Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
 
Publi info

Ford détaille son minibus Transit électrique

Ford dévoile son Transit Smart Energy Concept qui prétend être un peu plus qu'un "simple" minibus électrique. Il dispose en effet de plusieurs systèmes spécifiques de gestion de la température et de l'énergie pour maximiser l'autonomie, annoncée à 150 km.

Ford détaille son minibus Transit électrique

Ford nous détaille aujourd'hui les particularités d'un véhicule qui n'est pas encore commercialisé mais qui verra le jour dans un futur proche. On le sait depuis l'évènement d'Amsterdam et la présentation de nouveaux modèles, Ford mise désormais sur l'électrification des véhicules utilitaires. La gamme Transit va donc y passer, et c'est l'occasion pour Ford de présenter ce Transit "Smart Energy Concept" qui adopte une motorisation électrique et affiche 150 km d'autonomie.

Cela peut paraître peu, mais Ford parle de 4h de recharge complète pour les batteries, ce qui peut sembler indiquer que les batteries ne soient pas énormes. L'autonomie n'est donc finalement pas si ridicule que cela, et voici justement les optimisations faites par Ford pour gérer au mieux la réserve d'énergie :

Ford détaille son minibus Transit électrique

Un système de pompe à chaleur innovant qui récupère toute source de chaleur disponible générée par le véhicule, ou même dans l’air ambiant extérieur, pour réduire la consommation d'énergie du système de chauffage jusqu'à 65 %, ce qui permet une extension de l'autonomie de 20 %.

Une porte coulissante électrique dont la largeur d’ouverture peut être limitée pour réduire les pertes de chaleur et pouvant être activée par le passager à l'aide d'un smartphone ou d'une tablette. Le chauffage et la climatisation sont automatiquement désactivés lorsque la porte est ouverte.

  • Des sièges chauffants permettant aux passagers de contrôler leur température individuellement, réduisant ainsi la consommation d'énergie de chauffage central.
  • Six panneaux solaires installés sur le toit qui rechargent une batterie de 12 volts permettant d'alimenter le chauffage des sièges, l'éclairage de la cabine et les systèmes électriques à bord, y compris la recharge sans fil pour les smartphones passagers.
  • Une isolation en polycarbonate entre la porte passager et les places assises, qui réduit les pertes de chaleur lorsque les passagers entrent et sortent du véhicule.
  • Des fenêtres ventilées à double vitrage qui réduisent les surfaces en contact avec le froid et isolent mieux des pertes de chaleur.
  • Un système d'éclairage d’ambiance ajusté en fonction de la température de la cabine - rouge pour réchauffer et bleu pour rafraîchir - influençant de façon subliminale la perception de la température de l'intérieur par les passagers.
  • Une isolation supplémentaire du plancher et du toit qui réduit encore les pertes de chaleur de la cabine

Ford va faire passer ce Transit électrique en soufflerie avant de débuter les tests en conditions réelles d'ici la fin d'année. Une commercialisation en petite série d'ici 2020 n'est donc pas à exclure, et la quasi-absence d'entretien du groupe motopropulseur électrique pourrait intéresser certaines structures ou professionnels ayant besoin d'un minibus.

PUBLICITE : PROFITEZ DE L'OFFRE

Commentaires (21)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

150 km ? Mais c'est rien !

Par

Bien sûr que ça suffit.

Pour être conducteur de bus, il m'arrive de faire des lignes avec un total journalier de 20km, comme -au maximum-, 160km.

Par Profil supprimé

En réponse à Funky City

Bien sûr que ça suffit.

Pour être conducteur de bus, il m'arrive de faire des lignes avec un total journalier de 20km, comme -au maximum-, 160km.

20 Km ? :voyons:

c'est quoi ce taf ? :lol:

160 km, ça c'est bien :bien:

Par

En réponse à thebounce

150 km ? Mais c'est rien !

Ben en ville ca peut tranquillement te prendre ta journée...

.

J'ai lu que les cab britanniques londoniens font en moyenne 200 km par jour.

Par

"la quasi-absence d'entretien du groupe motopropulseur électrique pourrait intéresser certaines structures ou professionnels ayant besoin d'un minibus."

Le surplus tarifaire vis à vis d'un modèle thermique classique va certainement éclipser cet argument...

Par

parfait pour les navettes hôtelières par exemple, en plus il est beau.....le minot à Montréal utillise un chevrolet express passenger avec un 4.3 litres.....voilà un véhicule qui conviendrait pour remplacer un engin complètement disproportionné

Par Profil supprimé

En réponse à anthony74

"la quasi-absence d'entretien du groupe motopropulseur électrique pourrait intéresser certaines structures ou professionnels ayant besoin d'un minibus."

Le surplus tarifaire vis à vis d'un modèle thermique classique va certainement éclipser cet argument...

Un argument de type Initial Pastis :peur:

Par Profil supprimé

En réponse à dominc3

parfait pour les navettes hôtelières par exemple, en plus il est beau.....le minot à Montréal utillise un chevrolet express passenger avec un 4.3 litres.....voilà un véhicule qui conviendrait pour remplacer un engin complètement disproportionné

mieux vaut polluer l'air avec ce 4.3 L :bien:

c'est tellement bon :roi:

Par

En réponse à Profil supprimé

mieux vaut polluer l'air avec ce 4.3 L :bien:

c'est tellement bon :roi:

lol c'est sûr 4.3 v6 avec un pont qui entraine les roues arrière et une boite auto, un autre monde, mais plus vraiment safe si on veut conserver la neige au canada

Par

La voiture handicapés de jmr500....:coolfuck:

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire