Publi info

La Chine réduit ses aides à l'achat de voitures électriques avant de les supprimer totalement en 2020

La Chine réduit ses aides à l'achat de voitures électriques avant de les supprimer totalement en 2020

Le gouvernement chinois a annoncé qu'il diminuait fortement les aides à l'achat de véhicules électriques avant de les supprimer purement et simplement à partir de 2020.

La Chine est le premier marché automobile au monde mais c'est aussi un pays locomotive en matière de véhicules électriques. On compte ainsi plus de 480 entreprises en produisant sur place, allant de l'enseigne régionale assemblant des mini-citadines avec des batteries au plomb jusqu'aux conglomérats mondiaux comme Geely ou le groupe Volkswagen. De plus de la moitié des ventes d'électriques dans le monde se font dans l'Empire du Milieu et la progression est spectaculaire : en 2018, alors le marché automobile local subissait son premier recul des ventes de voitures depuis plus de 20 ans, à – 2,6 % par rapport à 2017, les ventes d'électriques et d'hybrides ont, elles, augmenté de 140 %, s'établissant à 1,2 million d'unités.

Mais la probabilité de revoir des chiffres comparables en 2019 s'annonce extrêmement faible car les voitures électriques sont, comme le veut l'expression, victimes de leurs succès. Comme en France et sur de nombreux autres marchés, des incitations financières ont été mises en place par le gouvernement chinois pour diminuer la part des véhicules thermiques, avec plusieurs niveaux calculés suivant l'autonomie officielle selon le cycle NEDC, et il se montre extrêmement généreux, puisque si vous voulez acheter un véhicule pouvant faire plus de 400 km en une seule charge, vous bénéficiez d'un rabais de 50 000 ¥, soit l'équivalent de 6 600 €.

Trop généreux sûrement, puisque les autorités locales ont décidé de fortement réduire la voilure cette année avant de tout simplement supprimer toutes les aides à partir de 2020. Officiellement toutefois, c'est pour inciter les constructeurs à miser plus sur des innovations techniques plutôt que sur une assistance financière pour vendre des voitures électriques. Ainsi, pour bénéficier du plus petit coup de pouce, ces dernières doivent désormais avoir une autonomie minimum de 250 km contre 150 précédemment et ceux pouvant effectuer plus de 400 km voient leur aide divisée par deux, à 25 000 ¥, soit environ 3 300 €.

C'est un coup dur pour les constructeurs locaux et surtout pour les plus petits. Certains, comme BYD, se sont déclarés prêts à faire face à ce changement en diminuant leurs tarifs - et donc en diminuant leurs marges - pour compenser, mais d'autres n'ont pas les épaules suffisamment solides pour le faire, comme Nio par exemple.

De quoi en tout cas fortement réduire leurs moyens et donc leurs ambitions pour s'étendre à l'international et permettre de constater ce que devient la part des véhicules électriques sans assistance financière.

PUBLICITE : PROFITEZ DE L'OFFRE

Commentaires (84)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

La Chine est aussi le premier producteur mondial d'électricité par usine à charbon... Vive la Chine !

On sera bientôt tous morts grâce à eux alors aucune importance toutes ces aides sur les voitures électriques

Par

Juste confirmation d'une logique bien basique : un produit cohérent n'a pas besoin d'aide pour se vendre....

Et bien évidement, tous les pays, à commencer par les plus déficitaires comme le nôtre vont mettre fin à cette gabegie...

Pas près de rouler en électrique Le Dreamer...:bah:

Par

En réponse à ascrounch

La Chine est aussi le premier producteur mondial d'électricité par usine à charbon... Vive la Chine !

On sera bientôt tous morts grâce à eux alors aucune importance toutes ces aides sur les voitures électriques

"La Chine est aussi le premier producteur mondial d'électricité par usine à charbon... Vive la Chine !"

Aucun pays dans le monde ne progresse plus pour sortir de l’électricité carbonée que la Chine....

Par

En réponse à roc et gravillon

Juste confirmation d'une logique bien basique : un produit cohérent n'a pas besoin d'aide pour se vendre....

Et bien évidement, tous les pays, à commencer par les plus déficitaires comme le nôtre vont mettre fin à cette gabegie...

Pas près de rouler en électrique Le Dreamer...:bah:

A parceque tu crois que le prix des batteries ne bougent pas si on en lance la production massive grace aux aides de l'etat ?

.

La connerie des Européens c'est de ne pas avoir corrélées les aides avec la production de batteries en Europe.

Les chinois ne font pas cette erreur.

Par

La connerie première consiste à vouloir faire payer des choses par des états surendettés, et incapables de financer la transition énergétique pour ce qui nous concerne : remise à niveau et sécurisation du parc nucléaire pour ce qui nous concerne, ou production d'électité en moder vertueux, au moins aussi coûteux....comprendre dizaines de milliards d'euros que bien évidement nous n'avons pas budgettés...

Alors ton histoire de sponsoring de batteries locales est tout à fait secondaire : quand les alimenter sera un réel souci dans les années à venir.

Par

Ça va encore davantage compliquer la vente de ces voitures qui n'intéressent encore à aujourd'hui qu'une fraction marginale de la population mondiale.

Tout comme les voitures autonomes.

Carlos Tavares, d'un pragmatisme absolu à défaut d'être funky, a vu juste. Avant de voir demain, il faut être excellent aujourd'hui et les milliards d'euros d'économies réalisées grâce à cette clairvoyance stratégique se voit dès à présent dans la qualité fiabilité et innovation des nouveaux produits Psa.

De quoi justifier aisément sa maigre augmentation salariale !

Par

En réponse à roc et gravillon

La connerie première consiste à vouloir faire payer des choses par des états surendettés, et incapables de financer la transition énergétique pour ce qui nous concerne : remise à niveau et sécurisation du parc nucléaire pour ce qui nous concerne, ou production d'électité en moder vertueux, au moins aussi coûteux....comprendre dizaines de milliards d'euros que bien évidement nous n'avons pas budgettés...

Alors ton histoire de sponsoring de batteries locales est tout à fait secondaire : quand les alimenter sera un réel souci dans les années à venir.

"Alors ton histoire de sponsoring de batteries locales est tout à fait secondaire : quand les alimenter sera un réel souci dans les années à venir. "

N'importe quoi pur et dur.

Par

En réponse à Entouteobjectivité

Ça va encore davantage compliquer la vente de ces voitures qui n'intéressent encore à aujourd'hui qu'une fraction marginale de la population mondiale.

Tout comme les voitures autonomes.

Carlos Tavares, d'un pragmatisme absolu à défaut d'être funky, a vu juste. Avant de voir demain, il faut être excellent aujourd'hui et les milliards d'euros d'économies réalisées grâce à cette clairvoyance stratégique se voit dès à présent dans la qualité fiabilité et innovation des nouveaux produits Psa.

De quoi justifier aisément sa maigre augmentation salariale !

"Ça va encore davantage compliquer la vente de ces voitures qui n'intéressent encore à aujourd'hui qu'une fraction marginale de la population mondiale.

Tout comme les voitures autonomes. "

.

T'en fait pas, la progression incessante des batteries vas tranquilement assurer la progression des ventes.

Sans oublier l'agrement à l'usage....

Par

En réponse à nous75again

"Ça va encore davantage compliquer la vente de ces voitures qui n'intéressent encore à aujourd'hui qu'une fraction marginale de la population mondiale.

Tout comme les voitures autonomes. "

.

T'en fait pas, la progression incessante des batteries vas tranquilement assurer la progression des ventes.

Sans oublier l'agrement à l'usage....

Je ne doute pas de la progression des ventes de ces 2 catégories, qui s'inscrivent logiquement dans l'histoire.

Cependant tout chef d'entreprise, bien au delà du secteur automobile, doit savoir mettre en corrélation la croissance de ses investissements avec celle du marché. Si tu investis 80% de ton budget dans ce qui ne te permettra de faire croître tes débouchés de 10% maxi, tu vas rapidement avoir un gros problème sous moins de 5 ans !

Par

C'est exactement ce qui me fait penser que Tesla ne pourra plus longtemps rester indépendant...

Ils brûlent bien trop de cash par rapport aux produits encaissés et lorsque la concurrence va hausser son niveau de jeu, ce sera la fin de la partie !

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire