Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info
La France en voie de tiers-mondisation ? La preuve par l'automobileUn pays où ne subsistent que des riches et des pauvres, sans classe moyenne, est un pays émergent. En France, si l'on se réfère aux chiffres de vente de voitures du premier trimestre, les grandes gagnantes sont les marques low cost et premium. La baisse des généralistes qui s'adressent à ces fameuses classes moyennes ? Peut-être un signe de tiers-mondisation du pays.

Lire le billet d'humeur»

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Ce n'est pas de la ''tiers-mondialisation'', mais plutôt un éveil des consciences, au moment où des voitures banales (compacte de 130ch environ) dépassent parfois la barre des 35.000 euros chez les généralistes.

À un moment donné, il faut se rendre à l'évidence : devant cette folie des prix en constante hausse essentiellement depuis ces 6 dernières années, les gens s'orientent vers des offres plus pertinentes.

Ou d'autres vers de la location longue durée. Mais bon, la cause est déjà perdue pour eux.

Par

Chez les "généralistes", je vois surtout les prix qui sont devenus "premium".

Le français "de classe moyenne" a peut être arrêté de se faire tondre et de cramer du cash dans un bien de consommation devenu trop couteux ?

En ces temps de matraquage fiscal, répression policière et overdose écolo-médiatique, le français "de classe moyenne" a peut être réétalonné sa vision de l'automobile en ne voyant plus que le côté "pratique" et "financier" (pour finir en déplacoir Dacia-esque, dernier constructeur à ne pas proposer des prix complétement fumés ?) que le côté "passion / plaisir" et l'achat déraisonnable ?

Les généralistes peuvent toujours proposer des citadines à 25k€ et des compacts à 35k€ avec une tablette sur le TDB et un moteur de mobylette sous le capot, je serais pas la clientèle ciblée de ce genre de proposition.

Par

Renault, Citroën, Opel, Ford reculent en France, mais quid de Peugeot, VW, Toyota, Skoda, ... ? Le recul ne serait-il pas propre à quelques marques seulement ?

Et, côté premium, est-ce que certaines marques reculent tandis que d'autres progressent ou restent stables ?

Par

La Dacia Sandero a été la 6e meilleure vente en Europe l'an dernier et était déjà dans ses eaux l'an dernier (source : https://carsalesbase.com/european-sales-2020-subcompact-cars/ ). Il va falloir récrire votre édito en remplaçant France par Europe...

Par

Je ne suis pas certain que l'on puisse faire de telles conclusions avec ces chiffres...

En revanche, il est clair que l'automobile est devenu un objet encombrant et finalement moins passionnant qu'avant pour beaucoup.

Par

plutot d'accord...

pauverisation ? non

les français, toujours à ce plaindre sont globalement pas à pleindre et assez "riche"

les 200 Millards en plus depuis 1 an sur les livert A et Compte courant ne sont pas tombé du ciel

sauf que sauf que..

il y a transfert de budget

plus vers l'immobilier dont le prix devient franchement problématique dans de nombreuses villes

plus vers les loisirs / communication : abonnement netlfix / 5G / les portable à 500 boulles, etc

moins vers la bouffe / vetement / et la bagnoles

une mégane (ou une C4 ou une 306) à + de 35.000 € sincérement : NON

on rajoute le malus, les taxes, les interdictions de rouler, les PV, les radars...

je fais parti de ces "nanties" de français : Dans le derniers quantile de l'insee,

Classe A de madame : 7 ans : bah on attend encore un peu pour passer à la nouvelle

LAguna III de monsieur : hors de question que je la change, elle fera bien ses 300.000 km ...

les jouets : Lotus - Roadster Mercos : j'ai déjà je changerais pas....

éventuellement une belle ancienne (250SL pagodes) pour ma retraite

Par

En réponse à EllePe

Renault, Citroën, Opel, Ford reculent en France, mais quid de Peugeot, VW, Toyota, Skoda, ... ? Le recul ne serait-il pas propre à quelques marques seulement ?

Et, côté premium, est-ce que certaines marques reculent tandis que d'autres progressent ou restent stables ?

Mercedes et volvo montent bien

BMW doit être stable

Audi descend ... A3 et A1 raté , faut le reconnaitre

Jaguar et LR chute gravement

Alfa devient inaudible

Par

En réponse à

Commentaire supprimé.

même à 4.000 net on se cache...

surtout chez Plouc land, on il y a des harpies / cerbère / dénonciateur à chaque fenêtre

Par

En réponse à Ajneda

Je ne suis pas certain que l'on puisse faire de telles conclusions avec ces chiffres...

En revanche, il est clair que l'automobile est devenu un objet encombrant et finalement moins passionnant qu'avant pour beaucoup.

Tu m'étonnes quand on se passionne pour les SUV de 3T à pile de trouver moins de "passion" à la voiture. :biggrin:

Par

Analyse assez superficielle : quid de l'effet générationnel, de son impact énorme sur la possession ou sur le montant des échéances de remboursement d'un bien immobilier ? Plus généralement de "l'effet boomer" aujourd'hui bien étayé par les analyses de certains sociologues, en gros une génération 1945-1965, voire un peu après, ultra-privilegiée dans son accès au marché du travail ou immobilier, comparé aux cohortes suivantes.

Une des composantes incontournables aujourd'hui quand on cause de pouvoir d'achat, regardez le niveau de vue des retraités ayant des carrières complètes ou à peu près.

Quand aux retraités, actifs en 2e partie de carrière ayant la chance d'avoir soldé leurs prêts sur leur résidence principale, ils ne sont globalement pas trop à plaindre en matière de pouvoir d'achat, l'automobile pouvant en prendre une partie.

Pouvant, car on a aussi des gens plutôt aisés mais qui considèrent uniquement la voiture comme un outils, et qui roulent en Sandero ou en Duster :bah:

C'est donc plutôt du côté des incertitudes liées à l'avenir, du pourcentage de revenu consacré au logement dans les grandes villes, et seulement pour finir un éventuel indicateur de paupérisation...et encore, on peut fortement douter de la pertinence de se référer au marché du neuf pour en juger, quand on voit le nombre de gens, jeunes actifs ou autres dont le budget auto se résume à quelques milliers d'euros maximum !

Bien loin de pouvoir mettre même 12.000 euros dans une voiture.

Par

Vrai, vrai et vrai... je suis parfaitement d'accord avec ce qui vient d'être dit.

Mais j'y vois d'autres motifs supplémentaires: le VO.

Pour le prix d'une voiture généraliste neuve, beaucoup de clients préfèrent une premium Allemande d'un an ou deux et moins de 30.000 Kms, d'où le succès insolent de ces marques sur le marché de l'occasion récente en plus de leur succès sur le marché du neuf.

Et ce n'est d'ailleurs pas un hasard...

Ce bon et juteux marché de l'occasion récente des marques Allemandes, leur permet également d'offrir d'excellentes valeur de reprises dans le cadre d'un leasing ou de transactions avec les entreprises de location courte durée... ce qui leur permet d'afficher des loyers aussi compétitifs ou presque que les généralistes tout en vendant des voitures plus chères.

Et ça, les entreprises l'ont bien comprises.

C'est du Win-win sur toute la ligne pour les premiums.

Mais les généralistes refusent de voir cet aspect et de s'y attaquer, partant donc à la guerre avec une enclume dans le sac à dos.

Et vous, pour 30.000€, qu'est-ce que vous préférez, une Renault Mégane neuve ou une BMW série 3 presque neuve?

Par

En réponse à

Commentaire supprimé.

Moi je tape 1400€ par mois a faire un taff de bagnard, je les veux bien tes 7-8k à te la secouer dans ton bureau. :bien:

Par

En réponse à Aznog

Chez les "généralistes", je vois surtout les prix qui sont devenus "premium".

Le français "de classe moyenne" a peut être arrêté de se faire tondre et de cramer du cash dans un bien de consommation devenu trop couteux ?

En ces temps de matraquage fiscal, répression policière et overdose écolo-médiatique, le français "de classe moyenne" a peut être réétalonné sa vision de l'automobile en ne voyant plus que le côté "pratique" et "financier" (pour finir en déplacoir Dacia-esque, dernier constructeur à ne pas proposer des prix complétement fumés ?) que le côté "passion / plaisir" et l'achat déraisonnable ?

Les généralistes peuvent toujours proposer des citadines à 25k€ et des compacts à 35k€ avec une tablette sur le TDB et un moteur de mobylette sous le capot, je serais pas la clientèle ciblée de ce genre de proposition.

Bonjour Aznog, C'est le commentaire le plus pertinent du jour. Pou mes 40 ans (en 1997), je m'étais offert une A3 TDI 130 neuve pour 149500 Frs (après remise) , soit + ou - 22.000 €. Pour ce prix, on a aujourd'hui une Yaris HSD d'entrée de gamme. Sauf erreur de ma part, les revenus n'ont pas suivi!

Par

Il y a plusieurs choses à prendre en compte en France pour comprendre la situation :

Premièrement, oui la France régresse c'est un fait. On perd notre industrie et de fait on se déclasse mondialement. La France est un pays en déclin : la faute au politique depuis 40 ans : pro-européenne, anti-industriel, anti-souverainiste, avec une vision ultra-candide concernant les relations commerciales internationales. La gestion du COVID est une parfaite illustration : 0 masque, 0 vaccin, 0 innovation, à la ramasse dans tous les domaines tel un pays du tiers monde.

Deuxièmement, il y a l'aspect culturel. Nous sommes un pays d'origine catholique et non protestant, donc par conséquent toute réussite individuel, tout attrait pour le succès, l'argent, etc... est d'office sanctionné par la morale collective.

Troisièmement, corolaire du grand déclassement, c'est notre posture mondialiste : en adoptant cette posture on favorise les postes à forte valeur ajoutée au détriment des postes à faible valeur ajoutée. C'est les fameux gagnants/perdants de la mondialisation. Exemple : quand un américain sans diplôme peut espérer dans certain secteur gagner 5000 à 10 000 $ par mois (certes des jobs pas sans contrainte), en France on est condamné au SMIC. Inversement, un simple ingénieur un peu "malin" comme moi se fait 10k € par mois sans forcer.

Quatrièmement, nous sommes un pays d'assisté et de plus en plus, où plutôt que de lutter contre les inégalités avec le travail, l'industrie, etc... on met des rustines à droite à gauche (Cf. 17 milliards pour les gilets jaunes) mais on maintien ce modèle.

Ces 4 facteurs expliquent pourquoi effectivement en France, on observe un déclassement automobile pour les classes moyennes et populaires. Quand un jeune boulanger qui gagne 1800/2000 € par mois, roulait en Clio RS pour se faire plaisir, demain il roulera en Dacia Spring.

Par

Toujours les chiffres de l'INSEE: corrigé de l'inflation, le salaire médian de 1985 correspond a 2200€ d'aujourd'hui. Le salaire médian d'aujourd'hui est un inférieur a 1800€.

Tout ce voit dans la différence de ces deux nombres: 20% de pertes de revenus minimum en 35 ans. Comme d'autres postes de dépenses sont arrivés, les deux combinés font qu'il y a moins d'argent pour la voiture.

Par

Je pense que les classes moyennes s'orientent de plus en plus vers l'occasion plus haut de gamme que dans du milieu de gamme (généraliste) neuf, et mon foyer en l'exemple flagrant : nous sommes classes moyennes et roulons tous les deux en "prémium" allemand d'occasion.

Le développement du marché de l'occasion ces dernières années est à mon avis la principale cause de ce déclin du marché des véhicules généralistes neufs.

Par

En réponse à Ajneda

Je ne suis pas certain que l'on puisse faire de telles conclusions avec ces chiffres...

En revanche, il est clair que l'automobile est devenu un objet encombrant et finalement moins passionnant qu'avant pour beaucoup.

La faute à qui ?

Les 3 quarts des gammes des constructeurs est composé de SUV. Et de plus en plus électrique par dessus le marché.

Grossièrement , à l'avenir rien ne différenciera un low cost d'un premium mécaniquement.

On comparera les autonomies et encore.

Aujourd'hui, on ne parle que des tailles d'écrans, des bandes LED etc ....

Donc évidemment que c'est moins passionnant.

Et puis il existe bien encore quelques voitures proposées par certains constructeurs mais elles sont matraquées par le malus, donc un très grand nombre de personnes s'orientent vers un achat dit "malin ou raisonnable" type dacia, renault etc et les "riches" s'orientent vers mercedes et Cie car il y a des écrans et des bandes LED partout et quand tu lui dis : hey mercedes ... j'ai froid, elle augmente le chauffage toute seule. Woooah trop bien, c'est trop premium. Le tout motorisé bien souvent par des 1.0 ou 1.3 donc ouai rien de passionannt.

Par

quotation en LLD dans ma boite pour un compact classique 30.000 km / an sur 36 /48 mois

les classe A / série 1 sont a peine moins cher qu'une Mégane ou une 308....

la fameuse valeur résiduelle en effet :bien:

Par

En réponse à DIDIER 57

Bonjour Aznog, C'est le commentaire le plus pertinent du jour. Pou mes 40 ans (en 1997), je m'étais offert une A3 TDI 130 neuve pour 149500 Frs (après remise) , soit + ou - 22.000 €. Pour ce prix, on a aujourd'hui une Yaris HSD d'entrée de gamme. Sauf erreur de ma part, les revenus n'ont pas suivi!

Exact, +1 :bien:

Par

En réponse à ze_cat

plutot d'accord...

pauverisation ? non

les français, toujours à ce plaindre sont globalement pas à pleindre et assez "riche"

les 200 Millards en plus depuis 1 an sur les livert A et Compte courant ne sont pas tombé du ciel

sauf que sauf que..

il y a transfert de budget

plus vers l'immobilier dont le prix devient franchement problématique dans de nombreuses villes

plus vers les loisirs / communication : abonnement netlfix / 5G / les portable à 500 boulles, etc

moins vers la bouffe / vetement / et la bagnoles

une mégane (ou une C4 ou une 306) à + de 35.000 € sincérement : NON

on rajoute le malus, les taxes, les interdictions de rouler, les PV, les radars...

je fais parti de ces "nanties" de français : Dans le derniers quantile de l'insee,

Classe A de madame : 7 ans : bah on attend encore un peu pour passer à la nouvelle

LAguna III de monsieur : hors de question que je la change, elle fera bien ses 300.000 km ...

les jouets : Lotus - Roadster Mercos : j'ai déjà je changerais pas....

éventuellement une belle ancienne (250SL pagodes) pour ma retraite

Globalement d'accord, sauf sur un point.

Les PV, les radars et autres forces de l'ordre ne sont pas un obstacle à l'achat de véhicules couteux et puissants.

J'en veux pour preuve la Suisse, la Norvège, la Suède qui sont des pays très fliqués et où le parc automobile est autrement plus cossu que le parc français.

Et même en Allemagne. A part la partie du réseau autoroutier à vitesse libre, sur le reste du réseau, on prend vite des amendes en conduisant comme chez nous. Je veux dire comme ce qui n'est pas réprimé chez nous. C'est du vécu.

Par

bonne remarques....

Par

En réponse à Plus de pseudo...

Vrai, vrai et vrai... je suis parfaitement d'accord avec ce qui vient d'être dit.

Mais j'y vois d'autres motifs supplémentaires: le VO.

Pour le prix d'une voiture généraliste neuve, beaucoup de clients préfèrent une premium Allemande d'un an ou deux et moins de 30.000 Kms, d'où le succès insolent de ces marques sur le marché de l'occasion récente en plus de leur succès sur le marché du neuf.

Et ce n'est d'ailleurs pas un hasard...

Ce bon et juteux marché de l'occasion récente des marques Allemandes, leur permet également d'offrir d'excellentes valeur de reprises dans le cadre d'un leasing ou de transactions avec les entreprises de location courte durée... ce qui leur permet d'afficher des loyers aussi compétitifs ou presque que les généralistes tout en vendant des voitures plus chères.

Et ça, les entreprises l'ont bien comprises.

C'est du Win-win sur toute la ligne pour les premiums.

Mais les généralistes refusent de voir cet aspect et de s'y attaquer, partant donc à la guerre avec une enclume dans le sac à dos.

Et vous, pour 30.000€, qu'est-ce que vous préférez, une Renault Mégane neuve ou une BMW série 3 presque neuve?

Ce que je préfère ?

Celle qui répond le plus à mon besoin. Mais comme je n'ai essayé ni l'une ni l'autre, je ne peux pas te répondre.

Par

Renault coule, Citroën boit la tasse, DS n'ira pas loin avec ses tarifs stratosphériques pour du "premium à la Française", prions pour Peugeot...

Par

En réponse à GY201

Toujours les chiffres de l'INSEE: corrigé de l'inflation, le salaire médian de 1985 correspond a 2200€ d'aujourd'hui. Le salaire médian d'aujourd'hui est un inférieur a 1800€.

Tout ce voit dans la différence de ces deux nombres: 20% de pertes de revenus minimum en 35 ans. Comme d'autres postes de dépenses sont arrivés, les deux combinés font qu'il y a moins d'argent pour la voiture.

Pourrait-on avoir votre source ? Vous avez déjà affirmé une autre fois et je vous ai demandé d'où vous teniez votre information et bizarrement vous n'aviez pas répondu...

Par

je suis assez inquiet pour Renault en effet

DS, c'est la blague qui a durée 10 ans, ca va vite rentré dans la gamme Citroen comme une finition HdG, chose qu'elle n'aurait jamais du quitter

Citroen ? il restera bien quelques vieux à casquette pour acheter leur model à contre courant ... ou alors vendre leur truc avec ds remises de 20/30%

Par

Article peu sérieux et très réducteur. Il faudrait prendre en compte le fait qu'aujourd'hui la voiture individuelle fait de moins en moins rêver les jeunes.

Je connais l'exemple de cadres supérieures pour lesquelles la voiture ne fait plus du tout rêver, n'achètent pas de prenium, pas parce qu'ils n'en ont pas les moyens, mais tout simplement qu'ils préfèrent mettre leur argent ailleurs, et ce faire plaisir sur d'autres choses moins visibles.

La voiture n'est plus un marqueur de classe sociale. ce sont souvent les plus pauvres en France qui roulent en voiture HDG,

On peut également combiner tout ça au fait que la métropolisation entraine une réduction du nombre de voiture par foyer, de nombreux jeunes CS++ ne passent plus le permis et préfèrent se déplacer en VTC, ou en train...

Sans parler de prise de conscience écologique de nombreuses personnes.

Par ailleurs, si on suit votre résonnement, de parallèle entre gamme de voiture et richesse globale de la population, Singapour est un pays du Tiers Monde, le Japon aussi.....

Par

En réponse à

Commentaire supprimé.

France,pays communiste !

C'est drôle et pathétique à la fois.

Belle performance !

Par

En réponse à al7785

Pourrait-on avoir votre source ? Vous avez déjà affirmé une autre fois et je vous ai demandé d'où vous teniez votre information et bizarrement vous n'aviez pas répondu...

Tu ne connais pas l'INSEE?

Fouille, c'est un de mes fils qui a trouvé ça et m'a passé l'info. Le sujet était le salaire de l'ingénieur débutant qui est aujourd'hui des 2/3 de mon salaire de débutant en 1980. Encore une fois, la source reste mon premier contrat de travail et celui des jeunes ingénieurs d'aujourd'hui. J'ai deux fils, un passé dans une ENSI banale et un autre dans une des 5 écoles les plus renommées.

Par

En réponse à GY201

Tu ne connais pas l'INSEE?

Fouille, c'est un de mes fils qui a trouvé ça et m'a passé l'info. Le sujet était le salaire de l'ingénieur débutant qui est aujourd'hui des 2/3 de mon salaire de débutant en 1980. Encore une fois, la source reste mon premier contrat de travail et celui des jeunes ingénieurs d'aujourd'hui. J'ai deux fils, un passé dans une ENSI banale et un autre dans une des 5 écoles les plus renommées.

Justement, j'ai cherché et je ne trouve pas ! J'ai au mieux quelque chose avec une moyenne et seulement à partir de 1995 et cela augmente.

Une statistique, qui plus est la médiane, ne se base pas sur votre observation. Par ailleurs, vous devriez savoir que les ingénieurs ne sont pas la majorité des gens. Autrement dit, si le salaire des non ingénieurs augmentent et que celui des ingénieurs diminuent de deux-tiers, le salaire médian va augmenter.

Par

En réponse à GY201

Tu ne connais pas l'INSEE?

Fouille, c'est un de mes fils qui a trouvé ça et m'a passé l'info. Le sujet était le salaire de l'ingénieur débutant qui est aujourd'hui des 2/3 de mon salaire de débutant en 1980. Encore une fois, la source reste mon premier contrat de travail et celui des jeunes ingénieurs d'aujourd'hui. J'ai deux fils, un passé dans une ENSI banale et un autre dans une des 5 écoles les plus renommées.

Sources : "crois moi tkt"

Temps que vous ne proposez pas un lien de l'INSEE prouvant vos dires, vous ne vous basez sur aucune source sérieuse....

Par

En réponse à lapinetlievre

Sources : "crois moi tkt"

Temps que vous ne proposez pas un lien de l'INSEE prouvant vos dires, vous ne vous basez sur aucune source sérieuse....

Ce n'est pas gentil pour son fils ingénieur de dire qu'il n'est pas sérieux :fresh:

Par

Quel triste constat

Par

Quand on voit ce qui est arrivé à Tapie et à sa femme, les "riches" ont également du souci se faire.

Bref, si cet avenir sombre se précise, même le "riche" aura intérêt à rouler en... Sandero. :cyp:

Bref, mieux vaudra masquer ses richesses et vivre dans la discrétion.

Mais bon, en France, c'est déjà plus ou moins le cas.

Par

En réponse à lapinetlievre

Sources : "crois moi tkt"

Temps que vous ne proposez pas un lien de l'INSEE prouvant vos dires, vous ne vous basez sur aucune source sérieuse....

Tu peux fouiller aussi, pour le prémaché, il y a Mac Do.

Par

En réponse à MrKmebs

Moi je tape 1400€ par mois a faire un taff de bagnard, je les veux bien tes 7-8k à te la secouer dans ton bureau. :bien:

Qu'est-ce qui t'empêchait de faire des études pour gagner plus? :bah:

Voire de trouver du taf dans un secteur rémunérateur (genre plombier)?

Par

En réponse à Axel015

Il y a plusieurs choses à prendre en compte en France pour comprendre la situation :

Premièrement, oui la France régresse c'est un fait. On perd notre industrie et de fait on se déclasse mondialement. La France est un pays en déclin : la faute au politique depuis 40 ans : pro-européenne, anti-industriel, anti-souverainiste, avec une vision ultra-candide concernant les relations commerciales internationales. La gestion du COVID est une parfaite illustration : 0 masque, 0 vaccin, 0 innovation, à la ramasse dans tous les domaines tel un pays du tiers monde.

Deuxièmement, il y a l'aspect culturel. Nous sommes un pays d'origine catholique et non protestant, donc par conséquent toute réussite individuel, tout attrait pour le succès, l'argent, etc... est d'office sanctionné par la morale collective.

Troisièmement, corolaire du grand déclassement, c'est notre posture mondialiste : en adoptant cette posture on favorise les postes à forte valeur ajoutée au détriment des postes à faible valeur ajoutée. C'est les fameux gagnants/perdants de la mondialisation. Exemple : quand un américain sans diplôme peut espérer dans certain secteur gagner 5000 à 10 000 $ par mois (certes des jobs pas sans contrainte), en France on est condamné au SMIC. Inversement, un simple ingénieur un peu "malin" comme moi se fait 10k € par mois sans forcer.

Quatrièmement, nous sommes un pays d'assisté et de plus en plus, où plutôt que de lutter contre les inégalités avec le travail, l'industrie, etc... on met des rustines à droite à gauche (Cf. 17 milliards pour les gilets jaunes) mais on maintien ce modèle.

Ces 4 facteurs expliquent pourquoi effectivement en France, on observe un déclassement automobile pour les classes moyennes et populaires. Quand un jeune boulanger qui gagne 1800/2000 € par mois, roulait en Clio RS pour se faire plaisir, demain il roulera en Dacia Spring.

Très bonne analyse de ta part, rien à ajouter.

Par

En réponse à DIDIER 57

Bonjour Aznog, C'est le commentaire le plus pertinent du jour. Pou mes 40 ans (en 1997), je m'étais offert une A3 TDI 130 neuve pour 149500 Frs (après remise) , soit + ou - 22.000 €. Pour ce prix, on a aujourd'hui une Yaris HSD d'entrée de gamme. Sauf erreur de ma part, les revenus n'ont pas suivi!

Le passage au 35h ne s'est pas concrétisé par une baisse des salaires, mais par un gel.

Ceci associé à un état toujours plus endetté qui fait payer ce surendettement aux entreprises, qui répercutent l'impact sur les salaires des employés...

Enfin, la mondialisation, c'est à dire la concurrence étrangère ne fait que geler un peu plus toute augmentation de salaire...

Par

En réponse à DIDIER 57

Bonjour Aznog, C'est le commentaire le plus pertinent du jour. Pou mes 40 ans (en 1997), je m'étais offert une A3 TDI 130 neuve pour 149500 Frs (après remise) , soit + ou - 22.000 €. Pour ce prix, on a aujourd'hui une Yaris HSD d'entrée de gamme. Sauf erreur de ma part, les revenus n'ont pas suivi!

Tu causes d'un époque qui remonte presque au quart de siècle Didier...

si tes revenus n'ont pas progressé à minima depuis ces temps reculés, pose toi quelques questions...

Visiblement suffisants pour t'être offert la caisse qui fait peur... :peur:

En se souvenant qu'une Spring propose des équipements qui n'existaient pas sur ta superbe A3 de l'époque.

Par

En réponse à MrKmebs

Moi je tape 1400€ par mois a faire un taff de bagnard, je les veux bien tes 7-8k à te la secouer dans ton bureau. :bien:

D'un autre côté lui est avocat.

Par

En réponse à lapinetlievre

Sources : "crois moi tkt"

Temps que vous ne proposez pas un lien de l'INSEE prouvant vos dires, vous ne vous basez sur aucune source sérieuse....

Mais tu sais bien que le référentiel majeur de Papy Cézallier, ce sont ses 3 merveilleux gamins... ils sont ressortis sur un peu tous les sujets.

Pratique !

Par

Et on souhaite favoriser l'électrique.

Par

En réponse à al7785

Pourrait-on avoir votre source ? Vous avez déjà affirmé une autre fois et je vous ai demandé d'où vous teniez votre information et bizarrement vous n'aviez pas répondu...

Bon... ceci étant posé, il n'a pas tord notre grand ami des bêtes.

Je ne sais même pas comment un fumeur avec un salaire du type de celui vu un peu au dessus peut continuer à s'adonner à son vice...

Et bien entendu, les besoins nouveaux, absolument indispensables comme chacun sait ( le dernier en date me semble être l'abonnement à ces machins genre Netflix and Co, comme si 27 chaines gratos + tout ce que l'on peut trouver sur le web ne suffisait pas à s'abrutir l'esprit à satiété ) sont causes d'une paupérisation insidieuse.

Par

je viens de faire un tour sur l'insee

Salaire médian en FRANCE net EQTP : 1871 € Net en 2018

le même en 1996 = 1693 €

les salaires médian on donc pris 11%

l'inflation 1996/2008 = +34%

je parle pas de l'immobilier qui a fait x2 / x 3 facile dans les grandes villes 'les loyers, c'est idem'

donc, oui les salaires n'ont pas suivi l'inflation et l'immobilier à fagocité le budget des français

https://www.insee.fr/fr/statistiques/4990766#graphique-figure5

Par

Quand on regarde le prix d'une bête clio entrée de gamme 65cv avec des remonte vitre manuel à 17000 balles ou d'un kangoo "à partir de 24700 €,même chose pour la plupart des marques, il ne faut pas être vraiment malin, voilà pourquoi Dacia cartonne

Par

En première page de ma recherche avec les lunettes du web, j'ai pu trouver. Je corrige: 87069FRF net 1985 soit 24021EUR 2020. Le salaire moyen est de 1789 pour l'année 2016, comme ça ne bouge pas depuis des années et que je n'ai pas cherché plus, j'ai pris ces 1789 pour 2020, l'inflation est considérée comme subie sans augmentation des salaires.

Ça ne fait "que" 11% de perte alors que j'ai annoncé 20% plus haut, la tendance est quand même bien visible.

Quiconque a trouvé plus récent pour le salaire médian net peut corriger.

Par

En réponse à Axel015

Il y a plusieurs choses à prendre en compte en France pour comprendre la situation :

Premièrement, oui la France régresse c'est un fait. On perd notre industrie et de fait on se déclasse mondialement. La France est un pays en déclin : la faute au politique depuis 40 ans : pro-européenne, anti-industriel, anti-souverainiste, avec une vision ultra-candide concernant les relations commerciales internationales. La gestion du COVID est une parfaite illustration : 0 masque, 0 vaccin, 0 innovation, à la ramasse dans tous les domaines tel un pays du tiers monde.

Deuxièmement, il y a l'aspect culturel. Nous sommes un pays d'origine catholique et non protestant, donc par conséquent toute réussite individuel, tout attrait pour le succès, l'argent, etc... est d'office sanctionné par la morale collective.

Troisièmement, corolaire du grand déclassement, c'est notre posture mondialiste : en adoptant cette posture on favorise les postes à forte valeur ajoutée au détriment des postes à faible valeur ajoutée. C'est les fameux gagnants/perdants de la mondialisation. Exemple : quand un américain sans diplôme peut espérer dans certain secteur gagner 5000 à 10 000 $ par mois (certes des jobs pas sans contrainte), en France on est condamné au SMIC. Inversement, un simple ingénieur un peu "malin" comme moi se fait 10k € par mois sans forcer.

Quatrièmement, nous sommes un pays d'assisté et de plus en plus, où plutôt que de lutter contre les inégalités avec le travail, l'industrie, etc... on met des rustines à droite à gauche (Cf. 17 milliards pour les gilets jaunes) mais on maintien ce modèle.

Ces 4 facteurs expliquent pourquoi effectivement en France, on observe un déclassement automobile pour les classes moyennes et populaires. Quand un jeune boulanger qui gagne 1800/2000 € par mois, roulait en Clio RS pour se faire plaisir, demain il roulera en Dacia Spring.

Je ne suis pas d'accord sur le premier point. L'état donné au gros pas au petit. La preuve par le covid 2 start UP française, valneva et oseimmuno ont trouvé un vaccin mais l'état n a pas soutenu financierement, c'est l'Angleterre qui a soutenu financière ment, mais l'état français a préféré soutenir un gros de la biotech et elle n a pas encore trouvée. Le looser.

Par

En réponse à ze_cat

Mercedes et volvo montent bien

BMW doit être stable

Audi descend ... A3 et A1 raté , faut le reconnaitre

Jaguar et LR chute gravement

Alfa devient inaudible

Cela n'est pas juste.

Le journaliste prenait comme base de comparaison le 1er trimestre 2019 pour rappel.

Mercedes a vendu moins qu'au premier trimestre 2019 (environ 2500 véhicules en moins) mais sa part de marché est passée de 2.76 à 2.87%

BMW a vendu 53 véhicules de plus qu'en 2019 (1er trimestre vs 1er trimestre2021) et sa part de marché est passée de 2.21 à 2.78%

Audi a vendu 1090 véhicules de moins qu'en 2019 mais sa part de marché est passée de 2.28 à 2.61%.

Dans le même temps renault a perdu plus de 3% de part de marché et DS est sous le 1% de part de marché.

Par

Tout cela est une synthèse d'évènement bien notée par des précédents messages.

Il y a eu une perte de pouvoir d'achat, des salaires qui stagnent, des dépenses BEAUCOUP plus élevées comme l'immobilier et les nouvelles dépenses comme les abonnements TV, Tel, etc...

Pour une partie de ceux qui ont les moyens, et qui savent compter àa quoi bon acheter un dragster pour se faire piquer 4 points dans les premiers kilomètres. Une partie s'est résignée, à rouler cool, pas cher et profiter d'autres plaisirs comme les voyages qui sont devenus moins chers.

De plus ce climat anti automobile a renvoyé les passionnés sur les voitures anciennes. valeur stable au minimum, voir spéculation pour les plus riches. Même si pour certains c'est d'un autre temps, rouler en Mercédes décapotable de 1990, permet de voyager dans le confort et avec du plaisir. Quand aux conséquences de l'accident possible, ils sont vieux et s'en foutent. quand on a roulé dans des 2 cv étant jeune, une 205 GTI parait très sure.

Et puis il y a le phénomène qui a mis sur orbite Dacia. Des normes de plus en plus contraignantes de l'électronique embarquée à profusion dans les voitures et des pannes de plus en plus complexes et chères. La simplicité a séduit.

Bref à quoi bon acheter cher qui va rapidement décoter et qui de plus ne sera peut être plus autoriser à circuler dans certaines zones. Les clients e sont pas si cons que cela : Attendre te voir, comment cela va évoluer, comment les batteries des VE vont vieillir, si quand il y aura beaucoup de ve si cela sera facile de partir en vacances .

Attendre !

Par

En réponse à roc et gravillon

Tu causes d'un époque qui remonte presque au quart de siècle Didier...

si tes revenus n'ont pas progressé à minima depuis ces temps reculés, pose toi quelques questions...

Visiblement suffisants pour t'être offert la caisse qui fait peur... :peur:

En se souvenant qu'une Spring propose des équipements qui n'existaient pas sur ta superbe A3 de l'époque.

Une caisse qui fait peur ? À cette époque je me suis payé deux golf 4

Neuves :un tdi 110cv (qui atomisait déjà toute les megane, 306,ect dépassées technologiquement)apres quatre ans la même en 130 cv boîte 6 idem , jamais d'ennuis avec qui ont tenus une très bonne côte à la revente, la spring à 45 cv qu'elle régression, et tout le monde a l'air content d'une telle brouette électrique sous motorisée a l'autonomie ridicule.. Bien triste époque

Par

Pour les autos premiums (Mercedes, BMW, Audi, Jaguar...), il apparaît clairement que les entreprises cherchent à offrir une image d'avantages en nature plus qualitative pour ses dirigeants et cadres (alors que certains modèles descendent doucement en gamme avec l'apparition de plastiques durs, la mise en option d'éléments jusque là en série, des motorisations perdant en noblesse etc...) qu'auparavant. La mode des SUV a également été épousée par ces marques premiums depuis un bon moment avec plus de modèles que les marques low cost et généralistes et pour lesquelles des acteurs de second rang viennent jouer les trouble-fêtes ! Land Rover et Volvo.

De plus, il est à noter que les marques généralistes ont eu l'obligation de se positionner plus clairement suite à l'intégration des progrès en matière d'électronique ou de sécurité et l'arrivée d'acteurs par le bas en forte réussite (Dacia, Hyundai et Kia). Les généralistes ont dû changer de braquet en se positionnant sur un segment plutôt qu'un autre, tel que Peugeot qui se dit premium access et non plus généraliste, Renault qui a essayé ce segment aussi mais avec moins de succès (Espace, Scénic Talisman). On le voit bien, les prix ont augmenté, le design est plus affirmé... Mais pas forcément le reste (qualité perçue, fiabilité).

Faut-il en déduire qu'un fossé se creuse au détriment de la classe moyenne ? (d'ailleurs, c'est quoi la classe moyenne ? :voyons:)

De ma fenêtre, pas forcément. Je pencherais plus pour un rééquilibrage des besoins des foyers en fonction du marché et des offres. En effet, le low cost n'a de low cost que le nom maintenant. Il suffit de voir les derniers modèles de Dacia pour s'en convaincre, ou même de Fiat avec sa Tipo, précurseur du "un petit mieux que du low cost" avec son côté rationnel, son design bien léché et ses multiples déclinaisons. Et puis Hyundai et Kia qui ne sont plus des marques secondaires mais des références sur certains segments (compact hybride/électrique, citadine). Je ne parle même pas des japonaises qui sont, au-delà de leur exotisme (design parfois discutable chez Toyota ou Honda, motorisation spéciales pour Mazda) de vraies alternatives aux généralistes par leurs différences tout en restant très fiables, solides et accessibles.

De ce fait, les acheteurs ont la possibilité d'acquérir (neuf ou occasion d'ailleurs) du low cost bien équipé, moderne au design attrayant et dont la simplicité de conception les rend relativement fiable pour le prix. Ces véhicules sont très proches de ceux des généralistes au sens traditionnel du terme. De même, les premiums ne sont pas si éloignés des généralistes qui veulent améliorer leur image par des véhicules au design affermi, spécifiques... Et à cela, les LOA et LDD qui ont complétement bouleversé la notion d'achat et de propriété qui font qu'un premium onéreux à l'achat, devient accessible à la location (même si ramené au nombre de loyers à payer reste une somme plutôt élevée). Une part de la population cherche une certaine image qu'offre les premiums et qui est accessible. Pourquoi se gênerait-elle ?

e

Par

En réponse à GY201

En première page de ma recherche avec les lunettes du web, j'ai pu trouver. Je corrige: 87069FRF net 1985 soit 24021EUR 2020. Le salaire moyen est de 1789 pour l'année 2016, comme ça ne bouge pas depuis des années et que je n'ai pas cherché plus, j'ai pris ces 1789 pour 2020, l'inflation est considérée comme subie sans augmentation des salaires.

Ça ne fait "que" 11% de perte alors que j'ai annoncé 20% plus haut, la tendance est quand même bien visible.

Quiconque a trouvé plus récent pour le salaire médian net peut corriger.

Il y a le salaire, masis il y a tout ce que tu paye aujourd'hui, que tu ne payai pas avant.

Les taxes foncières qui augmentent, les contrôles techniques plus sévères, les abonnements internet, l'ordinateur, etc....

A ce jour période de covid avec des gamins à la maison, il faut presque un ordi à chaque gamin. Il y a 25 ans la question ne se serait pas posée de la même façon. Bref, ce qui compte, c'est le reste à vivre et ce n'est pas un hasard s'il y a eu un mouvement gilet jaune. Notre société se crée des besoins et ensuite se plaint que la vie coute trop chère.

on voit bien avec la crise covid , que l'empilage de norme d'administration, en france et en Europe crée un bordel terrible.

Mais ceux qui produisent ces normes nous coûtent cher 2 fois. Par leurs salaires et les conséquences des normes pondues!

Par

En réponse à MrKmebs

Moi je tape 1400€ par mois a faire un taff de bagnard, je les veux bien tes 7-8k à te la secouer dans ton bureau. :bien:

Peut-être qu'il a fait des études pour ça .... Et peut-être que tu en as fait moins ce qui t'aurait permis d'accéder à des postes mieux payés ?

Par

En réponse à MrKmebs

Moi je tape 1400€ par mois a faire un taff de bagnard, je les veux bien tes 7-8k à te la secouer dans ton bureau. :bien:

Attends, le type fait des festins avec des chipos quand il est à la retraite, il roulait en Auris et il achète des diesels pour espérer gagner 3 euros à la pompe : son fameux "salaire" qu'il étale (plutôt des recettes avant charges, cotisations et impôts...), il a dû le toucher pendant deux ou trois mois de toute sa vie, le reste du temps il devait pas gagner à peine plus que toi ! :bien:

:buzz:

Par

En réponse à E911V

D'un autre côté lui est avocat.

Qu'il dit... :dodo:

Il était peut-être technicien de surface dans un cabinet d'avocats... Ce qui est sûr c'est qu'il n'était pas informaticien, pour en être réduit à payer cher un automate qui lui crée des pseudos pour ses multis ! :lol:

Ni vendeur de bagnole, pour acheter une bagnole et de plaindre ensuite des données de la fiche technique ! :biggrin:

:areuh:

Par

les salaires baissent, se loger coûte de plus en plus cher, il y a de moins en moins d'emplois, les véhicules neufs coûtent de plus en plus cher, leur durée de vie descend, ils sont devenu très peu fiable, les électriques sont très cher et devraient rapidement évoluer, les véhicules thermique risquent de ne plus être utilisable dans quelques années... bref autant de raisons pour rationaliser son budget auto.

Par

En réponse à Aznog

Chez les "généralistes", je vois surtout les prix qui sont devenus "premium".

Le français "de classe moyenne" a peut être arrêté de se faire tondre et de cramer du cash dans un bien de consommation devenu trop couteux ?

En ces temps de matraquage fiscal, répression policière et overdose écolo-médiatique, le français "de classe moyenne" a peut être réétalonné sa vision de l'automobile en ne voyant plus que le côté "pratique" et "financier" (pour finir en déplacoir Dacia-esque, dernier constructeur à ne pas proposer des prix complétement fumés ?) que le côté "passion / plaisir" et l'achat déraisonnable ?

Les généralistes peuvent toujours proposer des citadines à 25k€ et des compacts à 35k€ avec une tablette sur le TDB et un moteur de mobylette sous le capot, je serais pas la clientèle ciblée de ce genre de proposition.

Pendant ce temps là, les déchets plastiques s'accumulent sur les océans et le coût de leur ramassage et de leur traitement est inenvisageable dans le contexte économique actuel basé sur le SEUL profit au MÉPRIS du reste......

Alors, le problème bassement matériel de la voiture en Europe, JE m'en FOUS!!!

Un exemple, sur le monde industriel; LG arrête les smartphones pour se reconvertir et investir dans lers les voitures............électriques, c'est PLUS RENTABLE.

Par

En réponse à DIDIER 57

Bonjour Aznog, C'est le commentaire le plus pertinent du jour. Pou mes 40 ans (en 1997), je m'étais offert une A3 TDI 130 neuve pour 149500 Frs (après remise) , soit + ou - 22.000 €. Pour ce prix, on a aujourd'hui une Yaris HSD d'entrée de gamme. Sauf erreur de ma part, les revenus n'ont pas suivi!

Suite à une émission il y a quelques jours, en 1996 une golf 3 série spéciale Bon Jovi était proposée à partir de 81600 Francs (12440€). Rapporté à aujourd'hui en tenant compte de l'inflation, cela représenterait environ 17500€.

Après vérification, le premier prix d'une golf 8 est aujourd'hui de 28540€ (1.0 TSI 110 Life).

Alors certes la technologie, les normes de sécurité active et passive ont un coup mais il ne faut pas deconner non plus, 11000€ de plus pour une voiture c'est vraiment du foutage de gueule. Entre le prix de l'époque (même si elle ne fesait que 75ch au lieu de 110 aujourd'hui et que cette dernière est soit disant extrêmement bien dotée en techno en tout genre), entre les 12440€ de l'époque et l'actuelle (inflation comprise de 41%) cela représente + de 129% d'augmentation en 25 ans. Dans le même temps, le SMIC horaire brut n'a augmenté que de 78% (là aussi inflation comprise).

Très clairement, il faut y réfléchir à deux fois avant d'acheter en concession. Les mandataires ont encore de beaux jours devant eux.

Par

En réponse à Alxcs76

les salaires baissent, se loger coûte de plus en plus cher, il y a de moins en moins d'emplois, les véhicules neufs coûtent de plus en plus cher, leur durée de vie descend, ils sont devenu très peu fiable, les électriques sont très cher et devraient rapidement évoluer, les véhicules thermique risquent de ne plus être utilisable dans quelques années... bref autant de raisons pour rationaliser son budget auto.

Et l'essence, l'électricité augmente... Et le nombre de cas covid augmente. Tout augmente.

Par

Sinon pour en être réduit à acheter du low-cost, faut à la fois n'avoir pas beaucoup d'argent ET ne pas être très débrouillard : on est en 2021, avec internet et du bon sens n'importe qui est capable avec un peu de volonté de trouver des bonnes affaires 1000x mieux qu'une Dacia sous-équipée, sous-motorisée et surtout à la ramasse niveau sécurité passive... :dodo:

Perso si j'avais un budget limité à une Dacia je me mettrais en 4 ne serait-ce que pour proposer un minimum de confort et surtout autre chose que 3 étoiles au crash-test à mes enfants. :bah:

:violon:

Par

Je cite l'auteur : un pays émergent est un pays où se côtoient voitures premium et ruines ambulantes...

Si l'auteur pense vraiment que c'est la situation en France, il faudrait qu'il sorte un peu de chez lui, la France n'est pas la Suisse, le nombre de véhicules premium est faible en comparaison des pays d'Europe du Nord, et le reste du parc n'est pas constitué de "ruines ambulantes", sauf à considérer qu'une voiture de dix ans (âge moyen d'un véhicule d'occasion en France) est une ruine ce qui est loin d'être le cas !

Une voiture d'entreprise peut être rincée au bout de 18 mois de maltraitance quand le papy roule depuis 30 ans avec sa R5 increvable et parfaitement entretenue.

Et de toute façon le nombre de véhicules premium ne veut plus rien dire, l'apparition des locations longue durée rend n'importe quelle Volvo, BMW ou Mercedes accessible à tout un chacun ou presque.

Pour finir, le low cost d'aujourd'hui n'a plus grand chose à voir avec les toutes premières Logan: une Sandero 3 est mieux finie, plus spacieuse et aussi bien équipée qu'une Citroën C3 ou qu'une 208 d'entrée de gamme. La Sandero 3 en offre bien plus qu'une citadine de pays émergent tout comme l' Arkana européen en offre plus que la version Russe.

Je dirais plutôt que l'attitude de l'acheteur moyen a changé : autrefois, la Mercedes était un vrai marqueur social, presque un passage obligé pour le notable du coin. Aujourd'hui les gens s'en foutent, la bagnole a mauvaise presse, les jeunes n'en veulent surtout pas et on met son pognon dans autre chose (pas forcément plus utile).

Par

En réponse à GY201

Tu peux fouiller aussi, pour le prémaché, il y a Mac Do.

On vous demande d'argumenter en prouvant vos dires et cela vous vexe. Je veux bien votre fameux lien sur votre moteur de recherche.

Par

Si j'ai bon souvenir... cette Golf Bon Jovi avait la particularité, malgré le nom du groupe, d'être vendue... sans auto-radio !

Arrétez de comparer l'incomparable les gars, ça fait 21 ans qu'on a changé de siècle.

Par

En réponse à gordini12

Tout cela est une synthèse d'évènement bien notée par des précédents messages.

Il y a eu une perte de pouvoir d'achat, des salaires qui stagnent, des dépenses BEAUCOUP plus élevées comme l'immobilier et les nouvelles dépenses comme les abonnements TV, Tel, etc...

Pour une partie de ceux qui ont les moyens, et qui savent compter àa quoi bon acheter un dragster pour se faire piquer 4 points dans les premiers kilomètres. Une partie s'est résignée, à rouler cool, pas cher et profiter d'autres plaisirs comme les voyages qui sont devenus moins chers.

De plus ce climat anti automobile a renvoyé les passionnés sur les voitures anciennes. valeur stable au minimum, voir spéculation pour les plus riches. Même si pour certains c'est d'un autre temps, rouler en Mercédes décapotable de 1990, permet de voyager dans le confort et avec du plaisir. Quand aux conséquences de l'accident possible, ils sont vieux et s'en foutent. quand on a roulé dans des 2 cv étant jeune, une 205 GTI parait très sure.

Et puis il y a le phénomène qui a mis sur orbite Dacia. Des normes de plus en plus contraignantes de l'électronique embarquée à profusion dans les voitures et des pannes de plus en plus complexes et chères. La simplicité a séduit.

Bref à quoi bon acheter cher qui va rapidement décoter et qui de plus ne sera peut être plus autoriser à circuler dans certaines zones. Les clients e sont pas si cons que cela : Attendre te voir, comment cela va évoluer, comment les batteries des VE vont vieillir, si quand il y aura beaucoup de ve si cela sera facile de partir en vacances .

Attendre !

Tu as raison mais tu laisses de coté une certaine culture du "samsufi" a propos de l'automobile.

En 1985, beaucoup de gens roulaient en R5 ou 205 alors qu'ils avaient des revenus qui auraient permis de rouler en 505. Le coté représentation et souhait de monter en gamme est récent dans les habitudes des acheteurs. Perso, je n'ai pas croisé grand monde adepte des locations sur 3-4 ans et vu encore quantité de gens en voitures fort modestes comparées a leurs revenus.

Par

En réponse à

Commentaire supprimé.

ce que vous appelez un salaire "normal" de 7000/8000 vous classe immédiatement parmi les très très aisés.

Seulement 10% de la population gagne plus de 56 000€ annuels (4600/mois)

donc plus de 80 000€ annuel, ça doit représenter 1 à 2% de la population !

Même les médecins ont maintenant du mal à atteindre ce niveau de revenu !

Le salaire moyen, équivalent temps plein c'est un peu moins de 2500€ !

et un ouvrier, même qualifié aura du mal à atteindre à 2000€, sauf à réaliser des heures supplémentaires, des déplacements et autres heures de nuit !

si vous voulez avoir de beaux revenus, et que vous n"hésitez pas à être cyniques, à retourner votre veste, à renier vos engagements, à poignarder dans le dos vos amis de la veille, alors la politique, locale est faite pour vous !

avec 2 mandats (mairie et département) 2 postes dans des commissions diverses, en plus de votre boulot, vous pouvez, dans une petite ville (moins de 50000 hab), vous retrouver avec 3000 à 6000€ de plus chaque mois !

Mais ensuite il est parfois difficile de se regarder dans une glace !

Par

En réponse à GY201

En première page de ma recherche avec les lunettes du web, j'ai pu trouver. Je corrige: 87069FRF net 1985 soit 24021EUR 2020. Le salaire moyen est de 1789 pour l'année 2016, comme ça ne bouge pas depuis des années et que je n'ai pas cherché plus, j'ai pris ces 1789 pour 2020, l'inflation est considérée comme subie sans augmentation des salaires.

Ça ne fait "que" 11% de perte alors que j'ai annoncé 20% plus haut, la tendance est quand même bien visible.

Quiconque a trouvé plus récent pour le salaire médian net peut corriger.

En fait, vous êtes l'archétype de l'ingénieur qui fait tout à la louche :

- Le salaire médian a baissé ? Finalement, vous nous donnez un salaire moyen.

- Vous affirmez quelque chose sur 1985 à 2020 mais comme vous nous vendez des chiffres pour 2016 que vous reprenez pour 2020.

- Vous annoncez 20 % mais c'est finalement 11 %.

Que d'approximations !

Il va falloir que vous donniez vos sources car la mienne indique que le salaire médian a augmenté https://www.ofce.sciences-po.fr/pdf/ebook/ebook121.pdf. Notez que le salaire médian a lui aussi cru en euros constants.

Par

En réponse à

Commentaire supprimé.

y a pas de salaire correct, il y a ce qu'on en fait, alors arrête de rager.

Par

En réponse à Plus de pseudo...

Vrai, vrai et vrai... je suis parfaitement d'accord avec ce qui vient d'être dit.

Mais j'y vois d'autres motifs supplémentaires: le VO.

Pour le prix d'une voiture généraliste neuve, beaucoup de clients préfèrent une premium Allemande d'un an ou deux et moins de 30.000 Kms, d'où le succès insolent de ces marques sur le marché de l'occasion récente en plus de leur succès sur le marché du neuf.

Et ce n'est d'ailleurs pas un hasard...

Ce bon et juteux marché de l'occasion récente des marques Allemandes, leur permet également d'offrir d'excellentes valeur de reprises dans le cadre d'un leasing ou de transactions avec les entreprises de location courte durée... ce qui leur permet d'afficher des loyers aussi compétitifs ou presque que les généralistes tout en vendant des voitures plus chères.

Et ça, les entreprises l'ont bien comprises.

C'est du Win-win sur toute la ligne pour les premiums.

Mais les généralistes refusent de voir cet aspect et de s'y attaquer, partant donc à la guerre avec une enclume dans le sac à dos.

Et vous, pour 30.000€, qu'est-ce que vous préférez, une Renault Mégane neuve ou une BMW série 3 presque neuve?

Une giulia d occas !!!

Par

En réponse à al7785

En fait, vous êtes l'archétype de l'ingénieur qui fait tout à la louche :

- Le salaire médian a baissé ? Finalement, vous nous donnez un salaire moyen.

- Vous affirmez quelque chose sur 1985 à 2020 mais comme vous nous vendez des chiffres pour 2016 que vous reprenez pour 2020.

- Vous annoncez 20 % mais c'est finalement 11 %.

Que d'approximations !

Il va falloir que vous donniez vos sources car la mienne indique que le salaire médian a augmenté https://www.ofce.sciences-po.fr/pdf/ebook/ebook121.pdf. Notez que le salaire médian a lui aussi cru en euros constants.

*Pardon, ma source indique que le salaire moyen et le salaire médian ont augmenté.

Par

"Les ventes des voitures de moins de deux ans sont en recul, à l'inverse de celles qui ont dépassé dix ans, dont la part augmente de 4,7 %. Un taux presque équivalent à la baisse des 4,5 % des ventes des autos qui ont entre 5 et 10 ans. Preuve, s'il en fallait une de plus, de la paupérisation d'une bonne part de la société française, mais aussi des sociétés occidentales en général."

Cette analyse de comptoir se base sur l'hypothèse que, quand les gens ont de l'argent, ils le mettent systématiquement dans leur voiture. Or, c'est de moins en moins le cas (marché de l'occasion pléthorique, voitures de fonction toujours plus nombreuses, uniformisation de l'offr, autopartage, désintérêt des jeunes, etc). A l'inverse, des individus de la classe moyenne mettent bien plus cher qu'avant dans leur voiture justement pour s'offrir un SUV et/ou du premium. Comment dissocier l'impact de ces différents effets, parfois contradictoires ? M.Holtz semble avoir la réponse, sûrement sur la base d'une très fine étude de marché ?

"Ces efforts de volume, Fiat ne les a pas faits et sa Tipo, pour réussie qu'elle soit, n'a pas convaincu. Trop chère pour le low cost et pas assez pour une généraliste."

Pas assez chère, mon fils. Analyse bidon, puisque 1) je connais peu d'acheteurs qui se désintéressent d'un modèle parce qu'il est trop bon marché, et 2) le prix d'achat réel (= remise déduite) se rapproche très fort de Dacia. Et comme le produit est bien meilleur que du low cost, on peut par exemple supposer que la marge unitaire est trop faible. Ajoutons à ça l'image de Fiat, les moteurs malussés, l'abandon du modèle un temps évoqué, etc. il y a bien d'autres raisons que le positionnment tarifaire, que M.Holtz se garde bien d'examiner. Tout ça en supposant que le modèle ne soit pas un succès, ce qui est loin d'être évident (500 000 exemplaires vendus début 2020, pour un modèle qui parait de zéro).

Par

En réponse à al7785

En fait, vous êtes l'archétype de l'ingénieur qui fait tout à la louche :

- Le salaire médian a baissé ? Finalement, vous nous donnez un salaire moyen.

- Vous affirmez quelque chose sur 1985 à 2020 mais comme vous nous vendez des chiffres pour 2016 que vous reprenez pour 2020.

- Vous annoncez 20 % mais c'est finalement 11 %.

Que d'approximations !

Il va falloir que vous donniez vos sources car la mienne indique que le salaire médian a augmenté https://www.ofce.sciences-po.fr/pdf/ebook/ebook121.pdf. Notez que le salaire médian a lui aussi cru en euros constants.

coquille, c'est le salaire médian qui fait1789€

Par

Tous les indicateurs le montrent . La France se tiermondise . Que ce soit le PIB par habitant, la richesse par habitant, les niveaux scolaire et universitaire, la production industrielle , tous les indicateurs montrent année après année le déclin de la France qui recule dans tous les classements . Les français ne veulent plus travailler ( les 35h mis en place par la gauche au debut des années 2000 ont achevé un lent processus de dévalorisation du travail initié par des syndicats moyenâgeux). Ils sont devenus des assistés quémandant toujours plus d'assistance et de prise en charge par un état au bout du rouleau , surendetté pour distribuer toujours plus . Tout est gratuit en France. Certains rêvent même d'un revenu distribué à chaque français à partir de ses 18 ans . Nous vivons dans une Rome décadente, et nous savons comment Rome a fini.

Par

En réponse à al7785

En fait, vous êtes l'archétype de l'ingénieur qui fait tout à la louche :

- Le salaire médian a baissé ? Finalement, vous nous donnez un salaire moyen.

- Vous affirmez quelque chose sur 1985 à 2020 mais comme vous nous vendez des chiffres pour 2016 que vous reprenez pour 2020.

- Vous annoncez 20 % mais c'est finalement 11 %.

Que d'approximations !

Il va falloir que vous donniez vos sources car la mienne indique que le salaire médian a augmenté https://www.ofce.sciences-po.fr/pdf/ebook/ebook121.pdf. Notez que le salaire médian a lui aussi cru en euros constants.

Le lien s’arrête en 2004, il s'est passé du temps et beaucoup de choses en 17 ans.

Par

En réponse à fassi51

Tous les indicateurs le montrent . La France se tiermondise . Que ce soit le PIB par habitant, la richesse par habitant, les niveaux scolaire et universitaire, la production industrielle , tous les indicateurs montrent année après année le déclin de la France qui recule dans tous les classements . Les français ne veulent plus travailler ( les 35h mis en place par la gauche au debut des années 2000 ont achevé un lent processus de dévalorisation du travail initié par des syndicats moyenâgeux). Ils sont devenus des assistés quémandant toujours plus d'assistance et de prise en charge par un état au bout du rouleau , surendetté pour distribuer toujours plus . Tout est gratuit en France. Certains rêvent même d'un revenu distribué à chaque français à partir de ses 18 ans . Nous vivons dans une Rome décadente, et nous savons comment Rome a fini.

Rome est toujours là avec ses touristes. Amen.

Il faudrait demander a obelix si il était heureux d'avoir les envahisseurs aux fesses.

Par

En réponse à fedoismyname

Qu'est-ce qui t'empêchait de faire des études pour gagner plus? :bah:

Voire de trouver du taf dans un secteur rémunérateur (genre plombier)?

Je suis menuisier, c'est un métier que j'aime, beaucoup même, tant pis si ça paye pas très lourd je m'en plains pas. Mais lâcher 7-8k comme étant salaire "correct" comme si c'était la moindre des choses :areuh: c'est ça qui m'a interpellé.

Par

Cet article, malgré ses prétention économistes, passe à côté d'un aspect pourtant essentiel: la démographie de la France. La classe moyenne n'est pas tant décimée que vieillissante. Un ménage de cinquante ans perçoit très clairement qu'en achetant une Sandero à 13 000 euros, il a la même chose qu'il y a dix ans, pour deux fois moins cher. La passion de la voiture étant un phénomène d'autrefois, il fait le choix le plus rationnel économiquement: il achète la même voiture qu'il y a dix ans, mais neuve.

Par

En réponse à MrKmebs

Je suis menuisier, c'est un métier que j'aime, beaucoup même, tant pis si ça paye pas très lourd je m'en plains pas. Mais lâcher 7-8k comme étant salaire "correct" comme si c'était la moindre des choses :areuh: c'est ça qui m'a interpellé.

Comme il dit... après, y'a le coût de la vie... à l'occasion, va passer quelques jours en Suisse, hôtel, restaurant ou simple sandwich et puis, va consulter le prix des baraques dans les vitrines...

Et pleure !

Par

En réponse à jroule75

Peut-être qu'il a fait des études pour ça .... Et peut-être que tu en as fait moins ce qui t'aurait permis d'accéder à des postes mieux payés ?

Tu devrais lire Boudieu.

La période d'accès au 3° cycle sans trop de restriction pour les gens d'origine modeste a été de courte durée. C'est environ 1970-1985. J'ai eu la chance d'être jeune dans ce créneau mais depuis 1990 au moins la sélection sur les marqueurs d'origine sociale a largement repris sa place et, hors les écoles d'ingénieur publiques, tout le reste est devenu pratiquement inaccessible pour les gens plus jeunes venus du bas de l'échelle sociale, ils ont des godasses de plomb pour courir le 100m.

Par

En réponse à roc et gravillon

Si j'ai bon souvenir... cette Golf Bon Jovi avait la particularité, malgré le nom du groupe, d'être vendue... sans auto-radio !

Arrétez de comparer l'incomparable les gars, ça fait 21 ans qu'on a changé de siècle.

Pourquoi ne pas comparer avec les prix d'avant?

Bien que 25 ans soit passés par là, il n'y a pas de raison de devoir accepter de tels prix ou accepter de tels salaires ( soit le salaires suivent soit les prix baissent). Sans compter toutes les nouvelles dépenses citées plus haut, comment justifier de tels prix sur cette fameuse golf que j'ai pris en exemple?

En 1996, le salaire médian était de 8540 Francs, des NC pour se payer la fameuse Bon Jovi, il fallait 9.55mois de travail pour se la payer. Selon l'INSEE, en 2020 d'après son enquête de basée sur les chiffres de 2016, le salaire médian net était de 1789€. Donc pour une golf 8 de base à l'époque de 27540€, cela représente 15.39 mois de travail, soit bien plus que la golf de 1996. Le pouvoir d'achat a donc bien diminué et donc acheter une voiture neuve nécessite d'y réfléchir à 2 fois. Comparer dans le temps permet de prendre conscience de pas mal de choses.

Par

En réponse à GY201

Le lien s’arrête en 2004, il s'est passé du temps et beaucoup de choses en 17 ans.

J'attends toujours votre lien qui est meilleur selon vous mais que vous ne donnez pas. Vous confirmez simplement que vous avez affirmé quelque chose sans savoir simplement en vous basant sur un feeling.

Maintenant, regardez sur le lien que j'ai donné où est la courbe en 1985, où elle est en 2004 et ensuite calculer de combien il faut que ça chute entre 2004 et 2020 pour arriver à vos -10 % par rapport à 1985. D'ailleurs, c'est entre 2017 et 2020 qu'il faut une très grosse chute sans quoi vous avez tort vu que les salaires n'ont pas baissé entre 2004 et 2017 si on se réfère à https://fr.statista.com/statistiques/489342/salaire-annuel-moyen-france/.

Par

En réponse à gordini12

Il y a le salaire, masis il y a tout ce que tu paye aujourd'hui, que tu ne payai pas avant.

Les taxes foncières qui augmentent, les contrôles techniques plus sévères, les abonnements internet, l'ordinateur, etc....

A ce jour période de covid avec des gamins à la maison, il faut presque un ordi à chaque gamin. Il y a 25 ans la question ne se serait pas posée de la même façon. Bref, ce qui compte, c'est le reste à vivre et ce n'est pas un hasard s'il y a eu un mouvement gilet jaune. Notre société se crée des besoins et ensuite se plaint que la vie coute trop chère.

on voit bien avec la crise covid , que l'empilage de norme d'administration, en france et en Europe crée un bordel terrible.

Mais ceux qui produisent ces normes nous coûtent cher 2 fois. Par leurs salaires et les conséquences des normes pondues!

La dernière phrase est la clé du problème et se résume en une seule citation: principe de précaution.

Au nom de ce principe, nos anciens auraient rejeté l'électricité: trop dangereux. Sans compter que nombre d'exigences se contredisent et aujourd'hui, il est possible de trouver pour chaque activité un manquement a une loi ou a une norme obscure trouvée au fond d'un bac.

J'ai eu la chance de faire mes 15 dernières années d'activité a un poste où il était possible de déroger a tout, a condition de justifier (1-2 phrase, pas plus) a posteriori. Tout ça pour laisser toute latitude a l'humain de faire face a l'impondérable. Lequel impondérable devient de suite un événement a encadrer par une procédure pour peu que ce soit possible.

Par

En réponse à GY201

Tu devrais lire Boudieu.

La période d'accès au 3° cycle sans trop de restriction pour les gens d'origine modeste a été de courte durée. C'est environ 1970-1985. J'ai eu la chance d'être jeune dans ce créneau mais depuis 1990 au moins la sélection sur les marqueurs d'origine sociale a largement repris sa place et, hors les écoles d'ingénieur publiques, tout le reste est devenu pratiquement inaccessible pour les gens plus jeunes venus du bas de l'échelle sociale, ils ont des godasses de plomb pour courir le 100m.

Je vais encore vous ennuyer pour avoir une source valable aujourd'hui.

Vous me dites plus haut que 2004 est vieux et que beaucoup de choses ont pu changer depuis et vous prenez comme référence Pierre Bourdieu (pas Boudieu) qui est mort en 2002.

Par

En réponse à GY201

La dernière phrase est la clé du problème et se résume en une seule citation: principe de précaution.

Au nom de ce principe, nos anciens auraient rejeté l'électricité: trop dangereux. Sans compter que nombre d'exigences se contredisent et aujourd'hui, il est possible de trouver pour chaque activité un manquement a une loi ou a une norme obscure trouvée au fond d'un bac.

J'ai eu la chance de faire mes 15 dernières années d'activité a un poste où il était possible de déroger a tout, a condition de justifier (1-2 phrase, pas plus) a posteriori. Tout ça pour laisser toute latitude a l'humain de faire face a l'impondérable. Lequel impondérable devient de suite un événement a encadrer par une procédure pour peu que ce soit possible.

Vous vivez dans le passé. Les jeunes d'aujourd'hui doivent pour une très large majorité être encadrés sans quoi ils font n'importe quoi vu qu'ils n'ont pas appris à réfléchir.

Par

En réponse à EBill

Je ne suis pas d'accord sur le premier point. L'état donné au gros pas au petit. La preuve par le covid 2 start UP française, valneva et oseimmuno ont trouvé un vaccin mais l'état n a pas soutenu financierement, c'est l'Angleterre qui a soutenu financière ment, mais l'état français a préféré soutenir un gros de la biotech et elle n a pas encore trouvée. Le looser.

Le véritable scandale, c'est d'entendre dire que personne en France n'a trouvé de vaccin. C'est répété sur toutes les radios que j'écoute (quand même) sans vergogne. Que l'administration ait été aveugle n'est pas plus choquant que ça, c'est habituel.

Par

En réponse à al7785

Vous vivez dans le passé. Les jeunes d'aujourd'hui doivent pour une très large majorité être encadrés sans quoi ils font n'importe quoi vu qu'ils n'ont pas appris à réfléchir.

Les jeunes d'aujourd'hui, en France, sont bien meilleurs que les anciens. Voir les études PIAAC, le dernière disponible date de 2012, une nouvelle est en cours. Elles montrent en fait la même chose que les études PISA mais pour les adultes.

C'est tout le contraire des lieux communs où Pline l'ancien dit que Pline le jeune est un ignorant.

Par

Je suis cadre ...et les revenus sont limités à 32000 euros net annuel ...et la moindre auto type yaris hybride c'est 26000 euros ou 400 euros en LOA sans apport ....je roule en twingo ...et ensuite en Dacia ....j'ai abandonné les simple citadine qui sont neuves à 25000 euros . Une fois le premier round passe des LOA ...et la disparition des retraites baby boom qui vont bientôt plus conduire ....cette industrie va s'effondrer .....il ne restera en France que les Dacia en neuf

Par

En réponse à al7785

Vous vivez dans le passé. Les jeunes d'aujourd'hui doivent pour une très large majorité être encadrés sans quoi ils font n'importe quoi vu qu'ils n'ont pas appris à réfléchir.

Dis-donc al...

Je vois que tu fais grand cas des sources face aux propos à l'emporte-pièce que ce genre d'article génère.

Tu as raison, c'est important les sources.

Du coup, n'hésites à appliquer cette sage maxime et à venir nous étayer ce qui ressemble tout de même fort à un poncif lénifiant.

Parce que "Gneu gneu gneu les jeunes sont des cons ! :kaola:", çà fait tout de même un peu léger comme argument...

Par

En réponse à Psyko

Pourquoi ne pas comparer avec les prix d'avant?

Bien que 25 ans soit passés par là, il n'y a pas de raison de devoir accepter de tels prix ou accepter de tels salaires ( soit le salaires suivent soit les prix baissent). Sans compter toutes les nouvelles dépenses citées plus haut, comment justifier de tels prix sur cette fameuse golf que j'ai pris en exemple?

En 1996, le salaire médian était de 8540 Francs, des NC pour se payer la fameuse Bon Jovi, il fallait 9.55mois de travail pour se la payer. Selon l'INSEE, en 2020 d'après son enquête de basée sur les chiffres de 2016, le salaire médian net était de 1789€. Donc pour une golf 8 de base à l'époque de 27540€, cela représente 15.39 mois de travail, soit bien plus que la golf de 1996. Le pouvoir d'achat a donc bien diminué et donc acheter une voiture neuve nécessite d'y réfléchir à 2 fois. Comparer dans le temps permet de prendre conscience de pas mal de choses.

Commence par prendre en considération qu'une Polo actuelle mesure 4,03 m et que ta Golf 3 c'était 4,02 m...

Pour le reste, quand tu te réveillleras en 2021, télécharge la fiche technique et équipement d'une Golf de 2021...

Est ce que le mot " téléchargement " existait en 1997 d'ailleurs ? :voyons:

Par

Le pouvoir d'achat est bien plus puissant que n'importe quel bulletin de vote.

Par

Ouais, ou alors un simple signe des temps: l'automobile fait moins rêver les jeunes, et ceux-ci préfèrent investir leur argent ailleurs. Par ailleurs, une voiture d'entrée de gamme de nos jours est plus confortable et mieux équipée qu'une premium de base des années 90. Dans les voitures chère, on a surtout de l'accessoire...

Par

En réponse à Florilège87

Je suis cadre ...et les revenus sont limités à 32000 euros net annuel ...et la moindre auto type yaris hybride c'est 26000 euros ou 400 euros en LOA sans apport ....je roule en twingo ...et ensuite en Dacia ....j'ai abandonné les simple citadine qui sont neuves à 25000 euros . Une fois le premier round passe des LOA ...et la disparition des retraites baby boom qui vont bientôt plus conduire ....cette industrie va s'effondrer .....il ne restera en France que les Dacia en neuf

Il y a peu, sur un autre fil, on avait vu que la notion de cadre était complètement décollée des revenus.

Maintenant, rouler dans telle ou telle voiture reste toujours un choix contraint et les productions locales n'aident pas a réduire les dépenses. La voiture la moins coûteuse reste celle qui dure longtemps sans panne, qui marche encore bien alors que l'on est lassé de la chose et que les sièges montrent leur age (le conducteur aussi d'ailleurs).

Par

décorrélée

Par

Le mot téléchargement est né fin des années '80 a l'époque des minitel et des modems 2400 bauds

Par

Tiens, Caradisiac semble découvrir une situation qui a commencé dans les années 90.

Par

En réponse à Tigrominet

Tiens, Caradisiac semble découvrir une situation qui a commencé dans les années 90.

Oui mais pour la France, le véritable tournant a été 2002.

Par

Je crois plutôt que l'on assiste simplement au désamour de l'automobile de plus en plus flagrant en ajoutant à ceci l'incapacité assez prononcée des Français à être capable de percevoir les qualités et défauts d'une automobile et donc de différencier les marques. " Beuh, Tant que ça roule !"

Aujourd'hui on préfère avoir un iPhone et rouler en Sandero neuve quand on a des revenus moyens.

Sinon lorsque l'on ne sait pas quoi faire de son argent on achète une premium à la mode en plus de l'iPhone.

Celui qui s'intéresse vraiment à son automobile achètera toujours la voiture qui lui plaît à la hauteur de ses revenus car ce sera un bon investissement pour lui.

Par

En réponse à Will1310

Je crois plutôt que l'on assiste simplement au désamour de l'automobile de plus en plus flagrant en ajoutant à ceci l'incapacité assez prononcée des Français à être capable de percevoir les qualités et défauts d'une automobile et donc de différencier les marques. " Beuh, Tant que ça roule !"

Aujourd'hui on préfère avoir un iPhone et rouler en Sandero neuve quand on a des revenus moyens.

Sinon lorsque l'on ne sait pas quoi faire de son argent on achète une premium à la mode en plus de l'iPhone.

Celui qui s'intéresse vraiment à son automobile achètera toujours la voiture qui lui plaît à la hauteur de ses revenus car ce sera un bon investissement pour lui.

Je ne le vois pas, ce désamour.

Il y a plutôt du dépit de n'avoir accès, en début de carrière, que a des voitures déjà anciennes et sans grand intérêt. La possibilité de se passer de voiture n'est réellement acceptée que par ceux qui empruntent a un proche a chaque fois qu'une voiture est nécessaire.

Par

En réponse à Léo Faible

Cet article, malgré ses prétention économistes, passe à côté d'un aspect pourtant essentiel: la démographie de la France. La classe moyenne n'est pas tant décimée que vieillissante. Un ménage de cinquante ans perçoit très clairement qu'en achetant une Sandero à 13 000 euros, il a la même chose qu'il y a dix ans, pour deux fois moins cher. La passion de la voiture étant un phénomène d'autrefois, il fait le choix le plus rationnel économiquement: il achète la même voiture qu'il y a dix ans, mais neuve.

Très juste réflexion Léo... ajoute à ça une caisse de roumain garantie 3 ans contre 2 chez R'nô...

Par

En réponse à Psyko

Pourquoi ne pas comparer avec les prix d'avant?

Bien que 25 ans soit passés par là, il n'y a pas de raison de devoir accepter de tels prix ou accepter de tels salaires ( soit le salaires suivent soit les prix baissent). Sans compter toutes les nouvelles dépenses citées plus haut, comment justifier de tels prix sur cette fameuse golf que j'ai pris en exemple?

En 1996, le salaire médian était de 8540 Francs, des NC pour se payer la fameuse Bon Jovi, il fallait 9.55mois de travail pour se la payer. Selon l'INSEE, en 2020 d'après son enquête de basée sur les chiffres de 2016, le salaire médian net était de 1789€. Donc pour une golf 8 de base à l'époque de 27540€, cela représente 15.39 mois de travail, soit bien plus que la golf de 1996. Le pouvoir d'achat a donc bien diminué et donc acheter une voiture neuve nécessite d'y réfléchir à 2 fois. Comparer dans le temps permet de prendre conscience de pas mal de choses.

C'est toujours difficile de comparer des autos d'époques différentes comme la Golf 2 et la Golf 8 qui ont quand même 40 ans d'écart. Les prestations ont largement évolué, le gabarit, l'équipement, la sécurité, les performances, ... Tous ces progrès finissent par se payer au prix fort. Et l'image de marque du constructeur a aussi évolué, ce qui conduit à des prix encore plus élevés. Une Golf qui aurait très peu évolué en prestations et en image serait aujourd'hui aux alentours de 15000/20000 €, soit environ 10 fois le salaire médian.

C'est surtout le fait que les autos se sont embourgeoisées, ont pris du poids, ... qui amènent des prix élevés. C'est pour cette raison que le marché low cost est apparu. La rationalité voudrait qu'un segment de marché intermédiaire existe. Si une Dacia compacte existait, elle démarrerait aux alentours de 12500/15000 €. On voit qu'il y a de la place pour une compacte aux alentours de 18000/20000 € qui serait comparable à une Golf 2.

Par

La compacte de 2021, c'est la Polo ou ses copines... suffit d'un mètre de couturière pour s'en convaincre.

Et elles sont bien dans la fourchette de prix que tu as fixée, si la concession est infoutue de s'approcher des tarifs d'un mandataire sur des caisses aussi banales, ne surtout pas se priver de commander le déplaceoir chez eux.

Par

Sous prétexte de sécurité, de confort et d'embourgeoisement, les prix et la taille des voitures ont effectivement augmentés, disproportionnellement aux salaires de base.

Et puis, les temps changent, en effet. Les symboles de réussites et les préoccupations des gens ne sont plus les mêmes. Et nous ne sommes surement qu'au début d'un grand bouleversement.

Par

J'ai été amené à souligner les pertes d'emploi dans l'automobile (ce site y étant consacré) trés souvent ....Cela a été la même chose dans tous les domaines textile, acier, médicaments, électroménager....etc....On arrive "au bout du bout" et c'était prévisible....

Après avoir, depuis une dizaine d’années consacré une série de rapports à la montée des inégalités et à la panne de l’ascenseur social, l’OCDE s’est logiquement penchée sur les classes moyennes, les grandes perdantes de la dernière décennie. Le constat : au cours des 30 dernières années, les revenus moyens ont à peine augmenté et, dans tous les pays de l’OCDE, « la croissance des revenus médians a été moindre d’un tiers par rapport à la croissance du revenu moyen des 10% les plus riches ».

Comme, dans le même temps, le coût des éléments essentiels au train de vie de la classe moyenne a augmenté plus vite que l’inflation (le logement en particulier) et que s’est rajouté à cela un contexte d’insécurité croissante de l’emploi et une transformation rapide des marchés du travail (un emploi sur six à revenu moyen est actuellement confronté à un risque élevé d’automatisation), les classes moyennes sont de plus en plus en difficultés : selon l’OCDE, plus d’un ménage à revenu moyen sur cinq dépense plus qu’il ne gagne et, en outre, il est devenu plus difficile pour les jeunes générations d’accéder à la classe moyenne....

Alors la suite?

Ceux de la classe"au-dessus" continueront d'acheter du premium , de l'hybride ou de l'électrique et les autres attendront que ces véhicules arrivent sur le marché de l'occasion..

Facile de taxer les gens de "t'avais qu'à travailler à l'école" pour avoir comme moi....ou de "au lieu d'être content d'être assisté accepte des contrats de 8 jours sous payés et marche droit"....

Reste à savoir comment ça va finir...et pas que dans l'automobile.....:chut:

Par

En réponse à Floran_

Sous prétexte de sécurité, de confort et d'embourgeoisement, les prix et la taille des voitures ont effectivement augmentés, disproportionnellement aux salaires de base.

Et puis, les temps changent, en effet. Les symboles de réussites et les préoccupations des gens ne sont plus les mêmes. Et nous ne sommes surement qu'au début d'un grand bouleversement.

"Les symboles de réussites...." pour 10% des gens "à la louche" Mais pour les autres.....:voyons:

Par

Avec le matraquage anti voiture de ces dernières années, l'automobile n'est plus un plaisir (sauf pour ceux qui en ont les moyens) . Les gens ne voient maintenant la voiture que comme un "déplaçoire".

La passion a disparu.

Par

Peut-être que les gens ce sont tous simplement rendus compte qu'il perdait trop d'argent avec les voitures. Moi perso je préfère avoir une vielle caisse et investir dans l'immobilier. Quand je vois qu'il faut débourser plus de 25k€ pour avoir 130ch sous le capot avec un moteur pas forcément fiable :brosse:

Par

En réponse à Vwb300227

Une caisse qui fait peur ? À cette époque je me suis payé deux golf 4

Neuves :un tdi 110cv (qui atomisait déjà toute les megane, 306,ect dépassées technologiquement)apres quatre ans la même en 130 cv boîte 6 idem , jamais d'ennuis avec qui ont tenus une très bonne côte à la revente, la spring à 45 cv qu'elle régression, et tout le monde a l'air content d'une telle brouette électrique sous motorisée a l'autonomie ridicule.. Bien triste époque

Pas tellement faux, mais maintenant le Français se contente, on entend "il y a pire ailleurs ", une Spring 17 miles euros tout va bien c'est une bonne voiture:roi:

C'est sur que si on regarde toujours pire dans le vie, tu ne va pas loin:tourne:

Par

Un article fait encore une fois de plus par un journaliste incompétent, il a juste oublié de préciser que seul 45 % des immatriculations le sont pour les particuliers, comment peut-on faire un bon article avec ces chiffres ?

Les clients particuliers des prémium c'est 30 % max des immatriculations...

Renault qui baisse ? Oui c'est logique et dans le nouveau plan "Renaulution", moins de ventes volumes avec grosses remises mais de ventes avec plus de marges....

Franchement une honte de faire un article pareil !

Par

Il y a énormément de gens qui hésitent à acheter du « milieu de gamme », c’est évident, et cela va perdurer. Le gros de la troupe en France est composé de personnes qui conservent leur voiture polyvalente plus de 5 ans, et même jusque 10 ans. Ils veulent « rentabiliser » leur achat, avoir la garantie qu’ils pourront l’utiliser sans ennui ou interdiction jusqu’à cette échéance, et que voient-ils ?

Des VE de foire, chers, et qui seront obsolètes dans 5 ans, des VT également chers en milieu de gamme, avec souvent des petits moteurs fragiles qui bouffent comme des gros, conduisant à des pertes en capital très lourdes en quelques années. Une voiture, c’est d’abord un moteur…et là, c’est la bérézina avec des motorisations qui deviennent comparables à celles des motos. Tout cela est financièrement inacceptable.

Mais il y a d’abord eu le coup de semonce de juillet 2018, à ne surtout pas oublier dans l’énoncé du problème : pour certains, la Sandero est devenue suffisante pour rouler depuis la limitation à 80. Les conséquences de cette réduction de 10 kmh, imposée à l’improviste, et vue par beaucoup comme un coup bas, une brimade franco-française, vont amplifier les dégâts.

Par ailleurs, le nombre de gadgets inutiles, chers et imposés dans les packages des constructeurs, est en augmentation depuis 2 ou 3 ans, et cela vire à l’absurde pour celui qui se contente de rouler tout simplement.

Beaucoup de français se contre-foutent de posséder un salon ambulant gadgétisé, celui de la maison leur suffit. Et ceux qui ont vraiment des sous, achètent en ce moment des camping-cars en seconde voiture, pour remplacer le monospace, la berline, ou même la compacte. On part en week-end, en économisant le coût des chambres d’hôtel. Les français vont retrouver de cette manière, un peu de liberté.

Par

En réponse à ze_cat

même à 4.000 net on se cache...

surtout chez Plouc land, on il y a des harpies / cerbère / dénonciateur à chaque fenêtre

C’est chouette si tu touches 4000 nets, c’est tout le mal que je souhaite aux gens qui gagnent bien leur vie (honnêtement j’entends), mais dans ma situation, par exemple et je ne suis pas le seul, je suis mieux payé au chômage qu’au travail (10.25€ bruts/heure pour un poste de routier en découché, certes avec la prime repas et découchage mais je ne profite pas de ma famille); dans ce cas, je ne vais pas faire d’effort si de l’autre côté ça n’en fait pas. :bah:.

Par §De 471tj

En réponse à

Commentaire supprimé.

En attendant.... En France ton panier de commission, tu le paie deux fois moins cher, il y a beaucoup plus de propriétaires, l’immobilier moins cher. Tu ne paies pas chaque année une taxe pour avoir la carte grise, tu paies beaucoup moins d’impôts, d’assurances. Si tu as une famille, tu ne payes pas d’assurance maladies pour tout les membres. Tu es beaucoup mieux pris en charge socialement. Les 35h pas encore chez nous, ni le salaire minimum, moins de vacances et jours fériés . Donc ça se vaut, on gagne le double, mais payons le double de taxes pour travailler beaucoup plus avec moins d’avantages sociaux...

Par

En réponse à roc et gravillon

Comme il dit... après, y'a le coût de la vie... à l'occasion, va passer quelques jours en Suisse, hôtel, restaurant ou simple sandwich et puis, va consulter le prix des baraques dans les vitrines...

Et pleure !

Si tu pleures en regardant les prix en Suisse c'est qu'il te manques quelques '0' sur ta fiche de paye. Pareil pour les voitures au final c'était comme ça il y'a 20 ans aussi, des voitures pour pauvres ( golf pigo rno etc) et voitures de riche (au passage la voiture la plus cher au monde à quand même 49ans...) donc je ris doucement quand je vous vois dire 'oh lala arrêté de comparé avec l' ancien temps' en quoi ça a changer si ce n'est que tu ne portes plus de couches mmmh ? Aujourd'hui les salaires les prix ont changer, merci l'euro, donc forcément le reste suit, sans parler de l'évolution technologique bien sûr comme tu as pu le préciser qui forcément fait varier les prix, un bado ce paiera une Dacia, forcément cela va de soit. Ceux qui ont des ronds auront de bien meilleurs voiture. C'est tout simplement logique. Juste qu'aujourd'hui je remarque qu'il y'a de moins en moins de bon clients et de plus en plus de bado. La faute à qui je vous le demande ??

Par

Quand on voit le prix d' une citadine qui tutoie les 25 000 €, il faut se poser des questions... Et le prix des occasions récentes en concession est presque le même!

Par

L'explication de la baisse de vente de Renault : http://www.journalauto.com/lja/article.view/36114/renault-affiche-une-part-de-marche-en-baisse-mais-se-dirige-vers-des-ventes-saines/1/constructeurs

Par

C'est le chemin imposé depuis des années qui s'accélère depuis un peu plus d'un an, le réveil va être brutal à mon avis..

Par

En réponse à Katoche

Si tu pleures en regardant les prix en Suisse c'est qu'il te manques quelques '0' sur ta fiche de paye. Pareil pour les voitures au final c'était comme ça il y'a 20 ans aussi, des voitures pour pauvres ( golf pigo rno etc) et voitures de riche (au passage la voiture la plus cher au monde à quand même 49ans...) donc je ris doucement quand je vous vois dire 'oh lala arrêté de comparé avec l' ancien temps' en quoi ça a changer si ce n'est que tu ne portes plus de couches mmmh ? Aujourd'hui les salaires les prix ont changer, merci l'euro, donc forcément le reste suit, sans parler de l'évolution technologique bien sûr comme tu as pu le préciser qui forcément fait varier les prix, un bado ce paiera une Dacia, forcément cela va de soit. Ceux qui ont des ronds auront de bien meilleurs voiture. C'est tout simplement logique. Juste qu'aujourd'hui je remarque qu'il y'a de moins en moins de bon clients et de plus en plus de bado. La faute à qui je vous le demande ??

A l'euro...entre autres...

Par

En réponse à ERIC3535

L'explication de la baisse de vente de Renault : http://www.journalauto.com/lja/article.view/36114/renault-affiche-une-part-de-marche-en-baisse-mais-se-dirige-vers-des-ventes-saines/1/constructeurs

Pour une voiture Renault, la panne n'est pas un aléa mais plutôt l'ordinaire. Ils ne seront prospères que si la fiabilité revient au niveau de la R19, la chute des ventes est liée a la qualité d la concurrence.

Par

On ne sait plus où on n'en est avec les nouvelles normes antipollution et la dictature verte

Par

Incroyable de bétise cet article.

Une vision complètement réductrice qui assimile la richesse des habitants d'un pays à...leur choix automobiles.

Une idée du taux de propriétaire en France?

Une idée de l'évolution du salaire médian?

Une idée des dépenses de voyages, d'équipements, d'abonnement?

Non bien sûr.

On se focalise sur non pas le prix des voitures mais juste de leur catégorie.

Une Dacia Sandero c'est considéré comme low cost parce que?

Parce que ça coûte moins cher que le reste. Mais dans 'absolue....c'est quand même des engins à 14 - 18 000€ pour? Rouler !!! Juste aller au taf, emmener les chiards à l'école, faire les courses et aller en week-end voir mamie !!!

Il y a 20 ans qu'avait-on pour 25 000€, qu'a t-on aujourd'hui?

Le problème est d croire que ce qui nous contentais en 2 000 ne doit plus nous contenter en 2020.

Cet article en gros explique que ne se vend que du Dacia pour les particulier ou...de la berline Allemande de loc par des entreprises.

Au passage merci de la fine analyse sur 3 mois de 2021 impactés quoi qu'on en dise par la crise sanitaire....

Bref, en grs M. Michel Holtz en très fin analyste affirme que la Sandero de 15 000 balles c'est un déclin par rapport à la Golf de 35 000.

Mais la Sandero de 15 000 assure nettement les besoins qu'assurait la Golf des années 2 000 à.....15 000€.

La golf a évolué, s'est embourgeoisée, s'est gavée d'équipements onéreux.

Mais était-ce un besoins des consommateurs ou une marche forcée imposée par les constructeurs?

Si la Sandero de 2021 se vend si bien c'est tout simplement qu'elle correspond a ce que veulent une majorité de personne. Une voiture qui comble leur besoins et sans leur gréver le budget pour autre chose.

Pourquoi aujourd'hui payer 10 - 15 000 DE PLUS pour des écran tout tactile, des compteurs lumineux, des sièges qui masses et chauffent, des 0 - 100km/h en 8s au lieu de 9, la clim bi ou tri zone etc etc....

Bien sûr c'est plaisant.

Oui les éléments de sécurité aussi, ABS, ESP, maintien dans la voie, freinage automatique, détecteur en tout genre, conduite semi auto...

Mais on peut aussi se dire que tout ces équipement aussi plaisant soient-ils ne justifient pas des sommes folles, des citadines à 25 000€, des compactes à 35 000€, des familiales à 45 000€ !!!!

Et que finalement même la Sandero à 15 000€ elle remplie parfaitement ces fonctions et que ça suffit.

Tout le monde n'est pas obsédé par "l'image sociale" de sa voiture.

Rouler en BMW de société et louer son appart, rouler en Dacia et prorio de sa maison.

Qui est le plus déclassé ?

Celui qui constitue un patrimoine sur le long terme ou celui qui perd de l'argent à chaque tour de roue?

Par

En réponse à Katoche

Si tu pleures en regardant les prix en Suisse c'est qu'il te manques quelques '0' sur ta fiche de paye. Pareil pour les voitures au final c'était comme ça il y'a 20 ans aussi, des voitures pour pauvres ( golf pigo rno etc) et voitures de riche (au passage la voiture la plus cher au monde à quand même 49ans...) donc je ris doucement quand je vous vois dire 'oh lala arrêté de comparé avec l' ancien temps' en quoi ça a changer si ce n'est que tu ne portes plus de couches mmmh ? Aujourd'hui les salaires les prix ont changer, merci l'euro, donc forcément le reste suit, sans parler de l'évolution technologique bien sûr comme tu as pu le préciser qui forcément fait varier les prix, un bado ce paiera une Dacia, forcément cela va de soit. Ceux qui ont des ronds auront de bien meilleurs voiture. C'est tout simplement logique. Juste qu'aujourd'hui je remarque qu'il y'a de moins en moins de bon clients et de plus en plus de bado. La faute à qui je vous le demande ??

L'édito de Dominique SEUX ce matin sur France Inter reprends la même chose sous l'angle du PIB par habitant et son évolution sur 20 ans. La mesure est imparfaite mais c'est un autre indicateur qui va dans le même sens. Les constructeurs ont beau augmenter leurs prétentions tarifaires, les acheteurs vont, eux, descendre en gamme et le chiffre d'affaire en France ne s'améliorera pas.

Pour revenir au titre de l'article, nous sommes quand même loin du tiers monde … mais le niveau social touché par la grogne monte très haut dans la hiérarchie de ceux qui travaillent (on va laisser de coté les contraintes liées a l'épidémie).

Par

Quand les prix montent trop vite une bulle se crée et finit par éclater comme en 2007 puis 2010. Et 2018 pour les banques.

Par

En réponse à

Commentaire supprimé.

Moi je pense, très probablement qu'elle te survivra... :chut:

Par

En réponse à deville70

Quand on voit le prix d' une citadine qui tutoie les 25 000 €, il faut se poser des questions... Et le prix des occasions récentes en concession est presque le même!

Pour 25k€ t'as une Corolla TS neuve chez un mandataire, on est loin d'une citadine... :dodo:

Et avec ce budget, en occasion très récente encore sous garantie constructeur tu as accès à encore plus de bagnoles très loin de la citadine low-cost... :bah:

Par

En réponse à Floran_

Sous prétexte de sécurité, de confort et d'embourgeoisement, les prix et la taille des voitures ont effectivement augmentés, disproportionnellement aux salaires de base.

Et puis, les temps changent, en effet. Les symboles de réussites et les préoccupations des gens ne sont plus les mêmes. Et nous ne sommes surement qu'au début d'un grand bouleversement.

Ce ne sont pas des "prétextes" : c'est ce que les gens veulent et sont justement prêts à payer. :bah:

Par

En réponse à Florilège87

Je suis cadre ...et les revenus sont limités à 32000 euros net annuel ...et la moindre auto type yaris hybride c'est 26000 euros ou 400 euros en LOA sans apport ....je roule en twingo ...et ensuite en Dacia ....j'ai abandonné les simple citadine qui sont neuves à 25000 euros . Une fois le premier round passe des LOA ...et la disparition des retraites baby boom qui vont bientôt plus conduire ....cette industrie va s'effondrer .....il ne restera en France que les Dacia en neuf

+100

je suis bien d'accord, j'ai croisé la semaine dernière le propriétaire d'un beau bateau, retraité, équipé de beaux véhicules : Jaguar cabriolet, threewheeler ... bien que retraité, et approchant des 70 ans, il continue de gérer la fortune familiale. en ce moment il se fait "des couilles en or avec poils en diamants" en achetant à tour de bras de l'immobilier ... à des personnes qui ont achetés du neuf et ne peuvent rembourser, mais aussi à des restaurateurs ou commerçants qui vendent l'immobilier avant de définitivement couler.

Quand je l'ai vu il sortait de chez le notaire, il venait de clôturer l'achat d'un immeuble ancien à moins de 50% de son prix "normal" d'il y a 5 ans !

a votre avis, ce type de personne, perdante ou gagnante du confinement ?

a coté de ça j'ai des connaissances cadres dans le privé, surtout dans le grande distribution, leurs revenus n'évoluent plus, et à 45 /50 ans ils n'évolueront plus, tout en étant autour de 40 000€ annuel, pourtant élèves brillants, études supérieures, mais ils ne sont pas nés dans la bonne famille, n'ont pas les bons réseaux, donc jamais ils n'atteindront les niveaux de cadres dirigeants de ces structures.

Par

En réponse à ZZTOP60

"Les symboles de réussites...." pour 10% des gens "à la louche" Mais pour les autres.....:voyons:

Quand tu vois comment certains ici imaginent le statut social et le prestige que leur apporte l'achat d'un 2008 ou d'un Captur, si, il y un peu cet effet, même pour des bagnoles très modestes : la mode des petits SUV 2RM dont le prix intègre plus de paraître inutile qu'autre chose en est le marqueur. :bah:

La paupérisation se traduit par le fait que l'acheteur de 3008 n'aura peut-être plus le budget pour le renouveler, mais l'idiotie humaine fera qu'il va se tourner vers un 2008 au lieu d'une 308. :dodo:

Par

Tout à fait du même avis. Les generalistes ne sont presque plus produites en France, autant acheter Dacia. Le premium c'est bien en leasing parce que les ayatollahs verts changent les règles constamment mais je préfère économiser et garder ma Megane de 2006 jusqu'à sa mort sur un parking puis acheter une autre vieille occasion ou une Dacia. Je ne comprends pas l'échec de la Tipo, elle adressait le problème de prix en étant une voiture simple sans être low cost, sans "nuire" à l'image du conducteur.

Par

En réponse à PLexus sol-air

Quand tu vois comment certains ici imaginent le statut social et le prestige que leur apporte l'achat d'un 2008 ou d'un Captur, si, il y un peu cet effet, même pour des bagnoles très modestes : la mode des petits SUV 2RM dont le prix intègre plus de paraître inutile qu'autre chose en est le marqueur. :bah:

La paupérisation se traduit par le fait que l'acheteur de 3008 n'aura peut-être plus le budget pour le renouveler, mais l'idiotie humaine fera qu'il va se tourner vers un 2008 au lieu d'une 308. :dodo:

Le 2008 est plus gros que ma Megane 2. Enorme cette bestiole

Par

Moi je pense qu'il y a un triple effet : légère baisse du niveau de vie, baisse du besoin d'auto, augmentation de la qualité globale des auto

Le niveau de vie est plutôt en baisse, mais franchement y'a rien de si incroyable, ça va lentement

Les raisons sont surtout ailleurs je pense

La voiture est de moins en moins utile, les population sont de plus en plus concentrés en villes, ou les transports en communs ne cessent d'augmenter et ou la circulation se dégrade. Les citadins ont donc moins de voitures

L'auto pour partir en vacances a du plomb dans l'aile, l'avion compétitif moins cher pour aller au Portugal ou en Italie, a cause de la taxation excessive de l'automobile et la sous taxation de l'aviation

Forcement la classe moyenne des villes achète moins de voiture, plus de bas de gamme ou d'occasion

l'autre truc c'est qu'un Dacia Duster actuel est bien plus vivable qu'une auto moyenne sup de 1980 ou même 1990 (genre VW Passat ou Peugeot 508 actuel)

Les voitures généralistes et généralistes + n'apporte pas énormément plus qu'un Duster 2021 franchemen

Par

Pour ceux qui ont les moyens de posséder une voiture !! Il y a plein de personnes qui galèrent ou roulent avec des épaves... donc acheter une DACIA neuve, ce n'est pas le tiers-monde pour moi... :tourne:

Par

En réponse à manu.lille

+100

je suis bien d'accord, j'ai croisé la semaine dernière le propriétaire d'un beau bateau, retraité, équipé de beaux véhicules : Jaguar cabriolet, threewheeler ... bien que retraité, et approchant des 70 ans, il continue de gérer la fortune familiale. en ce moment il se fait "des couilles en or avec poils en diamants" en achetant à tour de bras de l'immobilier ... à des personnes qui ont achetés du neuf et ne peuvent rembourser, mais aussi à des restaurateurs ou commerçants qui vendent l'immobilier avant de définitivement couler.

Quand je l'ai vu il sortait de chez le notaire, il venait de clôturer l'achat d'un immeuble ancien à moins de 50% de son prix "normal" d'il y a 5 ans !

a votre avis, ce type de personne, perdante ou gagnante du confinement ?

a coté de ça j'ai des connaissances cadres dans le privé, surtout dans le grande distribution, leurs revenus n'évoluent plus, et à 45 /50 ans ils n'évolueront plus, tout en étant autour de 40 000€ annuel, pourtant élèves brillants, études supérieures, mais ils ne sont pas nés dans la bonne famille, n'ont pas les bons réseaux, donc jamais ils n'atteindront les niveaux de cadres dirigeants de ces structures.

C'est exactement ça. Les politiques des banques centrales qui nous permettent de louer des caisses pas trop cher mais egalement enflent les prix des actions et de l'immobilier. Les retraités aisés se gavent. J'étais cadre mais me voilà à Varsovie, le grand déclassement pour les actifs (25-40 ans) qui sont victimes des coupes dans les coûts qui doivent être toujours plus bas.

Par

En réponse à Florilège87

Je suis cadre ...et les revenus sont limités à 32000 euros net annuel ...et la moindre auto type yaris hybride c'est 26000 euros ou 400 euros en LOA sans apport ....je roule en twingo ...et ensuite en Dacia ....j'ai abandonné les simple citadine qui sont neuves à 25000 euros . Une fois le premier round passe des LOA ...et la disparition des retraites baby boom qui vont bientôt plus conduire ....cette industrie va s'effondrer .....il ne restera en France que les Dacia en neuf

Moi pour 16k€ j'ai roulé dans une Honda Accord break de 190cv achetée à 40kkm, puis pour 28k€ dans un RX de 300cv acheté à 60kkm, les deux en full options. Et le même 2ème RX à 110kkm n'était plus qu'à 19k€. Ce sont juste des exemples, la Centrale regorge d'affaires similaires dans toutes les catégories et à tous les prix, mais rouler dans des bagnoles de merde n'est pas une fatalité même si on ne peut/veut pas mettre un budget trop important. :bah:

La Yaris hybride neuve trouvera toujours preneur chez le jeune couple avec de bons salaires, chez le cadre célibataire qui veut faire beaucoup de ville avec une petite voiture, chez le couple sans enfant en 2ème voiture ou chez mamie retraitée qui la payera cash car elle trouvera la couleur jolie.

Elle se retrouvera ensuite en occasion à des tarifs très abordables pour ceux qui ont un budget plus modeste, ou qui arbitrent en faveur d'autres critères objectifs que ceux qui l'achètent neuf. :jap:

Par

En réponse à Jeanluc8

Le 2008 est plus gros que ma Megane 2. Enorme cette bestiole

Plus gros peut-être, mais plus logeable...? Il me semble que la Megane, également dispo en break, dispose d'une excellente habitabilité et d'un confort que le 2008 sera bien en peine d'égaler. :oops:

Puis pour un acheteur de 3008, passer sur un 2008 c'est une régression, c'est tout. Sauf qu'au lieu de perdre en habitabilité et en confort, l'autre option c'est de passer sur une 308, mais bon, le prestige et le regard des voisins se lotissement, ça compte... :dodo:

Par

En réponse à JPhi312

Pour ceux qui ont les moyens de posséder une voiture !! Il y a plein de personnes qui galèrent ou roulent avec des épaves... donc acheter une DACIA neuve, ce n'est pas le tiers-monde pour moi... :tourne:

"ce n'est pas le tiers-monde pour moi..."

Step by step !

On va pas passer de 5ième puissance mondiale (pardon 6ième depuis que le RU est sortie de l'UE il est passé devant nous #UnionFaitLaForce #seulOnEstRien) à un pays comme le Soudan. Il y aura des stades intermédiaires. D'abord on va descendre au niveau de l'Espagne ou l'Italie, puis de la Pologne, et enfin on terminera au niveau du Lesotho après encore quelques décennie. Evidemment ça ne se fera pas du jour au lendemain.

Par

Le R.U est passé devant nous bien avant l'entrée en vigueur du Brexit... on verra si ils s'y maintiennent... plutôt mal barré à date.

Par

@ anneaux-nîmes

Ton pavé est plein de vérités de genèse différentes.

J'ai souvent parlé de démesure au propos de l'offre automobile actuelle mais il faut aussi prendre en compte l'évolution des contraintes réglementaires comme la résistance aux chocs, la sévérité croissante pour limiter la pollution, etc… Il manque les % du budget consacré a l'automobile pour voir sa variation. Un élément déjà évoqué: aujourd'hui, une Mégane est plutôt équivalente a une R21 et ne peut pas être comparée a une R19 (voir les versions a coffre si elles existent encore). Nous pouvons comparer de la même façon chez chaque constructeur, Golf face a Polo, Classe C face a Classe E, etc.

Par

petit à petit sous les coups de boutoir des prix , des taxes, de la répression ect ...., on a a tué le plaisir et l'envie des passionnés, d'un autre coté les revenus et la confiance en l'avenir ont dégringolés , ne reste que les utilisateurs qui prennent la voiture pour ce qu'elle leur sert et cherchent la meilleure rentabilité familiale , ayant d'autres priorité et perspectives que les amoureux des automobiles , et à cela se rajoute maintenant le coup de grâce avec l'électrique que l'on veut nous fourguer à tous prix sans se soucier si nous en voulons

Par

On va juste dire qu'une énorme majorité de Français s'en tamponne complet de la bagnole :bah:

C'est juste une charge financière qui les amène d'un point A a B, c'est tout :bah:

La bagnole ne fait plus vraiment rêver... l'immobilier oui, et vu les prix stratosphérique de ces derniers, beaucoup préfère rouler en Dacia mais avoir la baraque avec piscine et terrain que rouler en premium et rentrer le soir dans son HLM pourris...

Quasi toutes mes connaissances sont dans cet état d'esprit, la bagnole = un bouffe pognon qui décote

Juste une question de priorité en fait :bah:

Et les tarifs des caisses aujourd'hui c'est plus possible également...quand on voit une Yaris surélevé qui frôle les 34 000 euros...on va où là :blague:

Perso je préfèrerai encore rouler en vélo et avoir une superbe baraque que de rouler dans un premium qui me coûte chaque mois une blinde et habiter en HLM...

Question de priorité..tout simplement...

Par

Il y a une erreur d'appréciation a propos du classement en PIB brut des différents pays.

L'Inde est montée a la 5° place ce qui repousse l'UK en 6° et la France en 7°. L'Italie est 8°. L'UK fut très longtemps bien au dessus de la France (merci l'empire) et les dernières décennies ont plutôt vu l'UK régresser avec de temps en temps seulement une position derrière la France, selon les variations de change et le cours du pétrole. Aujourd'hui, nous n'avons pas encore de chiffres post Brexit mais je suis certain que le coude a coude avec la France va continuer, je serais surpris que le Brexit ait une influence nette et durable sur l'écart de PIB brut entre les deux pays.

Il faudra attendre la fin de la pandémie pour stabiliser tout ça.

Par

En réponse à kernel_panic

On va juste dire qu'une énorme majorité de Français s'en tamponne complet de la bagnole :bah:

C'est juste une charge financière qui les amène d'un point A a B, c'est tout :bah:

La bagnole ne fait plus vraiment rêver... l'immobilier oui, et vu les prix stratosphérique de ces derniers, beaucoup préfère rouler en Dacia mais avoir la baraque avec piscine et terrain que rouler en premium et rentrer le soir dans son HLM pourris...

Quasi toutes mes connaissances sont dans cet état d'esprit, la bagnole = un bouffe pognon qui décote

Juste une question de priorité en fait :bah:

Et les tarifs des caisses aujourd'hui c'est plus possible également...quand on voit une Yaris surélevé qui frôle les 34 000 euros...on va où là :blague:

Perso je préfèrerai encore rouler en vélo et avoir une superbe baraque que de rouler dans un premium qui me coûte chaque mois une blinde et habiter en HLM...

Question de priorité..tout simplement...

Moi je préfère avoir une super maison et une super voiture également. :bien:

Après la où je te rejoins, c'est que le mode de vie vendue par nos écolos c'est à dire cage à lapin => zone ultra dense => transport de déportation a pris du plomb dans l'aile quand les gens se sont rendus compte de la débilité profonde de se mode de vie précaire.

Après effectivement, une jolie voiture ou tout simplement une voiture chère, ça attire (en France), la jalousie, la haine, etc... On l'a bien vu avec les gilets jaunes, ils cramaient toutes les voitures qui sortait un peu du commun.

Mais c'est humain, certes, le pire côté de l'humanité qui consiste à faire tomber son voisin au même niveau que soit même pour se sentir mieux. Soupoudré le tout d'un prétexte écologique (pour rendre ce sentiment de jalousie tolérable pour la morale collective) et vous avez l'avenir de la France qui se dessine à court et moyen terme.

Par

Parlons des prestations aussi: Une dacia de notre époque est similaire en prestation à une caisse des années 2000 voir supérieur avec quelques options. Les voitures chers, ça n'apporte que peu d'agrément réel supplémentaire, sauf pour ceux qui font bcp de route et qui doivent avoir une voiture avec un minimum de standing (genre commerciaux, gérant d'entreprises, etc.). Pour le quidam, une dacia fait parfaitement l'affaire et est un achat tout à fait rationnel, sans être émotionnel (mais à notre époque, l'émotion de la voiture, ça se perd...).

Par

En réponse à GY201

Il y a une erreur d'appréciation a propos du classement en PIB brut des différents pays.

L'Inde est montée a la 5° place ce qui repousse l'UK en 6° et la France en 7°. L'Italie est 8°. L'UK fut très longtemps bien au dessus de la France (merci l'empire) et les dernières décennies ont plutôt vu l'UK régresser avec de temps en temps seulement une position derrière la France, selon les variations de change et le cours du pétrole. Aujourd'hui, nous n'avons pas encore de chiffres post Brexit mais je suis certain que le coude a coude avec la France va continuer, je serais surpris que le Brexit ait une influence nette et durable sur l'écart de PIB brut entre les deux pays.

Il faudra attendre la fin de la pandémie pour stabiliser tout ça.

En tout cas au niveau de l'IDH y'a pas de débat : le RU est bien devant la France.

France : 0,901 (quasiment au niveau de l'Espagne 0,893)

RU : 0,932

Les USA sont à : 0,926

La Slovénie est devant nous au passage ! :biggrin:

Par

En réponse à François120

Parlons des prestations aussi: Une dacia de notre époque est similaire en prestation à une caisse des années 2000 voir supérieur avec quelques options. Les voitures chers, ça n'apporte que peu d'agrément réel supplémentaire, sauf pour ceux qui font bcp de route et qui doivent avoir une voiture avec un minimum de standing (genre commerciaux, gérant d'entreprises, etc.). Pour le quidam, une dacia fait parfaitement l'affaire et est un achat tout à fait rationnel, sans être émotionnel (mais à notre époque, l'émotion de la voiture, ça se perd...).

Argument totalement stupide.

C'est un peu comme si je disais, une TV à 500 euros aujourd'hui équivaut à une TV à 2500 euros il y a 7 ans.

Le progrès et l'innovation de masse font machinalement baisser les prix.

Une Dacia aujourd'hui équivaut à une 2CV ou une 4L il y a 50 ans c'est tout. Mais si ça vous rassure de penser que l'on ne régresse pas, why not, après tout les ignorants sont bénis. :biggrin:

Par

En réponse à François120

Parlons des prestations aussi: Une dacia de notre époque est similaire en prestation à une caisse des années 2000 voir supérieur avec quelques options. Les voitures chers, ça n'apporte que peu d'agrément réel supplémentaire, sauf pour ceux qui font bcp de route et qui doivent avoir une voiture avec un minimum de standing (genre commerciaux, gérant d'entreprises, etc.). Pour le quidam, une dacia fait parfaitement l'affaire et est un achat tout à fait rationnel, sans être émotionnel (mais à notre époque, l'émotion de la voiture, ça se perd...).

Il y a quand même un progrés notable et directement perceptible: le silence a bord. Il y a un monde entre les voitures de 1990 et celles d'aujourd'hui dans chaque catégorie. Pour le reste, c'est discutable. Je ne garderais que la clim en équipement de confort indispensable. Je ne connais pas les Dacia coté niveau sonore a l'intérieur mais il faut bien que les économies soient quelque part.

Par

En réponse à PLexus sol-air

Quand tu vois comment certains ici imaginent le statut social et le prestige que leur apporte l'achat d'un 2008 ou d'un Captur, si, il y un peu cet effet, même pour des bagnoles très modestes : la mode des petits SUV 2RM dont le prix intègre plus de paraître inutile qu'autre chose en est le marqueur. :bah:

La paupérisation se traduit par le fait que l'acheteur de 3008 n'aura peut-être plus le budget pour le renouveler, mais l'idiotie humaine fera qu'il va se tourner vers un 2008 au lieu d'une 308. :dodo:

Chacun regarde a l'aune de ses revenus et de son entourage. L'accès a une Dacia neuve alors que avant, l'achat neuf n'était pas envisagé est vue comme une progression pour beaucoup. Il n'y a pas de notion universelle de richesse. En France, pour tout un chacun, est riche celui qui a 3× mes revenus.

Par

En réponse à Axel015

Argument totalement stupide.

C'est un peu comme si je disais, une TV à 500 euros aujourd'hui équivaut à une TV à 2500 euros il y a 7 ans.

Le progrès et l'innovation de masse font machinalement baisser les prix.

Une Dacia aujourd'hui équivaut à une 2CV ou une 4L il y a 50 ans c'est tout. Mais si ça vous rassure de penser que l'on ne régresse pas, why not, après tout les ignorants sont bénis. :biggrin:

il est la le probleme... les tv à 500 balles valent celle à 2000 balles de ya 5 ans...

c'est la mondialisation... tout vient de chine...

aujourd'hui le hdg en télé est au meme prix que y a 5 ans... 2000 balles.. les tv oled..

pour les bagnoles dont les pieces viennent à 90% de pays émergeants..

la caisse banale.. comme la dacia effectivement le prix n'a pas bougé en euros constant.... 9000 y a 10 ans.. 11 000 aujourd'hui..çà suit l'inflation officielle..$

alors que çà devrait baisser comme une tv ordinaire..

par contre la compact est passée de 20 000 à 30 000 avec quelques gadgets en plus...alors que le prix aurait du stagner...

bref on a bien compris..;

les constructeurs vous font payer la transition électrique.. au bas mot vous payez 5 000 de trop..

pareil sur les électriques!!!

un cercle vicieu avec l'éffondrement des ventes!!!

les constructeurs ont réussi avec les LOA de masquer cette hausse de prix anormale...

mais çà va se retourner contre eux...

quand ils auront un max de retour de LOA...

c'est le 2 eme acheteur qui va en profiter..

ils devront brader.... pour s'en débarrasser....

il est sur que la dacia spring va etre un énorme pavé dans la mare...

les prix des électriques vont devoir baisser... et progresser..

car bientot les aides vont s'arretter...

plus personne achete du thermique malussé... ou à 30 000 balles avec un 3 cylindres!!

et y a que 7% d'acheteurs d'électrique..

les fameux bobos gavés de pognon...

Par

En réponse à Axel015

Argument totalement stupide.

C'est un peu comme si je disais, une TV à 500 euros aujourd'hui équivaut à une TV à 2500 euros il y a 7 ans.

Le progrès et l'innovation de masse font machinalement baisser les prix.

Une Dacia aujourd'hui équivaut à une 2CV ou une 4L il y a 50 ans c'est tout. Mais si ça vous rassure de penser que l'on ne régresse pas, why not, après tout les ignorants sont bénis. :biggrin:

On régresse à n'en pas douter.

Mais il n'empêche qu'avec une Dacia, on a une voiture qui donne des prestations satisfaisantes pour 90% des personnes.

Pourquoi investir plus? Ca me ferait suer d'un côté passion de rouler en Dacia, mais la raison me dit que c'est quelque chose plein de bon sens au regard de tout ce qu'implique la possession d'un véhicule de nos jours.

Autant mettre son argent dans quelque chose qui nous fera plaisir également et qui n'aura aucun lien avec l'automobile. Ou alors une collection...

Par

En réponse à GY201

Chacun regarde a l'aune de ses revenus et de son entourage. L'accès a une Dacia neuve alors que avant, l'achat neuf n'était pas envisagé est vue comme une progression pour beaucoup. Il n'y a pas de notion universelle de richesse. En France, pour tout un chacun, est riche celui qui a 3× mes revenus.

Faux,

L'âge des acheteurs de véhicule neuf ne fait qu'augmenter. L'occasion prend le dessus avec les LLD and Co.

Avant, on achetait plus facilement un véhicule neuf à 40 ans par exemple. Maintenant à part des personnes de 60 ans, qui ne savent pas quoi faire de leur pognon, personne n'achète du neuf ou presque.

Par

En réponse à Axel015

Faux,

L'âge des acheteurs de véhicule neuf ne fait qu'augmenter. L'occasion prend le dessus avec les LLD and Co.

Avant, on achetait plus facilement un véhicule neuf à 40 ans par exemple. Maintenant à part des personnes de 60 ans, qui ne savent pas quoi faire de leur pognon, personne n'achète du neuf ou presque.

Les prix s’échelonnent de 4 800 F à 5 390 F (de 7 700 € à 8 700 € actuels selon l’Insee) pour une 4L en 1961.

Tu as quoi pour 7700 € maintenant (hors assistanat communiste).

Par

En réponse à Vwb300227

Une caisse qui fait peur ? À cette époque je me suis payé deux golf 4

Neuves :un tdi 110cv (qui atomisait déjà toute les megane, 306,ect dépassées technologiquement)apres quatre ans la même en 130 cv boîte 6 idem , jamais d'ennuis avec qui ont tenus une très bonne côte à la revente, la spring à 45 cv qu'elle régression, et tout le monde a l'air content d'une telle brouette électrique sous motorisée a l'autonomie ridicule.. Bien triste époque

C'était cool cette époque où une golf 4 TDI 110 (et son châssis en caoutchouc) était considérée comme un avion ! 15 ans avant, BMW proposait des e30 (6 cyl. et propulsion) autrement plus jouissives que le duo triste Golf / A3 TDI... Je crois que c'était mieux encore avant :-)

Par

En réponse à hbt

On régresse à n'en pas douter.

Mais il n'empêche qu'avec une Dacia, on a une voiture qui donne des prestations satisfaisantes pour 90% des personnes.

Pourquoi investir plus? Ca me ferait suer d'un côté passion de rouler en Dacia, mais la raison me dit que c'est quelque chose plein de bon sens au regard de tout ce qu'implique la possession d'un véhicule de nos jours.

Autant mettre son argent dans quelque chose qui nous fera plaisir également et qui n'aura aucun lien avec l'automobile. Ou alors une collection...

"on a une voiture qui donne des prestations satisfaisantes pour 90% des personnes."

Comme un Nokia 3310 est suffisant pour 90% des gens, les gens préfèrent cependant un smartphone moderne.

Par

C'est drôle tous les sociologues de Caradisiac qui analysent l'appauvrissement d'une société à travers le prisme de leur possession automobiles.

Par

En réponse à hbt

On régresse à n'en pas douter.

Mais il n'empêche qu'avec une Dacia, on a une voiture qui donne des prestations satisfaisantes pour 90% des personnes.

Pourquoi investir plus? Ca me ferait suer d'un côté passion de rouler en Dacia, mais la raison me dit que c'est quelque chose plein de bon sens au regard de tout ce qu'implique la possession d'un véhicule de nos jours.

Autant mettre son argent dans quelque chose qui nous fera plaisir également et qui n'aura aucun lien avec l'automobile. Ou alors une collection...

"Mais il n'empêche qu'avec une Dacia, on a une voiture qui donne des prestations satisfaisantes pour 90% des personnes."

Pousse ton raisonnement plus loin.

Finalement à part de l'eau, de la nourriture, et de la chaleur quand il fait froid, de quoi l'humain a besoin d'autre pour survivre, rien du tout.

J'aime bien se raisonnement, car quand on le pousse à son paroxysme on se dit que finalement c'est les ZADISTES qui ont raison. :biggrin:

Par

En réponse à GY201

Chacun regarde a l'aune de ses revenus et de son entourage. L'accès a une Dacia neuve alors que avant, l'achat neuf n'était pas envisagé est vue comme une progression pour beaucoup. Il n'y a pas de notion universelle de richesse. En France, pour tout un chacun, est riche celui qui a 3× mes revenus.

Oui, je suis d'accord, mais dans ce cas le soi-disant "neuf", vendu par la pub, d'une Dacia peut être perçu comme un luxe dispensable, donc faut pas venir pleurer parce les prix augmentent et ouin-ouin c'est trop cher. :bah:

Le low-cost n'est pas une fatalité : c'est faux de dire que les gens modestes n'ont accès qu'à des voitures de merde, le plaisir dans certaines proportions reste toujours accessible même pour de petits budgets. :oui:

Par

En réponse à anneaux nîmes.

C'est drôle tous les sociologues de Caradisiac qui analysent l'appauvrissement d'une société à travers le prisme de leur possession automobiles.

C'est un indicateur comme un autre.

Aux USA pendant la guerre froide on roulait en Mustang pendant qu'en URSS on roulait en Trabant. On connait la fin de l'histoire.

Par

En réponse à Axel015

Faux,

L'âge des acheteurs de véhicule neuf ne fait qu'augmenter. L'occasion prend le dessus avec les LLD and Co.

Avant, on achetait plus facilement un véhicule neuf à 40 ans par exemple. Maintenant à part des personnes de 60 ans, qui ne savent pas quoi faire de leur pognon, personne n'achète du neuf ou presque.

Pourtant les chiffres de ventes des bagnoles neuves n'est pas si catastrophique que ça ? :bah:

Par

Je pense aussi que maintenant l'état comme les français, on met un max de fric dans des choses discutables au quotidien.

Lorsque l'on voyait les reportages sur les gilets jaunes et qu'ils détaillaient leur liste de dépenses sur le mois et que l'on voyait le forfait téléphonique de la gamine à 160€ par mois alors que je paie 12€ par mois pour quasi la même chose, on se dit que tout le monde n'a pas les mêmes armes pour affronter le quotidien.

De nombreuses personnes ne sont pas rôdées pour savoir qu'elles peuvent renégocier leurs différents contrats (Téléphone, internet, assurances, banque, énergie...).

Et les sociétés d'aujourd'hui sont sans pitié dans ce genre de situations et se gavent sur la moindre brèche non légiférée par l'état. D'où la nécessité de lire les contrats, même si c'est fastidieux.

Bref, une fois que l'on a dit ça, on peut se dire que nous sommes mieux équipés en domotique qu'en 2000, mais que l'on régresse sur l'alimentaire (même si le confinement a un peu changé la tendance à 1ère vue), sur la taille du logement et sur le type de véhicule.

Et pour l'état, je pense que tout est à revoir sur la partie des aides sociales et la lourdeur administrative de ses procédures. C'est trop complexe, trop obscur et inefficace en bout de chaîne. Il faut repartir d'une feuille blanche.

Par

En réponse à GY201

Les jeunes d'aujourd'hui, en France, sont bien meilleurs que les anciens. Voir les études PIAAC, le dernière disponible date de 2012, une nouvelle est en cours. Elles montrent en fait la même chose que les études PISA mais pour les adultes.

C'est tout le contraire des lieux communs où Pline l'ancien dit que Pline le jeune est un ignorant.

Pourquoi mentez-vous ? PIAAC a été mis en place en 2011 avec une fin de la collecte des données en 2012 et il n'y a pas eu de données collectées depuis donc vous ne pouvez pas vous baser là-dessus pour dire que les performances sont meilleures aujourd'hui qu'avant.

Vous avez cité PISA, or ce qu'on en retire est que la France a des performances de moins en moins bonnes face aux autres pays donc exactement le contraire de ce que vous nous dites.

Par

En réponse à Axel015

"Mais il n'empêche qu'avec une Dacia, on a une voiture qui donne des prestations satisfaisantes pour 90% des personnes."

Pousse ton raisonnement plus loin.

Finalement à part de l'eau, de la nourriture, et de la chaleur quand il fait froid, de quoi l'humain a besoin d'autre pour survivre, rien du tout.

J'aime bien se raisonnement, car quand on le pousse à son paroxysme on se dit que finalement c'est les ZADISTES qui ont raison. :biggrin:

Si les zadistes occupent un terrain qui leur appartient et que de faire pousser leurs fruits et légumes, c'est leur délire, soit.

Le raisonnement c'est que chacun voit midi à sa porte. Si quelqu'un préfère mettre son argent dans un meilleur vélo, ou une planche à voile, ou une moto et préfère rouler en dacia en tant que daily, ça ne me choque pas.

C'est l'état qui construit insidieusement ces raisonnements en alourdissant la facture de l'achat/utilisation de voitures neuves via des normes, via des taxes sur les consommables etc... Donc se dire que l'on veut sortir de cette spirale infernale en achetant de manière plus raisonnable en se faisant enfler un peu moins vite par l'état, c'est cohérent.

Par

En réponse à PLexus sol-air

Pourtant les chiffres de ventes des bagnoles neuves n'est pas si catastrophique que ça ? :bah:

La population étant vieillissante, la cible 60 ans + grossit machinalement et la population française à augmenté avec le temps également sans compter la baisse des intérêts donc les gens s'endettent plus facilement pour acheter neuf...

Par

En réponse à hbt

Si les zadistes occupent un terrain qui leur appartient et que de faire pousser leurs fruits et légumes, c'est leur délire, soit.

Le raisonnement c'est que chacun voit midi à sa porte. Si quelqu'un préfère mettre son argent dans un meilleur vélo, ou une planche à voile, ou une moto et préfère rouler en dacia en tant que daily, ça ne me choque pas.

C'est l'état qui construit insidieusement ces raisonnements en alourdissant la facture de l'achat/utilisation de voitures neuves via des normes, via des taxes sur les consommables etc... Donc se dire que l'on veut sortir de cette spirale infernale en achetant de manière plus raisonnable en se faisant enfler un peu moins vite par l'état, c'est cohérent.

Et oui l'état nous insiste à acheter des merdes chinoises sur Amazon ou Aliexpress au détriment de la voiture par exemple, je suis d'accord.

Mais il faut voir le côté positif, on créé de l'emploi en Chine, c'est pas mal.

Par

En réponse à SteppeOuais

Je cite l'auteur : un pays émergent est un pays où se côtoient voitures premium et ruines ambulantes...

Si l'auteur pense vraiment que c'est la situation en France, il faudrait qu'il sorte un peu de chez lui, la France n'est pas la Suisse, le nombre de véhicules premium est faible en comparaison des pays d'Europe du Nord, et le reste du parc n'est pas constitué de "ruines ambulantes", sauf à considérer qu'une voiture de dix ans (âge moyen d'un véhicule d'occasion en France) est une ruine ce qui est loin d'être le cas !

Une voiture d'entreprise peut être rincée au bout de 18 mois de maltraitance quand le papy roule depuis 30 ans avec sa R5 increvable et parfaitement entretenue.

Et de toute façon le nombre de véhicules premium ne veut plus rien dire, l'apparition des locations longue durée rend n'importe quelle Volvo, BMW ou Mercedes accessible à tout un chacun ou presque.

Pour finir, le low cost d'aujourd'hui n'a plus grand chose à voir avec les toutes premières Logan: une Sandero 3 est mieux finie, plus spacieuse et aussi bien équipée qu'une Citroën C3 ou qu'une 208 d'entrée de gamme. La Sandero 3 en offre bien plus qu'une citadine de pays émergent tout comme l' Arkana européen en offre plus que la version Russe.

Je dirais plutôt que l'attitude de l'acheteur moyen a changé : autrefois, la Mercedes était un vrai marqueur social, presque un passage obligé pour le notable du coin. Aujourd'hui les gens s'en foutent, la bagnole a mauvaise presse, les jeunes n'en veulent surtout pas et on met son pognon dans autre chose (pas forcément plus utile).

(..)une Sandero 3 est mieux finie, plus spacieuse et aussi bien équipée qu'une Citroën C3 ou qu'une 208 d'entrée de gamme.(..)

Ou qu'un Clio d'entrée de gamme...

On sens bien que tu défends ta paroisse, là, c'est à dire le Groupe Renault....

Par

En réponse à MrKmebs

Je suis menuisier, c'est un métier que j'aime, beaucoup même, tant pis si ça paye pas très lourd je m'en plains pas. Mais lâcher 7-8k comme étant salaire "correct" comme si c'était la moindre des choses :areuh: c'est ça qui m'a interpellé.

Ok, je comprends.

Peu importe en fait le montant du salaire, si on peut vivre avec et qu'on s'en satisfait.

De toute façon, tout dépend du contexte à côté. Si par exemple, on est propriétaire sans aucun crédit et célibataire, 1400€ permet de vivre très correctement.

Si c'est le seul revenu d'un foyer de 5 personnes, avec un crédit immobilier et d'autres crédits, forcément, c'est complètement différent.

Par

En réponse à Léo Faible

Cet article, malgré ses prétention économistes, passe à côté d'un aspect pourtant essentiel: la démographie de la France. La classe moyenne n'est pas tant décimée que vieillissante. Un ménage de cinquante ans perçoit très clairement qu'en achetant une Sandero à 13 000 euros, il a la même chose qu'il y a dix ans, pour deux fois moins cher. La passion de la voiture étant un phénomène d'autrefois, il fait le choix le plus rationnel économiquement: il achète la même voiture qu'il y a dix ans, mais neuve.

En fait, c'est bien plus simple que ça.

Pour beaucoup, la voiture n'est qu'un simple déplaçoir, pour lequel mettre beaucoup d'argent n'a finalement pas de sens.

Dès lors, autant investir dans des voitures pas chères, du moment qu'elles ont l'essentiel. Et peu importe les revenus des foyers concernés.

:bah:

Par

En réponse à roc et gravillon

Comme il dit... après, y'a le coût de la vie... à l'occasion, va passer quelques jours en Suisse, hôtel, restaurant ou simple sandwich et puis, va consulter le prix des baraques dans les vitrines...

Et pleure !

Tu peux aussi aller au Bangladesh et te dire que, finalement, en France, même avec des moyens limités, on n'est pas forcément à plaindre... :bah:

Par

En réponse à Florilège87

Je suis cadre ...et les revenus sont limités à 32000 euros net annuel ...et la moindre auto type yaris hybride c'est 26000 euros ou 400 euros en LOA sans apport ....je roule en twingo ...et ensuite en Dacia ....j'ai abandonné les simple citadine qui sont neuves à 25000 euros . Une fois le premier round passe des LOA ...et la disparition des retraites baby boom qui vont bientôt plus conduire ....cette industrie va s'effondrer .....il ne restera en France que les Dacia en neuf

Ce qui n'empêchera pas les tarifs des Dacia de continuer... d'augmenter.

Donc, de toute façon, à un moment donné, beaucoup ne pourront même plus s'acheter une Dacia. :cyp:

Par

En réponse à roc et gravillon

Commence par prendre en considération qu'une Polo actuelle mesure 4,03 m et que ta Golf 3 c'était 4,02 m...

Pour le reste, quand tu te réveillleras en 2021, télécharge la fiche technique et équipement d'une Golf de 2021...

Est ce que le mot " téléchargement " existait en 1997 d'ailleurs ? :voyons:

oui.

perso, j'ai commencé à utiliser Internet en 1995.

Par

En réponse à Axel015

Et oui l'état nous insiste à acheter des merdes chinoises sur Amazon ou Aliexpress au détriment de la voiture par exemple, je suis d'accord.

Mais il faut voir le côté positif, on créé de l'emploi en Chine, c'est pas mal.

Ah justement, c'est pour cela que je n'achète jamais sur Amazon ou Ali Express. Je vais toujours en magasin quitte à acheter plus cher.

Mes charentaises made in charente n'ont pas leur pareil en Chine ;-).

Le plus grand pouvoir que nous pouvons avoir sur l'état et sur cette mondialisation galopante, c'est bien avec nos CB.

Par

En réponse à anneaux nîmes.

C'est drôle tous les sociologues de Caradisiac qui analysent l'appauvrissement d'une société à travers le prisme de leur possession automobiles.

C'est normal, la voiture est un actif visible comme l'est le logement ou le téléphone ou l'habillement.

Mais, en 30 ans, les choses ont bien changé et certaines apparences sont trompeuses.

Les voitures ne rouillent plus et restent dans un excellent état bien plus longtemps, leur fiabilité et leur durée de vie aussi . L'équipement de confort et sécurité de base s'est accru de manière exponentielle depuis une quinzaine d'années. Une Daci haut de gamme est mieux équipée qu'une Premium de dix ans d'ge ! Et l'aspect extérieur s'est grandement amélioré. Donc il n'y a pas appauvrissement mais simplement un luxe devenu plus accessible ! Et cela ennuie certains ...

Par

En réponse à manu.lille

+100

je suis bien d'accord, j'ai croisé la semaine dernière le propriétaire d'un beau bateau, retraité, équipé de beaux véhicules : Jaguar cabriolet, threewheeler ... bien que retraité, et approchant des 70 ans, il continue de gérer la fortune familiale. en ce moment il se fait "des couilles en or avec poils en diamants" en achetant à tour de bras de l'immobilier ... à des personnes qui ont achetés du neuf et ne peuvent rembourser, mais aussi à des restaurateurs ou commerçants qui vendent l'immobilier avant de définitivement couler.

Quand je l'ai vu il sortait de chez le notaire, il venait de clôturer l'achat d'un immeuble ancien à moins de 50% de son prix "normal" d'il y a 5 ans !

a votre avis, ce type de personne, perdante ou gagnante du confinement ?

a coté de ça j'ai des connaissances cadres dans le privé, surtout dans le grande distribution, leurs revenus n'évoluent plus, et à 45 /50 ans ils n'évolueront plus, tout en étant autour de 40 000€ annuel, pourtant élèves brillants, études supérieures, mais ils ne sont pas nés dans la bonne famille, n'ont pas les bons réseaux, donc jamais ils n'atteindront les niveaux de cadres dirigeants de ces structures.

D'un autre côté, j'en connais qui se saignent pendant 20 ans pour pouvoir ensuite vivre très confortablement, alors que d'autres décident d'une vie de dépenses sans limite dès le premier revenu.

Ce sont généralement les seconds qui se retrouvent lésés aujourd'hui. :bah:

Bref, on en revient à la fable de La Fontaine: la cigale et la fourmi.:bah:

Par

En réponse à PLexus sol-air

Plus gros peut-être, mais plus logeable...? Il me semble que la Megane, également dispo en break, dispose d'une excellente habitabilité et d'un confort que le 2008 sera bien en peine d'égaler. :oops:

Puis pour un acheteur de 3008, passer sur un 2008 c'est une régression, c'est tout. Sauf qu'au lieu de perdre en habitabilité et en confort, l'autre option c'est de passer sur une 308, mais bon, le prestige et le regard des voisins se lotissement, ça compte... :dodo:

(..)Puis pour un acheteur de 3008, passer sur un 2008 c'est une régression, c'est tout.(..)

Si entretemps, tes enfants ont grandi et que tu n'as plus besoin de les trimballer, non, ça n'est pas une régression, c'est simplement un réajustement du cahier des charges. :bah:

Par

En réponse à jaweshfcgb

Dis-donc al...

Je vois que tu fais grand cas des sources face aux propos à l'emporte-pièce que ce genre d'article génère.

Tu as raison, c'est important les sources.

Du coup, n'hésites à appliquer cette sage maxime et à venir nous étayer ce qui ressemble tout de même fort à un poncif lénifiant.

Parce que "Gneu gneu gneu les jeunes sont des cons ! :kaola:", çà fait tout de même un peu léger comme argument...

Regardez les enquêtes PISA et voyez comment évolue le classement de la France...

Par

En réponse à jaweshfcgb

Dis-donc al...

Je vois que tu fais grand cas des sources face aux propos à l'emporte-pièce que ce genre d'article génère.

Tu as raison, c'est important les sources.

Du coup, n'hésites à appliquer cette sage maxime et à venir nous étayer ce qui ressemble tout de même fort à un poncif lénifiant.

Parce que "Gneu gneu gneu les jeunes sont des cons ! :kaola:", çà fait tout de même un peu léger comme argument...

https://blog.francetvinfo.fr/l-instit-humeurs/2013/10/27/idee-recue-1-le-niveau-baisse.html

«Dans tout l’OCDE, les 45-65 ans sont à la traîne derrière les jeunes générations, mais en France le contraste est plus marqué qu’ailleurs»

Par

Un excellent sujet... On pourrait débattre longuement. C'est évident que la France se tiers-mondise, plein de chiffre le montre, et en terme d'automobile c'est encore plus flagrant.

Tout ça à cause d'une politique agressive ultra-autophobe.

Et l'image parfaite pour illustrer l'article : Un déplacoir insipide, horrible, made in Romania.

Bientôt il y aura : Des Porsche pour les riches, et des caisses roumaines et/ou chinoises pour les autres. Fini la classe moyenne qui se faisait plaisir. Enfin il reste l'occasion heureusement (mais pour combien de temps vu le greenwashing ambiant ?)

Par

En réponse à Axel015

En tout cas au niveau de l'IDH y'a pas de débat : le RU est bien devant la France.

France : 0,901 (quasiment au niveau de l'Espagne 0,893)

RU : 0,932

Les USA sont à : 0,926

La Slovénie est devant nous au passage ! :biggrin:

oui mais les Slovènes, ils ont Igor..........

.......Igor Akrapovic!

Par

En réponse à Otonei

Un excellent sujet... On pourrait débattre longuement. C'est évident que la France se tiers-mondise, plein de chiffre le montre, et en terme d'automobile c'est encore plus flagrant.

Tout ça à cause d'une politique agressive ultra-autophobe.

Et l'image parfaite pour illustrer l'article : Un déplacoir insipide, horrible, made in Romania.

Bientôt il y aura : Des Porsche pour les riches, et des caisses roumaines et/ou chinoises pour les autres. Fini la classe moyenne qui se faisait plaisir. Enfin il reste l'occasion heureusement (mais pour combien de temps vu le greenwashing ambiant ?)

L'état a sacrifié l'automobile sous prétexte d'écologie

ça permet de rentrer de la fiscalité supplémentaire tout en se donnant bonne conscience sur le sujet écologique

Je ne me rappelle pas d'une seule mesure écolo qui n'ait pas abouti sur une taxe de plus.....

A force de pointer du doigt l'automobiliste, faut pas s'étonner de ce désamour pour la chose automobile

Par

En réponse à GY201

https://blog.francetvinfo.fr/l-instit-humeurs/2013/10/27/idee-recue-1-le-niveau-baisse.html

«Dans tout l’OCDE, les 45-65 ans sont à la traîne derrière les jeunes générations, mais en France le contraste est plus marqué qu’ailleurs»

Je vois que vous ne revenez plus sur la fameuse baisse de 11 % après correction du salaire médian/moyen. Je suis content d'avoir pu vous ouvrir les yeux sur ce point.

En fait, il y a un problème dans ce que vous retenez de PIAAC puisque vous ne voulez en retenir que ce que vous voulez. Elle mesure 3 choses :

- la capacité à comprendre et à réagir de façon appropriée aux textes écrits (littératie) ;

- la capacité à utiliser des concepts numériques et mathématiques (numéracie);

- la capacité à accéder à des informations (trouvées, transformées et communiquées) dans des environnements numériques, à les interpréter et à les analyser.

Notez qu'on peut espérer que les jeunes réussissent beaucoup mieux la 3e que leurs ainés car ils ont des cours pour apprendre à utiliser un moteur de recherche alors que les plus âgés font bien souvent une recherche basique. D'ailleurs, quand on voit les données en détails, on peut observer qu'il y a presque 60 % des plus âgés qui n'ont jamais touché à un ordinateur, ce qui complexifie grandement leur réponse. Mais ça, c'est le genre de biais auquel Bourdieu faisait attention.

Enfin, le niveau moyen a mécaniquement augmenté car une même classe d'âges va plus loin dans les études mais si vous regardez le niveau d'un diplôme donné, alors vous constaterez que la réussite a été abaissée pour une très large majorité d'entre eux. Par conséquent, vous pourrez en tirer des conclusions sur une catégorie d'âges donnée seulement en 2024 quand la deuxième vague aura été faite et alors vous pourrez regarder si les jeunes se sont améliorés entre 2012 et 2024.

Par

En réponse à hbt

Si les zadistes occupent un terrain qui leur appartient et que de faire pousser leurs fruits et légumes, c'est leur délire, soit.

Le raisonnement c'est que chacun voit midi à sa porte. Si quelqu'un préfère mettre son argent dans un meilleur vélo, ou une planche à voile, ou une moto et préfère rouler en dacia en tant que daily, ça ne me choque pas.

C'est l'état qui construit insidieusement ces raisonnements en alourdissant la facture de l'achat/utilisation de voitures neuves via des normes, via des taxes sur les consommables etc... Donc se dire que l'on veut sortir de cette spirale infernale en achetant de manière plus raisonnable en se faisant enfler un peu moins vite par l'état, c'est cohérent.

C'est l'état qui construit insidieusement ces raisonnements en alourdissant la facture de l'achat/utilisation de voitures neuves via des normes,

Il n'y a qu'à lire sur ce forum, pour comprendre que l'état ne fait qu'accéder à la demande des électeurs. Oui ce sont les mêmes qui cherchent des responsables quand il y a un accident qui veulent des bus neufs pour transporter les gamins qui reviennent de l'école pour éviter le km à pied, etc... C'est le bon peuple qui croit pouvoir se protéger de tout. Quand je dit que je roule au quotidien en clio de 1993, je suis la risée d'un bon nombre sur le forum, qui me considèrent comme pauvre et hors du progrès. Donc ce n'est pas l'état qui demande les ZFE, ce sont les habitants et les fonctionnaires qui créent ces zones. Bref, nous scions la branche sur laquelle nous sommes assis. Il suffit d'observer la réaction du bon peuple avec le vaccin astrazeneca, et le retournement d'opinion, et plus personne qui ne veut se faire vacciner quitte à jeter les doses.

Voila le bon peuple dans toute sa cohérence, alimenté par les contestataires de tous bords.

Par

J'avais pas vu que cet article était dans la rubrique "billet d'humour". Humour de quoi ? La France comme toute l'Europe du centre-sud est en voie de tiers- mondialisation, c'est un fait, pas une blague.

Par

En réponse à caffellatte

J'avais pas vu que cet article était dans la rubrique "billet d'humour". Humour de quoi ? La France comme toute l'Europe du centre-sud est en voie de tiers- mondialisation, c'est un fait, pas une blague.

"Billet d'humeur", pas billet d'humour.

Par

En réponse à al7785

Je vois que vous ne revenez plus sur la fameuse baisse de 11 % après correction du salaire médian/moyen. Je suis content d'avoir pu vous ouvrir les yeux sur ce point.

En fait, il y a un problème dans ce que vous retenez de PIAAC puisque vous ne voulez en retenir que ce que vous voulez. Elle mesure 3 choses :

- la capacité à comprendre et à réagir de façon appropriée aux textes écrits (littératie) ;

- la capacité à utiliser des concepts numériques et mathématiques (numéracie);

- la capacité à accéder à des informations (trouvées, transformées et communiquées) dans des environnements numériques, à les interpréter et à les analyser.

Notez qu'on peut espérer que les jeunes réussissent beaucoup mieux la 3e que leurs ainés car ils ont des cours pour apprendre à utiliser un moteur de recherche alors que les plus âgés font bien souvent une recherche basique. D'ailleurs, quand on voit les données en détails, on peut observer qu'il y a presque 60 % des plus âgés qui n'ont jamais touché à un ordinateur, ce qui complexifie grandement leur réponse. Mais ça, c'est le genre de biais auquel Bourdieu faisait attention.

Enfin, le niveau moyen a mécaniquement augmenté car une même classe d'âges va plus loin dans les études mais si vous regardez le niveau d'un diplôme donné, alors vous constaterez que la réussite a été abaissée pour une très large majorité d'entre eux. Par conséquent, vous pourrez en tirer des conclusions sur une catégorie d'âges donnée seulement en 2024 quand la deuxième vague aura été faite et alors vous pourrez regarder si les jeunes se sont améliorés entre 2012 et 2024.

C'est, a la base, complètement faux.

Quand j'étais au lycée, il y avait une part importante des cours de math et physique dédiée au calcul numérique. Aujourd'hui, ce temps est dédié a l'approche de notions que je n'ai vu que en classe prépa ou en école d'ingé. Le niveau des jeunes est plus élevé que le niveau des anciens, je serais bien en peine, avec le niveau que j'avais a la veille des concours en 1975 d'intégrer une école en 2021.

Je fais toujours la même remarque: depuis l'antiquité, a chaque génération les anciens ânonnent toujours que les jeunes sont des ignorants, comment sommes nous passés de la roue taillée dans un tronc d’arbre a la fusée Ariane?

Pour les 11%, ils sont bien là pour montrer la tendance même si la difficulté réside dans la possibilité de trouver des statistiques calculées sur une base identique. Alors, tu peux penser que c'est 0% mais en fait tout se recoupe pour montrer l'inverse et la bataille de chiffres n'a aucun intérêt. Prends la peine d'écouter l'édito de D SEUX de ce matin 7 avril, il ne parle pas de revenus mais comme la tendance est dans le même sens, c'est un pierre de plus pour montrer le glissement comparé a nos voisins et pairs.

A coté de ça, il y a quantité d'éléments qui peuvent atténuer ce jugement des chiffres, la situation n'est surtout pas figée.

Par

Avec les gouvernement sous influence "écolo" ou tendance "gauche" le paupérisation s'accélère grâce au matraquage fiscal des classes moyennes....

Faire la chasse aux "riches", alors qu'ils consomment c'est bien de la connerie de gauchistes jaloux de la réussites des autres..

Qu'un qui achète une caisse à 50000-100000 fera rentrer plus de tva qu'un autre qui achète une dacia à 10000.

Sans parler de ces aberrations électriques grassement subventionnées et plébiscitées par la presse, qui seraient inexistantes sans aides publiques.

Certains diront que le gasoil l'est , mais au moins les caisses et moteurs sont fabriquée en europe, contrairement au batteries faites en asie.

Par

Petite réflexions...

Premièrement, l'article est pertinent, mais ne va pas au fond du sujet. Oui, payer 35ke pour la moindre compacte correctement équipée me paraît débile...

Deuxièmement, oui, une Dacia sandero fait le job pour 95%des trajets et utilisateurs, pour mini 10ke de moins, avec des prestations tout à fait équivalentes. Franchement, qui va "exploiter" la (faible) différence de potentiel entre une sandero et une Clio ? Pour emmener les enfants à l'école, faire les courses et même faire un peu de route, soyons sérieux...

Troisièmement, oui, les français s'appauvrissent, le marché change, tiens, que sont devenus tous les cabrios milieu de gamme (206&207, 307&308, megane , astra, golf, focus et autres)?

Quatriemement, entre le matraquage fiscal et pseudo ecolo (vous avez dit fiscal ?), nombreux sont ceux qui ont redéfini leur priorités de budget.

Petit bonus, la tipo à surtout souffert des très nombreux commentaires négatifs de ceux qui ne sont jamais montés dedans !

Par

En réponse à

Commentaire supprimé.

Très drôle Willy, merci pour cette bonne tranche de rigolade :bien:

Par

En réponse à GY201

C'est, a la base, complètement faux.

Quand j'étais au lycée, il y avait une part importante des cours de math et physique dédiée au calcul numérique. Aujourd'hui, ce temps est dédié a l'approche de notions que je n'ai vu que en classe prépa ou en école d'ingé. Le niveau des jeunes est plus élevé que le niveau des anciens, je serais bien en peine, avec le niveau que j'avais a la veille des concours en 1975 d'intégrer une école en 2021.

Je fais toujours la même remarque: depuis l'antiquité, a chaque génération les anciens ânonnent toujours que les jeunes sont des ignorants, comment sommes nous passés de la roue taillée dans un tronc d’arbre a la fusée Ariane?

Pour les 11%, ils sont bien là pour montrer la tendance même si la difficulté réside dans la possibilité de trouver des statistiques calculées sur une base identique. Alors, tu peux penser que c'est 0% mais en fait tout se recoupe pour montrer l'inverse et la bataille de chiffres n'a aucun intérêt. Prends la peine d'écouter l'édito de D SEUX de ce matin 7 avril, il ne parle pas de revenus mais comme la tendance est dans le même sens, c'est un pierre de plus pour montrer le glissement comparé a nos voisins et pairs.

A coté de ça, il y a quantité d'éléments qui peuvent atténuer ce jugement des chiffres, la situation n'est surtout pas figée.

Il y a des notions que l'on voit plus tôt maintenant et d'autres plus tard... donc ce que vous dites est absurde pour justifier quoi que ce soit.

On reprend en ce qui concerne l'étude PIAAC:

1. Les personnes interrogées ont des niveaux d'études très différents, c'est repris dans l'étude donc vous pouvez vérifier si vous ne me croyez pas.

2. Si vous demandez à quelqu'un qui a un niveau primaire des choses vues en secondaire, il va se planter sauf s'il a appris par lui-même. Et là, je vous renvoie au point 1.

3. L'une des grosses composantes de l'étude est liée à une connaissance informatique qu'on n'enseignant pas avant : l'outil informatique. Donc heureusement que les jeunes réussissent mieux que leurs ainés.

4. En quoi dire qu'il faut comparer les catégories d'âges entre les deux vagues et pas au sein de chacune ne renseignera pas sur l'évolution du niveau ?

Vous ne voulez pas accepter les résultats de PISA alors que ce sont les seuls à comparer les résultats d'une même classe d'âge. Si vous regardez la page 4 de la dernière enquête (https://www.oecd.org/pisa/publications/PISA2018_CN_FRA_FRE.pdf), vous pourrez voir que le niveau des élèves français diminue/stagne donc il ne s'améliore pas contrairement à ce que vous affirmez.

Par

En réponse à GY201

C'est, a la base, complètement faux.

Quand j'étais au lycée, il y avait une part importante des cours de math et physique dédiée au calcul numérique. Aujourd'hui, ce temps est dédié a l'approche de notions que je n'ai vu que en classe prépa ou en école d'ingé. Le niveau des jeunes est plus élevé que le niveau des anciens, je serais bien en peine, avec le niveau que j'avais a la veille des concours en 1975 d'intégrer une école en 2021.

Je fais toujours la même remarque: depuis l'antiquité, a chaque génération les anciens ânonnent toujours que les jeunes sont des ignorants, comment sommes nous passés de la roue taillée dans un tronc d’arbre a la fusée Ariane?

Pour les 11%, ils sont bien là pour montrer la tendance même si la difficulté réside dans la possibilité de trouver des statistiques calculées sur une base identique. Alors, tu peux penser que c'est 0% mais en fait tout se recoupe pour montrer l'inverse et la bataille de chiffres n'a aucun intérêt. Prends la peine d'écouter l'édito de D SEUX de ce matin 7 avril, il ne parle pas de revenus mais comme la tendance est dans le même sens, c'est un pierre de plus pour montrer le glissement comparé a nos voisins et pairs.

A coté de ça, il y a quantité d'éléments qui peuvent atténuer ce jugement des chiffres, la situation n'est surtout pas figée.

Cela dépend de ce que l'on mesure. Polytechnique, Centrale et d'autres écoles prestigieuses en sont revenus à faire des cours d'orthographe, calcul mental entre autres. J'ai travaillé avec des ingénieurs sortant de ces grandes écoles qui faisaient 5 fautes la ligne. Certains étaient brillants , par contre pour d'autres, on se posait la question : comment ils avaient pu avoir le diplôme? Une réflexion de bon paysan n'était pas à leur portée. Certains avaient l'art de se noyer dans un verre d'eau. Si tu regarde les ménages avec des taux de surendettement ( hors grave accidents de la vie), il y a des bacs +3, +5. Cela laisse rêveur sur leurs capacité intellectuelles? Les vieux qui n'avaient même pas le certificat d'études, géraient leur budget (avec des pots de confiture) sans application internet, tableur excel et cie. Ils ont besoin de coatch pour faire du sport. Bref, il y a des connaissances acquises, mais manifestement elles ne servent pas toujours.

Par

Regardez le prix moyen des voitures par constructeurs en France. A l’exception de DS, toutes les marques de PSA sont en dessous de la moyenne. Idem chez Renault. Chez VAG, seul Seat figure en dessous de la moyenne. Surtout, Audi a un prix très élevé et vend beaucoup.

C’est normal que PSA et Renault essaient d’augmenter leur prix. Aucun n’a de marque Premium. DS figure au niveau des généralistes, au niveau de Mazda. On est très loins du prix d’Audi, BMW ou Mercedes. En outre, les marques généralistes françaises sont trop bon marchées si l’on compare à VW.

Mazda fait certainement figure de modèle à suivre pour PSA et Renault. La marque a passablement augmenté ses prix depuis le divorce avec Ford tout en vendant davantage de véhicules.

Par

En réponse à gordini12

Cela dépend de ce que l'on mesure. Polytechnique, Centrale et d'autres écoles prestigieuses en sont revenus à faire des cours d'orthographe, calcul mental entre autres. J'ai travaillé avec des ingénieurs sortant de ces grandes écoles qui faisaient 5 fautes la ligne. Certains étaient brillants , par contre pour d'autres, on se posait la question : comment ils avaient pu avoir le diplôme? Une réflexion de bon paysan n'était pas à leur portée. Certains avaient l'art de se noyer dans un verre d'eau. Si tu regarde les ménages avec des taux de surendettement ( hors grave accidents de la vie), il y a des bacs +3, +5. Cela laisse rêveur sur leurs capacité intellectuelles? Les vieux qui n'avaient même pas le certificat d'études, géraient leur budget (avec des pots de confiture) sans application internet, tableur excel et cie. Ils ont besoin de coatch pour faire du sport. Bref, il y a des connaissances acquises, mais manifestement elles ne servent pas toujours.

Il y a l'instruction et la culture. La culture se construit sur plusieurs générations.

L'orthographe reste un marqueur social, l'important est ailleurs. Les gens les plus déconnectés du pratique ont souvent un domaine de prédilection où ils sont au dessus même de l'excellence. Je n'ai pu voir que des gens qui étaient sortis des rails de la voie de ces écoles, comme j'ai pu le faire avant eux. Le métier que j'ai fait a rassemblé des gens aussi différents que des polytechniciens et, pour le plus bas niveau d'instruction, un moniteur de ski sans même le BEPC. Presque tous partent a la retraite avec une larme dans l'œil.

Par

En réponse à Axel015

Il y a plusieurs choses à prendre en compte en France pour comprendre la situation :

Premièrement, oui la France régresse c'est un fait. On perd notre industrie et de fait on se déclasse mondialement. La France est un pays en déclin : la faute au politique depuis 40 ans : pro-européenne, anti-industriel, anti-souverainiste, avec une vision ultra-candide concernant les relations commerciales internationales. La gestion du COVID est une parfaite illustration : 0 masque, 0 vaccin, 0 innovation, à la ramasse dans tous les domaines tel un pays du tiers monde.

Deuxièmement, il y a l'aspect culturel. Nous sommes un pays d'origine catholique et non protestant, donc par conséquent toute réussite individuel, tout attrait pour le succès, l'argent, etc... est d'office sanctionné par la morale collective.

Troisièmement, corolaire du grand déclassement, c'est notre posture mondialiste : en adoptant cette posture on favorise les postes à forte valeur ajoutée au détriment des postes à faible valeur ajoutée. C'est les fameux gagnants/perdants de la mondialisation. Exemple : quand un américain sans diplôme peut espérer dans certain secteur gagner 5000 à 10 000 $ par mois (certes des jobs pas sans contrainte), en France on est condamné au SMIC. Inversement, un simple ingénieur un peu "malin" comme moi se fait 10k € par mois sans forcer.

Quatrièmement, nous sommes un pays d'assisté et de plus en plus, où plutôt que de lutter contre les inégalités avec le travail, l'industrie, etc... on met des rustines à droite à gauche (Cf. 17 milliards pour les gilets jaunes) mais on maintien ce modèle.

Ces 4 facteurs expliquent pourquoi effectivement en France, on observe un déclassement automobile pour les classes moyennes et populaires. Quand un jeune boulanger qui gagne 1800/2000 € par mois, roulait en Clio RS pour se faire plaisir, demain il roulera en Dacia Spring.

tu es le roi des poncifs, tu te répète en plus c' est pénible, et laisse tes assistés ou ils sont, arrête de juger ce que tu ne connais pas et va vers les autres tu découvriras la vrai vie des gens et pas celle de LCI!!!!!!!!!!!.

L' article est un peu simpliste, mais le constat mérite réflexion, il est vrai que les voitures sont trop chères, certes on a gagné en confort, en technologie, en sécurité, en agrément..................la semaine dernière j' ai fait 1000 km d' une traite au volant d' une Mondeo hybride, entre le régulateur adaptatif, la boite auto, la gestion auto des feux, les detecteurs d' angle mort, un silence reposant, je n' avais qu'a tenir le volant, et cela atténue grandement la fatigue faut l' avouer, et tout cela a un prix hélas..............quoi que ............une Suzuki Swift offre tout ca pour 17000 Euros, ok le silence en moins, mais largement supportable.......

On achète surtout en fonction de ses besoins, un gros rouleur faisant beaucoup d' autoroutes ira vers une voiture offrant de l' agrément maxi faites pour avaler des kilomètres, mais pour la majorité des trajets des personnes, la moyenne national est de 13000 km par an, rappelons le, donc investir 25000 Euros et bien plus pour faire 13000 par an c' est pas l' affaire du siècle!., donc la majorités des gens n' ont pas besoin de voitures aussi chères offrant l' agrément d' une routière, c' est pour cela aussi que l' on va vers de l' occas pas chère, ou vers Dacia!.

Après chacun met son argent ou il veut : dans l' immobilier, dans les loisirs, dans la techno, dans la bagnole, mais perso, il est clair, même si j' aime la bagnole, je ne mettrais plus d' argent dans une voiture, d' une ca remplit pas une vie, de 2 les loisirs, la culture, mon bien être et celles de mes proches sont bien plus importantes qu' une voiture...............sans compter que l' on doit apprendre a être raisonnable dans notre manière de vivre et aller vers plus de sobriété, et la crise sanitaire que nous traversons doit nous faire réfléchir dans ce sens là! aujourd'hui pleins de voitures neuves a moins de 20 000 euros offre un agrément et une sécurité sans équivalent par le passé, pourquoi toujours vouloir plus?

Par

En réponse à anneaux nîmes.

Incroyable de bétise cet article.

Une vision complètement réductrice qui assimile la richesse des habitants d'un pays à...leur choix automobiles.

Une idée du taux de propriétaire en France?

Une idée de l'évolution du salaire médian?

Une idée des dépenses de voyages, d'équipements, d'abonnement?

Non bien sûr.

On se focalise sur non pas le prix des voitures mais juste de leur catégorie.

Une Dacia Sandero c'est considéré comme low cost parce que?

Parce que ça coûte moins cher que le reste. Mais dans 'absolue....c'est quand même des engins à 14 - 18 000€ pour? Rouler !!! Juste aller au taf, emmener les chiards à l'école, faire les courses et aller en week-end voir mamie !!!

Il y a 20 ans qu'avait-on pour 25 000€, qu'a t-on aujourd'hui?

Le problème est d croire que ce qui nous contentais en 2 000 ne doit plus nous contenter en 2020.

Cet article en gros explique que ne se vend que du Dacia pour les particulier ou...de la berline Allemande de loc par des entreprises.

Au passage merci de la fine analyse sur 3 mois de 2021 impactés quoi qu'on en dise par la crise sanitaire....

Bref, en grs M. Michel Holtz en très fin analyste affirme que la Sandero de 15 000 balles c'est un déclin par rapport à la Golf de 35 000.

Mais la Sandero de 15 000 assure nettement les besoins qu'assurait la Golf des années 2 000 à.....15 000€.

La golf a évolué, s'est embourgeoisée, s'est gavée d'équipements onéreux.

Mais était-ce un besoins des consommateurs ou une marche forcée imposée par les constructeurs?

Si la Sandero de 2021 se vend si bien c'est tout simplement qu'elle correspond a ce que veulent une majorité de personne. Une voiture qui comble leur besoins et sans leur gréver le budget pour autre chose.

Pourquoi aujourd'hui payer 10 - 15 000 DE PLUS pour des écran tout tactile, des compteurs lumineux, des sièges qui masses et chauffent, des 0 - 100km/h en 8s au lieu de 9, la clim bi ou tri zone etc etc....

Bien sûr c'est plaisant.

Oui les éléments de sécurité aussi, ABS, ESP, maintien dans la voie, freinage automatique, détecteur en tout genre, conduite semi auto...

Mais on peut aussi se dire que tout ces équipement aussi plaisant soient-ils ne justifient pas des sommes folles, des citadines à 25 000€, des compactes à 35 000€, des familiales à 45 000€ !!!!

Et que finalement même la Sandero à 15 000€ elle remplie parfaitement ces fonctions et que ça suffit.

Tout le monde n'est pas obsédé par "l'image sociale" de sa voiture.

Rouler en BMW de société et louer son appart, rouler en Dacia et prorio de sa maison.

Qui est le plus déclassé ?

Celui qui constitue un patrimoine sur le long terme ou celui qui perd de l'argent à chaque tour de roue?

je partage, cet article est d'une betise sans bornes ... j'ajouterai que le concept de premium et de low cost est purement marketing et ne reflete en rien la situation economique... la dacia d'aujourd'hui est la super cinq Five, la clio be bop ou la renault 5 TL d'antant et on ne disait pas j'ai une renault 5 low cost ... et le premium est encore plus idiot, ce qui revient a dire j'ai pris une low cost avec du cuir et 2 3 option sympa et qui s'appelle audi au lieu de skoda ... en d'autre terme une DS Pallas est premium, qd l' ID est low cost ... pour le reste cet article est un ramassis de betise, de raccourcis stupide et conlusion de comptoir apres 10 verre de pastis ...

Par

En réponse à

Commentaire supprimé.

:peur::peur:j' espère que c' est du second degré?

Par

En réponse à zabriskir

tu es le roi des poncifs, tu te répète en plus c' est pénible, et laisse tes assistés ou ils sont, arrête de juger ce que tu ne connais pas et va vers les autres tu découvriras la vrai vie des gens et pas celle de LCI!!!!!!!!!!!.

L' article est un peu simpliste, mais le constat mérite réflexion, il est vrai que les voitures sont trop chères, certes on a gagné en confort, en technologie, en sécurité, en agrément..................la semaine dernière j' ai fait 1000 km d' une traite au volant d' une Mondeo hybride, entre le régulateur adaptatif, la boite auto, la gestion auto des feux, les detecteurs d' angle mort, un silence reposant, je n' avais qu'a tenir le volant, et cela atténue grandement la fatigue faut l' avouer, et tout cela a un prix hélas..............quoi que ............une Suzuki Swift offre tout ca pour 17000 Euros, ok le silence en moins, mais largement supportable.......

On achète surtout en fonction de ses besoins, un gros rouleur faisant beaucoup d' autoroutes ira vers une voiture offrant de l' agrément maxi faites pour avaler des kilomètres, mais pour la majorité des trajets des personnes, la moyenne national est de 13000 km par an, rappelons le, donc investir 25000 Euros et bien plus pour faire 13000 par an c' est pas l' affaire du siècle!., donc la majorités des gens n' ont pas besoin de voitures aussi chères offrant l' agrément d' une routière, c' est pour cela aussi que l' on va vers de l' occas pas chère, ou vers Dacia!.

Après chacun met son argent ou il veut : dans l' immobilier, dans les loisirs, dans la techno, dans la bagnole, mais perso, il est clair, même si j' aime la bagnole, je ne mettrais plus d' argent dans une voiture, d' une ca remplit pas une vie, de 2 les loisirs, la culture, mon bien être et celles de mes proches sont bien plus importantes qu' une voiture...............sans compter que l' on doit apprendre a être raisonnable dans notre manière de vivre et aller vers plus de sobriété, et la crise sanitaire que nous traversons doit nous faire réfléchir dans ce sens là! aujourd'hui pleins de voitures neuves a moins de 20 000 euros offre un agrément et une sécurité sans équivalent par le passé, pourquoi toujours vouloir plus?

"sans compter que l' on doit apprendre a être raisonnable dans notre manière de vivre et aller vers plus de sobriété, et la crise sanitaire que nous traversons doit nous faire réfléchir dans ce sens là! aujourd'hui pleins de voitures neuves a moins de 20 000 euros offre un agrément et une sécurité sans équivalent par le passé, pourquoi toujours vouloir plus?"

Il y a deux types de personne : ceux qui pensent qu'il faut régresser, ceux qui pensent qu'il faut progresser.

Je suis pour le progrès, tu es pour la régression, chacun son combat.

L'humanité n'a cessé de progresser jusqu'à maintenant. Comment ? Au fils du temps, elle a réduit à néants tous les régressistes (les religieux par exemple qui s'opposait au progrès que l'on écoute plus aujourd'hui).

Aujourd'hui la société c'est trop adouci et tolère de plus en plus la régression (qui en réalité n'a pas de limite) : quand tu parles de sobriété ça veut dire quoi ? Ou fixe t'on la limite ? Qu'est ce qui est sobre et qu'est-ce qui ne l'ai pas ? C'est toi qui fixe la limite ? Mais il y aura toujours quelqu'un qui te reprochera de ne pas être suffisamment sobre... jusqu'à finir Amish, et encore je suis sur que parmi les Amish il y en a qui sont encore plus regressiste que la moyenne de leur communauté.

Cependant je suis très confiant à l'avenir. Le progrès ne s'arrêtera pas c'est juste une pause, le temps de faire une overdose de cette philosophie. Ensuite les gens comme toi seront balayer d'un revers de main comme l'Humanité a majoritairement toujours su faire.

Par

Vous faites erreur. Vous ne voulez décidément pas tenir compte de la crise sanitaire mais c'est pourtant un élément essentiel.

Les marques de luxe et haut de gamme en général résistent bien aux crises. Et puis il n'y a pas que la voiture dans la vie.

Par

l'INSEE ...:fresh:

Par

L'auteur de l'article n'est pas à une contradiction ou à un amalgame près. Je cite sa phrase de conclusion qui contredit à peu près tout ce qui précède : "On ne peut que le souhaiter et espérer un futur marché où les parts entre les modèles premium, généralistes et low costs soient équilibré[e]s."

Eh bien justement, si l'équilibre est souhaitable, on est sur la bonne voie apparemment. Les marques généralistes encore très présentes et majoritaires vont réduire leur voilure au profit des premium et des low cost. Pour l'instant cet équilibre est encore un peu éloigné mais on s'en rapproche. Donc c'est plutôt bien ou c'est plutôt mal... ?

En réalité, le détail des ventes d'autos en France traduit juste que les dépenses des français changent au fil des années, que l'automobile n'est pas forcément l'élément clé, que le marché automobile est devenu très vaste et très large en terme de prix, et enfin que certaines marques généralistes, déjà fragilisées depuis quelques années, vont davantage souffrir que d'autres.

Citroên, Renault, Ford et Opel ne sont pas sur la même ligne que Peugeot, VW, Toyota, Skoda, Hyundai/Kia, ... La faute à leurs produits principalement et à leur marketing. Ce n'est pas parce que certaines marques sont en nette baisse que le marché "généraliste" est lui aussi en nette baisse.

Par

En réponse à GY201

Il y a l'instruction et la culture. La culture se construit sur plusieurs générations.

L'orthographe reste un marqueur social, l'important est ailleurs. Les gens les plus déconnectés du pratique ont souvent un domaine de prédilection où ils sont au dessus même de l'excellence. Je n'ai pu voir que des gens qui étaient sortis des rails de la voie de ces écoles, comme j'ai pu le faire avant eux. Le métier que j'ai fait a rassemblé des gens aussi différents que des polytechniciens et, pour le plus bas niveau d'instruction, un moniteur de ski sans même le BEPC. Presque tous partent a la retraite avec une larme dans l'œil.

A la retraite avec la larme à l'oeil. Ah ben ça alors... C'est quoi le sujet, déjà ? Bon, allez, j'en reprends un dernier et je m'en vais.

Par

En réponse à EllePe

L'auteur de l'article n'est pas à une contradiction ou à un amalgame près. Je cite sa phrase de conclusion qui contredit à peu près tout ce qui précède : "On ne peut que le souhaiter et espérer un futur marché où les parts entre les modèles premium, généralistes et low costs soient équilibré[e]s."

Eh bien justement, si l'équilibre est souhaitable, on est sur la bonne voie apparemment. Les marques généralistes encore très présentes et majoritaires vont réduire leur voilure au profit des premium et des low cost. Pour l'instant cet équilibre est encore un peu éloigné mais on s'en rapproche. Donc c'est plutôt bien ou c'est plutôt mal... ?

En réalité, le détail des ventes d'autos en France traduit juste que les dépenses des français changent au fil des années, que l'automobile n'est pas forcément l'élément clé, que le marché automobile est devenu très vaste et très large en terme de prix, et enfin que certaines marques généralistes, déjà fragilisées depuis quelques années, vont davantage souffrir que d'autres.

Citroên, Renault, Ford et Opel ne sont pas sur la même ligne que Peugeot, VW, Toyota, Skoda, Hyundai/Kia, ... La faute à leurs produits principalement et à leur marketing. Ce n'est pas parce que certaines marques sont en nette baisse que le marché "généraliste" est lui aussi en nette baisse.

"Eh bien justement, si l'équilibre est souhaitable, on est sur la bonne voie apparemment. Les marques généralistes encore très présentes et majoritaires vont réduire leur voilure au profit des premium et des low cost. Pour l'instant cet équilibre est encore un peu éloigné mais on s'en rapproche. Donc c'est plutôt bien ou c'est plutôt mal... ?"

Plutôt mal.

Pour faire très simple (je sais que c'est pas aussi simple, mais ça résume bien la situation) :

- Classe populaire : Low cost

- Classe moyenne : Généraliste

- Classe aisé : Premium

Conclusion les classes moyennes régressent au profil des classes aisés et les classes populaires ne vivent plus que d'assistanat (prime, aide, etc...).

Par

En réponse à Axel015

"Eh bien justement, si l'équilibre est souhaitable, on est sur la bonne voie apparemment. Les marques généralistes encore très présentes et majoritaires vont réduire leur voilure au profit des premium et des low cost. Pour l'instant cet équilibre est encore un peu éloigné mais on s'en rapproche. Donc c'est plutôt bien ou c'est plutôt mal... ?"

Plutôt mal.

Pour faire très simple (je sais que c'est pas aussi simple, mais ça résume bien la situation) :

- Classe populaire : Low cost

- Classe moyenne : Généraliste

- Classe aisé : Premium

Conclusion les classes moyennes régressent au profil des classes aisés et les classes populaires ne vivent plus que d'assistanat (prime, aide, etc...).

Oui sans doute, mais l'auteur écrit :

"espérer un futur marché où les parts entre les modèles premium, généralistes et low costs soient équilibré[e]s.""

S'il souhaite un meilleur équilibre, cela signifie davantage de low cost et de premium et moins de généraliste. Car aujourd'hui c'est bien le marché généraliste qui est largement majoritaire. Faudrait donc savoir ce qu'il veut dire... C'est pour cela que je mentionne une certaine contradiction. Mais ce n'est pas la 1ere fois que j'en lis sur ce site.

Par

Pour ma part, je trouve assez exagéré cette vision de la tiers-mondialisation par l'examen du parc automobile voiture.

A catégorie équivalente, une voiture de 1995 et une voiture d'aujourd'hui sont peu comparables. Une voiture de 2021 sera bien plus sûre, tant en sécurité active que passive.

La chute des décès sur route en 15 ans est une conséquence de ces améliorations et pas seulement de la politique de sécurité routière gouvernementale.

Rien que par ce point là, la valeur d'une voiture est incomparable par rapport à celle d'une ancienne.

Ensuite, entre un diesel Euro 1 et un Euro 6, il y a un abîme de différence. Une Euro 6 est probablement 10-20-100 fois moins polluante qu'une ancienne. Même si beaucoup de gens s'en moquent, c'est quand même quelque chose d'important.

Une Dacia moderne en offre beaucoup plus pour son prix aujourd'hui qu'une voiture de puissance équivalente chez un généraliste il y a 25 ans, inflation déduite. Mais uniquement parce qu'il s'agit d'une marque populaire, cela est prétexte à l'affirmation selon laquelle nous sommes déclassement.

La tiers-mondialisation en France est un processus complexe qui trouve d'abord sa source dans des choix de société réalisés par les français il y a une quarantaine d'année. Travailler moins, gagner plus et le tout avec la sécurité de l'emploi, voilà ce que nous ont promis certains hommes politiques. Les électeurs ont cru à cette promesse intenable dont nous payons encore aujourd'hui les la facture. Tant que nous continuerons à croire au père noël, cela ne changera pas.

Par §De 471tj

En réponse à gignac-31

il est la le probleme... les tv à 500 balles valent celle à 2000 balles de ya 5 ans...

c'est la mondialisation... tout vient de chine...

aujourd'hui le hdg en télé est au meme prix que y a 5 ans... 2000 balles.. les tv oled..

pour les bagnoles dont les pieces viennent à 90% de pays émergeants..

la caisse banale.. comme la dacia effectivement le prix n'a pas bougé en euros constant.... 9000 y a 10 ans.. 11 000 aujourd'hui..çà suit l'inflation officielle..$

alors que çà devrait baisser comme une tv ordinaire..

par contre la compact est passée de 20 000 à 30 000 avec quelques gadgets en plus...alors que le prix aurait du stagner...

bref on a bien compris..;

les constructeurs vous font payer la transition électrique.. au bas mot vous payez 5 000 de trop..

pareil sur les électriques!!!

un cercle vicieu avec l'éffondrement des ventes!!!

les constructeurs ont réussi avec les LOA de masquer cette hausse de prix anormale...

mais çà va se retourner contre eux...

quand ils auront un max de retour de LOA...

c'est le 2 eme acheteur qui va en profiter..

ils devront brader.... pour s'en débarrasser....

il est sur que la dacia spring va etre un énorme pavé dans la mare...

les prix des électriques vont devoir baisser... et progresser..

car bientot les aides vont s'arretter...

plus personne achete du thermique malussé... ou à 30 000 balles avec un 3 cylindres!!

et y a que 7% d'acheteurs d'électrique..

les fameux bobos gavés de pognon...

Une TV B&O à 30000.- d’il y a 15 ans vaut 100.- d’occasion maintenant

Par

En réponse à

Commentaire supprimé.

Dis-donc, si l'on appliquait tes recommandations, cela implique que les parents de ce cher Zemmour n'auraient pu venir en France, non ?

Par

Alors les écolos

Qu'est ce que vous attendez pour interdire l'attribution par les entretprises de véhicules de fonction ?

Qu'est ce que vous attendez pour imposer des taxes maousse costaud sur ces véhicules ?

Il faut bien en effet honorer sa devise EELV = Enquiquinner et Emmerder Les Voitures

Par

Ce qui a tué l'automobile c'est que les constructeurs ont bien compris que le but n'est pas de faire acheter des voitures mais de les faire louer avec recyclage pour un nouveau modèle tous les ans.

On ne garde plus les voitures comme des objets de prestiges de la grande époque.

Alors on augmente les tarifs à base d'options bidons. Puis on oriente les gens vers des locations absurdes.

Que font beaucoup de ceux qui ne veulent pas de cette politique puante? ou qui ne peuvent pas se permettre des engagement vicelards et trop compliqués qui les enchaînent littéralement à des marques avec des LOA... Il n'ont plus beaucoup de choix... ils vont vers des voitures médiocres.

Ca arrive en moto depuis quelques années et c'est pas beau à voir.

Par

"se désolidariser des USA"

T'as bien raison : yonnamarre de la destruction de notre culture frooonçaise, progressivement pervertie par l'américanisation de la société, n'est-ce pas ... Willy Macfly.

"pousser les jeunes aux longues études surtout dans les domaines scientifiques"

Plus de sociologues donc. Je plussoie. :bien:

"revenir à l'éducation des années 60"

C'est vrai que çà fait longtemps que notre jeunesse nous a pas organisé un beau mai 68.

Puisse les jeunes parents entendre tes sages conseils et leur apprendre à foutre le zbeul, en bonne et due forme. :fleur:

Par

En réponse à Axel015

"Eh bien justement, si l'équilibre est souhaitable, on est sur la bonne voie apparemment. Les marques généralistes encore très présentes et majoritaires vont réduire leur voilure au profit des premium et des low cost. Pour l'instant cet équilibre est encore un peu éloigné mais on s'en rapproche. Donc c'est plutôt bien ou c'est plutôt mal... ?"

Plutôt mal.

Pour faire très simple (je sais que c'est pas aussi simple, mais ça résume bien la situation) :

- Classe populaire : Low cost

- Classe moyenne : Généraliste

- Classe aisé : Premium

Conclusion les classes moyennes régressent au profil des classes aisés et les classes populaires ne vivent plus que d'assistanat (prime, aide, etc...).

C'est absurde. L'article est absurde.

Notre joli pays continue d'acheter 17 millions de smartphones neufs par an. On continue à vivre entassés, pour un tiers d'entre nous, dans des zones où une chambre à coucher de 10m2 coûte aussi cher qu'une familiale optionnée (chez moi plus du double). Les français dépensent quasi 100mrds/an en loisir et culture, 88 en hôtels et restos, et 59 mrds en meubles et électroménager, tous les ans. Et ce serait le fait d'une minorité de super-riches? Ou des pauvres en voie de paupérisation? C'est absurde. Nous n'avons jamais aussi peu appartenu au tiers-monde qu'en 2021. Surtout avec la covid : notre système social a protégé bon nombre de travailleurs pauvres, à la différence des Etats-Unis dont le taux de chômage avait triplé pendant la pandémie!

Depuis plus de 30 ans, la part des revenus des ménages attribués aux transports est en baisse. Et ce choix n'est qu'en partie contraint (évolution du marché immo). Les français se désintéressent de leurs véhicules. C'est plus sociétal que politique et toute personne qui y verrait l'effet direct de la répression, des pistes cyclables et de la limitation à 80 n'aura rien compris. C'est aussi générationnel (aussi je parie que la majorité du lectorat cara a entre 45 et 70 ans...). Et comme par hasard, M Holtz est en plein milieu de cette génération... :biggrin:

Par

En réponse à

Commentaire supprimé.

Ah bon? Zenmour roule en Dacia.

ça alors...

Par

En France, n'importe qui peut devenir riche, du moment qu'il le veut et s'en donne les moyens.

Celui qui taf ses 40h hebdo ne deviendra jamais riche, idem pour celui qui ne fait pas un bac+5, et idem pour celui qui reste à l'abri du stress.

Le pouvoir d'achat se mérite ! J'espère que le fossé va continuer à se creuser, car ceux qui travaillent dur ne veulent pas être ponctionné par ceux qui profitent du système.

Par

En réponse à Philippe2446

C'est absurde. L'article est absurde.

Notre joli pays continue d'acheter 17 millions de smartphones neufs par an. On continue à vivre entassés, pour un tiers d'entre nous, dans des zones où une chambre à coucher de 10m2 coûte aussi cher qu'une familiale optionnée (chez moi plus du double). Les français dépensent quasi 100mrds/an en loisir et culture, 88 en hôtels et restos, et 59 mrds en meubles et électroménager, tous les ans. Et ce serait le fait d'une minorité de super-riches? Ou des pauvres en voie de paupérisation? C'est absurde. Nous n'avons jamais aussi peu appartenu au tiers-monde qu'en 2021. Surtout avec la covid : notre système social a protégé bon nombre de travailleurs pauvres, à la différence des Etats-Unis dont le taux de chômage avait triplé pendant la pandémie!

Depuis plus de 30 ans, la part des revenus des ménages attribués aux transports est en baisse. Et ce choix n'est qu'en partie contraint (évolution du marché immo). Les français se désintéressent de leurs véhicules. C'est plus sociétal que politique et toute personne qui y verrait l'effet direct de la répression, des pistes cyclables et de la limitation à 80 n'aura rien compris. C'est aussi générationnel (aussi je parie que la majorité du lectorat cara a entre 45 et 70 ans...). Et comme par hasard, M Holtz est en plein milieu de cette génération... :biggrin:

Désolé de te contrediere mais ce que tu écrit ne me parait pas exact :

C'est plus sociétal que politique et toute personne qui y verrait l'effet direct de la répression, des pistes cyclables et de la limitation à 80 n'aura rien compris. C'est aussi générationnel .

Pour le générationnel, c'est vrai, car l'automobile a été le symbole de la liberté, de l'autonomie. Avoir le permis était l'objectif de quasi tous les jeunes pour aller en vacances, en WE, etc...

Actuellement, une console dans un appartement, des bières et des pizza livrées suffisent à certains. Il y a de nouveaux mode de transport comme le covoiturage et surtout l'avion permet d'occuper des WE en allant découvrir les capitales européennes.

Par contre pour les plus vieux, c'est bien la répression, l'anti automobile, la limitation à 80 qui dissuadent un grand nombre d'acheter une voiture plus sympa. c'est comme je l'ai déja dit avoir dans son lit Laéticia Casta, sans pouvoir y toucher. Et bien je préfère dormir seul. Tous mes copains passionnés de voitures ont tous capitulé, ils roulent dans des vieilles bagnoles, des occas à pas cher, des anciennes, des Dacia ou équivalent. C'est vraiment être maso d'avoir 250 cv sous le pied et se servir de 70 au quotidien. ce n'est pas une accélération au péage qui me satisfait. Donc, on met l'argent ailleurs, mais pas dans les bagnoles.

Par

En réponse à Psyko

Suite à une émission il y a quelques jours, en 1996 une golf 3 série spéciale Bon Jovi était proposée à partir de 81600 Francs (12440€). Rapporté à aujourd'hui en tenant compte de l'inflation, cela représenterait environ 17500€.

Après vérification, le premier prix d'une golf 8 est aujourd'hui de 28540€ (1.0 TSI 110 Life).

Alors certes la technologie, les normes de sécurité active et passive ont un coup mais il ne faut pas deconner non plus, 11000€ de plus pour une voiture c'est vraiment du foutage de gueule. Entre le prix de l'époque (même si elle ne fesait que 75ch au lieu de 110 aujourd'hui et que cette dernière est soit disant extrêmement bien dotée en techno en tout genre), entre les 12440€ de l'époque et l'actuelle (inflation comprise de 41%) cela représente + de 129% d'augmentation en 25 ans. Dans le même temps, le SMIC horaire brut n'a augmenté que de 78% (là aussi inflation comprise).

Très clairement, il faut y réfléchir à deux fois avant d'acheter en concession. Les mandataires ont encore de beaux jours devant eux.

Pour rendre la comparaison encore plus parlante, la BonJovi de 1996 "coûtait" alors 2150 heures de SMIC de l'époque.

La Golf 8 évoquée "coûte" 2800 heures de SMIC actuel.

Ça fait une hausse de 30% pour obtenir le même produit ou presque.

Par

En réponse à gordini12

Désolé de te contrediere mais ce que tu écrit ne me parait pas exact :

C'est plus sociétal que politique et toute personne qui y verrait l'effet direct de la répression, des pistes cyclables et de la limitation à 80 n'aura rien compris. C'est aussi générationnel .

Pour le générationnel, c'est vrai, car l'automobile a été le symbole de la liberté, de l'autonomie. Avoir le permis était l'objectif de quasi tous les jeunes pour aller en vacances, en WE, etc...

Actuellement, une console dans un appartement, des bières et des pizza livrées suffisent à certains. Il y a de nouveaux mode de transport comme le covoiturage et surtout l'avion permet d'occuper des WE en allant découvrir les capitales européennes.

Par contre pour les plus vieux, c'est bien la répression, l'anti automobile, la limitation à 80 qui dissuadent un grand nombre d'acheter une voiture plus sympa. c'est comme je l'ai déja dit avoir dans son lit Laéticia Casta, sans pouvoir y toucher. Et bien je préfère dormir seul. Tous mes copains passionnés de voitures ont tous capitulé, ils roulent dans des vieilles bagnoles, des occas à pas cher, des anciennes, des Dacia ou équivalent. C'est vraiment être maso d'avoir 250 cv sous le pied et se servir de 70 au quotidien. ce n'est pas une accélération au péage qui me satisfait. Donc, on met l'argent ailleurs, mais pas dans les bagnoles.

Personnellement j'arrive a exploiter mes 265cv un peu partout. Alors certes sur de courtes periodes (quelques secondes) sinon on atteint vite des vitesses prohibées.

Ou alors sur des petites routes où la police ne voit pas de rentabilité.

Par contre sur les routes les plus surs pour la vitesse (nationale et autoroutes) la c'est trop risqué car ce sont des routes trop rentables pour nos forces de l'ordre.

Pour s'amuser avec une voiture puissante et en même temps conserver son permis il suffit de raisonner en terme de rentabilité et surtout pas en terme de zone a risque. C'est même l'inverse, plus c'est risqué moins vous aurez de chance d'être attrapé.

Par

En réponse à gordini12

Désolé de te contrediere mais ce que tu écrit ne me parait pas exact :

C'est plus sociétal que politique et toute personne qui y verrait l'effet direct de la répression, des pistes cyclables et de la limitation à 80 n'aura rien compris. C'est aussi générationnel .

Pour le générationnel, c'est vrai, car l'automobile a été le symbole de la liberté, de l'autonomie. Avoir le permis était l'objectif de quasi tous les jeunes pour aller en vacances, en WE, etc...

Actuellement, une console dans un appartement, des bières et des pizza livrées suffisent à certains. Il y a de nouveaux mode de transport comme le covoiturage et surtout l'avion permet d'occuper des WE en allant découvrir les capitales européennes.

Par contre pour les plus vieux, c'est bien la répression, l'anti automobile, la limitation à 80 qui dissuadent un grand nombre d'acheter une voiture plus sympa. c'est comme je l'ai déja dit avoir dans son lit Laéticia Casta, sans pouvoir y toucher. Et bien je préfère dormir seul. Tous mes copains passionnés de voitures ont tous capitulé, ils roulent dans des vieilles bagnoles, des occas à pas cher, des anciennes, des Dacia ou équivalent. C'est vraiment être maso d'avoir 250 cv sous le pied et se servir de 70 au quotidien. ce n'est pas une accélération au péage qui me satisfait. Donc, on met l'argent ailleurs, mais pas dans les bagnoles.

Tu ne prends pas en compte la croissance du trafic qui "gêne" l'expression débridée des performances d'une voiture. Lors de mes derniers passages sur les routes du massif du Sancy, a chaque fois le rythme fut celui de la voiture qui précède alors qu'il n'est pas envisageable de doubler. Et pourtant, une Honda Accord n'est pas vraiment taillée pour la vivacité sur route sinueuse.

Par

En réponse à Axel015

Personnellement j'arrive a exploiter mes 265cv un peu partout. Alors certes sur de courtes periodes (quelques secondes) sinon on atteint vite des vitesses prohibées.

Ou alors sur des petites routes où la police ne voit pas de rentabilité.

Par contre sur les routes les plus surs pour la vitesse (nationale et autoroutes) la c'est trop risqué car ce sont des routes trop rentables pour nos forces de l'ordre.

Pour s'amuser avec une voiture puissante et en même temps conserver son permis il suffit de raisonner en terme de rentabilité et surtout pas en terme de zone a risque. C'est même l'inverse, plus c'est risqué moins vous aurez de chance d'être attrapé.

Mon frère et un de mes fils se sont fait prendre dans les conditions que tu cites, à 11 h du soir et 1 h du matin sur une départementale anodine avec quasi pas de trafic et des virages. J'ai longtemps raisonné comme toi, mais j'ai frolé la "catastrophe" 2, 3 fois, c'est la chance qui m'a sauvé. Même avec ma clio de 65 ch, je roule souvent au dessus du 80 et , j'ai un sentiment de frustration. Le 80 km/h est la goutte qui a fait déborder le vase. De plus la Normandie, ce n'est pas l'arrière pays cévenol, il y a beaucoup de fermes , d'habitations, donc sans visibilité un tracteur peut sortir d'une champ au détour d'un virage caché, le territoire est très occupé / cévennes. Donc l'exercice est assez risqué, et sur route avec les voitures actuelles c'est la raison qui t'arrête avant l'adhérence aux vitesses élevées.

Par

En réponse à GY201

Tu ne prends pas en compte la croissance du trafic qui "gêne" l'expression débridée des performances d'une voiture. Lors de mes derniers passages sur les routes du massif du Sancy, a chaque fois le rythme fut celui de la voiture qui précède alors qu'il n'est pas envisageable de doubler. Et pourtant, une Honda Accord n'est pas vraiment taillée pour la vivacité sur route sinueuse.

Et bien non, car en plus des 80km/h voir moins, les attardés mentaux de la sécurité routières mettent de la ligne continue partout y compris quand il y a de la visibilité. Cela coûte moins cher en peinture, il n'y a qu'une seule bande à peindre.

Par

En réponse à Axel015

Personnellement j'arrive a exploiter mes 265cv un peu partout. Alors certes sur de courtes periodes (quelques secondes) sinon on atteint vite des vitesses prohibées.

Ou alors sur des petites routes où la police ne voit pas de rentabilité.

Par contre sur les routes les plus surs pour la vitesse (nationale et autoroutes) la c'est trop risqué car ce sont des routes trop rentables pour nos forces de l'ordre.

Pour s'amuser avec une voiture puissante et en même temps conserver son permis il suffit de raisonner en terme de rentabilité et surtout pas en terme de zone a risque. C'est même l'inverse, plus c'est risqué moins vous aurez de chance d'être attrapé.

Une part du problème se situe bien là.

Certains utilisent la route pour se déplacer, d'autres pour "s'amuser"... Probablement parce qu'ils n'ont pas les moyens d'aller le faire sur circuit (pour certains c'est le talent).

Le terme choisi est révélateur, je trouve, du niveau de maturité. "S'amuser" sur la route, c'est toujours, quelle que soit la vitesse, mettre tous les autres usagers en danger.

Par

En réponse à gordini12

Désolé de te contrediere mais ce que tu écrit ne me parait pas exact :

C'est plus sociétal que politique et toute personne qui y verrait l'effet direct de la répression, des pistes cyclables et de la limitation à 80 n'aura rien compris. C'est aussi générationnel .

Pour le générationnel, c'est vrai, car l'automobile a été le symbole de la liberté, de l'autonomie. Avoir le permis était l'objectif de quasi tous les jeunes pour aller en vacances, en WE, etc...

Actuellement, une console dans un appartement, des bières et des pizza livrées suffisent à certains. Il y a de nouveaux mode de transport comme le covoiturage et surtout l'avion permet d'occuper des WE en allant découvrir les capitales européennes.

Par contre pour les plus vieux, c'est bien la répression, l'anti automobile, la limitation à 80 qui dissuadent un grand nombre d'acheter une voiture plus sympa. c'est comme je l'ai déja dit avoir dans son lit Laéticia Casta, sans pouvoir y toucher. Et bien je préfère dormir seul. Tous mes copains passionnés de voitures ont tous capitulé, ils roulent dans des vieilles bagnoles, des occas à pas cher, des anciennes, des Dacia ou équivalent. C'est vraiment être maso d'avoir 250 cv sous le pied et se servir de 70 au quotidien. ce n'est pas une accélération au péage qui me satisfait. Donc, on met l'argent ailleurs, mais pas dans les bagnoles.

Il faudrait peut être demander son avis à Laëtitia CASTA, avant de la mettre dans le lit de quiconque non ?

Par

En réponse à gordini12

Et bien non, car en plus des 80km/h voir moins, les attardés mentaux de la sécurité routières mettent de la ligne continue partout y compris quand il y a de la visibilité. Cela coûte moins cher en peinture, il n'y a qu'une seule bande à peindre.

Une ligne continue coute plus chère en peinture qu'une ligne discontinue...

Par

En réponse à Htleu

Une part du problème se situe bien là.

Certains utilisent la route pour se déplacer, d'autres pour "s'amuser"... Probablement parce qu'ils n'ont pas les moyens d'aller le faire sur circuit (pour certains c'est le talent).

Le terme choisi est révélateur, je trouve, du niveau de maturité. "S'amuser" sur la route, c'est toujours, quelle que soit la vitesse, mettre tous les autres usagers en danger.

On peut s'amuser et être responsable. Ce n'est pas parce que ton endoctrinement et ton aigreur franco-français te disent le contraire que ce n'est pas le cas. :bien:

Par

En réponse à Axel015

On peut s'amuser et être responsable. Ce n'est pas parce que ton endoctrinement et ton aigreur franco-français te disent le contraire que ce n'est pas le cas. :bien:

On constate généralement un comportement irresponsable après les faits... Les 60 enfants (piétons et à vélo) tués par an te saluent.

Par

En réponse à gordini12

Désolé de te contrediere mais ce que tu écrit ne me parait pas exact :

C'est plus sociétal que politique et toute personne qui y verrait l'effet direct de la répression, des pistes cyclables et de la limitation à 80 n'aura rien compris. C'est aussi générationnel .

Pour le générationnel, c'est vrai, car l'automobile a été le symbole de la liberté, de l'autonomie. Avoir le permis était l'objectif de quasi tous les jeunes pour aller en vacances, en WE, etc...

Actuellement, une console dans un appartement, des bières et des pizza livrées suffisent à certains. Il y a de nouveaux mode de transport comme le covoiturage et surtout l'avion permet d'occuper des WE en allant découvrir les capitales européennes.

Par contre pour les plus vieux, c'est bien la répression, l'anti automobile, la limitation à 80 qui dissuadent un grand nombre d'acheter une voiture plus sympa. c'est comme je l'ai déja dit avoir dans son lit Laéticia Casta, sans pouvoir y toucher. Et bien je préfère dormir seul. Tous mes copains passionnés de voitures ont tous capitulé, ils roulent dans des vieilles bagnoles, des occas à pas cher, des anciennes, des Dacia ou équivalent. C'est vraiment être maso d'avoir 250 cv sous le pied et se servir de 70 au quotidien. ce n'est pas une accélération au péage qui me satisfait. Donc, on met l'argent ailleurs, mais pas dans les bagnoles.

Je pense que les temps ont changé. En 1990 tu fais du 90km/h sur une golf 2 dans une route de campagne, tu as l'impression d'être fangio. 5000rpm en 3, tu défonces tout, ça balance dans les virages, tu entends le moteur, la bv, le vent, les pneus de 155 qui en prennent plein la g...

Tu fais la même chose avec une golf 8? Elle vire quasi à plat, la direction assistée te déconnecte des roues avant, le moteur coupleux à bas régime, tourne à 3krpm, dans les mêmes conditions. Tu ne perçois presque plus rien.

Les temps ont changé. Ce n'est pas que la répression routière qui dégoute les usagers. Autrefois on était en limite avec le parc existant; Ce n'est plus le cas, même si on avait maintenu le 90.

Le 80, ça a servi de catalyseur à des malheureux (auxquels se sont greffés une bonne portion de bons vieux grincheux...) .

Par

En réponse à Axel015

On peut s'amuser et être responsable. Ce n'est pas parce que ton endoctrinement et ton aigreur franco-français te disent le contraire que ce n'est pas le cas. :bien:

De la part de quelqu'un qui vient pleurer sur les limitations de vitesse, je prends ça comme un compliment.

Si je veux lâcher les chevaux, j'emmène mes jouets à Charade, Nogaro ou Ladoux. Occasionnellement plus loin, dans les Ardennes belges. Et entre deux, un peu de karting suffira à me donner les sensations que tu cherches sur les départementales...

Par

En réponse à Philippe2446

Je pense que les temps ont changé. En 1990 tu fais du 90km/h sur une golf 2 dans une route de campagne, tu as l'impression d'être fangio. 5000rpm en 3, tu défonces tout, ça balance dans les virages, tu entends le moteur, la bv, le vent, les pneus de 155 qui en prennent plein la g...

Tu fais la même chose avec une golf 8? Elle vire quasi à plat, la direction assistée te déconnecte des roues avant, le moteur coupleux à bas régime, tourne à 3krpm, dans les mêmes conditions. Tu ne perçois presque plus rien.

Les temps ont changé. Ce n'est pas que la répression routière qui dégoute les usagers. Autrefois on était en limite avec le parc existant; Ce n'est plus le cas, même si on avait maintenu le 90.

Le 80, ça a servi de catalyseur à des malheureux (auxquels se sont greffés une bonne portion de bons vieux grincheux...) .

C'est vrai en parti, mais il y avait en 1990 des R21 turbo, mercedes 2.3, BM M3, qui roulaient à 230 km/h. Une Golf GTI de l'époque était avec des 185 . C'était déja des voitures qui tenaient la route, mais il fallait savoir s'en servir. Maintenant une Twingo roule avec les même pneus qu'une R21 turbo et en plus a l'ESP. N'importe quel kéké, peut faire presque n'importe quoi. Effectivement, la limite est un peu plus loin mais surtout la phase facile est augmentée. Donc comme je le disais la raison t'arrête avant l'adhérence. Alors déjà que l'on s'emmerde à rouler, si en plus c'est pour se faire verbaliser, mieux vaut rouler dans des déplaçoirs. Si en plus, il y a des aides à la conduite mais qu'il faut surveiller le système autant conduire. J'apprécierai la conduite autonome quand elle sera réellement autonome, c'est à dire quand je pourrai dormir sur le matelas étalé à l'arrière. Pas la peine de s'attacher puisque l'on nous promet qu'il n'y aura plus d'accidents.

Par

"Pseudo analyse" totalement ridicule. Dacia cartonne partout, même en Allemagne ! et dans toute l'Europe, pourquoi ne retenir que la France ?

Par

En réponse à fox13008

Renault coule, Citroën boit la tasse, DS n'ira pas loin avec ses tarifs stratosphériques pour du "premium à la Française", prions pour Peugeot...

Peugeot dont les ventes s'écroulent littéralement depuis plus de 2 ans ? les ventes de Peugeot sont encore bien pire ques celles de Renault....

Par

En réponse à al7785

La Dacia Sandero a été la 6e meilleure vente en Europe l'an dernier et était déjà dans ses eaux l'an dernier (source : https://carsalesbase.com/european-sales-2020-subcompact-cars/ ). Il va falloir récrire votre édito en remplaçant France par Europe...

non ! la Dacia Sandero est le VP le plus vendu en France et en Europe, et ce, depuis 4 ans !

Par

Quelle France ? Après 40 ans de décentralisation à tout va, éducation, infrastructures (dont les routes), social, sécurité (polices municipales)... il n'y a plus de France. Entre le Citoyen qui habite une commune riche, dans un département riche, dans une région riche et celui qui habite dans une commune pauvre, dans un département pauvre, dans une région pauvre, ils n'habitent plus le même pays. C'est ballot pour celui qui habite un HLM en ruine, dans un quartier sale, dans une ville sans sécurité de proximité (police municipale), qui emmène ses gosses sur des routes dangereuses dans une école pourrie avec une cantine dégueulasse

Par

Le declassement progressif explication il y a quelques annee rouler en premium d'occasion par rapport a un generaliste nous semblaient réaliste, duree de vie entretient extera extera. Aujourd'hui pour beaucoup rouler dans une low coast semble plus interressant que rouler dans une generaliste d'occasion. La finition pas besoin, les options techno pas besoin, la sécurité pas besoin. Cela demontre que pour realiser des economies le consommateur est pres a tous les sacrifices, donc que sont budget n'est pas assez important. La variété de nos consommations a considerablement augmenter électroménager internet etc. Donc une grande partie de la population fait des choix l'automobile ne represente plus un symbole nécessitant des sacrifices, on le voie pour les ordi smatphone etc... reste encore un domaine ou il y a sacrifice l'immobilier. Reste a voir si la qualite de vie est toujours en adéquation avec un revenu?

Par

En réponse à Penible

Quelle France ? Après 40 ans de décentralisation à tout va, éducation, infrastructures (dont les routes), social, sécurité (polices municipales)... il n'y a plus de France. Entre le Citoyen qui habite une commune riche, dans un département riche, dans une région riche et celui qui habite dans une commune pauvre, dans un département pauvre, dans une région pauvre, ils n'habitent plus le même pays. C'est ballot pour celui qui habite un HLM en ruine, dans un quartier sale, dans une ville sans sécurité de proximité (police municipale), qui emmène ses gosses sur des routes dangereuses dans une école pourrie avec une cantine dégueulasse

Lui il a vraiment une vie de merde.:beuh:s'il,est heureux malgré tout.

Par

Reparlez en quand la crise sera passé. Faut vraiment rien comprendre pour parler de tier mondialisation en pleine crise économique.

Par

En réponse à Penible

Quelle France ? Après 40 ans de décentralisation à tout va, éducation, infrastructures (dont les routes), social, sécurité (polices municipales)... il n'y a plus de France. Entre le Citoyen qui habite une commune riche, dans un département riche, dans une région riche et celui qui habite dans une commune pauvre, dans un département pauvre, dans une région pauvre, ils n'habitent plus le même pays. C'est ballot pour celui qui habite un HLM en ruine, dans un quartier sale, dans une ville sans sécurité de proximité (police municipale), qui emmène ses gosses sur des routes dangereuses dans une école pourrie avec une cantine dégueulasse

La décentralisation c'est ce que la majorité voulait. Maintenant qu'ils l'ont eut, ceux qui la souhaitaient ne peuvent plus se plaindre.

Mais je ne pense pas que cara soit le site approprié pour parler de ce genre de sujet qui fâche plus que les sujets auto.

Par

En réponse à Aurcads

Analyse assez superficielle : quid de l'effet générationnel, de son impact énorme sur la possession ou sur le montant des échéances de remboursement d'un bien immobilier ? Plus généralement de "l'effet boomer" aujourd'hui bien étayé par les analyses de certains sociologues, en gros une génération 1945-1965, voire un peu après, ultra-privilegiée dans son accès au marché du travail ou immobilier, comparé aux cohortes suivantes.

Une des composantes incontournables aujourd'hui quand on cause de pouvoir d'achat, regardez le niveau de vue des retraités ayant des carrières complètes ou à peu près.

Quand aux retraités, actifs en 2e partie de carrière ayant la chance d'avoir soldé leurs prêts sur leur résidence principale, ils ne sont globalement pas trop à plaindre en matière de pouvoir d'achat, l'automobile pouvant en prendre une partie.

Pouvant, car on a aussi des gens plutôt aisés mais qui considèrent uniquement la voiture comme un outils, et qui roulent en Sandero ou en Duster :bah:

C'est donc plutôt du côté des incertitudes liées à l'avenir, du pourcentage de revenu consacré au logement dans les grandes villes, et seulement pour finir un éventuel indicateur de paupérisation...et encore, on peut fortement douter de la pertinence de se référer au marché du neuf pour en juger, quand on voit le nombre de gens, jeunes actifs ou autres dont le budget auto se résume à quelques milliers d'euros maximum !

Bien loin de pouvoir mettre même 12.000 euros dans une voiture.

Très bonne analyse digne d'un édito d'un journal économique.Que ça plaise ou non l'Europe et la France sont en voie de tiersmondialisation délocalisation mondialisation perte d'emploi pandémie désinformation etc tout ça fait le terreau du mécontentement et l'extrême droite même si elle ne sera jamais au pouvoir,les banques le système et l'Europe veillent au grain et ne veulent pas déstabiliser une mécanique bien huilée

Par

Je comprend les français, les voiture neuve sont super chères à l'achat, cher à la réparation et pas forcément désirable. Ceux qui veulent une voiture plaisir ne retrouve plus le côté analogique des bagnoles qui n'était pas bourré d'électronique, donc acheté de l'occaz de + de 10 ans fun et réparable. Et ceux qui veulent un utilitaire prennent des Dacia, car vu comment les gens roule comme des cons, la bagnole sera toute rayé et défoncé au bout de 2 ans donc pourquoi prendre du généraliste ? Er puis les Dacia se suffise à elle même. Je pense que les constructeur auto n'ont pas comprit que toute ces avancés technologique chères ne plaisent pas à tout le monde ni ne semble utile à tout le monde. Perso Osef de la cam de recule, du détecteur d'angle mort ou du cruise contrôle adaptatif. J'ai a pris à conduire sur une Honda civil de 1995 et yavais pas tout ça. Je suis super content d'avoir juste le cruise contrôle sur ma e46 de 2001 pour les long trajet d'autoroute. Pour le reste j'ai une te te que je peut tourner et Osef de tout ces gadgets chers et pas si utile que ça.

Par

Analyse un peu ras des pâquerettes, j'ai pas l'impression que la France soit un pays pauvre. Notre confort de vie stagne alors qu'il est en croissance dans d'autre pays, ce qui donne peut-être cette sensation de tiers-mondialisation, mais on est quand même dans un des pays avec le meilleur niveau de vie.

Pour la voiture, il y a aussi clairement un changement de mentalité, beaucoup de mes connaissances qui roulent en Dacia pourrait rouler en généraliste, c’est juste qu’ils préfèrent mettre leur argent ailleurs.

Par

Il y a bien longtemps déjà que les économistes prévoient qu'il n' y aura place que pour 5 à 6 grands constructeurs automobiles dont VAG, Ford et Toyota ainsi que quelques "premium" dont BMW et Daimler

C'est dire que de nombreux constructeurs automobiles sont encore des "proies" potentielles pour les grands ou plutôt des oiseaux pour le chat et que les nombreux regroupements sont loin d'être terminés !

Je crois qu'on y verra bien plus clair dans deux ou trois ans après la révolution électrique et la percée des Chinois.

Par

En réponse à al7785

La Dacia Sandero a été la 6e meilleure vente en Europe l'an dernier et était déjà dans ses eaux l'an dernier (source : https://carsalesbase.com/european-sales-2020-subcompact-cars/ ). Il va falloir récrire votre édito en remplaçant France par Europe...

6e vente en Europe dans la catégorie "subcompactes".

Pas de quoi pavoiser !

Par

En réponse à ze_cat

je viens de faire un tour sur l'insee

Salaire médian en FRANCE net EQTP : 1871 € Net en 2018

le même en 1996 = 1693 €

les salaires médian on donc pris 11%

l'inflation 1996/2008 = +34%

je parle pas de l'immobilier qui a fait x2 / x 3 facile dans les grandes villes 'les loyers, c'est idem'

donc, oui les salaires n'ont pas suivi l'inflation et l'immobilier à fagocité le budget des français

https://www.insee.fr/fr/statistiques/4990766#graphique-figure5

Relisez vos références et réfléchissez avant d'écrire n'importe quoi !!!!

Le graphique que vous mentionnez et qui commence en 1997 indique le pourcentage d' AUGMENTATION moyen des salaires chaque année et non le salaire moyen chaque année !!!

Par

En réponse à Alxcs76

les salaires baissent, se loger coûte de plus en plus cher, il y a de moins en moins d'emplois, les véhicules neufs coûtent de plus en plus cher, leur durée de vie descend, ils sont devenu très peu fiable, les électriques sont très cher et devraient rapidement évoluer, les véhicules thermique risquent de ne plus être utilisable dans quelques années... bref autant de raisons pour rationaliser son budget auto.

C'est vrai qu'aujourd'hui, le monde automobile est en pleine mutation et que, comme vous le dites, il vaut mieux différer son achat de quelques années si c'est possible, quitte à acheter une voiture d'occasion en attendant de voir se dessiner la tendance définitive du marché automobile, les évolutions techniques très rapides et les inévitables baisses de prix qui vont suivre sur les VE.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

SPONSORISE

Actualité Citadine

Avis Citadine

Avis Nissan Micra 5V 1.0 DIG-T 117 N-CONNECTA (2019)

Par noxoneris le 29 Mars 2020 à 20h31

Lire l'avis»

Toute l'actualité