Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Coronavirus : le pétrole dégringole, le prix des carburants baisse

Dans Economie / Politique / Budget

Coronavirus : le pétrole dégringole, le prix des carburants baisse

Les inquiétudes liées à la propagation du coronavirus entraînent une chute des cours de l'or noir. À la pompe, les prix ont déjà commencé à baisser.

Le coronavirus pèse sur l'économie mondiale. Parmi ses effets, une chute des cours du pétrole. Le prix du baril de Brent, référence en Europe, a commencé a baissé dès le début de l'épidémie, il y a deux semaines. Le recul s'est accéléré ces derniers jours alors qu'il y a maintenant en Chine plus de morts dus à ce virus qu'à l'épidémie de Sras.

À 16 heures ce lundi 3 février, le baril de Brent était à 56 $, au plus bas depuis un an. Il y a une semaine, il était à 62 $, début janvier il était à 68 $. Les cours sont plombés par le ralentissement de l'économie chinoise, l'Empire du Milieu étant le premier importateur et deuxième consommateur de pétrole du monde.

À cela s'ajoute une baisse de la demande de la part des compagnies aériennes, certaines ayant suspendu les vols vers la Chine. En conséquence, les pays membres de l'Opep, les exportateurs d'or noir, ont décidé de se réunir cette semaine. Ils tenteront de trouver une solution pour enrayer la chute. Sans surprise, cela passera par une baisse de la production !

Autre effet, plus agréable, c'est le recul des prix à la pompe, et de belle manière. En une semaine, le gazole a perdu près de 3 centimes au litre, le sans-plomb 95 E10 deux centimes. Au relevé du 31 janvier, le gazole coûtait ainsi en moyenne 1,4343 €, le 95 E10 1,4914 €. Le recul a toutefois commencé avant les effets de l'épidémie. Au 10 janvier, le gazole était à 1,49 €, le 95 E10 à 1,53 €.

SPONSORISE

Dernières vidéos

Toute l'actualité

Commentaires (22)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

C'est clair que si on doit rester chez soi d'ici à ce qu'un vaccin soit trouvé, 20 mois selon Pasteur, ils vont devoir le brader leur pétrole :fresh:

Par

Sauf que le prix va remonter, puisque ''ils vont se réunir pour trouver une solution''. La baisse de la production entraîne de facto une hausse du prix. On nous prend pour des cons, et on en redemande...

:jap:

Par

Vivement le moteur à mucus :biggrin::bien::buzz:

Par

faut avouer qu'un milliard de chinois privé de circulation, forcément, c'en fait de l'essence en moins consommé.

et en Chine, mieux vaut ne pas rigoler avec l'état chinois. quand on voit les drones qui pistent et réprimandent tout individu ne portant pas de masque...

Par

Parler de baisse de carburant en France c'est plutôt parler d'abstraction. Quand elles arrivent, c'est toujours très en retard (histoire de faire du stock à bas prix ?) et quand elle partent c'est par contre très rapide. Quand à la baisse en elle même, avec les 3/4 de la valeur porté avec diverses taxes, elle est forcément faible, il y a belle lurette qu'en France on s'est habitués à 10 Francs le litre pour ceux qui comprennent ce que cela veux signifie. Après on peux toujours s'exclamer "Au mon dieu mais qui sont ces gilets jaunes ! ...

Par

Cela ne va pas faire les affaires du schiste américain si le pétrole ne remonte pas rapidement , car les boîtes sont endettées jusqu'au cou !

Par

Pas vu la moindre baisse dans mon coin (sud-ouest), le tarif du SP E5 n'a d'ailleurs pas bougé depuis un mois!

De plus 3 enseignes différentes sont au même prix... c'est louche...:peur:

Par

"Ils tenteront de trouver une solution pour enrayer la chute. Sans surprise, cela passera par une baisse de la production !" Cela peut en effet, maintenir les cours un moment mais....Les pays producteurs ont besoin de rentrée d'argent et ils se concurrencent entre eux par des "marchés" parallèles ...l'OPEP a ses limites.

En conséquence, sans être Mme Irma , si l'épidémie se prolonge en Chine, la demande restera moindre et les prix ne remonteront pas de sitôt à la pompe car il faudra "encourager la consommation comme on dit"....et là, protection de la planète ou écologie resteront des notions secondaires....:bah:

Par

En réponse à Debian

Parler de baisse de carburant en France c'est plutôt parler d'abstraction. Quand elles arrivent, c'est toujours très en retard (histoire de faire du stock à bas prix ?) et quand elle partent c'est par contre très rapide. Quand à la baisse en elle même, avec les 3/4 de la valeur porté avec diverses taxes, elle est forcément faible, il y a belle lurette qu'en France on s'est habitués à 10 Francs le litre pour ceux qui comprennent ce que cela veux signifie. Après on peux toujours s'exclamer "Au mon dieu mais qui sont ces gilets jaunes ! ...

Ah, et tu paie toujours ta baguette 3fr? Le 2 pièces parisien, tu peux toujours te l'acheter avec 300kf?

20 ans plus tard, il serait temps de se rendre compte que l'inflation, ça existe. Que l'augmentation à la fois du coût de la vie et des revenus, en 20 ans, est considérable... :oui:

Par

En réponse à ZZTOP60

"Ils tenteront de trouver une solution pour enrayer la chute. Sans surprise, cela passera par une baisse de la production !" Cela peut en effet, maintenir les cours un moment mais....Les pays producteurs ont besoin de rentrée d'argent et ils se concurrencent entre eux par des "marchés" parallèles ...l'OPEP a ses limites.

En conséquence, sans être Mme Irma , si l'épidémie se prolonge en Chine, la demande restera moindre et les prix ne remonteront pas de sitôt à la pompe car il faudra "encourager la consommation comme on dit"....et là, protection de la planète ou écologie resteront des notions secondaires....:bah:

"Ils" ça s'appelle l'économie de marché. Quand le prix d'une commodité diminue, les producteurs ne se bousculent pas pour augmenter une extraction peu rentable. Et c'est exactement pareil pour les voitures, la betterave à sucre, ou les vêtements...

Er c'est comme ça que les prix se régulent...

Ne pas voir l'antéchrist partout serait un début: non, il n'y a pas de complot... :areuh:

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire