Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Fêtes de fin d'année : 26% des conducteurs français prêts à conduire sous l’emprise de l’alcool

Dans Pratique / Sécurité

Pierre-Olivier Marie

C'est presque deux fois plus qu'en Allemagne, et trois fois plus qu'en Angleterre.

Fêtes de fin d'année : 26% des conducteurs français prêts à conduire sous l’emprise de l’alcool

Les mauvaises habitudes ont manifestement la peau dure, ainsi que le démontre ce sondage commandité par la société Nextbase, spécialiste des dashcams (caméras embarquées de surveillance de la route).

Interrogés sur la possibilité qu’ils prennent le volant après avoir consommé de l’alcool pendant les fêtes, 26% des Français ont répondu par l’affirmative.

Parmi ceux-ci, les auteurs de l’étude relèvent que ce sont les conducteurs de la région Occitanie qui sont les plus francs, avec 34% de réponses positives, tandis que les Bretons se présentent comme les conducteurs les plus raisonnables de métropole, avec « seulement » 19% de réponses positives. Un dernier chiffre qui va à rebours des idées reçues, même si l’honnêteté oblige à rappeler que celles-ci sont alimentées par des statistiques officielles assez peu reluisantes…

Assez logiquement, 66% des Français se disent préoccupés par les risques de côtoyer des automobilistes ivres à l’approche des fêtes. Ce chiffre monte même à 83% dans la région Centre-Val de Loire (où l’on trouve de très bons vins, il est vrai) !

Chez nos voisins, on relève que 14% des automobilistes allemands, 9% des Anglais et 8% des Polonais envisagent de prendre le volant après avoir bu à Noël. En d’autres termes, voici un championnat d’Europe que l’Hexagone ne doit pas s’enorgueillir de gagner.

Loin de Caradisiac l’intention de jouer les « Père-la-morale », mais le fait est que l’alcool au volant est la deuxième cause de mortalité routière dans le pays.

Le dernier bilan annuel de la sécurité routière indique ainsi que 43 % des personnes tuées le sont dans un accident impliquant un conducteur sous emprise alcool et/ou stupéfiant, tandis que le facteur alcool est présent chez 20 % des auteurs présumés d’accident mortel.

 

Informations basées sur une enquête menée par YouGov Deutschland GmbH pour le compte de Nextbase. 1196 répondants représentatifs de la population française (18 ans et plus) ont participé à l'enquête (dont 1022 conduisent une voiture) réalisée en ligne entre le 26 novembre et le 7 décembre 2021. Etude menée en France, en Allemagne, aux Pays-Bas, en Pologne, en République Tchèque, en Suède, au Royaume-Uni, au Canada, aux États-Unis et en Australie.

Mots clés :

SPONSORISE

Toute l'actualité

Dernières vidéos

Commentaires ()

Déposer un commentaire