Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

eLNO : le futur des batteries présenté à la COP26

Le groupe britannique Johnson Matthey, spécialisé en produits chimiques, a profité de la COP26 pour présenter sa batterie à technologie eLNO. A teneur réduite en cobalt, cette dernière affiche une densité énergétique supérieure de 20 % à celle des technologies actuelles, offre une plus grande autonomie et une recharge plus rapide.

eLNO : le futur des batteries présenté à la COP26

Le spécialiste de la chimie, Johnson Matthey, a présenté aux dirigeants des Nations Unis un concept équipé d’une batterie pleine de promesses, dans le cadre de la COP26 qui se tient actuellement à Glasgow.

Le groupe britannique s’est associé à l’écurie de Formule E, Envision Virgin Racing, pour présenter ses avancées dans le domaine de la chimie pour batteries, sous la forme d’une voiture de course biplace. Ce concept est équipé d’une motorisation électrique d’environ 340 ch capable de la propulser à une vitesse de 240 km/h.

La batterie qui équipe la biplace électrique de course, conçue en collaboration avec l'écrurie Envision Virgin Racing, est équipée de la technologie eLNO. Sa densité énergétique serait supérieure de 20 %.
La batterie qui équipe la biplace électrique de course, conçue en collaboration avec l'écrurie Envision Virgin Racing, est équipée de la technologie eLNO. Sa densité énergétique serait supérieure de 20 %.

Sa batterie eLNO offrirait une densité énergétique d’environ 20 % supérieure à celle des technologies équivalentes actuelles, selon le groupe. Johnson Matthey a amélioré les propriétés chimiques du matériau cathodique pour permettre l’utilisation d’une teneur élevée en nickel afin d’augmenter l’autonomie, ainsi qu’une réduction du cobalt, afin de favoriser la durée de vie et la stabilité. Elle serait dotée de nombreux avantages qui pourrait la rendre incontournable dans les véhicules électriques d’ici quelques années.

« Elle est idéale pour une utilisation dans les cellules alimentant une variété de véhicules électriques, en particulier ceux à charge rapide, hautes performances et longue autonomie, comme les berlines et les SUV hauts de gamme », a déclaré Christian Günther, directeur général du secteur des matériaux de batterie chez Johnson Matthey.

La voiture de course présentée à la COP26 constitue une vitrine pour la technologie eLNO que le groupe intégrera dans les batteries alimentant la prochaine génération de véhicules électriques grand public. « Notre technologie eLNO marquera une étape dans l’évolution de la densité énergétique des batteries des véhicules électriques qui seront commercialisés dans quelques années. Elle contribue donc à l’engagement de l’industrie pour la lutte contre le changement climatique », a fait savoir le groupe dans un communiqué.

Parmi ses nombreuses activités, le groupe Johnson Matthey conçoit et fabrique des éléments pour batteries lithium-ion. Il travaille notamment avec LG, l'actuel deuxième fournisseur de batteries pour l'industrie automobile.

SPONSORISE

Dernières vidéos

Toute l'actualité

Commentaires ()

Déposer un commentaire