Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Essai – Volkswagen e-Crafter : une offre VUL électrique cohérente

Dans Nouveautés / Nouvelles versions

Volkswagen Véhicules Utilitaires, marque appartenant au Groupe Volkswagen, se lance dans la bataille du VUL électrique. Avant les futures présentations des Caddy et Transporter en 2021, le fourgon e-Crafter, dont la commercialisation débutera en fin d’année, vient en effet d’être dévoilé. Premier essai.

Essai – Volkswagen e-Crafter : une offre VUL électrique cohérente

A partir de 70 000 € HT (estimation)

Volume utile de 10,7 m3

Autonomie de 176 km

 Parmi les constructeurs de véhicules utilitaires, la tendance est à l’électrification. Dans la catégorie des fourgons, Volkswagen vient ainsi de présenter l’e-Crafter. Objectif : concurrencer notamment les Renault Master ZE et Mercedes eSprinter. Face aux ventes actuelles des moteurs thermiques, ce marché apparaît encore comme une niche mais il devrait se développer très rapidement et en masse. Les modes de consommation vont en effet évoluer et les « livraisons du dernier kilomètre » (similaire à la livraison à domicile) prendre une part prépondérante dans la logistique.

Essai – Volkswagen e-Crafter : une offre VUL électrique cohérente

Plusieurs experts économiques ont ainsi révélé que 44 milliards de paquets ont été livrés dans le monde en 2014. Or, en 2016, ces mêmes livraisons sont passées à un total de 65 milliards, soit une hausse de 48 % en deux ans ! Une manne qui supporte toutefois un obstacle : l’impossibilité à court terme de circuler en centre-ville pour les véhicules polluants type diesel. La solution passe donc par la mobilité électrique qui répond en plus parfaitement aux usages des futurs clients type Amazone, DHL, UPS, etc. Les études menées auprès de ces sociétés indiquent que leurs VUL parcourent entre 70 et 100 kilomètres par jour avec un maximum de 173 kilomètres/jour. En outre, 85 % des trajets sont effectués en ville et banlieues proches. Idéal donc pour des véhicules électriques dont l’autonomie reste encore limitée.

 

Essai – Volkswagen e-Crafter : une offre VUL électrique cohérente

Avec l’appui de ces données, Volkswagen avait donc prévu, dès les premières études de son nouveau Crafter, de développer une version électrique. Les ingénieurs allemands ont ainsi décidé de décliner la technologie implantée… dans la Golf électrique. Résultat, l’e-Crafter dispose d’un moteur synchrone de type EEM85, développant une puissance maxi de 136 ch et une puissance permanente de 68 ch. Le couple maximum est de 290 Nm. La transmission est assurée par une boîte automatique 1 vitesse (EQ 290) conçue spécialement pour les véhicules utilitaires. La batterie au lithium-ion (35,8 kWh) autorise une autonomie à vide de 176 kilomètres selon les normes NEDC.

Essai – Volkswagen e-Crafter : une offre VUL électrique cohérente
Essai – Volkswagen e-Crafter : une offre VUL électrique cohérente
Essai – Volkswagen e-Crafter : une offre VUL électrique cohérente

En pratique, le constructeur germanique nous a indiqué que l’autonomie devrait plutôt tourner autour des 100 kilomètres à cause du lest de la cargaison. Concernant la recharge enfin, Volkswagen précise qu’une prise murale domestique permet d’obtenir 80 % d’autonomie après 13 heures et 100 % en 17 heures. Sur les bornes disponibles dans les rues par exemple, le temps de recharge est plus court avec 8 heures pour 80 % et 11 heures pour 100 %. La solution de la station de recharge CCS est la plus efficace avec 80 % en 45 minutes et 100 % en une heure.

 

Essai – Volkswagen e-Crafter : une offre VUL électrique cohérente
Essai – Volkswagen e-Crafter : une offre VUL électrique cohérente

Au niveau de la conduite, bonne surprise. L’e-Crafter se révèle très plaisant. Comme tous les véhicules électriques, la douceur de conduite et le calme, très appréciable en raison de l’absence de bruit de moteur, sont bien présents. Néanmoins, le fourgon de Hanovre possède quelques spécificités. Tout d’abord sa puissance. Contrairement au Renault Master ZE « sous motorisé », l’e-Crafter offre des accélérations efficaces. Attention toutefois car notre essai a été réalisé à vide et avec une charge maximale (136 ch) permanente. Avec seulement 68 ch, l’e-Crafter devait être nettement moins dynamique. Le deuxième bémol concerne le système de récupération d’énergie qui implique une forte décélération dès que le conducteur arrête d’accélérer. Après quelques kilomètres, le système s’appréhende plutôt bien et il devient rare de s’arrêter à 20 m d’un panneau Stop en ayant le réflexe de la roue libre. Cependant, le système monté sur le Mercedes eSprinter offrant quatre fonctions D--, D-, D, D+ afin de plus ou moins accentuer le freinage et donc la récupération d’énergie procure plus d’agrément.

Essai – Volkswagen e-Crafter : une offre VUL électrique cohérente

Pour le reste, l’e-Crafter conserve les mêmes qualités que les versions thermiques. À savoir des réglages de suspensions qui apportent un bon confort, un habitacle agréable et bien pensé avec notamment de multiples rangements pratiques pour le quotidien des professionnels.

Chiffres clés *

  • Longueur : 5,96 m
  • Largeur : 2,42 m
  • Hauteur : 2,59 m
  • Nombre de places : 3 places
  • Volume du coffre : NC / NC
  • Boite de vitesse : Auto. à 1 rapport
  • Carburant : Electrique
  • Taux d'émission de CO2 : NC
  • Date de commercialisation du modèle : Décembre 8-20

* pour la version .

Photos (17)

SPONSORISE

Toute l'actualité

Commentaires ()

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire