Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
 
Publi info

Jaguar et Land Rover à la recherche de partenaires

Dans Economie / Politique / Industrie

Jaguar et Land Rover à la recherche de partenaires

Jaguar et Land Rover viennent de s'associer à BMW pour la voiture électrique. Le duo britannique ne compte pas s'arrêter là, cherchant d'autres partenariats pour faire des économies sur les coûts de développement.

Évoquée à plusieurs reprises ces derniers mois, la vente du duo Jaguar Land Rover (JLR) n'est pas à l'ordre du jour. Son propriétaire, Tata, a été clair sur ce point. L'indien aurait pu avoir envie de s'en débarrasser, JLR étant devenu une machine à perdre de l'argent. Pénalisé par le grand flou du Brexit et la chute des ventes de voitures diesel en Europe, JLR a enregistré plus de 4 milliards d'euros de pertes en 2018.

Si le binôme n'est pas à vendre, il est en quête de partenaires. Le président de Tata Motors, Natarajan Chandrasekaran, l'a confirmé lors de l'assemblée générale de sa société. Comme le rapporte le média anglais Autocar, il a expliqué que c'est la solution pour faire face à la transformation du marché automobile, avec l'électrification des gammes et le développement de la conduite autonome. Et pour lui : "Le seul moyen est d’investir davantage au travers de partenariats, car nous voulons répartir les investissements". Le président a indiqué que plusieurs discussions étaient en cours.

L'une d'elles a déjà abouti. Il y a quelques semaines, JLR et BMW se sont associés pour l'électrique, avec la mise en commun d'éléments techniques. Selon Autocar, ce partenariat pourrait être rapidement étendu aux moteurs thermiques. Le mystère plane pour les autres constructeurs qui pourraient travailler avec JLR.

PUBLICITE : PROFITEZ DE L'OFFRE

Commentaires (35)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Ben oui les constructeurs Européens ont intérêt à se federer pour le VE... le chacun dans son coin est suicidaire...

Par

Il faut reconnaître qu'ils sont un pas devant tout le monde avec l'I-pace. Ils ont déjà des retours sur d'éventuels soucis, ils sont crédibles. Après, si il est question de plateformes communes voire de faire des voitures identiques, là c'est quitter le monde du luxe pour tomber dans le commun. Si une XJ est identique a une série 7, ça sert a quoi la multiplicité des marques alors que l'électrique gomme déjà les particularités de motorisation.

.

Par

ET pourquoi pas Tata et Fiat? ça fairait Fiatata, c'est sympa ;)

Par

Un partenaire particulier ?

Par

Je saisis mal l'intérêt de la voiture électrique. Je vois en Chine par exemple, l'électricité est produite en brûlant du charbon et au final une voiture électrique pollue plus qu'une voiture à moteur thermique. Et chez nous, les élites européennes ont décidé de détruire l'industrie automobile génératrice de centaines de milliers d'emplois en France et en Allemagne par exemple. Que feront les gens ? Ils iront prier dans les mosquées qui poussent comme des champignons ?

Par

Une touche d’humour ça fait du bien

FIATATA

Par

En réponse à XXdodge7563

Une touche d’humour ça fait du bien

FIATATA

Ou TATAFIAT !!!! :bien:

Par

En réponse à Pierre du 90

Je saisis mal l'intérêt de la voiture électrique. Je vois en Chine par exemple, l'électricité est produite en brûlant du charbon et au final une voiture électrique pollue plus qu'une voiture à moteur thermique. Et chez nous, les élites européennes ont décidé de détruire l'industrie automobile génératrice de centaines de milliers d'emplois en France et en Allemagne par exemple. Que feront les gens ? Ils iront prier dans les mosquées qui poussent comme des champignons ?

L'intérêt est pour la circulation urbaine, et à condition que l'électricité soit produite de façon "écologique" (énergie renouvelable, nucléaire à condition qu'il y est pas de pollution radioactif :beuh:)

Si on résume, il faut une voiture urbaine. A l'aise en ville donc. Donc une citadine (ça coule de source, je pense)

Donc déjà, pas un SUV conçu pour à la base pour gambader dans la neige en montagne, pas faire du grimpe trottoir. :bah:

Par

Le VE va avoir raison des gros SUV.

Ils sont déjà lourds, les électrifier veut dire installer une énorme batterie, ils vont peser jusqu'à 3 tonnes, des vrais panzer.

L'autre solution est l'hybride rechargeable mais pareil question poids c'est colossale car on garde un moteur thermique, on rajoute un ou plusieurs moteurs électriques et on installe une batterie, tout ça pour faire plaisir à Bruxelles.

L'avenir est sombre.

Par

En réponse à CruchotCars

Le VE va avoir raison des gros SUV.

Ils sont déjà lourds, les électrifier veut dire installer une énorme batterie, ils vont peser jusqu'à 3 tonnes, des vrais panzer.

L'autre solution est l'hybride rechargeable mais pareil question poids c'est colossale car on garde un moteur thermique, on rajoute un ou plusieurs moteurs électriques et on installe une batterie, tout ça pour faire plaisir à Bruxelles.

L'avenir est sombre.

Ou bien le retour a la raison après 30 ans de démesure. Il est question dans un autre fil de voir la disparition des voitures de bout de gamme, style segment C avec 300cv. Bof … Qui achetais ça? Pénaliser les SUV qui ne sont ni sportif ni utilitaire est même une mesure de salubrité publique. Imaginer le retour des break, grands ou moyens, me plaît bien.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire