Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Essai - Ford Mustang Mach E (2021) : Volt-face

Dans Nouveautés / Nouveaux modèles

Une Mustang carburant aux électrons, voilà un concept qui tient de l'oxymore tant le mythique coupé à l'ovale est connu pour ses fantastiques V8 s'enivrant de Sans-Plomb. Ajoutez à ça qu'il s'agit désormais d'un SUV et vous avez tous les ingrédients pour choquer les puristes. Mais au final, est-ce une bonne voiture électrique ?

Essai - Ford Mustang Mach E (2021) : Volt-face

En bref

A partir de 48 990 €

SUV électrique

Jusqu'à 351 ch

Jusqu'à 610 km d'autonomie WLTP

La Ford Mustang peut désormais se présenter sous la forme d'un SUV électrique de 4,71 m baptisé Mach E. « Mais pourquoi ? » hurlent en chœur en se griffant le visage les très nombreux amateurs français du célèbre coupé au huit cylindres tonitruant, même si seulement 300 d'entre eux ont franchi le pas sur l'ensemble de l'année dernière pour en devenir propriétaire. Un scandale ? Un blasphème ? Ford n'est pas de cet avis. Il s'agit en fait de puiser dans son histoire pour donner une véritable personnalité à la nouvelle venue et on reconnaît facilement la parenté esthétique, que ce soit au niveau des phares effilés, des ailes protubérantes, de la chute de toit, des feux arrière à trois barrettes verticales ou encore, à l'intérieur, avec le double bossage du tableau de bord. Cela lui donne visuellement un charisme et une profondeur, même si évidemment un peu factices, dont manquent cruellement deux de ses rivales les plus féroces que sont la Tesla Model Y et la Volkswagen ID.4.

Et surtout, il n'est en aucun cas question que la Mach E remplace la Mach 1. D'ailleurs, Ford vient d'annoncer les prix européens de la toute dernière génération de cette dernière dotée d'un V8 5,0 de 460 ch et ils démarrent à 62 400 €. Imbattable. Sauf qu'en France, il faudra lui ajouter 30 000 € de malus. Invendable. Mais la marque à l'ovale la commercialise quand même dans l'Hexagone et c'est justement en partie grâce à la Mach E, sorte de Yin électrique face au Yang thermique car elle permet d'abaisser les émissions moyennes de CO2 de la gamme européenne de Ford.

Essai - Ford Mustang Mach E (2021) : Volt-face
Essai - Ford Mustang Mach E (2021) : Volt-face

C'est principalement au niveau des feux arrière et de la chute du pavillon que l'on retrouve la parenté avec la Mustang thermique.

Ces considérations philosophiques ayant été abordées, passons à la technique. La Mustang Mach E adopte ce qui est désormais une configuration classique pour une voiture électrique, c'est-à-dire une batterie lithium-ion située dans le plancher - parfait pour préserver l'habitabilité et garantir un centre de gravité le plus bas possible - et un moteur à aimants permanents par train de roues pour la version à transmission intégrale ou seulement un à l'arrière pour le modèle propulsion. Car oui, Ford vous laisse le choix entre quatre configurations possibles : petite batterie de 75,7 kWh (68 kWh utilisables) et propulsion, soit 269 ch et 440 km d'autonomie WLTP, petite batterie et quatre roues motrices, ce qui vous offre 269 ch et 400 km d'autonomie, grosse batterie de 98,8 kWh (88 kWh utilisable) et propulsion, avec 294 ch et 610 km d'autonomie à la clé, et enfin grosse batterie et quatre roues motrices, ce qui nous donne 351 ch et 540 km d'autonomie. D'excellents chiffres dans les deux domaines.

Notre modèle d'essai est le haut de gamme, avec sa transmission intégrale et sa batterie de 99 kWh.
Notre modèle d'essai est le haut de gamme, avec sa transmission intégrale et sa batterie de 99 kWh.

Question recharge, Ford préfère communiquer sur le nombre de kilomètres que l'on peut récupérer par rapport au temps de branchement et les puissances que peut encaisser la Mach E la placent dans les bons élèves parmi ce qu'il se fait aujourd'hui. En courant alternatif sur prise Type 2 avec le chargeur embarqué 11 kW de série, on récupère ainsi 62 km d'autonomie par heure, soit l'équivalent, pour une charge complète de 0 à 100 %, d'un peu moins de 7 heures pour la batterie de 75,7 kWh et de plus de 9 heures pour celle de 99 kWh. En courant continu sur prise Combo CCS, la puissance va de 115 kW pour la petite batterie à 150 kW pour la grosse, ce qui permet de retrouver en 10 minutes de 85 à 91 km avec la petite batterie et de 107 à 119 km avec la grosse, soit l'équivalent de plus ou moins une heure pour charger jusqu'à 80 %.

L'écran colossal planté au milieu de la planche de bord mesure 15,5 pouces et est livré de série.
L'écran colossal planté au milieu de la planche de bord mesure 15,5 pouces et est livré de série.

Cinq personnes peuvent prendre place confortablement à bord, même à l'arrière où l'espace à la tête est étonnamment généreux quand on le compare à la ligne de toit fuyante. Deux coffres, un à l'avant (appelez-le « frunk » pour être à la mode) et un à l'arrière, permettent d'emmener suffisamment de bagages pour chacun avec un volume total de 502 litres.

Essai - Ford Mustang Mach E (2021) : Volt-face
Essai - Ford Mustang Mach E (2021) : Volt-face

Contrairement à ce que pourrait laisser imaginer la ligne de toit plongeante, il y a de la place à revendre tant au niveau de la tête des passagers que du volume de coffre, qui reçoit de plus l'appoint d'un second sous le capot.

Mais ce qui ne manquera pas d'attirer votre regard, c'est ce colossal écran de 15,5 pouces de série trônant au milieu de la planche de bord et hébergeant la toute dernière évolution du système multimédia de Ford, le Sync 4, un élément spectaculaire qui permet de détourner l'attention de l'assemblage et choix des matériaux qui ne sont, eux, pas extraordinaires. Son fonctionnement rappelle celui d'un Smartphone mais paraît totalement incompréhensible pendant les premières minutes d'utilisation tant les menus et applications sont nombreux. Retenez qu'on y trouve un planificateur de trajet évolué intégrant les points de recharge et ajoutant les temps d'arrêt nécessaires pour arriver à destination et qu'une application permet de lier son smartphone à sa voiture, permettant ainsi d'accéder à ses données à distance

Les tarifs s'échelonnent de 48 990 € à 65 500 € avec de plus une série spéciale de lancement First Edition à 69 500 €. Un placement agressif par rapport à la taille, à l'équipement, à la puissance et à l'autonomie de la Ford Mustang Mach E, même si elle ne peut bénéficier aujourd'hui au mieux que du « petit » bonus de 3 000 €.

Informations techniques

Taux d'émission de CO2 et bonus/malus (norme NEDC)
de la version la plus écologique de : Ford Mustang Mach-e

0 g/km - Bonus : 0 €

Début de commercialisation du modèle :
Ford Mustang Mach-e

Octobre 2020

A titre d'exemple pour la version EXTENDED RANGE 99KWH/351CH AWD.

1,59 m1,88 m
4,71 m
  •  5 places
  •  519 l / 1420 l

  •  Auto. à 1 rapport
  •  NC

Portfolio (38 photos)

En savoir plus sur : Ford Mustang Mach-e

SPONSORISE

Essais 4X4 - SUV - Crossover

Fiches fiabilité 4X4 - SUV - Crossover

Toute l'actualité

Commentaires (55)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Beau bébé, elle est canon:lover:

Par

"lui permet d'abattre le 0 à 100 km/h en 5,8 s ce qui est exactement le même temps d'une V8 GT. La boucle est bouclée"

Faux !

5,8s c'est la 2,3l 317ch ecoboost

La GT est à 4,8s

en ce qui concerne les 2015-2017

Pour les 2018-2021, c'est 5,5s la ecoboost et 4,3s la GT

Par

ça , une Ford Mustang ? c'est un canular

Par

En réponse à Caraphael

"lui permet d'abattre le 0 à 100 km/h en 5,8 s ce qui est exactement le même temps d'une V8 GT. La boucle est bouclée"

Faux !

5,8s c'est la 2,3l 317ch ecoboost

La GT est à 4,8s

en ce qui concerne les 2015-2017

Pour les 2018-2021, c'est 5,5s la ecoboost et 4,3s la GT

C'est clair.

5.8 secondes c'est ce que fait ma Mégane traction avant avec 265 cv.

Donc on est loin des performances de la véritable mustang.

Sans compter que déjà qu'une VE aseptise pas mal le plaisir de conduite, si on rajoute la transmission intégrale à l'équation, la puissance très modeste pour une VE de ce calibre, le poids de l'auto : bref on a un déplaçoire.

Par

J'ai bien lu tout l'essai et la dépression me guette :dodo::dodo:

Par

ouais, bof .... Mais quand même, look en tout cas bien plus sexy que ces flasques Tesla, sans compter l'intérieur plus fun (mais là c'était vraiment pas difficile de faire moins moche qu'une Tesla) !!!

Par

En réponse à Vroom37

ouais, bof .... Mais quand même, look en tout cas bien plus sexy que ces flasques Tesla, sans compter l'intérieur plus fun (mais là c'était vraiment pas difficile de faire moins moche qu'une Tesla) !!!

En effet la ligne extérieure est plus aguichante. par contre l'intérieur mais j'avais au moins espéré un vrai tableau de bord à casquette pas juste un simple ecran posé derrière le volant... C'est trop moche et éliminatoire pour moi. De plus il semble que la finition soit basée sur les standard de tesla... l'ultra bas de game assemblé à la va comme je te pouce et peinte au rouleau. Bref inacceptable.

Par

Pas d'information sur le poids du bébé.. rappelons que le modèle directement concurrent chez Tesla fait un peu plus de 1800 kg.. Ensuite annoncer l'autonomie fournie par Ford c'est bien, la mesurer c'est mieux! Fort peu de voitures électriques permettent d'emprunter les autoroutes avec sérénité compte tenu de leur autonomie réduite à 130 km/h! Quand on achète une automobile à 65 000 euros ce n'est pas juste pour faire de la ville à 30 km/h!

Par

"Ford Percheron Mach-E" eût été une appellation plus légitime.

Par

2182 kg c'est le poids communiqué par Ford (à vérifier). Soit presque 400g de plus qu'une Tesla 3 certes plutôt légère pour une voiture électrique..

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire