Publi info
 

Le 80 km/h devant le Conseil d'État

Dans Pratique / Vos droits

Le 80 km/h devant le Conseil d'État

Caradisiac a suivi l'audience qui se tenait ce jeudi devant la plus haute juridiction de l'ordre administratif sur l'une des requêtes déposées pour faire annuler le décret du 15 juin qui a instauré le 80 km/h sur le réseau secondaire. Rencontre avec les protagonistes à l'origine de ce "référé suspension".

Le Conseil d'État rendra sa décision en début de semaine prochaine, certainement lundi ou mardi. En attendant, l'avocat Remy Josseaume, spécialisé dans le contentieux routier, à droite dans notre vidéo, et le député de Lozère, Pierre Morel-À-L'Huissier (Les Constructifs), à gauche, veulent croire en l'efficacité de leur requête qu'ils ont déposée pour suspendre la mise en place du 80 km/h, et qui était donc au cœur d'une audience jeudi.

Derrière cette requête, c'est en fait un collectif de 57 députés qui œuvrent pour faire échec à la mesure. La procédure qu'ils ont engagée est un "référé-suspension" par lequel ils réclament au juge des référés de suspendre "en urgence" l'exécution du décret du 15 juin qui a mis en place l'abaissement de la vitesse limite sur l'ensemble des routes bidirectionnelles à une voie et sans séparateur central. Soit sans qu'il y ait à attendre l'audience du fond, qui statuera carrément sur son annulation, et qui, semble-t-il, ne se tiendra au mieux qu'en fin d'année…

Pour ce faire, Me Josseaume, le député Morel-À-L'Huissier, aidés de l'avocat en Conseil d'État, Julien Occhipinti, ont jusqu'à demain, vendredi 18h, pour "justifier de l'urgence" de leur action, et "démontrer qu'il y a un doute sérieux sur la légalité de la décision" qu'ils attaquent, a-t-il été rappelé à l'audience. Et c'est vraisemblablement "l'urgence" qui paraît dans le cas présent le plus difficile à prouver.

Quelle que soit la décision, "cela ne préjuge en rien du sort qui sera réservé à cette affaire au fond", a tout de même veillé à rappeler la juge des référés qui présidait la séance. Reste qu'à en croire les diverses impressions retenues ce matin, la bataille s'annonce quand même bien difficile à remporter.

Nos derniers articles sur le sujet :

- 80 km/h : "Traquez les erreurs sur les procès-verbaux !"

- Enquête - Les 80 km/h en question

Mots clés :

Commentaires (42)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

80 km/h.... pourquoi pas. On verra si ça porte ses fruits et puis 90 était déjà lent alors ça change pas grand chose.

Par contre la méthode autoritaire employée par le gouvernement, ça ne passe pas !

Plus la taxe fortement augmentée sur le gasoil et pas du tout diminuée sur l'essence comme ça avait été proposé un moment.... contrôle technique renforcé.... aux élections : next

Par

C'est sûr que les députés, le conseil d'État... n'ont pas mieux à faire. Je roule à 80 régulièrement depuis le 1er juillet. Je ne suis pas parti en dépression pour autant.

Il y a des choses plus importantes.

Par

En réponse à Grincho

C'est sûr que les députés, le conseil d'État... n'ont pas mieux à faire. Je roule à 80 régulièrement depuis le 1er juillet. Je ne suis pas parti en dépression pour autant.

Il y a des choses plus importantes.

Non il n'y a pas mieux à faire, on parle de mortalité, et plusieurs pays on constaté que la mortalité était plus forte à 80. Voici l'expérience d'un autre forumeur que je parage en tout point et qui te fera peut être ouvrir les yeux:

"Pour l'instant, toutes mes craintes sont confirmées, j'étais même en deça de la réalité, après quelques centaines de km sur des RD, je parle de la fraction des RD classée en A, B ou C, pas le "petit" réseau départemental ou communal classé D où les conditions demandent souvent (chaussée étroite, pas de marquage, peu ou pas d'accotement, tracé sinueux etc.) de rouler en dessous de la limitation.

Donc sur toutes ces "autres" routes, les belles sans séparateur central, c'est un festival entre les gens pour lesquels le 80 a réactivé une sorte de peur du gendarme et qui roulent à 75 compteur (!), ceux qui ne supportent pas la limitation et collent bien plus qu'avant, la fluidité perdue se retrouve visuellement avec des sortes de gros pelotons de voitures, là où on avait quelque chose de plus espacé auparavant.

Il faudra m'expliquer comment on peut laisser rouler les PL quelques km/h plus vite que le 80 compteur, puisque l'étalonnage de leurs compteurs sont différents de ceux des automobilistes. Le nombre de victimes de collisions avec des PL (près de 20% des tués !) ne va certainement pas baisser.

Pour ma part, je privilégierai toujours ma sécurité et celle de mes enfants, si celle-ci implique de dépasser ou surtout de m'éloigner d'un PL dangereux (certains chauffeurs sont idiots, collent, lisent leur téléphone au volant) je le ferai, et l'expliquerai tranquillement au brave fonctionnaire (que je plains au passage) chargé d'appliquer ce qui constitue la mesure normative la plus idiote que j'ai rencontré depuis longtemps. Et ce n'est pas peu dire, croyez-moi :roi:

Cette problématique de la vitesse des PL qui devient supérieure à la vitesse limite, est quand même terrible de mon point de vue, car prouve que les effets de la mesure n'ont même pas été correctement anticipés. Comment voulez-vous qu'un gouvernement soit crédible après ? Cette approche se paiera au prix fort dans les urnes.

Sinon pour tous ceux qui affirment sans rien comprendre que le temps perdu est insignifiant...réfléchissez juste aux conséquences pour celui qui roule beaucoup sur le réseau secondaire, souvent aux heures fluides d'ailleurs, et qui perd 1 minute tous les 15 km faits à 80 au lieu de 90.

Réfléchissez aux conséquences sur son quotidien, induites par ce temps supplémentaire passé sur l'infrastructure.

En attendant d'insupportables conducteurs pressés continuent de "pousser", d'autres de rouler aux vitesses limites sous le déluge, voire plus vite sous le brouillard (vu l'an dernier 2 berlines se "coursant" à 140 pour 110 sur la RD 137 Rennes Saint-Malo, avec une visibilité voisine de 50 mètres !).

Les élections locales de 2020 et d'après, s'annoncent déjà bien compliquées pour certain parti de gouvernement, j'en ai peur, l'autoritarisme primaire voire l'incompétence crasse n'ayant jamais tellement plu aux Français, du moins peut-on l'espérer.

Par

Prochaines élections... On sera plus confiant quant à leur avenir. Jsuis pas prêt de l'oublier celle là, 80kmh alors qu'on n'a jamais eu des autos aussi sûres:pfff:

Les taxes, la hausse des péages, ct,..... Et rien pour Interdire le smartphone au volant et l'alcoolémie ou au moins contrôler cela plutôt que la vitesse....

Elle va sentir sa douleur la rep en marche...

Par

Bla bla bla

Par

Le 80 km/h en soi n'est pas si dramatique que cela, la légère baisse de consommation est appréciable (pour ceux qui n'ont pas des boîtes auto prévues pour le 90...). Le problème vient surtout des gens qui roulent à peine à 70, au bout d'un moment ça devient vite pénible et c'est là que commencent les dépassements dangereux.

Hormis ces quelques tortues sur la route dans l'ensemble c'est plus fluide, je vois moins de files de dizaines de voitures coller les camions vu que maintenant c'est presque eux qui roulent plus vite que nous.

Par

Oui on les fera tomber :bien:

J'entends déjà des députés LREM gémir, qu'ils ni sont pour rien blablabla

Tous de la même clique, pas de quartier, un petit tour et puis s'en vont:kaola:

Ca va être difficile d'oublier quand on est sur la route tous les jours.

Cette sécurité routière n'est plus crédible, l'Allemagne, l'Autriche font mieux à 100km/h.

Ce qui n'est pas respectable, n'est pas respecté.

Par

le gros avantage avec le 80, c'est qu'on peut désormais doubler plus facilement les gens qui roulent pile poil 1km/h de moins minimum que le seuil de flashage.

pour le reste, ça roule à donf sur les petites routes où le risque de flash est nul. pas sûr que c'était l'effet escompté...

Par

En réponse à carrera13

Non il n'y a pas mieux à faire, on parle de mortalité, et plusieurs pays on constaté que la mortalité était plus forte à 80. Voici l'expérience d'un autre forumeur que je parage en tout point et qui te fera peut être ouvrir les yeux:

"Pour l'instant, toutes mes craintes sont confirmées, j'étais même en deça de la réalité, après quelques centaines de km sur des RD, je parle de la fraction des RD classée en A, B ou C, pas le "petit" réseau départemental ou communal classé D où les conditions demandent souvent (chaussée étroite, pas de marquage, peu ou pas d'accotement, tracé sinueux etc.) de rouler en dessous de la limitation.

Donc sur toutes ces "autres" routes, les belles sans séparateur central, c'est un festival entre les gens pour lesquels le 80 a réactivé une sorte de peur du gendarme et qui roulent à 75 compteur (!), ceux qui ne supportent pas la limitation et collent bien plus qu'avant, la fluidité perdue se retrouve visuellement avec des sortes de gros pelotons de voitures, là où on avait quelque chose de plus espacé auparavant.

Il faudra m'expliquer comment on peut laisser rouler les PL quelques km/h plus vite que le 80 compteur, puisque l'étalonnage de leurs compteurs sont différents de ceux des automobilistes. Le nombre de victimes de collisions avec des PL (près de 20% des tués !) ne va certainement pas baisser.

Pour ma part, je privilégierai toujours ma sécurité et celle de mes enfants, si celle-ci implique de dépasser ou surtout de m'éloigner d'un PL dangereux (certains chauffeurs sont idiots, collent, lisent leur téléphone au volant) je le ferai, et l'expliquerai tranquillement au brave fonctionnaire (que je plains au passage) chargé d'appliquer ce qui constitue la mesure normative la plus idiote que j'ai rencontré depuis longtemps. Et ce n'est pas peu dire, croyez-moi :roi:

Cette problématique de la vitesse des PL qui devient supérieure à la vitesse limite, est quand même terrible de mon point de vue, car prouve que les effets de la mesure n'ont même pas été correctement anticipés. Comment voulez-vous qu'un gouvernement soit crédible après ? Cette approche se paiera au prix fort dans les urnes.

Sinon pour tous ceux qui affirment sans rien comprendre que le temps perdu est insignifiant...réfléchissez juste aux conséquences pour celui qui roule beaucoup sur le réseau secondaire, souvent aux heures fluides d'ailleurs, et qui perd 1 minute tous les 15 km faits à 80 au lieu de 90.

Réfléchissez aux conséquences sur son quotidien, induites par ce temps supplémentaire passé sur l'infrastructure.

En attendant d'insupportables conducteurs pressés continuent de "pousser", d'autres de rouler aux vitesses limites sous le déluge, voire plus vite sous le brouillard (vu l'an dernier 2 berlines se "coursant" à 140 pour 110 sur la RD 137 Rennes Saint-Malo, avec une visibilité voisine de 50 mètres !).

Les élections locales de 2020 et d'après, s'annoncent déjà bien compliquées pour certain parti de gouvernement, j'en ai peur, l'autoritarisme primaire voire l'incompétence crasse n'ayant jamais tellement plu aux Français, du moins peut-on l'espérer.

Trop long.

Je vais corriger ce que j'ai dit.1 Je roule entre 85 et 90 km/h ce qui correspond à un peu plus de 80 au GPS. => pas de problèmes avec les gendarmes, pas de problèmes avec les poids lourds, moins de problèmes avec les c*ns...

Et par pitié, arrêtez de nous comparer avec les autres pays surtout avec des germaniques. Il suffit de voir comment certaines personnes ont "fêté" la coupe du monde...

Par

En réponse à carrera13

Non il n'y a pas mieux à faire, on parle de mortalité, et plusieurs pays on constaté que la mortalité était plus forte à 80. Voici l'expérience d'un autre forumeur que je parage en tout point et qui te fera peut être ouvrir les yeux:

"Pour l'instant, toutes mes craintes sont confirmées, j'étais même en deça de la réalité, après quelques centaines de km sur des RD, je parle de la fraction des RD classée en A, B ou C, pas le "petit" réseau départemental ou communal classé D où les conditions demandent souvent (chaussée étroite, pas de marquage, peu ou pas d'accotement, tracé sinueux etc.) de rouler en dessous de la limitation.

Donc sur toutes ces "autres" routes, les belles sans séparateur central, c'est un festival entre les gens pour lesquels le 80 a réactivé une sorte de peur du gendarme et qui roulent à 75 compteur (!), ceux qui ne supportent pas la limitation et collent bien plus qu'avant, la fluidité perdue se retrouve visuellement avec des sortes de gros pelotons de voitures, là où on avait quelque chose de plus espacé auparavant.

Il faudra m'expliquer comment on peut laisser rouler les PL quelques km/h plus vite que le 80 compteur, puisque l'étalonnage de leurs compteurs sont différents de ceux des automobilistes. Le nombre de victimes de collisions avec des PL (près de 20% des tués !) ne va certainement pas baisser.

Pour ma part, je privilégierai toujours ma sécurité et celle de mes enfants, si celle-ci implique de dépasser ou surtout de m'éloigner d'un PL dangereux (certains chauffeurs sont idiots, collent, lisent leur téléphone au volant) je le ferai, et l'expliquerai tranquillement au brave fonctionnaire (que je plains au passage) chargé d'appliquer ce qui constitue la mesure normative la plus idiote que j'ai rencontré depuis longtemps. Et ce n'est pas peu dire, croyez-moi :roi:

Cette problématique de la vitesse des PL qui devient supérieure à la vitesse limite, est quand même terrible de mon point de vue, car prouve que les effets de la mesure n'ont même pas été correctement anticipés. Comment voulez-vous qu'un gouvernement soit crédible après ? Cette approche se paiera au prix fort dans les urnes.

Sinon pour tous ceux qui affirment sans rien comprendre que le temps perdu est insignifiant...réfléchissez juste aux conséquences pour celui qui roule beaucoup sur le réseau secondaire, souvent aux heures fluides d'ailleurs, et qui perd 1 minute tous les 15 km faits à 80 au lieu de 90.

Réfléchissez aux conséquences sur son quotidien, induites par ce temps supplémentaire passé sur l'infrastructure.

En attendant d'insupportables conducteurs pressés continuent de "pousser", d'autres de rouler aux vitesses limites sous le déluge, voire plus vite sous le brouillard (vu l'an dernier 2 berlines se "coursant" à 140 pour 110 sur la RD 137 Rennes Saint-Malo, avec une visibilité voisine de 50 mètres !).

Les élections locales de 2020 et d'après, s'annoncent déjà bien compliquées pour certain parti de gouvernement, j'en ai peur, l'autoritarisme primaire voire l'incompétence crasse n'ayant jamais tellement plu aux Français, du moins peut-on l'espérer.

100% d'accord.

Je fais 300km/jour et je dois travailler une semaine de plus par an pour visiter le même nombre de client.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire