Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info
Route de nuit - Ah, le bon temps où l’on accessoirisait sa voiture !Jusqu’au tournant des années 2000, on trouvait beaucoup d’accessoires dans les centres autos pour personnaliser ou améliorer sa voiture, de façon plus ou moins approximative. Ils ne sont plus qu’un lointain souvenir…

Lire l'article»

Déposer un commentaire

Par

Tellement de gens louent leur voiture de nos jours. Dans ce cas-là pas facile de modifier/équiper quoi que ce soit. Même un chip Tuning

Par

Quand on voyait le résultat de certaines personnalisations, je me dis que c'est un point de l'automobile qui a évolué dans le bon sens. Il y a eu aussi la mode du tuning qui a été amplifiée par les premiers films Fast & Furious et après c'est passé. Il faut dire que revendre une voiture tunée c'est pas Fast & Furious mais plutôt Mission Impossible.

Par

Amusantes toutes ces choses plus ou moins utiles.

Cette pratique est bien plus ancienne que les années 1990. Le seul "accessoire" que j'ai fait, utilisé et déplacé de voiture en voiture faut un allumage a décharge capacitive qui s'intercalait entre le +12V et le rupteur pour envoyer une impulsion de 400V dans la bobine. Une fois tout réglé il n'y avait plus d'usure et la mise en route était assurée quoiqu'il arrive, la notion de "dwell" devenait superflue.

Une anecdote sur une 104: lors des réglages, j’arrête le moteur en déconnectant le fil boîtier >- -> rupteur. Lorsque je reconnecte ce fil le moteur repart tout seul. Ça ne m'est arrivé qu'une seule fois. Puis un jour les allumages sont devenus électroniques… Le boîtier électronique est toujours dans une caisse a l'atelier.

Par

Oui, c' est une époque bien révolue... Avec les boucliers de plus en plus enveloppant et "monobloc", allez essayer de fixer une paire de feux longue portée type "oscar"!

Ceci dit, certains avaient une curieuse maladie avec les accessoires: ne plus cesser d' en ajouter! La photo de la Citroën GS chargée en est un exemple parfait: ça tourne au ridicule tellement il y en a!

Ma première voiture, une Renault SuperCinq Five, était l' essentiel vital pour rouler. Pas de direction assistée (mais pas gênant pour manoeuvrer), pas de radio, pas de climatisation... Même pas de 5ème vitesse, et pourtant j' en ai fait de la route!

Pour l' extérieur, dans la rainure des boucliers, j' avais collé une bande adhésive dorée (un peu à la manière des versions GTR et GTX), et monté des combinés "longue portée / anti-brouillard" rectangulaires dans la grille inférieure. Et des enjoliveurs pour relever l' aspect des roues. A l' intérieur, j' avais monté un radio-CD, et une prise allume-cigare (l' emplacement était prévu mais vide). Et comme l' auteur de l' article, j' avais monté (et surtout fabriqué) un temporisateur de plafonnier qui éteignait progressivement la lampe. Et par sécurité, un petit buzzer qui avertit que les feux sont allumés en ouvrant la porte moteur coupé.

:tongue:

Par

Le dédé ,avait acheté les accessoires du chanteur Carlos pour sa 309 ;) avec la petite languette à l'arrière qui touche le sol qui sert de paratonnerre il paraît :coolfuck:

Par

Entre le kitsch et le tuning, je pense que c'est surtout le foutage de gueule populaire qui a fait disparaître ce genre de bidules, qui rendaient bien des voitures voyantes... Ou ridicules?

Doit-on parler des fausses sorties d'échappement, doubles ou obèses, phares additionnels mal réglés, bouffant de la batterie et n'apportant pas grand chose à la visibilité (enfin si, mais dans le mauvais sens)...

Non cité, les CB, boussoles, ventilateurs sur allume-cigare, évidemment rendus obsolètes par la technologie. Pas de quoi les regretter pourtant.

Pour ce qui est des vrais accessoires utiles et manquant sur les anciennes, ils se trouvent désormais en plus efficace et éventuellement moins voyant sur amazon, ali express etc...

Par

Une boussole et une carte routière, c' était le GPS d' autrefois... Les mises à jour en moins!

Et qui se souvient de l' égaliseur qu' on pouvait ajouter à l' auto-radio? Ca prenait de la place sur le tableau de bord, et franchement qui retouchait régulièrement le rendu sonore? A moins d' être très mélomane... :lol:

Il y avait aussi les stores à lamelles pour la vitre arrière, parfait pour réduire la vision! :ange:

Par

En réponse à deville70

Une boussole et une carte routière, c' était le GPS d' autrefois... Les mises à jour en moins!

Et qui se souvient de l' égaliseur qu' on pouvait ajouter à l' auto-radio? Ca prenait de la place sur le tableau de bord, et franchement qui retouchait régulièrement le rendu sonore? A moins d' être très mélomane... :lol:

Il y avait aussi les stores à lamelles pour la vitre arrière, parfait pour réduire la vision! :ange:

Si, il y avait la mise à jour... Acheter la nouvelle édition :biggrin:

Que de souvenirs, et le KEX 73... toute une époque

Par

A l'epoque on gardait les autos plus longtemps, vendre des accessoires etait aussi une maniere de rentabiliser une concession en proposant des articles afin de relooker son auto entre 2 revisions, de plus ce marché de l'accessorisation s'est déporté sur des societés qui vendent sur internet donc ça existe mais différemment et de maniere differente. On constate que ça existe encore avec des preparateurs prestigieux, genre liberty walk, Brabus,

Par

Ah.... Mon R5 TL avec sa console centrale en contreplaqué faite maison et son bandeau pare-soleil "AS Nancy-Lorraine" Et à Noël; le petit sapin lumineux sur le TDB... Et on était heureux.

Par

Maintenant la mode c'est aux double sorties d'échappement sur des caisses avec moteur de mobylette.

Par

En réponse à R25 turdo DX forever

Maintenant la mode c'est aux double sorties d'échappement sur des caisses avec moteur de mobylette.

Pourquoi R25 Turdo? Au lieu de Turbo !

Par

J'ai trouvé cet article très bon. Jouant avec humour sur la fibre nostalgique de tous les quinquagénaires... dont je suis. Et ça a du plonger dans l'incompréhension et la franche rigolade les 20-30 ans. Merci à l'auteur

Par

Renvoyez moi a jamais avant 2000 c'était la meilleure époque on profitait on se prenait pas la tête on était insouciant internet était pas envahissant et on avait les meilleures autos

Par

On a maintenant en standard les équipements qui manquaient à l'époque.

Je me souviens d'avoir rajouté à la première CX de mon père, dans les années 70, les éléments qui semblaient manquants, étant donné que c'était essentiellement moi qui la conduisais. J'avais rajouté des longue portées, discrètement installés derrière la calandre parce que la puissance des phares d'origine était plus que limite par rapport aux vitesses auxquelles l'engin pouvait se mouvoir de nuit sur les petites routes, ainsi qu'un temporisateur -réglable- d'essuie-glace.

Pour le temporisateur d'éclairage intérieur, c'est ballot, j'en avais fait développer un à base de micro-processeur par des amis il y a une quinzaine d'années pour une véhicule de collection, mais faute d'acquéreur, j'ai renoncé à en faire fabriquer une petite série.

Par

On trouve encore beaucoup d'accessoires aujourd'hui même sur les sites officiels des constructeurs type : déflecteur, coque de rétro, pommeau de levier de vitesse, stickers, bavette, seuil de porte, protection, accoudoir, protection de coffre... C'est évidemment plus aussi poussé qu'avant vu que les voitures d'aujourd'hui sont de base bien mieux optionné, mais on trouve quand même pas mal de chose aujourd'hui.

Par

Maintenant le plus gros accessoiriste s'appelle wish ou Alibaba:lol:... Le plus dommage c'est qu'il avait des artisans qui faisaient des choses de qualité et très sympa, comme bbs, hartge, kamei etc qui ont plus ou moins tous disparu.. aujourd'hui la personnalisation est réservée à des ultra riche... et ou sont puni par la loi... Après il paraît qu'on peut prendre du plaisir dans un suv électrique en leasing...

Par

En réponse à GY201

Amusantes toutes ces choses plus ou moins utiles.

Cette pratique est bien plus ancienne que les années 1990. Le seul "accessoire" que j'ai fait, utilisé et déplacé de voiture en voiture faut un allumage a décharge capacitive qui s'intercalait entre le +12V et le rupteur pour envoyer une impulsion de 400V dans la bobine. Une fois tout réglé il n'y avait plus d'usure et la mise en route était assurée quoiqu'il arrive, la notion de "dwell" devenait superflue.

Une anecdote sur une 104: lors des réglages, j’arrête le moteur en déconnectant le fil boîtier >- -> rupteur. Lorsque je reconnecte ce fil le moteur repart tout seul. Ça ne m'est arrivé qu'une seule fois. Puis un jour les allumages sont devenus électroniques… Le boîtier électronique est toujours dans une caisse a l'atelier.

En 1977 ma 1307 Simca était déjà équipée :bien:

Par

En réponse à Twingomatix

On a maintenant en standard les équipements qui manquaient à l'époque.

Je me souviens d'avoir rajouté à la première CX de mon père, dans les années 70, les éléments qui semblaient manquants, étant donné que c'était essentiellement moi qui la conduisais. J'avais rajouté des longue portées, discrètement installés derrière la calandre parce que la puissance des phares d'origine était plus que limite par rapport aux vitesses auxquelles l'engin pouvait se mouvoir de nuit sur les petites routes, ainsi qu'un temporisateur -réglable- d'essuie-glace.

Pour le temporisateur d'éclairage intérieur, c'est ballot, j'en avais fait développer un à base de micro-processeur par des amis il y a une quinzaine d'années pour une véhicule de collection, mais faute d'acquéreur, j'ai renoncé à en faire fabriquer une petite série.

Pour le temporisateur, j' avais utilisé quelques composants, en gros un transistor, un condensateur et deux ou trois résistances, le tout tenait dans un boitier de la taille d' une petite boite d' allumettes.

Autre chose: j' avais monté un interrupteur dans un coin bien planqué pour couper l' alimentation de la bobine. Si on tentait de démarrer, ça lançait le démarreur, mais pas d' allumage aux bougies.

Avec toute l' électro-nique embarquée aujourd' hui, plus question de toucher à quoi que ce soit sous le capot!

Par

Souvenir des équipes de Sochaux qui acheté des 305 gr et qui piqué les accessoires à l'usine pour équipes en sur ou gt

Par

Petite pensée à la Vega Missyl. 935ch, 25L/100km. Ca ne laisse pas indifférent !

Par

En réponse à deville70

Pour le temporisateur, j' avais utilisé quelques composants, en gros un transistor, un condensateur et deux ou trois résistances, le tout tenait dans un boitier de la taille d' une petite boite d' allumettes.

Autre chose: j' avais monté un interrupteur dans un coin bien planqué pour couper l' alimentation de la bobine. Si on tentait de démarrer, ça lançait le démarreur, mais pas d' allumage aux bougies.

Avec toute l' électro-nique embarquée aujourd' hui, plus question de toucher à quoi que ce soit sous le capot!

Mon cahier des charges de temporisateur était un tantinet plus complexe.

D'abord, il devait reprendre les fonctions d'origine, qui comprenaient, outre la temporisation, l'extinction immédiate à la mise du contact et l'allumage à la coupure du contact.

J'ai ajouté le fait que l'allumage et l'extinction soient progressifs (ce qui était absent à l'origine) et l'extinction automatique si les portes restent ouvertes plus d'une dizaine de minutes, avec un petit cycle allumage/extinction lorsque toutes les portes sont fermées pour vérifier le bon fonctionnement.

Et bien sûr, le nouveau circuit imprimé devait s'insérer exactement en lieu et place de celui d'origine

Par

Les bavettes ne sont pas fait pour lutter contre la corrosion mais pour ne pas salir les bas de caisse et surtout, pour ne pas envoyer de l'eau sur la voiture qui nous suit.

C'est pareil pour les butoirs de portières. On les mettait pour protéger la peinture de la portière DE L'AUTRE VOITURE.

Cette valeur de respecter autrui, celui que l'on ne connait pas, s'est perdu.

Aujourd'hui, le sens du verbe respecter à changé.

Exemples :

Avant : je respecte les sens interdit

Maintenant : je suis racaille et je veux me faire respecter.

La définition de respect est passé du verbe transitif "respecter" au verbe "se faire respecter".

Par

Ça persiste encore chez les wesh-wesh roulant dans de vieilles allemandes de 15-20ans. C'est drôle, car ils se croient malins là dedans, alors que ça ne vaut plus rien et que c'est toujours acheté via un crédit auto (en plus de leurs 5 ou 6 autres crédits...).

Par

En réponse à Marv.

Renvoyez moi a jamais avant 2000 c'était la meilleure époque on profitait on se prenait pas la tête on était insouciant internet était pas envahissant et on avait les meilleures autos

Vu que dans ton esprit, c'est resté les années 30, 2000 c'est le futur pout toi ! :-)

Par

belle article, faut le signaler....

j'avais une 205 XS entre 1989 et 1995... j'avais les mêmes double optiques qui ornent l'article plus hauts... monté par le 1er proprio...

les feux du bas, qui sur les 205 Gti et XS, ne sont pas des anti brouillard, mais des longues portés

idem : changer pour le 1er proprio par des VRAI anti brouillard... avec le montage propre qui va bien

seule modife faite par moi même : mettre un double antibrouillard à l'arrière.... le classique à gauche,

sur le bas de caisse arrière des 205, il y avait 2 emplacements pour les AB le gauche et le droit qui n'est qu'un "cache"...

j'en ai commendé un chez le concess peugeot de Lille... AB monté sur les 205 anglaises

Par

Bonjour à tous

Dans les années 70 il y avait aussi les lampes violette accroché en haut du parbrise pour éviter l'éblouissement .il y avait aussi les antivols à base de boîtier dans lequel une bille flottait genre niveau à bulle , et si tu remuais la dite voiture la bille touchait un contacteur soit à droite ou à gauche et faisait contact . Un truc à la C O N . Car pour rigoler tu n'avais qu'à bouger la totomobile et te cacher pour rigoler un bon coup .

Par

Certains modèles ont toujours des accessoires disponibles notamment les mx5

Par exemple le site anglais Moss ou encore Mx5parts où il facile de personnalisé sa mx5

J'ai par exemple installé un Cruise Control sur la mienne et c'est une pièce d'origine Mazda...

Par

Moi je vois pas mal de trucs qui reviennent à la mode ... Genre le store venitien sur la vitre arrère, le teintage des vitres existait deja mais moins popularisé, on retrouve encore des accessoires a brancher genre frigo, mini clim, lupiottes intérieures. Le toit ouvrant j'avais jamais fais gaffe que cet'ait interdit maintenant en seconde monte ... Vous vous souvenez aussi des petits sifflets ultra son qu'on mettait pour eviter les animaux qui traversent la route?

Par

En réponse à etnater

Ah.... Mon R5 TL avec sa console centrale en contreplaqué faite maison et son bandeau pare-soleil "AS Nancy-Lorraine" Et à Noël; le petit sapin lumineux sur le TDB... Et on était heureux.

C'est sur c'était le monde d'àvant.

Par

En réponse à Emir859210

C'est sur c'était le monde d'àvant.

Ca semble tellement loin... Que de réglementations mises en place depuis... Certaines bonnes, d' autres absurdes.

Par

En réponse à Dimhop

J'ai trouvé cet article très bon. Jouant avec humour sur la fibre nostalgique de tous les quinquagénaires... dont je suis. Et ça a du plonger dans l'incompréhension et la franche rigolade les 20-30 ans. Merci à l'auteur

Tout à fait; j'ai vraiment la banane en lisant ça et encore, dans l'hexagone, l'accessoire n'allait pas jusqu'à l'affichage su la bagnole, des pensées philosophico-sagesse- religieuse...de son propriétaire.

Les grands baroudeurs ont dû s'éclater en lisant les "actes de foi" d'automobilistes de contrées exotiques allant souvent de pair avec les accessoires les plus împrobables; du style le chien remuant la fête, fixé sur la plage arrière des increvables Peugeot 504.

Par

TO interdit en séconde monte ????

sur ??

Par

En réponse à ze_cat

TO interdit en séconde monte ????

sur ??

J'en ai monté avant..on supprimer la traverse central et après le toi bougé dans tout les sens:fresh:

Par

De bons souvenirs tout ça, je me souviens de résultats parfois hilarants, des ailerons pas à la bonne tailles, des rampes de phares, de travers, vissées sous le pare-chocs, des films mal appliqués pour teinter les vitres.... seul accessoire que j'avais mis sur ma première voiture : des bulles de vitre (fine) sur ma luxueuse ZX trois portes :D !

Par

Et comment oublier le pire accessoire des années 80/90 : l'alarme ! Le nombre de voitures ringardes qui sonnaient pour un rien en plein milieu de la nuit ! Les alarmes bricolées pour protéger une pauvre R11 ou 309...

Par

:bien:

c est clair , c était une autre époque qui a apporté son lot au style ringard mais au moins chacun y apportait sa touche et l automobile était moins fade même si parfois ça frisait le ridicule.

les normes ont largement contribué à limiter les personnalisations ou alors elles sont devenues hors de prix si bien que personne ne fait attention mais la plupart des véhicules ont encore des catalogues d accessoires bien fournis Dommage dans cette nouvelle société, il faut ne pas faire de vague et suivre les tendances qui banalisent tout sinon tu deviens un marginal.

Par

Ma Renault 5 gtl 4 vitesses s'en rappelle encore des films pare-brise avec le prénom de Monsieur à l'avant et madame à l'arrière

Par

Vers chez moi ça persiste encore chez les cas sociaux. Ma voisine vient de se séparer de sa Clio 2 siglée 1.6. Avec une double sortie d'échappement chromée, des bonnes plaques de bois de 5cm d'épaisseur pour dissimuler les enceintes sur la plage arrière et des jantes alu bien ajourées et évidemment surdimensionnées pour laisser apparaître par contre ce coup-ci les tambours à l'arrière.

Les jantes alu avaient disparues un jour remplacées par des tôles. Sûrement revendues (avec des pneus neufs en plus). Accidentée plusieurs fois, le capot et une aile avant étaient de couleur différente. Elle était régulièrement ornée de carton et de scotch la pauvre. Un coup pour la vitre, un autre pour le pare-choc avant ...

Son mari lui, n'a pas de véhicule. Il préfère surveiller celles des autres.

Par

Je ne pense pas que cette mode est réellement disparue.

Certes, certains accessoires sont devenus inutiles avec les progrès technologiques et la dotation de série plus fournie des automobiles durant ces trente dernières années. D'autres ont été interdits et d'autres sont tout simplement passés de mode.

Mais beaucoup se trouvent encore : soit directement dans les catalogues accessoires des constructeurs, soit sur internet, principalement en provenance de l'Empire du Milieu.

Par

En réponse à Gérard de PN

Tout à fait; j'ai vraiment la banane en lisant ça et encore, dans l'hexagone, l'accessoire n'allait pas jusqu'à l'affichage su la bagnole, des pensées philosophico-sagesse- religieuse...de son propriétaire.

Les grands baroudeurs ont dû s'éclater en lisant les "actes de foi" d'automobilistes de contrées exotiques allant souvent de pair avec les accessoires les plus împrobables; du style le chien remuant la fête, fixé sur la plage arrière des increvables Peugeot 504.

Très bon article en effet qui nous parle avec justesse d'un temps que les moins de vingt ans... :ange:

Et effectivement, dans d'autres pays, beaucoup de gens affichent sans honte leur appartenance à telle société d'étudiants, telle équipe sportive, telle église ou tel parti politique. Je pense notamment aux États-Unis où j'ai eu la chance de vivre et travailler comme chauffeur routier. J'y ai vu des choses absolument hallucinantes pour nous autres Français habitués à plus de discrétion et de retenue.

Par

En réponse à CrapoMacho

Petite pensée à la Vega Missyl. 935ch, 25L/100km. Ca ne laisse pas indifférent !

Merci à nos amis Sylvain et Pierre de la chaîne Vilebrequin de lui avoir rendu hommage.

Ils ont même lancé un défi : après la Fiat Milletipla, la Ford Escort Vega Myssil 2 ! Si on les harcele suffisamment dans les commentaires...

Par

Route de nuit - Ah, le bon temps où l’on accessoirisait sa voiture ! de kits dérisoires aujourd'hui.

Route de nuit - Ah, le bon temps où l’on fabriquait sa voiture de course ou son buggy!

En France en 1970, il y avait aussi des petites entreprises qui se proposaient de vendre au meilleur prix, aux jeunes notamment, des voitures, des kits, ou des collections de pièces qui leur permettaient de connaitre les joies du Sport Automobile pour des sommes relativement modiques.( Marcadier en était un exemple majeur à l’époque).

Les fameuses « barquettes » se caractérisaient par un faible poids ( entre 300 kg et 500kg en ordre de marche ,eh oui !) . La mécanique même pas d’une R8 GORDINI mais d’une Renault 8 Major accidentée était d'une puissance suffisante pour rendre cette auto très vive bien que les autres mécaniques Renault de l’époque (jusqu’à la R16) et même les mécaniques des Simca 1000 pouvaient s’y adapter! Dans ces années là, il n’y avait pas internet mais le « bouche à oreille » et les revues spécialisées qui faisaient que les amoureux de l’automobile pouvaient faire preuve d’invention, de recherche et non pas seulement du « tuning ».

Ce n'était pas mieux avant c'était simplement " comme ça"! A noter que les kits étaient homologués route pour certains , j'en ai vu un hier , il passe le CT sans problème et l'entretien est toujours fait par le père du propriétaire, c'est ce qui m'a donné envie d'écrire ce post.:bien:

Par

En réponse à Suisse Valaisan

Merci à nos amis Sylvain et Pierre de la chaîne Vilebrequin de lui avoir rendu hommage.

Ils ont même lancé un défi : après la Fiat Milletipla, la Ford Escort Vega Myssil 2 ! Si on les harcele suffisamment dans les commentaires...

c'était une Ford Sierra. Ford:bien::bien::bien:

Par

En réponse à deville70

Une boussole et une carte routière, c' était le GPS d' autrefois... Les mises à jour en moins!

Et qui se souvient de l' égaliseur qu' on pouvait ajouter à l' auto-radio? Ca prenait de la place sur le tableau de bord, et franchement qui retouchait régulièrement le rendu sonore? A moins d' être très mélomane... :lol:

Il y avait aussi les stores à lamelles pour la vitre arrière, parfait pour réduire la vision! :ange:

J'en connais qui dans les années 70 faisaient des mises à jour chaque année : ils changeaient la copine qui lisait la carte :areuh:

Par

C'est vrai

J'ai bien connu et pratiqué

Ça fait maintenant daté et cheap

Néanmoins

Que de bon moment a "personnalisé" mes voitures

A vivre une passion avec les moyens de chacun bien différent

Cette parfois cela frôlait le ridicule bien que cela n'est qu'une question de point de vue

Cependant ça mettait de la fantaisie sur nos routes

Parfois dangereuse

Mais

On est loin de ce monde uniformiser qui cela dit est sécuritaire mais aussi bien morose

Par

Je tiens à défendre l'efficacité des tapis de billes en bois. Quand j'étais plus jeune je faisais des aller-retours Paris Nice avec une Fiesta. À chaque fois j'avais le dos en vrac. Grâce à ces petites billes fini les problèmes de dos (c'est un avis qui n'a rien de scientifique et je n'ai pas d'actions dans une société qui fabrique cet accessoire, heureusement elles ont du toutes faire faillite ) et en plus je respecter à la lettre la tradition antillaise. Rouler en Ford (ou une Opel) et installer ces tapis de billes son auto:sol:

Par

Sans oublier les gros catalogues allemands de Zubehör qui faisait un carrosse d'une citrouille.

Bon! Fallait des sous aussi.

Par

Autre époque... Mais il y avait quand même pas mal de merguez dans le lot.

SPONSORISE

Dernières vidéos

Toute l'actualité