Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac 20 ans    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Immatriculations 3e trimestre 2020 : les ventes aux flottes sortent enfin la tête de l’eau

Le mois dernier, pour la première fois depuis mars, le marché français du véhicule d’entreprise est sorti de la zone rouge, avec quelque 9 % de hausse par rapport à septembre 2019. Une dynamique positive qui reste néanmoins fragile, la véritable reprise des ventes dépendant avant tout du contexte sanitaire à venir.

L’univers du véhicule d’entreprise a connu 9 % de hausse en septembre.
L’univers du véhicule d’entreprise a connu 9 % de hausse en septembre.

Septembre a enregistré 9,09 % de hausse. On est désormais très loin des chiffres catastrophiques du printemps. Le marché français du véhicule d’entreprise, victime des conséquences du confinement, avait alors chuté de 84 % en avril et de 40 % en mai. Cela avant de connaître de premiers signes encourageants cet été (- 3,65 % en juin, - 3,9 % au cours du mois de juillet et - 6,27 % en août), à la faveur notamment d’un bonus écologique augmenté pour les modèles électriques (passant de 3 000 à 5 000 euros) et réactivé à hauteur de 2000 euros pour les hybrides rechargeables.

Le segment B2B « tire le marché automobile national »

Le mois dernier, les VUL diesels ont connu un regain d’intérêt, tout comme les voitures hybrides rechargeables.
Le mois dernier, les VUL diesels ont connu un regain d’intérêt, tout comme les voitures hybrides rechargeables.

« Pour la première fois depuis le mois de mars et le début du confinement, les immatriculations de voitures particulières (VP) et d’utilitaires légers (VUL) sont dans le vert, avec 80 437 unités immatriculées en septembre », détaille l’Arval Mobility Observatory (AMO). L’organisme, qui scrute au quotidien les mouvements dans les flottes, considère que le segment « refait petit à petit son retard et tire de nouveau le marché automobile national qui demeure, lui, fragile. » À titre de comparaison, les immatriculations de voitures neuves aux particuliers ont diminué de 3 % par rapport à septembre 2019.

Les 9 % de mieux à l’échelle des flottes sont toutefois à nuancer. Ils sont dus principalement aux bons résultats des utilitaires légers. Plus de 32 400 fourgonnettes et fourgons neufs ont en effet rejoint les parcs automobiles des entreprises en septembre, ce qui correspond à près de 20 % d’augmentation sur un an. L’Arval Mobility Observatory précise au passage que les utilitaires légers roulant au diesel ont connu un net regain d’intérêt (+ 20 %). Pendant ce temps, les ventes de voitures de fonction (ou de service) ont vécu une éclaircie plus relative, de l’ordre de 2,9 %, portée entre autres par l’adhésion des professionnels pour les énergies renouvelables, le 100 % électrique, l’hybride simple et surtout l’hybride rechargeable (+ 300 % de croissance).

Les voitures qui ont animé le trimestre dans les flottes

D’après les données recueillies par le cabinet AAA Data, expert en statistiques automobiles, c’est la Renault Clio V qui a occupé, comme depuis le début de l’année, le premier rang des voitures particulières distribuées aux flottes (hors sociétés de location courte durée et administrations) au cours du troisième trimestre, avec 9 811 exemplaires au compteur.

Le groupe PSA, avec entre autres la Peugeot 208, domine le top 20 des VP neuves immatriculées dans les flottes au troisième trimestre.
Le groupe PSA, avec entre autres la Peugeot 208, domine le top 20 des VP neuves immatriculées dans les flottes au troisième trimestre.

Le best-seller au losange est le seul opus Renault dans le top 5, collé au train par quatre modèles Peugeot. Un peloton emmené par la nouvelle 208 (2e avec 7 829 exemplaires), qui gagne une place par rapport au premier semestre. Cette présence en force de Peugeot aux avant-postes a des conséquences directes sur le classement général. La marque au lion sort leader du top 20 en volume de ventes, avec 29 648 unités, contre 25 115 pour Renault. Si l’on ajoute les commandes de Citroën, le groupe PSA concentre 40 429 voitures distribuées sur le marché B2B entre le 1er juillet et le 30 septembre.

Du côté des constructeurs étrangers, seulement quatre représentants figurent au palmarès mais c’est déjà un de plus qu’au premier semestre. Volvo fait en effet son entrée à la 17e place avec son SUV urbain XC40. La nouvelle Toyota Corolla fait également une apparition remarquée, prenant la 16e place avec 1 514 unités commercialisées. Les Mercedes Classe A et Volkswagen Tiguan, respectivement 13e et 18e, continuent quant à eux leur ascension sur un rythme prometteur.

  • Immatriculations des voitures particulières dans les flottes (hors sociétés auto et loueurs courte durée) au troisième trimestre 2020
Rang Marques et modèles Ventes 3e trimestre
1 Renault Clio 9 811
2 Peugeot 208 7 829
3 Peugeot 2008 6 585
4 Peugeot 3008 6 359
5 Peugeot 308 5 711
6 Citroën C3 5 126
7 Renault Mégane 4 318
8 Renault Kadjar 3 166
9 Peugeot 5008 3 164
10 Renault Captur 3 121
11 Citroën C5 Aircross 2 397
12 Renault Twingo 2 219
13 Mercedes Classe A 1 942
14 Citroën C4 SpaceTourer 1 731
15 Citroën C3 Aircross 1 527
16 Toyota Corolla 1 514
17 Volvo XC40 1 441
18 Volkswagen Tiguan 1 333
19 Renault Zoé 1 277
20 Renault Grand Scénic 1 203

Source : AAA Data

Le top 20 des utilitaires légers les plus vendus

Renault positionne ses Master et Trafic au sommet des ventes d’utilitaires légers au troisième trimestre 2020.
Renault positionne ses Master et Trafic au sommet des ventes d’utilitaires légers au troisième trimestre 2020.

Chez les utilitaires légers, les dix premières places sont trustées, comme chez les VP, par des modèles tricolores. Renault s’adjuge l’intégralité du podium avec son Master, sa Kangoo et son Trafic de dernières générations (plus de 19 000 unités à eux trois). En embuscade, on retrouve Citroën avec son Berlingo (4e avec 5 589 unités) et Peugeot avec son Partner (5e avec 5 189 unités).

Aux portes du top 10 pointe à présent le Mercedes Sprinter. 2 314 immatriculations auprès des professionnels sur le dernier trimestre. Pour le fourgon allemand, désormais 11e du marché, c’est deux places de gagnées par rapport au premier semestre.

D’autres VUL signés de marques étrangères confirment leur progression ou du moins leur solide maintien dans la deuxième partie du top 20. C’est le cas du Ford Transit Custom (1 883 exemplaires), du Fiat Ducato (1 501 unités) et du Volkswagen Transporter VI, dont 1 256 spécimens ont rejoint les parcs automobiles des sociétés ces trois derniers mois.

  • Immatriculations des VUL légers neufs dans les flottes (hors sociétés auto et loueurs courte durée) au troisième trimestre 2020
Rang Marques et modèles Ventes 3e trimestre
1 Renault Master 6 676
2 Renault Kangoo 6 484
3 Renault Trafic 5 983
4 Citroën Berlingo 5 589
5 Peugeot Partner 5 189
6 Renault Clio 4 320
7 Peugeot Expert 3 691
8 Peugeot Boxer 3 183
9 Citroën Jumpy 3 000
10 Citroën C3 2 442
11 Mercedes Sprinter 2 314
12 Citroën Jumper 2 090
13 Ford Transit Custom 1 883
14 Renault Master RT3 1 730
15 Peugeot 208 1 716
16 Mercedes Vito 1 509
17 Fiat Ducato 1 501
18 Volkswagen Transporter 1 256
19 Ford Transit 2T 1 182
20 Peugeot 308 1 143

Source : AAA Data

L’embellie va-t-elle se confirmer ?

Si septembre a sonné un net rebond du marché après une longue période de chute libre (- 21,7 % sur l’ensemble des neuf premiers mois par rapport à 2019), l’embellie de ce début d’automne sera-t-elle en mesure de perdurer au cours du dernier trimestre dans un contexte économique toujours très incertain. Tout dépendra vraisemblablement de l’intensité de la deuxième vague épidémique de Covid 19 et de l’impact qu’auront sur la vie des entreprises les restrictions sanitaires adoptées par le gouvernement et les autorités locales. Wait and see…

 

SPONSORISE

Dernières vidéos

Toute l'actualité

Commentaires (12)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Contrairement à ce que certains essayent de nous faire croire et aux discours percutants de certains cadres du groupe, PSA vend énormément aux flottes. La preuve ici.

D'ailleurs, la marque qui a vendu le plus aux particuliers le mois dernier est Renault (16,3% de part de marché sur ce canal), devant Peugeot (15,8%). Source : l'Ar**s

Par

faut pas le dire mais les entreprises achetent toujours du diesel... + 20%

les hybrides bidons c'est un billet de 10 000 en plus... et 2litres de plus au cent quand la batterie est vide aprés 40 kms...

l'essence c'est 2 litres de plus tous le temps... mais 12 000 moins cher..lol..

les écolos en pls..

et oui dans l'économie et la vie réelle le diesel est toujours la meilleure solution...

Par

En réponse à gignac31

faut pas le dire mais les entreprises achetent toujours du diesel... + 20%

les hybrides bidons c'est un billet de 10 000 en plus... et 2litres de plus au cent quand la batterie est vide aprés 40 kms...

l'essence c'est 2 litres de plus tous le temps... mais 12 000 moins cher..lol..

les écolos en pls..

et oui dans l'économie et la vie réelle le diesel est toujours la meilleure solution...

C'est toi qui avait écrit que les entreprises achètent des produits fiables. Renault est en tête donc on peut en conclure qu'elles sont fiables, non?

Par

il & content l'entrepreneurs Lol il a la banane

Par

En réponse à SUDISTE DES LANDES

il & content l'entrepreneurs Lol il a la banane

Tu es de quelle galaxie?

Par

En réponse à Hure Jean

C'est toi qui avait écrit que les entreprises achètent des produits fiables. Renault est en tête donc on peut en conclure qu'elles sont fiables, non?

va voir les chiffres.. à part la clio... legerement devant la 208... aprés c'est 2008 et 3008 voir 308..

pijo vend plus...

sinon la caisse entreprise c'est français pour 2 raisons....

le réseau dévelloppé...le loyer...

pis c'est de la LLD... les entreprises rendent les caisses avant la casse lol...

kia ou hyundai trés fiables loueront peu.. aux entreprises... réseau trop faible...chiant de faire 100 bornes pour faire la révision..

Par

L'automobile, c'est comme l'immobilier : un gros boom de rattrapage après les mois de confinement, et la, ça commence à sérieusement se tasser en octobre.

Par

Et si certains cgerchent encore les "bons" score de Peugeot en terme d'immatriculation...

Après le marché aux entreprises est un marché comme un autre. Ce serait une faute majeure de ne pas l'investir. car en plus de la vente de véhicule c'est surtout le service qui va derrière qui en assure sa confortable rentabilité.

Par

Toujours aussi stupide d'aller en faire des caisses sur l'observation des ventes sur un simple mois... et quand il n'est question que de causer que d'une partie du marché, plus inutile encore...

Par

En réponse à anneaux nîmes.

Et si certains cgerchent encore les "bons" score de Peugeot en terme d'immatriculation...

Après le marché aux entreprises est un marché comme un autre. Ce serait une faute majeure de ne pas l'investir. car en plus de la vente de véhicule c'est surtout le service qui va derrière qui en assure sa confortable rentabilité.

oui, enfin coté ventes aux particuliers la N° 1 est la Dacia sandéro, suivi de la 208 et en 3eme seulement... la clio.... Peugeot Vend aussi... aux particuliers ne t'en déplaise....

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire