Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Le design intérieur automobile en manque d'inspiration ?

Dans Futurs modèles / Design

L'écran dans une voiture est-il devenu la norme ? Où sont passées les planches de bord travaillées, et les véritables combinés d'instrumentation ? 

Le design intérieur automobile en manque d'inspiration ?

Le design en automobile, c'est un peu comme la mode vestimentaire. Il vit au gré des vagues, des tendances, des marqueurs d'identité. Et puisque la voiture rechargeable semble s'imposer comme la solution du futur de la mobilité personnelle, ces marqueurs sont désormais connus. De la couleur (du bleu et du vert en pagaille), aux designs de roues "aéro", en passant par calandres pleines, les volants épurés et aux styles de plus en plus marqués, la tendance devient la norme, les constructeurs adoptant petit à petit les mêmes mimiques.

Les jantes "aéro", une des nombreuses signatures de la voiture électrique.
Les jantes "aéro", une des nombreuses signatures de la voiture électrique.

Une automobile, en 2021, n'est pas seulement verte - ou bleue, c'est selon. Elle se doit également d'être technologique, connectée, intelligente, prévoyante, et même divertissante. Puisqu'il a été décrété que le bruit, la puissance, la vitesse et les caractéristiques techniques d'un moteur ou d'une transmission étaient "has been", il faut bien de nouvelles sources générant de l'intérêt, voire de la passion.

Résolution d'écran, applications, aides à la conduite, la voiture est venue geek. "En résumé, ce qui était auparavant des chevaux sont désormais des écrans et des expériences utilisateurs", peut-on lire dans le récent communiqué de Continental, qui vient de remporter un gros contrat pour fournir des écrans panoramiques à un constructeur majeur.

Mais où sont passés les combinés d'instrumentation et les compteurs de vitesse ?

Un écran, et puis c'est tout

Vous le remarquez sans doute, les écrans remplacent petit à petit tout ce qui faisait une planche de bord. Désormais, il n'est pas bien difficile d'être designer d'habitacle : un volant (pas rond, de préférence), un immense écran, et un pédalier. Le levier de vitesse, pour passer du neutre au drive ? Gageons qu'il disparaîtra à son tour, un jour.

Le volant de la Fiat 500 électrique, caractéristique de l'influence actuelle, avec ses deux branches horizontales, dans un atmosphère zen/écolo.
Le volant de la Fiat 500 électrique, caractéristique de l'influence actuelle, avec ses deux branches horizontales, dans un atmosphère zen/écolo.

Ainsi, derrière le volant d'une auto moderne, c'est ambiance "rayon TV" chez Darty plus que salle d'exposition de sculptures. Mercedes a été un des pionniers à créer cette ambiance. Tesla a poussé le vice en supprimant totalement l'instrumentation derrière le volant pour tout centraliser dans un affichage central digne d'une petite télévision. Puis Ford, puis Honda, puis VW et Skoda, puis Opel...

La disparition des commandes physiques, des belles instrumentations et des planches de bord travaillées a plusieurs explications. La centralisation, d'abord : une auto moderne est tellement technologique qu'il est plus facile de regrouper les innombrables fonctions dans un écran, quitte à avoir une interface pas toujours très ergonomique, avec des menus et sous-menus nombreux.

Pour ceux qui auraient vraiment trop de mal avec l'absence d'instrumentation...
Pour ceux qui auraient vraiment trop de mal avec l'absence d'instrumentation...
... certains fabricants proposent un combiné à installer.
... certains fabricants proposent un combiné à installer.

Et puis il y a aussi, probablement, une question de coûts. Une planche de bord de Tesla Model 3 est bien plus aisée à fabriquer que celle d'une Peugeot 508. Les formes complexes, les différents inserts et matériaux, tout ceci nécessite plus de recherche et développement, des assemblages plus élaborés, et donc, une production plus coûteuse. 

Ford Evos
Ford Evos
Ford Mustang Mach-E
Ford Mustang Mach-E
Mercedes Classe A
Mercedes Classe A

Le cas des commandes de climatisation est symptomatique : de plus en plus de constructeurs les intègrent dans l'écran tactile, supprimant ainsi les boutons et éléments physiques. Moins de pièces à produire, à intégrer dans la console centrale, et donc moins de coûts. C'est aussi simple que cela. Si vous pensiez qu'un écran revient plus cher au constructeur que des boutons de réglages, détrompez-vous : l'écran est de toute façon présent de série, alors tant qu'à faire, autant y intégrer la climatisation et supprimer ces bonnes vieilles molettes.

Les résistants

Il existe encore des marques qui réalisent un gros travail sur la planche de bord. Et il y a même des constructeurs qui tournent le dos à l'écran. C'est le cas de Bugatti : l'artisan français expliquait il y a quelques années qu'un écran, ça vieillit mal. Regardez ceux présents dans les autos du début des années 2000 ! Et puisqu’une Bugatti se doit de bien vieillir, la filiale française de VW Group préfère de vraies commandes que l'on peut toucher, manipuler, admirer. 

Le design intérieur automobile en manque d'inspiration ?
Le design intérieur automobile en manque d'inspiration ?

 Le design par "l'essentiel" de Bugatti, sans écran, mais pas sans atouts.

L'intérieur de la Chiron a été dessiné par un Français, Etienne Salomé, lequel parlait de l'auto comme une "oeuvre d'art intemporelle". Bugatti n'hésitait pas à employer le terme de la "réduction à l'essentiel". 

L'Audi e-tron GT a droit à un gros travail sur le poste de conduite.
L'Audi e-tron GT a droit à un gros travail sur le poste de conduite.

Peugeot, Audi, Alfa Romeo, Porsche, Mazda, BMW, et bien d'autres, certains studios de design n'ont pas encore cédé aux sirènes de la planche de bord simpliste, tout juste habillée d'un écran. Et puis qui sait, un jour, le compteur à aiguille fera peut-être son grand retour. Ce truc vintage redeviendra la mode comme les vinyles regagnent aujourd'hui du terrain chez certains mélomanes, face à la loi du dématérialisé.

L'économètre BMW avec la petite aguille qui se promène à la manière d'un compteur Geiger reviendra alors sur le devant de la scène, la montre analogique au centre de l'instrumentation paraîtra à nouveau comme quelque chose de normal, et, qui sait, ces bons vieux rétroviseurs à miroir orneront encore les flancs de nos autos après une âpre résistance face aux caméras.

Portfolio (1 photos)

SPONSORISE

Actualité Mercedes

Toute l'actualité

Forum Mercedes

Commentaires (90)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

L'intérieur c'est une question de goûts on aime ou pas le dépouillement façon tesla ou le plus chargé façon audi E-tron. Deux visions différentes du design tant intérieur qu'extérieur qui peuvent séduire chacun leur public.

Par

Je trouve au contraire qu'il y a eu du renouveau en oubliant les tableau de bord massifs pour conducteurs autistes dans les années '90 au moins. Il y a plus de variété. Pour rester dans la même catégorie et dans la grande diffusion, entre Clio, 208 et Jazz, il y a quand même de vraies différences pour le bonheur de chacun.

Par

Les écrans ça fait moderne, ça coûte pas cher au fabricant, c'est simple à concevoir/fabriquer, c'est declinable sur les autres modèles du Groupe, c'est personnalisable et évolutif, ça permet de passer beaucoup d'infos, ça permet de vendre des options ( écrans plus grand, écran en remplacement des compteurs, connexion Internet...).

Le soucis c'est que beaucoup d'intérieurs finissent par se ressembler.

Par

il ne faut pas généraliser. Certes les planches (au sens premier du mot !) de bord des Tesla sont tout simplement hideuses. Mais quand on monte dans une Audi on a droit à un vrai tableau de bord, avec une qualité et une ergonomie au top. Reste le problème du tout tactile que, perso, je trouve limite dangereux. Allez régler la température et la clim dans un 3008 la nuit sur une route sinueuse .....

Par

En réponse à Vroom37

il ne faut pas généraliser. Certes les planches (au sens premier du mot !) de bord des Tesla sont tout simplement hideuses. Mais quand on monte dans une Audi on a droit à un vrai tableau de bord, avec une qualité et une ergonomie au top. Reste le problème du tout tactile que, perso, je trouve limite dangereux. Allez régler la température et la clim dans un 3008 la nuit sur une route sinueuse .....

essaie la comande vocale si il y a et surtout si elle marche... J'ai souvenir d'un Tout tablette c'est la perfection qui admettait qu'il devait s'y reprendre de 5 à 8 fois pour que cela marche en vocal

Par

Le côté épuré ou non, c'est une chose, mais l'intégration de la tablette tactile ou des écrans dans le tableau de bord, c'est autre chose.

Il y a des designs épurés avec ou sans intégration. Il y a des designs moins épurés avec ou sans intégration.

Perso, ma préférence va à un design épuré et une intégration et une discrétion des écrans. Des écrans simplement posés comme un accessoire, je trouve cela horrible, omniprésent, envahissant, intrusif.

Par

Le Virtual Cockpit d'Audi est pour moi la meilleure intégration possible :love:

Les écrans posés "à l'arrache", bof bof... Même si c'est toujours mieux que les 1000 touches des tableaux de bord Ford d'il y a quelques années.

Par

Idem pour les motos, où il faut désormais choisir une néo-rétro pour avoir droit à de vrais compteurs.

Par

En réponse à Taro.H

essaie la comande vocale si il y a et surtout si elle marche... J'ai souvenir d'un Tout tablette c'est la perfection qui admettait qu'il devait s'y reprendre de 5 à 8 fois pour que cela marche en vocal

Ca marche très bien dans ma voiture... "allumer le siège chauffant conducteur", "mettre le chauffage"... Dire "j'ai froid" monte la consigne de 1 degré, mettre un album Spotify... Il manque des commandes comme "Allumer les anti-brouillards" qui seraient bienvenues, mais sinon ça marche très bien.

Dispo malheureusement uniquement en anglais : "my ass is cold" allume le siège chauffant conducteur, "all our asses are cold" allume tous les sièges chauffants de la voiture :biggrin:

Après honnêtement sur notre C4 si je dois allumer les AB, je dois regarder où est le bouton. Sur ma TM3 deux touches de l'écran, je sais exactement où, ça n'est pas plus dangereux :bah:

Le réglage du volume sonore c'est au volant de toutes façons, et la clim je la bouge très rarement. Par contre le repos visuel de ne pas avoir une tonne de bidules devant toi... Comme tu le dis c'est une question de goût.

Par

c'est l'oppostion de l'apparence et de l'efficacité.

Le jonc en plastique chromé qui zig zag autour de dizaines de boutons, c'est joli.

Une application ergonomique et logique , concue de maniere coherente et évolutive sur un écran réactif et "motorisée" par un hardware performant, c'est de l'efficacité.

Je pratique Tesla depuis 2,5ans, apres 15 ans d'allemandes, et je n'ai JAMAIS eu une telle simplicité de commande .

C'est extremement efficace , surtout au regard du nombre de fonctions qui sont parametrables.

Un point non évoqué par l'article : le cas des volants avec des dizaines de fonctions !!

Dans ce domaine , c'est encore le grand n'importe quoi chez les allemands. On peut avoir la même commande en triple entre volant, écran et boutons. C'est illogique , surchargé et compliqué. C'est parce que la voiture n'est pas conçue comme un tout mais plutôt comme un support à options pour en RAJOUTER (quitte à doublonner !!) et augmenter la marge .

Chez Tesla il y a deux molettes physiques sur le volant et c'est tout . Ca marche tellement bien on se demande pourquoi les rois de l'automobile allemande ne l'ont pas fait avant.

Mais je me doute bien que les équipes ergonomie software et IHM sont un tout petit peu plus performantes chez Tesla que chez BM...

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire