Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac 20 ans    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info
Pleins feux sur la fusion PSA-FCAAlors que PSA et FCA s’apprêtent à fusionner, quelques nuages s’amoncellent, au-dessus de cette association. Il y a le Covid-19 qui a fait du dégât au niveau des ventes, mais aussi la banque qui serait réticente, car les deux protagonistes n’ont pas une capitalisation boursière paritaire, enfin la Commission européenne qui n'apprécie pas que PSA et FCA soient en position dominante dans le domaine des petits utilitaires. Quoi qu’il en soit, il y a de fortes chances que le mariage se fasse et que l’association PSA-FCA donne naissance au quatrième groupe automobile mondial. Un mastodonte qui sera dirigé par Carlos Tavares qui officie actuellement chez PSA. Focus sur cette fusion hors-norme et sur toutes les nouveautés automobiles qui pourraient apparaître au sein du nouveau groupe PSA-FCA.

Lire le dossier»

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Allez, on y croit à cette fusion :bien:

Par

Le choix entre les PureTech et FireFly s'annonce compliqué car c'est vrai que Fiat est bien implanté en Amérique du Sud et je les vois mal renoncer à ce marché. Et là-bas, pas de fonctionnement à l'éthanol, pas de salut!

Je n'ai jamais conduis ni l'un ni l'autre, mais est-ce que cela serait rentable de conserver les PureTech seulement en Europe et les FireFly seulement en Amérique latine? Je ne sais pas... Finalement pourquoi ne pas combiner le meilleur des deux dans une nouvelle gamme de moteurs ?

Par

Article très complet, bien documenté, et qui n'a pas besoin je crois de commentaires additionnels.... surtout quand la situation de ce dossier peut évoluer de manière radicale dans les semaines ou les mois à venir.

Par

Espérons pour le groupe encore français que cette fusion ne se fasse pas.

Pourquoi ?

- L'idée de voir Peugeot gagner des sous aux USA est un voeu pieux : depuis le temps, Volkswagen a bien du mal là-bas par exemple.

- Le nouveau groupe ne sera plus français dans cette fusion, et dans 5 ans, le roue Agnelli prendra le contrôle du groupe et sucera PSA comme il a sucé Chrysler.

Que faut-il alors ?

- Abandonner cette fusion.

- Que PSA prenne le contrôle de FCA par un rachat partiel ou total de FCA. Par exemple, en rachetant 51 pour 100 des parts de FCA pour ensuite donner des perspectives au groupe FCA comme PSA a pu le faire pour Opel.

Cette fusion est un piège pour PSA et à ceux qui me répondront qu'il faut absolument grossir pour survivre : regardez GM qui était il y a quelques années numéro 1 et qui se porte plutôt mal ou le groupe Renault- Nissan comme cela a fait pssscchhhiitt.

Cela d'autant que le groupe FCA est en grande difficulté, sur l electrique , l'autonomie, ses marques en Europe. Ce sera une charge pour PSA et un frein à son développement.

C'est mon avis, je le partage avec vous et je vous autorise même à en prendre un morceau.

Par

En réponse à roc et gravillon

Article très complet, bien documenté, et qui n'a pas besoin je crois de commentaires additionnels.... surtout quand la situation de ce dossier peut évoluer de manière radicale dans les semaines ou les mois à venir.

Et tu viens commenter pour dire que ce n'est pas la peine de commenter , :biggrin::biggrin: T'es grave quand même !!

Par

:rs::voyons:ce qui serait intéressant , ce serait de connaître les réactions de la famille Peugeot ( surtout Marie-Hélène)

je ne pense pas que Pierre Peugeot aurait approuvé, déjà Dongfeng !!!!!!!!!!!!!:ddr::voyons::rs:

Par

Que ça relance alfa Romeo

Par

En réponse à Commandek

Le choix entre les PureTech et FireFly s'annonce compliqué car c'est vrai que Fiat est bien implanté en Amérique du Sud et je les vois mal renoncer à ce marché. Et là-bas, pas de fonctionnement à l'éthanol, pas de salut!

Je n'ai jamais conduis ni l'un ni l'autre, mais est-ce que cela serait rentable de conserver les PureTech seulement en Europe et les FireFly seulement en Amérique latine? Je ne sais pas... Finalement pourquoi ne pas combiner le meilleur des deux dans une nouvelle gamme de moteurs ?

il y aura de toute façon de nouveaux moteurs à terme, mais je pense plus une évolution de l'existant; soit de ceux de PSA, soit de ceux de FCA. ils décideront de ce qu'il y aura d emieux à faire, mais dans les critères de choix, la problématique co2 sera clairement prédominante = pas le choix.:bah:

Par

En réponse à Pierre du 90

Espérons pour le groupe encore français que cette fusion ne se fasse pas.

Pourquoi ?

- L'idée de voir Peugeot gagner des sous aux USA est un voeu pieux : depuis le temps, Volkswagen a bien du mal là-bas par exemple.

- Le nouveau groupe ne sera plus français dans cette fusion, et dans 5 ans, le roue Agnelli prendra le contrôle du groupe et sucera PSA comme il a sucé Chrysler.

Que faut-il alors ?

- Abandonner cette fusion.

- Que PSA prenne le contrôle de FCA par un rachat partiel ou total de FCA. Par exemple, en rachetant 51 pour 100 des parts de FCA pour ensuite donner des perspectives au groupe FCA comme PSA a pu le faire pour Opel.

Cette fusion est un piège pour PSA et à ceux qui me répondront qu'il faut absolument grossir pour survivre : regardez GM qui était il y a quelques années numéro 1 et qui se porte plutôt mal ou le groupe Renault- Nissan comme cela a fait pssscchhhiitt.

Cela d'autant que le groupe FCA est en grande difficulté, sur l electrique , l'autonomie, ses marques en Europe. Ce sera une charge pour PSA et un frein à son développement.

C'est mon avis, je le partage avec vous et je vous autorise même à en prendre un morceau.

Mais... PSA est-il vraiment français? :bah:

à l'heure de la mondialisation... même remarque pour Renault, d'ailleurs.

et FCA est-il vraiment italien?

Par

Tavares veut absolument grandir et il a validé son echec l année derniere. Sa seule solution reste l option FCA qui lui permettra enfin de diriger un groupe mondial.

Soit des accords secrets existent pour que PSA reste le groupe de référence.

Soit PSA est sacrifié pour faire ce groupe mondial, et la famille Agneli et les chinois seront les grands gagnants de cette union. La france perdrait ainsi une de ces dernières pépites qu elle a mis un siècle à créé !

Par

En réponse à roc et gravillon

Article très complet, bien documenté, et qui n'a pas besoin je crois de commentaires additionnels.... surtout quand la situation de ce dossier peut évoluer de manière radicale dans les semaines ou les mois à venir.

Si la situation peut évoluer de manière radicale, c'est que ce dossier est incomplet contrairement à ce que vous affirmez.

Par

J'espère la fusion sa peut être bien pour les 2 pour les moteur je trouve que l'un comme l'autre devrait refaire les moteur c'est à dire que par exemple le diesel on garde la nervosité du multijet se que blue hdi n'as pas bref en gros les truc les meilleurs des 2 pour les modèles par exemple la Tipo sur base de 308 avec également un break chacun

Par

En réponse à flofiat

J'espère la fusion sa peut être bien pour les 2 pour les moteur je trouve que l'un comme l'autre devrait refaire les moteur c'est à dire que par exemple le diesel on garde la nervosité du multijet se que blue hdi n'as pas bref en gros les truc les meilleurs des 2 pour les modèles par exemple la Tipo sur base de 308 avec également un break chacun

Ça pique les yeux

Par

La plateforme Giorgio du Stelvio pourrait permettre a DS de creer un vrai grand SUV haut- de -gamme.

Par

cette fusion est au minimum un piège ,une ânerie , probablement une grosse conne......et en tous cas un péché d'orgueil des dirigeants .

PSA se porte plutôt bien avec un redressement très réussi , propose des produits séduisants , des plateformes performantes et une technologie électrique assez bien maitrisée . PSA est devenu rentable. Opel a été remis sur les rails.

FCA est en perdition ,ventes en berne (sauf Jeep) ,pas d'investissements, marketing à la dérive, niveau zéro en électrique.,pléthore de marques à l'abandon (voir Alfa Abarth etc....) Rien à proposer de majeur ! les V6 et V8 Maserati sont des cache misères pour privilégiés ...Le reste ne vaut rien (sauf Jeep)

la mariée a plutôt mauvais genre ! Elle cherche à se caser et personne n'en veut !

Ce rapprochement à 50/50 ne peut conduire qu'a une bérézina à grande échelle.. La gestion de plus de 10 marques est un pari délirant .

Cette fusion est une erreur énorme . Big is not beautiful......

D'ailleurs, le marché boursier n'a pas du tout plébiscité cette idée dangereuse. Il est en attente..

L'action PSA ne s'est pas encore effondrée car on s'attend actuellement une distribution de dividendes exceptionnels annoncée des deux cotés..

Mais ,ensuite tout le monde va vendre.......et l'industrie française aura perdu une pépite.

Par

En réponse à Pierre du 90

Espérons pour le groupe encore français que cette fusion ne se fasse pas.

Pourquoi ?

- L'idée de voir Peugeot gagner des sous aux USA est un voeu pieux : depuis le temps, Volkswagen a bien du mal là-bas par exemple.

- Le nouveau groupe ne sera plus français dans cette fusion, et dans 5 ans, le roue Agnelli prendra le contrôle du groupe et sucera PSA comme il a sucé Chrysler.

Que faut-il alors ?

- Abandonner cette fusion.

- Que PSA prenne le contrôle de FCA par un rachat partiel ou total de FCA. Par exemple, en rachetant 51 pour 100 des parts de FCA pour ensuite donner des perspectives au groupe FCA comme PSA a pu le faire pour Opel.

Cette fusion est un piège pour PSA et à ceux qui me répondront qu'il faut absolument grossir pour survivre : regardez GM qui était il y a quelques années numéro 1 et qui se porte plutôt mal ou le groupe Renault- Nissan comme cela a fait pssscchhhiitt.

Cela d'autant que le groupe FCA est en grande difficulté, sur l electrique , l'autonomie, ses marques en Europe. Ce sera une charge pour PSA et un frein à son développement.

C'est mon avis, je le partage avec vous et je vous autorise même à en prendre un morceau.

Vous avez vu la gamme que propose PSA et celle que propose FCA?.Et vous croyez que c'est FCA qui va profiter le plus de cette fusion?.Mais je suis d'accord avec vous sur l'abandon de cette fusion bric à brac.

Par

En réponse à eosiris

cette fusion est au minimum un piège ,une ânerie , probablement une grosse conne......et en tous cas un péché d'orgueil des dirigeants .

PSA se porte plutôt bien avec un redressement très réussi , propose des produits séduisants , des plateformes performantes et une technologie électrique assez bien maitrisée . PSA est devenu rentable. Opel a été remis sur les rails.

FCA est en perdition ,ventes en berne (sauf Jeep) ,pas d'investissements, marketing à la dérive, niveau zéro en électrique.,pléthore de marques à l'abandon (voir Alfa Abarth etc....) Rien à proposer de majeur ! les V6 et V8 Maserati sont des cache misères pour privilégiés ...Le reste ne vaut rien (sauf Jeep)

la mariée a plutôt mauvais genre ! Elle cherche à se caser et personne n'en veut !

Ce rapprochement à 50/50 ne peut conduire qu'a une bérézina à grande échelle.. La gestion de plus de 10 marques est un pari délirant .

Cette fusion est une erreur énorme . Big is not beautiful......

D'ailleurs, le marché boursier n'a pas du tout plébiscité cette idée dangereuse. Il est en attente..

L'action PSA ne s'est pas encore effondrée car on s'attend actuellement une distribution de dividendes exceptionnels annoncée des deux cotés..

Mais ,ensuite tout le monde va vendre.......et l'industrie française aura perdu une pépite.

En étant moins risqué un partenariat aurait été suffisant dans un 1er temps

- partage de PSA vers FCA sur les petits véhicules (moteur, plateforme,...), sur l'hybride et l'électrique

- partage de FCA vers PSA sur les gros véhicule (berline propulsion idéal pour donner une vraie valeur premium à DS et même Peugeot)

Par

En réponse à mgrs01

Tavares veut absolument grandir et il a validé son echec l année derniere. Sa seule solution reste l option FCA qui lui permettra enfin de diriger un groupe mondial.

Soit des accords secrets existent pour que PSA reste le groupe de référence.

Soit PSA est sacrifié pour faire ce groupe mondial, et la famille Agneli et les chinois seront les grands gagnants de cette union. La france perdrait ainsi une de ces dernières pépites qu elle a mis un siècle à créé !

PSA,une "pépite"?.Un nom,des emplois,je veux bien,des "pépites" c'est autre chose et beaucoup se font racheter, ou sont sous la menace d'être rachetées par l'étranger,sans que ça émeuve qui que se soit.

Par

pourvu que ça foire, j'aime les produits FCA et j'ai une aversion pour la culture pijo en plus de produits médiocres

Par

En réponse à dominc3

pourvu que ça foire, j'aime les produits FCA et j'ai une aversion pour la culture pijo en plus de produits médiocres

Ca repart le troll :violon:

Par

En réponse à roc et gravillon

Article très complet, bien documenté, et qui n'a pas besoin je crois de commentaires additionnels.... surtout quand la situation de ce dossier peut évoluer de manière radicale dans les semaines ou les mois à venir.

pas mieux.......

Par

En réponse à al7785

Si la situation peut évoluer de manière radicale, c'est que ce dossier est incomplet contrairement à ce que vous affirmez.

ce dossier est complet a l instant T.

mais il est evident que la situation economique tres incertaine peu modifier la donne en profondeur d ici 2021.

ce n est pas tres difficile a comprendre.

mais quand le sage montre la lune, l imbecile regarde le doigt.

Par

En réponse à mgrs01

Tavares veut absolument grandir et il a validé son echec l année derniere. Sa seule solution reste l option FCA qui lui permettra enfin de diriger un groupe mondial.

Soit des accords secrets existent pour que PSA reste le groupe de référence.

Soit PSA est sacrifié pour faire ce groupe mondial, et la famille Agneli et les chinois seront les grands gagnants de cette union. La france perdrait ainsi une de ces dernières pépites qu elle a mis un siècle à créé !

Les Agnelli certainement, les chinois - DongFeng - j'en suis moins sûr vu qu'ils cherchent à réduire leur participation dans PSA.

"et l'industrie française aura perdu une pépite."

Cela fait belle lurette que l'industrie française perds "ses pépites".

Par

Dongfeng n a toujours rien fait et a part de vagues rumeurs, rien ne l oblige à vendre (à perte en plus.) . Psa est le coffre fort technologique du futur groupe fca, psa et dengfeng.. Pourquoi les chinois seraient obligés de ne pas se partager le gâteau avec les Agneli !

Par

Quand on voit le nationalisme japonais ou chinois qui empeche les groupes étrangers de s implanter chez eux, on devrait au minimum faire comme eux.

L exemple de Renault avec Nissan est incroyable. Renault rachete 45 % du capitale, le sauve de la faillite, s accapare de sa trésorerie, de ses meilleurs equipes et d avantages commerciaux pour remonter la pente et fout un grand coup de pied au k... De Renault une fois le sauvetage réussi !

Nissan n aurait fait qu une bouchée de Renault dans le cas inverse

Par

En réponse à fent la bise

ce dossier est complet a l instant T.

mais il est evident que la situation economique tres incertaine peu modifier la donne en profondeur d ici 2021.

ce n est pas tres difficile a comprendre.

mais quand le sage montre la lune, l imbecile regarde le doigt.

J'aime bien la dernière phrase... Dommage qu'elle soit hors contexte.

Un dossier complet émettrait déjà un certain nombre d'hypothèses sur le futur s'il était complet. C'est comme ça qu'on fait pour décider à un certain niveau et pas lançant une pièce en l'air ;-) Par exemple, une phrase comme « À PSA et FCA de trouver les arguments pour que la Commission européenne émette un avis favorable à la fusion ou qu’ils ne perdent pas trop en réduisant la voilure pour les utilitaires.» montre que ce dossier est incomplet car il n'émet aucune hypothèse sur comment ce problème va être réglé. Et votre dossier super complet est bourré de lacunes comme celle-ci :ml:

Par

En réponse à mgrs01

Dongfeng n a toujours rien fait et a part de vagues rumeurs, rien ne l oblige à vendre (à perte en plus.) . Psa est le coffre fort technologique du futur groupe fca, psa et dengfeng.. Pourquoi les chinois seraient obligés de ne pas se partager le gâteau avec les Agneli !

En quoi la technologie PSA est-elle en avance sur celle de Fiat?

Par

En réponse à al7785

En quoi la technologie PSA est-elle en avance sur celle de Fiat?

Je pense que tu ne connais pas bien le dossier pour poser cette question.

Par

En réponse à al7785

J'aime bien la dernière phrase... Dommage qu'elle soit hors contexte.

Un dossier complet émettrait déjà un certain nombre d'hypothèses sur le futur s'il était complet. C'est comme ça qu'on fait pour décider à un certain niveau et pas lançant une pièce en l'air ;-) Par exemple, une phrase comme « À PSA et FCA de trouver les arguments pour que la Commission européenne émette un avis favorable à la fusion ou qu’ils ne perdent pas trop en réduisant la voilure pour les utilitaires.» montre que ce dossier est incomplet car il n'émet aucune hypothèse sur comment ce problème va être réglé. Et votre dossier super complet est bourré de lacunes comme celle-ci :ml:

tu ne peux pas demander au guide du musée du louvre de peidre la joconde.

le role d une tierce personne comme caradisiac est de presenter les forces en presence et de te permettre d evaluer la situation. pas de donner des solutions.

il est d ailleurs amusant que le point qu tu ais retenu soit celui des V.U qui me semble accessoire, moi celui qui me pose problee, c est celui ci

" C'est pourquoi la banque qui est chargée du dossier aurait émis un rapport peu favorable, car aucune des deux entités ne pèserait le poids financier initialement annoncé."

Par

En réponse à mgrs01

Je pense que tu ne connais pas bien le dossier pour poser cette question.

Votre réponse montre que vous n'avez pas d'argument.

Par

En réponse à fent la bise

tu ne peux pas demander au guide du musée du louvre de peidre la joconde.

le role d une tierce personne comme caradisiac est de presenter les forces en presence et de te permettre d evaluer la situation. pas de donner des solutions.

il est d ailleurs amusant que le point qu tu ais retenu soit celui des V.U qui me semble accessoire, moi celui qui me pose problee, c est celui ci

" C'est pourquoi la banque qui est chargée du dossier aurait émis un rapport peu favorable, car aucune des deux entités ne pèserait le poids financier initialement annoncé."

Le problème des banques est un choix à faire pour FCA, PSA et surtout leurs actionnaires alors que la situation des véhicules utilitaires bloquent la fusion au niveau légal si rien ne change.

Le guide du musée n'est pas obligé de savoir peindre la Joconde, par contre il doit connaitre un maximum de choses dessus. Ici, il manque le dossier est riche mais pas complet.

Par

En réponse à al7785

Votre réponse montre que vous n'avez pas d'argument.

Si tu as raison, alors il faudrait juste prévenir les dirigeants de FCA que leurs technologies sont aux mêmes niveaux que celles de Psa ! Eux aussi espère tout des technologies PSA

Par

En réponse à mgrs01

Si tu as raison, alors il faudrait juste prévenir les dirigeants de FCA que leurs technologies sont aux mêmes niveaux que celles de Psa ! Eux aussi espère tout des technologies PSA

1. Qu'en savez-vous? Je ne pense pas que vous soyez dans le board de FCA.

2. De quelle technologie parlez-vous? Pourquoi est-il si difficile de le dire si vous êtes aussi sûr de vous.

Par

En réponse à al7785

1. Qu'en savez-vous? Je ne pense pas que vous soyez dans le board de FCA.

2. De quelle technologie parlez-vous? Pourquoi est-il si difficile de le dire si vous êtes aussi sûr de vous.

Pijo n'a aucune technologie intéressante en stock, en fait c'est Pijo qui espère gagner grâce à FCA un accès au marché américain.

FCA est moribond et ne s'est marié avec PSA que pour éviter le dépôt de bilan: personne ne voulait de la mariée, Renault a eu raison de refuser, l'Alliance va repartir sur de bons rails maintenant que les 3 marques sont sur la même longueur d'onde et se sont répartis les taches. Et Tavares n'a accepté que parce qu'il rêve de faire aussi bien que Ghosn à la tête de l'Alliance, mais même si la fusion se fait il ne la dirigera que quelques années, et ensuite ce sera un pion des Agnelli qui prendra le relais : Pijo sera le dindon de la farce !

Par

En réponse à Pierre du 90

Espérons pour le groupe encore français que cette fusion ne se fasse pas.

Pourquoi ?

- L'idée de voir Peugeot gagner des sous aux USA est un voeu pieux : depuis le temps, Volkswagen a bien du mal là-bas par exemple.

- Le nouveau groupe ne sera plus français dans cette fusion, et dans 5 ans, le roue Agnelli prendra le contrôle du groupe et sucera PSA comme il a sucé Chrysler.

Que faut-il alors ?

- Abandonner cette fusion.

- Que PSA prenne le contrôle de FCA par un rachat partiel ou total de FCA. Par exemple, en rachetant 51 pour 100 des parts de FCA pour ensuite donner des perspectives au groupe FCA comme PSA a pu le faire pour Opel.

Cette fusion est un piège pour PSA et à ceux qui me répondront qu'il faut absolument grossir pour survivre : regardez GM qui était il y a quelques années numéro 1 et qui se porte plutôt mal ou le groupe Renault- Nissan comme cela a fait pssscchhhiitt.

Cela d'autant que le groupe FCA est en grande difficulté, sur l electrique , l'autonomie, ses marques en Europe. Ce sera une charge pour PSA et un frein à son développement.

C'est mon avis, je le partage avec vous et je vous autorise même à en prendre un morceau.

Même acheter 51% des parts PSA n'a pas les moyens. Ça coûte des sous de s'acheter une entreprise qui vend plus que ton groupe.

Par

En réponse à mgrs01

Tavares veut absolument grandir et il a validé son echec l année derniere. Sa seule solution reste l option FCA qui lui permettra enfin de diriger un groupe mondial.

Soit des accords secrets existent pour que PSA reste le groupe de référence.

Soit PSA est sacrifié pour faire ce groupe mondial, et la famille Agneli et les chinois seront les grands gagnants de cette union. La france perdrait ainsi une de ces dernières pépites qu elle a mis un siècle à créé !

tu nous rappelles la part de DongFeng dans PSA?

Par

En réponse à mynameisfedo

tu nous rappelles la part de DongFeng dans PSA?

Dougfeng a 12% de psa, soit 6 % du futur groupe.. Mais ce groupe est très riche et rien n exclus par la suite une alliance avec les Agneli sur le dos de psa...

Par

En réponse à SteppeOuais

Pijo n'a aucune technologie intéressante en stock, en fait c'est Pijo qui espère gagner grâce à FCA un accès au marché américain.

FCA est moribond et ne s'est marié avec PSA que pour éviter le dépôt de bilan: personne ne voulait de la mariée, Renault a eu raison de refuser, l'Alliance va repartir sur de bons rails maintenant que les 3 marques sont sur la même longueur d'onde et se sont répartis les taches. Et Tavares n'a accepté que parce qu'il rêve de faire aussi bien que Ghosn à la tête de l'Alliance, mais même si la fusion se fait il ne la dirigera que quelques années, et ensuite ce sera un pion des Agnelli qui prendra le relais : Pijo sera le dindon de la farce !

"FCA est moribond et ne s'est marié avec PSA que pour éviter le dépôt de bilan: personne ne voulait de la mariée, Renault a eu raison de refuser, l'Alliance va repartir sur de bons rails maintenant que les 3 marques sont sur la même longueur d'onde et se sont répartis les taches."

Je ne savais pas que John Elkann, qui a claqué la porte lors de négociations entre FCA et Renault, est le patron de la marque française. Il faut arrêter de raconter n'importe quoi, le CA de Renault avait validé la fusion, c'est Bruno Le Maire qui voulu temporiser, privilégiant Nissan, ce qui a provoqué la colère du dirigeant italien.

Cela fait des années qu'on nous sort que FCA est moribond et le groupe est toujours là. Ironie du sort, en cas de fusion, le groupe "en dépôt de bilan" réussit le tour de force de devenir le "maître du jeu". Quand à PSA - et Tavares - s'il est favorable à la fusion, ce n'est pas pour jouer les bons samaritains mais parce qu'il voit aussi son intérêt.

Par

En réponse à mgrs01

Dougfeng a 12% de psa, soit 6 % du futur groupe.. Mais ce groupe est très riche et rien n exclus par la suite une alliance avec les Agneli sur le dos de psa...

Exactement. Même Tavares, qui deviendrait l'administrateur délégué de la future entité, peut très bien changer d'allégeance.

Par

En réponse à SteppeOuais

Pijo n'a aucune technologie intéressante en stock, en fait c'est Pijo qui espère gagner grâce à FCA un accès au marché américain.

FCA est moribond et ne s'est marié avec PSA que pour éviter le dépôt de bilan: personne ne voulait de la mariée, Renault a eu raison de refuser, l'Alliance va repartir sur de bons rails maintenant que les 3 marques sont sur la même longueur d'onde et se sont répartis les taches. Et Tavares n'a accepté que parce qu'il rêve de faire aussi bien que Ghosn à la tête de l'Alliance, mais même si la fusion se fait il ne la dirigera que quelques années, et ensuite ce sera un pion des Agnelli qui prendra le relais : Pijo sera le dindon de la farce !

Cric n'a pas plus de techno à apporter à FCA ceci dit :chut:

Par

Très beau travail de la part du rédacteur de l'article, bravo. :jap:

Par

Ce qu'a fait Fiat de Chrysler pas besoin se s'étendre sur le sujet, tout le monde le sait. Mais dans l'article il est également mentionné la filiale industrielle du groupe, CNH. Notamment née du rachat de Case par New Holland (= Fiat). Pour faire simple en moins de 20 ans ils ont presque tué la marque Case qui était pourtant parmis les leaders. Aujourd'hui ils mettent les concessionnaires historiques de la marque à la porte si bien que des parties entières du territoire ne sont même plus représentées, et evidemment les ventes s'effondrent.

Parmis les autres marques de CNH : Magirus, Heuliez bus, FPT, iveco evidemment. En gros seules les marques historiquement Fi

Par

historiquement Fiat ont survecues (iveco, fpt, new holland). Le reste est aux oubliettes.

A mon avis PSA ferait bien de se méfier.

Par

En réponse à Hunter18

Ce qu'a fait Fiat de Chrysler pas besoin se s'étendre sur le sujet, tout le monde le sait. Mais dans l'article il est également mentionné la filiale industrielle du groupe, CNH. Notamment née du rachat de Case par New Holland (= Fiat). Pour faire simple en moins de 20 ans ils ont presque tué la marque Case qui était pourtant parmis les leaders. Aujourd'hui ils mettent les concessionnaires historiques de la marque à la porte si bien que des parties entières du territoire ne sont même plus représentées, et evidemment les ventes s'effondrent.

Parmis les autres marques de CNH : Magirus, Heuliez bus, FPT, iveco evidemment. En gros seules les marques historiquement Fi

"Ce qu'a fait Fiat de Chrysler pas besoin se s'étendre sur le sujet, tout le monde le sait."

Chrysler n'a pas eu besoin de Fiat pour être dans la mouise. Faut-il rappeler qu'avant la reprise par l'italien, l'américain est pas par le chapitre 11? Et ce n'est pas la première fois que Chrysler à frôlé la faillite (années 70). Et puis Jeep et RAM vont plutôt bien.

Par

En réponse à Arifaz69

"Ce qu'a fait Fiat de Chrysler pas besoin se s'étendre sur le sujet, tout le monde le sait."

Chrysler n'a pas eu besoin de Fiat pour être dans la mouise. Faut-il rappeler qu'avant la reprise par l'italien, l'américain est pas par le chapitre 11? Et ce n'est pas la première fois que Chrysler à frôlé la faillite (années 70). Et puis Jeep et RAM vont plutôt bien.

A l'époque c'est surtout le montant des retraites à payer aux ex salariés qui ont plombé Chrysler. Mais pour en revenir au rachat. Qu'à développé Fiat ? Un restylage pour la 300C et un monospace (le voyager et le Pacifica sont la même chose). RAM ? Restylage, réussi c'est vrai. Jeep ? Du restylage et un petit suv. Maintenant qu'est fiat ? Des 500 sous diverses variantes. Les utilitaires ? Du PSA/fiat où la seule grande innovation des 20 dernières années a été de découper la planche de bord pour y planter un infotainment.

Je trouve ça léger. 3% en r&d contre 8% pour les autres acteurs..la vente de Marelli..alors oui on sort des dividendes énormes mais tout ça se paye un jour. Ou alors on trouve un cuck a plumer pour repartir encore pour un tour. C'est également ce qui s'est passé avec Case IH pour la branche industrielle. Tenez, encore un exemple, Cummins, qui a été pompé jusqu'à la moelle par Fiat Powertrain via une co-entreprise. Et quand ils se sont aperçus qu'ils se faisaient avoir ils se sont séparés, mais trop tard.

Fiat sont des financiers qui n'ont aucun projet industriel si ce n'est pomper la mariée. Partout où fiat passe c'est la même histoire. Regardez ici le montant des dividendes exceptionnels versés aux Agnelli, des milliards. Et côté PSA..ah oui ils pourront monter au capital un jour. Whaou.

Par

PSA et FCA ont finalement refusé de modifier leur politique sur les utilitaires et l'UE va enquêter pendant 4 mois :bah:

Par

En réponse à Pierre du 90

Espérons pour le groupe encore français que cette fusion ne se fasse pas.

Pourquoi ?

- L'idée de voir Peugeot gagner des sous aux USA est un voeu pieux : depuis le temps, Volkswagen a bien du mal là-bas par exemple.

- Le nouveau groupe ne sera plus français dans cette fusion, et dans 5 ans, le roue Agnelli prendra le contrôle du groupe et sucera PSA comme il a sucé Chrysler.

Que faut-il alors ?

- Abandonner cette fusion.

- Que PSA prenne le contrôle de FCA par un rachat partiel ou total de FCA. Par exemple, en rachetant 51 pour 100 des parts de FCA pour ensuite donner des perspectives au groupe FCA comme PSA a pu le faire pour Opel.

Cette fusion est un piège pour PSA et à ceux qui me répondront qu'il faut absolument grossir pour survivre : regardez GM qui était il y a quelques années numéro 1 et qui se porte plutôt mal ou le groupe Renault- Nissan comme cela a fait pssscchhhiitt.

Cela d'autant que le groupe FCA est en grande difficulté, sur l electrique , l'autonomie, ses marques en Europe. Ce sera une charge pour PSA et un frein à son développement.

C'est mon avis, je le partage avec vous et je vous autorise même à en prendre un morceau.

En fait je pense surtout qu'il maquille ça en fusion mais en réalité ce sera PSA qui décidera tout. FCA sont en trop grande difficulté: fiat et alfa ne marchent pas, Jeep est en panique, ils n'y connaissent rien à l'électrique et à la voiture autonome. Tandis que PSA est un groupe en pleine expansion, ses modèles marchent de plus en plus....

FCA est en difficulté et leur seul espoir est PSA, ils se plieront donc aux souhaits du groupe Français.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

SPONSORISE

Actualité Peugeot

Toute l'actualité

Forum Peugeot