Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
 
Publi info

DS recrute des ambassadeurs locaux pour faire la pub de la DS3 Crossback

Dans Economie / Politique / Marché

Si vous avez déjà croisé la nouvelle DS3 Crossback, sachez qu'il n'y avait peut-être pas un "vrai" client à son volant, mais une personnalité locale à qui on a prêté le véhicule.

DS recrute des ambassadeurs locaux pour faire la pub de la DS3 Crossback

DS joue gros avec la DS3 Crossback, le second modèle mis au point depuis que le label premium de Citroën est devenu une marque à part entière. Le DS7 Crossback a plutôt un rôle d'image, la DS3 Crossback doit faire du volume. Le flop n'est pas permis, d'autant que le véhicule va pousser vers la sortie la DS3 "classique", le seul modèle badgé DS qui a connu un réel succès.

Pour vendre son premier SUV urbain, le réseau DS a un atout : le vivier de clients de la DS3 ! C'est une bonne base, mais évidemment cela ne suffit pas. Et partir à la conquête de nouveaux acheteurs sur le marché du premium n'est pas une mission facile. Il faut donc mettre le paquet sur la communication. S'il ne fait pas l'impasse sur les techniques habituelles de promotion, comme les publicités à la télévision ou dans les magazines, DS a aussi souhaité sortir des sentiers battus.

C'est bien connu, pour faire connaître une nouveauté et susciter la curiosité des clients potentiels, le mieux est de plonger le véhicule au cœur de la circulation. Pour cela, il y a toujours les vendeurs des concessions. Mais DS a aussi eu l'idée d'une armada d'ambassadeurs. Attention, point de grandes stars recrutées à coups de gros chèques. La marque a pensé local. Voilà qui va avec l'image artisanale qu'elle met en avant dans sa com' !

Pas de vedettes du cinéma ou de la chanson donc, mais des personnalités du coin. Une technique originale que nous avons nous-même découverte dans un article du Canard Enchaîné, qui ironisait sur le cas d'un élu intronisé ambassadeur local. Guillaume Decard, adjoint au maire LR de Saint-Raphaël, a ainsi reçu gracieusement les clés d'une DS3 Crossback.

Contacté, DS nous a expliqué la démarche. Lancée en juin, l'opération a été conçue au niveau national : chaque concessionnaire du réseau est invité à prêter une DS3 Crossback à une personnalité locale. Mais le garage gère lui-même les modalités. Il choisit librement celui ou celle qui recevra les clés de la DS3 Crossback, sans validation du côté de Paris. Il décide aussi la durée. Évidemment, la sélection du conducteur se fait avec la recherche de valeurs partagées : élégance, excellence, savoir-faire artisanal… En clair, il faut que ça sonne chic !

Parmi les exemples que DS nous a cités, "il y a une escrimeuse professionnelle à Orléans, le propriétaire d'un hôtel haut de gamme à Lille ou encore la fondatrice d'une pâtisserie à Strasbourg". À chaque fois, le véhicule est personnalisé avec un sticker nominatif sur les portières.

Le but est donc de faire tourner des DS3 Crossback, avec au volant des personnes en vue, qui ne manqueront pas d'en faire la publicité. DS nous a dit que leur mission est "de partager l'expérience avec leur réseau personnel". Guillaume Decard a ainsi vanté les mérites de la DS sur ses réseaux sociaux. Mais il a précisé au Canard qu'il était client de Citroën depuis 25 ans. La concession de Fréjus lui a prêté un véhicule deux semaines, et il a fini par en commander un.

Pour les clients classiques, il est possible d'avoir un prêt de 24 heures.

PUBLICITE : PROFITEZ DE L'OFFRE

Commentaires (57)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Pour investir dans la com, les constructeurs français sont fort. Mais pour investir dans des informaticiens et électroniciens pour faire disparaître les bugs et problèmes électronique, il n'y a plus personne...

Par

Le problème reste sa ligne ...on dirait une femme de 80 ans qui a pris du botox

Par

C'est vraiment d'une laideur monumentale, même une dacia dégage un sentiment de sérieux supérieur.... hormis la rouille:biggrin:

Vraiment pas beau:beuh:

Par

Pourquoi pas.

Il a du potentiel malgré que ce ne soit pas le plus beau :chut:

Par

"Attention, point de grandes stars recrutées à coups de gros chèques. La marque a pensé local. Voilà qui va avec l'image artisanale qu'elle met en avant dans sa com' !"

Dans la collection "local", pilier de comptoir ça compte ?

Par

Quand Volkswagen finance turbo jusqu'à l indigestion personne ne trouve cela négatif alors que c est quand même une émission faite pour tester les véhicules.. Mais quand ds prête ses vehicules à des personnes "VIP" cela merite un article plus ou moins négatif.. Sans parler des commentaires biens franchoullard pour vomir sur une voiture concue par un groupe français et construite en France...

Par

Je le trouve vraiment beau perso

Par contre tout les trolls qui viennent cracher dessus rendormez vous :kaola:

Par

En réponse à Tonnelet

Commentaire supprimé.

Tonnelet :coolfuck: j'imagine que ton pseudo est à ton image:chut:

Faut pas rager si Ds fait mieux qu'un Q3 :buzz:

Par

En réponse à henri13enforme

C'est vraiment d'une laideur monumentale, même une dacia dégage un sentiment de sérieux supérieur.... hormis la rouille:biggrin:

Vraiment pas beau:beuh:

Comme le jeu de mot dans ton pseudo :beuh:

Par

Cette voiture est vraiment originale, très torturée mais belle quand même. En revanche son prix trop premium devrait être repensé, elle est 2 fois plus chère qu un juke et plus chère que mini..mais tavares est largement plus compétent que moi, donc on verra bien

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire