Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

L'auto des voisins - entre Gironde et Périgord, Pierre vient d'acheter son troisième Hyundai Kona EV

Ce photographe immobilier a fait ses calculs et pour ce gros rouleur, la voiture électrique est la meilleure formule pour effectuer ses 400 kilomètres quotidiens. Alors il a craqué non pas une fois, mais trois fois, pour un Hyundai Kona EV de 64 kW, qu'il revend au bout de six mois.

L'auto des voisins - entre Gironde et Périgord, Pierre vient d'acheter son troisième Hyundai Kona EV

Photographier des biens immobiliers dans toute la France impose des déplacements. Pierre, rompu à l'exercice, le sait bien. Professionnel indépendant, il a fait ses calculs et l'évidence s'est imposée à lui il y a un peu moins de trois ans. "Je fais entre 400 et 500 km par jour, plusieurs fois par semaine, et le carburant représente un poste très important dans mes frais". Alors, depuis sa base de Gensac, nichée entre Bordeaux et Bergerac, il a pris sa calculette. Et l'évidence lui est apparue. "L'électricité est encore, et de très loin, le carburant le moins cher". Reste à trouver le modèle idéal. Car pour Pierre, le critère de l'autonomie est essentiel. Tesla, réputé dans ce domaine ? "Trop cher". Mais en 2018 apparaît un concurrent de l'américaine, capable d'effectuer, sur le papier, 480 km, et vendue 46 000 euros, soit 6 000 euros de moins qu'une Model 3 Grande autonomie. Pierre fonce et s'offre sa première Hyundai Kona EV 64 kWh d'occasion, en 2019, pour 35 000 euros.

L'auto des voisins - entre Gironde et Périgord, Pierre vient d'acheter son troisième Hyundai Kona EV

L'auto des voisins - entre Gironde et Périgord, Pierre vient d'acheter son troisième Hyundai Kona EV

 

Entre Hyundai et le photographe démarre alors une histoire qui, si elle n'est pas si longue, comporte déjà trois épisodes : trois Kona EV sont à ce jour passés par son garage. Car Pierre n'effectue que 30 000 à 40 000 km avec la même voiture, puis il la revend, "pour ne pas perdre trop d'argent". Résultat, il change de monture tous les 6 mois. Et aujourd’hui, chez lui, trône le troisième Kona du genre : un millésime 2018 acheté l'an passé pour 33 000 euros. Évidemment, avec le Covid, Pierre s'est moins déplacé en 2020 et son auto fait de la résistance ; sept mois après l'avoir achetée, elle n'affiche que 16 000 km.

20 secondes pour se recharger

Le troisième Kona EV est donc en sursis à Gensac pour quelques mois encore, bien au chaud dans le garage fermé o- Pierre a installé une prise renforcée pour le recharger. Combien de temps pour une charge complète ? "Deux fois dix secondes, sourit le photographe. Dix secondes le soir pour la brancher, dix secondes le matin pour la débrancher". Des recharges et des bornes pour s'y raccorder qui ne semblent pas le soucier outre mesure. S'il peut compter sur plus de 400 km d'autonomie pour ses trajets quotidiens, il s'est déjà risqué bien au-delà, "1 000 km d'affilée, avec trois charges, en une journée". 

L'auto des voisins - entre Gironde et Périgord, Pierre vient d'acheter son troisième Hyundai Kona EV

Mais le photographe ne court pas seulement d'une belle demeure à un appartement d'exception pour son travail. Son Kona lui sert aussi pour ses déplacements personnels au quotidien, avec ses enfants. Et si leur père ne tarit pas d'éloges sur  auto, ils sont plus circonspects. "Ils se plaignent du chauffage à l'arrière, pas assez puissant, selon eux". En revanche, ils sont ravis de la place à bord, et de la taille du coffre, "des coffres plutôt". Car sous le capot avant, le moteur et son système de refroidissement n'occupent pas toute la place, et Pierre peut y loger un sac ou deux. "La température n'y dépasse jamais trente degrés".

Des vacances contrariées par un réseau de bornes en panne

De la place, il en faudra pour transporter la famille de quatre personnes et ses affaires pour les huit jours de vacances prévues dans les Alpes très bientôt. 650 km en Kona pour un trajet que Pierre connaît bien. "En général,  on charge deux fois. Un arrêt court d'une demi-heure, et un second plus long, d'une heure trente". Une pause-café, et une pause déjeuner que certains conducteurs de voitures thermiques font également lorsqu'ils empruntent la route des vacances. "

Cette fois-ci, ce sera un peu plus compliqué, constate Pierre, penché sur son ordinateur. Le réseau de bornes de recharges rapides Corri-Door est fermé, sans que de nouvelles prises soient installées. Ça fait presque un an qu'on a ce problème-là". Un problème qui n'empêchera pas la petite famille de partir à la neige, même au prix de quelques détours. Pas de quoi, en tout cas, faire naître la peur de la panne sèche. "Il suffit de bien préparer son voyage avant de partir". On prétend, parfois, qu'un voyage en voiture électrique est une aventure. Dans le cas de Pierre, il s'agit plutôt d'une opération finement organisée.

L'auto des voisins - entre Gironde et Périgord, Pierre vient d'acheter son troisième Hyundai Kona EV

 

Mots clés :

En savoir plus sur : 4X4 - SUV - Crossover

SPONSORISE

Actualité 4X4 - SUV - Crossover

Avis 4X4 - SUV - Crossover

Avis Volkswagen Touareg 2II (2) 3.0 V6 TDI 262 FAP 4MOTION BLUEMOTION TECHNOLOGY CARAT EDITION TIPTRONIC (2015)

Par Toto53600 le 31/03/2020

Toute l'actualité

Commentaires ()

Déposer un commentaire