Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Les constructeurs japonais, rivaux, mais aussi alliés

Dans Economie / Politique / Marché

Les constructeurs japonais, rivaux, mais aussi alliés

Les constructeurs japonais sont des rivaux sur de nombreux segments, mais il existe aussi une sorte d'unité nationale lorsqu'il faut s'associer pour partager les coûts sur d'importants projets.

Il sera très rare de voir un Peugeot ou un Citroën s'associer à un Renault, mais au Japon, les constructeurs n'ont aucun problème à devenir partenaires. Tout particulièrement en cette période charnière pour l'industrie automobile, qui doit faire face à des défis immenses : électromobilité, connectivité avancée ou encore conduite autonome et production de batteries, des constructeurs isolés en 2021 sont des constructeurs en probable difficulté.

Les Japonais n'ont d'autre choix, comme bien d'autres grands groupes automobiles : il faut nouer des partenariats. Et ils le font entre eux. Toyota avec Subaru pour les coupés sportifs, Toyota et Mazda en Amérique du Nord, Toyota et Suzuki en Europe, les alliances se sont multipliées ces dernières années.

Et en voici un autre. Toyota, Suzuki, Daihatsu et Mazda viennent d'annoncer une nouvelle collaboration sur les systèmes de communication de leurs futurs véhicules. 

"Pour commencer, Suzuki, Subaru, Daihatsu et Mazda construiront ensemble des systèmes destinés aux voitures connectées de nouvelle génération, tout en intégrant leurs propres solutions aux technologies de base conçues par Toyota. Ces systèmes reposeront sur des caractéristiques de connexion communes entre les véhicules et les réseaux d’une part, les véhicules et le centre de gestion des communications d’autre part".

Le développement des technologies dématérialisées (souvent sous-traitées pour la partie stockage de données) devient un élément important pour les constructeurs automobiles s'ils veulent transformer l'essai des services connectés, mais aussi celui de la voiture autonome.

SPONSORISE

Actualité Toyota

Toute l'actualité

Forum Toyota

Commentaires (33)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Pragmatique. Avec probablement une notion de sécurité nationale pour des sujets stratégiques. Dommage que les constructeurs français ne fassent pas la même chose, cela permettrait d'être compétitifs sur des futurs domaines à valeur ajoutée. J'ai compris que Toyota serait la pierre angulaire du système sur lequel se grefferont les autres constructeurs. Faut souhaiter que Toyota soit meilleur que d'habitude car autant les mécaniques sont efficientes et fiables, autant le software ( partie infotainment) est dépassé.

Par

on appelle ce type d'alliance, une alliance de coopétition.

Par

Daihatsu fait partie du groupe Toy' si je ne m'abuse.

on verra quand même que c'est Toyota qui arrive à fédérer autour de lui, sauf Honda son principal compétiteur national.

Enfin, quid de Nissan ? on n'en veut plus maintenu qu'il est allié avec un constructeur d'une autre Nation ? ou à cause de la la qualité de ses autos ? Ou un peu tout ça à la fois ?

Par

Il y a des incitations fortes du MITI, ils préparent l'avenir avec plus ou moins de succès selon les dossiers. Pour avoir des informations partagées dans le monde connecté, il ne peut pas y avoir 36 protocoles. Il est donc pertinent que tous travaillent ensembles pour ne pas redécouvrir l'eau chaude chacun dans son coin et peser plus lourd sur les choix de normes internationales.

Par

Si besoin est de comparer avec nos contructeurs Francais. Toyota est comparable soit à l'Alliance Renault-Nissan-Mitsubishi, soit à Stellantis qui ne sont donc plus des contructeurs purement Francais.

Si on veut revenir à des alliances Renault PSA, ca c'est déja vu par le passé. Mais vus les trajectoires d'expansion de nos constructeurs ce genre de rapprochement n'est plus possible.

Monsieur le journaliste quelle marque francaise oserez-vous placer en face de Mazda et Suzuki ?

Arretez les ellipse dans vos papiers et s'il vous plait allez à l'essentiel.

Par

En réponse à Président Lincoln

Daihatsu fait partie du groupe Toy' si je ne m'abuse.

on verra quand même que c'est Toyota qui arrive à fédérer autour de lui, sauf Honda son principal compétiteur national.

Enfin, quid de Nissan ? on n'en veut plus maintenu qu'il est allié avec un constructeur d'une autre Nation ? ou à cause de la la qualité de ses autos ? Ou un peu tout ça à la fois ?

Surement un grand spécialiste de la fiabilité des Nissan vendues au Japon :areuh::ange:

Par

C'est ce que les constructeurs Européens auraient du faire sur le sujet voiture autonome, et aidé par l'Europe .

Il aurait été plus intelligent de se partager le travail afin d'avancer sans dépenser des fortunes individuellement avec un boulot pas assez abouti chez chacun.

Plus compliqué pour les fonctionnaires européens que la longueur de la feuille de papier toilette.

Par

En réponse à gordini12

C'est ce que les constructeurs Européens auraient du faire sur le sujet voiture autonome, et aidé par l'Europe .

Il aurait été plus intelligent de se partager le travail afin d'avancer sans dépenser des fortunes individuellement avec un boulot pas assez abouti chez chacun.

Plus compliqué pour les fonctionnaires européens que la longueur de la feuille de papier toilette.

Euh non en Europe c’est cuit l’ami, Quelques exemples d’alliances européennes pourries jusqu’a l’os...

L’europe!

Galileo!

Les services régaliens!

La sécurité!

Les normes

Maintenant arianespace,airbus,

Bientôt on aura notre airbus des batteries... je frétilles d’avance.

Par

En réponse à Dimhop

Pragmatique. Avec probablement une notion de sécurité nationale pour des sujets stratégiques. Dommage que les constructeurs français ne fassent pas la même chose, cela permettrait d'être compétitifs sur des futurs domaines à valeur ajoutée. J'ai compris que Toyota serait la pierre angulaire du système sur lequel se grefferont les autres constructeurs. Faut souhaiter que Toyota soit meilleur que d'habitude car autant les mécaniques sont efficientes et fiables, autant le software ( partie infotainment) est dépassé.

Toute la partie multimedia, c'est du Matsushita ou du Fujitsu souvent, et cela n'a pas aucune incidence sur ce qui es traité ici. Là on parle de protocoles et d'infrastructures, qui finiront licenciées aux partenaires, et probablement une part hardware commercialisée par Denso qui fournit déjà Mazda, Daihatsu et Subaru. Ces fonctions de communication entre les véhicules ne finiront jamais dans le "userland" du multimedia embarqué.

Par

Pareil dans les semi-conducteurs, Renesas privilégiera toujours Denso et Toyota...

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire