Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    
Publi info

Danger: 2 enfants sur 3 sont mal attachés en voiture

Dans Pratique / Sécurité

Pierre-Olivier Marie

En voiture, les passagers les plus fragiles sont aussi les moins protégés : d’après une étude rendue publique ce matin, deux enfants sur trois ne sont pas correctement retenus. En cause dans la plupart des cas, des erreurs d’installation des sièges.

Danger: 2 enfants sur 3 sont mal attachés en voiture

Pour 2016, une bonne résolution : attacher correctement ses enfants en voiture. En effet, d’après une étude « terrain » menée à l’initiative de Bébé Confort, de la Prévention Routière et du LAB PSA Peugeot Citroën, deux bambins sur trois ne seraient pas correctement arrimés.

Pour cette enquête, 330 véhicules transportant 466 enfants ont été examinés, ce qui a permis de constater 458 erreurs dont 52% ont été qualifiées de sérieuses, pouvant créer des lésions graves en cas de collision.

Dans près de la moitié des cas, il apparaît que soit le siège utilisé n’est pas adapté à la morphologie de l’enfant, soit ledit siège est mal installé avec par exemple des bébés de moins de 15 mois installés face à la route (c’était le cas pour la moitié des 43 bébés observés), des sangles vrillées et/ou insuffisamment tendues, ou bien encore des épaules dégagées du harnais.

Des négligences potentiellement lourdes de conséquences, sachant que 340 enfants sont impliqués chaque semaine dans des accidents de la route comme passagers d’une voiture. La Sécurité Routière précise qu’en cas de collision à 50 km/h, l’enfant non attaché - cas extrême, certes, mais qui représente encore 4% des cas rencontrés par les auteurs de l’étude -  encourt les mêmes risques que s’il tombait du quatrième étage. Rapelons au passage que tout enfant de moins de dix ans doit être attaché avec un dispositif de retenue spécifique, adapté à son poids et à sa taille. Le harnais doit enserrer l'enfant au niveau des épaules (sans manteau bien sûr), et s'il s'agit d'une ceinture de sécurité celle-ci doit être en contact avec les parties osseuses (épaule et bassin).

Notons enfin que le Touring Club de Suisse soumet régulièrement les sièges bébé à des batteries de tests. Pour retrouver les résultats du dernier comparatif, c'est ici.

Abonnez-vous à la newsletter de Caradisiac

Recevez toute l’actualité automobile

L’adresse email, renseignée dans ce formulaire, est traitée par GROUPE LA CENTRALE en qualité de responsable de traitement.

Cette donnée est utilisée pour vous adresser des informations sur nos offres, actualités et évènements (newsletters, alertes, invitations et autres publications).

Si vous l’avez accepté, cette donnée sera transmise à nos partenaires, en tant que responsables de traitement, pour vous permettre de recevoir leur communication par voie électronique.

Vous disposez d’un droit d’accès, de rectification, d’effacement de ces données, d’un droit de limitation du traitement, d’un droit d’opposition, du droit à la portabilité de vos données et du droit d’introduire une réclamation auprès d’une autorité de contrôle (en France, la CNIL). Vous pouvez également retirer à tout moment votre consentement au traitement de vos données. Pour en savoir plus sur le traitement de vos données : www.caradisiac.com/general/confidentialite/

 

Danger: 2 enfants sur 3 sont mal attachés en voiture

 

 

SPONSORISE

Actualité Peugeot

Toute l'actualité

Commentaires ()

Déposer un commentaire