Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Extreme E : un nouveau championnat de SUV électriques en 2021

Dans Sport Auto / Autres sports auto

Olivier Pagès

Qu’on se le dise l’avenir de l’automobile sera électrique. Si cela concerne bien évidemment les véhicules du quotidien, le sport n’échappera non plus à cette règle. Après la Formule E, un nouveau championnat électrique va ainsi voir le jour en 2021 : l’Extreme E.

Aujourd'hui, Seul Jaguar a décliné son i-Pace dans une version de course dénommée i-Pace eTrophy.
Aujourd'hui, Seul Jaguar a décliné son i-Pace dans une version de course dénommée i-Pace eTrophy.

Alors que la Formule E (le championnat des monoplaces 100% électriques) - qui en est à sa cinquième année d’existence - a atteint sa pleine légitimité, Alejandro Agag, le président et fondateur de la Formule E et Gil de Ferran, ex-pilote Indycar et directeur de la compétition chez McLaren Racing, ont eu l'idée d'un nouveau format de compétition. Son nom : Extreme X. Des courses se déroulant dans cinq endroits du monde considérés comme en danger sur le plan écologique et mettant aux prises uniquement des SUV électriques. Alors, oui, sensibiliser à l’écologie et aux méfaits du réchauffement climatique avec des courses de SUV peut faire sourire, mais l’idée est indéniablement originale.

Dès le 16 février, à l'occasion de l'ouverture de la prochaine saison de Formule E, les spectateurs pourront admirer une coupe monomarque dénommée "i-Pace eTrophy" durant laquelle sont engagées une vingtaine de Jaguar électrique.  Mais ce n'est qu'un début. En 2021, ce sera bel et bien une compétition à part entière qui va se mettre en place dans le monde entier. Les cinq lieux choisis sont : le Sahara, l'Himalaya, l'Amazonie, le continent arctique et les îles de l'Océan indien ! Douze équipes s'affronteront deux par deux en élimination directe sur de courts parcours offroad de 10 kilomètres avec des points de passage à respecter à la manière des bouées lors des régates à la voile. Officiellement, aucun constructeur ne s’est engagé officiellement, mais vu le développement des SUV en ce moment, il y a de fortes chances que beaucoup de marques soient intéressées. Ainsi, lors de la présentation à Londres qui s'est tenue hier, pas moins de neuf constructeurs étaient présents.

Sur le plan technique, ce projet semble déjà abouti. Car comme en Formule E, la société française Spark Technologies fournira une base de voiture identique et McLaren Technologies développera pour tous des batteries plus puissantes. Mais les moteurs seront libres et surtout, chaque marque pourra opter pour sa propre carrosserie. Une bonne façon pour les constructeurs de faire la promotion de leur modèle. Un exemplaire « standard » sera également proposé aux éventuels teams privés.

A course originale, communication originale. Ainsi, le nom du gagnant de chaque course ne devrait pas être annoncé officiellement mais les images tournées à cette occasion deviendront un long-métrage réalisé par le réalisateur américain Fisher Stevens, diffusé plus tard au cinéma. Alejandro Agag démontre une nouvelle fois son inventivité. De quoi peut-être rapprocher les fans de sports auto et d’écologie.

SPONSORISE

Toute l'actualité

Commentaires ()

Déposer un commentaire