Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
 
Publi info

Prix des carburants : Macron ne veut plus d'augmentation automatique de la taxe carbone

Dans Economie / Politique / Budget

Prix des carburants : Macron ne veut plus d'augmentation automatique de la taxe carbone

Le Président de la République a évoqué l'idée d'une taxe carbone qui évoluerait en fonction des cours du pétrole, pour éviter la double peine lorsque ces derniers s'envolent.

Emmanuel Macron le sait, chaque augmentation de taxes peut devenir un sujet explosif, notamment sur l'essence. Car c'est de là qu'a commencé le mouvement des gilets jaunes, opposé à une hausse de la fiscalité sur les carburants en 2019. Le Président de la République avait fini par renoncer, pour tenter de calmer les esprits.

Et il y aura un avant et un après. Lors d'une rencontre avec des élus de la région Grand Est, dans le cadre du grand débat, le chef de l'État a déclaré qu'il n'était plus possible d'appliquer une augmentation automatique de la taxe carbone.

Il a déclaré : "Le gouvernement s'est inscrit dans la lignée de plusieurs trajectoires qui avaient été votées, depuis dix ans, par toutes les majorités, de l'augmentation de la taxe carburant et de la contribution à la transition écologique". Mais il est conscient qu'il existe "une injustice au carré", notamment pour ceux qui habitent dans les zones "où il y a une mobilité contrainte sans solution alternative".

Le Président a indiqué que la trajectoire de hausse de la taxe carbone ne pouvait reprendre à l'identique. Mais attention, Emmanuel Macron n'a pas non plus enterré toute idée de hausse, car la volonté reste à une taxation des carburants plus lourde pour pousser les Français vers des voitures électrifiées. 

Il est toutefois ouvert à une stabilisation de la fiscalité ou à la mise en place d'une taxe carbone flottante, qui serait baissée lorsque les cours du pétrole s'envolent, ce qui amortirait un peu les hausses dans les stations.

Après avoir fortement baissé fin 2018, les prix dans les stations sont orientés à la hausse depuis le début d'année, portés par une augmentation des cours de l'or noir.

PUBLICITE : PROFITEZ DE L'OFFRE

Commentaires (25)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

"car la volonté reste à une taxation des carburants plus lourde pour pousser les Français vers des voitures électrifiées. "

Comme si c'était une solution viable pour tout le monde aujourd'hui.. Je suis pas contre l'électrique mais on en est qu'aux prémices, c'est trop contraignant encore à moins d'être citadin.

Par

En réponse à So0paman

"car la volonté reste à une taxation des carburants plus lourde pour pousser les Français vers des voitures électrifiées. "

Comme si c'était une solution viable pour tout le monde aujourd'hui.. Je suis pas contre l'électrique mais on en est qu'aux prémices, c'est trop contraignant encore à moins d'être citadin.

Et encore les citadins n'ont pas tous une place pour recharger leur voiture.

Par

une bonne raclée s'impose pour macron..

car il veut toujours racketter les gazoleux!!

normal c'est pas son electorat bobo des villes qui roule peu et au E 10..

Par

En réponse à So0paman

"car la volonté reste à une taxation des carburants plus lourde pour pousser les Français vers des voitures électrifiées. "

Comme si c'était une solution viable pour tout le monde aujourd'hui.. Je suis pas contre l'électrique mais on en est qu'aux prémices, c'est trop contraignant encore à moins d'être citadin.

va trouver une borne dispo en ville quand ta voiture dort dans la rue. la voiture électrique c'est bien quand tu as une maison

Par

On se dirige tout droit vers le prix du carburant fixé par l'état comme autrefois il y a 50 ans ... et comme dans les pays soviétiques.

Par

Sic "pour pousser les Français vers des voitures électrifiées. " ... c'est génial la voiture électrique ; avec les arrêts recharge, vous allez par l'autoroute aussi vite qu'avec un véhicule thermique par la nationale ... mais non, allez vous dire, y'a qu'à mettre une grosse batterie de 100kWh et une infrastructure maousse costaud de chargeurs ultra rapides de 100kW ... peut-être mais alors le CO2 nécessaire pour construire la batterie est tel qu'en final rouler en thermique est nettement plus économe en matière de CO2. Plus de détails in http://blogs.caradisiac.com/pollution-automobile/meilleure-voiture-electrique-7623806.html

Par

En réponse à So0paman

"car la volonté reste à une taxation des carburants plus lourde pour pousser les Français vers des voitures électrifiées. "

Comme si c'était une solution viable pour tout le monde aujourd'hui.. Je suis pas contre l'électrique mais on en est qu'aux prémices, c'est trop contraignant encore à moins d'être citadin.

Voiture électrifiée ne comprend pas que les électrique, mais micro-hybridation, hybride, hybride rechargeable, électrique, hydrogène.

Pousser uniquement vers l'électrique sur batterie, ce serait une bien grossière erreur (ils ne sont plus à ça près tu me diras)

Par

En réponse à ceyal

On se dirige tout droit vers le prix du carburant fixé par l'état comme autrefois il y a 50 ans ... et comme dans les pays soviétiques.

Ce qui n'arrivera pas, liberté des prix oblige...

Mais où serait le problème ?

Les stations- service disparaissent chaque année par dizaines ( disons plutôt centaines ).

Le "service" qu'elles proposaient a quasi intégralement disparu, avec de plus en plus souvent des pompes automatiques.

Est ce normal de pénaliser les habitants des ruralités, qui, si cette chance existe encore, doivent faire leur plein à des stations type Elan, à des tarifs parfois proche de ceux des stations d'autoroute.

Idem au passage pour les métropoles, où la concurrence n'existe quasi plus, de par la désertification de l'offre, et là encore, tarifs au litre frôlant le délire.

Sur autoroute, toujours amusant sur les panneaux présentant les offres sur les dizaines de km à venir, toujours identiques, à 1 ou 2 centimes près...

Bref, pourquoi pénaliser les ruraux, les citadins ou ceux qui passent leur temps sur autoroute ?

Ils peuvent aller chercher leur coco ailleurs ?

Exact.... mais c'est au prix de déplacement supplémentaire, annulant possiblement le gain espéré....

Et autant de Co2 et de polluants divers émis pour rien dans l’atmosphère...

Alors tarif unique, fixé par l'Etat, eh bien pourquoi pas....

Par

C'est pas grave de toute façon on va tous crevé, autant que ce soit avec de bon vieux moteurs diesel bien français !!!! Quel pays archaïque plein de vieux cons...

Par

En réponse à gignac31

une bonne raclée s'impose pour macron..

car il veut toujours racketter les gazoleux!!

normal c'est pas son electorat bobo des villes qui roule peu et au E 10..

car il veut toujours racketter les gazoleux!!

pas tout a fait car certains achéte encore du Mazout & que les CC

continue de vendre du Mazout va comprendre charles ?? Lol

ont vous dis d'arreter le Mazout mais tavares non le Mazout ne pollue pas un comble

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire