Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Commentaires - Le Code de la Route a 100 ans

Florent Ferrière

Le Code de la Route a 100 ans

Déposer un commentaire

Par

(..)Plus important, cet article grave dans le marbre la conduite à droite. S'il est encore autorisé de rouler au milieu, il faut se serrer à droite pour croiser, car il est interdit aux conducteurs de se placer à gauche.(..)

Et je me demande toujours, comme d'autres, ce qui a dicté la décision de rouler à droite et non pas à gauche...

Après, il me semble que c'était commun depuis les calèches, et certains avancent que c'est une histoire d'épée (quand les chevaliers se croisaient, sachant que l'épée se porte toujours à gauche. mais bon, quid des anglais alors?) ou simplement parce que Napoléon voulait qu'on fasse l'inverse des anglais, ennemi juré à l'époque.

Après, c'est peut-être lié au fait qu'il y a bien plus de droitiers que de gauchers?

Par

Les administrations publiques de la IIIe République n'étaient pas plus efficaces qu'aujourd'hui, il faut croire:biggrin:

Par

Mais surtout pourquoi vu qu'on roule à droite ne pas avoir choisi la priorité de gauche! Sachant qu'en roulant à droite on voit mieux arriver les voitures de gauche que de droite

 

Par

En réponse à fedoismyname

(..)Plus important, cet article grave dans le marbre la conduite à droite. S'il est encore autorisé de rouler au milieu, il faut se serrer à droite pour croiser, car il est interdit aux conducteurs de se placer à gauche.(..)

Et je me demande toujours, comme d'autres, ce qui a dicté la décision de rouler à droite et non pas à gauche...

Après, il me semble que c'était commun depuis les calèches, et certains avancent que c'est une histoire d'épée (quand les chevaliers se croisaient, sachant que l'épée se porte toujours à gauche. mais bon, quid des anglais alors?) ou simplement parce que Napoléon voulait qu'on fasse l'inverse des anglais, ennemi juré à l'époque.

Après, c'est peut-être lié au fait qu'il y a bien plus de droitiers que de gauchers?

   

Au début la conduite était à gauche car les cavaliers marchaient à gauche car portant leur bouclier et fourreau à gauche et pouvoir dégainer l'épée plus rapidement.

Au XVIII ème siècle on inventa le Conestoga, un charriot très pratique qui servait au transport du blé. Pas de siège pour le cocher, donc pour contrôler l'étalage le cocher se plaçait sur le cheval de gauche car il tenait le fouet de la main droite. Les Conestoga se mettent naturellement à rouler à droite, afin que le cocher puisse surveiller, lors des croisements, le côté exposé aux frôlements possibles par un autre chariot et que le fouet se déploie du côté du champ, et non sur les personnes croisant le chariot.

 

SPONSORISE

Toute l'actualité