Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Essai - Volkswagen Multivan T7 (2021) – Plus monospace que minibus

Dans Nouveautés / Nouveaux modèles

Entièrement refondu, le Volkswagen Multivan entre dans sa 6e génération en adoptant la plate-forme MQB, habituellement utilisée par des véhicules de tourisme. Se rapprochant comme jamais de l’univers de monospaces, conserve-t-il l’énorme volume utile si agréable pour les passagers dont profitent ses prédécesseurs ?

Essai - Volkswagen Multivan T7 (2021) – Plus monospace que minibus

En bref

Plate-forme MQB

Motorisation hybride rechargeable

À partir de 47 400 € 

Sale temps pour les amateurs de grands monospaces à 7 places. Il ne reste plus sur le marché que le Ford Galaxy dans une catégorie autrefois très peuplée. Renault Espace, Citroën C8, Peugeot 807, Fiat Ulysse, Seat Alhambra, Chrysler Voyager, Volkswagen Sharan… Tous ont déserté le marché français, chassés par les SUV. Et voilà que la marque allemande refond son Multivan, en l’élaborant sur la plate-forme modulaire MQB, utilisée par les Golf, Tiguan, Passat… Depuis son apparition en 1985, le Multivan était un utilitaire adapté à un usage touristique. Pour sa 6e génération, il se rapproche comme jamais d’un grand monospace, et nous est d’ailleurs présenté comme un véhicule familial et routier, donc soignant le confort de ses passagers, sans renoncer à un fort volume utile. Le Multivan 6.1 continuera sa carrière en parallèle du T7, mais en utilitaire.

Essai - Volkswagen Multivan T7 (2021) – Plus monospace que minibus

Essai - Volkswagen Multivan T7 (2021) – Plus monospace que minibus

 

 Un style séduisant 

Côté look, le T7 surprend par sa ligne ultramoderne et ciselée, travaillée dans un style très graphique, loin de l’austérité Multivan 6.1, toujours au catalogue. Plus bas que celui-ci de 43 mm, le nouveau, outre qu’il peut accéder à plus de parkings souterrains, augmente ses autres dimensions, jusqu’à l’empattement. Mieux assis visuellement, il arbore aussi des accessoires aérodynamiques, comme ces volets encadrant la lunette arrière, le tout se soldant par un Cx en nette amélioration : 0.30 contre 0.35. Remarquable pour ce type de véhicule ! Deux longueurs sont proposées (4,97 m et 5,17 m), le volume utile pouvant dépasser les 4 m3 dans le cas de la version la plus imposante. L’engin repose à l’avant sur des jambes McPherson et à l’arrière sur des bras obliques et indépendants, le tout pouvant s’agrémenter d’un amortissement piloté DCC.

Essai - Volkswagen Multivan T7 (2021) – Plus monospace que minibus

La nouvelle plate-forme permet aussi non seulement d’augmenter de 50 % la rigidité du Multivan mais contribue aussi à l’alléger jusqu’à 200 kg face au modèle qu’il remplace. Néanmoins, à 1 941 kg, ce véhicule familial n’a rien d’un poids-plume.

 

Essai - Volkswagen Multivan T7 (2021) – Plus monospace que minibus

À l’intérieur, on découvre une planche de bord inédite même si elle rappelle celle du 6.1. Dessinée de façon moderne, elle retient l’ensemble combiné digital Virtual Cockpit de 10.25 pouces/écran central tactile de 10 pouces rappelant nettement celui inauguré par la Golf 8, commandes de clim cursives comprises. Pour la première fois, le Multivan reçoit des fonctions avancées de conduite autonome.

Essai - Volkswagen Multivan T7 (2021) – Plus monospace que minibus
Essai - Volkswagen Multivan T7 (2021) – Plus monospace que minibus

À l’arrière, les passagers entrent dans le Volkswagen via deux portes coulissantes et s’installent sur six sièges indépendants aisés à faire coulisser et à replier, moins à manier une fois qu’on les a retirés de leurs rails : 29 kg chacun tout de même. Cela dit, on peut les placer où l’on veut, dans le sens de la marche ou à son opposé. On bénéficie aussi d’une console coulissante, comportant des tablettes escamotables ainsi que divers rangements. Bien vu. Dans un souci extrême d’information, j’ai testé le confort assis sur la 3e rangée de sièges, le cadreur conduisant le Volkswagen. On y est tout aussi bien installé que sur celle du milieu, et la suspension évite tout coup de raquette : rare sur ce type de véhicule ! Évidemment, le volume utile impressionne : voici le véhicule idéal pour les longs voyages d’une famille nombreuse.

Enfin l’hybride rechargeable !

Essai - Volkswagen Multivan T7 (2021) – Plus monospace que minibus

Sous le capot, pour l’instant, le Multivan ne reçoit que des blocs à essence alliés exclusivement à une boîte DSG à commande électrique, le diesel arrivant dans quelques mois. On trouve donc un 1,5 l TSI de 136 ch, un 2,0 l TSI de 204 ch et un 1,4 l TSI de 136 ch allié à un bloc électrique de 116 ch. Cette dernière motorisation est donc hybride et développe 218 ch cumulés. Surtout, elle s’allie à une batterie lithium-ion de 13 kWh rechargeable sur secteur, en 5 heures sur une prise de 2,3 kW et 3,40 heures si elle atteint 3,6 kW. Du coup, le Multivan eHybrid peut parcourir jusqu’à 48 km en mode zéro émission en cycle mixte. La consommation moyenne est annoncée à 1,8 l/100 km, soit 41 g/km de CO2 : cette version électrifiée échappe donc à toute écotaxe. Il en va différemment pour les autres, pénalisées au minimum à hauteur de 6 274 € ! Et ce sera pire en 2022.

Chiffres clés *

  • Longueur : 4,97 m
  • Largeur : 1,94 m
  • Hauteur : 1,90 m
  • Nombre de places : 7 places
  • Volume du coffre : 469 l / 3 672 l
  • Boite de vitesse : Auto. à 6 rapports
  • Carburant : Hybride essence électrique
  • Taux d'émission de CO2 : NC
  • Date de commercialisation du modèle : Octobre 2021

* A titre d'exemple pour la version VII 1.4 EHYBRID 218 8CV DSG6 ENERGETIC COURT.

Le bonus / malus et le taux d'émission de CO2 sont données à titre d'indication pour la version la plus écologique.

Photos (49)

En savoir plus sur : Volkswagen Multivan 7

SPONSORISE

Essais Utilitaire

Fiches fiabilité Utilitaire

Toute l'actualité

Commentaires ()

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire