Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Groupe Volkswagen : entre arrivée du nouveau système, et ratés sur l'ID 3

Dans Futurs modèles / Technologie

Le patron d'Audi reconnait les problèmes de lancement de la Volkswagen ID 3, mais explique aussi que le nouveau système d'exploitation du groupe allemand deviendra une référence.

Groupe Volkswagen : entre arrivée du nouveau système, et ratés sur l'ID 3

Si vous vous plaigniez des standards mécaniques trop nombreux dans l'automobile, attendez de voir débarquer l'ère numérique, déjà bien lancée. Le patron d'Audi, Markus Duesmann, a en effet confirmé l'avancement du développement de VW.OS, le nouveau système d'exploitation interne des autos du groupe allemand. Nos confrères d'Automobilwoche ont demandé à Duesmann s'il était très "judicieux" que chaque constructeur travaille sur son propre environnement (Mercedes planche aussi sur MB.OS), et l'intéressé répond que c'est la "bonne solution".

"Nous sommes assez grands pour être en mesure de concevoir ce système - peut-être pour l'ensemble du marché. Je suppose que le nombre de systèmes d'exploitation se consolidera à nouveau à un moment donné. Et l'un des systèmes d'exploitation qui prévaudra devrait alors être le nôtre".

Les mauvaises langues diront que le groupe Volkswagen va peut-être un peu vite en besogne et qu'il ne faudrait pas occulter les problèmes logiciels sur l'ID 3. Le patron d'Audi reconnaît volontiers les problèmes de lancement, mais précise qu'ils sont liés à des contraintes d'organisation dans une année 2020 marquée par le Covid. Espérons donc pour les premiers propriétaires que les bugs en tout genre seront rapidement réglés. Par mise à jour à distance, évidemment.

Pour l'heure, la quasi totalité des groupes automobiles travaillent sur leur propre environnement, mais General Motors a décidé de faire appel à l'OS de Google, Android Auto. Gros avantage par rapport à un système embarqué de constructeur : la possibilité, par exemple, d'installer des applications directement dans l'infotainment. Comme sur un smartphone, en somme.

SPONSORISE

Actualité

Toute l'actualité

Commentaires (26)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Quand un constructeur essais de faire son propre système : c'est jamais une réussite.

C'est comme les GPS intégré, c'est toujours de la merde à côté de Waze.

Par

Même si ça ne m'enchante pas trop, je pense qu'il est illusoire de croire qu'un constructeur arrivera à faire mieux que les GAFAM dans ce domaine. Ce sont des boîtes dont l'ADN est le code, quand les constructeurs sont avant tout des "mécaniciens".

Alors certes, il y a plus de lignes de codes dans une voiture moderne que dans un avion (5 fois plus) ou quand dans le code source de Windows (mais mois que dans toute la gamme de logiciels Google), mais c'est plus par l'ajout de bouts de codes dans chaque calculateur...

Par

En fait, c'est comme quand Bosch crée un standard.

C'est développé avec une marque, puis Bosch revend le tout aux autres (ABS, ESP, ...).

Mais le meilleur exemple qui se rapproche le plus d'un OS est le bus CAN.

Par

En réponse à narmer

En fait, c'est comme quand Bosch crée un standard.

C'est développé avec une marque, puis Bosch revend le tout aux autres (ABS, ESP, ...).

Mais le meilleur exemple qui se rapproche le plus d'un OS est le bus CAN.

Les constructeurs français avaient inventé le VAN, qui était plus performant que le CAN... mais face à la puissance de feu des constructeurs allemands et des gros équipementiers type Bosch ou Conti, c'est le CAN qui l'a emporté... Quand il s'agit d'imposer des standards, c'est pas toujours le meilleur qui l'emporte (VHS vs BETAMAX, VAN vs CAN, HD-DVD vs Bluray, etc...)

Par

J'ose au moins espérer qu'ils se basent sur un noyau Linux.

Sinon, concevoir un OS reste possible, mais c'est un sacré budget pour le faire évoluer et lui permettre de rester aussi performant qu'un OS tel Androïd par exemple, sous responsabilité de gens dont c'est le métier. Et puis, ça peut poser souci si on veut que l'OS puisse intéragir avec des produits connectés => à chaque fois, faut prévoir le driver/pilote qui va bien.

Par

A terme ce sera l'OS qui primera à l'achat.

Les véhicules seront très proches. Et le premium au sein d'une gamme sera le fait d'avoir les dernières nouveautés/exclusivités.

Mieux encore, le client sera abonné chez Google/Apple/Quituveux et se connectera dans n'importe quel véhicule pour activer ses fonctions.

Bref, un monde de services.

Par

Pas sûr que ce soit une bonne idée, avoir un système plus ou moins "fermé" le rendra incompatible avec d'autres systèmes par exemple PSA comme Volvo ont fait le choix de passer sur Android avec donc un paquet d'applis déjà prêtes et surtout une interaction avec les smartphones "simplifiée"

Par

En réponse à Axel015

Quand un constructeur essais de faire son propre système : c'est jamais une réussite.

C'est comme les GPS intégré, c'est toujours de la merde à côté de Waze.

c 'est vrai mais acheter la camelote chez les autre quand tu fais de la camelote ok...

mais si tu fais du premium faut tout maitriser...

sinon tu deviendra dépendant des chinois pour moteur et batterie...

tesla apple microsoft huawieu etc pour le logiciel...

et t'es mort..

si tu as une vw entierement chinoise.. bin vaut mieux acheter directement le modéle chinois 2 fois moins cher... non?

c'est le gros soucis avec l'electrique pour les constructeurs européens...

ceux qui maitrise pas la techno mourront!!!

kodak..nokia

est mort..

sony en tv c'est du samsung et a perdu le marché tv...

etre juste un assembleur..

c'est etre une marque comme dacia...ou wikko en tel..

tu peux pas avoir des tarifs premiums...

Par

La culture des constructeurs est de vendre la meilleure technologie sur leur voiture. En revanche il n'imagine pas faire evoluer un vehicule d'occasion.

Donc pour eux la course au developpement leur permet juste de justifier la vente d'un nouveau vehicule.

Cela va etre compliquer de vendre une voiture ultra technologique qui ne pourra pas evoluer et donc d'etre valorise a son juste prix.

Les smarphones qui on 10 ans d'ages sont bloqué technologiquement donc a remplacer pour une voiture cela devient plus problematique.

Avec l'arrive des VE plus du numerique embarqué il faudra bien faire evoluer les logiciels et aussi le dur. Une revolution.

Par

Ce que j'aime avec le Kube c'est sa capacité à se gargariser (leur OS qui va bien sûr devenir une référence en Europe ! :lol:) alors même qu'ils sont la risée de l'Europe entière avec leur ID3 bugguee...:biggrin:

Mais ça prouve encore une fois que en bizness la communication est bien plus importante que la qualité de la production5: il faut convaincre les pigeons que le bon choix, le choix rationnel, c'est d'acheter kubique, et ça marche ! Depuis 20 ans le Kube produit des véhicules médiocres mais arrive quand même à vendre grâce à une puissance marketing sans équivalent dans le monde de l'automobile...

Dans un sens, respect ! C'est une leçon commerciale donnée au reste du monde, un peu comme quand Samsung inondait le marché de smartphones buggues... Mais avec le dernier écran OLED ou un bord incurvé qui prenaient toute la place dans les pubs pour appâter le chaland.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire