Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

En cas d'accident, la rouille peut tuer

Dans Pratique / Sécurité

Audric Doche

Dire que la rouille est dangereuse pour l'intégrité de la structure d'une automobile est comme enfoncer une porte ouverte. Tout le monde sait qu'un véhicule rouillé est un véhicule à risque en cas d'accident. Mais pour la première fois de son histoire, l'organisme Euro NCAP a testé des véhicules d'occasion sur son protocole. La rouille augmenterait de 20 % les risques de mourir lors d'un accident.

En cas d'accident, la rouille peut tuer

La rouille est un vrai fléau dans le monde de la voiture d'occasion (et de collection !). Parfois cachée, parfois visible, elle reste un problème mineur lorsqu'elle ne touche que des éléments de carrosserie. Mais lorsque la structure même de l'auto est impactée (longerons, structure, trains roulants), les dégâts peuvent être importants.

En cas d'accident, la rouille peut tuer

Une société suédoise a justement mandaté deux crash-tests de véhicules d'occasion selon le protocole officiel Euro NCAP, qui nous détaille les résultats des véhicules récents et tout juste commercialisés.

Une Volkswagen Golf de 5e génération et une Mazda 6 de première génération sont passées à l'épreuve avec des résultats qui confirment que la rouille est un paramètre à prendre en compte dans le domaine de la sécurité. Selon Euro NCAP, la présence de rouille sur les parties sensibles de l'auto augmenterait les risques de mourir de 20 % en cas d'accident.

En cas d'accident, la rouille peut tuer

La Mazda 6 utilisée lors du test (un modèle qui a entre 10 et 15 ans) était visiblement "sévèrement" attaquée par la rouille. Rappelons qu'il s'agissait d'un modèle britannique, région où la pluie est bien plus importante que dans d'autres régions du globe. 

Mots clés :

SPONSORISE

Toute l'actualité

Commentaires ()

Déposer un commentaire