Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
 
Publi info

Le groupe Fiat veut "forcer" ses hybrides rechargeables à passer en électrique en ville

Le groupe Fiat veut "forcer" ses hybrides rechargeables à passer en électrique en ville

Les voitures deviennent tellement intelligentes qu'elles seront capables de savoir si elles sont en ville, et le cas échéant, passer automatiquement en mode électrique. C'est en tout cas le contenu du projet de Fiat pour ses hybrides rechargeables.

Certaines grandes villes européennes songent à interdire la circulation aux véhicules thermiques dans les années à venir... mais quid des hybrides rechargeables ? Toute la problématique concernant cette motorisation tourne autour du fait qu'elle doit absolument être en mode électrique lorsqu'elle est en ville. 

Le groupe Fiat travaille justement sur une solution inédite dans le cadre du projet "Turin Geofencing Lab". Le nom donne déjà des indices sur la façon dont fonctionne le dispositif : la géolocalisation du véhicule. Un tracking qui pourrait ne pas plaire à certains, mais le véhicule hybride rechargeable aura bien besoin de savoir où il se situe pour forcer, ou non, le mode électrique.

Fiat travaille conjointement avec les autorités locales pour avoir accès aux infrastructures de transport. Tout ce petit monde de connectivité et de capteurs permet ensuite au véhicule de savoir s'il entre dans une zone de restriction de circulation, et d'activer, ainsi, le mode électrique.

Ce système a un objectif : permettre aux conducteurs de ce genre de véhicule de pouvoir entrer dans des zones normalement uniquement réservées aux voitures 100 % électriques, et d'accéder également aux places de stationnement spécifiques. Le système sera d'abord déployé en Italie avant d'être intégré sur d'autres marchés européens.

SPONSORISE

Actualité Fiat

Toute l'actualité

Forum Fiat

Commentaires (80)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

le plus dur ça sera "de forcer" les clients d'acheter leurs voitures ! :biggrin:

Par

Ils ont des hybrides chez Fiat ?

Par

Et si il n'y a plus assez d'énergie électrique disponible, on tombe en rade au milieu de la circulation ? Pour faire plaisir aux autorités !

Pas question de remettre le moteur thermique en route, cela pourrait résoudre bien des problèmes....

Par

Pourquoi geolocaliser ? Il suffirait de forcer le passage à l'électrique lorsque la vitesse avoisine ou passe en dessous d'un certain seuil comme par exemple 50km/h...

Par

En réponse à MetallicGrey

Ridicule

Si ça t'intéresse voici un article qui contient un petit florilège des idées qui ont été considérées comme ridicules par certaines personnes, et non des moindres. On sait ce qu'il en est advenu... https://signauxfaibles.co/2019/03/23/pourquoi-les-predictions-sont-souvent-fausses-et-quelles-lecons-en-tirer/#more-190

Un petit extrait : « Le cheval est là pour rester, mais l’automobile est juste une nouveauté, une mode » – le Président de la Michigan Savings Bank conseillant le juriste d’Henry Ford de ne pas investir dans la Ford Motor Company en 1903.

Bref...ridicule cette idée de FCA. Elle aurait été tellement plus brillante si elle avait été formulée par Mercedes.

Par

En réponse à MetallicGrey

Ridicule

A quel niveau?

J'y vois quelques obstacles techniques (charge de la batterie: si elle est à zéro, ça marchera pas trop trop bien) ou éthiques (la géolocalisation et une réaction automatique pas forcement souhaitée).

Mais en quo c'est ridicule? Certes, la plupart des bagnoles n'ont rien à foutre en ville, ça ne réglera pas tous les soucis, mais c'est le seul endroit où une VE est pertinente aujourd'hui dans l'idée: donc, ridicule?

Par

Pas besoin de forcer, il suffit que le conducteur puisse passer en mode 100% élec. Est-ce qu'on "force" les voitures à rester sous 30 ou 50 km/h ?

Par

La confiance des consommateurs a été très érodée par les multiples scandales liées aux données personnelles et par les multiples affaires de piratages.

Même si île st qu'on est déjà tous scotchés à nos smartphones et on utilise tous les services des GAFAM.

La voiture est en quelque sorte un dernier bastion de liberté, pas sûr que ça plaise à tout le monde ces histoires de geofencing et de bridage des véhicules...

Perso je n'aime pas, même si j'entends bien que c'est peut-être le futur vers lequel on se dirige.

Par

Il fallait y penser et FCA l'a fait. La concurrence suivra.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire