Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Commentaires - Prix des carburants : Macron ne veut plus d'augmentation automatique de la taxe carbone

Florent Ferrière

Prix des carburants : Macron ne veut plus d'augmentation automatique de la taxe carbone

Déposer un commentaire

Par

"car la volonté reste à une taxation des carburants plus lourde pour pousser les Français vers des voitures électrifiées. "

Comme si c'était une solution viable pour tout le monde aujourd'hui.. Je suis pas contre l'électrique mais on en est qu'aux prémices, c'est trop contraignant encore à moins d'être citadin.

Par

En réponse à So0paman

"car la volonté reste à une taxation des carburants plus lourde pour pousser les Français vers des voitures électrifiées. "

Comme si c'était une solution viable pour tout le monde aujourd'hui.. Je suis pas contre l'électrique mais on en est qu'aux prémices, c'est trop contraignant encore à moins d'être citadin.

   

Et encore les citadins n'ont pas tous une place pour recharger leur voiture.

Par

En réponse à So0paman

"car la volonté reste à une taxation des carburants plus lourde pour pousser les Français vers des voitures électrifiées. "

Comme si c'était une solution viable pour tout le monde aujourd'hui.. Je suis pas contre l'électrique mais on en est qu'aux prémices, c'est trop contraignant encore à moins d'être citadin.

   

va trouver une borne dispo en ville quand ta voiture dort dans la rue. la voiture électrique c'est bien quand tu as une maison

Par

On se dirige tout droit vers le prix du carburant fixé par l'état comme autrefois il y a 50 ans ... et comme dans les pays soviétiques.

Par

Sic "pour pousser les Français vers des voitures électrifiées. " ... c'est génial la voiture électrique ; avec les arrêts recharge, vous allez par l'autoroute aussi vite qu'avec un véhicule thermique par la nationale ... mais non, allez vous dire, y'a qu'à mettre une grosse batterie de 100kWh et une infrastructure maousse costaud de chargeurs ultra rapides de 100kW ... peut-être mais alors le CO2 nécessaire pour construire la batterie est tel qu'en final rouler en thermique est nettement plus économe en matière de CO2. Plus de détails in http://blogs.caradisiac.com/pollution-automobile/meilleure-voiture-electrique-7623806.html

Par

En réponse à So0paman

"car la volonté reste à une taxation des carburants plus lourde pour pousser les Français vers des voitures électrifiées. "

Comme si c'était une solution viable pour tout le monde aujourd'hui.. Je suis pas contre l'électrique mais on en est qu'aux prémices, c'est trop contraignant encore à moins d'être citadin.

   

Voiture électrifiée ne comprend pas que les électrique, mais micro-hybridation, hybride, hybride rechargeable, électrique, hydrogène.

Pousser uniquement vers l'électrique sur batterie, ce serait une bien grossière erreur (ils ne sont plus à ça près tu me diras)

Par

En réponse à ceyal

On se dirige tout droit vers le prix du carburant fixé par l'état comme autrefois il y a 50 ans ... et comme dans les pays soviétiques.

   

Ce qui n'arrivera pas, liberté des prix oblige...

Mais où serait le problème ?

Les stations- service disparaissent chaque année par dizaines ( disons plutôt centaines ).

Le "service" qu'elles proposaient a quasi intégralement disparu, avec de plus en plus souvent des pompes automatiques.

Est ce normal de pénaliser les habitants des ruralités, qui, si cette chance existe encore, doivent faire leur plein à des stations type Elan, à des tarifs parfois proche de ceux des stations d'autoroute.

Idem au passage pour les métropoles, où la concurrence n'existe quasi plus, de par la désertification de l'offre, et là encore, tarifs au litre frôlant le délire.

Sur autoroute, toujours amusant sur les panneaux présentant les offres sur les dizaines de km à venir, toujours identiques, à 1 ou 2 centimes près...

Bref, pourquoi pénaliser les ruraux, les citadins ou ceux qui passent leur temps sur autoroute ?

Ils peuvent aller chercher leur coco ailleurs ?

Exact.... mais c'est au prix de déplacement supplémentaire, annulant possiblement le gain espéré....

Et autant de Co2 et de polluants divers émis pour rien dans l’atmosphère...

Alors tarif unique, fixé par l'Etat, eh bien pourquoi pas....

Par

C'est pas grave de toute façon on va tous crevé, autant que ce soit avec de bon vieux moteurs diesel bien français !!!! Quel pays archaïque plein de vieux cons...

Par

En réponse à

Commentaire supprimé.

   

car il veut toujours racketter les gazoleux!!

pas tout a fait car certains achéte encore du Mazout & que les CC

continue de vendre du Mazout va comprendre charles ?? Lol

ont vous dis d'arreter le Mazout mais tavares non le Mazout ne pollue pas un comble

Par

En réponse à So0paman

"car la volonté reste à une taxation des carburants plus lourde pour pousser les Français vers des voitures électrifiées. "

Comme si c'était une solution viable pour tout le monde aujourd'hui.. Je suis pas contre l'électrique mais on en est qu'aux prémices, c'est trop contraignant encore à moins d'être citadin.

   

cest surtout de la démagogie pure . l'électrique ne peut être qu'une offre complémentaire en aucun cas une solution totale .

Par

Ce que je voudrai entendre par des visionnaires : combien de KWH nécessaire quand tout le marché sera en électrique, ou quand il y aura 25%, 50%, 75% ou 100% Ensuite combien de centrale nucléaire nécessaire et où on va les installer (personne ne veut une centrale près de chez lui!) Ou alors combien de m2 de panneaux solaires ou combien d'heoliennes ?

Combien va perdre l'État gourmand de TIPP et TVA sur les carburants et sera compensé par une nouvelle taxe sur le kwh ou ...?

Cela s'appelle un business plan.....mais là il ne faut pas rêver ils ne sont pas à niveau pour faire ce genre d'exercice, pour parler sans rien dire et nous faire ch..., pas de souci mais pour être visionnaire et faire quelque chose de crédible. ...ça n'existe pas chez nos politiques d'incapables

Par

En réponse à

Commentaire supprimé.

   

C'est pas comme si ça fait 15 ans qu'on dit qu'il faut arrêter d'acheter diesel pour tout et n'importe quoi... le gazoleux il est un peu concon aussi..

Par

En réponse à

Commentaire supprimé.

   

Hydrogène pour recharger l'électrique ?

Donc tu consommes de l'électricité pour produire de l'hydrogène (avec des pertes bien sûr) et tu veux le réutiliser pour produire de l'électricité (toujours avec de la perte) ?

C'est un peu le même système que l'hybride actuel tu me diras..par contre, si je ne dis pas de bêtise, il faut plus d'énergie pour produire l'hydrogène que du carburant.

Pas sûr que ça soit la bonne solution si on parle écologie/économie ^^

La technologie "hydrogène" est plutôt récente et mériterait peut-être une place sur le marché mais pas tout de suite.

Par

En réponse à

Commentaire supprimé.

   

Les accrocs au mazout nous cassent les....et plus, ça fait plus de 50ans qu'ils sont avantagés fiscalement à tord, non seulement il faut que ça cesse immédiatement et ils devraient rembourser le fisc et la sécurité sociale pour les millions de gens qu'ils ont empoisonné.

Par

Pousser à l'électrique ?

Ils demanderont à ma copropriété s'installer une borne dans mon garage souterrain ou il y a déjà juste la place pour se garer.

Et les propriétaires ne vont pas prendre à leur charge les travaux non plus.

Et quand on fait 80 kms sur voies Rapide une électrique servira strictement à rien.

Le bon compromis peut être l'hybrique mais on met de l'essence avec, et sur voies rapides l'essence ça consomme plus.

Mais d'ailleurs pourquoi pour limiter les rejets déjà on ne limiterai pas la puissance des voitures et qu'on arrêterait de vouloir créer des moteur toujours plus puissant pour avoir des routes limitées de toute façon ?

Car voir un diesel 70ch crit'air 2 et une essence BMW 180ch crit'air 1... On a de quoi se poser des questions quand même...

Par

En réponse à

Commentaire supprimé.

   

200 000 km max en essence ? Apprends à conduire alors si tu n'arrive pas à dépasser ce kilometrage...

Par §WJM678CU

@gignac31 : un moteur diesel qui ne tient pas 500 000 bornes minimum en utilisation normale (temps de chauffe et entretiens respectés, utilisations sur longs trajets), c'est plutôt médiocre.

Les moteurs essence actuels peuvent bien tenir 300 000 bornes facile et les grosses cylindrées (4-5L), beaucoup plus.

Le tout électrique est une connerie, ça ne fonctionnera pas. Il y aura un mix entre hybride, essence, gazole, GPL, E85 et électrique en fonction de l'utilisation qui est faite du véhicule. Je pense que les gens finiront par garder leur caisses plus longtemps et ça, c'est plus écologique que d'en commander une nouvelle tous les 3 ans.

Par

En réponse à guizmo972

va trouver une borne dispo en ville quand ta voiture dort dans la rue. la voiture électrique c'est bien quand tu as une maison

   

Y'en a déjà beaucoup qui ont du mal à trouver une simple place de parking, alors une borne de recharge, lol ! :biggrin:

Par

En réponse à Windfrip

Hydrogène pour recharger l'électrique ?

Donc tu consommes de l'électricité pour produire de l'hydrogène (avec des pertes bien sûr) et tu veux le réutiliser pour produire de l'électricité (toujours avec de la perte) ?

C'est un peu le même système que l'hybride actuel tu me diras..par contre, si je ne dis pas de bêtise, il faut plus d'énergie pour produire l'hydrogène que du carburant.

Pas sûr que ça soit la bonne solution si on parle écologie/économie ^^

La technologie "hydrogène" est plutôt récente et mériterait peut-être une place sur le marché mais pas tout de suite.

   

Sauf que dans l'hybride les pertes de rendement, qui existent effectivement, et c'est d'ailleurs pour ça que c'est idiot de forcer le mode électrique, sont inférieures aux pertes de rendement d'un moteur thermique qui ne tourne pas à son régime d'efficience. :bah:

Donc au final l'hybride consommera quand même moins qu'un thermique malgré les pertes de rendement dues à la conversion de et vers l'électricité. :bien:

Sinon l'hydrogène peut être une solution viable s'il est produit localement à partir d'énergie renouvelable, car on évite alors pas mal de pertes liées au transport et à la conversion subies pour les carburants classiques, qu'ils soient liquide (pétrole) ou électrique.

Après c'est sûr que consommer de l'hydrogène fossile ou produit avec de l'électricité nucléaire ou à charbon, c'est loin d'être une véritable solution, si ce n'est la diversification des sources d'énergie pour éviter la dépendance vis-à-vis de quelques pays, mais l'avantage est plutôt limité. :ange:

Par

En réponse à §WJM678CU

@gignac31 : un moteur diesel qui ne tient pas 500 000 bornes minimum en utilisation normale (temps de chauffe et entretiens respectés, utilisations sur longs trajets), c'est plutôt médiocre.

Les moteurs essence actuels peuvent bien tenir 300 000 bornes facile et les grosses cylindrées (4-5L), beaucoup plus.

Le tout électrique est une connerie, ça ne fonctionnera pas. Il y aura un mix entre hybride, essence, gazole, GPL, E85 et électrique en fonction de l'utilisation qui est faite du véhicule. Je pense que les gens finiront par garder leur caisses plus longtemps et ça, c'est plus écologique que d'en commander une nouvelle tous les 3 ans.

   

C'est ce que je me tue à répéter : une caisse fiable et capable d'une bonne longévité participe de l'écologie. :bah:

 

Par

En réponse à

Commentaire supprimé.

   

Bah, donc un RX doté d'un moteur increvable (3,5 atmo qui tourne que la moitié du kilométrage de la voiture), sans autre organe ou pièce d'usure qu'une batterie de 70kg à changer tous les 12-13 ans (pas de turbo, freins très peu utilisés, pas de démarreur, pas de boîte de vitesse, pas de FAP pas de filtre à pisse, etc), c'est donc très recommandable pour toi non ? :ange:

Un gros V6 atmo lambda pouvant faire allègrement 200 à 300.000 bornes, en passant en hydrique on peut doubler ce kilométrage pour atteinte les kilométrages des chars rustiques dont tu parles. :bah:

Alors : 3008 1,3 jetable, ou RX 3,5 inusable en une seule vie...? :chut:

:violon:

 

SPONSORISE

Toute l'actualité