Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Les constructeurs automobiles boudés en France, mais très bons au niveau mondial

Dans Nouveautés / Autres actu nouveautés

Ces constructeurs affichent de belles performances à l'international, mais peinent en France : par choix, parfois, mais surtout en subissant les diktats du marché local, entre fiscalité lourde, et clientèle très traditionnelle.

Les constructeurs automobiles boudés en France, mais très bons au niveau mondial

Vous n'avez qu'à constater l'écart entre les ventes mondiales et les ventes françaises de chacun des constructeurs qui suit pour vous rendre compte du delta entre les deux. Mais alors qu'ils ont du mal en France face aux marques historiques européennes, ils sont souvent très bons à l'international. Précision importante : Tous ces chiffres concernant les immatriculations de l'année 2019.

Mitsubishi

Pour Mitsubishi, la situation est un peu particulière. La marque est généraliste, mais c'est aussi la première à avoir proposé un SUV hybride rechargeable avec l'Outlander. Celui-ci a d'ailleurs représenté un tiers des ventes totales de la marque en France l'année dernière. C'est dire si le succès de Mitsubishi (29 % de croissance en 2019) est lié à son SUV. Pourtant, la maison mère a décidé de réduire la voilure en Europe et de geler les lancements...

  • Ventes mondiales : 1,23 millions d'unités
  • Ventes françaises : 9422 unités
  • Nombre de concessions en France : 139

Tous les essais Mitsubishi

Subaru 

A l'inverse de Mitsubishi, Subaru n'a pas de modèle hybride rechargeable. Tout juste si la marque propose, depuis peu, la technologie légère e-Boxer. Et avec des moteurs boxer nativement plus gourmands qu'un bloc plus traditionnel, la marque est plus défavorablement placée en matière de fiscalité. Malus important, faible réseau et image peu évidente (en dehors de l'Impreza WRX, qui n'existe plus...), Subaru ne fait pas de la France son marché prioritaire, et ça se sent. En dehors de la Suisse, Subaru est d'ailleurs peu performant en Europe continentale. A l'inverse des Etats-Unis, son marché principal... est 1400 fois supérieur à celui de la France !

  • Ventes mondiales : 1,042 million d'unités
  • Ventes françaises : 571 unités
  • Nombre de concessions en France : 75 (vente et après-vente compris)

Tous les essais Subaru

Lexus

Etonnamment, Lexus vend moins que Mitsubishi en France. Mais les prix moyens sont évidemment plus élevés, mais le cas de Mitsubishi est spécifique, avec l'Outlander PHEV. Lexus pourrait probablement faire plus de ventes que cela dans l'Hexagone si le nombre de concession était plus important. 41, c'est peu, trop peu, surtout pour un constructeur premium qui dépend des professionnels et des flottes, qui vont quasi systématiquement dans les concessions de la marque pour les révisions...  

  • Ventes mondiales : 765 330 unités
  • Ventes françaises : 7159 unités
  • Nombre de concessions en France : 41

Tous les essais Lexus

Honda

Honda a connu une petite période plutôt intéressante en Europe dans les années 90 et début 2000, en ayant fondé son succès sur la qualité de l'ingénierie et des mécaniques. C'est toujours le cas, mais le reste ne suit pas forcément : système multimédia daté, design parfois trop torturé, et surtout une Civic dont le gabarit l'empêche de se battre efficacement contre ses rivales européennes. La marque a des atouts, mais elle ne cherche pas à les faire valoir en Europe, qui n'est pas son marché principal. Il est en effet loin, très loin des Etats-Unis... mais Honda, c'est un cas spécifique et unique dans l'automobile : c'est la seule marque multimotoriste, de la tondeuse au jet privé en passant par l'automobile et la moto. Seul Suzuki excelle aussi dans la polyvalence avec la moto ou encore les moteurs bateaux.

  • Ventes mondiales : 5,15 millions d'unités (en comptant Acura)
  • Ventes françaises : 8196 unités
  • Nombre de concessions en France : 102

Tous les essais Honda

Suzuki

Suzuki, justement, parlons-en. C'est un des constructeurs les plus rentables au monde, avec BMW. Il n'y a donc pas nécessairement besoin de vendre des voitures haut de gamme pour parvenir à un bel équilibre financier, tant recherché par les constructeurs généralistes. Mais Suzuki est un groupe qui capitalise sur ses nombreuses activités, dont la moto. De plus, Suzuki est une marque qui affiche de solides performances en Asie du Sud-Est, avec Maruti-Suzuki, premier constructeur indien détenu à 25 % par la marque japonaise. En France, c'est l'une des rares marques nippones de ce dossier à connaître une belle croissance chaque année. Des produits fiables, économiques, et qui attirent qui plus est en grande partie les particuliers. Désormais, Suzuki essaie de séduire les flottes et professionnels avec des campagnes marketing spécifiques.

  • Ventes mondiales : 4,42 millions d'unités
  • Ventes françaises : 30 758 unités
  • Nombre de concessions en France : 208

Tous les essais Suzuki

Jeep

Une marque américaine (les Américains n'ont historiquement jamais réussi à rencontrer un succès durable en Europe, en dehors de Ford... mais c'est une filiale allemande), qui ne vend quasiment que du 4x4 et du SUV, avec des moteurs souvent gourmands et qui doit donc faire face à la fiscalité pénalisante : on ne peut pas dire que Jeep ait toutes les clés en main pour réussir. Pourtant, c'est un constructeur qui connaît une belle croissance ces dernières années, portée principalement par le Renegade, et accentuée par le Compass. Il n'empêche, Jeep reste un constructeur de niche en France en dehors du Renegade : les Cherokee, Grand Cherokee et Wrangler se destinent avant tout à des passionnés ou à des connaisseurs.

  • Ventes mondiales : 1,49 millions d'unités
  • Ventes françaises : 11 541 unités
  • Nombre de concessions en France : 115

Tous les essais Jeep

SPONSORISE

Actualité Honda

Toute l'actualité

Forum Honda

Commentaires (53)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Je suppose qu'il manque Mazda qui doit être un peu dans ce cas non?

Par

« A l'inverse des Etats-Unis, son marché principal... est 1400 fois supérieur à celui de la France ! »

Ventes mondiales : 1,042 million d'unités

Ventes françaises : 1000 unités

Je veux bien croire que tout le monde n'est pas un petit génie des maths mais 1 042 000 / 1000 = 1 042 et donc il est impossible que les ventes aux USA de ce constructeur soit 1 400 fois supérieures à ses ventes en France, qui vend aussi en dehors de ces deux pays d'ailleurs...

Par

Le marché automobile français est particulier, peu ouvert sur le monde on préfère du produit "français" ou limite européen.

Dommage car les constructeurs nommés dans cet article font de la qualité.

Par

Le principal soucis de ces marques provient de leur réseau de distribution bien trop faiblard et qui s'avère être une authentique contrainte. Devoir parcourir 30 km aller et 30 km retour pour suivre l'entretien annuel, c'est juste rédhibitoire et en cas de panne, on a généralement droit au "c'est du japonais, j'y connais rien", va falloir l'emmener à Trifouilli-les-Oies.

C'est d'ailleurs le même problème qui touche les constructeurs français à l'étranger.

Par

Mitsubishi est aussi multimorotiste comme Honda, production de génératrice, moteur pour le naval etc etc, en fait c'est la division industriel de Mitsu qui est sur plusieurs domaines, la filiale n'étant qu'aujourd'hui une petite entité du conglomérat.

A noter que pour le moment, et heureusement, qu'ils n’utilisent pas de moteur Renault/Nissan.

Par

En réponse à al7785

« A l'inverse des Etats-Unis, son marché principal... est 1400 fois supérieur à celui de la France ! »

Ventes mondiales : 1,042 million d'unités

Ventes françaises : 1000 unités

Je veux bien croire que tout le monde n'est pas un petit génie des maths mais 1 042 000 / 1000 = 1 042 et donc il est impossible que les ventes aux USA de ce constructeur soit 1 400 fois supérieures à ses ventes en France, qui vend aussi en dehors de ces deux pays d'ailleurs...

Faut poser le problème différemment...

Un train part de Paris pour Brest à 12h47, il roule à 270 km/h et il est prévu 2 arrêts intermédiaires de 8 mn et de 11 mn. À quelle heure le train arrive-t-il à Bordeaux ?

Par

En réponse à Laorans29

Le principal soucis de ces marques provient de leur réseau de distribution bien trop faiblard et qui s'avère être une authentique contrainte. Devoir parcourir 30 km aller et 30 km retour pour suivre l'entretien annuel, c'est juste rédhibitoire et en cas de panne, on a généralement droit au "c'est du japonais, j'y connais rien", va falloir l'emmener à Trifouilli-les-Oies.

C'est d'ailleurs le même problème qui touche les constructeurs français à l'étranger.

Oui et ces marques se content de cela pour le moment...

Comme dit dans l'article ce sont de très bons modèles, mais boudé par les français en général qui préfèrent les modèles PSA Renault , pour diverses raison, proximité et nombre de concessions , chauvinisme etc etc

Et point de vue marketing, une marque comme Mitsu, ils n'y vont pas fort, d'où la méconnaissance de la plupart des gens hormis les connaisseurs.

Il faut aussi dire que dans certains articles, ces marques sont descendus pour des pseudo à priori (plastiques etc) alors que ces autos durent des dizaines d'années facilement.

La Lancer (non Evo ) de la famille des années 2000 avaient les plastiques moussés (hauts de portières avant et arrières, haut du tableau de bord...) et sur le modèles non, ils font des choix curieux de fois...

Par

En réponse à Laorans29

Faut poser le problème différemment...

Un train part de Paris pour Brest à 12h47, il roule à 270 km/h et il est prévu 2 arrêts intermédiaires de 8 mn et de 11 mn. À quelle heure le train arrive-t-il à Bordeaux ?

J'adore :bien:

Par

En réponse à Laorans29

Le principal soucis de ces marques provient de leur réseau de distribution bien trop faiblard et qui s'avère être une authentique contrainte. Devoir parcourir 30 km aller et 30 km retour pour suivre l'entretien annuel, c'est juste rédhibitoire et en cas de panne, on a généralement droit au "c'est du japonais, j'y connais rien", va falloir l'emmener à Trifouilli-les-Oies.

C'est d'ailleurs le même problème qui touche les constructeurs français à l'étranger.

Et dans le même temps, alors que très souvent les mécaniques japonaises sont plutôt bien foutues pour la maintenance, on va préférer une française où pour un simple filtre à air, tu dois déposer des durites et trifouiller sous la baie de pare brise (coucou la 307).

Par

En réponse à king crimson

Je suppose qu'il manque Mazda qui doit être un peu dans ce cas non?

Oui l'absence de Mazda est assez inexplicable dans cet article !

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire