Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
 
Publi info

La BMW Série 8 arrive en concession : plaisir de conduite avant tout

Dans Nouveautés / Nouveaux modèles

Ce n'est pas pour rien si BMW a choisi de dévoiler le coupé Série 8 avant les autres déclinaisons. C'est en grande partie pour rappeler que la marque accorde toujours une énorme importance au plaisir de conduite. La Série 8 arrive en concession à des tarifs salés, mais justifiés par des niveaux de performance d'entrée très élevés.

La BMW Série 8 arrive en concession : plaisir de conduite avant tout

Claus Luth aurait probablement été heureux de voir la renaissance de "son" bébé. L'Allemand, disparu en 2008, était en effet le designer en chef de BMW à la fin des années 80 au moment de la sortie de la Série 8. Arrivé plusieurs années auparavant chez BMW pour remplacer le Français Paul Bracq, Claush Luth avait de la pression sur les épaules pour maintenir la belle progression de BMW dans le haut de gamme.

La BMW Série 8 arrive en concession : plaisir de conduite avant tout

L'arrivée de la Série 8 au catalogue en 1989 tombe à point nommé pour BMW qui commence à prendre de l'ampleur avec la Série 3 E30... dessinée par Claus Luth. Le constructeur "à l'hélice" se fait définitivement un nom dans le premium, alors balbutiant et bien moins développé qu'aujourd'hui. 

Au moment du lancement, la Série 8 E31 reçoit V8 et V12, avec plusieurs évolutions sur ce dernier, pour venir concurrencer Mercedes et sa 560 SEC. De l'eau a coulé sous les ponts et BMW tourne petit à petit le dos au V12, réservé aujourd'hui à la 760Li. La nouvelle Série 8, elle, privilégie le plaisir de conduite et le dynamisme, et le V8 4.4 biturbo des dernières productions M a parfaitement sa place sous le capot de la M850i xDrive, qui est la seule proposition essence du moment en essence... en attendant la M8 et ses 600 ch.

La BMW Série 8 arrive en concession : plaisir de conduite avant tout

Même s'il est en disgrâce, le diesel n'est pas pour autant jeté au cachot par BMW qui propose également la 840d xDrive au lancement, aux côtés de la version essence. Avec 320 ch, le six cylindres diesel BMW ne démérite pas et aura le mérite de séduire les plus gros rouleurs qui souhaitent quand même un coupé dynamique.

La concurrence

La BMW Série 8 arrive en concession : plaisir de conduite avant tout

Mercedes Classe S Coupé : c'est la rivale la plus logique et la plus directe. C'est aussi une des seules pour la Série 8 qui n'a pas de concurrence chez Audi, la marque aux anneaux refusant de faire un gros coupé sur la base d'une A8. Du coup, la S560 coupé et son V8 4.0 de 469 ch est l'offre qui parlera le plus à celui qui hésite avec à la Série 8... même si les différences sont nombreuses. Moins dynamique que la Série 8 et bien moins puissante (61 ch de moins), elle est aussi beaucoup plus chère, puisqu'elle débute à 150 500 €.

La BMW Série 8 arrive en concession : plaisir de conduite avant tout

Porsche 911 Turbo : la nouvelle Série 8 pourrait presque viser la version Turbo de la Porsche 911. Considérée comme la "911 confort" par beaucoup, la version Turbo met avant tout en avant son couple généreux et le compromis qu'elle offre au quotidien par rapport à un modèle RS. Pile poil le créneau de la Série 8, donc, même si cette dernière est bien plus longue. Problème : la Turbo "normale" de 540 ch démarre à près de 180 000 €, quand la Turbo S demande 208 000 €, soit 80 000 € de plus que la M850i xDrive pas beaucoup moins puissante. En clair, la Série 8 est une belle affaire... en quelque sorte.

La fiche produit

Dimensions

  • Longueur : 4,85 mètres
  • Largeur : 1,90 mètre
  • Hauteur : 1,34 mètre
  • Volume de coffre : 420 litres

Motorisations

Diesel

  • 840d xDrive : six cylindres en ligne 3.0 320 ch, uniquement associé à boîte automatique à 8 rapports.

Essence

  • M850i xDrive : V8 4.4 biturbo 530 ch, uniquement associé à boîte automatique à 8 rapports.

Prix

Les prix

Version Co2 (en g/km) Prix Bonus / Malus

En savoir plus sur : Bmw Serie 8 G15

PUBLICITE : PROFITEZ DE L'OFFRE

Commentaires (46)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Elle fait pas mal Lecsuce quand même

Par

Mon MX-5 1.8 me procure plus de plaisir que ce paquebot

Par

En réponse à Zoulman

Mon MX-5 1.8 me procure plus de plaisir que ce paquebot

même une 206 hdi :areuh::areuh:

Par

En réponse à Zoulman

Mon MX-5 1.8 me procure plus de plaisir que ce paquebot

Tu l'as essayé pour dire ça?? Ya bien que les possesseurs de japonais pour avoir un esprit aussi fermé...

Par

En réponse à Zoulman

Mon MX-5 1.8 me procure plus de plaisir que ce paquebot

C'est ton point de vue.

Après il faut pas confondre plaisir et sensation. C'est normal que tu prendrais pas de plaisir dans la série 8 tu détestes BMW. Par contre en terme de sensation je pense que ta petite MX5 se prend un no match.

Et par sensation, je ne parle pas de peur à chaque fois que tu doubles un camion.

Par

En réponse à Zoulman

Mon MX-5 1.8 me procure plus de plaisir que ce paquebot

T'en sais rien, tu n'as jamais mis les pieds dans une série 8 avec une 8 cylindres.

Mais d'un autre côté, si tu t'en auto-convainc, tu seras moins frustrés.

Je peux te cité 50 voitures BMW qui dépassent de loin ta mx5 1.8 (pas le budget pour le vrai moteur le 2.0 ?) :

Par

En réponse à Axel015

T'en sais rien, tu n'as jamais mis les pieds dans une série 8 avec une 8 cylindres.

Mais d'un autre côté, si tu t'en auto-convainc, tu seras moins frustrés.

Je peux te cité 50 voitures BMW qui dépassent de loin ta mx5 1.8 (pas le budget pour le vrai moteur le 2.0 ?) :

Z3 3.0i, Z3 M, Z4 3.0, Z4 M, M3 E30, M3 E46, M3 E92, M2, M135i, 130i, 330i E46, etc...

La MX5 est une bonne voiture, plaisante, mais y'a rien sous le capot surtout avec le 1.8 faut être honnête.

Par

En réponse à Zoulman

Mon MX-5 1.8 me procure plus de plaisir que ce paquebot

La Série 8 est une GT 2+2 luxueuse de plus de deux tonnes.

C'est une voiture destinée à avaler du kilomètre confortablement.

Ça n'est effectivement certainement pas une voiture qui apporte des sensations de conduite comme pourrait le faire une Corvette qui pèse 400Kg de moins, et encore moins une Mac Laren ou une Lotus.

Chacun sa définition du plaisir de conduite.

Mais de toutes façons, quel acheteur de ce genre d'engin serait capable d'exploiter pleinement les performances un engin de plus de 500ch ailleurs qu'en ligne droite ?

Autant que son porte-feuille lui permette de gagner le confort.

Par

En réponse à Axel015

Z3 3.0i, Z3 M, Z4 3.0, Z4 M, M3 E30, M3 E46, M3 E92, M2, M135i, 130i, 330i E46, etc...

La MX5 est une bonne voiture, plaisante, mais y'a rien sous le capot surtout avec le 1.8 faut être honnête.

La MX5 est un roadster, ce qui apporte un plaisir de conduite que les caisses fermées ne peuvent apporter.

Il reste donc dans la liste les Z3 et Z4 qui pèsent entre 1,4t et 1,6t, ce qui est énorme en comparaison d'une MX5 qui pèse environ 1t.

Être au volant d'un véhicule léger apporte un plaisir indéniable (demandez à un possesseur de Lotus Elise) et par ces temps où les vitesses sont de plus en plus surveillées, c'est un bon moyen de se faire plaisir au volant sans transformer son permis en sachet de confettis.

Par Profil supprimé

Poids à vide de la version essence : 1,96T.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire