Publi info

Le système de voiturier autonome Mercedes autorisé en Allemagne

Dans Futurs modèles / Technologie

La marque à l'étoile est fière d'annoncer que ses véhicules autonomes capables de se garer seuls dans le parking du musée officiel ont désormais l'autorisation de circuler sans chauffeur de sécurité à bord.

Le système de voiturier autonome Mercedes autorisé en Allemagne

Les développements des voitures autonomes se poursuivent dans le monde entier. Mercedes ne souhaite pas rater le coche en mettant de nombreux ingénieurs sur cette technologie. Les véhicules sans chauffeur circulant dans le parking du Musée officiel le prouvent.

 

Pour couronner le tout, la firme du groupe Daimler vient d'obtenir le droit d'exploiter les autos sans chauffeur à bord. Mercedes, l'équipementier Bosch, les autorités de Stuttgart, le ministère des transports du land de Bade-Wurtemberg et le TÜV de la Rhénanie ont travaillé ensemble afin de trouver des solutions pour réaliser des essais. Un conducteur de sécurité restait jusqu'à présent derrière le volant afin de réagir au plus vite en cas d'incident.

 

Les visiteurs pourront désormais appeler une berline à distance avec une application smartphone. Le fonctionnement du système est visible dans la vidéo qui suit.

 

 

En savoir plus sur : Mercedes Classe C 4

PUBLICITE : PROFITEZ DE L'OFFRE

Commentaires (12)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

à 0mn34, cette mercedes met bien du temps à réagir => elle freine alors que l'adulte a déjà attrapé l'enfant

Par

De toute façon, les autorités allemandes valident tout ce que proposent les industriels allemands. Le vote a propos du glyphosate n'a été une surprise que hors de l'Allemagne.

Un autre exemple ailleurs: le B737 max, Boeïng et la FAA.

Il y a plus de probité dans le reste de l'Europe même si la marge de progrès importante..

Par

En réponse à Jimmy Cram

à 0mn34, cette mercedes met bien du temps à réagir => elle freine alors que l'adulte a déjà attrapé l'enfant

Effectivement, elle freine...

Quand un conducteur humain aurait tout simplement oublié de freiner...Les yeux rivés sur son smartphone ou la console centrale. :bah:

Laisser penser qu'un humain serait plus réactif qu'une machine en toutes circonstances est absolument faux !

La machine peut éventuellement être limitée par ses capteurs/détecteurs/communications (Sans cesse améliorés), et par conséquent ne pas bien interpréter une situation nouvelle...(L'IA progresse de jour en jour...)

Mais elle sera toujours plus réactive dans une situation d'évitement d'un obstacle, car elle est 100% du temps de fonctionnement sur le qui vive. (La ou un être humain peut facilement se laisser distraire par autre chose...)

Par

En réponse à mekinsy

Effectivement, elle freine...

Quand un conducteur humain aurait tout simplement oublié de freiner...Les yeux rivés sur son smartphone ou la console centrale. :bah:

Laisser penser qu'un humain serait plus réactif qu'une machine en toutes circonstances est absolument faux !

La machine peut éventuellement être limitée par ses capteurs/détecteurs/communications (Sans cesse améliorés), et par conséquent ne pas bien interpréter une situation nouvelle...(L'IA progresse de jour en jour...)

Mais elle sera toujours plus réactive dans une situation d'évitement d'un obstacle, car elle est 100% du temps de fonctionnement sur le qui vive. (La ou un être humain peut facilement se laisser distraire par autre chose...)

Il ne faut pas oublier que nous n'avons aucune compilation des actions humaines qui, chaque jour, évitent quantité d'accidents. L'automatisation, même additionnée de l'accumulation de technologies de pointe, ne sais faire face que a des situations répertoriées donc déjà connues.

Le génie humain, c'est d'être capable de faire face a une situation inconnue sans que cela devienne une catastrophe.

Quand au mythe de l'IA, il faut bien comprendre que «intelligence« est utilisé dans le sens accumulation de renseignements et pas de capacité a raisonner, il n'y a dans une machine programmée que ce qui a été envisagé par les programmeurs.

Tout ça résonne plus que ça ne raisonne.

Par

Perso je suis plutot optimiste concernant la voiture autonome.

Le jour où elles seront toutes autonomes en ville surtout !

Le coup de la merc qui va toute seule au parking c’est un balbutiement mais ca va dans le bon sens / même si elle a l’air d’être très lente.

En extrapolant dans ce sens, plus de feux rouges, de stops ou de priorités; les voitures communiquent entre elles et adaptent leur vitesse pour se croiser sans risque.

Plus de bouchons parce que les gens trop peu disciplinés grillent un feu et restent au milieu d’un carrefour bloquant les autres, qui en retour font la meme chose et bloquent les autres, qui.... le coup classique qui arrive partout, tous les jours.

Un accident ? Les premieres voitures communiquent a toutes les autres qui modifient leur allure, changent de voie en réduisant leur allure et le trafic reste fluide sans bouchons, d’autres plus loin modifient leur parcours en conséquence.

Faire de l’essence/recharger batteries, autonome aussi bien sur.

En retard le matin ? Pas grave, on part en pyjama avec une tartine et on se change en route.

Une escapade en week end ? L’italie c’est trop loin, sauf si on part de nuit le vendredi, on dort dans la voiture pendant le trajet, on arrive samedi matin et idem on rentre le dimanche de nuit.

Un imprévu/accident sur la route ? (Un animal qui saute sur l’auto par ex) pas grave la voiture appelle son garage et communique avec les autres automobiles aux alentours pour en trouver une qui pourra faire un petit détour et vous amener a destination -si son propriétaire valide l’opération.

Et quand elle est réparée elle vient vous retrouver toute seule.

En considérant qu’on enlève les sources de stress inhérentes aux comportements humains, je pense que les gens seront plus relax et aimables.

Je pense aussi qu’a terme l’auto du quotidien (pour les citadins) deviendra vraiment un déplaçoir, on aura un abonnement et on utilisera n’importe quelle auto disponible, qui viendra nous retrouver direct devant le domicile. Comme un taxi. Plus de garages et d’amendes de stationnement.

Bref, j’y vois potentiellement que des avancées positives

Par

En réponse à GY201

Il ne faut pas oublier que nous n'avons aucune compilation des actions humaines qui, chaque jour, évitent quantité d'accidents. L'automatisation, même additionnée de l'accumulation de technologies de pointe, ne sais faire face que a des situations répertoriées donc déjà connues.

Le génie humain, c'est d'être capable de faire face a une situation inconnue sans que cela devienne une catastrophe.

Quand au mythe de l'IA, il faut bien comprendre que «intelligence« est utilisé dans le sens accumulation de renseignements et pas de capacité a raisonner, il n'y a dans une machine programmée que ce qui a été envisagé par les programmeurs.

Tout ça résonne plus que ça ne raisonne.

C'est un mythe aussi pour l'humain.

Les humains ne savent pas nécessairement mieux réagir en une demi seconde à un événement inattendue.

C'est pour ça que dans l"aviation, dans le maritime, etc... on passe notre temps à nous entraîner à réagir à des situations d'urgence.

Sans entrainement, l'humain tentera quelque chose mais ça pourra être pire.

L’intérêt de l'informatique ici, c'est d'enregistrer des situations sur des millions de véhicules et d'avoir un "conducteur" qui aura parcouru des millions de kilomètres et appris avec ceux-ci comment gérer des situations.

C'est tout l’intérêt du deep/machine learning, que ce soit pour la conduite autonome ou pour de la prise de décision etc.... on peut profiter d'un montant d’expérience qu'aucun humain ne pourra jamais acquérir.

Par

En complément de mon post précédent:

Le vrai défi, n'est pas tant au niveau du comportement à tenir ou au temps de réaction que sur la qualité des capteurs à comparer à nos capteurs d'humains.

Ensuite il faudra des processeurs etc... capables de traiter ce flot d'information.

Par

En réponse à GY201

De toute façon, les autorités allemandes valident tout ce que proposent les industriels allemands. Le vote a propos du glyphosate n'a été une surprise que hors de l'Allemagne.

Un autre exemple ailleurs: le B737 max, Boeïng et la FAA.

Il y a plus de probité dans le reste de l'Europe même si la marge de progrès importante..

eaxct mais depuis 40 c'est l'allemagne qui dirige l'UE

Par

En réponse à mekinsy

Effectivement, elle freine...

Quand un conducteur humain aurait tout simplement oublié de freiner...Les yeux rivés sur son smartphone ou la console centrale. :bah:

Laisser penser qu'un humain serait plus réactif qu'une machine en toutes circonstances est absolument faux !

La machine peut éventuellement être limitée par ses capteurs/détecteurs/communications (Sans cesse améliorés), et par conséquent ne pas bien interpréter une situation nouvelle...(L'IA progresse de jour en jour...)

Mais elle sera toujours plus réactive dans une situation d'évitement d'un obstacle, car elle est 100% du temps de fonctionnement sur le qui vive. (La ou un être humain peut facilement se laisser distraire par autre chose...)

Oui, elle a freiné quand elle a vu l'adulte et il n'est pas certain qu'elle ait vu l'enfant, sachant qu'elle devait rouler à 3 km/h, je trouve le système plus que lent...

Par

quel est l'intérêt de monter derrière le volant si on n'y touche plus?

perso, je serais monté à l'arrière, surtout dans une mercedes.

pour le reste, certains nous affirment qu'en dehors des autoroutes, la voiture autonome n'a aucune chance de s'en sortir et encore moins d'avenir. je crois que cet exemple démontre le contraire.:bah:

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire