Publi info
 

La mortalité routière a baissé de 5 % en juillet

La mortalité routière a baissé de 5 % en juillet

Le nombre de décès sur les routes françaises a reculé le mois dernier, mais dans une moindre mesure qu'en mai ou juin.

Le mois dernier, 344 personnes ont perdu la vie sur les routes. C'est 19 de moins par rapport à juillet 2017, soit un recul de 5,5 %. Un résultat très attendu, vu que c'est le premier bilan après la baisse de la limitation de vitesse sur une bonne partie du réseau secondaire.

Les pro-80 km/h seraient donc tentés de fanfaronner devant les antis. Mais ils ne doivent pas oublier que la mortalité a baissé de 8,4 % en mai et 9,3 % en juin ! Sur l'ensemble du premier semestre, le nombre de tués a reculé de 6 %. Juillet fait donc moins bien avec pourtant les 80 km/h.

La Sécurité Routière a d'ailleurs le bon goût de ne pas lier la baisse à la mesure dans son communiqué de presse. D'autant que le nombre d'accidents de la route a lui augmenté légèrement, + 0,9 % à 5 192. Celui des blessés recule de 2,1 % à 6 651. La Sécurité Routière écrit quand même que "si les accidents corporels ont légèrement augmenté en juillet, leur gravité a été moindre au regard de la baisse du nombre de blessés et en particulier de celle des blessés hospitalisés". Une manière peut-être indirecte de vanter la baisse de la limitation de vitesse, qui a surtout eu pour l'instant comme effet de doubler le nombre de flashs.

Point noir du bilan : si la mortalité a baissé chez les automobilistes, celle pour les cyclistes et cyclomotoristes connaît l’un de ses plus mauvais résultats depuis cinq ans.

Mots clés :

Commentaires (79)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

L'amélioration des véhicules roulant avec le nouveau CT + la sécurité des véhicules en constante amélioration fait baisser le nombre de morts et permet de justifier les mesures rentières.

Malin de la part de notre gouvernement.

Par

Pour les cyclistes, on voit peut-être l'impact du vélo électrique qui re-popularise le vélo.

Par

Je ne résiste pas au plaisir de faire un copié-collé du fameux andre leconde qui a publié un "article" sur la partie moto de Caradisiac.

Les fautes (dont une splendide dans le titre) sont d'origine:

"Sécurité routière : rouler à 80 km/h ralentit la baisse de la moralité.

C’était un chiffre attendu. Et pour cause, il est le premier depuis que l’on roule à 80 km/h sur les routes secondaires de notre verte contrée. Une mesure prise pour faire baisser la mortalité routière. Et en juillet, elle a effectivement baissé. Comme lors des deux mois précédents…

C’est une communication que l’on attend de la part de nos dirigeants à la bonne foi depuis longtemps perdue. La mortalité routière a baissé en ce mois de juillet de transhumance estivale sur nos routes. Un flux qui a été ralenti à 80 km/h sur nos routes secondaires De quoi se réjouir ? Certains mettront en avant les bienfaits de la perte de 10 km/h. Et leur argument sera spécieux.

Ainsi, le nombre de morts sur les routes de France métropolitaine a baissé en juillet (-5,5 %) avec 324 tués, soit 19 de moins que lors du même mois en 2017. Certes, mais le résultat est décevant, car, en roulant à 90 km/h, la mortalité baissée plus vite : On peut ainsi comparer le bilan de juillet avec la forte chute en mai (-8,4 %) et avec celle constatée en juin (-9,3 %).

La tendance générale est donc à la baisse de la mortalité routière en France, amorcée en 2017 après trois années consécutives de hausse. On rappellera que la question des 80 km/h est encore un sujet que devra éclaircir le Conseil d'État tandis que la FFMC reste mobilisée contre la mesure touchant 400 000 km de route en France.

Par

On l'avait déjà lu, vu ou entendu ailleurs … mais mieux vaut tard que jamais :wink:

Trop tôt en tous cas pour dire que les morts ( et blessés !!!) en moins sont liés à la réduction de la vitesse, d'autant plus que le plupart d'entre nous commence à peine à lever le pied pour passer de 90 à 80 km/h sur les portions concernées.

Par

Des morts en moins c'est très bien. Mais certains ne vont pas hésiter à utiliser ces chiffres à leur avantage et renforcer des moyens de répression toujours plus vicieux. Dernier en date : le radar de toit, spécial vacances !!!

http://club.caradisiac.com/whealer/espace-detente-75428/photo/radar-toit-7335404.html

Par

En même temps, il a fait particulièrement beau en juillet, ce qui encourage les motards/2 roues à sortir. Par conséquent, le risque de morts et de blessés graves est plus grands chez les motards/2 roues, ce qui impacte les statistiques. Autrement dit, un mois de juillet pluvieux est favorable à une baisses de la mortalité routière.

Par

« Juillet fait donc moins bien avec pourtant les 80 km/h. » C'est quoi ce français approximatif ? Faut retourner à l'école mon grand...

Juillet 2018 fait donc mieux que juillet 2017 avec les 80 !

Par

En réponse à Whealer

Des morts en moins c'est très bien. Mais certains ne vont pas hésiter à utiliser ces chiffres à leur avantage et renforcer des moyens de répression toujours plus vicieux. Dernier en date : le radar de toit, spécial vacances !!!

http://club.caradisiac.com/whealer/espace-detente-75428/photo/radar-toit-7335404.html

Bon déjà c'est pas un radar et c'est pas en France, c'est un lecteur de plaque utilisé par la police en Suisse pour trouver ou retrouver les voitures volées.

Par

Les petits vieux qui meurent chez eux de la canicule ne viennent plus gonfler les chiffres des morts 2x par leur conduite dangereuse.

A tout malheur bonheur sait compter

Par

Bon, pour le moment la bonne vieille formule de Nilsson et de ses adeptes n'est pas encore au point.

Faudra augmenter encore un peu la répression pour y arriver, les électeurs aiment être flagellé.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire