Publi info
 

Fiat Punto : le dernier exemplaire est sorti de l'usine

Dans Economie / Politique / Marché

Fiat Punto : le dernier exemplaire est sorti de l'usine

La Fiat Punto aura véritablement marqué le paysage automobile européen. L'auto a définitivement tiré sa révérence avec le dernier exemplaire sorti des chaînes de production italiennes, après un quart de siècle d'existence et près de 9 millions de ventes.

Comme un symbole, la Fiat Punto a tiré sa révérence quasiment en même temps que Sergio Marchionne, le patron de Fiat. Produite sur trois générations, la Punto avait été retirée du catalogue, et le tout dernier exemplaire est sorti des chaînes de production de l'usine de Melfi où se sont succédé les Punto sur une vingtaine d'années (les premiers modèles étaient produits ailleurs).

La troisième et dernière génération, lancée en 2005, avait été synonyme de gros chamboulements pour Fiat qui était parvenu à séduire les clients européens sur les deux premiers modèles avec cette poupe très verticale, permettant d'améliorer l'espace à bord. La Punto 3 adopte des formes bien plus rondes et des courbes plus douces, et les changements incessants de nom (Grande Punto, Punto Evo, Punto) ont quelque peu perdu les acheteurs de plus en plus habitués à des cycles de renouvellements rapides chez la concurrence.

Peugeot 208, Volkswagen Polo, Ford Fiesta ou encore Renault Clio ont ainsi eu la peau d'une voiture qui a eu la malchance de tomber dans une période où le groupe Fiat privilégiait les investissements aux Etats-Unis plutôt que chez Fiat ou Alfa Romeo. Si le second a su se relancer in extremis, le premier est toujours en attente de sang neuf...

Mots clés :

En savoir plus sur : Fiat Punto

Commentaires (44)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

j'ai hate de voir sa remplacante , a ceux qu'il parait un revival de la fiat 127 ma voiture preferé quand j'etait mome

Par

Je n'ai jamais aimé FIat, pourtant quand ils ont sorti la Punto Abarth, j'ai trouvé qu'elle était top, finition sympa, baquet de série super agréable, un look agressif sans faire dans le tunning façon A45 AMG, un tarif accessible, et suffisament de puissance poru s'amuser sans rentrer dans l'excès.

Je n'ai jamais compris pourquoi Fiat n'a pas renouvellé le modèle au profit de la fiat 500 abarth, il avait largement la capacité de développer les 2 modèles.

Par

En réponse à Mysticz

Je n'ai jamais aimé FIat, pourtant quand ils ont sorti la Punto Abarth, j'ai trouvé qu'elle était top, finition sympa, baquet de série super agréable, un look agressif sans faire dans le tunning façon A45 AMG, un tarif accessible, et suffisament de puissance poru s'amuser sans rentrer dans l'excès.

Je n'ai jamais compris pourquoi Fiat n'a pas renouvellé le modèle au profit de la fiat 500 abarth, il avait largement la capacité de développer les 2 modèles.

Je n'ai jamais compris pourquoi Fiat n'a pas renouvellé le modèle de série au profit de la fiat 500 (standard, non abarth), il avait largement la capacité de développer les 2 modèles. *

Par

Petit à petit la gamme 500 de FIAT va prendre seul son envol comme la gamme Mini et FIAT enfin ce qui en reste, ne se vendra plus que sur certains marchés, à mon humble avis.

Par

Il y a eu une époque ou la Punto c'était LA citadine number one et de loin.

Puis le temps est passé et FIAT s'est manqué sur ce segment (et pas que)...

Les choses changent....

Par

En réponse à slavi

j'ai hate de voir sa remplacante , a ceux qu'il parait un revival de la fiat 127 ma voiture preferé quand j'etait mome

pas faux ce serait une bonne idée

Par

En réponse à slavi

j'ai hate de voir sa remplacante , a ceux qu'il parait un revival de la fiat 127 ma voiture preferé quand j'etait mome

Selon des informations parues sur d'autres sites, la Punto ne connaîtra pas de remplaçante : FCA va davantage concentrer les efforts sur les gammes 500 et Panda (pour la 500, on parle notamment d'une version break "Giardiniera"), et en ce qui concerne les marchés, ils vont probablement se retirer du marché chinois mais accentuer le développement de modèles destinés au marché sud-américain. Ce n'est donc que pur supposition de ma part, mais ils viseraient peut-être davantage à développer Alfa Romeo sur le marché chinois, estimant sans doute que la Chine n'est pas un marché porteur, ou beaucoup trop concurrentiel, pour des modèles bon marché et à faibles marges.

Par

Une série illimitée de la Fiat 500 Topolino 1936 ferait un tabac.

Par

Ils ont été trop ambitieux avec la 500, ce modèle est certes une réussite, mais il ne peut tenir à bout de bras toute une enseigne.

La Punto était un modèle essentiel à Fiat, selon moi.

Par

En réponse à anneaux nîmes.

Il y a eu une époque ou la Punto c'était LA citadine number one et de loin.

Puis le temps est passé et FIAT s'est manqué sur ce segment (et pas que)...

Les choses changent....

En Europe, la citadine number one est désormais la Clio :bien:

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire