Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
 
Publi info
Le carburant surtaxé ? Une attaque frontale contre le pouvoir d'achatC’est une réaction que l’on n’attendait plus, mais mieux vaut tard que jamais. Depuis quelque temps, l’usager de la route qui possède un véhicule plie sous le joug des mesures visant son moyen de circulation et sa façon de conduire. Il s’écroule même sous ce poids fiscal qu’on a de cesse de lui alourdir au fur et à mesure des mois qui s’écoulent. Un poste budgétaire conséquent qui vide le compte au moment de remplir le réservoir. C’est d’ailleurs l'Union française des industries pétrolières qui tire la sonnette d’alarme.

Lire l'article»

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

« C'est une attaque frontale contre le pouvoir d'achat des gens, qui n'ont pas d'alternative pour l'instant. »

C’est un problème c’est clair, mais le pouvoir d’achat de nos politiciens est un problème beaucoup plus important à leurs yeux :biggrin:

Par

Non ça va il y a des alternatives pour les gens qui savent !

Par

Vivement les 3 ou 4 € l

Par

Vivement les 3 ou 4 € le litre qu'on en finisse avec tous ces carburants fossiles.

Par contre, il y a certains pays qui vont avoir du mal à vivre sans les pétrodollars.

Par

Je comprends mal cette forte hausse de la fiscalité sur le gazole, alors que le diesel reste une motorisation très efficace et économique (à condition de l'entretenir), dont on pourrait encore améliorer l'atténuation des rejets. On nous enquiquine avec les NOx, mais on sait très bien que réduire les rejets de CO2 entraîne une augmentation du rejet des NOx !

Par

Ah ben tiens....en 2008 et aussi en 2012/2013, le prix des carburants était aussi élevé qu'en ce début 2018....

Voir ce graphe :

http://france-inflation.com/prix-carburants.php

J'adore quand un gars des " Union française des industries pétrolières "vient pleurer des larmes de crocodile....

Alors que leurs revenus vont augmenter de façon significative au fil des mois :

Depuis deux ans, le marché de la bagnole neuve est bon, il se vend de plus en plus de caisses essence et de SUV...

donc assurance pour eux de s'en foutre plein les fouilles en regardant simplement le temps passer...

Et comme il savent bien que le raffinage de l'essence est plus simple que celui du gazole ( avec des sites de production mieux orientés vers ça )....c'est jackpot assuré.

Pour eux... mais pour les gogo qui ont plongé pour ce dont j'ai parlé, on ne va pas les plaindre... suffisait d'ouvrir les yeux avant de signer le chèque.

Par

je vais me prendre une fiat 500 et faire des déplacement en vélo comme ça assurance essence, entretien radar etc toutes cette merde qui suivent,vont se faire en.uler .. marre d'être pris pour des con a un moment stop ... :areuh:

Par

En réponse à L_inconnu

Non ça va il y a des alternatives pour les gens qui savent !

ethanol ?

c'est pareil .. tout le monde passera à l'éthanol et hop on sera 1€ très vite

électrique c'est juste de la flûte ..

regarde le prix des voitures autonomie catastrophique et quand tout le monde sera en électrique hop hop le Kwh qui va bien augmenter et cette fois tout sera impacté de la fumée ce gouvernement, je vais voter fn pour les faire ch.er :bien:

Par

En réponse à Krayia

ethanol ?

c'est pareil .. tout le monde passera à l'éthanol et hop on sera 1€ très vite

électrique c'est juste de la flûte ..

regarde le prix des voitures autonomie catastrophique et quand tout le monde sera en électrique hop hop le Kwh qui va bien augmenter et cette fois tout sera impacté de la fumée ce gouvernement, je vais voter fn pour les faire ch.er :bien:

Comme le FN veut taxer les importation et que le France n'extrait pas de pétrole, tu vas payer ton litre encore plus chère.

Vas-y, vote FN, tu finiras par perdre ton taff en plus de ton pouvoir d'achat.

Par

En réponse à gsclub

Je comprends mal cette forte hausse de la fiscalité sur le gazole, alors que le diesel reste une motorisation très efficace et économique (à condition de l'entretenir), dont on pourrait encore améliorer l'atténuation des rejets. On nous enquiquine avec les NOx, mais on sait très bien que réduire les rejets de CO2 entraîne une augmentation du rejet des NOx !

on sait surtout que les NOx sont cancérigènes certains , extrêmement nocifs pour l'humain.

En fait, votre erreur vient de la confusion entre CO2 et polluant.

Au départ ,le législateur s'est dit qu'utiliser le taux de CO2 comme un indicateur global de la pollution d'une voiture thermique était une bonne idée.

En effet, plus on brûle de carburant , plus on fait du CO2. logique et parfaitement fondé scientifiquement.

Le législateur s'est alors dit qu'en limitant le taux de CO2 , on limitait en même temps tous les gazes, particules et autres produits de la combustion et donc, qu'avec cette grosse tete de pont"taux de CO2" , on attaquait aussi tous les polluants .

Erreur, grave erreur du législateur qui, en se concentrant UNIQUEMENT sur le CO2 , a ouvert la boite de pandore , celle du gazole.

Or après quelques années et quelques dizaines d’études internationales, compilées par le CIRC au sein de l'OMS , l'on s'est rendu à l'évidence qu'émettre peu de CO2 n’était pas du tout émettre peu de polluant.

Et , pire encore, qu'en favorisant massivement le gazole, on avait favorisé un carburant massivement polluant , au sens nocivité et cancérogenèse. Ce qui n'etait evidemment pas l'objectif du legislateur !

Et donc, le législateur fait , bien embêté de s'être trompé et embobiné par les constructeurs européens massivement dieselistes, il fait marche arrière , ou plutôt marche avant :

A savoir qu’après avoir outrageusement et bêtement favorisé le gazole, il va le "défavoriser" au profit dans un premier temps de l'essence et plus tard de l'elec pure.(A horizon 10 ans)

Car la motorisation elec est la SEULE à n’émettre aucune particule, aucun gaz (et surtout pas les NOx) .

De plus , l’électricité est acheminée jusqu'aux points de distribution (la future station "electrique" ) pratiquement sans pollution ce qui n'est pas du tout le cas des gazoles et essences, transporté par des milliers de camions gazole. De plus, l'elec est produite en Europe et pas au moyen orient, ce qui augmente notre indépendance énergétique , qui reste une clé de la prospérité d'un pays, et améliore grandement notre balance commercial (baisse radicale des importations d'hydrocarbures). De plus, les centrales electriques ne s'arretent jamais (que ce soit hydrolique, nucleaire tout sauf solaire en fait) et produisent donc à perte de l'energie, en particulier la nuit. Si on peut au lieu de la jeter, utiliser cette electricité produite la nuit, on se retrouve avec un cout incroyablement plus faible du km en elec qu'en thermique gazole saoudien. Voila pourquoi , petit à petit , et devant tant d'évidence économique et scientifique, le gazole et l'essence ne seront plus utilisés pour déplacer les personnes.

Mais, et c'est le meilleur, ca n’empêchera pas les gens de se déplacer, et mieux, avec plus de plaisir (essayez une Tesla , la seule voiture du futur en vente aujourd'hui, et vous serez conquis par le moteur electrique SANS boite de vitesse: un vrai plaisir !) et plus de liberté (plus besoin d'aller aux stations essence, la voiture fait le plein seule la nuit !)

En attendant 2022 2025, il faut passer par la phase de transition , par nature incertaine et chaotique.

1) Vendre rapidement son gazole à des gens qui ne savent pas que le sort est déjà scellé (Toyota, premier constructeur mondial, ne vendra plus aucun moteur diesel en France (et même en Europe !) à partir de 2019 ! L'année prochaine ! ) et qui ne vaudra plus rien dans les 2 à 3 ans qui viennent .

2) se rabattre sur une essence pour les 5 prochaines années, le temps que l'offre en électrique s’étoffe (nous n'en sommes qu'au tout début)

3) dans 5 ans, comme tout le monde, s'offrir enfin une voiture électrique confortable, économique , performante et surtout dans le moteur n’émet AUCUNE pollution en roulant !

Par

En réponse à roc et gravillon

Ah ben tiens....en 2008 et aussi en 2012/2013, le prix des carburants était aussi élevé qu'en ce début 2018....

Voir ce graphe :

http://france-inflation.com/prix-carburants.php

J'adore quand un gars des " Union française des industries pétrolières "vient pleurer des larmes de crocodile....

Alors que leurs revenus vont augmenter de façon significative au fil des mois :

Depuis deux ans, le marché de la bagnole neuve est bon, il se vend de plus en plus de caisses essence et de SUV...

donc assurance pour eux de s'en foutre plein les fouilles en regardant simplement le temps passer...

Et comme il savent bien que le raffinage de l'essence est plus simple que celui du gazole ( avec des sites de production mieux orientés vers ça )....c'est jackpot assuré.

Pour eux... mais pour les gogo qui ont plongé pour ce dont j'ai parlé, on ne va pas les plaindre... suffisait d'ouvrir les yeux avant de signer le chèque.

En 2008 les carburants étaient aussi chers... mais avec un prix du baril 2x plus élevé à l'époque.

Par

Il suffit de s'adapter et de lever de pied d'un pourcentage égal à la hausse du prix. Le carburant est loin d'être cher quand on considère le nombre de cakes de la file de gauche, moto ou auto, qui n'ont rien à f... des limitations de vitesse.

Par

En réponse à Hybridation

Il suffit de s'adapter et de lever de pied d'un pourcentage égal à la hausse du prix. Le carburant est loin d'être cher quand on considère le nombre de cakes de la file de gauche, moto ou auto, qui n'ont rien à f... des limitations de vitesse.

Dans la famille "yakafokon", pas de raison de trouver le roi des "kon" :

je vois surtout ceux qui font du sur place en laissant tourner leur moteur à vide, diesel surtout.

Apparemment, ils trouvent aussi peu la clé de contact que les clignotants, dans leurs caisses.

Par

En réponse à A200T

on sait surtout que les NOx sont cancérigènes certains , extrêmement nocifs pour l'humain.

En fait, votre erreur vient de la confusion entre CO2 et polluant.

Au départ ,le législateur s'est dit qu'utiliser le taux de CO2 comme un indicateur global de la pollution d'une voiture thermique était une bonne idée.

En effet, plus on brûle de carburant , plus on fait du CO2. logique et parfaitement fondé scientifiquement.

Le législateur s'est alors dit qu'en limitant le taux de CO2 , on limitait en même temps tous les gazes, particules et autres produits de la combustion et donc, qu'avec cette grosse tete de pont"taux de CO2" , on attaquait aussi tous les polluants .

Erreur, grave erreur du législateur qui, en se concentrant UNIQUEMENT sur le CO2 , a ouvert la boite de pandore , celle du gazole.

Or après quelques années et quelques dizaines d’études internationales, compilées par le CIRC au sein de l'OMS , l'on s'est rendu à l'évidence qu'émettre peu de CO2 n’était pas du tout émettre peu de polluant.

Et , pire encore, qu'en favorisant massivement le gazole, on avait favorisé un carburant massivement polluant , au sens nocivité et cancérogenèse. Ce qui n'etait evidemment pas l'objectif du legislateur !

Et donc, le législateur fait , bien embêté de s'être trompé et embobiné par les constructeurs européens massivement dieselistes, il fait marche arrière , ou plutôt marche avant :

A savoir qu’après avoir outrageusement et bêtement favorisé le gazole, il va le "défavoriser" au profit dans un premier temps de l'essence et plus tard de l'elec pure.(A horizon 10 ans)

Car la motorisation elec est la SEULE à n’émettre aucune particule, aucun gaz (et surtout pas les NOx) .

De plus , l’électricité est acheminée jusqu'aux points de distribution (la future station "electrique" ) pratiquement sans pollution ce qui n'est pas du tout le cas des gazoles et essences, transporté par des milliers de camions gazole. De plus, l'elec est produite en Europe et pas au moyen orient, ce qui augmente notre indépendance énergétique , qui reste une clé de la prospérité d'un pays, et améliore grandement notre balance commercial (baisse radicale des importations d'hydrocarbures). De plus, les centrales electriques ne s'arretent jamais (que ce soit hydrolique, nucleaire tout sauf solaire en fait) et produisent donc à perte de l'energie, en particulier la nuit. Si on peut au lieu de la jeter, utiliser cette electricité produite la nuit, on se retrouve avec un cout incroyablement plus faible du km en elec qu'en thermique gazole saoudien. Voila pourquoi , petit à petit , et devant tant d'évidence économique et scientifique, le gazole et l'essence ne seront plus utilisés pour déplacer les personnes.

Mais, et c'est le meilleur, ca n’empêchera pas les gens de se déplacer, et mieux, avec plus de plaisir (essayez une Tesla , la seule voiture du futur en vente aujourd'hui, et vous serez conquis par le moteur electrique SANS boite de vitesse: un vrai plaisir !) et plus de liberté (plus besoin d'aller aux stations essence, la voiture fait le plein seule la nuit !)

En attendant 2022 2025, il faut passer par la phase de transition , par nature incertaine et chaotique.

1) Vendre rapidement son gazole à des gens qui ne savent pas que le sort est déjà scellé (Toyota, premier constructeur mondial, ne vendra plus aucun moteur diesel en France (et même en Europe !) à partir de 2019 ! L'année prochaine ! ) et qui ne vaudra plus rien dans les 2 à 3 ans qui viennent .

2) se rabattre sur une essence pour les 5 prochaines années, le temps que l'offre en électrique s’étoffe (nous n'en sommes qu'au tout début)

3) dans 5 ans, comme tout le monde, s'offrir enfin une voiture électrique confortable, économique , performante et surtout dans le moteur n’émet AUCUNE pollution en roulant !

J'aurai pas pu mieux écrire !

Par

En réponse à A200T

on sait surtout que les NOx sont cancérigènes certains , extrêmement nocifs pour l'humain.

En fait, votre erreur vient de la confusion entre CO2 et polluant.

Au départ ,le législateur s'est dit qu'utiliser le taux de CO2 comme un indicateur global de la pollution d'une voiture thermique était une bonne idée.

En effet, plus on brûle de carburant , plus on fait du CO2. logique et parfaitement fondé scientifiquement.

Le législateur s'est alors dit qu'en limitant le taux de CO2 , on limitait en même temps tous les gazes, particules et autres produits de la combustion et donc, qu'avec cette grosse tete de pont"taux de CO2" , on attaquait aussi tous les polluants .

Erreur, grave erreur du législateur qui, en se concentrant UNIQUEMENT sur le CO2 , a ouvert la boite de pandore , celle du gazole.

Or après quelques années et quelques dizaines d’études internationales, compilées par le CIRC au sein de l'OMS , l'on s'est rendu à l'évidence qu'émettre peu de CO2 n’était pas du tout émettre peu de polluant.

Et , pire encore, qu'en favorisant massivement le gazole, on avait favorisé un carburant massivement polluant , au sens nocivité et cancérogenèse. Ce qui n'etait evidemment pas l'objectif du legislateur !

Et donc, le législateur fait , bien embêté de s'être trompé et embobiné par les constructeurs européens massivement dieselistes, il fait marche arrière , ou plutôt marche avant :

A savoir qu’après avoir outrageusement et bêtement favorisé le gazole, il va le "défavoriser" au profit dans un premier temps de l'essence et plus tard de l'elec pure.(A horizon 10 ans)

Car la motorisation elec est la SEULE à n’émettre aucune particule, aucun gaz (et surtout pas les NOx) .

De plus , l’électricité est acheminée jusqu'aux points de distribution (la future station "electrique" ) pratiquement sans pollution ce qui n'est pas du tout le cas des gazoles et essences, transporté par des milliers de camions gazole. De plus, l'elec est produite en Europe et pas au moyen orient, ce qui augmente notre indépendance énergétique , qui reste une clé de la prospérité d'un pays, et améliore grandement notre balance commercial (baisse radicale des importations d'hydrocarbures). De plus, les centrales electriques ne s'arretent jamais (que ce soit hydrolique, nucleaire tout sauf solaire en fait) et produisent donc à perte de l'energie, en particulier la nuit. Si on peut au lieu de la jeter, utiliser cette electricité produite la nuit, on se retrouve avec un cout incroyablement plus faible du km en elec qu'en thermique gazole saoudien. Voila pourquoi , petit à petit , et devant tant d'évidence économique et scientifique, le gazole et l'essence ne seront plus utilisés pour déplacer les personnes.

Mais, et c'est le meilleur, ca n’empêchera pas les gens de se déplacer, et mieux, avec plus de plaisir (essayez une Tesla , la seule voiture du futur en vente aujourd'hui, et vous serez conquis par le moteur electrique SANS boite de vitesse: un vrai plaisir !) et plus de liberté (plus besoin d'aller aux stations essence, la voiture fait le plein seule la nuit !)

En attendant 2022 2025, il faut passer par la phase de transition , par nature incertaine et chaotique.

1) Vendre rapidement son gazole à des gens qui ne savent pas que le sort est déjà scellé (Toyota, premier constructeur mondial, ne vendra plus aucun moteur diesel en France (et même en Europe !) à partir de 2019 ! L'année prochaine ! ) et qui ne vaudra plus rien dans les 2 à 3 ans qui viennent .

2) se rabattre sur une essence pour les 5 prochaines années, le temps que l'offre en électrique s’étoffe (nous n'en sommes qu'au tout début)

3) dans 5 ans, comme tout le monde, s'offrir enfin une voiture électrique confortable, économique , performante et surtout dans le moteur n’émet AUCUNE pollution en roulant !

Non, pas de pollution au cul de la poubelle électrique, juste déplacée. Mais le réseau pour alimenter ça, who cares?

On rêve tout debout, ça tombe du ciel. Amen !

On n'abordera pas non plus tout ce qui est alliages spécifiques donc salement recyclables embarqués dans ces engins qui ont en plus le mauvais goût d'être des enclumes...

L'électrique est le leitmotiv des enfumeurs du moment comme l'a été le diesel en son temps.

Par

En réponse à Lycanthr0pe

Non, pas de pollution au cul de la poubelle électrique, juste déplacée. Mais le réseau pour alimenter ça, who cares?

On rêve tout debout, ça tombe du ciel. Amen !

On n'abordera pas non plus tout ce qui est alliages spécifiques donc salement recyclables embarqués dans ces engins qui ont en plus le mauvais goût d'être des enclumes...

L'électrique est le leitmotiv des enfumeurs du moment comme l'a été le diesel en son temps.

on ne sait peut etre pas tout du bilan pollution des elec de grande diffusion aujourd'hui;

Mais une fois encore on est certain qu'elles sont massivement moins nocives pour l'air que respire l'homme la ou il habite. Ca devrait suffire à vous convaincre tant c'est simple et évident

Par

En réponse à A200T

on ne sait peut etre pas tout du bilan pollution des elec de grande diffusion aujourd'hui;

Mais une fois encore on est certain qu'elles sont massivement moins nocives pour l'air que respire l'homme la ou il habite. Ca devrait suffire à vous convaincre tant c'est simple et évident

Le simple et évident est un concept pour simplets.

Un réseau électrique à vocation renouvelable n'est ni simple, déjà, et ni évident parce que la plupart des gens ne savent déjà pas comment marche l'actuel...

Le savoir devrait déjà limiter le lavage de cerveau en vogue actuellement quant aux énergies qui sont prétendues propres, ce qui est déjà à la base une escroquerie intellectuelle.

Par

En réponse à roc et gravillon

Ah ben tiens....en 2008 et aussi en 2012/2013, le prix des carburants était aussi élevé qu'en ce début 2018....

Voir ce graphe :

http://france-inflation.com/prix-carburants.php

J'adore quand un gars des " Union française des industries pétrolières "vient pleurer des larmes de crocodile....

Alors que leurs revenus vont augmenter de façon significative au fil des mois :

Depuis deux ans, le marché de la bagnole neuve est bon, il se vend de plus en plus de caisses essence et de SUV...

donc assurance pour eux de s'en foutre plein les fouilles en regardant simplement le temps passer...

Et comme il savent bien que le raffinage de l'essence est plus simple que celui du gazole ( avec des sites de production mieux orientés vers ça )....c'est jackpot assuré.

Pour eux... mais pour les gogo qui ont plongé pour ce dont j'ai parlé, on ne va pas les plaindre... suffisait d'ouvrir les yeux avant de signer le chèque.

Une hybride consomme moins qu'une Fiat 500...

Par

En réponse à Lycanthr0pe

Non, pas de pollution au cul de la poubelle électrique, juste déplacée. Mais le réseau pour alimenter ça, who cares?

On rêve tout debout, ça tombe du ciel. Amen !

On n'abordera pas non plus tout ce qui est alliages spécifiques donc salement recyclables embarqués dans ces engins qui ont en plus le mauvais goût d'être des enclumes...

L'électrique est le leitmotiv des enfumeurs du moment comme l'a été le diesel en son temps.

C'est tout à fait cela: on crie au loup sur le diesel, le nirvana électrique made in nucléaire ( made in Tchernobyl)....les taxes sur le kwh vont exploser dans 5-8 ans pour compenser les pertes de l'état ( le bien pire c'est que l'état c'est nous!!!) sur les taxes hydrocarbures.

Macron est mort, il ne comprend qu'il touche le porte monnaie des gens qui sont obligé de rouler...sauf dans les grands centres on peut se passer de bagnole et encore.

L'état ne fait que du cout terme, on sait depuis 20 ans que la Californie ou le Japon n'acceptait pas le diesel pour des questions de pollution. Tiens maintenant le Japon accepte les diesel euro 6 : pourquoi ils sont plus cons qu'Hidalgo ?

Attention les urnes seront impitoyables en 2022...on s'en souviendra

Par

En réponse à A200T

on sait surtout que les NOx sont cancérigènes certains , extrêmement nocifs pour l'humain.

En fait, votre erreur vient de la confusion entre CO2 et polluant.

Au départ ,le législateur s'est dit qu'utiliser le taux de CO2 comme un indicateur global de la pollution d'une voiture thermique était une bonne idée.

En effet, plus on brûle de carburant , plus on fait du CO2. logique et parfaitement fondé scientifiquement.

Le législateur s'est alors dit qu'en limitant le taux de CO2 , on limitait en même temps tous les gazes, particules et autres produits de la combustion et donc, qu'avec cette grosse tete de pont"taux de CO2" , on attaquait aussi tous les polluants .

Erreur, grave erreur du législateur qui, en se concentrant UNIQUEMENT sur le CO2 , a ouvert la boite de pandore , celle du gazole.

Or après quelques années et quelques dizaines d’études internationales, compilées par le CIRC au sein de l'OMS , l'on s'est rendu à l'évidence qu'émettre peu de CO2 n’était pas du tout émettre peu de polluant.

Et , pire encore, qu'en favorisant massivement le gazole, on avait favorisé un carburant massivement polluant , au sens nocivité et cancérogenèse. Ce qui n'etait evidemment pas l'objectif du legislateur !

Et donc, le législateur fait , bien embêté de s'être trompé et embobiné par les constructeurs européens massivement dieselistes, il fait marche arrière , ou plutôt marche avant :

A savoir qu’après avoir outrageusement et bêtement favorisé le gazole, il va le "défavoriser" au profit dans un premier temps de l'essence et plus tard de l'elec pure.(A horizon 10 ans)

Car la motorisation elec est la SEULE à n’émettre aucune particule, aucun gaz (et surtout pas les NOx) .

De plus , l’électricité est acheminée jusqu'aux points de distribution (la future station "electrique" ) pratiquement sans pollution ce qui n'est pas du tout le cas des gazoles et essences, transporté par des milliers de camions gazole. De plus, l'elec est produite en Europe et pas au moyen orient, ce qui augmente notre indépendance énergétique , qui reste une clé de la prospérité d'un pays, et améliore grandement notre balance commercial (baisse radicale des importations d'hydrocarbures). De plus, les centrales electriques ne s'arretent jamais (que ce soit hydrolique, nucleaire tout sauf solaire en fait) et produisent donc à perte de l'energie, en particulier la nuit. Si on peut au lieu de la jeter, utiliser cette electricité produite la nuit, on se retrouve avec un cout incroyablement plus faible du km en elec qu'en thermique gazole saoudien. Voila pourquoi , petit à petit , et devant tant d'évidence économique et scientifique, le gazole et l'essence ne seront plus utilisés pour déplacer les personnes.

Mais, et c'est le meilleur, ca n’empêchera pas les gens de se déplacer, et mieux, avec plus de plaisir (essayez une Tesla , la seule voiture du futur en vente aujourd'hui, et vous serez conquis par le moteur electrique SANS boite de vitesse: un vrai plaisir !) et plus de liberté (plus besoin d'aller aux stations essence, la voiture fait le plein seule la nuit !)

En attendant 2022 2025, il faut passer par la phase de transition , par nature incertaine et chaotique.

1) Vendre rapidement son gazole à des gens qui ne savent pas que le sort est déjà scellé (Toyota, premier constructeur mondial, ne vendra plus aucun moteur diesel en France (et même en Europe !) à partir de 2019 ! L'année prochaine ! ) et qui ne vaudra plus rien dans les 2 à 3 ans qui viennent .

2) se rabattre sur une essence pour les 5 prochaines années, le temps que l'offre en électrique s’étoffe (nous n'en sommes qu'au tout début)

3) dans 5 ans, comme tout le monde, s'offrir enfin une voiture électrique confortable, économique , performante et surtout dans le moteur n’émet AUCUNE pollution en roulant !

Je serai curieux de savoir sur nos 60 centrales nucléaires sont dans un état cata ou devant être fortement reconditionne?

Et je rappelle qu'il y a eu de nombreux cancer en France du à Tchernobyl, et a son nuage radioactif pour ceux qui se souviennent le nuage s'était arrêté sur le Rhin dixit notre merveilleuse administration . Tous les pays alentours ont interdit la consommation des champignons et des poissons de certains lacs pendant 2 ans.......chez nous tout le monde il est beau : il n'y a rien!! Autant vous dire que du Césium 236 radioactif et autres on en absorbé à travers tous les produits provenant de nos sols!

Donc oui à l'électrique mais avec un concept global sans centrale nucléaire, sans centrale à charbon et avec ?????celui qui a la réponse sera le futur Bill Gates.

Ceux qui veulent del'hydrogène je dit top mais même problème : très voir trop cher la fabrication de l'hydrogène liquide...il faut des kwh.

Par

En réponse à JFKiki74

Je serai curieux de savoir sur nos 60 centrales nucléaires sont dans un état cata ou devant être fortement reconditionne?

Et je rappelle qu'il y a eu de nombreux cancer en France du à Tchernobyl, et a son nuage radioactif pour ceux qui se souviennent le nuage s'était arrêté sur le Rhin dixit notre merveilleuse administration . Tous les pays alentours ont interdit la consommation des champignons et des poissons de certains lacs pendant 2 ans.......chez nous tout le monde il est beau : il n'y a rien!! Autant vous dire que du Césium 236 radioactif et autres on en absorbé à travers tous les produits provenant de nos sols!

Donc oui à l'électrique mais avec un concept global sans centrale nucléaire, sans centrale à charbon et avec ?????celui qui a la réponse sera le futur Bill Gates.

Ceux qui veulent del'hydrogène je dit top mais même problème : très voir trop cher la fabrication de l'hydrogène liquide...il faut des kwh.

Bill Gates a fait son beurre à vendre ses logiciels à demi daubés en pensant à une époque que ce qu'il avait prévu suffirait pour l'éternité.

S'il avait quelque idée géniale ou en tout cas une capacité de prospective, ça se saurait.

Il est juste bon en marketing, et c'est justement ce qui nous asphyxie.

Par

En réponse à JFKiki74

Je serai curieux de savoir sur nos 60 centrales nucléaires sont dans un état cata ou devant être fortement reconditionne?

Et je rappelle qu'il y a eu de nombreux cancer en France du à Tchernobyl, et a son nuage radioactif pour ceux qui se souviennent le nuage s'était arrêté sur le Rhin dixit notre merveilleuse administration . Tous les pays alentours ont interdit la consommation des champignons et des poissons de certains lacs pendant 2 ans.......chez nous tout le monde il est beau : il n'y a rien!! Autant vous dire que du Césium 236 radioactif et autres on en absorbé à travers tous les produits provenant de nos sols!

Donc oui à l'électrique mais avec un concept global sans centrale nucléaire, sans centrale à charbon et avec ?????celui qui a la réponse sera le futur Bill Gates.

Ceux qui veulent del'hydrogène je dit top mais même problème : très voir trop cher la fabrication de l'hydrogène liquide...il faut des kwh.

https://www.youtube.com/watch?v=ATmsQb_5Hh4

ça devrait te plaire, et en plus Chambéry est dessus, si je puis dire.

Par

Un gouvernement qui pense uniquement aux Parisiens qui ont des transports publiques très développés (et aux grandes villes en général).

Il serait temps de penser aux autres gens de France qui vivent en zone rurale, à qui on a supprimé la poste et qui doivent faire plusieurs kilomètres pour envoyer une lettre ou recevoir un colis. Gens qui vont voir leur ligne de train bientôt supprimée car pas assez rentable, de même pour le service de bus qui ne sera plus effectué car le carburant sera trop cher et la commune ne sortira plus un sous pour les transports puisque la taxe d'habitation ne rapportera plus assez.

Les régions seront occupées à payer les boîtes privés style Vinci et compagnie parce partenariat publique/privée oblige et le contrat stipule que si la rentabilité n'est pas au top, l'argent publique devra compenser les pertes(double peine pour les contribuables comme les autoroutes, et la dernière ligne LGV Paris/Bordeaux).

Pensez bien que se déplacer convenablement dans les prochaines années, redeviendra un luxe.

Par

bah, il y a quelques années, on s'approchait dangereusement des 2€.

il y a donc de la marge et le gouvernement le sait bien.

Par

En réponse à Juxee2

En 2008 les carburants étaient aussi chers... mais avec un prix du baril 2x plus élevé à l'époque.

...le cours dollar/euro, ça te cause ?

Par

En réponse à Hybridation

Une hybride consomme moins qu'une Fiat 500...

....rapport avec le sujet le monomanique ?

Par

En réponse à Lycanthr0pe

Le simple et évident est un concept pour simplets.

Un réseau électrique à vocation renouvelable n'est ni simple, déjà, et ni évident parce que la plupart des gens ne savent déjà pas comment marche l'actuel...

Le savoir devrait déjà limiter le lavage de cerveau en vogue actuellement quant aux énergies qui sont prétendues propres, ce qui est déjà à la base une escroquerie intellectuelle.

Pour l'instant notre réseau electrique il sert à tout sauf aux bagnoles...

Il est principalement hydraulique et nucléaire pour chauffer des logements mal isolés avec des radiateurs à 2 balles pour faire tourner les compteurs EDF depuis les années 70... pour justifier nos 58 réacteurs nucléaires qui ne nous servent à presque rien la nuit et en été.

Donc 1% de VE aujourd'hui et peut être 5% dans 4 ans, difficile de corréler production electrique et VE...

En plus le renouvelable ne remplace pas l'existant mais s'y ajoute... il peut remplacer éventuellement les centrales thermiques antédiluviennes... avantageusement en plus...

Et le potentiel du RnV en France n'est pas du tout exploité, l'un des plus élevé au monde, comme la méthanisation à grande échelle par exemple... les pays du nord sont très en avances sur nous... bizarre parce que chez eux ça marche sans problème, mais en France non???

Normalement isolation de l'habitat + RnV domestique + électroménager moins consommateurs + chauffage efficace = moins de consommation, donc j'aimerai bien savoir ce qui fera consommer plus à l'avenir ??? selon les lobbyistes bien sur...

Par

Même à 4 euros le litre de gazout je roulerais encore avec un diesel

TDI for ever vive le groupe VAG :areuh::areuh::areuh:

Par

En réponse à Kollaig

Vivement les 3 ou 4 € le litre qu'on en finisse avec tous ces carburants fossiles.

Par contre, il y a certains pays qui vont avoir du mal à vivre sans les pétrodollars.

Pour le remplacer par quoi ? Par les batteries des VL electriques. Car la production et le recyclage de ces batteries sont le prochain scandale ecologique.

Par

En réponse à Back372

Pour le remplacer par quoi ? Par les batteries des VL electriques. Car la production et le recyclage de ces batteries sont le prochain scandale ecologique.

Pourquoi il y a un scandale pour la batterie au plomb???

Par

En réponse à Corvintetö

Comme le FN veut taxer les importation et que le France n'extrait pas de pétrole, tu vas payer ton litre encore plus chère.

Vas-y, vote FN, tu finiras par perdre ton taff en plus de ton pouvoir d'achat.

salut, tu me fais penser à ces "madame irma" pardon ces spécialistes qui prédisaient un cataclisme si le Brexit était voté ou si Trump devenait président.

tu ne bosserais pas dans l"emission de voyance sur IDF1

:fresh:

Par

En réponse à mdb92

Pour l'instant notre réseau electrique il sert à tout sauf aux bagnoles...

Il est principalement hydraulique et nucléaire pour chauffer des logements mal isolés avec des radiateurs à 2 balles pour faire tourner les compteurs EDF depuis les années 70... pour justifier nos 58 réacteurs nucléaires qui ne nous servent à presque rien la nuit et en été.

Donc 1% de VE aujourd'hui et peut être 5% dans 4 ans, difficile de corréler production electrique et VE...

En plus le renouvelable ne remplace pas l'existant mais s'y ajoute... il peut remplacer éventuellement les centrales thermiques antédiluviennes... avantageusement en plus...

Et le potentiel du RnV en France n'est pas du tout exploité, l'un des plus élevé au monde, comme la méthanisation à grande échelle par exemple... les pays du nord sont très en avances sur nous... bizarre parce que chez eux ça marche sans problème, mais en France non???

Normalement isolation de l'habitat + RnV domestique + électroménager moins consommateurs + chauffage efficace = moins de consommation, donc j'aimerai bien savoir ce qui fera consommer plus à l'avenir ??? selon les lobbyistes bien sur...

Rnv ? Tu veux parler du Gnv?

Par

En réponse à mdb92

Pour l'instant notre réseau electrique il sert à tout sauf aux bagnoles...

Il est principalement hydraulique et nucléaire pour chauffer des logements mal isolés avec des radiateurs à 2 balles pour faire tourner les compteurs EDF depuis les années 70... pour justifier nos 58 réacteurs nucléaires qui ne nous servent à presque rien la nuit et en été.

Donc 1% de VE aujourd'hui et peut être 5% dans 4 ans, difficile de corréler production electrique et VE...

En plus le renouvelable ne remplace pas l'existant mais s'y ajoute... il peut remplacer éventuellement les centrales thermiques antédiluviennes... avantageusement en plus...

Et le potentiel du RnV en France n'est pas du tout exploité, l'un des plus élevé au monde, comme la méthanisation à grande échelle par exemple... les pays du nord sont très en avances sur nous... bizarre parce que chez eux ça marche sans problème, mais en France non???

Normalement isolation de l'habitat + RnV domestique + électroménager moins consommateurs + chauffage efficace = moins de consommation, donc j'aimerai bien savoir ce qui fera consommer plus à l'avenir ??? selon les lobbyistes bien sur...

Les pays du nord ?

La Suède a encore 40% de nucléaire, les Danois du gaz pour seconder l'éolien et refilent le surplus à la Norvège quand leur réseau est aux limites de péter, cad quand il y a du vent et pas de consommation, Norvège qui arrive à leur vendre en retour du courant fiable, cad à la demande - et qui arrive à se faire passer pour vertueuse, c'est assez comique...

L'Allemagne les jours de beau temps fait 35% de sa prod en photovoltaïque, 7% de tête quand il fait mauvais, ça fait quasi 30% de delta entre un jour avec et un jour sans, et quand c'est sans, c'est sans quasi partout.

Donc tout va bien...

C'est l'intermittence des ENR qui craint vs ce qu'on connaît actuellement. On presse un bouton, ça démarre on a du jus. Le tout ENR, faut couper la consommation...

Qu'il y ait des passoires thermiques oui et pour les résorber, il y aura intérêt de le faire avant de n'avoir que les moulins à vent et flotte.

Jusque là avec ça, on a une demande à peu près pourvue. À peu près. le blackout a failli nous arriver. En tout ENR, avec ce qu'on prévoit de mettre sur le réseau, on verra mais je n'y crois pas. Et "voir", on n'a pas le droit au niveau d'une société entière.

Quand je vois les caisses type Telsa, il est aussi une évidence qu'on a rien compris et on continue à faire des engins lourds de plus de 300 ch pour balader les 80 kg de bidoche du cadre dynamique.... avec un blason chuis vert propre sur moi ! Non, c'est encore la mm logique de gaspillage qu'au pétrole, et c'est nul.

Par

En réponse à A200T

on sait surtout que les NOx sont cancérigènes certains , extrêmement nocifs pour l'humain.

En fait, votre erreur vient de la confusion entre CO2 et polluant.

Au départ ,le législateur s'est dit qu'utiliser le taux de CO2 comme un indicateur global de la pollution d'une voiture thermique était une bonne idée.

En effet, plus on brûle de carburant , plus on fait du CO2. logique et parfaitement fondé scientifiquement.

Le législateur s'est alors dit qu'en limitant le taux de CO2 , on limitait en même temps tous les gazes, particules et autres produits de la combustion et donc, qu'avec cette grosse tete de pont"taux de CO2" , on attaquait aussi tous les polluants .

Erreur, grave erreur du législateur qui, en se concentrant UNIQUEMENT sur le CO2 , a ouvert la boite de pandore , celle du gazole.

Or après quelques années et quelques dizaines d’études internationales, compilées par le CIRC au sein de l'OMS , l'on s'est rendu à l'évidence qu'émettre peu de CO2 n’était pas du tout émettre peu de polluant.

Et , pire encore, qu'en favorisant massivement le gazole, on avait favorisé un carburant massivement polluant , au sens nocivité et cancérogenèse. Ce qui n'etait evidemment pas l'objectif du legislateur !

Et donc, le législateur fait , bien embêté de s'être trompé et embobiné par les constructeurs européens massivement dieselistes, il fait marche arrière , ou plutôt marche avant :

A savoir qu’après avoir outrageusement et bêtement favorisé le gazole, il va le "défavoriser" au profit dans un premier temps de l'essence et plus tard de l'elec pure.(A horizon 10 ans)

Car la motorisation elec est la SEULE à n’émettre aucune particule, aucun gaz (et surtout pas les NOx) .

De plus , l’électricité est acheminée jusqu'aux points de distribution (la future station "electrique" ) pratiquement sans pollution ce qui n'est pas du tout le cas des gazoles et essences, transporté par des milliers de camions gazole. De plus, l'elec est produite en Europe et pas au moyen orient, ce qui augmente notre indépendance énergétique , qui reste une clé de la prospérité d'un pays, et améliore grandement notre balance commercial (baisse radicale des importations d'hydrocarbures). De plus, les centrales electriques ne s'arretent jamais (que ce soit hydrolique, nucleaire tout sauf solaire en fait) et produisent donc à perte de l'energie, en particulier la nuit. Si on peut au lieu de la jeter, utiliser cette electricité produite la nuit, on se retrouve avec un cout incroyablement plus faible du km en elec qu'en thermique gazole saoudien. Voila pourquoi , petit à petit , et devant tant d'évidence économique et scientifique, le gazole et l'essence ne seront plus utilisés pour déplacer les personnes.

Mais, et c'est le meilleur, ca n’empêchera pas les gens de se déplacer, et mieux, avec plus de plaisir (essayez une Tesla , la seule voiture du futur en vente aujourd'hui, et vous serez conquis par le moteur electrique SANS boite de vitesse: un vrai plaisir !) et plus de liberté (plus besoin d'aller aux stations essence, la voiture fait le plein seule la nuit !)

En attendant 2022 2025, il faut passer par la phase de transition , par nature incertaine et chaotique.

1) Vendre rapidement son gazole à des gens qui ne savent pas que le sort est déjà scellé (Toyota, premier constructeur mondial, ne vendra plus aucun moteur diesel en France (et même en Europe !) à partir de 2019 ! L'année prochaine ! ) et qui ne vaudra plus rien dans les 2 à 3 ans qui viennent .

2) se rabattre sur une essence pour les 5 prochaines années, le temps que l'offre en électrique s’étoffe (nous n'en sommes qu'au tout début)

3) dans 5 ans, comme tout le monde, s'offrir enfin une voiture électrique confortable, économique , performante et surtout dans le moteur n’émet AUCUNE pollution en roulant !

Ta des actions chez edf pour nous raconter tes salades? Et ta production d'élec tu la fait comment ? Tes batteries elles sont fabriqués comment ? Et la durée de vie des batteries ? Tu crois que le véhicule électrique rejette des fleurs derrière son parechoc tu te trompe !

Par

Taxe Amende radars l'état se gavent!!!!

Par

En réponse à DonaldLove

Ta des actions chez edf pour nous raconter tes salades? Et ta production d'élec tu la fait comment ? Tes batteries elles sont fabriqués comment ? Et la durée de vie des batteries ? Tu crois que le véhicule électrique rejette des fleurs derrière son parechoc tu te trompe !

Pour eux (je ne sais pas qui, en fait !!!) , ce qui compte c'est qu'il n'y ait pas de rejets dans les villes, mais en mer on s'en fout (Gardanne) et même on le veut, à 8000m on s'en fout (avions), en forêt en s'en fout (rejets d'acide sulfurique en rivière).

Je ne suis pas contre les véhicules électriques, mais si j'habite un immeuble, je la charge comment, je n'ai pas de rallonge de 50m et quand nous aurons 100% d'électriques, est-ce que le réseau va pouvoir fournir ?... tant de questions auxquelles, même "eux", ne peuvent répondre.

Par

Avec les arrandie sa sera 0.20€ pour le 95 et 0.40€ pour le diesel. 1.65€ au minimum à la fin du quinquennat !!!

Par

En réponse à mdb92

Pour l'instant notre réseau electrique il sert à tout sauf aux bagnoles...

Il est principalement hydraulique et nucléaire pour chauffer des logements mal isolés avec des radiateurs à 2 balles pour faire tourner les compteurs EDF depuis les années 70... pour justifier nos 58 réacteurs nucléaires qui ne nous servent à presque rien la nuit et en été.

Donc 1% de VE aujourd'hui et peut être 5% dans 4 ans, difficile de corréler production electrique et VE...

En plus le renouvelable ne remplace pas l'existant mais s'y ajoute... il peut remplacer éventuellement les centrales thermiques antédiluviennes... avantageusement en plus...

Et le potentiel du RnV en France n'est pas du tout exploité, l'un des plus élevé au monde, comme la méthanisation à grande échelle par exemple... les pays du nord sont très en avances sur nous... bizarre parce que chez eux ça marche sans problème, mais en France non???

Normalement isolation de l'habitat + RnV domestique + électroménager moins consommateurs + chauffage efficace = moins de consommation, donc j'aimerai bien savoir ce qui fera consommer plus à l'avenir ??? selon les lobbyistes bien sur...

La clim, tu connais?

Par

En réponse à Corvintetö

Comme le FN veut taxer les importation et que le France n'extrait pas de pétrole, tu vas payer ton litre encore plus chère.

Vas-y, vote FN, tu finiras par perdre ton taff en plus de ton pouvoir d'achat.

Pourquoi à l'heure actuelle le pétrole n'est pas taxé ? :ptdr:

Par

En réponse à

Commentaire supprimé.

Il y a beaucoup moins de gens qui utilisent la clim que le chauffage... et moins longtemps.

Par

En réponse à Lycanthr0pe

Les pays du nord ?

La Suède a encore 40% de nucléaire, les Danois du gaz pour seconder l'éolien et refilent le surplus à la Norvège quand leur réseau est aux limites de péter, cad quand il y a du vent et pas de consommation, Norvège qui arrive à leur vendre en retour du courant fiable, cad à la demande - et qui arrive à se faire passer pour vertueuse, c'est assez comique...

L'Allemagne les jours de beau temps fait 35% de sa prod en photovoltaïque, 7% de tête quand il fait mauvais, ça fait quasi 30% de delta entre un jour avec et un jour sans, et quand c'est sans, c'est sans quasi partout.

Donc tout va bien...

C'est l'intermittence des ENR qui craint vs ce qu'on connaît actuellement. On presse un bouton, ça démarre on a du jus. Le tout ENR, faut couper la consommation...

Qu'il y ait des passoires thermiques oui et pour les résorber, il y aura intérêt de le faire avant de n'avoir que les moulins à vent et flotte.

Jusque là avec ça, on a une demande à peu près pourvue. À peu près. le blackout a failli nous arriver. En tout ENR, avec ce qu'on prévoit de mettre sur le réseau, on verra mais je n'y crois pas. Et "voir", on n'a pas le droit au niveau d'une société entière.

Quand je vois les caisses type Telsa, il est aussi une évidence qu'on a rien compris et on continue à faire des engins lourds de plus de 300 ch pour balader les 80 kg de bidoche du cadre dynamique.... avec un blason chuis vert propre sur moi ! Non, c'est encore la mm logique de gaspillage qu'au pétrole, et c'est nul.

Le risque de black out c 5 à 10 jours par an, et on a des centrales thermiques en réserve exprès.

Et l'intermittance des ENR est en passe d'etre résolu

Par

En réponse à Corvintetö

Comme le FN veut taxer les importation et que le France n'extrait pas de pétrole, tu vas payer ton litre encore plus chère.

Vas-y, vote FN, tu finiras par perdre ton taff en plus de ton pouvoir d'achat.

Si, la France extrait du pétrole, sauf qu'elle ne le vend pas puisqu'il ne lui appartient pas. Total (société mixte) s'occupe de l'extraction de pétrole pour certains pays, en échange de quoi la France peut bénéficier de facilités d'approvisionnement. En revanche la France fabrique des produits dérivés, dont les carburants.

Par

En réponse à A200T

on sait surtout que les NOx sont cancérigènes certains , extrêmement nocifs pour l'humain.

En fait, votre erreur vient de la confusion entre CO2 et polluant.

Au départ ,le législateur s'est dit qu'utiliser le taux de CO2 comme un indicateur global de la pollution d'une voiture thermique était une bonne idée.

En effet, plus on brûle de carburant , plus on fait du CO2. logique et parfaitement fondé scientifiquement.

Le législateur s'est alors dit qu'en limitant le taux de CO2 , on limitait en même temps tous les gazes, particules et autres produits de la combustion et donc, qu'avec cette grosse tete de pont"taux de CO2" , on attaquait aussi tous les polluants .

Erreur, grave erreur du législateur qui, en se concentrant UNIQUEMENT sur le CO2 , a ouvert la boite de pandore , celle du gazole.

Or après quelques années et quelques dizaines d’études internationales, compilées par le CIRC au sein de l'OMS , l'on s'est rendu à l'évidence qu'émettre peu de CO2 n’était pas du tout émettre peu de polluant.

Et , pire encore, qu'en favorisant massivement le gazole, on avait favorisé un carburant massivement polluant , au sens nocivité et cancérogenèse. Ce qui n'etait evidemment pas l'objectif du legislateur !

Et donc, le législateur fait , bien embêté de s'être trompé et embobiné par les constructeurs européens massivement dieselistes, il fait marche arrière , ou plutôt marche avant :

A savoir qu’après avoir outrageusement et bêtement favorisé le gazole, il va le "défavoriser" au profit dans un premier temps de l'essence et plus tard de l'elec pure.(A horizon 10 ans)

Car la motorisation elec est la SEULE à n’émettre aucune particule, aucun gaz (et surtout pas les NOx) .

De plus , l’électricité est acheminée jusqu'aux points de distribution (la future station "electrique" ) pratiquement sans pollution ce qui n'est pas du tout le cas des gazoles et essences, transporté par des milliers de camions gazole. De plus, l'elec est produite en Europe et pas au moyen orient, ce qui augmente notre indépendance énergétique , qui reste une clé de la prospérité d'un pays, et améliore grandement notre balance commercial (baisse radicale des importations d'hydrocarbures). De plus, les centrales electriques ne s'arretent jamais (que ce soit hydrolique, nucleaire tout sauf solaire en fait) et produisent donc à perte de l'energie, en particulier la nuit. Si on peut au lieu de la jeter, utiliser cette electricité produite la nuit, on se retrouve avec un cout incroyablement plus faible du km en elec qu'en thermique gazole saoudien. Voila pourquoi , petit à petit , et devant tant d'évidence économique et scientifique, le gazole et l'essence ne seront plus utilisés pour déplacer les personnes.

Mais, et c'est le meilleur, ca n’empêchera pas les gens de se déplacer, et mieux, avec plus de plaisir (essayez une Tesla , la seule voiture du futur en vente aujourd'hui, et vous serez conquis par le moteur electrique SANS boite de vitesse: un vrai plaisir !) et plus de liberté (plus besoin d'aller aux stations essence, la voiture fait le plein seule la nuit !)

En attendant 2022 2025, il faut passer par la phase de transition , par nature incertaine et chaotique.

1) Vendre rapidement son gazole à des gens qui ne savent pas que le sort est déjà scellé (Toyota, premier constructeur mondial, ne vendra plus aucun moteur diesel en France (et même en Europe !) à partir de 2019 ! L'année prochaine ! ) et qui ne vaudra plus rien dans les 2 à 3 ans qui viennent .

2) se rabattre sur une essence pour les 5 prochaines années, le temps que l'offre en électrique s’étoffe (nous n'en sommes qu'au tout début)

3) dans 5 ans, comme tout le monde, s'offrir enfin une voiture électrique confortable, économique , performante et surtout dans le moteur n’émet AUCUNE pollution en roulant !

Je n'ai pas écrit que le CO2 était un polluant, j'ai écrit que le monde s'obsède des rejets de CO2, alors même que la diminution des rejets de CO2 oblige à des solutions techniques qui augmentent les rejets de NOx, eux, bien plus dangereux pour la santé.

Par

En réponse à gsclub

Si, la France extrait du pétrole, sauf qu'elle ne le vend pas puisqu'il ne lui appartient pas. Total (société mixte) s'occupe de l'extraction de pétrole pour certains pays, en échange de quoi la France peut bénéficier de facilités d'approvisionnement. En revanche la France fabrique des produits dérivés, dont les carburants.

bah, si on n'avait plus d'autre choix, faut pas oublier qu'on pourrait faire comme les américains, anglais, polonais... avec notre gaz de schiste qui s'apparente finalement aujourd'hui à une réserve stratégique de secours.

ne pas oublier également qu'on a probablement des réserves insoupçonnées de pétrole sur nos territoires d'outremer. et la vérité, c'est que pour le moment, on peut s'en passer, d'où l'inutilité de les exploiter en polluant au passage.

mais sur l'ensemble du globe, oui, la France n'est pas en mal de ressources pour un fonctionnement en autarcie.

de plus, fonctionner en autarcie n'empêche pas de réaliser un certain nombre d'échanges commerciaux. ce que fait entre autres par exemple la Corée du Nord.

Par

allez hop toujours plus de taxe et plus d’impôt pour que le peuple aient moins de pouvoir d'achat...

Par

En réponse à mdb92

Le risque de black out c 5 à 10 jours par an, et on a des centrales thermiques en réserve exprès.

Et l'intermittance des ENR est en passe d'etre résolu

Faudrait savoir, voilà que le thermique c'est recevable maintenant.

Pour info, on a coupé des centrales thermiques depuis un an ou deux, et les intégristes écolos comme la clique des nains soumis aspirent au tout ENR.

Quant à l'intermittence, même sous le climat avec les alizés et le soleil de l'Océan Indien, elle n'est pas sans poser de gros problèmes...

Alors en "passe de" ? Oui, c'est cela...

Par

En réponse à Lycanthr0pe

Faudrait savoir, voilà que le thermique c'est recevable maintenant.

Pour info, on a coupé des centrales thermiques depuis un an ou deux, et les intégristes écolos comme la clique des nains soumis aspirent au tout ENR.

Quant à l'intermittence, même sous le climat avec les alizés et le soleil de l'Océan Indien, elle n'est pas sans poser de gros problèmes...

Alors en "passe de" ? Oui, c'est cela...

https://www.entsoe.eu/news-events/announcements/announcements-archive/Pages/News/2018-03-06-press-release-continuing-frequency-deviation-in-the-continental-european-power-system.aspx

Tiens, amuse-toi avec ça. Et on n'est pas tout ENR... Les gens ne se rendent absolument pas compte de ce qu'est un réseau électrique, sans quoi ils ne seraient pas en train de déblatérer en masse leurs idéaux ecolos. Évidemment, que ce serait bien plus de pétrole, plus de thermique.

Mais dans les faits, techniquement, ça risque de ne pas se passer sans quelques drastiques résolutions qui risquent bien de ne pas plaire à tout le monde.

Suffit déjà d'entendre les fariboles des anti-linky qui refusent qu'on puisse couper leur consommation non urgente pour réguler, à la baisse, un réseau tout ENR.

Par

C’est comme pour les cigarettes, ça va faire rogner sur d’autres achats genre restos et loisirs.

Quand ces secteurs seront en crise on verra bien.

Quand on voit les conneries que les gens achètent on se dit qu’il y a du pognon en France.

Par

En réponse à GORETCOCHON

C’est comme pour les cigarettes, ça va faire rogner sur d’autres achats genre restos et loisirs.

Quand ces secteurs seront en crise on verra bien.

Quand on voit les conneries que les gens achètent on se dit qu’il y a du pognon en France.

Suffit de voir les bouchons à chaque période de vacances, hiver comme été... Dans les pays fauchés, on fait la queue pour bouffer, pas pour les loisirs ou au bureau de tabac.

Par

En réponse à Lycanthr0pe

Faudrait savoir, voilà que le thermique c'est recevable maintenant.

Pour info, on a coupé des centrales thermiques depuis un an ou deux, et les intégristes écolos comme la clique des nains soumis aspirent au tout ENR.

Quant à l'intermittence, même sous le climat avec les alizés et le soleil de l'Océan Indien, elle n'est pas sans poser de gros problèmes...

Alors en "passe de" ? Oui, c'est cela...

Le principal problème du renouvelable est son intermittence, l’intermittence est résolue par le stockage, le stockage est résolu par le R&D, le R&D fini par répondre au besoin du stockage...

Pour résumer quand on a un besoin on y répond, toujours c le propre de l'humanité depuis la nuit des temps... parce qu'un besoin c des $, beaucoup de $$$... marché stratégique estimé à 80MM$ d'ici 2020, et je ne t'explique même pas après...

Tu peux toujours l'ignorer, mais ça change quoi??? rien...

Et le stockage ne résout pas seulement celui du renouvelable, mais aussi celui de toute notre production d'enerj dont on ne sait pas quoi foutre... même nucléaire... et ça permet de lisser la conso.

Le R&D Français (RS2E) est en passe de résoudre l'équation avec les batteries sodium, en gros des batteries au sel... avec un prix défiant toute concurrence... prototype fonctionnel présenté en 2015, pas du tout fait pour le transport mais uniquement le stockage. La technologie est faite reste plus qu'à l'améliorer comme toute technologie, industrialiser, vendre...

Je te rappel que la 1ere pile au monde était avec du sel et de la saumure (entre autre), Alessandro Volta 1745... rien de nouveau sous le soleil donc...

https://www.letemps.ch/sciences/batteries-futur-ne-manqueront-sel

Mais bien sur selon toi ça n'existe pas, ah ah ah... facile.

Par

En réponse à mdb92

Il y a beaucoup moins de gens qui utilisent la clim que le chauffage... et moins longtemps.

Ah mon dieu....si t'étais pas en scoot ou en vélo....t'as juste pas idée du nombre de pinpins qui roulent en permanence avec le bouton clim sur "on"....

Par

En réponse à mdb92

Le principal problème du renouvelable est son intermittence, l’intermittence est résolue par le stockage, le stockage est résolu par le R&D, le R&D fini par répondre au besoin du stockage...

Pour résumer quand on a un besoin on y répond, toujours c le propre de l'humanité depuis la nuit des temps... parce qu'un besoin c des $, beaucoup de $$$... marché stratégique estimé à 80MM$ d'ici 2020, et je ne t'explique même pas après...

Tu peux toujours l'ignorer, mais ça change quoi??? rien...

Et le stockage ne résout pas seulement celui du renouvelable, mais aussi celui de toute notre production d'enerj dont on ne sait pas quoi foutre... même nucléaire... et ça permet de lisser la conso.

Le R&D Français (RS2E) est en passe de résoudre l'équation avec les batteries sodium, en gros des batteries au sel... avec un prix défiant toute concurrence... prototype fonctionnel présenté en 2015, pas du tout fait pour le transport mais uniquement le stockage. La technologie est faite reste plus qu'à l'améliorer comme toute technologie, industrialiser, vendre...

Je te rappel que la 1ere pile au monde était avec du sel et de la saumure (entre autre), Alessandro Volta 1745... rien de nouveau sous le soleil donc...

https://www.letemps.ch/sciences/batteries-futur-ne-manqueront-sel

Mais bien sur selon toi ça n'existe pas, ah ah ah... facile.

À propos de la batterie en question :

«Elle conserve environ 85% de sa capacité après 250 cycles de charge et décharge. Nous espérons progresser jusqu’à 4000 cycles, voire 10 000, ce qui correspond à une charge/décharge par jour pendant environ dix ans. Et nous visons aussi la température ambiante.»

Nous visons, en passe de...

Ouais... Comme d'hab.

En effet, ça n'existe pas encore, et espoir n'est pas certitude, la croyance n'est pas le savoir.

À propos de rappel :

en 1745 il y avait 3 pelés et 2 tondus sur terre avec des aspirations autres que celles des 9 milliards d'individus à venir.

Encore heureux que ça a évolué, et si le sodium est plus répandu que le lithium, ça reste une ressource finie, aussi.

Si l'évolution de ces techno se passe bien, tant mieux. Mais on n'en sait rien du tout, les premiers concernés étant très prudents.

Aussi, on ferait bien d'être modestes quand même, et de s'habituer à commencer par réduire la voilure de nos conso.

Par

En réponse à A200T

on sait surtout que les NOx sont cancérigènes certains , extrêmement nocifs pour l'humain.

En fait, votre erreur vient de la confusion entre CO2 et polluant.

Au départ ,le législateur s'est dit qu'utiliser le taux de CO2 comme un indicateur global de la pollution d'une voiture thermique était une bonne idée.

En effet, plus on brûle de carburant , plus on fait du CO2. logique et parfaitement fondé scientifiquement.

Le législateur s'est alors dit qu'en limitant le taux de CO2 , on limitait en même temps tous les gazes, particules et autres produits de la combustion et donc, qu'avec cette grosse tete de pont"taux de CO2" , on attaquait aussi tous les polluants .

Erreur, grave erreur du législateur qui, en se concentrant UNIQUEMENT sur le CO2 , a ouvert la boite de pandore , celle du gazole.

Or après quelques années et quelques dizaines d’études internationales, compilées par le CIRC au sein de l'OMS , l'on s'est rendu à l'évidence qu'émettre peu de CO2 n’était pas du tout émettre peu de polluant.

Et , pire encore, qu'en favorisant massivement le gazole, on avait favorisé un carburant massivement polluant , au sens nocivité et cancérogenèse. Ce qui n'etait evidemment pas l'objectif du legislateur !

Et donc, le législateur fait , bien embêté de s'être trompé et embobiné par les constructeurs européens massivement dieselistes, il fait marche arrière , ou plutôt marche avant :

A savoir qu’après avoir outrageusement et bêtement favorisé le gazole, il va le "défavoriser" au profit dans un premier temps de l'essence et plus tard de l'elec pure.(A horizon 10 ans)

Car la motorisation elec est la SEULE à n’émettre aucune particule, aucun gaz (et surtout pas les NOx) .

De plus , l’électricité est acheminée jusqu'aux points de distribution (la future station "electrique" ) pratiquement sans pollution ce qui n'est pas du tout le cas des gazoles et essences, transporté par des milliers de camions gazole. De plus, l'elec est produite en Europe et pas au moyen orient, ce qui augmente notre indépendance énergétique , qui reste une clé de la prospérité d'un pays, et améliore grandement notre balance commercial (baisse radicale des importations d'hydrocarbures). De plus, les centrales electriques ne s'arretent jamais (que ce soit hydrolique, nucleaire tout sauf solaire en fait) et produisent donc à perte de l'energie, en particulier la nuit. Si on peut au lieu de la jeter, utiliser cette electricité produite la nuit, on se retrouve avec un cout incroyablement plus faible du km en elec qu'en thermique gazole saoudien. Voila pourquoi , petit à petit , et devant tant d'évidence économique et scientifique, le gazole et l'essence ne seront plus utilisés pour déplacer les personnes.

Mais, et c'est le meilleur, ca n’empêchera pas les gens de se déplacer, et mieux, avec plus de plaisir (essayez une Tesla , la seule voiture du futur en vente aujourd'hui, et vous serez conquis par le moteur electrique SANS boite de vitesse: un vrai plaisir !) et plus de liberté (plus besoin d'aller aux stations essence, la voiture fait le plein seule la nuit !)

En attendant 2022 2025, il faut passer par la phase de transition , par nature incertaine et chaotique.

1) Vendre rapidement son gazole à des gens qui ne savent pas que le sort est déjà scellé (Toyota, premier constructeur mondial, ne vendra plus aucun moteur diesel en France (et même en Europe !) à partir de 2019 ! L'année prochaine ! ) et qui ne vaudra plus rien dans les 2 à 3 ans qui viennent .

2) se rabattre sur une essence pour les 5 prochaines années, le temps que l'offre en électrique s’étoffe (nous n'en sommes qu'au tout début)

3) dans 5 ans, comme tout le monde, s'offrir enfin une voiture électrique confortable, économique , performante et surtout dans le moteur n’émet AUCUNE pollution en roulant !

Pensez vous que l'électricité sera moins cher j'en doute quand je vois ce que rapport les taxes sur les carburant à l'état il trouveront forcément une alternative pour ne pas perdre un centimes ,d'autre par combien de central nucléaire faudra t'il construit pour survenir au besoin de plusieurs million de voitures électriques , pas franchement écolo non plus ,soit les voitures electrique ne pollue pas,mais comment va t'on recyclé toutes ces batteries qui ne sont pas malheureusement pas verte, alors pourquoi l'hydrogène ?quoi qu'il en soit on sera toujours des pigeons à la solde de l'état qui n'en rien faire de l'écologie car ça belle lurette qu'on aurai pu passer à une transition énergétique.

Par

en fait, nous avons tous des solutions, mais qui les lit et éventuellement les applique ?

ces discussions n'ont aucun intérêt !!! amusez-vous avec ça, ça vous distrait (je ne vous en veux pas) il y a tellement de forums sur ce sujet qui n'aboutissent à rien que j'arrête de les lire et y participer.

Peut-être à bientôt...

Par

En réponse à Lycanthr0pe

À propos de la batterie en question :

«Elle conserve environ 85% de sa capacité après 250 cycles de charge et décharge. Nous espérons progresser jusqu’à 4000 cycles, voire 10 000, ce qui correspond à une charge/décharge par jour pendant environ dix ans. Et nous visons aussi la température ambiante.»

Nous visons, en passe de...

Ouais... Comme d'hab.

En effet, ça n'existe pas encore, et espoir n'est pas certitude, la croyance n'est pas le savoir.

À propos de rappel :

en 1745 il y avait 3 pelés et 2 tondus sur terre avec des aspirations autres que celles des 9 milliards d'individus à venir.

Encore heureux que ça a évolué, et si le sodium est plus répandu que le lithium, ça reste une ressource finie, aussi.

Si l'évolution de ces techno se passe bien, tant mieux. Mais on n'en sait rien du tout, les premiers concernés étant très prudents.

Aussi, on ferait bien d'être modestes quand même, et de s'habituer à commencer par réduire la voilure de nos conso.

N'importe quoi... tu as mal lu.

Ce dont tu parles, qui a pour titre "Solution Suisse" et le Temps est un journal Suisse normal qu'ils parlent de ce qu'ils ont à proposer en Suisse comparativement à la France, n'a pas du tout la même technologie et en est encore au stade de la recherche balbutiante...

G pris un exemple d'article complétement au pif, il y en a d'autres qui disent la même chose sans la partie Suisse...

Dernière news en date de Nov 2017, création d'une strat-up par le CNRS et le CEA pour coordonner la production en 2020 entre les différents partenaires industriels... ça en est plus au stade de la recherche là, mais de l'industrialisation...

Batterie sodium = entre 3500 et 5000 cycles = 5 à 10 X plus rapide à charger = densité enrj 100wh/kg (mieux qu'une batterie au plomb) c pour ça que pour l'instant c uniquement pour le stockage... même en prenant les perf minimales elles explosent les lithiums, sauf pour la densité énergétique, mais pour le stockage on s'en tape du moment qu'elle a un minimum correct et améliorable avec le temps, c le prix qui compte et là pas de concurrence...

RS2E = CNRS + CEA + 17 labos et Universités + 15 partenaires industriels dont Total, Saft, Renault, EDF, Alstom, Airbus, Zosiac aerospace, Engie, DGA, etc... que des poids léger... des petites start-up de rien du tout, ah ah ah ah ah...

Bizarre qu'EDF Total et Engie par exemple s’intéressent grandement à ce type de batteries tu ne trouves pas??? 3 producteurs d'enerj, ben non c normal en fait...

Il s'agit d'une véritable guerre économique car les enjeux sont colossaux, on est pas seul sur le coup loin de là, USA, Japon, GB,... pour les principaux en sont +- au même stade que nous et font la course avec détermination, en toute discrétion, peu de com sur ce sujet "très" sensible et stratégique... le 1er arrivé aura toute la gloire et remportera le gâteau, malheur aux vaincus qui auront les miettes...

C pour ça que la France à mis en place le réseau RS2E en 2011... pour lutter à armes égales et après la débâcle du lithium (recherche fondamentale faite en France mais partie au japon, WTF???) ça n'arrivera pas 2 fois.

Pour une fois on est dans la course industrielle en bonne position... apparemment un chouillat en avance.

Toutes les ressources sont finies sur terre, ce qui compte c de choisir celles réutilisables et abondantes, comme le sel par exemple...

Et baisser la voilure de la conso je suis tout à fait d'accord, ça va avec... et la batterie de stockage va nous aider à consommer mieux... par exemple le stockage HC HP, les pics de conso, l'ENR, etc...et arrêter cette gabegie énergétique ahurissante, on a plus les moyens de gaspiller il faut se rendre à l'évidence...

Par

En réponse à mdb92

N'importe quoi... tu as mal lu.

Ce dont tu parles, qui a pour titre "Solution Suisse" et le Temps est un journal Suisse normal qu'ils parlent de ce qu'ils ont à proposer en Suisse comparativement à la France, n'a pas du tout la même technologie et en est encore au stade de la recherche balbutiante...

G pris un exemple d'article complétement au pif, il y en a d'autres qui disent la même chose sans la partie Suisse...

Dernière news en date de Nov 2017, création d'une strat-up par le CNRS et le CEA pour coordonner la production en 2020 entre les différents partenaires industriels... ça en est plus au stade de la recherche là, mais de l'industrialisation...

Batterie sodium = entre 3500 et 5000 cycles = 5 à 10 X plus rapide à charger = densité enrj 100wh/kg (mieux qu'une batterie au plomb) c pour ça que pour l'instant c uniquement pour le stockage... même en prenant les perf minimales elles explosent les lithiums, sauf pour la densité énergétique, mais pour le stockage on s'en tape du moment qu'elle a un minimum correct et améliorable avec le temps, c le prix qui compte et là pas de concurrence...

RS2E = CNRS + CEA + 17 labos et Universités + 15 partenaires industriels dont Total, Saft, Renault, EDF, Alstom, Airbus, Zosiac aerospace, Engie, DGA, etc... que des poids léger... des petites start-up de rien du tout, ah ah ah ah ah...

Bizarre qu'EDF Total et Engie par exemple s’intéressent grandement à ce type de batteries tu ne trouves pas??? 3 producteurs d'enerj, ben non c normal en fait...

Il s'agit d'une véritable guerre économique car les enjeux sont colossaux, on est pas seul sur le coup loin de là, USA, Japon, GB,... pour les principaux en sont +- au même stade que nous et font la course avec détermination, en toute discrétion, peu de com sur ce sujet "très" sensible et stratégique... le 1er arrivé aura toute la gloire et remportera le gâteau, malheur aux vaincus qui auront les miettes...

C pour ça que la France à mis en place le réseau RS2E en 2011... pour lutter à armes égales et après la débâcle du lithium (recherche fondamentale faite en France mais partie au japon, WTF???) ça n'arrivera pas 2 fois.

Pour une fois on est dans la course industrielle en bonne position... apparemment un chouillat en avance.

Toutes les ressources sont finies sur terre, ce qui compte c de choisir celles réutilisables et abondantes, comme le sel par exemple...

Et baisser la voilure de la conso je suis tout à fait d'accord, ça va avec... et la batterie de stockage va nous aider à consommer mieux... par exemple le stockage HC HP, les pics de conso, l'ENR, etc...et arrêter cette gabegie énergétique ahurissante, on a plus les moyens de gaspiller il faut se rendre à l'évidence...

En un sens, tu me rassures. Il me semblait avoir lu des données moins pessimistes aussi sur le sujet sourcées RS2E.

L'énergie aussi est finie, même le soleil en tant que source.

On n'en produit pas, on ne fait qu'en transformer avec un rendement plus ou moins heureux.

M'enfin, batteries etc ok.

Je reste persuadé que pour le transport, le thermique n'a pas encore tiré sa révérence, certains diront "rêve errance", malgré tout ce qu'on en dit, et que l'électrique reste un nain qui, du fait de challenges gigantesques à résoudre, le restera un moment.

Par

En réponse à Jimmy Cram

en fait, nous avons tous des solutions, mais qui les lit et éventuellement les applique ?

ces discussions n'ont aucun intérêt !!! amusez-vous avec ça, ça vous distrait (je ne vous en veux pas) il y a tellement de forums sur ce sujet qui n'aboutissent à rien que j'arrête de les lire et y participer.

Peut-être à bientôt...

c'est pas faux :biggrin:

Par

En réponse à gsclub

Je comprends mal cette forte hausse de la fiscalité sur le gazole, alors que le diesel reste une motorisation très efficace et économique (à condition de l'entretenir), dont on pourrait encore améliorer l'atténuation des rejets. On nous enquiquine avec les NOx, mais on sait très bien que réduire les rejets de CO2 entraîne une augmentation du rejet des NOx !

Contente toi de savoir que tu n'y connais rien... tu gagneras du temps... car tu ecris que de la m.erde

Par

J'arrive de Ténérife , iles Canaries, idylle pour nos retraités aisés. Le litre à 0,9 €, les courses bon marché, restos et prestations diverses très raisonnables, temps estival en hiver, le merdier en France éloigné ça diverti le soir à la télé.

On s’excite ici avec un tas de complications en tout genre, ce n'est pas le cas partout en Europe.

Par

En réponse à Lycanthr0pe

Non, pas de pollution au cul de la poubelle électrique, juste déplacée. Mais le réseau pour alimenter ça, who cares?

On rêve tout debout, ça tombe du ciel. Amen !

On n'abordera pas non plus tout ce qui est alliages spécifiques donc salement recyclables embarqués dans ces engins qui ont en plus le mauvais goût d'être des enclumes...

L'électrique est le leitmotiv des enfumeurs du moment comme l'a été le diesel en son temps.

Les technos elles arrivent, l'électricité par le vide, c'est une réalité, c'est en cours et si ça sort, ce sera une avancée de dingue.

Pour les matériaux, c'est une autre histoire.

Par

Pas besoin d'une "attaque frontale" du pouvoir d'achat, les gens sont déjà assez stupides tout seuls pour acheter des SUV en roues de 20 pouces juste pour le paraître ... Tant que les SUV 2 roues motrices continueront à se vendre, c'est un signal pour le gouvernement que le carburant n'est pas assez cher.

Et à ma connaissance le gros des voitures se vend en finitions moyennes ou hautes : quand on est soit-disant à quelques centimes près pour aller bosser comme on l'entend souvent, on s'en fiche qu'il y ait un écran tactile, des sièges à réglages électriques, des roues de 18 pouces ou une clim auto ...

Donc arrêtez l'hypocrisie, les gens ne sont pas pauvres, juste ils veulent plus de pognon pour les achats qui leur font plaisir, quitte à marcher sur la tête des autres ou mortellement les enfumer dans le cas qui nous intéresse.

Et que dire des gens comme moi qui pendant 10 ans ont payé plus de taxes pour que d'autres polluent sans vergogne en espérant gagner quelques centimes par km ? Le réajustement de la TICPE du GO n'est que justice, et remettra les choses à leurs places. Les diesels réservés aux pros hors des villes (camions, BTP, bateau ...), le reste en électriques, en essences atmos ou essences hybrides selon les usages, cest ce qui aurait dû être fait il y a déjà 10 ans.

Par

C'est pas faux. Je connais des gens qui se plaignent du prix, mais effectivement roulent en bétaillère, pardon en SUV, le plus souvent 10 à 20 km/h au dessus de la limite et avec les antibrouillards, même quand il n'y a pas de brouillard.

Après, il faut aussi dire que c'est une taxe injuste car elle pénalise les personnes qui vivent en milieu rural et sont contraint de faire 10 bornes pour acheter le pain, 25 pour trouver la superette la plus proche et 50 pour aller travailler...

Par

Excuse-moi mais quelqu'un qui choisit d'aller travailler à 50 km de son lieu de travail par confort pour vivre à la campagne (ou plutôt souvent "banlieue éloignée"), et qui voudrait avoir toutes les commodités (pain, supérette, hôpital, école ...) mais sans les nuisances liées à la densité de la population est un peu illogique, égoïste et n'est pas à plaindre ...

Vivre loin des gens est un luxe indéniable, mais cher et contraignant par certains côtés, et ce n'est en tout cas pas une raison valable pour rouler avec un carburant polluant en demandant en plus une détaxation payée par tous !

Par

Et c'est là que le VE prend tout son sens. Le plein à la maison sans faire des bornes pour trouver une pompe. Idéal pour les petits trajets plusieurs fois pas jour type pain, école, superette ou pour faire ses 100 km tous les jours pour aller bosser.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire