Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Essai vidéo - Nissan X-Trail 2018 : sur pilote automatique

Dans Nouveautés / Restyling

Nissan calque le restylage du X-Trail sur celui de son petit frère, le Qashqaï. Même faciès et mêmes légères évolutions pour le SUV 7 places qui voit la concurrence surgir avec de très grosses ambitions. Suffisant pour faire face ? Elements de réponse avec le premier essai de la version 1.6 dCi 130 ch.

Essai vidéo - Nissan X-Trail 2018 : sur pilote automatique

En bref

A partir de 25 480 € (estimation)

5 ou 7 places

2 ou 4 roues motrices

Conduite autonome à venir

Le X-Trail est un pilier du marché des SUV. Présent depuis plus de 15 ans, il a su pour cette troisième génération surfer sur le succès du Qashqaï en enfilant un jogging de pur crossover et surtout en proposant 7 places. Grâce à son très haut niveau de polyvalence, ses tarifs serrés et l’absence de concurrence, le nippon s’est hissé logiquement parmi les meilleurs de sa catégorie avec encore plus de 90 000 exemplaires vendus l’an dernier en Europe.

Essai vidéo - Nissan X-Trail 2018 : sur pilote automatique

Essai vidéo - Nissan X-Trail 2018 : sur pilote automatique

 

L'arrivée simultanée des Renault Koleos (à qui il prête sa plateforme), Peugeot 5008 et Skoda Kodiaq viennent donc bousculer les habitudes du X-Trail qui réplique aujourd’hui par un restylage. La philosophie est la même que pour le Qashqaï, autrement dit légère en cosmétique. Certes, les changements seront conséquents en matière de technologie embarquée avec l’arrivée d’un système de conduite semi-autonome, mais cela ne sera pas avant le courant de l’année 2018.

Esthétiquement, c’est service minimum. Le SUV s’aligne sur les canons du Qashqaï en arborant une imposante calandre en « V » chromée assortie d’un nouveau bouclier et d’une nouvelle signature lumineuse à LED inédite.

Essai vidéo - Nissan X-Trail 2018 : sur pilote automatique

À bord, même tendance. Le X-Trail adopte un nouveau volant, des sièges au dessin revisité et un habillage en cuir spécifique sur la planche de bord. Le cockpit et le système multimédia accusent le poids des ans (malgré une interface revue) face à une concurrence bien plus moderne et soignée. S’il y a un thème en revanche où le japonais se défend toujours parfaitement bien, c’est la famille. Il est truffé de rangements, offre 5 ou 7 places (au choix) et un espace habitable très correct pour ses passagers qui s’agrémente désormais d’une banquette chauffante. Si de base, le volume de coffre (595 litres) s’incline face à un Skoda Kodiaq ou un Peugeot 5008 qui peuvent engloutir respectivement 720 et 702 litres, tous sièges rabattus, le japonais remonte la pente en proposant 1 996 litres. Ce restylage amène enfin avec lui un hayon à ouverture mains libres, gadget mais souvent apprécié par ces dames.

Essai vidéo - Nissan X-Trail 2018 : sur pilote automatique

Le principal intérêt de ce millésime 2018, c’est l’arrivée d’un système de conduite semi-autonome. Baptisé Pro Pilot, il permet de contrôler la direction, l’accélération et le freinage du véhicule dans sa file sur voie rapide, en cas de circulation dense ou à vitesse de croisière. Ce dispositif sera proposé en option à prix contenu, aux alentours de 1 500 €, et fera son apparition courant 2018.

Chiffres clés *

  • Longueur : 4,64 m
  • Largeur : 1,82 m
  • Hauteur : 1,71 m
  • Nombre de places : 7 places
  • Volume du coffre : 445 l / 1982 l
  • Boite de vitesse : Méca. à 6 rapports
  • Carburant : Diesel
  • Taux d'émission de CO2 : 129 g/km
  • Malus : 740 €
  • Date de commercialisation du modèle : Mai 2014

* A titre d'exemple pour la version III 1.6 DCI 130 ALL MODE 4X4-I TEKNA 7PL.

Le bonus / malus et le taux d'émission de CO2 sont données à titre d'indication pour la version la plus écologique.

Photos (14)

SPONSORISE

Essais 4X4 - SUV - Crossover

Fiches fiabilité 4X4 - SUV - Crossover

Toute l'actualité

Commentaires ()

Déposer un commentaire