Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

La DS3 Crossback peut être volée en quelques secondes

Un magazine anglais a montré que le système d'accès et de démarrage du petit SUV de DS peut être facilement piraté. Il faut donc une poignée de secondes pour monter à bord et partir avec.

La DS3 Crossback peut être volée en quelques secondes

Elle fait la crâneuse avec son accès par smartphone. Elle fait la belle avec ses poignées rétractables. Mais face aux voleurs, la DS3 Crossback ne fait pas long feu. La française peut être dérobée en une poignée de secondes. Un test du magazine anglais "What Car ?" a montré qu'il fallait cinq secondes pour monter à bord, cinq autres pour la démarrer.

Évidemment, tout ne se fait pas par l'opération du Saint-Esprit. En cause, la vulnérabilité du système d'accès par clé de type mains libres. La clé communique avec la voiture via des codes, que les voleurs parviennent à capter avec un appareil spécial et à réutiliser dans la foulée. La technique est de nos jours très répandue. Dans son dernier observatoire des vols de voitures, Coyote Secure évoquait le nombre de 80 % de méfaits par piratage électronique.

Parmi la poignée de véhicules mis à l'épreuve, la DS3 Crossback a obtenu les plus mauvais résultats. D'autres véhicules ont été épinglés, mais certains ont mieux résisté grâce à un détecteur de mouvement dans leur clé. Si celle-ci ne bouge pas, elle ne transmet pas de code, ce qui limite le risque de piratage. Quand cette fonction était active, impossible de monter à bord des Audi TT, BMW X3, Ford Fiesta et Mercedes Classe A. Mais une fois le dispositif contourné, ces véhicules peuvent être dérobés facilement, notamment l'Audi, qui n'a pas tenu 10 secondes.

Le meilleur élève a été le Land Rover Discovery : si les testeurs ont pu rapidement monter à bord, ils n'ont pas pu faire démarrer le 4x4.

SPONSORISE

Actualité Ds

Toute l'actualité

Commentaires ()

Déposer un commentaire