Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Lancia Delta II HF (1993-2000) : chic, choc et pas chère, dès 4 000 €

Dans Rétro / News rétro

Succédant à la mythique Integrale, la Delta II HF n’a pas su sortir de l’ombre de sa devancière Résultat, elle offre ses performances hors normes pour trois fois rien…

La ligne discrète de la Delta 2 HF, ici en 1995, ne laisse pas présager le tempérament de feu de son moteur.
La ligne discrète de la Delta 2 HF, ici en 1995, ne laisse pas présager le tempérament de feu de son moteur.

Tout le monde n’était pas chaud, chez Lancia, pour engager la Delta I en rallye, après la S4, pour 1987. La raison : elle était déjà ancienne, et le développement de sa remplaçante était lancé. Celle-ci aurait d’ailleurs pu sortir dès 1988, soit juste après la Fiat Tipo dont elle dérive. Mais l’Integrale faisait un malheur en rallye, Fiat avait racheté Alfa Romeo fin 1986 et devait la doter urgemment d’un nouveau modèle. Conséquence : on a repoussé la sortie de la Delta II aux calendes grecques.

Entre-temps, on a dépouillé Pietro pour habiller Paolo. En clair, l’intéressant break de chasse prévu pour la Lancia, et dessiné par Chris Bangle, lui a été retiré sur ordre de Mario Maioli, patron du style du Groupe Fiat, pour être attribué à la future Alfa 145. Il a donc fallu reprendre le dessin de la Delta II, qu’on a confié au studio de design Idea. La voiture sort finalement au salon de Genève 1993, avec une carrosserie très ramassée, mais sans étonner par une modernité ébouriffante. Et pour cause : sa gestation a été fort longue ! Pire, à cause de sa lunette arrière très inclinée, beaucoup d’observateurs lui trouvent un air… d’Alfasud.

À sa sortie, en 1993, la Lancia Delta II passe pratiquement inaperçue, par la faute d’un design déjà vieillot.
À sa sortie, en 1993, la Lancia Delta II passe pratiquement inaperçue, par la faute d’un design déjà vieillot.

Techniquement, la Delta II reçoit directement les renforts de coque dont bénéficieront plus tard les Tipo et Lancia Dedra en 1989. À l’instar de cette dernière, la Delta II a droit à une version sportive qui s’équipe du 2,0 l double-arbre Lampredi agrémenté d’un turbo. C’est la HF, dont la puissance est revue à la hausse (186 ch contre 165 ch à la Dedra), et comme elle reste une simple traction, elle a droit à un « Viscodrive » sur le train avant, qui répartit le couple entre les roues pour une meilleure motricité. Malheureusement, on lui refuse les quatre roues motrices auxquelles a droit la Dedra.

Dommage, car ainsi gréée, la Delta II aurait été une bien digne descendante à la Delta I Intégrale. Mais pour les dirigeants de Fiat, le sport, c’était fini pour Lancia, qui devait se dédier au luxe et au raffinement.

Dans l’habitacle, la Delta II bénéficie ainsi d’une planche de bord très valorisante, ainsi que d’une belle sellerie. La HF s’offre en deux versions : base (147 500 F, soit 31 900 €), et LS (172 500 € soit 37 300 € actuels). Cette dernière, outre une climatisation et des sièges Recaro en Alcantara, ajoute à la dotation un amortissement piloté, chose alors rarissime sur une compacte.

La Delta 2 est proposée dès le début en HF : ailes larges, grille de calandre, gros pneus et jantes la distinguent.
La Delta 2 est proposée dès le début en HF : ailes larges, grille de calandre, gros pneus et jantes la distinguent.

Sa fiche technique est donc tout aussi respectable que ses performances, la vitesse maxi s’établissant à 220 km/h. Malheureusement pour l’italienne, une Volkswagen Golf VR6, tout aussi rapide, coûte 2 500 € de moins, sans offrir, il est vrai, la même dotation. Toujours est-il que, moins estimée que sa devancière et pas soutenue par la compétition, la Delta II reste très marginale et se vend mal. En 1995, une variante à trois portes HPE s’ajoute à la gamme, et un léger restylage intervient en 1996, qui en supprime la version HF cinq portes.

Une dernière salve d’améliorations mineures intervient en 1997, qui porte la puissance de la HF à 193 ch. Celle-ci reçoit aussi un kit carrosserie bien plus agressif ainsi que des jantes Speedline Montecarlo de 16 pouces. Rien n’y fait, malgré des baisses de prix, la Delta II est un échec commercial total, d’autant qu’elle subit une rude concurrence au sein du Groupe Fiat, où les Alfa 145-146 et Fiat Bravo-a, bien plus séduisantes, la malmènent. La Lancia est retirée en 2000, après avoir été produite à seulement 138 980 unités…

À l’arrière de la Delta 2, la lunette très inclinée et le porte-à-faux réduit évoquent l’Alfa Romeo Alfasud.
À l’arrière de la Delta 2, la lunette très inclinée et le porte-à-faux réduit évoquent l’Alfa Romeo Alfasud.

Combien ça coûte ?

Malgré ses performances et son raffinement, la Delta II HF cote très peu. On trouve un exemplaire sain dès 4 000 €, les meilleurs peinant à dépasser les 6 000 €. Le kilométrage importe moins que l’état, sur ces voitures.

Quelle version choisir ?

Vu la rareté, d’abord celle dans le meilleur état possible ! Ensuite, plutôt une restylée en 193 ch, pour bénéficier d’un léger surcroît de puissance, sans que cela soit déterminant.

En 1997, dernières évolutions pour la Delta 2 qui, en HF, adopte des boucliers, des bas de caisse et des jantes nettement plus agressifs.
En 1997, dernières évolutions pour la Delta 2 qui, en HF, adopte des boucliers, des bas de caisse et des jantes nettement plus agressifs.

Les versions collector

Comme souvent, ce sont celles en parfait état d’origine (rares car les HF ont souvent été boostées) et affichant un faible kilométrage.

Le moteur est très solide, mais il faut changer régulièrement la courroie de distribution. Ici, un exemplaire de 1994.
Le moteur est très solide, mais il faut changer régulièrement la courroie de distribution. Ici, un exemplaire de 1994.

Que surveiller ?

Bénéficiant des expériences des Tipo et Dedra, la Delta II est née parfaitement au point et fiable. Seulement, son moteur turbo est de conception ancienne, donc demande à être plus que jamais utilisé avec soin. Temps de chauffe et de refroidissement scrupuleusement respectés, vidanges tous les 5 000 km, courroie de distribution changée tous les 50 000 km maxi. À ces conditions, le moteur Lampredi passera aisément les 200 000 km.

L’électricité pose de petits soucis sans gravité (la plupart du temps, de mauvais contacts), alors que l’électronique demeure simple. La Delta II est bien protégée contre la corrosion, mais rien n’étant éternel, on inspectera ses soubassements. Dans l’habitacle, l’Alcantara s’use particulièrement sur le bourrelet gauche du siège conducteur, souvent troué passé 100 000 km. Reste une question ennuyeuse : certaines pièces sont devenues bien difficiles à trouver, comme les amortisseurs pilotés. Il est donc important d’opter pour une auto à jour de maintenance et parfaitement fonctionnelle.

Comportement rigoureux et efficace pour la Delta HF, mais pas réellement sportif.
Comportement rigoureux et efficace pour la Delta HF, mais pas réellement sportif.

Au volant

Chose appréciable quand on connaît les Tipo et Dedra, la Delta II profite d’une position de conduite irréprochable. La finition s’avère de bonne facture, mais on retient surtout le confort des sièges Recaro. Dès les premiers tours de roues, la Lancia donne le ton : douce et silencieuse, elle se pose en GT rapide et non en pure sportive. La suspension filtre bien les inégalités, le moteur est souple… on comprend que les admirateurs de l’Integrale aient été déroutés ! Heureusement, passé 3 500 tr/min, le turbo entre en action et la HF réalise de très belles performances, que le train avant passe correctement au sol grâce au Viscodrive.

Cockpit cossu et bien agencé pour la Delta 2, ici un exemplaire de 1998 doté des sièges Recaro à bords en cuir.
Cockpit cossu et bien agencé pour la Delta 2, ici un exemplaire de 1998 doté des sièges Recaro à bords en cuir.

D’ailleurs, le châssis est à la hauteur. Direction et train avant précis, bon équilibre général, roulis et tangage contrôlés efficacement… la Delta se prête de très bonne grâce à une conduite active, même si là, son confort se dégrade, quel que soit le mode d’amortissement choisi. À l’approche de ses limites, l’italienne se désunit, là où sa devancière vous défiait : pertes de motricité, sous-virage, rebonds sur certaines bosses. Rien de méchant cela dit. La consommation est directement fonction de la pression exercée sur l’accélérateur : 8 l/100 km quand on se modèle, plus de 20 l/100 km si on aime le sport. En somme, une compacte raffinée et rapide, homogène et plaisante, mais pas un engin de course.

L’alternative youngtimer

Lancia Delta 1.6 HF Turbo (1983-1993)

La Lancia Delta HF Turbo en 1985 s’en tient encore à un carburateur et à 130 ch.
La Lancia Delta HF Turbo en 1985 s’en tient encore à un carburateur et à 130 ch.

Lancé en 1979, la Delta attend 1983 pour s’offrir un moteur virulent : un 1,6 l turbo de 130 ch. S’il lui offre de très belles performances (195 km/h en pointe), l’italienne n’oublie pas le raffinement dans son habitacle. Un cocktail unique ! Chère et concurrencée par la Fiat Ritmo Abarth, la Delta se contente d’un succès d’estime, mais dès mai 1986, elle évolue. Calandre remaniée, habitacle redessiné, moteurs modernisés. Ainsi, le 1,6 l turbo troque son carburateur contre une injection, et voit sa puissance bondir à 140 ch.

Les chronos sont excellents, mais les pneus de 165 de large nuisent à la motricité, donc à l’efficacité. Drôle de choix de la part du constructeur ! Par la suite, la Delta ne va plus évoluer que dans le détail, s’octroyant une légère mise à jour en 1991 (nouveaux coloris, capot bombé et ajouré, jantes revues). Elle disparaît en 1993. À partir de 6 500 €.

L’Allemagne a eu droit en 1996 à une série limitée Evo 500, au kit carrosserie spectaculaire.
L’Allemagne a eu droit en 1996 à une série limitée Evo 500, au kit carrosserie spectaculaire.

Lancia Delta HF 1995 : la fiche technique

  • Moteur : 4 cylindres en ligne, 1 995 cm3
  • Alimentation : injection électronique, turbo
  • Suspension : jambes McPherson, triangles, ressorts hélicoïdaux, amortisseurs pilotés, barre antiroulis (AV), bras tirés, ressorts hélicoïdaux, amortisseurs pilotés, barre antiroulis (AR)
  • Transmission : boîte 5 manuelle, traction
  • Puissance : 186 ch à 5 750 tr/mn
  • Couple : 291 Nm à 3 500 tr/mn
  • Poids : 1 330 kg
  • Vitesse maxi : 220 km/h (donnée constructeur)
  • 0 à 100 km/h : 7,5 s (donnée constructeur)
Le tableau initial de la Delta 2 HF en 1993. Notez les commandes de l’amortissement piloté, au-dessus de l’autoradio.
Le tableau initial de la Delta 2 HF en 1993. Notez les commandes de l’amortissement piloté, au-dessus de l’autoradio.

> Pour trouver des annonces de Lancia Delta HF, rendez-vous sur le site de La Centrale.

En savoir plus sur : Lancia Delta 2

SPONSORISE

Actualité Lancia

Toute l'actualité

Commentaires (28)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

"elle offre ses performances hors normes pour trois fois rien"

Pour une voiture de cette époque elle est loin d'être légère.

Faut pas s'emballer non plus : une 206 RC, une Clio 2 RS c'est largement devant.

Ca vaut (en terme de performance) une 306 S16 en gros.

Par

En réponse à Axel015

"elle offre ses performances hors normes pour trois fois rien"

Pour une voiture de cette époque elle est loin d'être légère.

Faut pas s'emballer non plus : une 206 RC, une Clio 2 RS c'est largement devant.

Ca vaut (en terme de performance) une 306 S16 en gros.

Pas la meme catégorie ( Clio, 206 )

Par

J'aime bien. Sobre et classe contrairement aux golf GTI sobres...et mornes ou à la 306 s16 pingre en équipements et un peu légère en finitions.

Par

En réponse à Axel015

"elle offre ses performances hors normes pour trois fois rien"

Pour une voiture de cette époque elle est loin d'être légère.

Faut pas s'emballer non plus : une 206 RC, une Clio 2 RS c'est largement devant.

Ca vaut (en terme de performance) une 306 S16 en gros.

la 206rc est arrivée plus tardivement (2003)

clio et 206 pas la même catégorie aussi.

la Hf se compare plus à : vr6, 323 ti, type r ek9, première audi s3 (200 ou 210cv je sais plus la puissance precise)

c'était le vrai coup pied au cul, les sièges étaient magnifiques pour l epoque.

Les pirelli étaient rapidement usés aussi. mon père en avait une j'en garde un bon souvenir mais il l a vendu pour partir sur un T20 COUPÉ largement plus sympa.

Par

En réponse à Axel015

"elle offre ses performances hors normes pour trois fois rien"

Pour une voiture de cette époque elle est loin d'être légère.

Faut pas s'emballer non plus : une 206 RC, une Clio 2 RS c'est largement devant.

Ca vaut (en terme de performance) une 306 S16 en gros.

https://zeperfs.com/duel193-287.htm

suis allé voir par curiosité une 306 sur 167cv c'est larguée en perf pure (sur circuit on peut pas trop dire juste un chrono)

Par

La première compacte premium

Intérieur alcantara

Équipement au top

Motorisations modernes et performantes

Il lui manquait la version intégrale :bien:

Par

En réponse à integralhf

La première compacte premium

Intérieur alcantara

Équipement au top

Motorisations modernes et performantes

Il lui manquait la version intégrale :bien:

Premium, faut pas exagérer, mon collègue en a une et il m'emmène quelques fois au boulot et les plastiques c'est pas sa tasse de thé à cette voiture mais bon roule bien.

Par

Je l'aurais plus vu dans la rubrique '' la beauté des laides '' mais je pense qu'elle est vraiment trop laide pour lui trouver le moindre charme, visuellement c'est une vraie bouse.

Par

4000 euro sur une base de fiât brava bravo:beuh:

Par

En réponse à LTN JXRXNX

Je l'aurais plus vu dans la rubrique '' la beauté des laides '' mais je pense qu'elle est vraiment trop laide pour lui trouver le moindre charme, visuellement c'est une vraie bouse.

Les gouts et les couleurs.:bah: Pour moi, la golf de cette époque, c'est elle la bouse, ou la mégane 1. Elles ont particulièrement mal vieillies par rapport à cette lancia.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire