50 000 ou 100 000 emplois ce n'est pas non plus la cata.

Il existe plein de pays au monde qui se portent à merveille sans avoir de fabricants de bagnoles....

   

Oui, en France, c'est surtout au niveau de l'industrie de l'armement qu'il va y avoir un boom des offres d'emploi.

Et rien qu'un Rafale vendu, ça rapporte un max d'argent.

Pour le coup, on peut d'ailleurs remercier Poutine, car la nouvelle guerre froide qui se profile est une véritable aubaine pour cet industrie, et contrairement à tout le reste, on n'est près de délocaliser la production militaire.

D'ailleurs, pour le Rafale, tout est strictement made in France, sans même aucun composant d'origine américaine, pour justement garder notre indépendance dans le domaine.:jap:

Par

En réponse à Frdsnc

Et le pétrole nécessaire à l'extraction de l'uranium, du gaz par exemple, tu l'as intégré ?

   

Pensez vous qu'on sait pas électrifier des engins de mines ? Vue le couple moteur requis ça fonctionne parfaitement (d'ailleurs c'était avant des hybrides séries) et c'est même déjà en production. Jetez un œil sur Caterpillar R1700 XE LHD battery par exemple.

Par

Seulement ? Je dirais bien plus, des articles allemands parlent de plusieurs centaines de milliers de poste pour l'Europe. Une catastrophe industrielle tout simplement.

Par

Merci l'Europe d'avoir baissé son froc devant la Chine en pensant sauver les manchots et la forêt amazonienne avec le VE.

Par

En réponse à Otonei

Merci l'Europe d'avoir baissé son froc devant la Chine en pensant sauver les manchots et la forêt amazonienne avec le VE.

   

Il faut beaucoup tordre la réalité, teinté de mauvaise foi ou d'ignorance pour arriver à cette caricature vous ne pensez pas ?

Par

Dans un monde en descente énergétique et matérielle ,l'avenir est aux petites voitures genre keicar (800 kg, 80 ch,120 km/H) donc ce qui emprunteront un autre chemin disparaitront , on doit rentrer en décroissance pour sauver l'avenir de nos descendants .

Par

L'automobile Française est condamnée depuis le plan Pons. Rien de nouveau sous le soleil.

Les politiques n'ont pas eu le courage de réorienter la stratégie industrielle automobiles et se sont contenté de planifier des aides pour un patient condamné. Les PDG ne peuvent absolument rien faire à l'échelle de leur carrière, pour réorienter ou positionner une marque avec succès il faut environ 20/30 ans (DS est un exemple parfait de ce qu'il ne faut pas faire dans le domaine, Alpine subit une absence de réseau et une image inconnue hors Hexagone, vitesse et précipitation.)

Les erreurs des constructeurs et l'incapacité politique à changer de stratégie sont là cause principale de ce naufrage commercial, industriel et social.

Par

En réponse à icare 27

Dans un monde en descente énergétique et matérielle ,l'avenir est aux petites voitures genre keicar (800 kg, 80 ch,120 km/H) donc ce qui emprunteront un autre chemin disparaitront , on doit rentrer en décroissance pour sauver l'avenir de nos descendants .

   

La Dacia Spring est déjà disponible à la commande.

Par

"Le SUV MG ZS EV, comme d'autres électriques asiatiques"

il me semble que MG est anglais avec siège social à londres selon wikipedia

Par

En réponse à icare 27

Dans un monde en descente énergétique et matérielle ,l'avenir est aux petites voitures genre keicar (800 kg, 80 ch,120 km/H) donc ce qui emprunteront un autre chemin disparaitront , on doit rentrer en décroissance pour sauver l'avenir de nos descendants .

   

Si on veut faire dans la décroissance faudra commencer par arrêter de faire des bassins a poissons qui élève pour les manger, juste parce que la pêche standard ne peut sustenter toute la population des pays développés.

Donc non, si décroissance il doit y avoir ça devra commencer par des quotas sur le nombre d'enfants et non par imposer ce que chacun doit faire de ses sous comme si on vivait dans l'ere bolchevique.

Par

En réponse à Gastor

Pensez vous qu'on sait pas électrifier des engins de mines ? Vue le couple moteur requis ça fonctionne parfaitement (d'ailleurs c'était avant des hybrides séries) et c'est même déjà en production. Jetez un œil sur Caterpillar R1700 XE LHD battery par exemple.

   

Oui, c'est un bon début :bien:

Je parle au sens large, acheminement humains et matériels, planification, préparation du site, construction, transport, distribution de l'électricité, matériaux de construction de l'infra, élimination des déchets, exploitation de la mine et par la suite fermeture et nettoyage.

Tout ça sans pétrole ??

Par

En réponse à Frdsnc

Oui, c'est un bon début :bien:

Je parle au sens large, acheminement humains et matériels, planification, préparation du site, construction, transport, distribution de l'électricité, matériaux de construction de l'infra, élimination des déchets, exploitation de la mine et par la suite fermeture et nettoyage.

Tout ça sans pétrole ??

   

En fait la transition entamé va continuer tout au long de ce siècle. Le monde sans pétrole existe peut être mais il faudra être là en 2100 pour le voir. Mon jeune fils peut être.

Par

En réponse à Gastor

Il faut beaucoup tordre la réalité, teinté de mauvaise foi ou d'ignorance pour arriver à cette caricature vous ne pensez pas ?

   

la realité c'est que la caisse electrique sera chinoise...

et trés polluante car livré par tanker...

des usines en chine qui tournent au charbon....

l'europe va tuer des millions d'emploi dans l'automobile...

la pollution baisserrra pas car pour recharger les caisses c'est bruler du gaz russe voir pire ricain a base de chiste ou du charbon..

pire elle augmentera car pour bouger une electrique de 2 tonnes!!

c'est pas mal de charbon à cramer!!

la logique pour diminuer la pollution en france...

c'est un méga bonus sur les caisses de moins de 900 kgs!!

la tu aurais des thermiques qui consomment 4 litre au cent!!!

et tu diminue la

Par

En réponse à gignac-31

la realité c'est que la caisse electrique sera chinoise...

et trés polluante car livré par tanker...

des usines en chine qui tournent au charbon....

l'europe va tuer des millions d'emploi dans l'automobile...

la pollution baisserrra pas car pour recharger les caisses c'est bruler du gaz russe voir pire ricain a base de chiste ou du charbon..

pire elle augmentera car pour bouger une electrique de 2 tonnes!!

c'est pas mal de charbon à cramer!!

la logique pour diminuer la pollution en france...

c'est un méga bonus sur les caisses de moins de 900 kgs!!

la tu aurais des thermiques qui consomment 4 litre au cent!!!

et tu diminue la

   

Car vous pensez qu'on va manger du pop-corn en regardant les cargo décharger les VE chinois ? L'usine de Berlin importe quoi d'irremplaçablement chinois au juste ?!

Par

Amis chinois,

Baissez votre pantalon,

L'Europe daigne vous prendre en bouche.

Pour faire court, c'est à peu près ça.

Par

En réponse à gignac-31

la realité c'est que la caisse electrique sera chinoise...

et trés polluante car livré par tanker...

des usines en chine qui tournent au charbon....

l'europe va tuer des millions d'emploi dans l'automobile...

la pollution baisserrra pas car pour recharger les caisses c'est bruler du gaz russe voir pire ricain a base de chiste ou du charbon..

pire elle augmentera car pour bouger une electrique de 2 tonnes!!

c'est pas mal de charbon à cramer!!

la logique pour diminuer la pollution en france...

c'est un méga bonus sur les caisses de moins de 900 kgs!!

la tu aurais des thermiques qui consomment 4 litre au cent!!!

et tu diminue la

   

C'est exactement ça !

Et on y va tout droit le cœur joyeux,

Laissant nos gouvernants populistes nous endormir avec cette belle histoire romantico - écolo.

Eux-mêmes ne comprennent pas ce qu'ils font.

L'automobile est un sujet beaucoup trop complexe

Par

En réponse à fedoismyname

Oui, en France, c'est surtout au niveau de l'industrie de l'armement qu'il va y avoir un boom des offres d'emploi.

Et rien qu'un Rafale vendu, ça rapporte un max d'argent.

Pour le coup, on peut d'ailleurs remercier Poutine, car la nouvelle guerre froide qui se profile est une véritable aubaine pour cet industrie, et contrairement à tout le reste, on n'est près de délocaliser la production militaire.

D'ailleurs, pour le Rafale, tout est strictement made in France, sans même aucun composant d'origine américaine, pour justement garder notre indépendance dans le domaine.:jap:

   

D'où crois tu que viennent les milliers de compi électroniques, les microprocesseurs embarqués non seulement dans le Rafale mais également dans ses missiles ?

 

Par

En réponse à SteppeOuais

D'où crois tu que viennent les milliers de compi électroniques, les microprocesseurs embarqués non seulement dans le Rafale mais également dans ses missiles ?

   

De France principalement.

A part UNE puce dans le missile SCALP que les USA nous on fait à l'envers en Egypte aussi vite que possible, la puce a été (ou sera) remplacé par du ITAR-free.

Coté micro-électronique, on est bon, c'est juste qu'on n'a pas une thune à mettre dans un domaine aussi gourmand en capitaux.

 

SPONSORISE

Actualité Peugeot

Toute l'actualité

Forum Peugeot