Publi info
 

Essai - Land Rover Range Rover 2018 : il passe à l'hybride

Dans Nouveautés / Restyling

Land Rover profite du restylage de son vaisseau amiral pour y implanter une toute nouvelle motorisation hybride essence rechargeable. Exempté de malus et un peu moins gourmand à la pompe, le Range P400e est désormais bien plus en phase avec la demande du marché. 

Essai - Land Rover Range Rover 2018 : il passe à l'hybride

En bref

A partir de 100 800 €
Nouveau moteur hybride rechargeable

A une époque où le diesel, le CO2 et la surconsommation sont pointés du doigt, il est difficile pour un constructeur, même haut de gamme, de continuer à faire « comme avant, au temps du pétrole » sans écorner son image de marque. Les plus grandes enseignes de luxe - Porsche, Lamborghini, Ferrari, Bentley -  sont en train de passer à l’électrification ou l’hybridation de leur gamme. C’est aujourd’hui le cas du Range Rover, le fleuron de la gamme Land Rover qui proposait jusqu’ici des V6 et V8 essence et diesels lourdement pénalisés par la fiscalité. Il existait bien une version (full) hybride au catalogue mais diesel, un carburant plus vraiment en odeur de sainteté. 

Essai - Land Rover Range Rover 2018 : il passe à l'hybride

La marque britannique a ainsi décidé d’implanter sous le capot de son mastodonte (5 mètres de long, 2 mètres de large et près de 2, 5 tonnes) une motorisation hybride essence rechargeable. Un mariage antinomique qui prête même à sourire tant le véhicule dans son gabarit comme ses prestations est à des années-lumière d’une vraie voiture écolo. Toutefois, cette association inédite permet au Range d’offrir une fiscalité plus douce à son propriétaire qu’il soit particulier ou professionnel puisqu’il ne rejette que 64 g de CO2. Il échappe ainsi au malus et bénéficie d’une TVS (taxe sur les véhicules de société) bien moins lourde. 

Techniquement, le Range P400e associe un 4 cylindres 2.0 essence bi-turbo de 300 ch à un moteur électrique de 116 ch placé en amont sur la boîte de vitesses, là où l’on trouve habituellement le convertisseur de couple. Cet ensemble développe une puissance cumulée de 404 ch et offre en théorie une consommation de 2,7 l/100 km (normes NEDC). Grâce aux batteries lithium-ion d’une capacité de 13,1 kWh placées sous le plancher du coffre, il est homologué pour une autonomie en tout électrique de 50 km. Sa recharge totale s’effectue en 2h45 sur une borne rapide (32 ampères) ou en 7h30 sur une prise domestique (10 ampères).

Essai - Land Rover Range Rover 2018 : il passe à l'hybride

Land Rover a fait coïncider l’arrivée de cette motorisation avec un restylage assez profond. Extérieurement, la calandre a été retouchée ainsi que le capot, les bas de caisse et le bouclier arrière. Le Range reçoit également des projecteurs à LED (avec Laser) qui peuvent éclairer à plus de 500 mètres. Ces évolutions discrètes n’altèrent pas le design robuste et élégant de cette icône de l’automobile. A bord, en revanche, la mise à jour est bien plus importante. Le Range s’offre les services de la toute nouvelle interface à deux écrans « Incontrol Touch Pro Duo » née avec le Velar. L’écran supérieur, inclinable, regroupe toutes les informations de conduite (navigation, téléphonie, multimédia, gestion de la batterie, etc.) et le second implanté sur la partie basse concentre l’ensemble des commandes de confort comme la climatisation, la gestion du véhicule et de la transmission, etc. Ce dernier est parfaitement intégré et offre une qualité d’utilisation similaire à un smartphone dernier cri. Le Range comble là son retard sur son plus grand rival, le Porsche Cayenne. 

Essai - Land Rover Range Rover 2018 : il passe à l'hybride
Essai - Land Rover Range Rover 2018 : il passe à l'hybride

 

En parallèle, les sièges et l’insonorisation ont fait l’objet d’améliorations pour renforcer, comme si c’était encore possible (!), le niveau de confort déjà exceptionnel de ce cocon. L’effet « waouh » est toujours présent lorsque l’on passe le seuil du vaisseau britannique. Le traitement des matériaux, le dessin de la planche de bord, l’atmosphère lumineuse et luxueuse justifient les tarifs réclamés par Land Rover (à partir de 100 800 €). 

Enfin, le Range conserve son offre de deux châssis (court et long), même avec la version hybride rechargeable, et sa configuration 4 places. Le volume de coffre, impacté par l’implantation des batteries, perd 100 litres dans ce restylage pour atteindre 802 litres (sans tablette et seconde rangée de siège avancée au maximum). 

Informations techniques

Taux d'émission de CO2 et bonus/malus
de la version la plus écologique de : Land Rover Range Rover

64 g/km - bonus : 0 €

Début de commercialisation du modèle :
Land Rover Range Rover 4

Septembre 2012

A titre d'exemple pour la version IV (2) 2.0 P400E PHEV SI4 AUTOBIOGRAPHY SWB.

1,86 m1,98 m
5,00 m
  • 5 places
  • 479 l / 1843 l

  • Auto. à 8 rapports
  • Hybride essence électrique

Portfolio (14 photos)

En savoir plus sur : Land Rover Range Rover 4

Commentaires (37)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Un peu de mal avec ce genre de véhicule hybride rechargeable. Il est clair qu'en dehors d'éviter des taxes, l'hybridation est inutile, et le profil des conducteurs n'est certainement pas "je fais moins de 50km journalier dans ma voiture"... Et pour le prix, autant partir sur la version V8 :ange:

Par

"un subwoofer de 825 watts"

Pour les amateurs de techno ?

Je pense pas que ça soit la même clientèle...

Ou alors c'est pour jouer à "qui à la plus grosse" lors du dîner mondain dominical.

Par

* Un mariage antinomique qui prête même à sourire*?... il me semble plutôt, vomitif de lire la conso fantasmagorique de 2,7 l/100 km (n.b., hypocrisie oficielle devenue 2,8 l la page suivante) pour un mastodonte *près de 2, 5 tonnes* (2 509 kg sont PLUS de 2,5 tonnes, chers rédacteurs...) :chut:

Absolument d'accord avec @petchoc, mais on doit ajouter un autre motif fort pour l'introduction de ces PHEVs de luxe: l'accès des hyper-riches dans le centre des grands villes, qui sera bientôt limité ou interdit (comme en Italie), sauf hybrides.

Par

En réponse à Nelson_Muntz

"un subwoofer de 825 watts"

Pour les amateurs de techno ?

Je pense pas que ça soit la même clientèle...

Ou alors c'est pour jouer à "qui à la plus grosse" lors du dîner mondain dominical.

Je pense que ça concerne toutes la Sono, pas juste l'ampli pour le sub. 18 HP + 1 SW, 825W ce n'est pas si déconnant.

Un gros woofer dans le coffre pour demande forcément des W pour bouger la membrane, et ensuite le reste avec 18HP faut de toute façon un peu de puissance. Plus il y a de puissance, plus il est aisé de contrôler tous ces HP proprement.

Par

Je ne sais pas ce qu'il faut penser. D'un côté aligner 2.5 T de ferraille/ plastiques/ bois & cuir pour construire un tel mastodonte apte à transporter seulement 4 personnes, vous imaginez si ce ratio venait à se généraliser à seulement 10% des habitants de la planète, les ressources mondiales seraient probablement épuisées en quelques mois:non:

D'un autre côté c'est clair que la clientèle Range/ Cayenne/ Bentayga et futurs X7/ Q9 connaissent l'impact de ce genre de véhicules mais ne vont pas revenir à une compacte de 1200 kgs pour polluer moins, donc s'ils parviennent déjà à abandonner leur V8 pour un L4 hybride, c'est déjà un progrès ? Bon évidemment ce matin j'ai fait une intervention sur un yacht de 78 m, 100.000 € le plein de fioul (avec ça d'après le capitaine on va en Sicile et on revient en marchant cool, ou on fait à peine l'aller si on avoine), donc le Range V8 ou L4 c'est réellement peanuts à côté...:bah:

Par

"s’enclenche d’une pression sur le bouton situé a côté de la boîte de vitesses"

Pas très futé les ingénieurs chez JLR, obliger les clients à sortir du véhicule et se salir en passant en dessous pour appuyer sur le bouton.

Se serais plus facile si "s’enclenche d’une pression sur le bouton situé a côté du "joystick" commandant la boîte de vitesses

(Mes excuses pour le terme joystick, je n'ai rien trouvé de mieux)

Par

l un des meilleurs véhicules au monde:bien::love:

Par

En 4 jours, j'ai lu/vu au moins 4 essais de ce Range Hybride bleu clair. Et vous avez tous des avis différents ...

Perso, je trouve la conso décevante. Il y a quelques années, il était tout à fait possible de faire 11-12 litres avec un Range TDV8 313ch. Donc là, quand je vois que personne n'arrive à passer sous les 12 litres avec un malheureux 4-cylindres sous le capot, ça m'épate.

Finalement, ça montre à quel point le Mercedes GLE 500e est une "bonne affaire". Une vraie motorisation sous le capot (V6) avec de l'électrique, plug-in, et 450ch sous le capot, le tout pour moins de 85K€.

Par

Je trouve que malgré son age avancé par rapport aux Bentayga et autres, il ne prend pas une ride. Très belle auto et bravo à Land Rover. On attend maintenant que Jaguar capte aussi bien l'essence du luxe que son frère LR.

Par

Il n'y a pas fanka?

Le LX570 est bien plus fiable et luxueux !

Lexus:bien:Toyota:bien:

Désolé, ça manque presque...

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire